Couloirs

Inscription
Connexion

Une aide inopinée  PV Meilla Primard 

Le parc, le lieu de tous les songes et du repos incarnaient en un seul lieu en ce début de mois de Décembre. Alycia en ce vendredi après-midi était allée y faire un tour histoire de se détendre de la journée éprouvante qu'elle venait de passer. En effet, les cours de Sortilèges étaient passé lentement selon la jeune fille qui s'était ennuyée pendant presque une heure, elle avait beau essayé de s'y intéresser, elle n'y arrivait pas. Même écouter paraissait être un supplice interminable pour la bleue et bronze qui appartenait pourtant à la maison Serdaigle, maison des érudits et qui regroupait des élèves ayant une soif de connaissances indétrônable. Certes la jeune Serdaigle correspondait à cette description mais il lui était impossible de supporter ce cours de sortilège peut-être parce que la jeune fille venait de se trouver une faiblesse à travers cette matière.

Alycia venait souvent dans ce lieu, lieu qui lui permettait de laisser tous les soucis qui pouvaient la ronger de côté, lieu qui lui permettait d'être en pleine fusion avec la nature qui pouvait l'entourer. Le calme est ce qu'elle appréciait en dans cet endroit en particulier, elle appréciait également lire dans cet espace où personne ne pouvait la juger ou quoique ce soit d'autre. Pourtant, le moment arriva. Il fallait donc à présent rentrer en salle commune même s'il était seulement dans les quinze heures de l'après-midi environ. La jeune Serdaigle ramassa toutes ses affaires et traversa le parc dans le but de rejoindre le château.

Arrivé à l'intérieur, il faisait légèrement plus chaud ce qui était très agréable surtout après avoir passé presque plus d'une heure à l'extérieur dans le froid. La bleue et bronze s'attela à monter toutes les marches menant jusqu'à la salle commune de Serdaigle. Mais bien évidemment, tout n'était pas aussi facile pour la jeune première année. Les escaliers en faisaient encore qu'à leur tête. Après tout ce remue-méninges voulu par les escaliers, Alycia était donc à présent dans un couloir totalement inconnu, elle devait encore s'être perdue et ce n'était pas la première fois. Pour couronner le tout, un groupe de Serpentard arriva en sa direction et elle ne pouvait pas les éviter. Cette bande d'idiots paraissait être plus âgée qu'elle mais à priori pas plus intelligent, du moins c'est ce que pouvait en penser Alycia à les observer arriver comme des andouilles de première. Ce qui arriva devait forcément se produire, puisque le groupe commença à embêter sérieusement la jeune fille et à lui demander des choses. La Serdaigle pensa étrangement au monde moldu puisque tout cela lui rappelait le bizutage qui était souvent exercé à la sortie de l'école lorsqu'elle était plus jeune. Mais jamais elle n'aurait pensé qu'elle aurait pu en faire les frais ici à Poudlard. Qui l'aurait cru.

L'un commençait à lui demander de lui donner le livre qu'elle possédait actuellement, l'autre lui proposa même d'aller au bal avec lui. Bien que la jeune Serdaigle ne voulait pas, elle ne pouvait malheureusement rien faire face à ses élèves plus âgés et encore moins leur tenir tête avec sa petite taille. Alycia recula par simple réflexe voyant sa manœuvre l'un d'eux se mit derrière elle histoire de bien l'empêcher de s'enfuir. La jeune Serdaigle était à présent encerclée et s’apprêtait à vivre un horrible cauchemar. Elle n'attendait qu'une chose, que quelqu'un vienne à son secours sinon elle ne ressortirait pas indemne de tout cela.


*Si seulement quelqu'un pouvait intervenir*

Alycia Underwood - Première année - RNA Serdaigle
Filleule de Shanti Sadhan

Une aide inopinée  PV Meilla Primard 

Meilla se promenait tranquillement dans le château, un milieu de vendredi après-midi assez calme pour le coup. Certains étaient encore en cours, d'autres profitaient du soleil faible du mois de décembre qui s'en irait dans peu de temps pour laisser place à la lune, d'autres encore devaient être en train de flâner dans les couloirs comme la rouquine ou dans leur salle commune. La jeune fille avait pris pour habitude de commencer ces devoirs le vendredi après-midi pour essayer de se garder le dimanche de libre, ou au moins l'après-midi, surtout quand elle avait des trucs de préfète à faire. Mais depuis début novembre qu'elle avait démissionné de son poste, elle avait changé ses habitudes et se laissait souvent le vendredi après-midi de libre. Elle aimait beaucoup observer les gens et réfléchir à sa vie. Qu'allait-elle faire l'année suivante? Psychomage? En fait, elle aimait beaucoup observer le comportement des gens, mais de là à les aider... Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas aider les gens, le problème venait surtout du fait que certaines fois elle avait dû mal à écouter les gens. Les entendre parler de leurs problèmes avait le don de la déprimer. Après, tout dépendait de qui pourquoi comment, mais elle se voyait mal écouter les problèmes des gens toute sa vie. Y avait-il autre chose qu'elle aimait? Le quidditch! Néanmoins, elle ne se voyait pas en faire son métier. Elle aimait beaucoup ce sport, mais seulement en tant que loisir. Il lui restait les potions qu'elle aimait toujours beaucoup, ainsi que les sortilèges. Trouverait-elle sa voie?

Dans ses pensées, la jeune fille n'entendit pas tout de suite des voix menaçantes, plus ou moins graves. Elle ne remarqua donc pas tout de suite que quelqu'un (une petite nouvelle de Serdaigle qui plus est) était en danger. En danger, peut-être pas, mais en mauvaise posture, c'était certain. Quand la septième année arriva à la hauteur du groupe, elle se rendit compte qu'il y avait un problème et releva enfin la tête. Avisant rapidement la situation, et prenant en compte les différentes options qui se présentaient à elle, la jeune fille se racla la gorge histoire de signaler sa présence au petit groupe de... Serpentards à priori. La Serdaigle avait toujours eu des problèmes avec les membres de cette maison. Elle savait que tous n'étaient pas étranges, mais malheureusement, ceux qu'elle avait croisé l'étaient. D'abord Amber J Hoover qu'elle avait cordialement détestée jusqu'à ce qu'elle parte elle ne savait où. Ensuite, Rhéa qui avait elle aussi disparue (même si des rumeurs courraient comme quoi elle était revenue... En tout cas pour le moment, la septième année n'avait pas pu vérifier ces dires). Et enfin Victoria Pidloux qui avait fini d'étudier à Poudlard et qui ne travaillait plus au chaudron baveur pour le plus grand bien de la jeune fille. Evidemment, elle avait aussi connu des Serpentards parfaitement normaux, comme Amaëlle Nelly (quoique elle avait de drôles d'idées de vengeance quand même) ou encore Caroline Purelune (bien qu'elle ne l'ait pas vue depuis longtemps, et bien que leur dernière rencontre se soit soldée sur une étrange impression).


*Bon Meilla, il est temps d'agir!*

« Je peux savoir ce que vous faites? Vous n'avez pas honte de vous en prendre à une pauvre première année, toute seule?! Franchement, je ne comprends même pas comment des gens peuvent faire subir une telle humiliation à quelqu'un qui n'a rien demandé. Vous feriez mieux de filer avant que je ne m'énerve. »

Heureusement pour la rouquine, elle avait beau ne plus être préfète, le fait qu'elle soit en septième année lui donnait de l'autorité, et grâce à son ancien post, elle avait acquis un peu d'autorité qui n'était pas dans son caractère naturel. Vous l'aurez compris, les élèves déguerpirent sans demander leur reste, ils devaient être en quatrième année tout au plus. Il faudrait d'ailleurs qu'elle aille les signaler, mais elle verrait plus tard, elle avait autre chose à faire pour le moment.

« Ca va... Alycia c'est ça? Que s'est-il passé?»

Mais Meilla n'eut jamais là réponse à sa question car Alycia s'enfuit en courant. D'abord éberluée, Meilla haussa finalement les épaules avant de se diriger vers le parc pour finir sa promenade.

Reducio
Je précise quand même que ce RP ayant lieu en décembre, Meilla n'est pas redevenue préfète puisqu'elle ne l'est pas à Noël... x)
Comme alycia n'est plus là, je finis le rp comme ça.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.