Couloirs

Inscription
Connexion

Perdue ? Comment ça ?  Libre 

Je mangeait tranquillement dans la grande salle tout en écoutant les discussions autour de moi. J'avais un petit peu redouté mon arrivé à Poudlard mais finalement cela ne se passait pas si mal. J'avais atterit dans la maison de Serdaigle, un endroit où chacun aidé l'autre, et où il y avait véritablement des personnalités étranges.

J'éclatais soudainement de rire en entendant une blague qu'avais lancé une personne de ma promotion avant de continuer à manger.
Puis, l'ambiance de la table changea, voila, c'était le moment où le repas se finissait et où les groupes de travail se mettaient en place pour faire les devoirs. Un première année me regarda interrogatif. Je secouais vivement la tête pour refuser l'offre alors que je terminais ma meringue.


*Ah non, hors de question de me retrouver une nouvelle fois assis sur une chaise ! Si je le fais pour autre chose que manger je vais finir par mourir d’ennuis, ou par me désécher... au choix ou les deux ? Ou alors m'arracher les cheveux ? Ah, ça ça serait marrant, cela ajouterait un peu d'ambiance, bon les préfets et mon directeur de maison n'apprécierait pas, non, on va éviter histoire de finir mon année ici...
Mais j'en ais quand même marre moi d'écouter un professeur, faire mes devoirs ! Non, non, non !
J'ais prévu de me balader dans le château afin de découvrir les couloirs, les salles, les lieux quoi.
Et je le ferais non de non !*


Pour être sûr qu'aucun Aiglon n'ait l'idée de me trainer pour aller faire mes devoirs je sautais hors de table avant de foncer vers la porte sans me préoccuper des regards que j'attirais. Tout sauf une chaise !

Une fois dans le couloir je pris le premier chemin qui s'offrait à moi, puis un autre, encore un autre, regardant les portraits, admirant la vue, observant le plafond.

*Oui le plafond, si haut ! Et pourtant il y a encore des étages au-dessus, y a-t-il une histoire de magie là dessous ? Il faudra que je demande à quelqu'un !*

Forte de ma résolution je continuais mon chemin avant de m'arrêter soudainement en plein milieu du chemin et de faire le tour sur moi même. Les couloirs étaient sombres et froid... et vide !

*Quelle heure était-il ?*

Un regard sur mon poignet m'informa que je n'avais pas de montre, je n'en avais jamais eu d'ailleurs.

-Bon, calme-toi, de toute façon si je n'ai croisé personne c'est que le couvre feux doit bientôt avoir lieu... Marmonnais-je pour moi même avant de parler plus fort, Oh, punaise le couvre feux !

Je partis en courant dans le couloir, je ne souhaitais pas faire perdre des points à ma maison ni même me retrouver en retenue !

Je couru quelques minutes avant de me stopper une nouvelle fois, il ne me semblait pas avoir fait tant de chemin dans ses couloirs si sombres...


*Mais où suis-je ?*

Pas le moindre tableaux à l'horizon pour me renseigner et toujours pas d'élèves. Je commençais un peu à avoir peur toute seule dans cette semi obscurité...

-Aller, on marche doucement et on va y arriver... Murmurais-je pour me réconforter alors que je reprenais peureusement la marche.

Une chaise ? Où ?
Nan, je resterai pas plus longtemps immobile !
*Fuite précipitée*

Perdue ? Comment ça ?  Libre 

Solaris avançait d'un pas vite et assuré. Elle devait à tout pris arriver dans les sous sols pour consulter le panneau d'affichage qu'elle avait vue la veille. Tout ce qu'elle avait dans la tête c’était de consulter ce fichu panneau d'affichage dont elle avait rêvait toute la nuit. Pour une raison qu'elle ignorait, Solaris ne pouvait pas s’empêcher de lire tout ce qu'elle voyait. Si seulement elle n'avait pas vue le panneau d'affichage! A cause de lui elle devait attendre avant d'aller au parc. Soudain elle se rendit comte qu'elle ne réfléchissait même plus à où elle allait. Elle marcha de plus en plus vite, espérant retrouver son chemin. * Oooh non* pensa t-elle avec désespoir *le couvre feu!* elle réfléchit à toute vitesse, et décida d'utilisé le sortilège "lumière", ainsi elle le surnommais. Elle sortis sa baguette et dit :
"Lumos maxima!"

aussitôt une vive lumière s’échappa de sa baguette. Elle marcha à tâtons dans le noir complet. Elle commençait à avoir froid. Elle revit l’espace d'un instant la chaude salle commune de Serdaigle. Elle sortit de sa rêverie d'un seul coup et se retrouva de nouveau dans l'obscurité.
La seule lumière qui s’échappait de sa baguette n'était guère réconfortant. Pas de tableau pour la saluer. Elle se sentit soudain très seule. Des bruits de pas résonner un peut plus loin devant elle. Solaris se leva en reprenant courage. Puis elle se souvint du couvre feu. Elle pris peur,
et voulut s'enfuir sauf que ses jambes restait pétrifié sur place.


"Super! J'ai hâte de me faire punir!"

marmonna t-elle avec une pointe de dégout dans la voix. Les bruits de pas ce rapprochère tant que Solaris crut que c'était un professeure. Elle soupira de soulagement en reconnaissant la robe noir d'une élève. D'après son insigne elle était à Serdaigle.
*raison de plus pour la voir*
se dit-elle un peut ragaillardit. Elle décida donc de lancer la conversation même si il était tellement tard qu'elle ne sentait plus ses jambes. Elle se força quand même à prononcée une phrase :
" Bonsoir! Alors toi aussi tu est perdue?"

La peur lui noua quand même le ventre en s’imaginant qu'il s’agissait d'une préfète ou d'un préfet. Puis elle se rassura en se disant que si c'était bien une préfète ce serait indiqué sur son insigne. Elle attendit donc la réponse de la Serdaigle en s’attendant au pire.

•remplaçante Finisseuse/Batteuse des Éclairs
🦅"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !" 🦅
Code-couleur : Tomato
Un été, l'éclat d'un jardin est aussi féerique qu'un feu d'artifice!-Céline Blondeau
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Perdue ? Comment ça ?  Libre 

Sujet suspendu (délais de 6 mois dépassé) - Si vous souhaitez réouvrir ce sujet, envoyez un hibou à la préfecture ou à un membre du corps professoral.