Couloirs

Inscription
Connexion

Apprentie demandeuse  PV Leela 

*Haaaa le parrainage...* Une fois encore Antony s'était laissé guider son grand cœur. Son grand cœur de Serpentard bien sûr. Ou plutôt son grand cœur POUR un Serpentard. Il avait de nouveau pris sous son aile de nouvelles élèves... Depuis le départ de son ancienne filleule, Shanti Antony se sentait coupable à chaque fois qu'il voyait un nouvel année perdu... Encore davantage depuis que Grace l'ignorait purement et simplement ! Enfin bon il se reprenait immédiatement à la vue des ces derniers et ne se faisait plus de soucis. Ils pouvaient bien se faire manger par un Baslic sauvage que ce ne serait pas son problème ! Il n'avait qu'à pas être perdu après tout !
Lui n'avait pas eut tout ces problèmes à l'époque. Il faut dire aussi que les fantômes l'avaient bien aidé... Et puis Ysalyne et lui avaient été compagnon de mésaventure à l'époque... A présent il connaissait le château comme sa poche ! Plus de problème de couloir, d'escaliers têtus, ou de de Peeves diabolique ! De jour comme de nuit, ce qui lui était bien pratique lorsqu'il se promenait sans autorisation la nuit, poursuivit par Rusard, parfois Miss Teigne, d'autres l'esprit frappeur, et parfois les trois en même temps...

D'ailleurs aujourd'hui, il avait donné rendez-vous à l'une des ses nouvelles filleules : Leela. Il lui avait indiqué le chemin sur un bout de papier pour ne pas qu'elle se perde et il l'attendait à présent face à un pan de mur. Mais pas n'importe quel pan de mur et cela, la jeune fille allait le découvrir très bientôt...


Reducio
En souligné : cinq prénoms qui ne soient pas à la suite (pour le Stand du chaudron, activité que tu découvriras sûrement plus tard si le cœur t'en dis )

Ceci est un sujet RP Parrain-Filleule. La règle est de 10 lignes minimum.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Apprentie demandeuse  PV Leela 

Poudlard est vraiment un étalissement incroyable. On peut parler aux tableaux, vous le croyez ça ?! Il sont vivants, ils ont une conscience ! L'un d'eux garde même l'entrée de la salle commune de ma maison. En plus, mes premiers jours de cours sont géniaux. Je n'ai jamais autant aimé les cours ! On apprend à maîtriser nos dons à travers différentes matières et j'apprends à connaître l'histoire de la sorcellerie aussi.

A mon arrivée, puisque j'étais totalement perdue, on m'a assigné un parrain pour qu'il me guide dans l'école et qu'il m'apprenne deux ou trois trucs utiles. Il s'agit d'un Serpentard de deuxième année du nom d'Antony Vendrale. Il m'a d'ailleurs demandé de le rejoindre à un endroit pour me montrer quelques choses. Il m'a griffonné un plan pour me rendre au lieu de rendez-vous et je l'ai rejoint dès que j'ai été prête.

Une fois sur le lieu, je tombe sur mon parrain qui m'attend devant un mur. Je regarde autour et m'aperçois qu'il s'agit juste d'un long couloir sans rien autour. Pas la moindre porte, pas le moindre tableau. Simplement un couloir comme il y en a tant d'autres dans l'école. Malgré tout, j'ai l'impression que l'atmosphère n'est pas la même, mais c'est surement le fait que je sais qu'Antony veut me montrer quelque chose.


* Qu'est-ce qu'il veut me montrer de si intéressant ici ? *

Je viens à sa rencontre et le salue de la main en souriant.

- Bonjour Antony ! J'espère ne pas t'avoir fait trop attendre. Je n'ai pas vu l'heure…

Bah quoi ? Après avoir englouti une vingtaine de chocogrenouillles, la sieste digestive est de mise ! Malheureusement, je n'ai pas pensé à mettre un réveil. Ma gourmandise est souvent de pair avec ma non-ponctualité… Naturellement, je ne vais pas lui dire que je suis une grosse goinfre et que je me balade toujours avec des paquets de sucreries dans mon sac.

Je continue de regarder autour de nous à la recherche d'un indice au sujet de ce qu'il veut me montrer. Je regarde même s'il n'a pas quelque chose sur lui qui pourrait être le mystère en question. J'ai toujours été une grande curieuse en plus d'être impatiente. Il faut aussi des défauts pour faire une personne, même si j'en ai pas mal en stock.

Malgré tout, je prend mon mal en patience et j'attends qu'il daigne me dire de quoi il s'agit. J'espère juste qu'il ne va pas prendre son temps, je ne sais pas si je pourrai le supporter !

► Griffes et crocs, griffes et coeurs, Gryff vainqueurs ! ◄
Ma baguette : 29,6 cm, bois d'érable, plume de chouette
Code couleur : #8B008B

Apprentie demandeuse  PV Leela 

Cela faisait quelques instants déjà qu'Antony patientait 'sagement' devant ledit mur, à ce carrefour de couloirs... Que faisait sa filleule ! On n'avait pas idée d'être ainsi en retard ! Et pourtant, Antony s'était assuré que l'emploi du temps de la jeune fille lui donnait largement le temps de me rejoindre ! Quelle impolitesse ! De mémoire, Antony n'était jamais arrivé, ne serait - ce qu'une seule fois, en retard, que ce soit à un cours ou non, là n'était pas la question ! Le jeune Serpentard était à deux doigts d'aller chercher la Gryffondor par la peau du cou... Si jamais elle se trouvait encore dans la grande salle à se goinfrer, elle allait passer un sacré quart d'heure ! Quel toupet ! Lui poser ainsi un lapin !
C'est d'ailleurs ainsi ce moment précis, alors que le jeune garçon se retourna, résolu à en découdre avec la jeune fille, qu'il aperçut une forme se détacher des ombres, à l'autre bout du couloir, et se dirigeant par ici.


"Bonjour Antony ! J'espère ne pas t'avoir fait trop attendre. Je n'ai pas vu l'heure… "


Antony la fixa ses yeux un moment...

"Pas vu l'heure hein ? Ça fait un moment que le repas de la grande salle est terminé... Je peux savoir ce que tu faisais pendant que je poireautais ici ?"

Antony aperçut alors une trace de chocolat sur le coin des lèvres de sa filleule. Ce n'était d'ailleurs pas une trace discrète m'as une marque bien voyante de chocolat, typique des gros gourmands qui avalaient trop vite leurs chocogrenouilles... Antony le savait bien, pour en avoir connu de nombreux, de ces gourmands, et pour en être un lui-même...

"Tu sais quoi ? Pas la peine de me répondre en fait... Par contre, tu penseras à t'essuyer la bouche..."


Sans un autre commentaire, le jeune garçon se tourna vers le mur et leva les bras.

"Est-ce que tu sais où nous nous trouvons ? Nous nous situons juste en face d'un des plus grands secrets de l'école... Peut-être pourrais-tu me dire lequel ? Ton épreuve, aujourd'hui, sera de tenter... 'd'ouvrir' ce secret" déclara le Serpentard.

Ce dernier espérait seulement que sa filleule n'avait pas la moindre idée de quoi il parlait... Il ne souhaitait pas se tourner en ridicule. Surtout que lui-même avait mis un an pour découvrir l'existence de cet endroit, et un deuxième pour y entrer... À présent, il allait découvrir si sa filleule était aussi... Lente que lui.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Apprentie demandeuse  PV Leela 

Oh, il va pas commencer à me prendre la tête ! C'est qu'un petit retard alors il arrête de me pomper l'air !
Je gonfle mes joues à sa remarque tel un hamster qui aurait une rage de dents.


- Oh ça va, hein ! Tu ne vas pas commencer à me faire la moral ! Sinon, je repars et je te plante là ! J'étais… Occupée.

Oui, j'ai mon caractère et Antony a le sien. Aussi étonnant que ça puisse paraître, je l'aime bien quand même. Masochisme ? Qui sait, j'aime peut-être m'engueuler avec les autres.
Alors que je continuais à faire ma tête de boudeuse professionnelle dû à 11 ans d'expérience en temps que chieuse, son regard s'arrêtait sur mon visage avant qu'il me fasse une remarque qui me fit rougir de honte. Ok, il a cramé. Si je lui dis que je me suis fait attaquer par une bande de chocogrenouilles disjonctés au coin d'un couloir, ça passe ? Non, ce n'est définitivement pas crédible...
J'essuie ma bouche avec un mouchoir que j'extirpe de mon sac. Génial, c'est de mieux en mieux. Il doit jubiler, j'en suis sure !
Je l'écoute pendant que je finis d'essuyer les traces de chocolat au coin de mes lèvres.
Je fixe le mur comme une carpe hors de l'eau et épluchant dans ma tête tout les livres que j'ai pu dévorer sur le château et ce que j'ai pu entendre.
Couloir vide… Secret… Ouverture compliqué... Invisible.
Raaaah, la réflexion n'est pas pour moi ! J'ai le cerveau qui va explosé à force de me repasser autant de livres dans la tête !
Je finis par me tourner vers lui en grimaçant.


- T'es un sadique, tu sais bien que je suis lente à comprendre les choses en dehors des cours ! On va y rester des jours !

Je grommelle en continuant malgré moi à réfléchir à ce que qui peut bien se cacher derrière. Je me demande ce qui peut être si spéciale pur qu'il décide de me le montrer.

- Un secret qu'il faut « ouvrir »…. Une salle de classe secrète peut-être… Réfléchissons… « L'Histoire de Poudlard » parle de quelques secrets que cache l'école…

Oui, je suis une Gryffondor, mais je suis un rat de bibliothèque. A bien y réfléchir, j'ai des caractéristiques de chaque maison, je suis juste plus Gryffondor que le reste. Largement même, mais bon !
Malgré tout, le mystère de ce pan de mur reste vraiment un mystère.

► Griffes et crocs, griffes et coeurs, Gryff vainqueurs ! ◄
Ma baguette : 29,6 cm, bois d'érable, plume de chouette
Code couleur : #8B008B

Apprentie demandeuse  PV Leela 

- T'es un sadique, tu sais bien que je suis lente à comprendre les choses en dehors des cours ! On va y rester des jours !

Antony se retourna amuser. Elle n'en savait donc rien... Le voilà rassuré... L'espace d'un instant, il lui avait semblé sentir une goutte de sueur le long de son front. Il fallait qu'il arrête d'angoisser pour si peu de choses. Après tout, il n'agissait que de sa filleule, enfin pas vraiment 'que' mais ce n'était pas elle qui allait lui faire peur tout de même ! Antony sourit de plus belle. Il se sentait à présent de plus en plus à l'aise, à mesure que sa jeune filleule semblait se concentrer et grommeler de frustration, ne parvenant visiblement pas à trouvé la réponse à l'énigme qu'Antony venait de lui poser...

- Un secret qu'il faut « ouvrir »…. Une salle de classe secrète peut-être… Réfléchissons… « L'Histoire de Poudlard » parle de quelques secrets que cache l'école…

Antony la regarda amuser, tandis qu'elle ne semblait plus faire attention à elle. Elle semblait très concentrée, rappelant presque à Antony une Serdaigle penchant sur un devoir particulièrement.
Antony se rappelait la première fois où il avait entendu parler du temple. Il lui semblait bien que c'était après avoir surpris une conversation du professeur Heltowni. Ou peut-être n'était-ce pas lui, mais Antony en doutait. En effet Mr Heltowni était particulièrement cultivé. Et intelligent... Et agréable, dans le sens gentil bien sûr. Enfin sauf avec Antony, mais il ne savait pourquoi, il l'appréciait tout de même. Il fallait dire qu'il l'avait comme Directeur De Maison. Peut-être Mr Heltowni l'appréciait grandement lui aussi en retour ? Comme le dit la diction 'Qui aime bien châtie bien'. C'était son professeur d'Histoire De La Magie. Rien d'étonnant à ce qu'il possède une telle culture, mais tout de même. Il inspirait un profond respect en Antony, un respect inhabituel de la part du jeune garçon...
Mais il n'était pas là pour penser à ça.

Antony alla plutôt s'adosser au mur et s'y laissa glisser avant de s'asseoir, ramenant ses mains derrière sa tête et fermant tranquillement ses yeux.

"Hmm... Alors ma chère filleule ? On a quelques problèmes ? Besoin d'un indice peut-être ?"

Antony rouvrit les yeux et jeta un coup d’œil à sa filleule, un sourire aux lèvres.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Apprentie demandeuse  PV Leela 

Sujet clos (délais de 6 mois dépassé) - Si vous souhaitez réouvrir ce sujet, envoyez un hibou à la préfecture ou à un membre du corps professoral.