Couloirs

Inscription
Connexion

Le plaisir d'agacer.  PV 

Après un cours d’Histoire mouvementé lui ayant pris une bonne partie de son énergie, Sasha fut ravie de souligner qu’elle avait fini sa journée qui avait été plutôt légère face aux précédentes. Pour une fois, les cours ne lui avaient pas pris tout son après-midi, et le savoir qu’elle avait emmagasiné ne lui avait pas fait bourdonner la tête. Mais surtout, elle avait su terminer ses devoirs en temps et en heure ; ce qui la poussa tout naturellement à se balader dans les couloirs vides du château afin de se familiariser davantage avec les lieux – lieux dans lesquels elle allait probablement passer sept longues années qui ne seraient pas de tout repos.
Quelques semaines déjà s’étaient écoulées depuis que la rouquine avait rejoint les bancs de cette immense école. Cependant, comme toute première année, elle n’avait pas eu le temps de découvrir son intégralité tant les cours lui prenaient la majeure partie de son temps libre – ce qui n’était pas étonnant pour une demoiselle élevée dans un environnement où la magie est à proscrire.

Les couloirs lui semblaient interminables voire infinis, ce qui eut pour effet de faire taire sa motivation. Elle ne voyait plus la fin de son expédition, et la solitude n’arrangeait rien ; elle se faisait sentir atrocement après une bonne vingtaine de minutes d’exploration. Elle s’apprêtait donc à faire demi-tour pour rejoindre sa Salle Commune quand, soudain, elle entendit une voix masculine s’élevait d’une salle sur sa gauche. Le garçon en question semblait parler seul, et surtout, prononcer une incantation qu’elle avait étudié il y a quelques jours en cours de Sortilèges avec leur professeure. Elle ne put faire taire sa curiosité qui croissait et poussa de la manière la plus discrète possible la lourde porte qui séparait cet élève – qui a son sens était sûrement en première année – d’elle-même.
Très vite, elle s’approcha du jeune homme, en prenant soin que ses pas soient aussi légers que ceux d’un félin, pour ne pas que celui-ci la remarque immédiatement et en soit perturbé. Après réflexions, elle semblait l’avoir déjà vu dans certains cours, et vu son accoutrement, il avait dû être réparti à Serdaigle – c’était donc pour cela qui ne lui était pas si familier et qu’elle n’était pas certaine qu’il soit lui aussi en première année.

« Hééé. Je faisais un tour et je t’ai entendu prononcer des formules, dooonc je suis venue voir ce que tu faisais… Par simple curiosité. » scanda la rouquine sans la moindre gêne, accompagnée d’un sourire malicieux.

Elle se mit à tourner autour du garçon, observant la manière dont il tenait sa baguette et la maniait pour réaliser ce fameux sortilège. Tout exercice fantastique l’intriguait et attirait son attention tant elle n’était pas acclimatée à ce milieu, au plus grand désarroi du jeune homme qui avait perdu sa tranquillité en un temps record.

« Sasha Keegan. Et toi ? »

Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes.

Le plaisir d'agacer.  PV 

Bill sortait à peine de sa salle commune, il se dirigeait vers la Grande Salle comme tous les petits matins de chaque jours de sa semaine. Il descendait seul, tôt, et arrivé bien la plupart du temps le premier dans la Grande Salle et était parti à peine la foule commençait à arriver. Ce petit rituel arrivait tout les matins. Il allait ensuite se préparer pour les cours de la matinée.


Les cours de la matinée s'était déroulé comme à l'habitude. Rien d’intéressant à signaler aujourd'hui. Bill avait donc décidé de s'entraîner au sortilège, il avait déjà lu tous son manuels de cours ainsi que celui de deuxième année. Il avait réussi à avoir le droit de pouvoir s'entraîner dans une salle seul. Il était tellement content à cette idée, qu'il avait relu une fois de plus ses notes et annotations sur ses manuels pour être tranquille d'esprit pour une bonne réussite. Il s'installa dans la salle pour finir un de voir de potions, d'ailleurs c'était une matière qu'il préférait. Maintenant, il avait sorti sa baguette, fait disparaître les tables grâce à l'aide des elfes. Puis s'était assis en tailleur par terre et avait attendu, fait le vide dans sa tête. C'était levé dans un bon et avait levé ça baguette.

Il commença part soulever l'épouvantail devant lui et continua à faire des sorts pendant un petit moment enfin c'est bien parti pour durer mais une petite invité surprise allait s'imposait. Bill se sentait observé mais continué à travailler, pensant que c'était dû à son imagination. Mais lorsqu'il entendit que lui parlait il ne pu que constater qu'il n'avait pas eu d’hallucinations:

« Hééé. Je faisais un tour et je t’ai entendu prononcer des formules, dooonc je suis venue voir ce que tu faisais… Par simple curiosité. » Prononça une personne dans son dos.


Puis elle commença à lui tourner autour ce qui commença sérieusement à l'énerver, mais elle n'avait pas l'air de comprendre qu'elle continua de lui parler:


« Sasha Keegan. Et toi ? »

"Petrificus Totalus!!!!"

La jeune fille était pétrifié, et lui bien remonté contre elle.

"On m'apelle Bill... Maintenant tu te détends sinon je te fait pire la prochaine fois! Finite..."

Les gens s’étonnent toujours que vous ne quittiez pas Poudlard l’été, sans comprendre que c’est précisément parce qu’ils le quittent que vous y restez.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Le plaisir d'agacer.  PV 

Sujet bloqué (délais de 6 mois dépassé) - Si vous souhaitez réouvrir ce sujet, envoyez un hibou à la préfecture ou à un membre du corps professoral.