Poudlard Express

Inscription
Connexion

Premiers pas magiques  Privé 

1er Septembre 2042

Le jour J était enfin arrivé et Eileen était une véritable boule de nerfs. Et d'un mélange subtiles de sentiments. Excitation, joie, impatience bataillaient avec la peur, la tristesse et cette désagréable impression d'avoir un nœud dans la gorge. Depuis qu'elle avait reçu sa lettre d'admission, la fillette rêvait de magie et de tout ce qu'elle allait pouvoir apprendre mais c'était aussi la première fois qu'elle quittait sa famille ce qui n'était pas simple. A onze ans, elle avait toujours été protégée par son grand frère. Là, elle allait être livrée à elle-même. Et si elle ne se faisait pas d'amis ? Si elle ne comprenait rien en cours et finissait par se faire renvoyer ? Sa mère avait eu beau la rassurer, rien n'y faisait. Et le fait qu'elles ne soient que toutes les deux sur le quai 93/4, sans les hommes de la famille, n'aidait pas. Seulement son père avait du travail et son frère avait déjà repris l'école de son côté. Eileen restait donc près de sa mère et l'énorme chariot qu'elle poussait devant elle avec ses fournitures scolaires. Chaudron, livres, cage avec son hibou, vêtements, ingrédients de potion. Elle avait relu plusieurs fois sa liste de fournitures pour être sûre de tout avoir.

Et voilà qu'à présent, Eileen était dans le mythique Poudlard Express alors que sa mère s'occupait de ses bagages. Habituellement, elle n'était pas timide mais là, devant toute cette nouveauté, elle n'était pas très sûre d'elle. Aussi passa-t-elle devant plusieurs compartiments dans lesquels de jeunes sorciers semblaient déjà bien se connaître. Elle finit par opter pour celui du fond du wagon, vide. OK, ce n'était pas la meilleure façon de se faire des amis mais pour le moment, elle ne se sentait pas de taille. Pour être honnête, elle avait surtout envie de pleurer à l'idée de quitter sa maison et tous ceux qu'elle aimait. Elle posa son manteau et se laissa tomber sur la banquette, cherchant du regard par la fenêtre une silhouette connue mais, de toute évidence, sa mère avait déjà quitté le quai. Elle n'était pas adepte des au revoir, la fillette le savait depuis toujours. Elle finit par plonger la main dans sa poche et sortit une chocogrenouille. Le chocolat, y'avait rien de tel pour se remonter le moral et se donner du courage !

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

Premiers pas magiques  Privé 

- Laissez-moi ! Je sais le faire tout seul ! Fouttez-moi la paix !

Nils courait déjà en direction de la voix du Poudlard Express, bien qu’il ne s’y connaisse pas vraiment, il n’en restait pas moins observateur et avait pu voir quelques sorciers prendre la bonne direction. C’était pas à la dame assistante sociale de s’occuper de lui après tout ! Pas d’animaux de compagnie mais toutes ses affaires étaient sur le chariot. De toute façon, la dame avait refusé de le laisser se payer une chouette ou quoi que ce soit d’autre.

Habile, Nils en avait profité pour courir le plus vite possible et se débarrasser de celle qui l’embêtait le plus. Le jeune sorcier était parvenu à se débarrasser de son père, c’était pas une fausse mère qui l’aurait à sa botte ! D’un pas assuré, le jeune garçon entra dans le wagon après s’être assuré que tout était en ordre pour ses bagages.

Nils avait le cœur qui battait à cent à l’heure. Certes, il cherchait toujours à paraître sûr de lui mais ne parvenait pas à rester calme : un peu comme toujours de toute évidence. Le jeune homme pesta en voyant l’ensemble des wagons déjà bien remplis. Un seul coup d’œil lui suffisait pour tenter de choisir et, bien souvent, il cherchait le calme. Arrivant au bout, le dernier wagon, le jeune homme lacha un soupir avant d’entrer : de toute évidence, aucune des cases n’était vide. Inspirant un grand coup pour se donner du courage, il ouvrit de façon assez abrupte la porte. Avec un regard assez vide d’expression, il observa un instant la jeune fille et s’installa à la fenêtre sans même lui adresser la parole ou lui demander la permission.

Nils n’insista d’ailleurs pas et se contenta de regarder au travers de la fenêtre avec un air blasé. En réalité, il ne faisait que cacher son excitation. Il fallait paraître fort : il n’était pas seul après tout ! Lui n’était pas du genre à chercher le réconfort dans le chocolat !

Premiers pas magiques  Privé 

Ça y est. C’était le grand départ. Après être passer par le chemin de traverse pour acheter toutes les fournitures nécessaires, Inej était fin prête. Son père et sa mère étaient à ces côtés. Mais Inej leurs avait pourtant dit qu’ils n’étaient pas obligés de venir, ils avaient insisté. La jeune sorcière soupira. Elle regarda le nombre d’enfants serrant leurs parents dans leurs bras. Dans la famille Siniy, on n’était pas très porté sur les contacts. Pas qu’ils ne s’aimaient pas loin de là, mais pour eux cela découlait d’une évidence. Le quai commençait à se désengorger. Inej se retourna alors vers ces parents :

- J’y vais …

Sa mère hocha la tête et lui fit promettre de continuer à s’entrainer au taekwondo. De toute manière, la jeune fille n’avait pas l’intention d’arrêter. Son père quant à lui ne dit rien. Il parlait rarement en public. Inej le savais et n’en attendait pas grand-chose.
En se retournant elle fut à nouveau subjuguée par la vision du Poudlard express. Le train était impressionnant, ça personne ne pouvait lui enlever. Inej marchais vers l’un des entrés. Intérieurement elle était complétement excitée. Elle avait tellement hâte de découvrir ce nouvelle univers et d’enfin apprendre à se servir de cette magie qu’elle voyait à l’œuvre chez elle de puis son enfance.
Une fois monté, Inej entreprit de trouver un wagon tranquille pour s’installer. Elle passa devant une bonne dizaine de compartiment remplit d’élève chahutant avant de tomber sur une cabine quasiment vide. Deux personnes étaient déjà présente mais ne semblaient pas se connaitre. Comme tous les autres compartiments étaient plein elle soupira un peu et s’installa dans sur la banquette. Elle observa ces camarades de voyage. Il y avait un garçon qui n’avais pas l’air de vouloir communiquer et une fille qui avait un l’air un peu triste, elle avait même sorti une chocogrenouille et commençait à la manger. Inej sortit un livre de son sac de voyage et s’appuya contre le bord du train à coté de la porte si ils lui parlaient elle répondrait mais en attendant elle préférait la compagnie de son livre.

Code couleur : #00925f
2eme année rp rentrée 2043
"I'm not crazy. My reality is just different than yours"

Premiers pas magiques  Privé 

Enfin le jour qu'elle attendait tant était arrivé. Elle allait prendre le Poudlard Express pour se rendre à Poudlard, l'école de Magie. Abigail savait que cela arriverait, mais depuis qu'elle avait reçu sa lettre, elle était devenu encore plus impatiente. Elle avait passé tout l'été à demander à sa mère comment elle avait passé ses 7 années à Poudlard, la jeune fille voulait un maximum de détails. 
Une fois à la gare elle avait insisté pour pousser elle même son chariot, entourée par son père et sa mère. Avant de franchir le mur, elle avait longuement dit aurevoir à son père. Elle en était très proche, mais étant donné qu'il était molud, il ne pouvait pas l'accompagner sur le quai. Ensuite elle donna une main à sa mère et ensemble elle traversèrent le mur pour se retrouver sur le quai 93/4 qui était grouillant de monde. Elle dit également aurevoir à sa mère et monta dans le train à la recherche d'un compartiment. 
Malgré l'excitation qui était la sienne, une pointe d'inquiétude commençait à prendre la jeune fille. Elle espérait ne pas être seule et se faire des amis rapidement, elle était plutôt sociable et aimait passer du temps avec les autres, même si elle était un peu timide. Elle parcourait le couloir du train et voyait des groupes déjà formés, content de se retrouver après 2 mois de vacances. Elle n'avait pas le courage de rentrer dans un tel compartiment alors elle continua sa route. Presque au bout du train elle vit un compartiment avec 3 personnes dedans qui semblait avoir son âge. Ils ne se parlaient alors ils ne devaient pas encore se connaître. Abigail décida que c'était sans doute le meilleur compartiment qu'elle pouvait choisir, il s'agissait peut être de ses futurs amis voir même ses camarades de maison. Abigail ouvrit donc la porte et s'engouffra dans le compartiment:

"Bonjour tout le monde!" 

Elle n'était pas sûre que tout le monde l'ai vraiment bien entendu car sa voix n'était pas aussi forte que ce qu'elle aurait voulu. Elle s'attarda un peu plus sur les autres passagers du compartiement. Il y avait 2 filles, une lisait un livre tandis que l'autre finissait de déguster un chocogrenouilles. Et enfin il y avait un garçon près de la fenêtre qui ne semblait pas vraiment avoir envie d'être dérangé. 

Première année RPG*Poudlard 2042
Pas d’avatar
Sofia Davis  

Premiers pas magiques  Privé 

Le grand jour arriva, vous savez, ce jour dont les sorciers qui ont l’âge de 11 ans rentraient dans la célèbre et fabuleuse école de magie, Poudlard. En y réfléchissant, c’était un peu bizzare ce nom, un pou de lard, c’était totalement bizzard et d’un côté, c’était quand même déguelasse un lard, mais en plus un POU, ce petit inscecte qui marchait sur la tête et que tout le monde détestait et craignait. Bon, c’est bon, on arrête.

Dans la gare 9 3/4, parmis toutes ses familes sorcières, y était la famille Davis, une famille composée, d’un père, une mère et deux filles, une ayant l’âge égale pour aller à Poudlard, autrement dit, 11 ans et une autre, ayant l’âge de 4 ans. Poussant le chariot -comportant le sac de la jeune fille replis de bonbons, d’un repas préparé soigneusement par sa mère et d’une bouteille d’eau, une valise portant ses vêtements et ses affaires scolaire- avec sa petite sœur et au prés de ses parents, Sofia était excitée comme une puce. Elle bougeait de partout, même l’inquiétude qu’elle avait avant avait disparu laissant place à la joie et la bonne humeur. Elle écoutait le discours de sa mère d’une oreille distraite en poussant le chariot. Dés qu’elle était arrivé près du train, elle se retourna vers ses parents.

- M’man, t’inquiète pas, je vous écrirais tout les jours jusqu’à mon retour. Papa...

Elle n’eut même pas le temps de parler que son père la prit dans ses bras. Ils se comprennaient juste comme ça, pas besoin de mots, d’un regard, ils pouvaient se comprendre. Elle dessera l’étreinte avec son père, prit sa mère dans ses bras puis se retourna vers sa petite sœur.

-Poukwah tu pars ? Ty es obligé ? Poukwah tu mou lasses seule? dit-elle avec les larmes aux yeux et une toute petite voix.

- Ça va se passait vite, tu verras. Et tu seras pas seule, tu seras avec papa et maman.

Sophie se rua dans les bras de sa sœur et la serra très fort. Le train lança à bruit pour informer que dans quelques minutes, il allait décoller. Les deux filles se détachèrent l’une de l’autre, un dernier signe de la main et Sofia partit dans le wagon.

Une fois dedans, la jeune fille commença à chercher un wagon où il n’avait pas beaucoup de gens ou des gens calmes pour ne pas trop être dérangé dans sa lecture. Tous les wagons étaient remplis et il y’avait beaucoup de bruits dedans. Elle se dirigea au fond et trouva un wagon où il y avait 4 personne, trois filles et un garçon. Sofia rentra et s’assoit à côté d’une blonde et lui dit par politesse:


- Salut, je suis Sofia et toi ?

Premiers pas magiques  Privé 

Abigail avait sorti un petit livre de son sac, il s'agit d'une introduction aux sortilèges. Elle avait commencé à lire et feuilleter ses différents livres qu'elle avait acheté pour l'école car elle ne voulait pas passer pour une nulle. Elle connaissait la magie, mais étant donné que son père était moldu, sa mère évitait de l'utiliser systématiquement alors elle n'était pas familière avec tous.
Elle regrettait un peu d'être arrivée si tard car elle ne pouvait être vers la fenêtre, elle aimait particulièrement voir les paysages défiler lorsqu'elle voyageait. Cependant elle ne connaissait personne et ne voulait donc pas passer pour une personne capricieuse et puis au moins elle pourait avancer sur son livre. Peu de temps après s'être installé une autre jeune fille entra. Elle avait des cheveux très long et brun. Abigail releva la tête et la nouvelle venue s'adressa à elle

"Salut, je suis Sofia et toi?"

  La blonde était soulagée qu'on lui adresse la parole, peut être qu'elle deviendrait amie avec cette fille, qui sait elles seraient peut être même dans la même maison. Elle supposait qu'elle entrait en première année étant donné qu'elle ne semblait pas rejoindre de précédents amis. Elle ne voulait pas paraître impolie donc malgré sa timidité elle lui répondu.

"Salut! Enchantée Sofia, moi c'est Abigail. Mais tu peux aussi m'appeler Abi. Tu rentres en première année? Moi c'est mon cas."

La jeune fille voulait se montrer avenante et peut être se faire une première amie c'est pourquoi elle lui suggéra ce diminutif que sa famille utilisait. 

Première année RPG*Poudlard 2042

Premiers pas magiques  Privé 

Ae Young marchait sur le quai, les yeux rivés au sol. Elle ne voulait pas regarder toutes ces familles disant au revoir à leurs enfants. A quelques pas d'elle, Ae Sook, sa petite sœur, tenait la main de Minkyung, leur tutrice légale.

- 언니, 가지 마...

- 미안해, 헤숙아. 돌아올게, 약속해.

- 약속해 ?

- 네.

Ae-Young dit au revoir à sa petite sœur en pleurs, et fit un signe de la main à Minkyung. Elle fit volte-face, et monta dans le train. La jeune coréenne ne voulait pas voir sa sœur comme ça, elle avait le sentiment de l'abandonner. Depuis le décès de ses parents, elle avait comme l'impression qu'elle était responsable de sa sœur, qu'elle devait rester avec elle et ne pas la lâcher. Malheureusement, elle n'avait pas le choix. Elle aurait tellement voulu rester avec sa sœur et ne pas aller à l'école... Cette maudite école anglaise. Si seulement elle avait pu juste aller à Mahoutokoro... Si seulement elle avait pu rester en Corée... Mais ça ne servait à rien de remuer le passé. Jonghyun lui avait dit d'aller de l'avant. Il lui avait dit de continuer, de se battre pour ne pas flancher, et d'arrêter ses conneries. Et elle lui avait promis. Elle avait bien l'intention de tenir cette promesse.

Revenant au présent, la coréenne regarda autour d'elle. Elle ne savait pas dans quel compartiment aller. Ils étaient tous déjà pleins, les gens souriaient, parlaient, elle voulait du calme. Calme qu'elle finit par trouver dans un des derniers compartiments du wagon. Cinq personnes étaient déjà présentes, et pourtant c'était très silencieux. Seules deux filles parlaient ensemble, en anglais. Ae Young s'assit en face, là où il restait un peu de place. Elle inclina un peu la tête pour dire bonjour, malgré qu'elle était quasi sûre que personne n'avait fait attention à elle. La jeune coréenne posa son petit sac par terre, et en sortit son nouveau livre, Talgung, de Su Jung In. Rassurée par la présence des caractères coréens si familiers, Ae Young se cala plus confortablement sur la banquette, et commença à lire, oubliant les présences inconnues autour d'elle.

J'ai demandé à Eileen si je pouvais m'incruster et elle a dit oui, j'espère que je vous dérange pas... >.<

Premiers pas magiques  Privé 

Mais où donc était-il encore tombé ?! Le pauvre jeune homme s'était attendu à se retrouver dans un endroit calme et où il pourrait avoir la paix. Là, plus le temps passait et plus le wagon se remplissait. C'en devenait désespérant. Il ne voulait pas parler, il ne voulait pas sympathiser. Déjà, à peine quelques minutes que le train était parti, que le jeune homme ne put s'empêcher de froncer les sourcils en prenant un air frustré, désabusé et presque en colère. Décidément, les jeunes de son âge ne semblaient avoir, comme d'habitude, aucune considération pour sa personne, lui, le grand Nils Gratz.

Bon, en même temps, il n'avait rien fait d'extraordinaire pour le moment.

Soupirant un instant, il reporta son attention au dehors mais le paysage défilait bien trop vite pour lui. Il n'avait jamais vraiment été habitué aux transports en communs et, aujourd'hui était un peu comme une découverte... une découverte gâchée par tous ces piaillements incompréhensibles. Soupirant une seconde fois, Nils se leva sans ménagement. Les yeux noirs, un sourire inexistant, il ne semblait pas heureux d'ètre avec toutes ces filles sans se douter qu'il allait devoir les côtoyer un long moment de sa scolarité. 

Furieux de la tournure des événements, le jeune homme bouscula sans faire exprès les genoux de Eileen. Il manqua de se vautrer mais ne s'excusa pas pour autant, préférant lui adresser de nouveau un regard noir et sombre, comme si c'était de sa faute à elle. En même temps, elle n'avait pas à laisser trainer ses jambes. Marquant un temps de pause, Nils ne pipa mot et sortit tout de même en trombe quitte à bousculer d'autres personnes, sans s'excuser, une nouvelle fois. 

N'allant pas bien loin, il savait que beaucoup des banquets devaient déjà être prises. Habitué à bien moins de confort que ça, il se contenta de se mettre juste au dehors de la cabine pour rester dans le couloir. Le jeune homme n'avait pas l'intention d'en démordre, déjà l'année commençait mal.

- Pffff !

Premiers pas magiques  Privé 

Perdue dans ses pensées, Eileen n'avait pas de suite prêté attention au fait de n'être plus seule. L'aurait-elle fait, de toute façon, qu'elle serait restée un moment silencieuse. Elle avait besoin de cet instant à elle pour laisser la tristesse derrière et se laissa gagner par l'excitation d'être bientôt à Poudlard. Le chocolat l'y aidait, bien évidemment. Les autres allaient peut-être penser qu'elle était sauvage mais il n'en était pourtant rien. Elle préférait juste rester en observation au moins jusqu'à ce que le train se mette en marche.

Le compartiment s'était vite rempli. A première vue, uniquement avec des enfants de son âge, ce qui voulait dire qu'elle allait sûrement les retrouver pendant les cours. Quatre filles, un garçon. Deux pipelettes qui n'avaient pas mis longtemps pour engager la conversation. "Pipelette"... Eileen se mit à sourire en pensant à ça. C'était plutôt elle normalement et elle se savait étrangement calme. Ce n'était pas dans ses habitudes mais il faut dire qu'elle ne réalisait toujours pas que c'était enfin le jour J. Elle avait beau savoir depuis longtemps que ça arriverait, elle n'en était pas moins sur un petit nuage. Elle allait enfin dire bonjour à son tour quand le garçon se leva et quitta le compartiment. Ouai, cinq filles d'un coup, ça faisait peut-être trop pour lui.

"Je crois qu'on lui fait peur." dit-elle alors, taquine.

En même temps, elle n'aurait pas aimé se retrouver dans un compartiment qu'avec des garçons alors, elle comprenait. Il finirait bien par revenir quand il verrait qu'elles ne mordaient pas. Et sinon, tant pis pour lui après tout. Eileen avait autre chose à penser, comme briser la glace avec les autres histoire de bien démarrer cette année. Avoir déjà des connaissances quand elle franchirait la porte de Poudlard, ça ne pourrait qu'aider à être moins stressée.

"Moi c'est Eileen."

Elle tendit ensuite son sachet de chocogrenouille aux filles, se sentant l'esprit partageur.

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

Premiers pas magiques  Privé 

Abigail était contente de voir que le compartiment se remplissait. Elle avait tellement peur de se retrouver seule et sans amis qu'elle se disait que ça ne lui donnait que plus de chance de s'en faire. 
Peu de temps après l'arrivée de Sofia, une jeune fille rentra, elle avait des traits asiatiques et ne semblait pas vraiment ravie d'être là. Elle ne savait pas trop si elle devait lui adresser le parole pour lui changer les idées ou s'il valait mieux la laisser s'ouvrir à elle toute seule. 
Avant qu'elle n'ait eu le temps de décider quoi faire le seul garçon du compartiment se leva en se dirigeant vers la porte. En chemin il faillit tomber et la jeune fille était à deux doigts de rigoler mais elle se fit que ce n'était peu être pas là meilleure manière d'être bien vue. Mais dès que quelqu'un tombait elle ne pouvait s'empêcher de rigoler. Une fois le garçon dehors la rousse s'approcha en tendant son paquet de chocogrenouilles. 

"Moi c'est Eileen"

Abigail ne put résister à la sucrerie qui lui était proposé. Elle sourit donc à sa camarade.

"Merci. Et ravie de faire ta connaissance. Alors pressé d'arriver à Poudlard?"

Première année RPG*Poudlard 2042

Premiers pas magiques  Privé 

Le train allait bientôt partir, Inej entendait le bruit caractéristique de la cheminé. Une nouvelle personne était entrée dans le wagon et avait aussi sortit un livre. Il commençait à être vraiment beaucoup dans ce wagon. Au moment où la jeune sorcière se dit cela, le seul garçon présent dans l’habitacle se leva brusquement bouscula l’une des files et sortit en trombe du compartiment. Peu après les trois autres filles se mirent à discutées. Inej n’en avais pas envie elle. Elle comprenait aussi un peu pourquoi le garçon était partie. Il était là au début et espérait sans doute être au calme, ce qui est un peu raté vue le nombre de personne qui était rentré ici. Les autres filles avaient commencé à se présenter entre elle et Inej hésitait à le faire aussi. Après tout, elle ne se recroiserais peut-être pas une fois arriver à Poudlard. L’école était tellement grande et d’après ce qu’elle avait vu, le système de répartition en maison ne permettait pas de forcément ce retrouver. Quatre maisons pour six personnes, le pourcentage de chance qu’ils tombent tous au même endroit était plutôt faible, mais pas inexistant comme Inej s’en rendra compte plus tard. La jeune sorcière n’avais pas vraiment beaucoup mangé se matin et commençais déjà à avoir fait. Elle sortit alors de son sac, une boite de gâteaux fait par son père avant le départ. Elle pesa un instant le pour et le contre sur le fait de les partager, et finalement tendit sa boite vers les autres filles en leurs demandant :

- Vous en voulez ? J’en ait plein…

Inej se dit aussi que le garçon qui était sortit en trombe en voudrait un peu aussi, elle ouvrit donc la porte du compartiment pour le héler :

- Hé ! Tu veux des gâteaux ? J’en ait beaucoup et ne pourrait pas tous manger toute seule.

Elle faisait cette proposition culinaire par pur intérêt, cherchant ainsi un quelconque profit auprès de ces camarades de wagon. Inej n’appréciait pas non plus que quelqu’un fuit un wagon de cette manière, sous prétexte qu’il y avait trop de gens. On pouvait toujours trouver un moyen de s’arranger.

Code couleur : #00925f
2eme année rp rentrée 2043
"I'm not crazy. My reality is just different than yours"

Premiers pas magiques  Privé 

J'ai l'impression qu'on n'est plus très nombreux sur ce rp... Du coup, sans réponse des autres, je me permets de faire avancer un peu les choses.


Eileen ne put s'empêcher de rire en voyant qu'elle n'était pas la seule à réagir au départ du garçon. Le pauvre, il risquait d'être leur sujet de moquerie pendant un moment à fuir ainsi. En attendant, il avait au moins offert à la fillette la diversion nécessaire pour chasser le peu de tristesse qu'il restait en elle. Et même si toutes les filles restant dans le compartiment n'étaient pas bavardes, Abigail et.. la brune... tiens, comment s'appelait-elle déjà ? L'avait-elle dit ?

"Désolée, j'étais dans mes pensées et du coup... tu t'appelles comment ?" fit-elle alors avec un grand sourire, peu consciente du fait que c'était sûrement maladroit de sa part.

En même temps, elle avait le don pour toujours mettre les pieds dans le plat alors, une fois de plus ou de moins... autant que ses futures camarades apprennent à la connaître telle qu'elle l'était, ça éviterait des malentendus par la suite.

Un secousse et le train se mit en marche dans un bruit métallique. Le quai s'éloigna rapidement. Ça y était, Eileen partait enfin pour Poudlard, elle n'en revenait toujours pas.

"Oulà oui, j'ai vraiment hâte d'y être. J'ai l'impression d'avoir attendu ça toute ma vie. Mais j'en reviens toujours pas. Vous avez des frères ou des sœurs qui y sont déjà ?"

Y'avait peu de chance sinon, elles seraient sûrement installées avec mais après tout, pourquoi pas ? Et même si elle avait déjà abordé le sujet avec sa mère, Eileen en savait finalement bien peu sur l'école où elle allait mettre les pieds. Autant dire que sa curiosité la tannait pour en savoir plus dès que possible et si les filles pouvaient répondre à ses questions, ce serait vraiment top. En attendant, elle se remplissait le ventre de chocolat et de gâteaux avec un sourire épanoui sur les lèvres. Gourmande comme elle l'était, elle finirait certainement chez Poufsouffle, si elle devait en croire les clichés qu'elle avait entendus. Ou Gryffondor peut-être ? A priori pas Serpentard vu qu'elle n'était pas une sang-pure. Enfin, sa seule certitude était qu'elle n'irait pas chez Serdaigle. Elle n'aimait pas assez les livres pour ça mais qu'en était-il des autres filles ? Elle avait bien une petite idée pour certaines et ce serait amusant de voir si son intuition était la bonne ou pas.

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

Premiers pas magiques  Privé 

Finalement le garçon avait fui. Tss… Inej siffla légèrement entre ses dents, de mécontentement. Même s’il n’était pas content d’être là, ce n’était pas une raison pour fuir. La jeune sorcière attrapa un de ses gâteaux et commença à le grignoter, un peu pensivement, elle se demandais pourquoi sa réaction avait été aussi violente. Mais elle fut tirée de ses penser par l’une des occupantes restantes de la cabine. La fille, qui s’appelait Eileen aux dernières nouvelles, lui demandais comment elle s’appelait. Ce à quoi, sortant de ses interrogations, Inej répondit simplement son prénom.

- Inej…

Heureusement, (ou légèrement malheureusement pour Inej), le train se mis en marche, ce qui eu pour effet de refaire parler Eileen. Elle expliquait qu’elle avait vraiment hâte d’y être. Comme Inej. La brunette espérait en apprendre beaucoup sur la magie là-bas. Apprendre à la maitriser, et bien évidement pouvoirs lancer des sorts. Eileen demandait aussi si les autres filles (puisque le seul garçon était parti), avaient déjà des frères et sœur à Poudlard. Inej répondit à la question avec sincérité, même si on pouvait sentir une pointe d’interrogation dans sa voix. Une interrogation qui était, Pourquoi elle demande cela ?

- Non, je suis fille unique…

Inej ne résista pas à sa nature, et demanda directement :

- Mais pourquoi tu demandes ça en fait ?

Inej avait légèrement plissé ses yeux vairons au moment où elle posait la questions, comme si elle voulait sonder Eileen, pour avoir la réponse à la questions avant même qu’elle ne réponde.

Code couleur : #00925f
2eme année rp rentrée 2043
"I'm not crazy. My reality is just different than yours"

Premiers pas magiques  Privé 

Bon, il semblait que, mis à part Inej, les filles du compartiment étaient soudainement les victimes d'un sort de mutisme ou truc du genre, si jamais ça existait. Tant pis pour elle. Eileen était déjà bien contente d'avoir trouvé une camarade avec qui discuter. Non seulement, le voyage passerait plus vite, ça lui permettrait d'évacuer le stress mais aussi d'avoir l'impression d'être moins seule quand elle franchirait les portes du château. D'en apprendre plus aussi avant, peut-être ? Parce que, somme toute, à présent que le train roulait, elle se rendait compte qu'elle n'en connaissait vraiment bien peu sur l'école où elle allait mettre les pieds. Elle se mordilla même la lèvre inférieure, se demandant si c'était bien sage de révéler son ignorance dès la première rencontre. Qu'allait donc penser Inej d'elle ? Seulement, elle ne pouvait pas non plus faire comme si elle n'avait pas entendu sa question...

"C'est qu'en fait, je connais pas grand chose à Poudlard. Ma mère préfère que je découvre toute seule alors je me disais que tu en savais peut-être un peu plus. Moi, j'ai pas de frère ou sœur qui y est alors voilà..."

Le dire à haute voix, ça sonnait finalement bête mais bon, au moins, c'était dit. Elle était juste hyper curieuse et avait hâte d'en savoir plus. Tout comme elle était pressée de découvrir les lieux, les professeurs et... sa maison, bien sûr.

"Tu crois que tu iras dans quelle maison ?"

Pour Eileen, l'avantage, c'est qu'elle n'avait aucun préjugé. Sa mère lui avait dit toujours dit que toutes les maisons avaient leurs points forts et leurs points faibles. C'était toujours une pression de moi pour la fillette, elle n'avait pas peur de décevoir. Il n'empêche qu'elle espérait que le hasard avait bien fait les choses et qu'elle faisait connaissance avec une future camarade. Quoique... si ce n'était pas le cas, ça lui permettrait de connaître quelqu'un d'une autre maison, c'était pas mal aussi après tout.

Deuxième année RP (2043-2044)
Activité réduite pour le moment
Ma fiche

Premiers pas magiques  Privé 

Eileen avait l’air un peu embêter. Et expliqua qu’elle ne connaissait pas grand-chose à Poudlard. Inej non plus ne connaissait pas grand-chose à Poudlard, mais elle s’en fichait. C’était juste un autre lieu. C’était pareil lors de son déménagement, elle s’en était fichu de la maison. A seule chose qui lui manquais c’était le calme qu’il y avait dans sa maison au Canada. A Glasgow, ils vivaient en centre-ville et le bruit des voitures et des passants l’épuisait rapidement.
Eileen expliqua aussi qu’elle n’avait pas de frère et sœur qui y était déjà et laissa aussi supposer que c’était pour ça qu’elle se sentait mal. Inej finit de manger son gâteau et en attrapa un autre. Au même moment, la rouquine, (les autres occupantes du compartiment semblant être partie dans un autre univers), demanda alors dans qu’elle maison Inej penserais qu’elle tomberait. La jeune fille fronça les sourcilles. Et répondit :

- Je ne sais pas… Mes parents n’étaient pas à Poudlard, je ne connais donc pas vraiment les maisons…

Inej tendit sa boite en direction d’Eileen :

- Tu veux un gâteau ?

Tant qu’a rester dans ce train pendant plusieurs longues heures, autant entretenir de bonne relation.
En regardant par la fenêtre, Inej vit que le Poudlard express allait déjà bien vite. Les paysages avaient changé et défilaient à grande vitesse. La ville avait laissé place aux grandes plaines et aux forêt anglaises. Il faisait beau dehors et le soleil dorait les eaux des lacs de passages. C’était vraiment beau.
Inej reporta son attention sur Eileen.

- Au fait, tu as de la famille qui est déjà aller à Poudlard ?

Excuse moi pour le temps de réponses mais j'ai été très prise en cette fin d'année

Code couleur : #00925f
2eme année rp rentrée 2043
"I'm not crazy. My reality is just different than yours"