Poudlard Express

Inscription
Connexion
  Retour

Voyage & amitié  PV 

Il est toujours possible de rentrer dans ce RP, il suffit de m’envoyer un hibou ! :) On verra ensuite (avec les participants) si nous vous acceptons. Voilà voilà, c’est tout ! 


Juliette était partie de chez elle le cœur lourd : ses parents venaient, chacun de leurs côtés, de briser encore plus l’enfance déjà fragile de la jeune fille. 
Elle arriva sur le quai en avance, et attendit donc. Elle avait toujours était douée pour deviner la personnalité des gens rien qu’en les regardant : elle s’occupa donc à cela.

Lorsque le Poudlard Express arriva, elle fit au plus vite avec ses parents :

« Au revoir, maman, au revoir, papa ! », s’exclama la jeune fille en s’élançant vers le train. Elle avait échappé aux embrassades et aux recommandations !

Étant l’une des première à arriver dans le train, elle trouva - sans trop d’étonnement - un compartiment vide. Elle s’y installa avec hâte et ferma la porte : elle avait besoin d’être seule. 

Le train sonna une cloche annonçant qu’il allait partir d’un instant à l’autre. Les retardataires entraient dans le train et cherchèrent un compartiment. 

Juliette sortit de sa petite valise une couverture et s’enroula dedans. Ensuite, elle regarda la pluie tomber dehors. Elle était heureuse d’être au chaud dans le train ! Elle ferma les yeux et essaya de dormir, mais sans grande réussite. Au moment où elle allait s’endormir, quelqu’un vint toquer à son compartiment...

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Voyage & amitié  PV 

Cassiopée était presque arrivée en retard ! Ses parents ne voulant pas la quitter lui avaient donner les dernières recommandations avant d'accepter de la laisser filer. 

Elle entra dans le train le plus vite possible pour échapper à la pluie.
Elle passa quelques temps à chercher un compartiment mais ils étaient presque tous pleins. 
En arrivant vers la fin du couloir elle vit une fille seule dans un compartiment qui somnolait, ne voulant pas trop la déranger elle toqua faiblement à la vitre avant de s'engager dans la cabine.

"Excuse-moi, tout les autres compartiments sont pris,  je suis obligée de m’asseoir ici. Je ne dérangerais pas alors tu peux te rendormir. Dit elle d'une voix sans timbre."

Elle s'assit sur la banquette gauche à côté de la fenêtre et sortit un livre. 
Elle leva les yeux sur la fille devant elle pour remarquer qu'elle ouvrait la bouche pour lui dire quelque chose mais la refermais après. 
Cassiopée était habituée à ses réactions. Elle ne savait pas comment se faire des amies, et n'avait jamais essayé. 
On pouvait clairement dire que Cassiopée était nulle dans tout ce qui était relationnel, et pourtant ce n'est pas comme si elle n'essayait pas ! Mais après tout ce n'était pas de sa faute si elle ne comprenait pas le système des relations amicales !

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Voyage & amitié  PV 

Juliette était décontenancée : cette fille était venue s’asseoir sans - presque - rien demander ! Elle ouvrit la bouche pour parler, mais elle faisait autant de bruit qu’une carpe. 

« Quelle malpolie ! Mais je n’oserais jamais lui dire... ».

Le silence le plus total suivit : même la pluie sur les carreaux avait diminué. Après dix minutes sans aucuns mots échangés, Juliette, sentant monter le malaise, dit enfin :

« Salut. Désolée pour ce blanc. Comment t’appelles tu ? », demanda la jeune brunette en tendant la main pour serrer celle de la jeune fille en face d’elle.

Pourtant, rien ne se fit. Elle eut beau attendre une minute - la main toujours tendue dans le vide -, la chimie n’opérait pas. Elle se dit que c’était peine perdue, que cette personne n’avait pas de cœur, jusqu’au moment où le chariot aux bonbons arriva.

« Rien de mieux que les bonbons pour forger une amitié ! Mais... et les recommandations de maman ? Oh, et puis zut ! A bas les interdictions ! », pensa Juliette en secouant sa bourse au dessus de sa tête. 

Lorsqu’elle se rassit à côté de la fenêtre, elle avait un énorme sac pleins de sucreries diverses et variées. Elle montra le sac à la jeune brune face à elle :

« Tu aimes les bonbons ? Tu en veux ? », demanda-t-elle, un sourire aux lèvres. 

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Voyage & amitié  PV 

"Tu aimes les bonbons ? Tu en veux ? demanda la fille en face d'elle"

Cassiopée fut prise de cour, comment était elle censée répondre à cette personne ? Elle était totalement perdue ! Comment sa mère avait dit déjà ? Une chose comme quoi il fallait qu'elle soit sympathique avec les personnes. 

"Hum.... Bonjour ? Je heu... Non merci, gardes les pour toi. bégaya t-elle"

La fille devant souffla. Cassiopée comprit qu'elle avait peut être parue un peut sans gêne. Elle rougit et baissa la tête en tournant la page de son grands livre. Elle soupira et se décida à fermer son livre se disant que peut être cela pourrait contribuer à commencer une conversation.

"Je suis.... Comment dire... Désolée ? De heu..... M'être incrustée dans ton espace. Je veux dire... Désolée Elle baissa encore plus la tête en fermant les yeux."

"Mince ! pensa t-elle. J'ai l'air encore plus  bizarre qu'avant !"

Elle rouvrit son livre disant adieu intérieurement à sa vie sociale à Poudlard. Après tout elle était déjà seule à son école primaire moldue alors ça ne lui changerait pas trop. Elle se cacha derrière ses longs cheveux. Elle le sentait, l'autre allait dire quelque chose. 

Et si elle la rejetait ? Serait-elle obligée de finir le voyage seule dans le couloir ? Et si elle ne se faisait pas d'amis à Poudlard ? 

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Voyage & amitié  PV 

Douglas Small était arrivé pile à l'heure avec juste le temps de dire au revoir à sa famille d'un geste de la main. Il monta sa valise dans un wagon mais le fait de s'éloigner loin de ses parents le rendait un petit peu malade, si bien que la première chose à laquelle il pensa, fut d'aller au toilette du Poudlard Express. Il traversa donc les couloirs du train. Après quelques minutes, il décida de quitter le cabinet pour s'assoir. Le souci,  c'est qu'il fut difficile pour lui de chercher un endroit où se poser, chaque compartiment était occupé.  Le personnel du train ne manqua pas de l'aider à trouver une place.

"Tu cherches un siège où t'assoir, suis-moi. J'ai vu tout à l'heure un petit groupe qui manque un peu de compagnie. Tu ne vas tout de même pas attendre dans le couloir."

Le contrôleur cogna à la porte et ouvra légèrement un compartiment.

"Excusez-moi jeunes filles, il y a un petit garçon qui cherche une place à bord. Étant donné le nombre de place limité aujourd'hui. Je me dois de l'installer ici."

Il s'en alla, laissant seul Doug avec les deux filles. Small monta sur un siège.

"Euhm, bonjour je m'appelle Doug...Douglas Small. Vous...Heum...vous appelez comment ?"

Il commença timidement une conversation tout en étant un peu patraque.
Dernière modification par Douglas Small le 1 mars 2018, 20 h 29, modifié 6 fois.

Douglas Small

Voyage & amitié  PV 

Cassiopée appréhendait toujours la réponse que l'autre allait lui donner quand quelqu'un ouvrit le compartiment. Elle leva légèrement les yeux de son livre pour voir un contrôleur accompagné d'un jeune garçon, probablement un première année aussi. Apparemment le garçon s'installerait ici par manque de place dans le train, chose qu'elle aussi avait due faire.

Le garçon s'assit sur la banquette en face d'elle, soit à côté de l'autre fille. Il les regarda quelques secondes avant de parler

"Euhm, bonjour je m'appelle Doug...Douglas Small. Vous...Heum...vous appelez comment ? Demanda t-il."

 Cassiopée le fixa quelques secondes, perdue dans ses pensées. Peut-être qu'elle pouvait avoir une meilleure première impression avec ce garçon qu'avec l'autre fille. Restait maintenant à savoir comment répondre à la question sans paraître bizarre !

"Hum....  Bonjour ? Je heu.... Cassiopée Malory... Murmura t-elle assez fort pour se faire entendre"

Mince ! Peut-être avait elle parue froide ? Elle rougit jusqu'à la racine des cheveux et replongea la tête dans l'imposant livre qu'elle tenait sur ses genoux. 

Toutes sortes de pensées noires traversaient son esprit. La plus courante était "Et si je ne me faisait pas d'amis, qu'en penserait ses parents ? Seraient-ils déçus ?" elle pensait qu'ils le seraient forcément. 
Ce serait un sujet en plus pour les critiques de son frère.... 

Elle ramena une mèche de ses longs cheveux noirs derrière son oreille droite, signe de malaise chez elle.


Reducio

Fait attention à bien faire plus de 220 mots par message sinon il ne sera pas réglementaire je te renvoie à ce sujet : viewtopic.php?f=44&t=9889#p445145

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Voyage & amitié  PV 

Lahira était arrivée à la gare de King Cross accompagnée d'une fille du personnelle de l'orphelinat. La brunette avait insisté pour continuer seule, car il fallait faire un truc bizarre... Passer dans un train ? Non, passer dans un mur. Ou plutôt passer dans un pilier entre le quai 9 et le quai 10. Au-dessus, il y  avait une grosse horloge qui semblait hurler que Lahira était en retard. La fillette ne réfléchit pas et fonça dans le pilier : elle passa sans problème et arriva sur un quai tout enfumé. Le train rouge sonna pour annoncer qu'il démarrait. Lahira s'engouffra dans la première portière du train qu'elle vue.
Juste à temps ! souffla-t-elle.
Elle traina dans les wagons jusqu'à qu'un contrôleur lui demande de s'installer quelque part. Lahira entra dans un compartiment : plein. Cette fois, la jeune fille fit attention à voir qu'il y avait des places dans le compartiment qu'elle ouvra : il y avait trois filles, des troisièmes années, qui lui lancèrent des regards glacials.
C'est pris, dit sèchement une des filles.
La fillette fit encore quelques pas et arriva devant un compartiment où un contrôleur (enfin elle pensa que c'était un contrôleur) qui amena un garçon.
Elle attendit quelques minutes, et toqua sur la porte du compartiment. Lahira ouvrit la porte juste à temps pour entendre le garçon :
Euhm, bonjour je m'appelle Doug...Douglas Small. Vous...Heum...vous appelez comment ?
Lahira tourna la tête pour voir la fille aux cheveux bruns qui répondit :
Heum...Bonjour ? Je heu... Cassiopée Malory...
Lahira haussa les sourcils devant cette...échange plutôt...bas ? En même temps, les élèves avaient tous les deux murmuré et bégayé.
La fillette décida de prendre la conversation en main :
Salut ! Je m'appelle Lahira Holms. Et vous ? Ah oui pardon, toi c'est Cassiopée et toi c'est Douglas. Et toi ? conclue la jeune fille en se tournant vers la seule personne qui n'avait pas encore parlé.
Comme personne ne répondais, Lahira se mit a douter. Avait-elle été trop brusque ?

Reducio
Désolé pour le petit retard ! ;)

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Antoine de Saint-Exupéry.
Deuxième année devoir, deuxième année RP.

Voyage & amitié  PV 

« Euhm, bonjour je m’appelle Doug ... Douglas Small. Vous ... Heum ... appelez comment ? ».

« Hum ... Bonjour ? Je heu ... Caliopée Malory ... », avait murmuré sa compagne de voyage.

« Salut ! Je m’appelle Lahira Holms. Et vous ? Ah oui pardon, toi c’est Cassiopée et toi c’est Douglas. Et toi ? », demanda une jeune fille qui était entrée à la suite du dénommé Douglas. 

Toutes les personnes dans ce compartiment étaient gênées, Juliette la première. Elle prononça une chose qui ne voulait rien dire - une purée de mots comme elle appelait ça -, ce qui lui valut des regards mêlés de diverses émotions venant de tous les autres. Lorsqu’elle se décida à articuler, elle dit :

« Salut ! Enfin, bonjour à tous les deux ? Douglas (pointe du doigt Douglaset Lahira (point du doigt Lahira), c’est ça ? D’ailleurs, ton nom me fait penser à un détective Moldu dont mon père m’a parlé, Lahira. Je... Tu... Vous connaissez ? C’est James Holmes, non ?, marmonna Juliette, un chat dans la gorge. Vous voulez des bonbons ? », demanda Juliette, tendant son paquet. 

Juliette tendait le sac dans le vide, attendant une réponse, une réaction, même un geste. Tout était bon a prendre ! Au moment où elle se dit qu’elle avait l’air idiote, qu’elle ferait mieux de ranger son sac et de se rendormir, elle vit quelque chose...

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Voyage & amitié  PV 

"Hum....  Bonjour ? Je heu.... Cassiopée Malory... Murmura t-elle assez fort pour se faire entendre"

Peu de temps après une jeune fille fit son entrée.
"Salut ! Je m'appelle Lahira Holms. Et vous ? Ah oui pardon, toi c'est Cassiopée et toi c'est Douglas. Et toi ?"

Puis vint la réponse de Juliette.
« Salut ! Enfin, bonjour à tous les deux ? Douglas (pointe du doigt Douglas) et Lahira (point du doigt Lahira), c’est ça ? D’ailleurs, ton nom me fait penser à un détective Moldu dont mon père m’a parlé, Lahira. Je... Tu... Vous connaissez ? C’est James Holmes, non ?, marmonna Juliette, un chat dans la gorge. Vous voulez des bonbons ? » , demanda Juliette, tendant son paquet.

Quand Douglas fut montré du doigt, il ne put s'empêcher d'entamer un peu plus la conversation.
Il répondit donc avec plus d'assurance en prenant un bonbon:
"Ah euhm, merci c'est un peu acidulé mais j'aime bien le goût pomme verte. Vous pouvez m'appelez Doug, enchanté de faire votre connaissance toutes les trois." Doug réfléchit longuement au nom de James Holmes.
"Ça me rappel vaguement quelque chose, un grand type intelligent qui aurait résolu l'affaire de l'éventreur ou quelque chose comme ça. C'était sur les infos à la télé, je crois."
Il finit sur ces mots pour laisser la parole aux autres.

Douglas Small

Voyage & amitié  PV 

James Holmes.... Cela lui disait quelque chose... Ha ! Voilà ! C'était le prénom d'un meurtrier de douze personnes. Cassiopée se dit que c'était surement d'un autre James Holmes qu'ils parlaient. Après tout, pourquoi quelqu'un parlerait d'un meurtrier ? 

Elle tourna son regard vers la fenêtre et regarda quelques secondes le paysage en repensant à ce que lui avait dit son frère. Ils ne s'entendaient vraiment pas et Arthur lui avait dit juste avant de partir qu'elle finirait mal si elle allait dans la maison des verts et argents. Pourtant elle ne voyait pas pourquoi ces élèves seraient pires que d'autres alors elle avait ignoré son frère. Chose qu'elle fit encore une fois en secouant la tête pour chasser ces souvenirs peu agréables. 

Elle regarda les personnes dans le compartiment avant de se décider à repartir du bon pied avec eux. Elle imagina plusieurs phrases et plusieurs manières de les dires pour qu'elle puisse commencer une conversation avec les trois autres.  Elle opta pour quelque chose comme "Je suis désolée d'avoir parue froide mais je suis enchantée de vous rencontrer." Simple, efficace et elle devrait pouvoir le dire sans trop bégayer. 

Elle prit son courage à deux mains et se leva. 

"Je suis.... Commença t-elle."

Elle trébucha  Merlin seul sait comment et tomba en avant, se frappant la tête contre la fenêtre et s’étalant de tout son long entre les deux banquettes. 

Ho la la... Là c'est sur, elle avait au moins le mérite d'avoir fait une entrée en matière qu'on pourrait qualifier de "remarquable".

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Voyage & amitié  PV 

Salut ! Enfin, bonjour a tous les deux ? Douglas et Lahira, c'est ça ? D'ailleurs, ton nom me fait penser à un détective moldu dont mon père m'a parlé, Lahira. Je... Tu... Vous connaissez ? C'est James Holmes, non ? Vous voulez des bonbons ? répondit le jeune fille brune.

Ah heum, merci c'est un peu acidulé mais j'aime bien le goût pomme verte. Vous pouvez m'appelez Doug, enchanté de faire votre connaissance toutes les trois.
Ça me rappelle vaguement quelque chose, un grand type intelligent qui aurait résolu l'affaire de l'éventreur ou quelques choses comme ça. C'était sur les infos à la télé, je crois. enchaina Doug

Lahira allait répondre, elle fut prise de cours devant l'air peinée de Cassiopée. Avant qu'elle ne réagisse, cette dernière commença une phrase mais ne put la finir car elle s'écrasa par terre.

Euh ça va ? demanda Lahira à la maladroite.

Elle lui tendit la main et l'aida à se relever. Lahira continua de parler :

Je ne connais pas de James Holmes. En fait, je ne connais personne de ma famille... (une ombre passa sur son visage) J'ai grandit à un orphelinat.

Elle secoua la tête et changea de sujet :
Et oui je voudrait bien goûter un bonbon ! Je ne les connais pas... Et... heu... je suis désolé mais je ne sais toujours pas ton prénom ! dit elle en se tournant vers la fille qui avait le sac de bonbon.

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Antoine de Saint-Exupéry.
Deuxième année devoir, deuxième année RP.

Voyage & amitié  PV 

     Franz arriva à la gare de King Cross en avance. Largement en avance... Trois heures à patienter. C'est son père qui l'avait amené, et celui-ci se fiait à sa montre de sang mêlé : un bracelet moldu, un cadran moldu, des aiguilles moldues, mais aux mouvements si aléatoire qu'elles devaient en être magique. Cette montre devait sûrement indiquer quelque chose, mais certainement pas l'heure. Malheureusement, son père s'y référait quand même, alors, soit on était à l'avance comme aujourd'hui, soit franchement en retard...

         Franz se dirigea alors vers la voie 9 3/4, comme son père le lui expliqua avant de partir. "Tu n'as pas besoin de moi pour attendre." lui avait-il dit en souriant, tout en lui tendant un vieux livre. Sans surprise, le quai était désert, mais le train était déjà là. Il s'installa alors sur sa malle et ouvrit le livre qu'il avait dans les mains, un vieil ouvrage rédigé par un sorcier obscur et sûrement inconnu de tous. Traité sur les Sombrals.

        Les heures passant, des élèves et leur famille arrivèrent petit à petit, puis montèrent dans le train. Prit dans sa lecture, Franz sursauta lorsque le train siffla, annonçant le départ. Il se précipita alors sur le premier wagon, qui était en fait le dernier et resta sur la plateforme arrière, le temps de reprendre son souffle tandis que le train amorçait sa course. *Arriver si tôt et presque rater son train, quelle drôle d'idée* pensa-t-il. Il resta un petit moment dehors, à profiter du paysage et de la tranquillité. Il était surtout un peu stressé de cette rentrée scolaire, lui qui ne connaissait rien à Poudlard.

        Le froid et l'envie de s'asseoir le prenant, il rentra dans le train, il parcourut les différents wagons à la recherche d'une place dans un compartiment. Même si certains n'étaient pas complets, Franz n'osait pas rentrer dans l'un d'eux. *Le prochain, je rentre dedans* se répéta-t-il une dizaine de fois. il passa alors devant l'un d'eux et vit une fille en aider une autre à se relever. Prétexte idéal pour choisir se compartiment car Franz voulait être sûr qu'elle ne s'était pas blessée. Il rentra donc :

         "Ça va? Tu ne t'es pas fait mal?" Tout en attendant sa réponse, il regarda autour de lui et vit qu'il y avait de la place. "Au fait, je m'appelle Franz."

Je ne t'aime pas trop.

Voyage & amitié  PV 

Cassiopée rougit jusqu'aux oreilles. En moins de temps qu'il n'en faut pour dire Quidditch elle s'était ridiculisée devant 4 personnes ! Elle secoua négativement la tête quand on lui demanda si elle s'était fait mal. Elle se releva doucement aidée par Lahira et se r'assit à sa place. Elle sortit rapidement un petit tube de pommade de son sac avant de s'en appliquer sur le front. Le blond qui était arrivé se présenta comme s'appelant Franz.

"Cassiopée" Bégaya t-elle.

Elle reprit son livre et se plongea à nouveau dedans en se cachant le visage avec ses cheveux en espérant que ses rougeurs disparaissent rapidement. Elle eut une idée et farfouilla dans son sac avant d'en retirer quelque chose et de le poser sur les genoux de Lahira. La brune loucha sur la Chocogrenouille se demandant peut-être pourquoi elle lui en donnait une. 

"Pour..... Ton aide, je veux dire...  Merci"

Elle détourna la tête quand elle sentit ses joues chauffer à nouveau. 

Bon sang ! Mais qu'ils arrêtent de la regarder comme ça ! Elle était réellement mal à l'aise et le regard fixe du blond aux yeux vairons qui semblait fouiller son âme n’arrangeait rien à la situation. 

Elle remarqua que les deux banquettes étaient prise et se décala en se collant à la fenêtre pour laisser une place pour que le nouvel arrivant puisse s'asseoir. Chose qu'il fit en la remerciant.

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Voyage & amitié  PV 

Cassiopée prit son courage à deux mains et se leva.

"Je suis.... Commença t-elle."

Elle trébucha  Merlin seul sait comment et tomba en avant, se frappant la tête contre la fenêtre et s’étalant de tout son long entre les deux banquettes.


Lahira dit presqu'en même temps que Doug :
"Euh ça va ?"
Lahira tendit la main à Cassiopée et l'aida à se relever.

Franz rentra donc :

"Ça va? Tu ne t'es pas fait mal?" Tout en attendant sa réponse, il regarda autour de lui et vit qu'il y avait de la place. "Au fait, je m'appelle Franz."


"Cassiopée" Bégaya t-elle.


Cassiopée reprit son livre et se plongea à nouveau dedans en se cachant le visage avec ses cheveux en espérant que ses rougeurs disparaissent rapidement. Elle eut une idée et farfouilla dans son sac avant d'en retirer quelque chose et de le poser sur les genoux de Lahira. La brune loucha sur la Chocogrenouille se demandant peut-être pourquoi elle lui en donnait une.

"Pour..... Ton aide, je veux dire...  Merci"


Cassiopée remarqua que les deux banquettes étaient prise et se décala en se collant à la fenêtre pour laisser une place pour que le nouvel arrivant puisse s'asseoir. Chose qu'il fit en la remerciant.

Douglas dit :
"Bonjour, je m'appelle Douglas Small, tu peux m'appeler Doug." Dit-il à Franz en laissant le temps au reste du groupe se présenter. "Ça fait du bien de voir autant de monde sympa arrivé ! Ce serait bien qu'on soit tous dans la même classe. Vous imaginez !? D'ailleurs, vous savez comment on est départagé dans cette école, car moi je n'en ai aucune idée ?"

Douglas Small

Voyage & amitié  PV 

Le visage de Cassiopée s’illumina. 

"Ho moi je sais ! C'est un chapeau qui le fera ! C'est dans l'Histoire de Poudlard !"

Cassiopée oubliait toujours sa timidité quand il était question de  livres !

"Il y a quatre Maisons, mais j'imagine que tu le sais déjà" 

Cassiopée ne le dirait jamais à voix haute mais elle aussi espérait être dans la même classe que ces personnes qui étaient parfois excentriques mais qui en restaient attachantes. Les autres la regardaient les yeux ronds. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû s’enflammer... Elle rougit et mit la main dans son sac pour en sortir une plaquette de chocolat au riz soufflé. Elle en fourra une partie dans sa bouche en attendant que les autres reprennent  leurs esprits. Quand elle tourna la tête vers Franz, qui était assit à côté d'elle, elle vit qu'il la regardait des étoiles dans les yeux. 
 
"Quoi ?"

Il montra du doigt le chocolat.

"Tu en veux ?"

Elle détacha un carré et le lui donna. Il le fourra dans sa bouche à la vitesse de l'éclair. Elle rigola et se tourna vers les autres.
 
"J'ai hâte d'y être, pas vous ?"

Voyant que son livre ne lui serait plus d'aucune utilité si elle parlait avec les autres, elle le rangea et attendit que quelqu'un lui réponde. Après  tout, quelqu'un finirait bien par le faire !

Dans la vie, on a rien sans rien.
Les rêves ne se réalisent pas tout seuls, il faut travailler pour.
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis
  Retour