Poudlard Express

Inscription
Connexion
  Retour

Plus de place !  Pv 

Participants :
_ Cassiopée Malory
Léo Solem
               -------------------------------------------------------------------------------
Dernier jour a Poudlard avant les vacances d'Avril - 21 heures - Gare de Pré au Lard puis le Poudlard Express

Léo était assis a la table des Serdaigles dans la grande salle . On était le dernier jour avant les vacances d'Avril et Léo pensait , mélancolique , au vacances de Noël qu'il avait passé dans cette école . En premier lieu , Léo pensait resté a Poudlard pour les vacances mais avait reçu une lettre de sa mère lui expliquant qu'il devait venir car un membre de leur famille ; la tante Rosalie , cousine de sa mère ; était décédé . Cela n'avait rien fait a Léo qui ne la connaissait que auditivement , il avait évidemment déjà vus son visage , mais a cet âge là , il avait 3 Mois . Il avait donc préparé avant le repas sa grosse valise et l'avait apporté a Rusard , le concierge de l'école . A la fin du repas , Léo se leva de table et suivit les Préfets qui les accompagnait jusque la gare . Une fois là bas , les élèves montèrent en trombe dans le Poudlard Express , bousculant Léo et quelque autres élèves . Il se releva péniblement sous la pluie qui fessait rage en dehors et monta vite a l’intérieur du train . Il allait passer une nuit dans le Poudlard Express , pour rentrait chez lui . Mais Une fois dans le train , Léo s'aperçut qu'aucun compartiment était vide , il essaya de chercher ses amis , en vain , ceux ci étant probablement resté a Poudlard . Il déambula pendant cinq minutes dans le long et étroit couloir mais n'en trouva aucun de libre . Il décida donc d'aller enlever sa tenue d'écolier dans les vestiaires pour une tenue Moldue . Il repartit ensuite dans le couloir , basket au pied , t-shirt blanc et jeans noir qui s'accordait parfaitement avec son tein et ses cheveux qu'il comptait coupai pendant ses vacances . Il scruta chaque wagon dans l'espoir d'en trouver un de libre mais toujours rien , alors il se diriga vers le Wagon le moins remplie . A l'interieur , une fille , de Serpentard probablement car Léo l'avait déja aperçut a la table de ladit maison . Il ouvrit le Compartiment et lui demanda alors :
" _ Bonjour , je peux partager se wagon en ta compagnie ? , les autre sont déja remplie ! "
Dernière modification par Léo Solem le 11 avril 2018, 20 h 32, modifié 2 fois.

Plus de place !  Pv 

Cassiopée était rentrée dans le train le plus rapidement possible pensant encore que ses parents pourraient la faire rester à l'école. Déjà qu'elle y avait passer les autres vacances depuis le début de l'année ! Cette fois-ci son frère restait à Poudlard, alors elle avait le "droit" de revenir à la maison. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu ses parents alors elle était toute excitée quant au fait de les devoirs. Elle espérait de tout cœur que son frère ne l'avait pas trop noirci à leurs regards et qu'elle pourrait passer ces deux semaines tranquillement. 

Pour l'instant elle était seule dans le compartiment et le train se mit en route. Elle sortit un livre presque plus gros qu'elle et s'y plongea. Elle n'aurait pas besoin de s'arrêter pour enfiler d'autres vêtements avant l'arrivée en gare puisqu'elle s'était déjà changée avant de partir. Elle portait un gilet vert foncé sur une chemise blanche et un jean noir qui finissait sa course dans des bottes noires, elles aussi. 

La porte du compartiment où elle se trouvait s'ouvrit timidement et un garçon passa s tête dans le trou créé par l'ouverture de la porte. Il lui demanda si il pouvait s'asseoir et Cassiopée rougit, pas habituée à parler aux garçons. 

"Vas-y, fais comme chez toi."

Il s’assit sur la banquette en face, juste devant elle. Il avait l'air plutôt courtois -au vu de son entrée- et Cassiopée s’intéressa à lui de plus près. Ses cheveux lui tombait sur les yeux et il était habillé d'un tee-shirt blanc et d'un jean noir tout à fait normal. Elle essaya de deviner sa Maison, en vain, aucuns indices dans sa tenue, ni dans son comportement. Elle pencha la tête sur le côté et remit une de ses mèches de cheveux derrière son épaule, révélant une oreille blanche d'où pendait une boucle d'oreille,  ornée d'un émeraude, en forme de goutte.

Ses grands yeux verts capturèrent ceux de l'autre et elle rougit en se savant découverte. C'est fou ce qu'il pouvait ressembler à son père quand celui-ci était jeune !

"Je suis Cassiopée, et toi ?" Bégaya t-elle pour briser le silence qui s'était installé.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Léo attendait une réponse de la part de sa camarade Serpentard quand celle ci s'exclama :
"Vas-y, fais comme chez toi."
La jeune fille avait l'air génée , comme pas habitué a parler aux gens , ou plutôt aux garçons ... Puis Léo rentra dans le compartiment , faisant un sourire timide a la fille . Il s'installa sur une banquette , celle adjacente a la Serpentard . 
"_ Merci ! s'exclama Léo "  qui comme a son habitude avait perdus toute manière de politesse quand quelqu'un lui parlait . "
Puis elle l'observa tout entier , ce que Léo e se priva également pas de faire . Elle avait un visage assez rond , de longs cheveux noirs qui lui tombait jusqu'au épaules avec une frange carré . Elle avait des yeux verts percant et était très très pâle . D'ailleurs , a cet instant , elle remit sa mèche de cheveux derrière son oreille ou pendait un emeraude en forme de goutte . Puis , cet joue redevinrent rouges , devisageant Léo . Celui çi regarda son t-shirt , peut être avait t-il une tache ou autre mais non . Visiblement , la jeune Serpentard était peut être un peu loufoque ? Mais alors que Léo aller lui demander pour quelle raison elle rougissait , la jeune fille se presenta .
"_ Je suis Cassiopée, et toi ?" Bégaya t-elle pour briser le silence qui s'était installé. 
* Et encore une bonne manière de zapper ! * pensa Léo . 
" _ Moi c'est Léo Solem , je suis a Serdaigle "dit t-il .
" Et toi je parie que tu est une Serpentard je suppose ! " rajouta t-il

Plus de place !  Pv 

Cassiopée pouffa et répondit par l’affirmative, après tout, elle était fière d'être à Serpentard ! Ils restèrent silencieux quelques secondes avant que Cassiopée ne se remette à parler, décidément elle était très bavarde aujourd'hui ! Elle proposa une partie d'échecs et une bataille avec des cartes. Elle se remémora la manière dont les autres se présentaient et tendis sa main en une invitation muette. 

Quand Léo la serra, elle remarqua que sa main, malgré qu'elle soit très fine, était beaucoup plus petite que celle de l'autre. Elle se leva quelques secondes pour remettre correctement sa chemise en attendant que l'autre réponde à sa question. Si ça se trouve, il ne voulait simplement pas jouer ? Elle se rassit au moment où il y eut une secousse dans le train. Déséquilibrée en étant debout Cassiopée bascula et tomba -littéralement- sur Léo qui la réceptionna avec un "Ouch" de douleur. Même si elle était légère comme une plume, un coup de tête dans le ventre ne pardonnait pas. 

Elle se releva en quatrième vitesse en prenant appuis de sa main sur le genoux du Serdaigle et en rougissant encore plus qu'elle ne le faisait avant. Elle s'excusa rapidement et retourna s'asseoir en prenant garde à ne pas tomber et à ne pas s'asseoir sur ses cheveux qui pouvaient paraître cours quand elle était assise mais qui lui arrivaient, en réalité, dans le bas des reins. Elle se confondit en excuses encore quelques secondes avant de finalement se taire.

"Je suis désolée, vraiment....  Tu veux faire un jeu du coup, ou pas ?"

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Une fois que Léo eu parlé , la jeune Serpentard pouffa a la remarque de Léo . Puis un silence génant s'installa . Cassiopée se leva . Ces cheveux paraissait alors plus grands de cete angles de vues . Puis , une secousse dans le train se fit ressentir et Cassiopée tomba au sol , écrasant sa tête dans les côtes de Léo qui poussa un "Ouchh !" de douleur . Elle se releva en quatrième vitesse , s'appuyant sur les cuisses de Léo . Celui çi rougissat jusqu'au oreilles et la jeune fille se releva .
"Je suis désolée, vraiment....  Tu veux faire un jeu du coup, ou pas ?" demanda la jeune fille
"_Pourquoi pas ?! " repondit Léo , le rouge encore aux oreilles .
Il prit alors la tas de cartes posés sur la petite table contre les vitre et distribua les cartes . 
"_Tu connais la Bataille ? " demanda t-il
Il distribua les cartes et la partie se deroula . Ce fut Cassiopée qui remporta la partie et Léo proposa une deuxième , observant son enthousiasme a joué . Puis , se souvenant de quelque choses , il demanda :
"_ Pourquoi me devisageait tu tout a l'heure ? "
En effet , il se souvenait de l'avoir surpris a l'observer bizarrement , comme çi il lui rappelait quelqu'un , sauf que Léo ne se souvenait pas l'avoir déja cotoyé . Il redistribua les cartes 
Tu permets que j'emprunte ta manière d'écrire ? ( Majuscule plus grande et gras au début )

Plus de place !  Pv 

Cassiopée était contente ! Pour une fois qu'elle gagnait à un jeu ! La remarque que l'autre fit la fit s’étouffer à moitié et devenir rouge comme une tomate. Elle reprit contenance difficilement  et s'allongea sur la banquette, elle avait de la place, pourquoi ne pas en profiter ? Ses pieds battaient l'air tandis qu'elle se lançait dans une explication bancale.

"Tu ressembles beaucoup à mon père quand il avait notre âge, il était à Serdaigle aussi. C'est un compliment, je t'assure !"

Elle fit un sourire a Léo et lui proposa un morceau de chocolat en repoussant -une fois de plus- ses cheveux derrière son épaule. Il l'accepta et elle grignota celui qui lui restait. L'ambiance calme et posée lui donnait envie de chanter, alors c'est ce qu'elle fit. Elle chantonnait une mélodie d'une voix douce, le menton posée dans la main en attendant que ne leurs vienne un autre sujet de conversation. Par la fenêtre le soleil était encore haut dans le ciel, signe qu'ils leur restaient du temps. Cassiopée se sentait bien en ce moment et les oiseaux qui passait à la fenêtre l'amusait, elle  ne savait pas pourquoi. Elle sortit sa valise de sous la baquette -elle l'avait mit là car c'était plus sûr- et retira un sachet en plastique de la malle avant de la ranger de nouveau comme elle était avant. À l'intérieur de ce sac se trouvait ses trésors, à savoir, sa réserve de chocolat pour laquelle elle se jetterait sans crainte dans une fausse pleine à craquer de lions. C'était du chocolat, tout de même !

"Comment tu trouves Poudlard ?"

Bonjour à madame la curiosité !

Ça ne me dérange absolument pas ! C'est même un très beau compliment de ta part,alors.... Merci !

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Léo était toujours assis sur son siège ; a attendre une réponse de Cassiopée . Puis celle-ci prit la parole , toute rouge d'avoir dévisagé Léo . 
" Tu ressembles beaucoup à mon père quand il avait notre âge, il était à Serdaigle aussi . C'est un compliment, je t'assure ! "
Elle avait dis cela avec tellement d'assurance que Léo fut troublé . Lui ; ressemblait a une autre personne ? C'était quasimment impossible dans la vie de Léo qui c'était toujours démarquer des autres , même a Poudlard . Léo ne commenta cependant pas ce que la jeune fille avait dit . Celle-ci lui tendit alors une barre chocolatée et Léo l'accepta . Il se mit aussitôt a la grignoter . C'est vrai , en dehors de sa personnalité quasi-Serdaigle , il était gourmand comme les Poufsouffles .
" Merci ! " dit Léo entre deux barres .
Puis la partie reprit . Ce fus une fois de plus Cassiopée qui gagna et Léo , frustré de ne pas êter un fin joueur; comme a l'ordinaire ; propsa une partie d'echecs . A ce jeu , il n'avait perdus que deux fois , une contre un professeur durant la période de Noël a Poudlard et une contre un camarade de Gryffondor . Il prit alors sa valise qu'il avait ramener avec lui au lieu de la laisser dans la soute du train . Il l'ouvrit et , fouilla a l'interieur de celle çi pour trouver son jeu d'echecs qu'il avait eus a Noël comme cadeau de sa tante paternelle , Angelina . D'ailleurs , Léo se demanda ci durant les vacances qui allaient suivre , celui-ci verait son cousin Gregory . il le voyait rarement car aux 3 ans de Gregory , sa famille a déménagé en Grèçe .Il déposa la planche a l'allure de carrelage sur la petite table , referma sa valise te la remit en place . Il ourvit la planche et installa les pions . C'était un jeu d'echecs sorciers et Léo avait trouvés un moyen d'économiser et de ne pas racheter un nouveau jeu : il lance a chaque fin de partie le sortilège Reparo sur les pions qui se reforment aussitôt et se rangent dans la boîte . Léo placa les pions et commanda a son pion de se placer en F1 .
"Comment tu trouves Poudlard ?" demanda la jeune sorciere
" En un mot : Magique ! , Et toi ?" repondit Léo .
Tu m'escuse je ne connais pas les règles de jeu d'echecs alors j'ai mis une case au hasard ( on fait comme ci pour le jeue sorcier , c'est logique )

Plus de place !  Pv 

Son camarade avait bien raison, Poudlard était magique, littéralement ! Définir ce lieu extraordinaire était compliqué, voire impossible alors Cassiopée fit une chose qu'elle avait l'habitude de faire quand elle ne savait pas quoi répondre. Elle esquissa un sourire.

"Magique, oui, c'est le mot !"

Léo plaça un de ses pions en F3 et Cassiopée lui fit un sourire encourageant.  Elle fit avancer un des siens en E3 d'un air distrait.  Elle se souvenait le jour où elle avait apprit à jouer aux échecs avec ses parents. Elle avait perdu toute la journée mais avait fini par gagner et devenir une très bonne joueuse et écrasait à présent ses adversaires. Bien sûr, elle les écrasait gentiment, elle ne ferait pas de mal à une mouche alors à un être humain ? Plutôt rêver ! La partie fut vite gagnée et elle proposa vite un autre jeu tandis que l'autre tirait une tête d'enterrement. 

Elle sortit son calepin et ses crayons et se rassit convenablement sur la banquette en se mettant bien en face du Serdaigle. Elle commença par tracer la courbe de la tête et du cou et s'attaqua plus en détail au visage. Elle marmonna quelque chose qui ressembla vaguement à un "J'espère que c'est pas dérangeant si je te dessine." et continua son travail sans attendre la réponse.

Une trentaine de minutes plus tard et une conversation interminable plus tard, Cassiopée tandis la feuille qu'elle avait préalablement enlevé de son calepin. Elle le tendis à Léo. C'était bizarre, elle tenait dans sa main, le visage du Serdaigle dessiné avec le-dit Serdaigle qui la regardait intrigué.


J'ai changé la case où tu as joué, car il serait impossible de poser ton pion ici, si l'idée du dessin te dérange dis le moi, je n'avais pas trop d'idées alors j'ai écris la première chose qui m'est passée par la tête.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Léo attendait la réponse de son amie Cassiopée ; ou plutôt connaissance car cela fessait a peine une demi heure que les deux jeunes gens se connaissaient !
"Magique, oui, c'est le mot !" répondit la jeune Serpentard . 
Léo fit un mouvement de la tête positif  . Puis la partit repris . Quand Léo déplaça son pion , Cassiopée fit un signe encourageant . C'est vrai que le Serdaigle connaissait les règles , mais , même si il était assez fort , il y avait meilleur que lui . D'ailleurs , Cassiopée gagna la partie et Léo , dépité rangea sa table d'echecs aprés avoir réparé ses pions . Voyant sa mine déconfite , Cassiopée prit un calepin et commença a dessiner Léo , enfin , c'est ce qu'il présumait . 
"J'espère que c'est pas dérangeant si je te dessine." marmonna la Serpentard .
Non , non ! repondit Léo
Cassiopée dessiné Léo . Il hésita a passer sa tête au dessus du croquis mais , c'était comme ci la Joconde avait bougé quand Léonard de Vinci l'avait peinte ! ( Et oui , Léo avait aussi de la culture Moldue ) . Puis Le jeune garçon dit :
"_ Parfois , moi aussi je dessine , même si je suis limité au bonhomme bâton ! " 

Plus de place !  Pv 

Cassiopée lui mit le dessin dans les mains et rigola. Elle-même avait commencé à dessiner en faisant des bonhommes bâtons. Depuis qu'elle savait tenir un crayon, elle dessinait. C'était les souvenirs d'elle faisant une chose qu'elle aimait les plus anciens. Sa mère lui disait souvent qu'elle avait des mains en ors. D'après ses parents, elle jouait merveilleusement bien des instruments qu'elle pratiquait et dessinait comme une déesse.  Bien sûr ce n'était pas forcément véridique, ils étaient ses parents alors leur jugement était forcément moins rude pour elle que pour les autres. Comme tout les parents ils la voyaient comme la huitième merveille du monde.

Elle fixa le Serdaigle en penchant la tête sur le côté. Elle se demandait si son dessin plaisait à l'autre, si jamais la réponse était négative, que ferait-elle ? Si ça se trouve elle allait juste plomber l'ambiance pour le restant du voyage. Ce serait dommage, il avait si bien commencé..... 

Le paysage défilait par la fenêtre et le soleil brillait déjà au milieu du ciel, il devait être entre 12h et 13h, ce qui voulait dire qu'ils avaient encore du temps devant eux avant d'arriver à destination. À vrai dire, Cassiopée espérait que le trajet durerait encore des heures car elle appréciait déjà beaucoup son camarade. Elle espérait aussi que ce dernier lui parler toujours à la prochaine rentrée. 

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Léo , toujours droit , la bouche fermé et les yeux tournés vers la vitre du wagon , essayait de ne pas rigoler de la situation : cela gacherait tout le dessin de Cassiopée ! Devant lui defilait un paysage de campagne . Le train se trouvait sur un grand ponts de pierre et on entendait certain Préfets en Chef deambulait dans les couloirs , sois pour dire bonjour a quelqu'un qu'il connaissait , soit pour pouvoir attraper des élèves sur le fait de faire une bêtise . L'un deux passa devant le compartiment , tenant un élèves de deuxième années par le côl de la veste , suivit par un autre Préfets qui s'arreta devant la vitre et observa Cassiopée et Léo . Il repartit dans le couloir , deçu de ne pas avoir pus punir un des deux élèves . Puis Cassiopée finissa son dessin et le montra a Léo qui lui fit un grand sourire sincère .
" _ C'est ..C'est Magnifique ! Tu as un grand talent Cassiopée , serieusement !"
Puis Léo prit un carnet et commença a prendre des notes . Le paysage du pareille beauté et le dessinde Cassiopée l'avait inspiré . Puis , trouvant qu'un silence genant commençait a nouveau a s'installer , Léo dit :
" _ Ma passion a moi , c'est l'écriture , d'ailleurs , je vais bientôt ouvrir un club de lecture ! "
Mais Léo n'avait toujours pas reçu de réponse du Chaudron Baveur et redouté que son Club n'est pas était accepté . Il attendait avec impatience le Hibou de Eadric Sturldoorck , le patron du Pub . 

Plus de place !  Pv 

Cassiopée se mit debout et attrapa les mains de l'autre à la vitesse de la lumière en enroulant ses doigts fins autour de ceux du Serdaigle qui n'avait rien demandé à personne.

"C'est fantastique !" s'écria-t-elle.

Elle rougit furieusement et se rassit tranquillement en bafouillant quelque chose d'incompréhensible. Il fallait vraiment qu'elle arrête avec ses sautes d'humeurs ou Léo finirait par la croire réellement atteinte. Pas que ça ne la dérange mais elle préférait tout de même ne pas passer pour une folle. Même si elle ne l'avait pas montré, le compliment du Serdaigle lui avait fait chaud au cœur. Ce n'était pas tout les jours qu'elle montrait ses dessins et, pour être honnête, elle n'avait aucune idée de la chose qui l'avait poussé à les montrer à son camarade.

Son idée de club de lecture était géniale ! La Serpentard adorait lire et parler de ses lectures. Il lui arrivait aussi souvent d'écrire quelque chose comme une petite histoire, ou autre. Alors que son ami ai l'idée de créer un club, où tout les friand de lecture et d'écriture pourraient se retrouver,  le faisait monter en estime pour elle. Pour peu, et si elle n'était pas si réservée, elle l'aurait prit dans ses bras avant de faire une dance de la victoire.Une petite voix dans sa tête lui disait que c'était réellement une mauvaise idée, tandis qu'une autre hurlait de joie rien qu'à l'idée de pouvoir se trémousser en rigolant. Finalement Cassiopée se rallongea confortablement un grand sourire au lèvres. Elle aimerait beaucoup qu'il lui raconte un peut plus en détails son idée qui avait l'air d'être excellente. 

"Tu peux m'en dire plus, sur ce fameux club ?"

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

"C'est fantastique !" hurla la jeune Serpentard en prenant les mains de Léo .
Celui ci la regarda interloqué , il se demanda alors si la jeune Serpentard n'était pas atteinte d'un syndrome ou d'une maladie . Mais il n'en prêta pas plus attention car elle se ressaya sur son siège en velours et dit : 
"Tu peux m'en dire plus, sur ce fameux club ?"
La jeune fille avait l'air d'apprécier cette idée de club et Léo prit alors la parole :
" En fait , dans ce club , tout les passionnés d'écriture ou de lecture pourrait en faire partie pour discuter du dernier livre qu'ils ont lus ou d'une prochaine lecture . Tout les mois , un livre choisis dans les divers propositions qui ; je l'espère ; m'auront étés envoyés sera présentés dans un post avec le résumé et le ressenti face a cette lecture du lecteur qui l'aura envoyer , ensuite , les gens pourront délibérer de leur propres avis , proposer d'autres lecture au lecteur-présentateur , ect ... "
Puis , Léo fut coupé par une voie dans le couloir qui criait .
"  Qui veut des Bonbons , Patacitroulle , Chocogrenouille , Bertie Crochue ! J'ai de tout ! "
C'était Madame Réglisse qui passait . Léo se leva et se dirigea vers la vielle femme qui déambulait dans le passage étroit avec son chariot remplis de multiples sucreries variés ...
Léo s'avança dans l'allée et s’arrêta a hauteur de la vielle dame . Il acheta une Chocogrenouille et un Fondant au Chaudron . Puis il revint dans la cabine . Il tendit alors la Chocogrenouille a Cassiopée tout en annonçant :
" Mais , je n'ai pas de nouvel du patron du Chaudrron Baveur qui devait me rappeler si il était intéréssé !"
Léo était déçu car le patron n'avait pas eu l'air convaincue de la proposition de Léo .

Plus de place !  Pv 

Cassiopée remercia chaleureusement l'autre pour le chocolat offert et croqua dedans à pleine dents avec un gloussement de plaisir. Plus tard elle finirait par se marier avec le chocolat tellement elle en était amoureuse ! Elle était de plus en plus emballée par l'idée de son ami et espérait sincèrement que le patron accepte la création de ce club. Pour sûr, Cassiopée s'y rendrait dès sa création, si elle avait lieue. Elle lui fit un grand sourire et le remercia encore pour la sucrerie qui avait déjà élu résidence au fond de son estomac.

Elle regarda par la fenêtre et son sourire se décomposa quand elle pensa à la fin du voyage. Elle savait parfaitement que si ses parents avaient accepté qu'elle passe les vacances avec eux c'était seulement que son frère ne venait pas. La Serpentard appréhendait les retrouvailles avec sa famille. Merlin seul sait ce que son frère avait dû dire sur elle dans ses lettres ou pendant les anciennes vacances. Un soupir franchit la barrière de ses lèvres tandis qu'elle regardait le paysage défiler, son menton posé dans une de ses mains ouvertes. 

Son regard s'éternisa ensuite sur Léo et Cassiopée eu une bouffée de jalousie en pensant à la vie qu'il devait avoir. Si ça se trouvait, il allait être accueillit comme un prince par sa famille. Il y avait beaucoup de chance que sa vie familiale soit meilleure que la sienne. Finalement, et puisque c'était totalement idiot de sa part, elle arrêta d'y penser. Il avait bien le droit d'avoir une famille heureuse et elle devait être heureuse pour lui si c'était le cas. Il était son ami et elle n'avait pas à être jalouse. Elle cligna des yeux plusieurs fois, comme pour s'enfuir d'un souvenir douloureux, et observa tranquillement le Serdaigle.

"Tu as hâte d'arriver, toi ?" Le questionna t-elle.

Globe Oculaire
Entre nous, les Gryffons méritent cent fois plus de gagner la coupe.
A moins que ce ne soit l'inverse ? :thinking:

Plus de place !  Pv 

Quand Léo tendit la Chocogrenouille a Cassiopée , celle çi le remercia . Puis elle tourna la tête vers la fenêtre . Dans une Heure environ les deux élèves retrouverait leurs familles . Et le visage de la Serpentard se décomposa . Léo se demanda dans un premier temps ce qu'il arrivé a Cassiopée . Son regard s’éternisa sur le jeune homme puis elle détourna les yeux . Léo voulut lui demander qu'est ce qu'il se passait mais celle ci prit la parole :
- Tu as hâte d'arriver, toi ?
Léo fut surpris par la question . Si Cassiopée lui demandait cela c'est quelle avait probablement des problèmes familiaux . Mais le HIC c'est que Léo aussi . Il essaya de rester calme face a la question sans laisse paraitre quelconque  sentiments . En effet , Léo avait rêvé que son père trompait sa mère . Il avait beaucoup pleurer se soir là , il s'en rappelait bien . Et puis , ce jour là , le jour où Léo avait reçu sa lettre provenant de sa mère annonçant la mort de la tante Rosalie , il y avait un P-s qui annonçait que Antonio , le père de Léo ne rentrerait pas a la maison . Léo avait parfaitement compris ce que cela voulait dire, son père était partis pour une autre femme , toute ces années , depuis les 6 Ans de Léo , Antonio José Luis Alfredo Solem profitait des après midi au Parc d'Elizabeth la mère de Léo et de celui ci pour rejoindre Amanda , une sorcière qui avait déjà un fils , un sorcier également qui étudiait a Durmstrang puis qui a finis ces études pour devenir Auror . Elizabeth avait tout raconté , tout ce quelle savait elle l'avait écrit sur ce bout de papier quelle avait attaché a la  patte d'un Hibou que Antonio avait acheté pour communiquer avec son fils et qu'il n'avait pas repris .
Léo deglutit . Il essaya de garder son calme et de ne pas paraitre génés . Mais son visage le trahissait et Cassiopée devait voir la peur de répondre sur le visage de Léo . Alors Léo décida l'Option "Mentir" et dit:
- Ou.Oui... ! , balbutia t-il
Et puis , une petite larme coula sur la joue devenue pâle du jeune Serdaigle .
  Retour