Poudlard Express

Inscription
Connexion
  Retour

Plus de place !  Pv 

Oh non ! Mon dieu qu'avait elle fait ? D'abord elle devenait jalouse en imaginant une vie à Léo et maintenant elle le faisait pleurer, mais quel monstre sans cœur était-elle ? De toute évidence Léo avait aussi des problèmes familiaux qui semblaient le toucher tout autant que les siens, même si elle ne montrait que rarement ses sentiments. Elle se leva et alla s'asseoir à côté du Serdaigle. Cassiopée passa son pouce sur la joue du garçon pour enlever la goutte d'eau qui y cheminait. Elle passa son bras autour des épaules de l'autre et le serra brièvement contre elle. Elle n'était pas forcément douée pour réconforter les gens mais pour une fois, elle sentait qu'elle avait fait le bon choix. 

"Tu veux en parler ?" 

Elle parla d'une voix douce et réconfortante en traçant de petits cercles avec sa main dans le dos de son camarade. C'était ce que faisait sa mère quand elle était triste. Parfois, surtout quand on allait mal, parler nous enlevait un poids invisible des épaules. Elle sentait l'autre se détendre entre ses bras et cela la rassurait qu'il ne se ferme pas comme elle l'avait fait à l'époque. Quand ça avait été elle à la place de l'autre, quand elle avait du faire face à ses problèmes sans pouvoir rien faire, elle avait prié que quelqu'un entende ses prières et ses sanglots. Ça n'était jamais arrivé et elle s'était renfermée sur elle-même et n'avait plus dis un mot. Ça l'avait tué moralement. Elle ne voulait pas que quiconque prenne le même chemin qu'elle. Sa main frottait toujours le dos de son camarade tandis qu'elle attendait sa réponse. 

"Je veux rire à m'en déchirer les abdo's,
Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ado's"
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Plus de place !  Pv 

Quand Léo se mit a pleurer , Cassiopée vint réconforter Léo . Elle s’asseya a côté de lui .
- Tu veux en parler ? demanda t-elle .
Léo ne répondit pas , il était entrain de pleurer a chaude larmes et puis , quand il était triste parfois il perdait sa  voie ou elle devenais très très aigu . Elle passa son doigt sur la larme de Léo qui faisait son petit chemin sur la joue du Serdaigle et Léo se recula un petit peu brusquement , gênes par la situation . Depuis le début du trajet , la Serpentard se comportait bizarrement ... 
Cassiopée était entrain de réaliser des cercles dans le dos de Léo avec ses doigts et cela le gêna encore plus , même si cela procurait un apaisement intérieur . Au bout d'un minute , Léo se recula . Puis , pour arrêter ce silence gênant , il dit :
- No..no...non , ça ira bégaya t-il .
Léo imaginait son retour sur la Voie 9¾ , lui sortant du train , Sa mère qui coure vers lui le câliner puis se mettre a pleurer en lui chuchotant des mots doux  a l'oreille . Frédérick , le petit Rick , encore trop jeune fera un gros bisou baveux que Léo essuyera et puis Esmeralda , oh non , Léo veut quelle soit resté a la maison pour éviter toute confrontation . Et puis le jeune homme imagina une autre version : Et si son père , se traître , cet infidèle venait chercher Léo et l'emmenai chez lui . En effet , Elizabeth , la mère de Léo n'était jamais allé dans la voie des sorciers , elle aurait donc du mal a la trouver . Son père viendrait avec sa nouvelle petite Amie , la sorcière Amanda . La seule chose que Léo connaissait d'elle . Oh non , Léo ne voulait plus du tout rentrer chez lui , il voulait faire demi tour , retourner a sa nouvelle maison , il était bien là bas . Et puis Léo se reveilla , la tête sur les genoux de Cassiopée . Il se leva alors en vitesse et sortit du compartiment sans explication . Il rejoignit la Dame au Bonbon et lui demanda :
- Est t-il possible de rester dans le train et de faire demi tour après ? 
La Dame au Bonbon regarda Léo étrangement et lui dit de ne surtout pas sortir du train ,sinon , cela se passerait mal . Alors Léo revint dans son compartiment , déçu et apeuré . Il s'asseya a côté de Cassiopée et la regarda .

Responsable des Nouveaux Arrivants de Serdaigle.
FICHE PERSONNAGE
2ème année RP, 3ème année devoir

Plus de place !  Pv 

Cassiopée regarda attristée Léo sortir du compartiment. Sa présence lui était à ce point déplaisante ? Soit, elle ne l’embêterait plus. Son corps se déplace finalement sur l'autre banquette quand Léo rentre à nouveau dans le compartiment. Il l'a regarde attristé ou apeuré, c'est un peu comme un mélange de ces deux émotions qu'elle peut lire dans son regard. Elle est blessée, c'est indéniable, alors elle se renfrogne et laisse son regard parcourir une fois encore le paysage depuis la fenêtre. Si elle l'a blessé, elle en est désolée, elle pensait vraiment faire une bonne action. Ce n'était peut être pas le cas. 

"Je suis désolée si j'ai fais quelque chose de mal. Je ne le referais plus."

Elle baisse la tête et son regard se porte sur ses mains, elles sont abîmées par le temps qu'elle passe à jouer d'un instrument. Elle dessine aussi beaucoup, ce qui est peut être aussi à l'origine de sa peau endommagée. C'est son corps, pas celui d'une autre, mais c'est toujours difficile de s'en rendre compte.

Cassiopée se perdit dans ses pensées une fois de plus, elle pensa à ses vacances. Normalement son frère n'y serait pas, mais il aurait très bien pu décider à la dernière minute de grimper dans le train. Si c'était le cas, ses vacances serraient catastrophiques, encore plus que celle de l'année dernière. Enfin bon ! Il ne faut pas être pessimiste.  Elle relève la tête en sortant de sa rêverie et souris à Léo en espérant que son moment de tristesse serait passé inaperçu. 

"Je veux rire à m'en déchirer les abdo's,
Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ado's"
Donnez-moi une étiquette, j'en ferais des confettis

Plus de place !  Pv 

Léo regardai toujours Cassiopée , les yeux rouges. Jamais il n'avait était autant attristé. Il aurait tellement voulut retourner a Poudlard. Après tout, il ne connaissait que très peu la tante Rosalie, et puis, il ne voulait pas voir son père. Oh non il ne voulait pas le retrouver , il préférait être allongé dans son lit en salle commune, ou sur les banc de la Table des Serdaigles. D'ailleurs , il ne voulait pas retourner chez son père , d'ailleurs "retourner" n'était pas le mot car celui ci n'y était pas encore aller.
- Je suis désolée si j'ai fais quelque chose de mal. Je ne le referais plus.
Mais non, elle n'avait rien fait de mal. Léo voulut lui dire mais les mots lui restèrent en travers de la gorge. Il aurait voulut lui dire que rien n'était de sa faute. Léo n'aurait peut être pas du tarder sur le quai de la gare de Pré au Lard, peut-être aurait-il du rentrer directement dans le Poudlard Express pour avoir un compartiment tout seul ou il aurait était tranquille. Le train n'allait pas tarder a rentré en gare. Il était onze heures environ. Léo regarda par la fenêtre , en travers , on pouvait observer des parents qu'y attendait . Léo scruta alors l'horizon, dans l'espoir de trouver sa mère. Mais il ne vit personne, pas même l'ombre de son père ou de tout sorcier susceptible de venir le chercher. Le train s'arrêta et on n'entendit plus que le brouhaha des élèves retrouvant leurs parents, sortant du train ou traîner leurs valises. Léo se leva, imiter par Cassiopée. Il prit sa valise sur le perchoir au dessus des banquettes et sortit du compartiment. Il s'élança dans le couloir, bousculant au passage un cinquième année de Gryffondor qui pesta et promis de se venger. Léo sortit du train et s’arrêta au milieu de la foule. Il scruta a nouveau l'horizon. Il ne vit personne et se rappela soudain de Cassiopée, avec tout ça, il ne lui avait pas dit au-revoir. Il l'aperçut alors et se dirigea vers la Serpentard a grand pas.
- A..Au revoir Cassiopée ! dit-il, je suis désolé de ce qu'il c'est passé !
Léo espérait que la jeune fille lui pardonnerait. Il attendit sa réponse, et pendant ce temps, il griffonna un mot sur un bout de papier .
Cassiopée, j'espère que tu passeras de bonnes vacances, au plaisir de te revoir a la rentrée, je t'enverrai un hibou pendant les vacances si tu le souhaite. 
Il lui fit un grand sourire et lui tendit le bout de papier, et, n’apercevant toujours personne, il décida de se diriger vers le mur qui séparait la voie 9 3/4  de King-Cross. Une sorte de Vigile le fit passer ainsi que sa valise. Sur le quai Moldue régnait également une atmosphère agité. Les Moldues couraient dans tous les sens pour rattrapait leurs trains et Léo poussa un soupir de soulagement quand il vit sa mère au loin. Il courut dans ses bras et celle-ci se mit a pleurer en étouffant Léo dans ses bras. Du coin de l’œil, le jeune garçon aperçut Cassiopée passait la barrière a son tour. 


Reducio
Voilà, pour ma part le Rpg est finis, je te laisse répondre évidemment, si il y a quelconque problème, ma volière est ouverte ! ^^ 

Responsable des Nouveaux Arrivants de Serdaigle.
FICHE PERSONNAGE
2ème année RP, 3ème année devoir
  Retour