Rayonnages

Inscription
Connexion

 Fanfiction  Une deuxième malade un peu imaginaire

Contraintes imposées par la Coupe de Feu:


Personnages imposés : James Sirius Potter ou Lily Luna Potter, Bellatrix Lestrange, Mary Emerine Grey
Époque : Scolarité des Maraudeurs
Écriture : Théâtre
Genre : Humour
Mots à placer : amidopyrine, kirsch

Plus d'informations:
Tous les personnages ont 14 ans et sont en quatrième année pendant la scolarité des Maraudeurs.
Mary Emeryne Grey est malade d'une grippe mais sort quand même.

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.

 Fanfiction  Une deuxième malade un peu imaginaire

P.S: Bellatrix Lestrange et Mary Emeryne Grey sont à Griffondor !

Une deuxième malade un peu imaginaire:

Acte I, scène 1: La malade!

Mary Emeryne Grey à la grippe et revient de l'infirmerie avec Bellatrix Lestrange. Elles rencontrent James Sirius Potter qui se croit malade !


-Mary Emeryne Grey: J'ai bien fait d'aller voir l'infirmière pour qu'elle me donne des médicaments !

- Bellatrix Lestrange: Je ne suis pas d'accord, l'amidoporyne n'est pas assez forte! Il te faudrait un truc plus requinquant ! Je vais y réfléchir...

-Mary Emeryne Grey: Non mais cela me va !flanche devant le regard de son ami Bon d'accord comme tu voudras!

elles arrivent devant la salle commune de Griffondor


-Bellatrix Lestrange: Viens on rentre: "Titilandus Draconis "

Elles rentrent dans la salle commune et y trouvent James Sirius Potter affalé dans un canapé !

-Mary Emeryne Grey : Ça ne va pas James? Tu ne te sens pas bien ?

-James Sirius Potter: Non, je suis malade!

-Bellatrix Lestrange: Pourtant tu as l'air en pleine forme: tu es tout rouge!!

-James Sirius Potter: Mais si je suis malade ! J'ai la tête qui tourne et j'ai de la fièvre !

- Bellatrix Lestrange: Ce ne serait pas parce que tu es à côté du feu de la cheminée ?

James Sirius Potter s'apprête à répliquer mais on entend la porte de la salle commune qui claque et des voix qui parlent!

-Mary Emeryne Grey d'un ton énervé et ironique: Taisez vous tous les deux! Les stars de Griffondor arrivent je crois!

.....
A suivre...

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.

 Fanfiction  Une deuxième malade un peu imaginaire

On entend des voix de plus en plus forte qui arrivent. Puis on voit enfin qui parle car les personnages entre sur scène!

-James Potter: Oui tu as raison Sirius! J'avoue que j'ai été particulièrement efficace pour ce match! Toi aussi d'ailleurs!

Sirius Black: Merci c'est gentil! Je pense que c'est grâce à nous que nous avons gagné ce match même si les autres joueurs ont bien joué aussi bien sûr!

James Potter: Oui c'est vrai! ,voit les autres,Ah Mary, Bellatrix! Vous allez bien? Vous êtes venus voir le match?,se tourne vers James Sirius Potter, Et toi, tu es qui?

James Sirius Potter: Je m'appelle James Sirius Potter! J'ai vu le match et vous êtes très doués mais là... Je suis malade!!

Sirius Black et James Potter en même temps: Ah! Un mini moi! Ce n'est pas possible! Je suis unique!

Mary Emeryne Grey: Non mais ça va pas de vous vanter comme cela? Et puis James Sirius! Tu n'es pas malade alors que moi si! Et tout ce bruit me fatigue!

Sirius Black: Ah c'est James Sirius! Ca va alors! Mais Mary! Si tu es malade, pourquoi tu ne prends pas de médicaments contre la grippe?

Bellatrix Lestrange: Mais bien sûr que si qu'elle prend des médicaments! L'infirmière lui a donné de l'amidopryne! Par contre, et je pense que tu seras d'accord avec moi, ce n'est pas assez fort alors je réfléchissais à quelque chose de plus fort!

James Potter: Non c'est vrai tu as raison! J'ai une idée! Pourquoi pas un petit verre d'alcool pas trop fort mais requinquant! Vous m'attendez je vais voir aux cuisines!

Mary Emeryne Grey: Mais non! C'est bon! Je n'en ai pas besoin! James attends...

Bellatrix Lestrange: Mais si Mary! Cela va te faire du bien! Vas y James on t'attend!

Sirius, Bellatrix et Mary s'assoient dans des canapés en discutant du match de Quidditch!

A Suivre!!

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.

 Fanfiction  Une deuxième malade un peu imaginaire

[/b]James est parti chercher de l'alcool aux cuisines pour Mary depuis 10 bonnes minutes et les Griffondor commencent à s'inquiéter!

-Sirius Black: Bon il fait quoi James? C'est à croire qu'il ne connaît toujours pas l'accès aux cuisines depuis le temps!

- Bellatrix Lestrange: J'espère qu'il ne s'est pas fait attraper par un professeur! Quoi que, ce serait drôle sauf s'il nous dénonce bien sûr!

-Sirius Black: Il ne le fera pas j'en suis sûr!

-Bellatrix Lestrange: Tu en es sûr où tu dis ça juste pour défendre ton ami juste par principe?

-Sirius Black: un peu agacé Mais oui je te dis! Il ne trahira pas ses amis et encore moins moi!

Bellatrix s'apprête à répliquer mais Mary l'en empêche!

-Mary Emeryne Grey: Arrêtez tous les deux vous me donnez mal à la tête! En plus, je l'entends qui arrive!

-James Potter: Salut tous les quatre! Désolé de vous avoir fait attendre mais je suis tombé sur McGonagall et j'ai du me cacher quand je me suis trouvé face à Remus !

-Remus Lupin: Salut Mary! Salut Bellatrix!

- James Sirius Potter: Et moi! Pourquoi tout le monde m'oublie tout le temps!

-Bellatrix Lestrange: Non mais ça va James Sirius! Il ne t'avais pas vu c'est tout! se tourne vers James Potter. Bon j'espère au moins que Remus et toi avez ramené ce qu'il nous fallait?

- James Potter: Oui c'est bon! On a trouvé du kirsch dans un placard mais on a du rusé car les elfes ne voulaient pas nous donner d'alcool alors Remus leur a demandé des éclairs et on les a rapporté!

- James Sirius Potter: Super on va pouvoir goûter ensemble!

- Mary Emeryne Grey: Oui c'est bien qu'il y ait des éclairs et je vous remercie ce vous être déplacés pour moi mais je continue à douter que ce soit une bonne idée de boire de l'alcool!

- Remus Lupin: Mais si c'est une bonne idée! Ne t'inquiète pas Mary!

- Sirius Black: Allez Mary! Ecoute Remus! C'est la sagesse incarnée alors c'est qu'il a raison s'il te dit que cela ne te fera pas de mal!

- Mary Emeryne Grey: Vous êtes sûr? les autres acquiescent Bon d'accord! Mais tu n'en mets pas trop comme même James!

-James Potter: Promis! Ne t'inquiète pas Mary!

[center]A suivre...[/center]

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.

 Fanfiction  Une deuxième malade un peu imaginaire

James sert un verre plein de kirsch à Mary!

- Mary Emeryne Grey: Eh doucement! On avait dit un peu d'alcool et toi, tu remplis un verre!

-James Potter: Mais non! Destresse Mary! C'est un petit verre que j'ai rempli en entier alors c'est comme si je t'avais donné un grand verre rempli à moitié!

- Sirius Black: Il a raison! Alors maintenant, soit tu bois, sois tu reste malade et nous on s'en va! Tu n'aimerais quand même pas que les meilleurs élèves de toute l'école partent ?

- Mary Emeryne Grey: Vous n'êtes pas les meilleurs élèves d'accord! Arrête d'être vantard comme ça et apprend un peu la modestie!
elle se tourne vers Remus: Remus, tu es sur qu'il n'en a pas trop mis?


- Remus Lupin: Honnêtement, je ne pense pas Mary!

- Bellatrix Lestrange: Arrête de stresser maintenant! Ils ont failli se retrouver en retenue pour aller t'en chercher alors maintenant tu bois ce petit verre!

- Mary Emeryne Grey: Bon d'accord, d'accord! Je n'ai juste pas envie d'être alcoolique toute la soirée!

Mary prit le verre et but d'une traite !
[/b]
[center]A suivre![/center]

RiatsilcM yelhcsA
Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
Responsable du dortoir des filles
"Il semble à l'envieux que ce qu'on accorde de mérite aux autres est retranché du sien."
Jules Petit-Senn.