Rayonnages

Inscription
Connexion

 Coupe de feu  Crime au Sanglier

Personnages imposés : Cho Chang, Fleur Delacour, Arseni Stoyanov
Époque : Temps de Magicland
Écriture : Libre
Genre : Policier
Mots à placer : tressaillir, industriel

Note de l'auteur: 

Chacun des personnages est lui-même:

Cho Chang a été élève à Poudlard durant la scolarité d'Harry Potter. Elle a fait parti de l'A.D. et a combattu les Mangemorts lors de la Bataille de Poudlard de 1998. Depuis, elle a fait sa vie bien qu'à chaque année elle commémore la victoire de 1998.

Fleur Delacour étudiante à Beauxbatons, l'Académie française, a participé au Tournoi des Trois sorciers de 1994 à Poudlard. Après ses études, elle a fréquenté Bill Weasley avec qui elle a fondé une famille.

Arseni Stoyanov est originaire de Bulgarie. Il a étudié à Durmstrang. Il a quitté son pays en 2033 pour s'installer à Londre. Il fut professeur à Poudlard durant cinq ans. En 2038, il fut nommé directeur de l'école.


Le récit se déroule au mois de mai 2039 ;
Dernière modification par Jaime Cole le 18 février 2018, 22 h 34, modifié 1 fois.

«Life is like a chocolate's box»

 Coupe de feu  Crime au Sanglier

Mai 2039
Pré-au-Lard, La Tête de Sanglier

Cho Chang et Fleur Delacour avaient choisir de venir à Pré-au-Lard en ce mois de mai. Cela faisait désormais 41 ans que la Bataille de Poudlard avait eu lieu. Cela faisait également 3 ans qu'Harry Potter avait été assassiné. Mai n'était plus le mois du printemps. C'était un mois sombre et gris à l'image de novembre.

Les deux vieilles femmes, Cho avait désormais 60 ans et Fleur 62 ans. Toutes deux avaient connu cette époque, cette bataille. Elles s'étaient rencontrés une première fois en 1994. Elles n'étaient pas devenues amies, mais leur chemin s'était recroisé en 1998 lors de la Bataille de Poudlard et depuis, lors des Veillés commémoratives en mémoire des disparus, elles s'étaient revues. Une amitié s'était développée entre elles. 

Malheureusement, depuis le meurtre d'Harry Potter, les Veillés de commémoration s'étaient vus réduite. Elles n'avaient plus beaucoup la possibilité de se voir, ayant chacune leur vie, leur mari, leur enfants. Cho Chang avait cependant invité Fleur Delacour à venir avec elle connaître une partie de l'histoire méconnue de la Bataille de Poudlard.

C'est ainsi que Cho Chang et Fleur Delacour étaient à Pré-au-lard: deux vieilles sorcières. Elles attiraient l'attention, surtout qu'elles regardaient vers le Château avec un regard perdu dans le passé.

« On peut vraiment aller à Poudlard ? » demanda la sorcière au teint délicat et aux cheveux d'or.
« Non. Avec tout ce qui ce passe en ce moment... la direction ne l'autorise pas. » répondit l'autre vieille femme.
« Pourquoi voulais-tu venir ici alors? »
« Parce que l'histoire que je voulais te raconter c'est déroulé ici, à Pré-au-Lard. »

Cho Chang amena alors Fleur Delacour jusqu'à un lieu reculé du village. Là, une auberge usée par les décennies tenait encore debout, mais les carreaux étaient noircis de saleté. Le nom de l'endroit avait disparu: le panneau de bois au-dessus de la porte avait perdu son nom, son symbole, ce n'était plus qu'une planche de bois complètement effacé par la pluie, le vent et le temps.

« Quel est cet endroit ? »
« La Tête de Sanglier, identique à mon souvenir. » répondit avec un fin sourire Cho.

Fleur se pinça les lèvres. Son amie n'allaient quand même pas l'amener à l'intérieur?

« À croire que c'était hier que nous sommes venus ici. L'endroit n'a pas changé. »

Ce commentaire sembla davantage horrifié Fleur. Elle était scandalisée presque. Pourtant, elle accompagna Cho à l'intérieur. L'endroit était sombre. Les rares chandelles, lustres et même le feu dans l'âtre ne semblèrent pas avoir d'effet: c'était presque effrayant. Fleur se demandait comment elle allait pouvoir trouver un siège propre pour s'asseoir. Mais Cho entra et embrassa du regard la salle. Le barman n'était plus le même, et il y avait quelques clients. Lorsqu'elle était venue ici, il n'y avait eu qu'une vieille sorcière étrange assis au bar.

« Il y a plus de monde que quand nous étions venus ici. »
« Et c'était déjà comme ça? » demanda Fleur avec dédain.
« Oh oui! Mais de la Bièraubeurre reste de la Bièraubeurre même si le verre est un peu... » Cho ne termina pas sa phrase et alla au comptoir demander deux Bièraubeurre qu'elle paya.

Fleur était trop abasourdie pour réagir, répondre ou bouger.

Cho lui fit signe de la rejoindre et elles allèrent s'installer dans un coin, exactement là où l'A.D. s'était réuni pour la première fois. 

« Je dois dire que j'ai un peu embelli mon invitation. »

Le regard de Fleur laissa sous entendre que un peu était un euphémisme "un peu" fort.

« Cela n'est pas directement lié à la Bataille de Poudlard, bien que cela a sans doute été à l'origine, ou du moins influencé, le mouvement de rébellion des élèves cette années-là contre les politiques de l'école. »
« Est-ce que tu pourrais commencer par le début, je ne comprends pas ce que tu essaies de me dire. »


« En 1996, le Ministère de la magie est intervenu dans les affaires de Poudlard. Je ne sais pas si tu savais mais, le poste de professeur du cours de défense contre les forces du mal était dit maudit parce que les enseignants n'y faisaient qu'un an avant soit de partir, de mourir ou autre. Cette année-là, c'était juste après les événements du Tournoi et le Ministère a décidé de nous imposé une enseignante... »

Cho raconta alors à quel point l'enseignante était odieuse et interdisait la pratique des sortilèges.  C'était une nouvelle choquante: comment pouvait-on ainsi nuire à des jeunes sorciers dans leur apprentissage. Fleur se demanda comment elle-même et les autres élèves auraient réagi à pareille annonce surtout après la finale du Tournoi des Trois sorciers. 

« ... Harry Potter a alors invité des élèves à venir ici, à la Tête-de-Sanglier. Il voulait nous raconter ce qui s'était réellement passé, mais aussi il a proposé de former un club où nous apprendrions à nous défendre réellement. Je dois dire que Harry n'était pas très enthousiasme et que c'était plus Hermione Granger, une amie à lui qui a beaucoup insisté, mais il a accepté. Bref, ici dans cet endroit, l'esprit de rébellion a pris naissance, celui de contester le Ministère de la magie en terme de programme scolaire. Nous étions beaucoup d'élèves et de toutes les maisons ou presque, je crois qu'aucun Serpentard à l'époque n'était là. »

Les deux sorcières burent ce breuvage de leur enfance. Fleur aurait volontiers pris autre chose, mais elle devait bien avoué que cela mettait dans l'ambiance du récit. Elle regarda autour d'elles: il n'y avait que des sorciers et sorcières à l'apparence négligés. Vraiment! Cho aurait dû la prévenir, elle n'aurait pas mis cette robe. Néanmoins fleur garda ses commentaires pour elle et écouta plutôt l'histoire de Cho. Il faut dire qu'elle en profita pour se rappeler cette époque lointaine où elle était encore jeune, alors qu'elle ne connaissait pas encore l'homme qui deviendrait son mari. Elle sourit.

« Qu'est-ce qui s'est passé ensuite? »

«Life is like a chocolate's box»