Rayonnages

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 FanFic  Nathanaël Sebastian Black

Auteur: Natulcien Anwamane
Tiré de: Nathanaël Sebastian Black Tomi 1
Nombres de Chapitres: 13

Résumé

Le soir de Halloween, la famille Potter est attaqué par le mage noir Voldemort. James Potter succombe sous ses coups.Les jumeaux Potter, Harry et Nathanaël survivent à l'attaque du sorcier qui se volatilise sans que personne ne comprenne pourquoi.
Lily Potter s'installe ensuite avec Harry à la compagne pendant que Nathanaël est confié à son parrain Sirius Black.Celui ci ira jusqu'à l'adopter pour le protéger de sa mère qui ne l'aime pas. Et lui préfère le survivant, Harry Potter.
Mais Harry est-il vraiment le survivant ? Car Nathanaël aussi possède une marque, sur le poignet, en forme de croisant de lune. Venez suivre le frère du survivant, le fils de Sirius Black dans ses aventures à Poudlard l'école de sorcellerie.

Sommaire

Chapitre 1 : Prologue
Chapitre 2 : Famille de sang et vrai famille
Chapitre 3 : Le chemin de traverse
Chapitre 4 : Rentrée inoubliable
Chapitre 5 : Première journée, nouveaux maraudeurs
Chapitre 6 : Une première farce
Chapitre 7 : Halloween
Chapitre 8 : Quatre nouveaux amis vraiment magiques
Chapitre 9 : Le noël des maraudeurs
Chapitre 10 : Nouvel an et rentrée des classes
Chapitre 11 : Mission sauver Potter partie 1
Chapitre 12 : Mission sauver Potter partie 2
Chapitre 13 : La fin d'une année mouvementée


Chapitre 1: Prologue


Sirius Black, l'un des plus célèbre auror du moment filait, à toute vitesse, sur sa moto volante vers la maison de son meilleur ami James Potter. Ce dernier était poursuivi par Lord Voldemort le puissant mage noir. Il s'était caché avec sa femme et ses enfants grâce au sortilège de Fidélitas. Mais le gardien du secret Peter Pettigrow n'était plus dans sa propre cachette. Le brun extrêmement inquiet fonçait à présent vers la cachette de son ami. Malheureusement pour lui il arriva trop tard, de la maison il ne restait pas grand-chose.
Sirius descendit de sa moto et pris sa forme de chien, grâce à laquelle, il put se glisser dans les décombres sans que tout s'effondre. Quel ne fut pas sa surprise de trouver les deux fils de James vivants au milieu des poutres explosées. Il sortit d'abord Harry le plus proche. Alors qu'il ressortait avec Nathanaël le cadet, il vit Hagrid le garde-chasse du Poudlard qui réconfortait l’aîné de jumeaux.

Le demi-géant lui expliqua qu'il devait venir chercher Harry pour l'emmener chez le professeur Dumbledore. Le rendez-vous était fixé au 4 Privet Drive où vivait la sœur de Lily Potter. La jeune femme avait quitté la cachette pour aller passer le soir d’Halloween chez les Dursley qui étaient des moldus. Personne n'aurait jamais été cherché la sorcière chez des moldus. Le directeur de l'école de sorcellerie c'était rendu là-bas dès qu'il avait appris ce qui était arrivé à James. Il avait ensuite envoyé un hibou à Hagrid pour qu'il aille chercher les enfants. Du moins maintenant était-il sûr qu’Harry était vivant.

Hagrid prit la moto de Sirius pour convoyer les enfants, l'auror lui transplana devant la maison où il attendit le garde-chasse. Ils entrèrent ensuite tous les deux pour remettre les enfants à leur mère. La sœur de Lily ne semblait pas vraiment ravie de recevoir autant de sorciers, mais elle était bien obligée sinon les voisins allaient jaser. Son mari était d'accord avec elle. Mais elle refusa catégoriquement de laisser les jumeaux dormir avec Dudley. Hagrid ne resta pas longtemps, il retourna à Poudlard juste après avoir rendu son fils à Lily.
Ils leur fallu d'abord parler de Peter, qui avait sans aucun doute possible trahis ses amis et livré le secret à Voldemort. Sirius connaissait mieux que personne les particularités de l'animal de son ami, il les livra sans remords. Puis il fut question de l'endroit où Lily allait vivre. La jeune femme refusa d'aller vivre avec le meilleur ami de son mari. Celui-ci comprenait bien qu'elle n'aime pas la demeure familiale des Black, elle était vraiment sinistre. La jeune sorcière finie par décider qu'elle irait vivre dans l'ancienne maison de ses parents à la campagne. Dont elle avait hérité à leur mort.


_ J'irais là-bas avec Harry, et je demanderais au ministère de trouver une bonne famille à Nathanaël, annonça Lily.
_ Hein ! S'écria Sirius. Pourquoi faire ?
_ Harry a détruit le plus grand mage noir de tous les temps. Ne viens pas me dire que ses partisans ne vont pas chercher à le tuer.
_ Je ne dis pas le contraire. Mais je ne suis pas ton raisonnement.

Il fallut plusieurs heures à Sirius pour se rendre compte que Lily ne changerait pas d'avis, le brun se souvint alors d'une conversation qu'il avait eu avec son meilleur ami peu près la naissance des jumeaux. « Lily n'est pas contente que ce soit des jumeaux » Lui avait-il dit. Sirius se demanda si ce n'était pas une manière détournée de laisser quelqu'un d'autre s'occuper de son fils à sa place. Finalement le brun baissa les yeux vers Nathanaël qui dormait dans ses bras.

_ Écoute Lily, je ne peux peut-être pas te faire changer d'avis, mais je ne vais pas laisser n'importe qui s'occuper de mon filleul.
_ Où veux-tu en venir Sirius ? Demanda la sorcière.
_ Si tu penses que c'est mieux pour lui d'être séparé de son frère libre à toi, mais dans ce cas c'est moi qui prendrais soin de lui. Aux yeux de la loi c'est mon droit.

Un silence suivit la déclaration de l'auror. Pétunia et Vernon Dursley suivaient la conversation d'une oreille distraite. Cela ne les regardait pas, et ils n'en avaient rien à faire. Lily tenta de convaincre Sirius que c'était de la folie, mais tout comme elle, il ne voulut pas changer d'avis. Finalement ils firent ainsi, Lily allait vivre avec Harry à la campagne et Sirius gardait Nathanaël avec lui, à Londres.

L'auror salua les moldus, le professeur Dumbledore, Lily, puis il quitta la maison avec son filleul. Il enfourchât sa moto volante et disparu dans la nuit. Même si les motos volantes étaient proscrites par la loi Sirius faisait attention. Du moment que les moldus ne la voyaient pas il n'y avait pas de problèmes. De plus, même si des membres du service de détournement de l'artisanat moldu la trouvaient ils ne pourraient pas l'inculper d'un quelconque crime. La loi précisait bien que tant qu'il ne faisait pas voler la moto il n'y avait pas de problèmes. Dans les faits il le faisait tout de même, mais toujours de nuit et quand il était sûr que personne ne le verrait. Il utilisait également des sortilèges de dissimulation pour être sûr.

En rentrant dans la demeure familiale, il appela l'elfe de maison avec qui il avait fini par se réconcilier. Il lui demanda de préparer une chambre pour l'enfant, en lui précisant bien qu'il s'agissait d'un enfant en bas âge. Il envoya ensuite un hibou à Remus Lupin pour le prévenir de ce qui était arrivé. Il lui fallait maintenant tout dire à propos du sortilège de Fidélitas.

Tout en attendant l'arrivée de son ami, Sirius regarda Nathanaël dormir dans ses bras. Même si lui et Harry étaient jumeaux ils n'étaient pas si semblables que ça. Harry avait les cheveux noirs de James et les yeux verts de Lily. Nathanaël lui aussi avait les cheveux noirs, mais ses yeux étaient bleu sombre comme ceux du grand père de James. Raison pour laquelle depuis sa naissance Sirius disait qu'il serait celui des deux qui risquait le plus de devenir un petit maraudeur.

Kreattur réapparu en disant qu'il avait fini d'installer une chambre pour l'enfant. Sirius alla le coucher, en redescendant il se rendit compte que Remus était arrivé. Le loup-garou laissa son ami parler, cela dura plusieurs heures. Alors que le soleil se levait ils avaient fini.


_ Tu comptes t'occuper de Nathanaël, vraiment ? Fini par demander Remus.
_ Évidemment, tu ne m'en croix pas capable ? S'exclama Sirius.
_ Si, mais je crains ce que va devenir cet enfant. Tu n'es pas vraiment un adepte des règlements.

Sirius ne trouva rien à redire dans l'immédiat, puis un large sourire étira ses lèvres, Remus sentait qu'il aurait mieux fait de se taire.

_ Moi non, mais toi oui. Alors, tu n'as qu’à rester ici et m'aider à élever Nath.

Remus remercia le ciel d'être assis, son ami avait toujours réponse à tout et cela le surprenait encore. Mais l'idée de Sirius n'était pas si idiote que ça. Comme à chaque fois, et il devait admettre que cela lui plairait bien d'aider à élever un enfant. Encore plus s’il s'agissait du fils de James. La question fut donc réglée, Kreattur dut préparer une nouvelle chambre pour le loup-garou.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 FanFic  Nathanaël Sebastian Black

Chapitre 2 : Famille de sang et vrai famille


Huit ans avaient passé depuis la mort de James Potter. Sirius et Remus avaient fait un assez bon travail avec Nathanaël. Le jeune garçon était poli, assez humble. Malheureusement comme le pensait le loup-garou, les blagues étaient devenues une de ses spécialités. Lui et Sirius passaient leur temps à se jouer des tours mutuellement ou bien évidement à Remus. Heureusement rien de bien méchant ou de dangereux. Souvent avec des bombes à bouse, parfois avec des objets moldu comme des coussins péteurs et autres.

Il se souvenait aussi que Nathanaël les avaient bien aidé quand Sirius avait décidé de refaire la décoration de toute la maison. Heureusement que la magie existait sinon ils y seraient encore. Les chambres de Remus et Sirius étaient décorés aux couleurs de Gryffondor. Celle de Nathanaël dans des tons clairs, son cher parrain lui avait promis de changer pour les couleurs de sa maison à Poudlard quand il irait à l'école. Et cela même s’il devait retourner vivre chez sa mère.

Car Sirius n'avait pas caché à Nathanaël qu'il n'était pas son père, il lui avait révélé certaines choses mais pas toutes. Juste le stricte nécessaire. Mais il avait également insisté pour que son filleul l'appelle Patmol. Il lui racontait les mauvais tours des maraudeurs pour l'endormir et le gâtait peut être un peu trop. Mais Remus ne pouvait pas dire que c'était un mauvais tuteur.

Nathanaël n'avait que neuf ans mais il savait déjà ce qu'il voulait, il deviendrait maraudeur et mettrait Poudlard sans dessus dessous. Impossible de le faire changer d'avis. Enfin toujours est-il que ce lundi là c'était le branle-bas de combat. Lily avait envoyé un hibou leurs disant qu'elle venait avec Harry dans l'après-midi. Or la dernière farce de Nathanaël avait ravagé la cuisine ce même matin. Il y avait de la farine partout. Sirius était d'ailleurs sous la douche car il avait reçu un des paquets de farine sur la tête. Remus, Kreattur et Nathanaël essayaient de réparer les dégâts.

Heureusement, ils eurent fini vers midi, à peine avaient-ils terminé de déjeuner que la cloche de la porte d'entrée retentit. Réveillant au passage le portrait de la mère de Sirius. Remus ouvrir à Lily pendant que Sirius se battait avec le tableau qui ne semblait pas décidé à se taire. Le loup-garou conduisit les deux visiteurs dans le salon où les attendait Nathanaël, celui ci en profitait pour nourrir Alcor le hibou petit duc de la maison. Lily renifla dédaigneusement en détaillant son fils cadet. En effet Nathanaël ne ressemblait pas du tout à Harry qui était habillé d'une chemise blanche, d'un jean bleu et qui avait les cheveux coupés courts, ainsi que des baskets propres et sans accrocs. Nathanaël portait un jean noir un peu usé au niveau des genoux et des chevilles, un pull rouge avec le lion doré de Gryffondor un peu trop grand. Il était pieds nus, et sa coupe laissait à désirer. Ses cheveux noirs étaient un peu plus longs que ceux de son frère et mal coiffés.

En voyant sa mère et son frère dont son parrain lui avait un peu parlé il sourit largement, visiblement heureux de les rencontrer.


_ Bonjour maman, grand-frère, les salua-t-il.
_ Bonjour, répondit Harry visiblement surpris.

Lily soupira et se tourna vers Sirius qui était entré dans le salon après avoir enfin mit fin aux flots d'insultes déversées par sa mère. Il semblait de bonne humeur quoi que visiblement un peu fatigué. Une fois tout le monde installé dans les fauteuils Lily prit la parole pour leur expliquer la raison de sa venue.

_ Si cela ne tenait qu'à moi je ne serais pas venue. Je vous aurais laissé Nathanaël et vous n'auriez plus entendu parler de moi. Mais apparemment ce n'est pas l'avis du ministère. D'après eux je dois reprendre mon fils.

A sa manière d’énoncer la chose, Sirius comprit qu'elle ne voulait pas le faire, que ce n'était pas par gentillesse qu'elle le faisait. Il avait donc bien interprété les paroles de son ami quelques années plus tôt, concernant Lily et les enfants. La jeune femme ne voulait pas de jumeaux. Le brun s'assit confortablement avant de répondre à la sorcière.

_ Dans ce cas-là entame des démarches pour que quelqu'un d'autre ait sa garde.
_ Qui voudrait de lui ? demanda Lily. Regarde-le, on dirait un délinquant !

Dans son fauteuil Nathanaël n'avait pas dit un mot, il avait baissé les yeux et faisait de son mieux pour retenir ses larmes. Sirius dû faire de gros efforts pour se retenir de le prendre dans ses bras.

_ Je l'élève depuis maintenant huit ans Lily. Personnellement l'adopter ne me gênerait absolument pas, ça me ferais même plaisir, répondit l'auror.
_ Je ne pense pas que ce soit une bonne idée Sirius, fini par lâcher la sorcière.

Pendant plusieurs heures ils en débattirent sans arriver à se mettre d'accord. Nathanaël avait ramené ses genoux sous son menton et enfouit son visage entre pour qu'on ne le voit pas pleurer. Finalement Lily avait fait lever Nathanaël sans ménagement et l'avait emmené avec elle. La jeune femme n’avait laissé son fils emporter que ses vêtements, mais pas toutes ses farces et attrapes. Il n’eut pas non plus le loisir de dire au revoir à son parrain.

L'enfant trouva la propriété de sa mère assez jolie, mais il comprit vite que le grand jardin n'était pas fait pour y jouer. Il y avait des dizaines de statues en marbre blanc, des fontaines, des bancs. Impossible de jouer avec un ballon sans casser quelque chose. Sa chambre était très impersonnelle, d'un blanc cassé sans décoration particulières. Harry allait à l'école moldu, Nathanaël lui n'y avait jamais mis les pieds. Remus c'était occupé de lui apprendre à lire, à écrire et à compter. Lily lui appris qu’il serait inscrit dans la même école que son frère.

En effet quelques jours plus tard Nathanaël faisait son entré dans une grand école de Londres loin de la maison familiale. Harry semblait y être assez populaire. Nathanaël lui regardait le bâtiment de ciment un peu perplexe. Il n'avait jamais compris pourquoi les moldus appréciaient ce matériau alors qu'il était très laid. Le jeune garçon ne fit pas parler de lui, il fit même ce qu'on lui demandait toute la matinée. Il répondit aussi au flot incessant de questions que lui posèrent ses nouveaux camarades.

Mais dans l'après-midi, il ne trouva rien de mieux que de camoufler des coussins péteurs, qu'il avait réussi à emmener, sur certaines chaises. Toute la classe éclata de rire, sauf le professeur qui lui comprit que c'était l’œuvre de son nouvel élève.

En rentrant Nathanaël fut consigné dans sa chambre pour la semaine à venir. Sa mère le prévint qu'il ne viendrait pas avec elle et Harry le mercredi au festival. Il en aurait pleuré de frustration, il regrettait de ne plus être sous la tutelle de son parrain. Lui au moins avait le sens de l'humour. Même Remus lui manquait, le loup-garou était peut-être plus à cheval sur les règles mais pas autant que sa mère.

Au bout d'un mois, Nathanaël était au bord de la crise de nerf, il ne trouvait rien à faire. Il ne pouvait pas faire de farces, ne pouvait pas jouer dans le jardin … Alors qu'il était assis à son bureau dans sa chambre en train de dessiner le jardin tel qu’il le voyait depuis sa chambre, il prit une décision.

Quelques jours plus tard cela porta ses fruits. Une femme vint sonner à la porte de sa mère qui était au même moment en train de hurler après lui parce qu'elle avait trouvé des boules puantes dans ses poches. L'elfe de maison avait eu la bonne idée de faire entrer la visiteuse avant de prévenir Lily. Il s'agissait de Valérie Snacks du bureau des affaires familiales magiques.


_ Je constate que la lettre que j'ai reçue n'était pas un canular, énonça-t-elle simplement.
_ Quelle lettre ? demanda Lily.

Pour toute réponse Valérie la tendit à Lily qui la parcouru du regard et vira carmin dans le même mouvement.



Lily foudroya Nathanaël du regard, ce qu'elle venait de lire ne lui plaisait apparemment pas du tout. Cependant, Valérie ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit.

_ Mme Potter, je suis désolée, mais j'en ai assez vu. Votre fils cadet va être placé par les soins du bureau des affaires familiales.

Sur ses mots, elle se tourna vers Nathanaël et lui demanda d'aller faire ses valises et de la suivre. L'enfant ne se fit pas prier, même s’il semblait un peu déboussolé. Dans la petite chambre qu'il occupait il prit une valise où il rangea quelques vêtements ainsi que quelques farces et attrapes. Il récupéra aussi la photo qu'il avait réussi à garder de lui, Remus et Sirius. Celle-ci datait de quelques années lors des fêtes de fin d'année.

Valérie le conduisit ensuite à Londres, en lui disant que le bureau où elle travaillait avait déjà choisi l'endroit où il devait aller vivre mais que la personne n'était pas encore au courant. Elle lui expliqua aussi que la famille qui devait s'occuper de lui avait comme obligation de l'adopter pour que Lily ne puisse plus avoir de droits sur lui. Nathanaël reconnu sans mal l'endroit où la jeune femme l'emmenait. Elle frappa à une porte, celle-ci s'ouvrit et il put entendre une voix qui jurait en hurlant.


_ C'est pour quoi ? demanda Sirius Black.
_ Monsieur Black, c'est à propos de votre filleul.

Nathanaël se tenait légèrement en retrait, il se retenait à grande peine de pleurer tellement le fait de revoir la maison des Black le soulageait.

_ Il est arrivé quelques choses à Nath ?! s'écria l'auror.
_ Pas tout à fait, le rassura Valérie. En fait le bureau des affaires familiales a reçu une lettre, et après examen il a été décidé de placer votre filleul.
_ Et alors ?

Sirius resta sans voix quand la jeune femme lui dit que c'était lui que le bureau avait choisi pour s'occuper de l'enfant. Choix qui c'était imposé car Nathanaël dans sa lettre disait qu'il se sentait mieux chez lui, et de plus il était le parrain de l'enfant. La personne à qui son père avait demandé qu'il soit confié en cas de problèmes. Sirius ne tergiversa pas bien longtemps, il signa tous les papiers que lui tendit Valérie, quand ce fut fini Nathanaël ne put plus retenir ses larmes. Il se jeta dans les bras de son nouveau père en pleurant à chaudes larmes.

_ Patmol tu m'as tellement manqué.
_ A nous aussi tu nous as manqué Nath, répondit l'auror.

Nathanaël remercia chaleureusement la jeune femme, il monta ensuite ses affaires. Sirius lui souriait comme un idiot, il était trop heureux de revoir son filleul. Enfin, plutôt son fils car à présent c'était ce qu'était l'enfant. Il se demanda tout de même un court instant si James ne lui en aurait pas voulu. Puis se dit que son ami comprendrait. Nathanaël rangeait sa chambre en fredonnant, il était enfin de retour dans sa vrai famille.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 FanFic  Nathanaël Sebastian Black

Chapitre 3 : Le chemin de Traverse


Deux année entière avait passé depuis que Nathanaël était devenu officiellement un Black. Il était l'héritier de Sirius, et il allait faire sa rentrée au collège Poudlard. Il avait maintenant onze ans mais n'avait pas tant changé que cela. Toujours habillé de manière un peu décontractée, les cheveux mal coiffés un peu trop longs et de grands yeux bleu sombres remplis de malice.

Ce matin-là, Sirius devait l'emmener sur le chemin de traverse pour acheter ses fournitures scolaires. Nathanaël était impatient de pouvoir s'y rendre, il n'était pas souvent allé sur l'avenue sorcière et la trouvait merveilleuse.

Ils commencèrent par les livres de cours, puis le chaudron et les ingrédients pour les potions. Ils firent un détour pour trouver le télescope pliable pour l'astronomie. Le magasin qui ennuya le plus Nathanaël ce fut celui de Mme Guipure, il détesta devoir rester debout sans bouger pendant que la sorcière ajustait son uniforme. Tout en traversant l'allée, le père et le fils discutèrent des différentes maisons.


_ Tu penses qu'il y a des chances que je sois à Serpentard ?
_ Je ne pense pas, tu n'es pas quelqu'un de fourbe Nath, tu es quelqu'un d'intelligent, et de loyal. Non, je pense que les trois autres maisons sont plus envisageables.
_ Hum … Je croix que j'aimerais bien Gryffondor comme toi, répondit le brun doucement.

Ils finirent par arriver chez Ollivander le fabriquant de baguette magique. Ce dernier fut très surpris en rencontrant Nathanaël, surtout quand on lui eut résumé son histoire. Le jumeau du survivant, fils adoptif de Sirius Black. Il trouva le cas très intéressant. Il fallut un bon moment pour trouver une baguette qui convint à l'enfant. Mais Ollivander ne se découragea pas, leur disant que cela avait aussi était difficile avec le frère. Nathanaël se fâcha en disant qu’Harry n'était pas son frère, le marchand s'excusa et reprit sa recherche. Finalement ils finirent par trouver la perle rare. Une baguette en bois de cerisier de 28,75 cm avec un ventricule de cœur de dragon assez souple.

_ Voilà une baguette puissance jeune homme. Vous semblez aussi amené à faire de grandes choses.
_ Comment pouvez-vous le savoir M Ollivander ? demanda Nathanaël.
_ Un grand pouvoir engendre de grandes responsabilités. Et également de grands exploits. Bien ou mal je ne saurais le dire. Mais vous ne m'avez pas l'air de quelqu'un de mauvais, répondit le fabriquant.

Nathanaël sourit et Sirius éclata de rire.

_ Ce gosse est une terreur, il passe son temps à faire des farces à tout le monde, rit Sirius.
_ Tel père tel fils alors rétorqua Ollivander.

Après avoir donné les 7 Galions que coûtait la baguette, Sirius guida son fils vers la ménagerie magique. En entrant il lui dit qu'il faudrait bien qu'il ait un moyen de lui faire part de ses mauvais tours. Surtout ceux dont il ne serait pas informé par des lettres de Poudlard.

Nathanaël fit le tour des cages de hiboux mais aucun ne retint son attention. Soudain son regard se posa sur un oiseau qui en plus d'être dans une cage était muselé et attaché à son perchoir. C'était un aigle royal encore tout jeune. Même muselé et attaché l'oiseau dégageait une impression de grandeur. Il ne montra cependant aucun signe d'agressivité quand Nathanaël posa sa main contre les barreaux. L'enfant était fasciné à la fois par les plumes or et blanc mais aussi par les deux yeux jaunes du rapace.


_ Magnifique … murmura-t-il.
~ Tu trouves ? Je pense plutôt que j'ai l'air pitoyable, répondit une voix sortit de nul part.

Nathanaël sursauta regarda autour de lui avant de reporter son attention sur l'aigle.

_ C'est toi qui m’as parlé ? demanda l'enfant doucement pour ne pas passer pour un fou.
~ Alors tu m'entends ?! s'exclama de nouveau la voix. Cela fait si longtemps que personne ne m'a entendu.
_ Je t’entends. Je m'appelle Nathanaël et toi ?
~ Je suis Hélios, un aigle télépathe. Mais peu de sorciers peuvent nous entendre.
_ Comment ça ?
~ C'est l'un des fondateurs de Poudlard qui nous a créé, seuls quelques sorciers peuvent m'entendre.

Pendant dix minutes Nathanaël discuta avec l'aigle, jusqu'à ce que Sirius et le vendeur qui se demandaient ce qu’il faisait arrivent. Le pauvre homme manqua de faire une crise cardiaque en voyant que son jeune client avait la main dans la cage d'un oiseau dangereux et le caressait comme si de rien n'était. Nathanaël sourit à son père.

_ Il est beau non ? demanda-t-il le plus naturellement du monde.
_ Superbe oui, répondit Sirius.

Nathanaël s'éloigna de l'aigle et s'apprêtait à retourner vers les hiboux quand Sirius demanda le prix de l'oiseau. L'enfant le regarda complètement perdu. Et malgré le prix assez élevé, Sirius décida de le lui offrir.

_ Pourquoi ? demanda Nathanaël alors que le vendeur était partit chercher les clés de la cage et le nécessaire pour s'occuper de l'animal.
_ Parce qu'il te plaît. Et aussi parce que je sais de quel type d'animal il s'agit. C'est ce que les sorciers appellent communément un Serdaigle. L'une des quatre espèces créées par les fondateurs. Un cadeau d'anniversaire digne de toi, répondit Sirius.

Le vendeur n'arrivait pas ouvrir la cage tellement il tremblait, Nathanaël fini par lui prendre les clés des mains et ouvrit lui-même la porte. Il détacha les pattes de l'aigle qui vint d'un battement d'aile se poser sur le bras de l'enfant. Tout doucement pour ne pas le blesser, Sirius retira la muselière en souriant. L'aigle ne sembla pas content de devoir retourner dans une cage, mais il y consentit tout de même une fois que Nathanaël lui eut expliqué pourquoi.

Au cas où l'école ne serait pas d'accord pour que son fils prenne l'aigle avec lui, Sirius acheta également une chouette effraie que l'enfant baptisa Soren.Remus du faire de gros efforts pour ne pas se taper la tête contre la table quand Nathanaël lui présenta Hélios. Les deux adultes pouvaient eux aussi parler avec l'aigle, mais moins facilement que l'enfant. Le loup-garou et Sirius entreprirent d'écrire à Poudlard pour savoir si l'aigle pouvait suivre le fils de Sirius lors de la rentrée ou si celui-ci devait prendre Soren. La réponse fut positive, l'école ne pouvait refuser d'accueillir un aigle de Serdaigle lignée animale créé par l'un des quatre fondateur.