Salle de répétition

Inscription
Connexion

Une envie de rêve  Libre 

La salle de musique était vide en cet après midi de février. Un seul garçon ouvra la porte pour y laisser entrer un peu d'air neuf. Le brun fit un pas dans la salle et ce pas lui donna l'impression d'entrer dans un autre monde. Un monde coupé de Poudlard, de ses problèmes à l'école, et surtout de ses problèmes avec Emilia. La Saint Valentin approché et cette belle blonde restait omniprésente dans son esprit. La dernière il avait passé ce fameux quatorze février avec elle et il y a quelques mois encore il pensait passé celui ci également avec. Mais elle en avait décider autrement.

Jonathan avança dans cette magnifique salle. Il y avait des instruments partout. Visiblement le rangement n'était pas le fort de Miss Beauchamp. Jonathan la connaissait depuis plus d'un an maintenant et savait très bien que la directrice de la chorale était très tête en l'air, tout le temps dans la lune. Une vraie artiste quoi. Jonathan aimait bien se côté rêveuse et il admirait son talent artistique. Cette femme savait jouer n'importe quoi dans n'importe quel style. De plus Grace lui avait raconté à de nombreuses reprises ses différents voyages et à chaque fois cela le faisait rêver. 

Jonathan chercha sa meilleure amies dans la pièce. Après un bref coup d'œil, il l'aperçut, seule, délaissée dans un coin. Le garçon lui fit un grand sourire et la pris dans ses bras. Il l'attrapa d'une main tendit que de l'autre il la caressa pour la faire chanter. Depuis le temps que le jeune garçon jouait de cette guitare il la connaissait par cœur. Alors que la musique l'entrainait dans un autre où la mélodie était reine et chaque note un sujet à ses ordres, le gryffon tournoya un peu sur lui même comme entrainait dans le tourbillon qu'il créait. La musique remplissait la pièce d'une atmosphère féérique. 

Jonathan commença par des musiques calmes et entrainantes puis se tourna petit à petit cers ces morceaux préféré un peu plus rock.

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

Une envie de rêve  Libre 

Juliette avait envie de sortir dans le parc. Son esprit, pourtant, était resté en Salle Commune, car elle se dirigea vers une grande pièce au quatrième étage. 
Elle entendit de la musique. Et cette musique venait... de la salle de répétition ! C’était sûrement Julie, son amie ! Bien que ce n’était pas son style de musique... Un changement ? Un exercice ? 

Arrivée devant la Salle au instruments, elle s’apprêta à toquer lorsque... Non, ce n’était pas la guitare de Julie ! Mais qui était-ce ?... La porte, légèrement entrebâillée, laissait apparaître un garçon de dos. Il lui donnait une impression de déjà vue... Mais oui, un Gryffondor ! Elle l’avait déjà vu en Salle Commune, lorsqu’elle rentrait après le dîner. Il l’avait aidé en début d’année aussi, lorsqu’elle était perdue. 

Il jouait drôlement bien, même si ce n’était pas le style de musique qu’écoutait Juliette. Lorsque la Gryffondor aux yeux bleus se rendit compte qu’elle l’observait depuis près de cinq minutes, elle fut gênée. 
Elle toqua trois petits coups discrets sur la porte, aucune réponse. 

« Il doit être vachement concentré ! Ou alors, c’est que je ne tape pas assez fort... Bon, j’en réessaie une fois, et s’il ne répond pas, je m’en vais ! », se dit Juliette. 

Trois nouveau coups, plus puissants cette fois. Mais pas de réponse pour autant. Déçue, Juliette commença à faire demi tour, jusqu’à ce que...
Dernière modification par Juliette Johnson le 15 mars 2018, 7 h 22, modifié 1 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Une envie de rêve  Libre 

Luna étais distraite aujourd'hui, elle ne pensait qu'à la chorale, Miss Beauchamp l'avait acceptée trois jours auparavant et elle ne s'était pas entrainée depuis, jamais elle ne pourrait être prête aux répétitions à cette allure. Elle décidât d'aller jouer du piano dans l'heure, elle pourrait chanter dans les couloirs, de toute façon à cette heure là personne ne trainé au quatrième étage. 

Elle monta dans la salle commune de Gryffondor pour aller chercher ses partitions, et redescendit les étages le plus rapidement possible manquant de peut de tomber à plusieurs reprises. Les noirs, les croches, les blanches ... se bousculaient déjà dans sa tête. Elle arrivât devants la salle mais une jeune fille toquait déjà comme s'il y avait quelqu'un, en effet, la musique d'une guitare se faisait entendre derrière la porte.

Quand la jeune fille toquât personne ne répondit. Elle se retourna comme pour s'en aller et fit fasse à Luna. La pianiste s'adressât à la jeune fille :

Pourquoi t'en vas-tu ?

Luna Merty
Jo'Family
La noirceur des lions

Une envie de rêve  Libre 

Étonnée d’être fasse à la fille - une Gryffondor vu son insigne -, elle s’arrêta brusquement. Elle la dévisagea lonuement : cheveux longs et blonds, plus grande qu’elle, ses yeux perçants et son regard brillant ... Elle était très belle et était très charismatique, contrairement à elle, qui était timide et plutôt petite.

« Elle est si belle ! Contrairement à moi, qui suis si timide et petite, elle, elle a beaucoup, mais alors beaucoup, de charme ! J’ai l’impression d’être une fourmi face à un bel anmal, magestueux et plein de grâce... ».

Juliette se sentait très idiote à l’observer ainsi et dit donc :

« Le... Je..., hésita-t-elle alors. Pourquoi était-elle là ? Enfin, la personne à l’interieur n’entend pas lorsque l’on toque, c’est peine perdu ! Moi, j’y vais. Mais fais comme tu le sens ! Je préfère ne pas le déranger, moi ! ». 

Juliette s’éloigna de la salle de répétition, s’arrêta, hésita et revint en arrière : elle voulait ressentir cette sensation merveilleuse de quand elle jouait de la musique, qui la transportait loin, si loin... Soudain, elle déclara :

« Tu vas faire quoi, toi ? Tu toque ou pas ? Si tu le fais et qu’il s’en rend compte, je rentre. Sinon, je rentre dans ma Salle Commune. ».

Juliette attendit donc la réponse de la belle Gryffondor face à elle, se demandant que faire. Toquer ou partir, là était la question !
Dernière modification par Juliette Johnson le 26 mai 2018, 9 h 21, modifié 1 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Une envie de rêve  Libre 

Luna dévisagea rapidement la jeune fille : elle devait être en première année tout comme la jeune pianiste et elle était à Gryffondor puisque elles c'étaient déjà croisées dans la salle commune. Luna était plus grande que la fille qui elle était mignonne et enjouée pourtant la gène se lisait sur son visage, elle qui rigolait tout le temps. La brune l'observait elle aussi puis elle sortit Luna de sa rêverie en lui adressant la parole : 

- Le ... Je ... Enfin, la personne à l’interieur n’entend pas lorsque l’on toque, c’est peine perdu ! Moi, j’y vais. Mais fais comme tu le sens ! Je préfère ne pas le déranger, moi !

La jeune fille s'en alla, déçue de ne pas avoir pu lui parler plus longtemps Luna la regarda s'éloigner quelques secondes puis se retourna vers la porte pour tenter à son tour de faire sortir le ou la musicien ou musicienne de sa rêverie mais les pas de la fille de tout à l'heure qui auraient du depuis longtemps disparaitre, au contraire, s'intensifiaient. Luna se retourna, étonnée de constater qu'elle était revenue. Elle se sourirent puis la jeune demoiselle adressa de nouveau la parole à Luna :

- Tu vas faire quoi, toi ? Tu toque ou pas ? Si tu le fais et qu’il s’en rend compte, je rentre. Sinon, je rentre dans ma Salle Commune .

Luna ne savait pas pourquoi mais elle était contente de ne pas être seule. Elle lui répondit :

- Moi je toque jusqu'à ce qu'il réponde et s'il ne répond pas, je rentre et je lui explique en m'excusant. Tu est partante, tu viens avec moi ? lui demanda-t-elle enjouée.

Luna Merty
Jo'Family
La noirceur des lions

Une envie de rêve  Libre 

Wendy était un peu nostalgique de ses amies qui était restée en école à Londres, et comme toujours dans ce cas, elle jouait du piano et chantait. Elle était contente, depuis peu Poudlard comportait une salle de  répétition , on y trouvait n'importe quel instrument; Guitare, flûte, saxophone, piano ou encore clarinette. Là- bas Wendy se sentait à sa place. Elle s'était aussi inscrite a la Chorale de Poudlard , avait proposer son aide pour le piano dans le parrainage. Depuis peu elle s'était mis en tête d'apprendre la guitare. Elle connaissait les base, vraiment les bases les plus simple; comment on tenait la guitare, les position des mains, les notes des corde a vide et un ou deux accord très simple. Elle voulait en apprendre un peu plus sur cet instrument. Ca ne sera surement jamais son instrument de prédilection mais ça serait peut être son deuxième instrument. Wendy avait aussi fait deux ans de flûte à bec mais c'est juste car on lui avait proposer d'essayer un instrument à vent. Elle elle avait voulut faire de clarinette, mais son professeur avait juger cet instrument trop compliquer pour une fille n'ayant jamais utiliser ses poumons pour produire un son , n'avait jamais senti un son instrument frémir a la force de son souffle. 
Elle monta les 4 étages qui séparait sa salle commune à la salle qui était son chez soit quand elle se sentait un peu triste ou qu'elle avait une idée de chanson. Dans sa tête, la même chanson trottait dans sa tête depuis le matin.
*À m'asseoir sur un banc 5 minutes avec toi et regarder les gens tant qu'il y en a,
te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra en serrant dans ma main tes peut doigt.*
Elle chantonnait mistral gagnant depuis ce matin. Arriver devant la salle, elle vit deux fille, surement des première année. Apparement elle hésitait a entrer dans la pièce. Wendy qui dans la vie doutait très peu et était légèrement impulsive salua les deux filles. Et ouvrit la porte d'un coup. Elle aurait peut être mieux fait de réfléchir quelque seconde avant, un garçons qu'elle avait déjà croiser une ou deux fois et dont elle connaissait a peine le nom était en train de faire de la guitare. Elle espérait ne pas l'avoir déranger:
- Je suis désolée je ne s'avait pas que tu étais là, Elle regarda les deux filles derrières elle, on voulait juste entrer pour faire de la musique. On te dérange pas trop? 
Sachant pertinemment que oui, elle le dérangerait surement. Wendy aimait pas trop être déranger lorsqu'elle parcourait de ses doigt son clavier:
-Si tu veux ,on peut te laisser.

De ce qu'elle avait pu entendre, le garçon jouait vraiment bien. Le Griffondor était plutôt joli garçon du point de vue de Wendy. Il avait les cheveux foncer, les yeux brun ou noir. Il semblait passionné par son instrument. Wendy attendait sa réponse, elle ne voulait pas le déranger, elle ne savait pas pourquoi il était là, peut être était il triste ou bien il avait simplement envie de toucher les corde de son instrument...

Athalée et Wendy, Serpys et Pouffys réunies !

Une envie de rêve  Libre 

Depuis que j'était à Poudlard, je n'ait pas vraiment eu le temps de jouer de mes instruments.
Avant d'aller à poudlard, je faisais une heure de flûte traversière par jour.
Depuis que j'ai 7 ans, je joue de cet instruments.Je me souviens m'être surpassée pour être acceptée au conservatoire d'Highlands .Surtout que je faisais déjà de la danse classique.

  Aujourd'hui, j'ai 11 ans et je continue la danse classique.En ce qui concerne la flûte, j'ai eu plusieurs prix et médailles.C'était assez difficile l'année dernière car après l'école je passais beaucoup de temps à m’entraîner: une heure de danse et une heure de mon instrument.
De plus, le mercredi, comme je n'avait pas école, le matin j'avais trois heures de danse et l'après-midi  deux heures de flûte.

Depuis que je suis à poudlard, je n'ai pas pus faire de mon instrument un seul jour.Le matin, avant les cours et les soir après les cours je faisait quelques étirements de danse mais c'est tout.
Aujourd'hui, comme c'était dimanche et que j'avais fini mon travail, je décidait d'aller faire un peu de musique.J'embarquais alors ma flûte pour aller faire un petit tour à la salle de musique que je n'ai pas pus visiter depuis le début de l'année scolaire.

J'arrivais dans le couloir de la salle de répétition quand je vit trois filles dont une qui tenais la poignée de la porte grande ouverte.Je pu apercevoir à travers la porte, un garçon avec une guitare dans la main.  Depuis mon arrivée, j'ai dut le croiser deux ou trois fois.

Voulant savoir ce qui se passait, je m'approchait,entrais dans la salle en me faufilant entre les trois filles puis alla déposer mon instrument dans un coin de la salle. Je me retournait et reconnus les trois filles, j'avais déjà croisée celle qui tenait la poignée dans un couloir et les deux autres,je les avait déjà croisés dans la salle commune.Personne ne bougeais !Je dis alors:

<<Et bah dis donc, pourquoi vous vous regardez tous comme ça ?On dirait des statues !>>

Juste à ce moment là, j'eu l’impression qu'ils me regardaient tous comme si j'avais tué quelqu'un.Surtout la fille qui tenait encore la poignée qui me regardait d'un air de dire:  Ben dit donc tu te gêne pas toi.

J'avais l’impression qu'elle m’accusait de ne pas avoir de tact.
Bon,c'était peut être vrai. Il se pourrais que je n'ai pas vraiment de tact.Je me souvient d'un jour ou j'ai croisé une fille de mon école qui pleurait et je lui ais demandé si elle allait bien.Comme elle ne répondait pas, je lui ais demandé si son chien était mort car elle tenait une photo de lui dans la main, mais juste comme ça...Puis elle est partie en courant et j'appris quelques jours plus tard que son chien (qu'elle avait depuis ses 2 ans) était mort écrasé par un camion.Je me suis excusée mais bon...On peut dire que ce n'était pas vraiment ma faute si elle était encore plus triste...Ou juste à moité...Ou...non rien.

Comme personne ne prenait la parole je dit:

<<Et...euh...sinon...pourquoi vous me regardez... comme ça ? J'ai juste posé une question c'est tout!Jusqu'à la preuve du contraire, je ne vous ai pas insulté j'ai juste dit que vous ressembliez à des statues à vous fixer comme ça! J'ai rien dit de mal non ?!>>
Comme ils continuaient à me fixer, je commençait à me dire que j'avais été un peu trop direct.Après quelques secondes de réflexionsje me rendis compte que, en effet j'avait peu être eu une réaction un peu...ou beaucoup ...impulsive. Étrangement, je me sentais de plus en plus gênée.

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C