Salle de répétition

Inscription
Connexion

 JI  Labyrinthe

En arrivant dans cette salle, vous pensiez pouvoir vous reposer un peu, surtout ayant entendu la jolie musique qui s'en échappait.. Jamais vous ne pensiez que Miss Beauchamp, à peine arrivée, verrouillerait la porte derrière vous. Mais c'est pourtant bien la réalité, celle-ci s'arrête de jouer de son instrument et vous regarde, machiavélique. Elle vous annonce que si vous voulez sortir, vous n'avez pas d'autre choix que d'écrire une chanson faisant son éloge. Pris de peur par son air fou, vous décidez de faire ce qu'elle vous demande.


Points rapportés : 2

N'oubliez pas le post de 110 mots, votre équipe ainsi que les lieux dont vous venez et que vous souhaitez atteindre !

Lieux débloqués suite à la réussite du défi : 
Reducio
Potions et Vol
Dernière modification par Solwen Estendle le 2 juin 2018, 19 h 26, modifié 1 fois.

"Il y a des sourires si beaux qu'on en oublie la laideur du monde"
"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017

 JI  Labyrinthe

Equipe 12


Encore un adulte qui enferme des enfants dans une pièce de manière suspecte... Poudlard va gagner une sacrée réputation... Effrayés face à la folie douce qui semble animer la pourtant discrète chef de chœur, Solal, Elizabeth et Herminie se creusent la tête pour trouver de quoi contenter une femme qui se révèle très vénale... Herminie échange un regard de connivence avec ses coéquipiers, et leur chuchote, loin des oreilles de l'adulte : "Et si on était biiiiien lourds sur les compliments ?". C'est vrai quoi, ça ne se fait pas de demander aux gens de chanter ses louanges. "De toute façon on ne la connaît pas, mais avec une grosse tête pareille elle ne s'en rendra pas compte".

Après avoir réfléchit un moment, les trois enfants entonnent un air mielleux :


On devrait vous renommer Miss BeauChant

Car votre voix est celle d'une sirène !

Vos doigts sur les instruments,

On sent que c'est votre domaine !


Miss Beauchamp wooowooowooouuuh...


Main de fer, gant de velours,

Air de fête, chanson d'amour

Ritournelle sans queue ni tête

Ou symphonie d'ascète

Nous resterions suspendus à vos lèvres

Pour tout écouter avec fièvre !



Vous guidez votre chorale comme un caporal

Mais nous enchantez de votre parfum floral

Quand vous débarquez en vous déhanchant

On tombe sous votre charme sur le champ,


Miss Beauchamp wooowooowooouuuh...


Main de fer, gant de velours,

Air de fête, chanson d'amour

Ritournelle sans queue ni tête

Ou symphonie d'ascète

Nous resterions suspendus à vos lèvres

Pour tout écouter avec fièvre !

Herminie ajoute dans sa barbe : 


Maintenant vous avez été contentée,
Laissez nous passer
Au chemin de traverse nous voulons aller !

 JI  Labyrinthe

Equipe 9

Toujours dans leur course effrénée, Calum et les deux Eileen se rendirent dans la salle de répétition. Et pensant que le rythme allait se calmer un peu après leur rencontre mouvementée pendant le cours de Soins au Créatures Magiques, ils commencèrent à reprendre leur souffle, lorsqu’ils entendirent Miss Beauchamp fermer la porte à clé derrière eux. Les enfants ne comprenant pas ce qu’il passait, et surtout étonner de voir la Cheffe de cœur dans cet état, se mirent à paniquer. Craignant le pire, les trois enfants réfléchirent à une chanson qui ferait l’éloge de Miss Beauchamp.
Après de longues minutes de réflexion, les jeunes sorciers entamèrent leur chanson :

« Oh Madame Beauchamp,
De votre si belle voix s’élève,
Une mélodie digne des plus grand,
Si harmonieuse qu’elle résonne dans nos rêves.

D’une main de maître vous guider,

Votre chorale jusqu’au cieux,
Jusqu’à enivrer,
Les plus douteux.

Oh Madame Beauchamp,

De vos doigts de fée,
Vous parcourez les clés,
Produisant un son envoutant,
Que vous seule savez produire,
Avec le don de nous éblouir. »

Espérant avoir plu à Miss Beauchamp, qui avait alors déverrouiller la porte, Calum et les deux Eileen se dirigèrent rapidement vers la salle où se déroule les cours d’Histoire de la Magie.

Eileen Shelby, 2ème année
Membre du PATA-P

 JI  Labyrinthe

Equipe 6


Le trio venait du Chaudron Baveur, où il avait juste dû adresser leur remerciement. Facile. Mais ici, ce n'était pas aussi simple. Une chanson ? Solenn n'avait jamais été doué en poèmes, et là, elle devait produire avec Chems et Melli une chanson digne de ce nom... Alors, après une dizaine de minutes à griffonner sur un bout de parchemin, les enfants se préparèrent. Solenn jouait de la clarinette pour accompagner les deux premiers couplets, Melli et Chems au chant.

Vos cours nous ensorcelles
Vous êtes la nymphe de ce château
Votre musique nous donne des ailes
Et votre présence rend le tout plus beau


Avec vos doigts de fées
Vous arrivez à ensorceler
Le plus violent des sorciers
Et même un Poufsouffle affamé


Votre voix est un enchantement,
Sans elle on ne vit pas vraiment,
On survit juste. Alors merci,
Et on vous souhaite longue vie !


Après cela, les enfants décidèrent de se diriger vers l'histoire de la magie.

Je suis le porte-bonheur personnel de Cassiopée Malory laissez passer s'il vous plaît
Professeur de clarinette pendant mes heures perdues. N'hésitez pas à m'hibouter.

 JI  Labyrinthe

Défi validé, bravo pour vos chansons :) Je vous ajoute vos points tout de suite 

"Il y a des sourires si beaux qu'on en oublie la laideur du monde"
"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017

 JI  Labyrinthe

Equipe 11


Le trio avait réussi à métamorphoser la citrouille de miss Bowers en un carrosse des plus « badass ». Le trio fier de sa prestation sortit de la salle de métamorphose et fut guidé par une douce mélodie, jusqu’à la salle de répétition. Une fois entré à l’intérieur de la salle de répétition, miss Beauchamp arrêta de jouer de son divin instrument et ferma la porte à clef derrière le trio. Gabriel déglutit, la journée était suffisamment compliquée pour devoir subir une nouvelle péripétie. La belle miss Beauchamp fait savoir aux trio qu’il ne sortira pas de cette salle tant que les jeunes n’auront pas fait une chanson à son éloge. Gabriel sourit

« Les amis, en place, le spectacle va commencer »

Elian attrapa une flûte traversière et Redose une harpe, Gabriel quant à lui s’arma d’un micro avant de commencer à chanter.

Votre mélodie, Nous a amené ici
Votre facétie, Nous font jouer cette mélodie
Trève de courtoisie, passons à la poésie
Je ne vous fais pas la cour, mais mon cœur vous dit

Et diriez-vous que je vous mens, Beauchamp
Votre beauté n’a d’égale que ce chant
Et diriez-vous que je vous mens, Beauchamp
Si j’disais que vous avez, du talent !

Nous sommes prisonniers
Mais pas besoin de contrainte pour vous admirer
Vous êtes au sommet
Et tous les cœurs vous pouvez décrocher

Et diriez-vous que je vous mens, Beauchamp
Votre beauté n’a d’égale que ce chant
Et diriez-vous que je vous mens, Beauchamp
Si j’disais que vous avez, du talent !


Après leur prestations la porte se déverrouilla, ils décidèrent de faire un tours en histoire de la magie dans l’espoir d'avoir une explication sur ce qu'il ce passe aujourd'hui

Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé

 JI  Labyrinthe

Défi réussi l'équipe 11 ! Je vous ajoute vos points de suite.

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.

 JI  Labyrinthe

Équipe 13


Juliette n’en croyait pas ses oreilles. Était-ce vraiment Miss Beauchamp ou un clone égocentrique et narcissique ? 

Elle refarda autour d’elle, cherchant des élèves cachés en train de pouffer de rire, comme dans une grande blague, mais il n’y avait que Juliette, Jeffrey et Gabrial.

La Gryffondor réfléchit quelques secondes, fit part de son chant à ses camarades et dit au professeur en face d’eux. 

« Miss, voici notre chanson :

Beauchamp, Beauchamp, 
Quel beau chant ! 
C’est resplendissant. 

Votre musique,
Si magique, 
Est magnifique !

Ensorcelante et belle,
Avec votre violloncelle,
Vous êtes tout sauf frêle.

L’amour que l’on vous porte, 
Est, comme vous, fort 
Ouvrez-nous donc cette porte !

Chaque note de notre chanson
Vibre comme un frelon
Qui est émerveillé par votre sooooooon ! ».

Une fois  que Miss Beauchamp fut satisfaite, et qu’elle ouvrit la porte, les trois enfants se dirigèrent alors vers les cachots, pour aller dans la salle des Potions

2ème année RP * fiche dans mon profil
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?

 JI  Labyrinthe

Défi validé, vos points ont été ajoutés :)

"Il y a des sourires si beaux qu'on en oublie la laideur du monde"
"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017

 JI  Labyrinthe

EQUIPE 3 


Une fois partis de la bibliothèque, Morgan, Inej et Maddie avançaient dans le couloir. Une jolie mélodie s’échappait de la salle de répétition. Les jeunes filles posèrent leur oreille sur la porte pour mieux entendre puis décidèrent d’entrer pensant qu’avec une si jolie musique, elles allaient trouver un peu de répit. 
C’était en faite tout le contraire ! Une nouvelle fois, elles se retrouvèrent prise au piège. Miss Beauchamp venait de fermer la porte et observait les jeunes filles avec un air machiavélique. Cela n’augurait rien de bon. 
Elle prit la parole et énonça le prix de leur liberté. Elle demandait, (enfin exigeait serait un terme plus approprié au vue se son attitude similaire à de la pure folie) une chanson en son honneur. Les filles n’avaient pas le choix. Elles s’installèrent à une table et se mirent à griffonner les paroles sur un papier. Une fois l’exercice finit les trois petites sorcières se mirent à chanter:

Oh, ravissante miss Beauchamp,

Qu’il fasse pluie, orage, soleil ou vent,

Nous sommes attirées par votre chant

Qui sera enchanteur par tous temps

Telle celle d’une sirène,

Votre voix ici nous amène,

Loin d’être un acouphène,

Elle fait fuir tous les Silènes

Portées par cette chanson

Jusqu’à votre diapason

En ces lieux nous arrivons,

Et vous sauvez nous essayons

Miss Beauchamp rit et dit « Vous chantez comme des casseroles mais les paroles me plaisent beaucoup, vous pouvez donc partir ! »
Elles sortirent de la salle et partirent en direction du lieu où se déroulent les cours de vol.

Deuxième année RP
Bienvenue à Poufsouffle, tu fais désormais partie de la maison la plus sympathique, la plus honnête et la plus persévérante de Poudlard !

 JI  Labyrinthe

Très jolie, défi validé ! Je vous ajoute vos point de suite.

(Évitez juste de faire parler Miss Beauchamp :P )

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.

 JI  Labyrinthe

Équipe 7


L'équipe, fière d'avoir pu aider à sa façon à l'infirmerie, arpentait de nouveau les couloirs. Une douce musique leur parvint. Elles s'approchèrent d'un pas prudent. Avec tout ce qu'elles venaient de vivre, elles se méfiaient. Vanellia osa un regard dans la salle de répétition. C'était Miss Beauchamp. Elle semblait apaisée et normale. Les trois filles allèrent à sa rencontre, trop heureuse de trouver enfin une âme sensée...

Mais non, la femme vérouilla la porte derrière elles et leur somma de créer un chant à son éloge. Les filles se regardèrent abasourdis... ça continuait! Elles se concertèrent rapidement et se mirent à chanter en coeur, mais pas forcément très juste.
Qu'elle est mignone,
la poupée gigogne,
On dirait une princesse,
Même si elle n'a pas de tresses...

Miss Beauchamp!!!!
Elle a beaucoup de talent!!!!
Miss Beauchamp!!!!
Elle fait un travail époustouflant!!!!

Tel son patronus,
Près du bel Hibiscus,
Elle vole l'hirondelle,
Pour chanter à sa belle!

Miss Beauchamp!!!!
Elle a beaucoup de talent!!!!
Miss Beauchamp!!!!
Elle fait un travail époustouflant!!!!
La dernière note fut bien prononcée et les trois filles, ravies de leur prestation, semblaient avoir réussi ce défi périeux. La porte se dévérouilla et elles purent s'enfuir vers la Botanique.

Serpentard
2ème année RP

 JI  Labyrinthe

C'est l'intention qui compte comme on dit... :rofl: Défi validé ! Je vous ajoute vos points de suite.

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.

 JI  Labyrinthe

Equipe 10


Cassiopée, Marine et Lucy venait sans doute de vivre leurs plus grandes peurs en quelques minutes lorsqu'elles sortirent de la salle de cours de Défense Contre les Forces du Mal. Leurs cœurs battaient tellement fort qu'il fallait trouver un moyen de se calmer. C'est alors qu'elles décidèrent de monter quelques étages attirées par une douce mélodie apaisante. Elles étaient arrivées en salle de répétition et s’assirent quelques instants pour reprendre leurs esprits...

C'est alors que les visages de Cassiopée et Lucy virèrent au blanc. Miss Beauchamps avait fermé la porte de la salle et observait ses nouveaux visiteurs d'un air machiavélique. Elle leur demanda d'écrire un éloge de sa personne. Les deux jeunes filles regardèrent Marine les traits tirés par la peur et l'incompréhension. C'était donc à elle de venir à bout de cette tâche. Ni une, ni deux, la petite brune pris un papier, c'était le moment d'impressionner Miss Beauchamps, ça lui offrirait peut être une place dans la chorale, Marine en rêvait. Après avoir écrit quelques phrases, elle commença à chantonner:


"Je suis votre compositeur
Et vous êtes ma douce muse
Séduisante et pleine de ruse
A l'esprit vif et créateur

Vous êtes notre musicienne
Aux dons totalement innés
Vos goûts sont des plus raffinés
Au très grand dam de vos doyennes

Nous vous sommes tous dévoués
Votre beauté nous ensorcelle
Nous voyageons dans l'irréel
De vos amours inavoués

Ma très chère Mademoiselle
Que ces paroles vous atteignent
Que vos conseils nous enseignent
Un retour au monde réel"


Marine se tut espérant que cette chanson et surtout ces dernières phrases briseraient le sort. Après un court instant Miss Beauchamp ouvrit la porte. Le défi avait l'air d'être accompli. Cassiopée avait envie de se rapprocher d'une des tours de Poudlard. Les filles décidèrent donc de se diriger dans le parc pour prendre l'air et atteignirent la zone de vol de Poudlard.

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP

 JI  Labyrinthe

Défi validé, je vous ajoute vos points tout de suite :)

"Il y a des sourires si beaux qu'on en oublie la laideur du monde"
"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017