Salle de répétition

Inscription
Connexion

Cours d'introduction  Chorale 

Image

Image



Septembre 2043
Samedi 22, 10h
Salle de répétition

@Gaëlle Silvery @Hermione Jonson @Solenn Cooper @Salomé Grenslow @Milie Lomdu @Jonathan Crimspeak
@Siam Vostra @Julia Lili Martinez @Celia-Awena Fournier @Edgar Magnus @Alice Sangblanc @Skye Blair


Ce sujet est réservé aux membres de la chorale. Si vous n'y êtes pas inscrit mais souhaitez participer à ce cours je vous invite à visiter la salle de répétition, lire les sujets et vous inscrire.

Pour les membres de la chorale, vous devez si possible envoyer votre premier post dans les deux semaines à venir afin que je note qui compte être de la partie. Vous avez donc jusqu'au 28 avril (inclus) suite à quoi je posterais la suite.

Pour ce premier cours de la chorale j'aimerais tester un système afin de déterminer si vous réussissez ou non à jouer tel ou tel morceau. Le fait de rajouter de l'aléa permettra d'éviter que Poudlard compte uniquement des Mozart et autres Freddy Mercury en son sein.

Le fonctionnement est très simple, à chaque fois que vous voudrez jouer d'un instrument vous devrez signifier clairement cette action en bas de votre post suite à quoi un jet de dé sera fait par moi-même pour savoir si vous avez réussi. N'essayez pas pour autant de jouer à chaque post, il vous faut rester cohérent et ses lancers n'ont aucun impact autre que RP !

Surtout retenez que vous devez jouer en fonction de mes posts mais aussi de ceux de vos camarades. Les incohérences rp ne seront pas tolérées.



Voilà déjà quelques jours que les élèves inscrits depuis peu à la chorale on reçut leur première invitation à se rendre en salle de répétition. Grace avait pris soin pour cela d'ensorceler des origamis aviaires en papier bleu pâle sur lesquels elle avait gravé date et heure de ce cours. Elle préférait le matin comme horaire, non pas qu'elle soit matinale mais la température lui semblait plus agréable et cela laissait aux élèves le loisir de faire ce qu'ils voulaient de leur après-midi.

9h45, la jeune femme avait encore un peu de temps avant que n'entrent les premiers élèves. Elle sortit une liste de la poche droite de sa robe bleu de cobalt pour vérifier qu'elle avait bien le nombre d'instruments requis. Elle remarqua une certaine prédominance des cordes, intéressant donc pour explorer de nouveaux genres musicaux.

D'origine française la professeure avait apprécié que ses élèves lui jouent quelques morceaux dans sa langue natale lors de leur première rencontre. Elle avait remarqué que le classique ne les avait pas vraiment tentés et avait décide d'agir en conséquence. Cette année les élèves choisiraient les musiques qu'ils joueraient, la professeure les aiderait plus ou moins en leur en proposant puisqu’il en faudrait qui puissent inclure tous les instruments présents. Elle n'aurait qu'à adapter les partitions selon ce qu'ils décideraient.

Sceptique quant à la disposition de la salle qui lui semblait peu adaptée à un cours la jeune femme sortit sa baguette et fit voler de douzaines de chaises plus ou moins confortables en une belle agora au centre de la pièce. Elle n'avait pas d'estrade et cela lui convenait, l'idée de proximité avec les élèves était essentielle et l'arc de cercle permettait un grand espace entre chaque chaise, ainsi ils pourraient jouer dès le premier cours. Elle ne prévoyait pas qu'ils jouent beaucoup mais pour l'instant simplement qu'ils choisissent quels morceaux ils joueraient en fin d'année voir en début d'année prochaine si on choisissait de jouer lors du premier banquet.

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Cours d'introduction  Chorale 

Adossée contre le mur du couloir, Alice patientait en silence. L'horloge sonnerait bientôt l'heure de son premier cours en tant que choriste. C'était quelque chose que la fillette avait attendu avec impatience. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas eu le plaisir de caresser les cordes d'une harpe, Alice aurait aimé s'entrainer avant cette première leçon. Non pas qu'elle avait peur de se ridiculiser mais la fillette voulait que sa prestation soit parfaite. Elle pratiquait la harpe depuis ses cinq ans, il était donc inconcevable de passer pour une incapable devant tous ses camarades.

Alice s'écarta du mur de pierre pour lisser sa jupe. Elle tira un petit peu sur le nœud de sa cravate, s'assura qu'elle était bien rangée dans son chandail gris et ajusta le col de sa chemise blanche. Sa longue crinière blanche était domptée en une queue de cheval haute, ses boucles venaient caresser le bas de son dos. Elle était bien apprêtée pour cette première leçon. Peut-être trop, penseront certain. Mais il était important que la fillette fasse forte impression lors de cette première rencontre avec miss Beauchamp. C'était un si joli nom, était-elle française ?

L'impatience commençait à pointer le bout de son nez. Depuis combien de temps était-elle ici, à attendre ? C'était beaucoup trop long. Il était temps d'entrer, même si elle était seule.
La fillette prit une grande inspiration, ajusta sa queue de cheval, et pénétra dans la salle de répétition.

Ses grands yeux d'argent se posèrent immédiatement sur les chaises disposées en arc de cercle. Alice s'avançait dans la pièce, son regard vagabondant à droite, à gauche. C'était comme elle l'imaginait.
Finalement, Alice posa ses yeux sur une femme en bleue qu'elle devinait être la cheffe de choeur, miss Beauchamp. C'était une jolie femme, sans artifice, simple. Alice s'avança jusqu'à elle.

« - Bonjour, miss Beauchamp. Je suis Alice Sangblanc, première année à Serpentard. Je suis harpiste,
ajouta t-elle en souriant. »

La fillette s'écarta légèrement, toujours souriante.

Deuxième année RP - 741B47
Souris - Fondatrice du MERLIN
Mange un Poufsouffle à chaque repas

Cours d'introduction  Chorale 

Solenn arrivait, pile à l'heure. Son buste toujours plus droit, comme sa mère, elle ajustait son uniforme tout en se récitant un cours qu'elle venait de relire. Nous n'étions qu'au début de l'année, mais toutes les choses qu'elle s'était promise tournait en boucle dans sa tête. Avoir des bonnes notes, participer au maximum à la chorale, être heureuse avec Cassiopée... Heureusement, les deux première choses de sa liste lui permettait d'oublier le plus souvent ses problèmes. Il n'y avait que le soir qu'ils arrivaient, ses monstres. 
Sa cravate formait une bosse sous son chandail gris, mais Solenn ne parvenait pas à l'enlever. Non, taper dessus ne servait à rien, visiblement.
La jeune française vit à quelques mètres une jolie fille, qu'elle savait être à Serpentard, tirer la poignée pour entrer. Elle espérait n'être pas la dernière. On ne pouvait jamais être sûre avec des élèves qu'on ne connaissait pas encore.
Elle poussa à son tour la porte, et tomba sur la jolie élève, et sur Miss Beauchamp, qui paraissait toujours aussi accueillante. La fille aux cheveux blancs étonnants venait de se présenter, Solenn fit un sourire puis dit :

-Bonjour...

Que pouvait-elle dire d'autre ? Elle s'était aperçue quelques jours auparavant que la professeur se rappelait au moins légèrement d'elle, donc pas besoin de se présenter encore une fois, non ? 
Ses yeux océan se posèrent alors sur les chaises, et Solenn se demanda si elles devaient s'asseoir...

Quatrième année RP (2044-2045)
Serpentard la plus parfaitement parfaite de la mort qui tue (d'après la plus belle personne au monde)
Magic in the hair

Cours d'introduction  Chorale 

Lili avait hâte à son premier cours de chorale. Elle espérait qu'elle allait aimer cela mais elle n'était pas stressée par rapport à cela. La jeune fille avait plutôt peur de ne pas bien jouer et de perdre la face. En se levant ce matin-là, une boule s'était formée dans son ventre, sans qu'elle comprenne pourquoi. Calme-toi Lili... c'est ton premier cours, mais je suis sûre que tout va bien se passer... N'aies pas peur!

La jeune Poufsouffle tentait tant bien que mal de se rassurer, ça ne faisait pas vraiment d'effet. Elle se dépêcha pour entrer dans la salle de répétition, mais quand elle arriva devant la porte, Lili hésita soudainement. La brunette ne savait pas si entrer était le bon choix. Ceci étant fit, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle prit une grande inspiration et pénétra dans la salle. Il y avait déjà deux personnes là, visiblement des Serpentard. Lili reconnut Solenn, la jeune fille avec qui elle avait joué il n'y a pas si longtemps que cela.

La Poufsouffle était très gênée et ne savait pas trop quoi dire. Elle se lança donc, les mains tremblotantes de peur et de gêne.

- Bonjour...? Comment allez-vous? Je suis à la bonne place? Et euh, le premier cours était bien aujourd'hui?

Que Lili avait-elle dit? La fillette venait tout juste de s'enfoncer, c'était clair net et précis. Toutes ces interrogations lui avaient menée à dire ces phrases complètement inutiles dont elle s'en voulu longtemps. En espérant que tout va bien se passer...

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

Cours d'introduction  Chorale 

Il est neuf heures quqrante cinq, donc il est largement l'heure que j'aille en cours de musique. Je me lève et quitte les abords du lac tout en époussetant mon uniforme à la cravate bleue, et en vérifiant qu'aucun brin d'herbe n'est coisincé dans mes cheveux, que je n'ai pas attachés, et qui sont libres autour de ma tête.

Il s'agit du premier cours que j'aurai devant des quasi inconnus, je songe en montant les escaliers, direction la salle de répétition. J'espère ne pas faire de faux pas qui les ferait me prendre pour une fille snob. Déjà que certains prennent les élèves des deux maisons commençant en "Ser" pour des snob, autant ne pas tout empirer. Néamoins, je n'ai pas peur quand à mes capacités, car je pratique très souvent, je poursuis dans ma tête, mais je ne sais pas si je jouerai parfaitement. Nous verrons.

Je suis finalement arrivée à destination, et tout en regrettant ne pas être accompagnée par les deux Serdaigles de la chorale, j'ouvre le porte. Il y a quatres personnes de sexe féminin. Notre cheffe de choeur, miss Beauchamp, une Poufsouffle, deux Serpentard. Aucune première année. Donc, des filles qui ont probablement plus d'expérience en musique. Je soupire, puis je m'approche d'elles , le dos droit, la démarche gracieuse.

Je me dirige en premier vers nitre professeure, et la salute, avec la même mini révérence que lors de notre rencontre.
«Bonjour, Miss. »

Jauge de preuves qui trahissent mon anxiété : remplie d'un quart.

Je me dirige en suite vers les autres élèves et les chaises mises en demi-cercle, et en souriant, et avec la même mini-révérence, je les salue elles aussi :
-Bonjour. Je ne sais pas vos noms, et vous ne me connaissez sûrement pas. Puisque nous sommes camarades maintenant, je pense que ce serait plus agréable de connaitre nos noms. Je n'appelle Celia-Awena Fournier et je suis une première année. Je suis pianiste, et j'espère ne pas vous briser les tympans avec des fausses notes que j'aurai malencontreusement tirées du piano.

Je leur souris, puis pose mon sac bleu fétiche sur une chaise dans le demi cercle, avant d'attacher mes cheveux avec mon ruban d'amitué avec Emma en queue de cheval haute, qui comme pour me dire qu'elle n'est pas parfaite a laissé une mèche de cheveux se promener devant mon visage. Je décide de laisser ma coiffure telle quelle et me contente de ranger la mèche derrière une oreille, car je sais que ce genre de coiffure me donne l'air décontracté, et puis que je suis assise super droite sur ma chaise, les jambes rigoureusenent inclinées comme il faut, un peu de décontracté dans ma tenue ne ne ferait pas de mal.

Je tourne mon regard vers autres occupantes de la pièce, étant déseourvrée

Oh, vous vous demandez comment va ma jauge ? Elle est remplie de moitié, elle va bien. Dieu merci, je n'ai pas Granny dans les parages, autrement, elle aurait déjà explosé !

Créativité, Curiosité, Réflexion, Patience, Tolérance, Imagination. Telles sont nos valeurs.
2ème année Rp. Et au passage, c'est Celia pas Célia, merci.
Fehu


Petite rune perdue au milieux d'Enfants Resistants et Libres.

Cours d'introduction  Chorale 

La première élève à entrer semblait s'être habillée pour l'occasion. Peut-être attendait-elle avec impatience ce premier cours... Grace sourit immédiatement à son arrivée et su apprécier cet effort vestimentaire. La fillette se présenta de manière un peu formelle. En souriant la professeure espéra la mettre plus à l'aise.

"Bonjour à vous miss Sangblanc. Asseyez-vous je vous en prie, nous n'allons pas jouer de suite !"

Elle reconnut aisément la prochaine arrivante. . Il s'avérait qu'elle avait déjà participé à la chorale l'année passée et que Grace la connaissait déjà pour ses talents de clarinettiste . La jeune fille semblait timide et réservée à la professeure et elle était heureuse qu'elle ai décidé de continuer.

"Bonjour Solenn"

Peu convaincue qu'elle aurait la patience de saluer tous les élèves uns à uns la jeune musicienne se contenta de saluer la prochaine arrivante. Elle la reconnut sans se rappeler pour autant son nom mais savait qu'elle finirait par l'ancrer.

Enfin arriva une jeune fille pour le moins étrange. Elle était venue s'inscrire il y a peu et se comportait d'une manière que Grace avait du mal à comprendre. Elle la salua en révérence, la laissant pantoise puis pris sa place au centre de la pièce, devant l'agora et pris la parole. Elle fit une tirade pour se présenter. La cheffe de chœur se dit que la jeune fille avait une incroyable confiance en elle et retint un rire tant elle était surprise.

"Eh bien merci Celia... je suis sûre que vous saurez esquiver les mauvaises notes. Je vous laisse vous présenter entre vous si vous le souhaitez, moi en attendant j'ai un cours à entamer !"

Grace marqua une pause, le temps de choisir ses mots. Pour commencer elle pensa qu'une chanson suffirait. Elle se dit qu'elle pourrait laisser aux élèves le loisir de donner leurs idées, si par chance quelqu'un en avait une. Mais il ne faisait aucun doute de cette fameuse Celia-Awena Fornier ne manquerait pas de courage pour répondre.

"Bien, nous allons commencer même si certains de vos camarades sont absents. Dans cette première réunion de la chorale j'aimerais pouvoir décider avec vous d'au moins une musique que nous pourrions jouer. Trois des musiques que nous choisirons au cours de l'année seront interprétées au devant l'ensemble de l'école. Nous avons jusqu’à Halloween pour préparer ce premier morceau. Si certains ont déjà des idées..."

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Cours d'introduction  Chorale 

Siam courrait dans les couloirs, elle était en retard, très en retard... Il était possible, voir même probable que l'on ne l’accepte plus dans le cours. Son violoncelle tapait sur ses mollets alors qu'elle descendait les escaliers depuis la tour Ouest jusqu'au quatrième étage dans lequel se déroulait les répétitions. Alors qu'elle descendait, elle sentit quelque chose lui érafler la cheville et entendit un bruits qui évoquait une avalanche de billes. Ce n'était pas cela. Elle n'avait pas bien resserrer sa pique et celle-ci était tombée, dégringolant en bas des escaliers. Siam attrapa celle-ci d'une main et continua son chemin vers le quatrième étage.
Arrivée devant la salle de répétition, la petite blonde s’immobilisa et tandis l'oreille tout en reprenant son souffle. Elle reconnu la voix de Miss Beauchamp, la Cheffe de cœur de la chorale qui était en train de parler :

"....chorale j'aimerais pouvoir décider avec vous d'au moins une musique que nous pourrions jouer. Trois des musiques que nous choisirons au cours de l'année seront interprétées au devant l'ensemble de l'école. Nous avons jusqu’à Halloween pour préparer ce premier morceau. Si certains ont déjà des idées..."

Siam se mordit la lèvre, ils avaient déjà commencé... En jetant un coup yeux d'œil à l’intérieur de la salle, elle vit qu'il y avait presque tout le monde. Elle reconnut vite fait Julia et Alice avec une fille dont elle ne connaissait pas le nom et fut soulagée de voir également Celia-Awena, la jeune serdaigle avec qui elle avait discuté lors de la rencontre et de l'inscription à la chorale.
Siam prit une grande inspiration et rentra dans la salle, avec un air penaud :

-Désolée pour le retard... Je peux encore participer à ce cours ? Ou c'est trop tard...

"La liberté n'induit pas l’égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes..."
2ére année Rp et 1ére devoir

Cours d'introduction  Chorale 

Les pensées/actes/paroles d'Alice peuvent parfois paraître un peu... moralisateurs ? Méchants ? Ce n'est pas ce que je pense, qu'on soit bien clair ^^

La gentillesse de miss Beauchamp était palpable, et sût détendre la fillette. Finalement, il n’y aurait pas beaucoup d’effort à faire. La femme n’avait rien à voir avec ces chefs de chœur qu’Alice imaginait comme étant froid et austère. Après avoir eu l'autorisation de s'asseoir, Alice s'installa au premier rang, ses mains sur ses cuisses, son attention portée sur la femme. Miss Beauchamp, elle, était un rayon de soleil.

Une élève fit son entrée peu après Alice. Elle lui jeta un bref regard et l’a reconnu comme étant une Serpentard parfois croisé dans la salle commune. Alice la salua d’un sourire et d’un signe de tête. De quel instrument jouait t-elle, cette fille ? Du piano, sans doute. Elle avait une tête à jouer du piano.
Une autre entra. Une inconnue, pour la fillette. Donc, pas une Serpentard. Alice la salua tout de même en silence. Elle semblait effrayée, cette inconnue. Pourquoi l'était-elle ? Il n'y avait rien qui aurait pu lui faire peur, ici ! Oh. Elle avait peur de ne pas être au bon endroit. Alice jeta un regard autour d'elle. C'était assez évident que cette pièce était bien la salle de répétition. Cette peur était donc injustifiée et dissimulait autre chose.
Finalement, une troisième fille fit son entrée. Elle était... particulière. Ses manières étaient particulières. Une révérence. Mais qui était assez bête pour faire des révérences au sein d'une école ! Alice était de bonne famille et avait reçu une éducation bien plus soutenue que la majorité des élèves rencontrés depuis la rentrée... mais jamais elle ne se serait montrée grossière devant les autres en exposant ses excès de bonne manière ! C'était rabaissant pour les autres ! Alice était outrée. Ses yeux arrondis ne lâchaient plus la fillette, dénommée Celia-Awena Fournier, qui se présentait avec beaucoup trop de mot à son goût.

Il était temps de commencer. Alice jeta un regard à droite, à gauche, et s'étonna de voir qu'il n'y avait que quatre élèves. C'était peu, tout de même ! Peut-être n'était-il pas encore l'heure...? Si, il était forcément l'heure. Sinon, miss Beauchamp ne prendrait pas la parole pour présenter cette "première réunion".
Alice écoutait scrupuleusement la cheffe de chœur. Il fallait choisir une chanson que la chorale pourrait interpréter. C'était un exercice difficile, aussi Alice se mit à réfléchir dés que miss Beauchamp eut terminé.
Ils étaient nombreux les artistes auxquels Alice pensait. Chopin, Bach, Haendel ... et même Hans Zimmer. Si Alice appréciait bien une chose chez les Moldus, c'était bien leur goût et leur talent pour la musique. La fillette ne connaissait aucun sorcier capable de rivaliser avec un Moldu sur le plan musical.
Et puis, les idées d'Alice furent bousculée par une intrusion auditive : une fille venait d'entrer dans la salle. Encore une fille. Une fille en retard ! Alice semblait reconnaitre la tignasse blonde d'une première année. Son nom, cependant ... la jeune Sangblanc ne s'en souvenait plus.
Mais peut importait Alice. Elle reposa ses yeux sur miss Beauchamp.

« - Miss ? Je pensais à Hans Zimmer. Son répertoire est assez grand et peu plaire à beaucoup, sorcier comme mold... Né-moldu. »

La fillette jeta un regard à ses camarades, désireuse d'entendre d'autres avis que le sien.

Deuxième année RP - 741B47
Souris - Fondatrice du MERLIN
Mange un Poufsouffle à chaque repas

Cours d'introduction  Chorale 

Juste après ma présentation (un brin longue je l'admet), la Cheffe de Choeur dit qu'elle est sûre que je ne ferai pas de fausse notes, ce qui me fait sourire intérieurement. Espérons qu'elle ait raison !

Elle continue ensuite en nous demandant de choisir un morceau pour Halloween. Enfin nous débutons les choses sérieuses !

Que pourrais-je proposer ? Une musique de film moldu d'épouvante ? Cela correspondrait à l'ambiance. Une ambiance musicale lugubre pour Halloween. Cela me paît. Et pas qu'un peu, mais reste à voir si les autres musiciennes aprécieront.

Alors que je m'apprêtqusà donner mon avis, Siam Vostra, une Serdaigle de la même année qui moi fait irruption dans la salle, demandant si elle pouvait participer au cours. Ravie d'avoir une connaissance dans le cours, je souris à Siam et tourne mon regard vers miss Beauchamp, espérant qu'elle va accepter.

A ce moment, une fille de Serpentard aux surprenants cheveux blancs prend la parole pour proposer Hans Zimmer en ajoutant que ses compositions peuvent plaire à tous, né-sorciers comme né-moldus, non sans faire une sorte de lapsus, disant presque moldus à la place de né-moldu. Une née-sorcière, à tous les coups. Un né-moldu n'aurait pas parlé ainsi.

Je lève la main en croisant le regard qu'elle fait passer sur nous, puis prend la parole : «Je pense que nous pourrions peut être reprendre une musique de film d'épouvante moldus, ce qui correspondrait avec la fête pour laquelle nous nous reunirons. Ou alors, » je propose dans une éclair de génie «Nous pourrions regrouper plusieurs chansons, et en faire une nouvelle nous même, un peu a la mode moldus des Medley. Nous pourrions ainsi explorer différents genres, et plaire au plus grand nombre. »

Créativité, Curiosité, Réflexion, Patience, Tolérance, Imagination. Telles sont nos valeurs.
2ème année Rp. Et au passage, c'est Celia pas Célia, merci.
Fehu


Petite rune perdue au milieux d'Enfants Resistants et Libres.

Cours d'introduction  Chorale 

Une jeune fille essoufflée fit son entrée peu après que Grace ai fini de parler. La professeure n'hésita pas un seul instant à donner son approbation à la jeune fille pour qu'elle reste : "Entrez, entrez ! Le manque de ponctualité n'est pas un problème. Après tout en musique les contretemps ont leur place."

Une jeune fille pris la peine de réfléchir et de proposer une musique. Alice si la mémoire de Grace était en bon état... La cheffe de chœur fit mine de ne pas entendre le lapsus de la fillette à propos des né-moldus bien qu'elle voyait ce genre de pensées sous un mauvais œil. Elle mit cela sur le compte d'une maladresse. La proposition quant à elle était bonne. Le compositeur était récent et sans aucun doute connu de tous. Grace l'appréciait suffisamment pour se laisser convaincre. Quelques morceaux lui vinrent en tête et si ils incorporaient rarement des paroles il ne serait pas dur d'y ajouter des chœurs.

La jeune fille aux manières étranges proposa une idée bien différente. Grace réfléchit un instant et finis par la penser trop ambitieuse. Des élèves qui pour la plupart avaient entre 11 et 13 ans n'avaient sans doute pas assez d’expérience pour passer d'un style à l'autre rapidement et sans perdre en virtuosité. Il valait mieux garder un seul morceau. Quant à l'idée de faire un morceau d'épouvante il ne plaisait guère à Grace. Souvent pour Halloween les enfants avaient tendance à se déguiser en sorcières, innocemment bien sur, mais sous-entendant clairement que celles-ci faisaient peur. Pour cette raison la professeure n'aimait guère suivre cette coutume. De plus rare étaient les morceaux d'horreur complets, quelques notes suffisaient à vous mettre en émoi et le besoin d'avoir une musique presque silencieuse minimisait trop le nombre d'instruments.

"L'univers d'Hans Zimmer est souvent suffisamment sombre. L'idée me plait bien, c'est un très bon compositeur. Pas que votre idée soit mauvaise miss Fournier, bien au contraire, mais elle me semble ambitieuse." La professeure marqua une pause avant de juger nécessaire de parler un peu du compositeur en question afin de le faire connaitre à ses élèves : " Hans Zimmer pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas est un compositeur de musiques de films. Vous savez ce que sont les films ? Ces images qui bougent en continu et racontent des histoires, les moldus les adorent. Il est naturalisé américain mais comme son nom l'indique il est né en Allemagne. Il a aujourd'hui 62 ans et est toujours actif. Il est très apprécié et a un grand nombre de récompenses à son actif. Pour l'anecdote il a perdu son père a 6 ans et c'est ce traumatisme qui l'a poussé à se plonger dans la musique. Peut-être cela explique t'il que ses morceaux soient si tristes... Tout le monde est d'accord pour le choisir ? Si vous le souhaitez j'ai une platine magique pour vous faire écouter un ou deux morceaux..."

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Cours d'introduction  Chorale 

La fillette était un peu intimidée par ces personnes qui arrivaient un peu de nulle part. Pourtant, elle les avait déjà vues. Mais bon, Lili avait aussi très hâte de jouer de la musique. Depuis qu'elle était à Poudlard, ça lui manquait terriblement. Heureusement que la brunette était tombée sur cette chorale. Sinon, elle ne savait pas comment elle aurait pu survivre. Mais là n'était pas la question, elle devait se concentrer sur ce que disaient les autres et la cheffe de coeur. Une certaine Celia arriva en classe.

- Bonjour, Miss. 

Elle salua également les fillettes qui étaient assises en demi-cercle dans la classe. Elle semblait très sympathique.

- Bonjour. Je ne sais pas vos noms, et vous ne me connaissez sûrement pas. Puisque nous sommes camarades maintenant, je pense que ce serait plus agréable de connaitre nos noms. Je n'appelle Celia-Awena Fournier et je suis une première année. Je suis pianiste, et j'espère ne pas vous briser les tympans avec des fausses notes que j'aurai malencontreusement tirées du piano. 

- Eh bien merci Celia... je suis sûre que vous saurez esquiver les mauvaises notes. Je vous laisse vous présenter entre vous si vous le souhaitez, moi en attendant j'ai un cours à entamer ! 

Bien, nous allons commencer même si certains de vos camarades sont absents. Dans cette première réunion de la chorale j'aimerais pouvoir décider avec vous d'au moins une musique que nous pourrions jouer. Trois des musiques que nous choisirons au cours de l'année seront interprétées au devant l'ensemble de l'école. Nous avons jusqu’à Halloween pour préparer ce premier morceau. Si certains ont déjà des idées...

Devant l'ensemble de l'école? On va jouer devant tous les élèves de l'école? Non, ce n'est pas possible, pas du tout... En fait, oui, j'ai oublié de demander ça en m'inscrivant... Merdouille!! Bon, calme-toi Lili, tout va très bien aller..., se dit la fillette. Cependant, elle avait beau tenter de se rassurer, rien du tout n'y faisait. Elle n'était tout simplement pas capable de prendre de grandes inspirations. Soudainement, une Serdaigle l'interrompit dans ses pensées en entrant un peu en retard dans la classe.

- Désolée pour le retard... Je peux encore participer à ce cours ? Ou c'est trop tard...

Mais ouais, je crois qu'il est trop tard non? Miss Beauchamp ne peut probablement pas l'accepter non? À moins qu'elle soit très généreuse?

- Entrez, entrez ! Le manque de ponctualité n'est pas un problème. Après tout en musique les contretemps ont leur place.

Une Serpentard prit rapidement la parole. Probablement qu'elle n'était pas très gênée. Au contraire, Lili ne voulait pas du tout parler devant ces personnes. Déjà que jouer du piano était un grand pas pour elle, la fillette ne voulait pas parler devant toute une classe en plus.

- Miss ? Je pensais à Hans Zimmer. Son répertoire est assez grand et peu plaire à beaucoup, sorcier comme mold... Né-moldu.

C'était qui lui? Et cette fille qui prenait les nés-moldus de haut en les appelant moldus? Bon, au moins, elle s'était reprise, mais tout de même! C'était plutôt insultant pour la jeune Lili dont sa mère était moldue. La jeune Poufsouffle adorait Janie et ne pouvait supporter que quelqu'un parle en mal des personnes comme elle.

Ensuite, Celia proposa de la musique d'un tout autre univers.

- Je pense que nous pourrions peut être reprendre une musique de film d'épouvante moldus, ce qui correspondrait avec la fête pour laquelle nous nous reunirons. Ou alors, nous pourrions regrouper plusieurs chansons, et en faire une nouvelle nous même, un peu a la mode moldus des Medley. Nous pourrions ainsi explorer différents genres, et plaire au plus grand nombre.

- L'univers d'Hans Zimmer est souvent suffisamment sombre. L'idée me plait bien, c'est un très bon compositeur. Pas que votre idée soit mauvaise miss Fournier, bien au contraire, mais elle me semble ambitieuse. Hans Zimmer pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas est un compositeur de musiques de films. Vous savez ce que sont les films ? Ces images qui bougent en continu et racontent des histoires, les moldus les adorent. Il est naturalisé américain mais comme son nom l'indique il est né en Allemagne. Il a aujourd'hui 62 ans et est toujours actif. Il est très apprécié et a un grand nombre de récompenses à son actif. Pour l'anecdote il a perdu son père a 6 ans et c'est ce traumatisme qui l'a poussé à se plonger dans la musique. Peut-être cela explique t'il que ses morceaux soient si tristes... Tout le monde est d'accord pour le choisir ? Si vous le souhaitez j'ai une platine magique pour vous faire écouter un ou deux morceaux...

Lili parla donc tout bas, trop gênée de parler plus fort. Elle espérait que les personnes l'aient entendue. Sinon, elle devrait répéter ses dires, mais d'un octave ou deux plus fort. S'il vous plaît, j'espère que je vais parler assez fort!

- Ah oui! ça me dit quelque chose, en effet! Et bien évidemment, je connais les films! Ma mère en écoute beaucoup et mon père a toujours aimé ça aussi, même s'il est sorcier. Enfin, désolée, tranche de vie. Je crois que je suis d'accord avec cette idée.

Elle se tut donc en attendant la réponse de ses coéquipières et de la cheffe de coeur.

432 mots écrits par moi. J'ai mis les dialogues par habitude et pour mieux suivre mon RP étant donné que j'ai « sauté un tour ». Désolée d'ailleurs pour la réponse tardive!!


L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

Cours d'introduction  Chorale 

Une autre fille arriva, et Solenn la reconnut comme étant Julia-Lili. Une autre fille fit son apparition, alors que Solenn commençait à se demander si un garçon viendrait. Malheureusement, il y avait souvent plus de filles à la chorale. La Serdaigle leur fit une révérence, et se mit à parler avec beaucoup trop de "noblessse" au goût de Solenn. Celle-ci aperçut le regard de Miss Beauchamp, et ne put s'empêcher de souffler un léger rire discret, qu'elle essaya tant bien que mal de cacher avec sa main. La brune s'assit enfin, et la femme put enfin commencer son cours. Elle marqua une légère pause, puis commença :

-Bien, nous allons commencer même si certains de vos camarades sont absents. Dans cette première réunion de la chorale j'aimerais pouvoir décider avec vous d'au moins une musique que nous pourrions jouer. Trois des musiques que nous choisirons au cours de l'année seront interprétées au devant l'ensemble de l'école. Nous avons jusqu’à Halloween pour préparer ce premier morceau. Si certains ont déjà des idées..

Une fille arriva en même temps, et s'assit en s'excusant. Solenn jeta un regard aux autres présentes, sans souhaiter participer. La jolie Serpentard aux cheveux blancs et aux manières d'une princesse, proposa Hans Zimmer. La Serdaigle prit alors la parole, et proposa une chanson d'épouvante. Mais qu'était une chanson d'épouvante ? Solenn réfléchit quelques secondes, mais n'en trouva aucune. Beauchamp répondit aux deux propositions.

-L'univers d'Hans Zimmer est souvent suffisamment sombre. L'idée me plait bien, c'est un très bon compositeur. Pas que votre idée soit mauvaise miss Fournier, bien au contraire [...] Tout le monde est d'accord pour le choisir ? Si vous le souhaitez j'ai une platine magique pour vous faire écouter un ou deux morceaux...

C'était peut-être méchant, mais Solenn eut un sentiment de satisfaction lorsque l'idée de la Serdaigle fut refusée. La Serpentard hocha la tête pour répondre à la cheffe de chœur.

-Ah oui! ça me dit quelque chose, en effet! Et bien évidemment, je connais les films! Ma mère en écoute beaucoup et mon père a toujours aimé ça aussi, même s'il est sorcier. Enfin, désolée, tranche de vie. Je crois que je suis d'accord avec cette idée.

Solenn entendit les paroles de la Poufsouffle, étant assise à côté d'elle. Elle s'adressa alors à la professeure :

-Personnellement, je ne vois pas trop, donc j'voudrais bien écouter un morceau...

Désolé pour ce retard...

Quatrième année RP (2044-2045)
Serpentard la plus parfaitement parfaite de la mort qui tue (d'après la plus belle personne au monde)
Magic in the hair

Cours d'introduction  Chorale 

Désolé pour le temps mis à répondre. Miss @Celia-Awena Fournier @Alice Sangblanc et @Siam Vostra j'ai supposé que vous ne vouliez pas répondre.:)


Une élève chuchota presque quelque chose. Grace cru à des bavardages mais sa bonne oreille lui fit savoir que l'élève intervenait simplement à voix basse. La timidité se retrouvait souvent chez les poufsouffle... Mais la professeure ne la bannissais pas, il fallait encourager les élèves les plus timides à participer. Elle réfléchit un instant avant de suggérer à l'élève : "Vous pouvez parler plus fort miss Martinez. En musique nous ne nous exprimons pas que pianissimo. Je suis contente que vous connaissiez et appréciez sa musique !"


Une autre fille, de serpentard cette fois-ci, demanda à écouter le morceau. La jeune cheffe de chœur ne se fit pas prier pour aller chercher le vieux lecteur de vinyle de l'école. Celui-ci fonctionnait à manivelle et avait un pavillon d'une taille impressionnante. Il était enchanté pour que la musique se propage dans toute la pièce avec la même intensité, fonctionnalité très appréciée lors des bals.

Elle ouvrit ensuite le placard où se rangeaient les vinyles et fit une grimace devant la montagne qui s'était formée au fil du temps. Plutôt que de s'éterniser à chercher elle se contenta de sortir sa baguette et se concentra pour attirer l'objet voulu à elle : "accio The World Of Hanz Zimmer"
L'objet obéis à sa volonté et se tira de la pile pour atterrir dans sa main. Satisfaite elle le posa sur le plateau et mis la machine en marche. La musique résonna bientôt dans la salle, arrachant un frisson d'euphorie à Grace qui se réjouissait d'écouter ces œuvres qu'elle avait longtemps oublié.

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Cours d'introduction  Chorale 

Désolée pour le ratage !

Un sourire avait jailli aux lèvres de la petite Sangblanc alors que miss Beauchamp validait sa proposition. C'était une femme de goût, à n'en point douter.
Alice écouta religieusement la cheffe de chœur lorsque cette dernière conta une partie de la vie du compositeur Hans Zimmer. La fillette appréciait de savoir que tout cela, elle le savait. Elle aimait connaître la vie des musiciens pour mieux comprendre leurs travaux. Après tout, chaque chanson était un fragment d'intimité offert par le compositeur. Le fait que Zimmer ai perdu son père aussi jeune expliquait pourquoi chaque morceau était sombre, mêlé de mélancolie. C'était de la belle musique, chargée d'émotions pures.

Alice sourit à nouveau en entendant la proposition d'écoute de miss Beauchamp. C'était une bonne idée pour "convaincre" les plus réticente. Et puis toutes les occasions étaient bonnes pour écouter de la musique, ici, à Poudlard. L'école en manquait cruellement.

La voix d'une de ses camarades, l'effrayée du début, se fit entendre non loin d'elle. Le ton était bas, presque imperceptible aux oreilles d'Alice. Ne pouvait-elle pas parler plus fort ? Avait-elle honte de ses mots ? Pourtant, il n'y avait aucune raison. Elle disait connaître "les films" ? Alice en avait entendu parler, de ces drôles d'images animées. Jamais elle n'en avait vu mais elle savait que Hans Zimmer créait ses musiques d'abord pour ces "films".

Alice garda le silence alors que miss Beauchamp s'en alla chercher un vieil appareil pour lire de la musique. Un lecteur de vinyle, c'était cela. Son regard resta braqué sur ce magnifique appareil. Ce n'était pas tous les jours qu'elle avait l'occasion d'en voir un. Si seulement Alice pouvait en avoir un dans sa chambre... les soirées seraient si jolies.

Et puis, d'un coup, la musique s'éleva dans la salle. Alice souriait de plaisir en écoutant les notes s'envoler tout autour d'elle. Dans sa tête, tous les instruments se détachaient les uns des autres, ils dansaient tous indépendamment. Et chacun donnait quelque chose de singulier. C'était merveilleux, c'était beau. Alice savourait cet instant.

Deuxième année RP - 741B47
Souris - Fondatrice du MERLIN
Mange un Poufsouffle à chaque repas

Cours d'introduction  Chorale 

- Vous pouvez parler plus fort miss Martinez. En musique nous ne nous exprimons pas que pianissimo. Je suis contente que vous connaissiez et appréciez sa musique !

- D'accord Miss, désolée!

Lili était un peu gênée. Enfin, beaucoup. La cheffe de coeur lui avait même fait la remarque. La première année devint rouge pivoine et ne sachant pas trop comment réagir, elle se tut et tenta de se concentrer sur autre chose. Ce fut finalement le son de la musique qui la tira de ses pensées. Comme c'était beau! Pour une fois, Lili était dans son élément. 

Cela était arrivé tellement souvent qu'elle ne se sentait pas à sa place. Heureusement, cette journée-là, ce n'était pas du tout le cas. Écouter ce morceau lui changea les idées et elle était très contente d'entendre quelque chose d'aussi beau parvenir à ses oreilles. C'était pour cela que Lili adorait la musique : parce cela la transportait dans un autre monde complètement différent. Celui où ses soucis se faisaient tout petits et où son bonheur grandissait au fur et à mesure. Lili n'entendait que la musique. Tous les sons extérieurs à celle-ci passaient totalement inaperçus aux tympans de la jeune Martinez. 

Lili n'osait pas parler, ne voulant déranger personne. En même temps, qu'est-ce que je pourrais dire? C'est moi qui étais gênée tantôt. Non non Lili, tu vas te taire même si Miss Beauchamp a dit le contraire. En plus, là, tout le monde écoute la musique. Ne dérange personne se dit la fillette. En même temps, c'était cela son problème, elle avait trop peur de déranger. Mais en voulant se faire toute petite, cela énervait généralement les personnes avec qui elle était et celles-ci perdaient patience. Donc Lili les dérangeait plus qu'elle ne le voulait en fait. 

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence