Infirmerie

Inscription
Connexion

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Luttoria n'avait pas eu cours ce matin là, elle avait donc voulu aller à la bibliothèque mais arrivée devant, un message était sur la porte : "Bibliothèque fermée jusqu'à nouvel ordre ". Luttoria aurait aimé y aller car comme sa passion est la lecture, elle se demandait ce qu'elle allait faire pendant tout ce temps... Elle voyait les élèves qui voulaient aller dehors remonter dans leur dortoir. Luttoria se demandait pourquoi tous ses élèves n'allaient pas dehors. Elle se précipita vers la porte et en conclu qu'elle était fermé. Elle découvrit un petit mot écrit, on pouvait lire " Interdiction d'aller dehors jusqu'à nouvel ordre." Luttoria se demanda vraiment pourquoi elle ne pouvait plus aller nul part alors que d'habitude, cette école est joyeuse ! On rit, on danse... Aujourd'hui, l'école avait plutôt l'air d'un enterrement... Luttoria sentit une petite tape sur l'épaule, elle se tourna et aperçu une fille de la même maison qu'elle car elle portait le blason de Serpentard. Luttoria lui souri. La camarade de Luttoria devait être un peu plus âgé qu'elle car elle était un peu maquillé. Puis Luttoria pensa " Il n'y a pas que les grandes qui se maquillent, rappelle toi de Louise, elle se maquillait elle..." Louise était sa meilleure amie depuis le premier jour de leur rencontre mais le destin les avait séparé car Luttoria est née sorcière tandis que Louise est née moldu. Luttoria se mit les mains devant les yeux pour ne pas montrer qu'elle pleurait. Sa meilleure amie lui manquait, elle lui manquait beaucoup, tellement que Luttoria tomba par terre. A son réveil, elle était couché sur un lit de l'infirmerie, elle avait du tomber dans les pommes au moment ou elle avait pensé à Louise. Elle se tourna dans tous les sens et elle découvrit que la fille qu'elle avait rencontré était aussi couché dans un lit sauf que elle, elle dormait. Pourquoi était elle les deux à l'infirmerie alors que seule Luttoria était tombé ? Luttoria se le demandait et elle voulu le demander à l'infirmière mais malheureusement, sa bouche restait fermée... "Surement un virus ", pensa Luttoria.

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Alba sautillait comme à son habitude dans les couloirs afin de rejoindre la bibliothèque du château. Elle slalomait entre les professeurs, les élèves, les fantômes et la poussière des murs de la forteresse en se demandant si c'était une bonne idée de s'être légèrement maquillée ce matin. Elle venait de trouver un mascara et un crayon noir appartenant, sûrement à sa mère, qui traînait dans sa valise et s'était dit que ce n'était pas une mauvaise idée de s'en mettre un peu. Mais elle avait l'impression que ça ne lui correspondait pas. Le caractère d'Alba était tout sauf mature et le maquillage vieillit toujours un visage. Elle n'avait que 11 ans, pour elle, c'était quelque chose qui n'appartenait qu'aux adultes. Peut-être exagérait-elle mais elle avait la désagréable impression d'enfiler un voile. Quand elle y pensait, ses amies moldues trouvait ça normal de vouloir jouer les grands... Une douleur à la tête suspendit quelques secondes ses pensées. Elle s'était réveillée avec un mal de gorge infernal et sa tête était lourde. Elle n'était d'ailleurs pas la seule, plusieurs élèves s'étaient plaint de maux de tête ou ventre toute la matinée. Alba était du genre robuste, à tomber rarement malade, elle se disait que ça passerait.

Pendant qu'elle recommençait son débat philosophique sur l'âge dans sa tête, elle reconnut une camarade de sa maison, un fois arrivée à l'entrée de la bibliothèque. Elle ne connaissait pas son nom mais l'avait croisée plus d'une fois dans les chambres. Son excentricité parla à sa place et elle tapota l'épaule de la jeune fille amicalement. Une manière silencieuse de dire Bonjour. Elle remarqua juste après le petit écriteau indiquant la fermeture de la bibliothèque. Tiens, étrange et surtout un peu ennuyant. Alba avait une pile de devoirs à faire, comme beaucoup de première année, et pas mal de devoirs qui traînaient aussi. Elle s'apprêta alors à partir en soufflant quand elle entendit un petit bruit étouffé, comme un sanglot. L'inconnue pleurait? Alba se retourna pour oser poser la question mais elle vit l'autre jeune fille s'effondrer par terre! Zut!

Elle resta près de sa camarade et tenta d'appeler un professeur pour l'aider à transporter la gamine jusqu'à l'infirmerie. Elle tomba sur Rusard qui l'aida à contre-coeur et le fit savoir pendant le loooong chemin qui menait à l'infirmerie. Mais Alba se disait qu'au moins, l'inconnue se réveillerais sur un matelas chaud et non sur les dalles en pierres gelées. Quand on la coucha, elle pensait déjà repartir mais elle restait, sans savoir pourquoi. Elle se disait peut-être que la laisser seule sans rien lui expliquer était irrespectueux. Elle resta donc à coté du lit occupé pendant bien un quart d'heure. En ne bougeant pas, regardant quelque temps par la fenêtre, elle sentait le mal au crâne lui revenir. Cette fois il était plus fort, elle attendit que ça passe mais ce fut tout le contraire, il s'intensifiait. Elle se leva lentement pour demander un calmant à l'infirmière qui la pressa à aller se coucher immédiatement dans le lit d'à coté. Alba n'avait pas eu le temps de dire un mot qu'elle s'était retrouvée coincé sous la couette blanche immaculée, après avoir été obligée de boire un immonde breuvage contre ses maux. Il l'avait dégoûtée et petit à petit, la fatiguait. Au départ, elle jetait des regards en coin à l'autre Serpentarde, toujours inconsciente, ce qui l'inquiéta un peu, puis au plafond mais elle avait du mal à retenir ses paupières. Et sans s'en rendre compte, elle s'endormit lentement emmitouflée dans les draps comme une marmotte.

~


Quand l'italienne se réveilla, ni le crâne, ni la gorge ne faisait mal mais elle avait l'impression de peser une tonne. Ce fut un gros challenge de se lever et elle avait les yeux collés. Elle avait dût dormir un bon moment. Son premier geste fut de voir si l'autre Serpentarde était sortie et elle sursauta de surprise quand elle la vit debout, la regardant. Elle secoua un peu sa tête, entremêlant brutalement ses boucles épaisses et replaca son regard en direction de la gamine.

Hey.
-Elle secoua un peu sa main-

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Après avoir passé quelques temps dans sa salle commune, ce matin-là, Violet avait pour projet d'aller étudier un peu à la bibliothèque, mais elle comptait d'abord faire un tour dehors. Depuis son arrivée à Poudlard, elle avait exploré chaque recoin du château, et le lac était devenu son endroit favori. Une heure par jour, elle s'asseyait sur la berge et regardait le ciel se refléter sur l'eau sombre. D'ordinaire gaie et bavarde, elle ne cherchait pas plus que ça à tisser des liens avec les autres. Elle ne se sentait pas très à l'aise sans sa sœur, comme si une partie d'elle-même lui manquait. Elle était pourtant assez douée en classe, et, curieuse, noyait son chagrin dans les livres, cherchant toujours à s'occuper. Ses moments de solitude au bord du lac lui permettait de se laisser enfin aller, lorsqu'elle ne ressentait pas le besoin de pleurer en cours ou à n'importe quel autre moment de la journée. Car elle ne se retenait jamais. *Oh, Amber*, murmurait-elle souvent lorsque tous les moments qu'elle avait imaginé partager avec sa sœur lui revenaient en mémoire. *Amber, qu'est-ce que tu rates !* Et elle éclatait en sanglots.

Toute à ses pensées, Violet ne remarqua pas tout de suite qu'elle était arrivée devant la Grande Porte. Les exclamations surprises de quelques élèves la firent redescendre sur terre.

- Qu'est-ce que ça veut dire "Interdiction d'aller dehors jusqu'à nouvel ordre" ? Et pourquoi donc ?
- Oh, mais pourquoi ?
-Mince, et l'entrainement de Quidditch alors ?

Dépitée, la rouquine se dirigea à pas lourds vers la bibliothèque. Là encore, elle trouva un écriteau : "Bibliothèque fermée jusqu'à nouvel ordre". Que se passait-il donc dans l'école ?

*Je vais aller en salle d'étude alors...* se dit Violet, intriguée. Elle n'eut évidemment pas plus de succès pour y accéder.

*Eh bah ça alors !* pensa-t-elle en rebroussant chemin. *Il doit bien y avoir une explication ! Si je retourne dans la salle commune je pourrais interroger quelqu'un et...*
Un soudain mal de tête coupa court au flot de pensées naissant de la fillette. Elle se sentait vraiment mal tout à coup. Sa vue se brouillait peu à peu et elle avait l'impression de s'enfoncer dans du coton. Par chance, elle s'aperçut qu'elle se trouvait à quelques mètres de l'infirmerie. Dans ce qu'il lui parut être un effort immense, elle se traina jusqu'à la porte. Chancelante, elle distinguait à présent uniquement des formes. Une fillette semblait se tenir debout à côté d'un lit depuis lequel une autre venait de lui adresser un signe de la main en murmurant un son inaudible pour la rouquine qui s'écroula sur le sol, évanouie.

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

- Hey.

Luttoria sursauta ! Cela faisait un certain temps que personne ne l'avait salué aussi amicalement. Elle aurait voulu lui répondre mais quelque chose d'étrange se passa. Une fillette de Serpentard comme elle venait de tomber sur le sol. Luttoria couru vers la victime. Elle bougeait, c'était déjà pas mal. La camarade qu'elle avait rencontré un peu avant s'était levée aussi mais elle paraissait plus faible que Luttoria et par un petit signe de main, Luttoria lui montra qu'elle pouvait se recoucher mais elle resta debout quand même. Luttoria voulu prendre dans ses bras la nouvelle venue pour l'emmener dans un lit mais son petit mettre trente sept ne lui permettait pas de la porter. Elle dut donc aller voir l'infirmière qui mit immédiatement la rouquine dans un lit avec un thermomètre dans la bouche. Elle obligea aussi les deux autres filles à se recoucher mais Luttoria n'en avait guère envie. La fillette se coucha quand même mais ne ferma pas l'œil. Elle avait envie d'une chose, une chose très importante à ses yeux mais si sa camarade voulait se reposer, tout allait rater... Ne sachant pas si elle était éveillée ou si elle dormait, Luttoria chuchota :

- Au fait moi c'est Luttoria...

Luttoria ne faisait que de se répéter dans sa tête " Faites qu'elles me réponde, Faites qu'elle me réponde... Je vous promet que je ne me lèverais plus le soir... Heu, peut être pas ça quand même mais faites qu'elle me réponde..." Luttoria espéra tellement fort qu'elle n'entendit même pas la réponse de sa camarade. Luttoria continuait de se répéter " Faites qu'elle me réponde, faites qu'elle me réponde, faites qu'elle me réponde..." Luttoria reposa donc une deuxième fois sa phrase.

- Au fait moi c'est Luttoria...

Reducio

Désolée pour ce long retard...

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Tout s'était passé très vite. À peine était-elle levée qu'elle voyait bouger l'élève inconnue pour essayer dans coucher une autre que l'italienne n'avait jamais vu et l'infirmière qui arriva en trombe pour dire à tout le monde de dormir en les étouffant presque avec leurs couettes. Alba fut choquée par cet agacement soudain et se cacha sous sa couette pour éviter qu'elle lui crie dessus, à son tour. Une fois enveloppée, un peu de temps passa sous le silence et la jeune fille pensait aux événements qui s'étaient passés juste avant. C'était quand même marrant qu'il y est autant de malades dans la journée. L'hiver devait être particulièrement rude cette année. Pendant qu'elle réfléchissait à ce sujet, elle entendit une petite voix répéter:

En fait moi, c'est Luttoria!


Alba retira un peu de couette de son visage et regarda sa camarade serpentarde qui parlait par chuchotits presque imperceptibles. La gamine lui répondit de la même manière avec un large sourire. Elle essayait en vain de se rappeler de son visage. -Elle n'était pas dans la même classe que moi?- Se disait-elle mais impossible d'avoir un souvenir net.

Hey! Moi c'est Alba! Tu te sens mieux?

Elle jeta un coup d'oeil à la troisième Serpentarde toujours couchée. Des trois, c'est celle qui avait l'air le plus malade. Elle, Alba se rappelait de son prénom, Violet. En même temps, comment la jeune fille aurait pu oublier. La troisième Serpentarde avait le nom de sa couleur préférée. Mais elle ne lui avait jamais parlé non plus. À croire qu'Alba avançait comme un fantôme dans Poudlard.

Reducio
Désolée pour le retard! :(

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Violet se réveilla en sursaut et se dressa sur son lit. Des gouttes de sueur perlaient sur son front ; elle haletait. Hagarde, elle se tourna vers la première source de bruit qu'elle rencontra : deux fillettes d'à peu près son âge qui discutaient, allongées dans des lits à quelques mètres d'elle.

*Des lits ?* songea-t-elle. *Où suis-je ?*

Et d'un coup, cela lui revint : la bibliothèque fermée, la salle d'études, son mal de tête soudain...

*Alors je suis vraiment parvenue jusqu'à l'infirmerie*
, se dit-elle, rassurée. *J'ai dû faire un cauchemar... encore...*

Cela lui arrivait fréquemment depuis son arrivée à Poudlard, mais elle n'en avait jamais parlé à personne. Amber lui manquait tellement... Elle frissonna. Elle se sentait encore fatiguée mais il lui semblait que son mal de tête s'était grandement estompé. Pourtant, elle ne se souvenait pas d'avoir pris un quelconque médicament... Les seules choses dont elle se rappelait, c'était qu'elle avait perdu connaissance quelques instants, que quelqu'un s'était agité autour d'elle et que quelqu'un d'autre l'avait porté jusqu'au lit dans lequel elle se trouvait à présent. Cette même personne lui avait enfourné un thermomètre dans la bouche, annoncé qu'elle avait 39 de fièvre et ordonné de se reposer. C'était...

L'infirmière ! Justement, la voici qui s'avançait jusqu'aux trois filles, un remède pour chacune d'elle à la main. Après avoir remis leur breuvage aux deux autres et les avoir sermonnées pour leur manque de silence, elle s'attarda auprès de la rouquine, qu'elle disait encore fiévreuse. Une fois son médicament avalé et l'infirmière partie, cette dernière put observer à son aise ses deux camarades. Les deux avaient des cheveux bruns coupés courts, mais ceux de l'une était bouclés et ceux de l'autre, raides. Elles avaient chacune leurs particularités, que ce soit de par leur physique ou par leur style vestimentaire, et bien qu'elle ne leur ai jamais parlé, il lui semblait qu'elle les avait toutes deux déjà vues quelque part...

*Seraient-elles de ma maison ?* se demanda-t-elle, avant de risquer un timide salut à leur attention.

Au fond d'elle, elle ne souhaitait qu'une chose : ne plus rester seule à se morfondre. Elle savait bien que sa sœur ne viendrait jamais la rejoindre et qu'elle allait devoir faire sans elle... Alors, tout ce qu'elle avait imaginé vivre à ses côtés, elle pourrait peut-être le vivre avec d'autres ?

- Je m'appelle Violet, dit-elle, pleine d'espoir. Et vous ? Vous êtes en première année à Serpentard aussi, non ?

Reducio
Désolée pour le loooong retard... Je vous avoue que j'ai hésité à répondre parce que je me disais qu'il serait peut-être mieux que vous discutiez un peu à deux d'abord... Dites-moi ce que vous en pensez, je peux éventuellement supprimer mon post et le remettre après x)

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

- Je m'appelle Violet. Et vous ? Vous êtes en première année à Serpentard aussi, non ?

Luttoria se retourna en sursaut. La fille qui s'était évanouit juste à l'entrée de l'infirmerie s'était enfin réveillée ! Luttoria s'était fait tant de soucis même si elles ne se connaissaient pas... Alors elle aussi était dans sa maison, Serpentard. Mais oui ! Luttoria l'avait déjà vue ! Dans les cours, elle n'était qu'à deux tables d'elle ! Luttoria voulu lui crier : " Moi c'est Luttoria ! Oui je suis à Serpentard et notre maison est trop bien, je l'adore ! Vous vous rendez compte, on va peut être devenir meilleures amies pour la vie ! Je suis tellement contente de vous connaître, vous avez l'air d'être des bonnes filles. Je n'imagine même pas toutes les choses qu'on va faire ensemble. Je peux vous appeler par vos prénoms ? C'est cool. J'ai déjà plein de projets derrière la tête pour mon avenir, notre avenir... " quand soudain, le petit ange qui était en Luttoria lui parla. Ils entamèrent une conversation :

*Non Luttoria, tu ne peux pas faire ça... Ne précipite rien... Pense à Louise... *
* Oui mais c'est une chance de me faire des amis, non ? *
* Bien sur mais fais attention, si tu fais une erreur, elle pourrait être fatale... *
* Mais comment ? Je ne comprends pas... c'est une chance, moi qui suis si mauvaise pour me faire des amies... *
* Ecoute moi Luttoria, sinon, tu le regrettera. *


Ainsi Luttoria s'arrêta et elle se mis à penser. Elle pensa à Louisa, sa meilleure amie. Louise était venue lui faire ses adieux au Poudlard express. Là bas, elles s'étaient offert à chacune un bijou même si Luttoria n'est pas très bijou. Louisa avait offert à Luttoria, un cœur accroché à un médaillon. Luttoria avait accroché une pierre rare d'Afrique à une chaîne et lui avait offert. Les deux amies avaient beaucoup pleuré... Luttoria senti dans sa poche le collier. * Ne rien précipiter... *

- Moi c'est Luttoria. Oui, je suis à Serpentard.

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Alba sirota le breuvage infecte avec une grimace, plutôt drôle, et écoutait La brune qui se nommait donc Luttoria et à Violet. Quand elle comprit qu'on s'adressait aussi à elle, elle répondit très vite!

Je suis aussi en première année!

Elle ressortit un peu sa tête de sous la couette mais continuait de chuchoter, l'infirmière n'étant pas loin et les bruits de verres entrechoqués prouvaient qu'elle était encore de mauvaise humeur. Elle réfléchit un petit moment à tout ce qui venait de se passer puis mit de l'ordre dans ce tas d'informations avant de demander aux deux autres vertes et argents, la situation. C'est que la journée commençait déjà bien bizarrement.

Vous savez comment vous êtes tombés malades vous? Peut-être qu'on a tous mangé un truc pas frais ce matin... J'ai vu pleins d'élèves de tout niveaux qui se sentaient mal..

Elle se demandait si c'était un si bon sujet de conversation pour devenir proches de filles de son âge mais maintenant qu'elle avait ouvert sa bouche, elle ne pouvait pas changer de sujet 30 secondes après. Elle avait l'impression que les deux filles n'avaient pas qu'un malaise physique, Luttoria par exemple semblait terriblement triste.

Reducio
Vraiment désolée pour ce deuxième gros retard, en ce moment c'est la galère... ^^" 'faut que je m'y remette sérieusement

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Maladie ou Malaise ?   libre à toutes les serpentardes  

Une des deux filles se retourna en sursaut. En voyant qui s'adressait à elle, elle se radoucit et un air enthousiaste se dessina sur son visage. Sur le point de répondre, elle se retint, soudain songeuse. Un voile sombre passa devant ses yeux ; elle semblait triste. Quelques secondes interminables plus tard, elle se reprit, avec beaucoup moins d'entrain qu'elle ne le laissait présager :

- Moi c'est Luttoria. Oui, je suis à Serpentard.

Luttoria... oui, la rouquine avait sûrement déjà croisé cette fille au dortoir.

Et l'autre enfant, comment s'appelait-elle ? Après le départ de l'infirmière, elle avait enfoui sa tête sous sa couette dans l'espoir de lui faire oublier ses bavardages. Se rendant tout à coup compte que Violet attendait également une réponse de sa part, elle sorti un peu son visage qu'elle avait légèrement maquillé et s'exclama rapidement, en chuchotant néanmoins :

- Je suis aussi en première année !

Aucune information sur son nom ni sur sa Maison...

*Elle est sûrement à Serpentard aussi*, pensa la rousse, *sinon, elle m'aurait contredite !*

Un silence s'installa de nouveau, bientôt rompu par la fillette au maquillage :

- Vous savez comment vous êtes tombées malades vous? Peut-être qu'on a tous mangé un truc pas frais ce matin... J'ai vu plein d'élèves de tous niveaux qui se sentaient mal..

Violet réfléchit quelques instants. Non, elle n'avait aucune idée de ce qui avait pu causer son malaise... Cela l'avait prise d'un coup et elle avait eu beaucoup de chance d'avoir réussi à atteindre l'infirmerie... Alors comme ça, d'autres élèves était aussi mal en point qu'elle quelques heures plus tôt ?

- Je pense pas que ça vienne de la nourriture... j'ai pas eu mal au ventre... on a peut-être pas tous la même chose... dit-elle enfin.
Sinon, ajouta-t-elle, il y a un truc plus bizarre... vous avez vu qu'on pouvait pas aller dehors ? Ah oui, et puis la bibliothèque était fermée aussi, et la salle d'études... Vous avez une hypothèse ?

Reducio
Pas de soucis x) Quand je t'ai envoyé un hibou je me demandais juste si tu avais oublié l'existence du RP, vu que personne n'avait répondu très vite les autres fois non plus x) Prend le temps qu'il te faut - tu en penses quoi Luttoria ?

3e année RP (ne vous fiez pas à mon année devoir !) Présence réduite pendant toute l'année scolaire.
code couleur : green