Infirmerie

Inscription
Connexion

Ce maudit sac...  PV 

Harley se rappela de la façon dont elle était arrivée a l'infirmerie. Pas banale, d'ailleurs. Un peu décevante, juste en trébuchant. C'était vraiment dommage, de louper une heure de cours alors qu'Haroeh amait beaucoup apprendre. La jeune fille courait dans le château. Elle cherchait la classe de Métamorphose. En se rendant dans un nouveau couloir, elle vit que des élèves de sixième année avaient laissés leur sacs en plein milieu du chemin pendant qu'ils discutaient, quelques mètres plus loin. Sauf qu'Harley, n'avait pas eu le temps de ralentir, et trébucha contre un sac. Elle s'arrivait pas à se relever. Sa cheville lui faisait orriblement mal. Les sixièmes années riaient, devant la petite Harley blessée. Certains même se moquaient. La Serpentard avait décidé de les ignorer, tout en continuant d'essayer de se lever. Heureusement, la professeure qu'ils attendaient arriva et ils disparurent dans une salle de classe. La cheville d'Harley continuait à la faire souffrir. Elle ne pouvait pas la bouger. Elle ne pouvait rien faire. La petite brune ne savait plus quoi faire. Fallait-il appeler à l'aide ? Ou attendre que quelqu'un arrive ? Finalement, elle se décida d'appeler à l'aide, bien qu'en fait, on a l'air ridicule lorsqu'on le fait...

"-Heho !! Venez m'aider ! Je suis bléssée !"

Harley s'était demandé si elle a eu vraiment l'air ridicule. Mais peu importait, maintenant quelqu'un lui viendrait peut-être en aide. Enfin, faudrait-il déjà que quelqu'un l'entende, elle, une pauvre élève perdue dans les couloirs. Son souhait, à cet instant, état sans doute de voir quelqu'un venir, qui pourrait l'aider à se relever, et l'emmenerait à l'infirmerie. Son veux fut exaucé, lorsqu'une jeune fille, sûrement de première année, apparut à l'autre bout du couloir...
Dernière modification par Harley Jones le 30 juillet 2017, 19 h 18, modifié 1 fois.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Ce maudit sac...  PV 

Mad cherchait la salle de Métamorphose, où elle partageait un cours avec les Serpentard. Elle marchait, espérant croiser un élève qui y allait aussi et qu'elle reconnaîtrait. Elle avait chaud par ce mois de septembre, au 2ème Étage du grand château, et espérait qu'un vent d'air frais traverse le couloir. Elle ne se sentait pas très bien du fait de la chaleur, et du stress de ne pas trouver la salle. Ses vêtements lui collaient à la peau. Elle cherchait des yeux une tête qu'elle reconnaissait de son dernier cours avec Madame Grants mais ne reconnut personne. Une grande majorité des élèves allaient à contre-sens par rapport à elle et elle peinait à avancer. La Gryffonne devait pourtant être à l'heure pour son cours. Elle tourna dans le couloir puis retrouva enfin une tête qu'elle connaissait. Une jeune fille avec une crinière de cheveux bruns bouclés et des yeux d'un vert pétillant. La blondinette la vit assise se tenant la cheville, probablement de douleur et elle criait à l'aide. Mad n'hésita pas et se dépêcha d'arriver jusqu'à la Serpentarde avant de lui tendre la main pour l'aider. Elle la prit sans hésiter et se releva délicatement, sans pour autant toucher le sol avec son pied gauche. Elle enroula son bras autour du cou de sa sauveuse et s'appuya distraitement sur elle. Mad dit alors :

- Que dirais-tu de faire un passage à l'infirmerie ? Je crois que tu en as bien besoin.

Sans attendre sa réponse, la Gryffonne commença à marcher à l'opposé de la salle de Métamorphose, dont elle avait oublié l'existence, et se dirigea vers l'infimerie, un étage plus bas. Elle arriva devant la porte et toqua à la porte, attendant l'arrivée de Madame Lloyd pour lui déposer Harley (elle s'était rappelé de son prénom quelques mètres avant, en fouillant dans sa mémoire). C'est alors que la voix de la Serpentarde résonna dans le couloir.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

Ce maudit sac...  PV 

La jeune sauveuse d'Harley s'appelait Mad. Harley s'en souvenait très bien, elle partageait un cours avec les Gryffondor, maison dont Mad fait partie. La blondinette rendit une main vers la jeune brune, qui n'hésitez pas à la saisir, pour s'aider à se relever. Harley entoura son bras à l'épaule de Mad.

-Que dirais-tu d'une visite à l'infirmerie ? Je crois que tu en as besoin.

Harley était bien d'accord. La Gryffone n'attendit pas la réponse de la jeune Serpentarde pour continuer le chemin. Elles descendirent d'un étage, pour se rendre à l'infirmerie de l'école de Sorcellerie. Mad s'arrêta devant la porte et toqua, attendant Miss Lloyd, l'infirmière de Poudlard. La petite brune était très reconnaissante envers Mad, qui l'avait aidé alors qu'elles ne s'étaient jamais adressées la parole. Elle lui dit alors, pour la remercier:

-Merci beaucoup Mad, de m'avoir aidé. Je pense que je me suis fait une entorse.

La cheville gauche d'Harley continuait à lui faire mal. Elle ne posait toujours pas le pied par terre, de peur que cela intensifie sa douleur. La porte de l'infirmerie s'ouvrit, l'infirmière de l'École de Magie, les invitant à entrer. Harley s'allongea sur un lit. Elle regarda toutes les potions sur la petite table, se disant qu'elle devrait peut-être boire toutes ces petites boissons au mauvais goût. Mais après, c'était pour guérir ! Harley sourit à Mad, la petite bléssée allait enfin savoir de quel mal souffrait-elle...

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Ce maudit sac...  PV 

Elle dit alors :

-Merci beaucoup Mad de m'avoir aidée. Je pense que je me suis fait une entorse.

La blondinette ne pouvait qu'approuver ce diagnostic. Seul l'infirmière de Poudlard Ruby Lloyd pouvait en avoir un certains. Les deux Premières Années toquèrent à la porte de la grande salle lumineuse, attendant une réponse. Harley commençait à avoir du mal à tenir debout, dû au déséquilibre de sa cheville et à la douleur. La Gryffonne choisit de supporter Harley quelques minutes encore, en attendant l'infirmière. Rapidement, elle ouvrit et les invita à entrer. Mad déposa Harley sur un lit et Ruby la chassa doucement de la pièce lumineuse et vitrée, ce que la blondinette fit sans vraiment hésiter. Elle se retourna une dernière fois et vit Harley entourée de petits flacons de potions diverses et variées, lui adressant la porte. Mad claqua la porte et décida d'attendre la jeune fille avec qui elle commençait à tisser des liens dans le couloir, bien en face de la porte. Le cours de Métamorphose pouvait attendre le lendemain pour les apercevoir. La fatigue s'accumulant, Mad avait amplement besoin de cette heure de repos, et si elle pouvait servir à une amie, c'était d'autant plus utile. Elle sombra alors dans un sommeil profond dans lequel aucun rêve ni cauchemar ne venait le troubler. Elle entendit de loin un grincement, probablement celui d'une porte qu'on ouvrait, puis refermait. La Gryffonne sentit alors une main lui tapoter l'épaule et ses yeux s'ouvrirent doucement. Elle distingua quelques choses floues, sans pour autant les reconnaître. Ses yeux s'habituèrent alors à la nouvelle luminosité et elle se rappela être dans le couloir face à l'infirmerie. Elle vit un visage tout près du sien, ce qui l'étonna.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

Ce maudit sac...  PV 

Mad était partie de l'infirmerie sur ordre de sa propriétaire. Harley était un peu perdue sans sa nouvelle amie, et regardait la porte que la Gryffone venait de claquer depuis son lit. La cheville d'Harley lui faisait de plus en plus mal. Le moindre mouvement lui arrachait un cri strident. La blessure n'avait tout de même pas l'air trop grave, cela ne devais être qu'une entorse, bien que l'expérience d'Harley dans ce domaine n'était pas très avancée, et la jeune brune attendait le jugement de l'infirmière, qui lui serait sûrement très enrichissant. Bien qu'Harley ne souhaite pas devenir infirmière, son jugement peut toujours être instructif dans les situations comme celles-là. L'infirmière sortit de la pièce. Elle prit du temps à revenir, ce qui étonna la jeune fille, portant Mad qui s'était visiblement évanouie, ou endormie profondément. Harley lui tapota l'épaule. Les yeux de son amie d'ouvrirent doucement. Harley s'étonna de sa présence ici, mais préférait ne pas poser de questions. Mad était maintenant réveillée. La jeune vipère préféra y aller en douceur, demandant seulement la raison de sa présence dans l'infirmerie de Poudlard.

- Ça va ? Pourquoi étais-tu endormie ?

C'était tout de même, un peu inquiétant que son amie, en forme tout à l'heure se soit endormie/évanouie devant l'infirmerie. Harley jetta des regards rassurants à Mad, comme pour lui dire que tout irait mieux maintenant. En sachant que sauter à cloche pied jusqu'au lit de son amie n'était pas très malin, elle retourna s'assoir sur son lit, étant voisin à celui de Mad.
Dernière modification par Harley Jones le 30 juillet 2017, 19 h 14, modifié 1 fois.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Ce maudit sac...  PV 

- Ça va ? Pourquoi étais-tu endormie ?
Mad entendit cette voix, lointaine. Elle était encore dans les vapes et avait du mal à distinguer où et avec qui elle était. Il lui apparut peu à peu un petit bureau bien rangé où certains papiers étaient méticuleusement entassés. Une petite armoire à pharmacie était placé derrière, fermée. Cet ensemble était organisé au fond d'une grande pièce rectangulaire orné de grandes fenêtres tout autour. A travers celle-ci, elle distinguait le parc et un immense lac. Elle se retourna et vit Harley, une Serpentarde qu'elle connaissait placée sur le lit voisin, lui lançait des regards inquiets. Elle se rappela alors de ce qu'il s'était passé juste avant et comprit les regards de la jeune fille. Elle lui expliqua alors, se rendant compte de la présence de Madame Lloyd au passage, et voulant l'éclairer sur son état qu'elle savait pas grave et normal :
- Ne t'inquiètes pas ! Je suis juste fatiguée de mes cours. Je crois que j'avais besoin de cette heure de repos. Je m'excuserai, pour le professeur, si c'est là qu'est le problème. je sais que l'on est en début d'année et que je ne devrais déjà louper des cours, mais je ne me sentais vraiment pas bien. Bon et toi, ça va mieux ? Tu sais ce que tu as à la cheville ? Tu es guérie ? Oh, on dirait un interrogatoire de police !
Mad s'avança vers la cheville de la vipère, regonflée par sa courte sieste. Elle remarqua sa couleur violette et al drôle de bosse qui se formait d'un côté de la cheville. Elle s’inquiéta alors pour son amie.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

Ce maudit sac...  PV 

Harley vit le regard de son amie croiser le sien. Elle semblait... un peu perdue. Elle prit la parole, des phrases simples, mais qui permettaient à la jeune vipère de comprendre ce qu'il c'était réellement passer, comme pour l'infirmière que pour la petite brune.

- Ne t'inquiètes pas ! Je suis juste fatiguée de mes cours. Je crois que j'avais besoin de cette heure de repos. Je m'excuserai, pour le professeur, si c'est là qu'est le problème. je sais que l'on est en début d'année et que je ne devrais déjà louper des cours, mais je ne me sentais vraiment pas bien. Bon et toi, ça va mieux ? Tu sais ce que tu as à la cheville ? Tu es guérie ? Oh, on dirait un interrogatoire de police !

Harley mit du temps à se rendre compte de ce que son amie avait dit. Celle-ci avait dit cela très rapidement, et le cerveau de la vipère mit du temps à tout analyser. Visiblement, le problème de Mad, n'était pas grave, car il était du à la fatigue. Harley également était fatiguée par toutes ces émotions. Elle commençait à sombrer dans le sommeil, mais finit par se rappeler de ce que son amie lui avait dit, des questions qu'elle lui avait posé, des explications à sa fatigue, du fait qu'elle a louper les cours pour l'aider, mais aussi à cause de son épuisement. Elle était heureuse que son amie Mad soit de réveillée. Quand au mal dont elle souffrait à la cheville, il état toujours inconnu pour l'heure, mais l'infirmière ne devrait pas tarder à l'expliquer. La petite brune sourit, et tacha de répondre aux nombreuses questions de sa nouvelle amie.

- Moi non, ça ne va pas vraiment mieux, mais je suis heureuse que tu te sois réveillée. Et non, le mal dont je souffre à la cheville est toujours un mystère. Cela ne doit être qu'une entorse de rien du tout, mais on ne sait jamais...

En fait, la cheville d'Harley lui faisait très mal, mais elle se disais que c'était normal, étant donné qu'elle n'avait jamais vraiment souffert de ce genre de blessure étant enfant. La blessure pouvait très bien être minime, mais Harley n'y était tout simplement pas habituée. Du moins, elle fit preuve de calme et sourit doucement à son amie, attendant sa réponse en sombrant à moitié dans un sommeil sans rêve...

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Ce maudit sac...  PV 

La jeune Serpentarde mit du temps à analyser les paroles que Mad avait dit. La blondinette était consciente qu'elle venait de prononcer des phrases simples à toute vitesse. Elle laissa donc le temps à Harley de reprendre ses esprits après les probables efforts que son cerveau venait de réaliser. Elle sourit alors et répondit aux nombreuses questions de la Gryffonne :
- Moi non, ça ne va pas vraiment mieux, mais je suis heureuse que tu te sois réveillée. Et non, le mal dont je souffre à la cheville est toujours un mystère. Cela ne doit être qu'une entorse de rien du tout, mais on ne sait jamais...
Mad sursautait régulièrement, sans raison et bruit apparents, afin de ne pas se réendormir pour ne pas louper le prochain cours qu'elle aurait. Elle réfléchit d'ailleurs à quel cours et quel devoir avait-elle à faire. Elle eut du mal à trouver la réponse. Enfin... *Défense Contre Les Forces Du Mal ! C'est le devoir sur le sortilège Lashlabask. Heureusement que je l'ai fait !* Elle se rappela les heures d'études passées sur ce sortilège.*Que de travail !*Elle s'inquièta alors pour sa nouvelle amie, dont on voyait clairement sa douleur :
- Tu es sûre que ça va ? Tu as l'air fatiguée et on a l'impression que tu as vraiment mal. Tu sais, il faut le dire si tu as trop mal, l'infirmière te soignera mieux comme ça.
*Il faut à tout prix qu'elle se soigne !! Cela pourrait s'aggraver, et cela ne ferait qu'empirer les choses. L'infirmière a probablement des médicaments et des potions pour toutes les blessures !*

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août