Infirmerie

Inscription
Connexion

Une amitié blessée ? /PV Elise Desvents

Riley se promenait seule dans les longs couloirs de cette grande école. Elle venait d’arriver ici pour sa rentrée de première année. Elle ne connaissait personne et n’était pas à son aise. Tous ses enfants sorciers qui y connaissaient un tas de choses magiques et Riley, seule, fille de deux moldus. Elle sortait d’un cours de métamorphose dont elle n’avait pas compris mot. Autour d’elle, pleins de voix grouillaient. Les élèves parlaient de chose incompréhensibles : du quidditch (à vrai dire, tout ce que Riley savait sur ce sport, c’est qu’il se pratiquait sur des balais, rien d’autres), des actualités magiques... Petite, sa grand-mère lui avait raconté l’histoire d’Harry potter, dans laquelle les serpentard détestaient les moldus. Et cette petite fille dont presque tous les ancêtres ne connaissent pas l’existence de cette école. Mais elle avait compris que, dorénavant, tout avait changé. Mais cela ne la rassurait pas complètement pour autant. Elle se perdait dans les longs couloirs qui se croisaient indéfiniment et avait peur que les escaliers magiques l’emmènent quelque part de bizarre ou que quelque chose de magique surgisse derrière elle. D’habitude, Riley était très curieuse mais là, elle avait peur, et pour la première fois. En fait, elle préférait faire les excursions à deux. Soudain, alors que la tête pleine et embrouillée, elle marchait indéfiniment, elle entendit un cri de douleur derrière elle. Elle se retourna et se mit à courir en faisant demi tour et se mit à crier de toute ses forces :

- J'arrive !!!!

Une amitié blessée ? /PV Elise Desvents

Elise était enfin arrivée, essoufflée, dans le château. Elle avait fait une petite promenade dans le parc avant de reprendre les cours de l'après midi, et elle n'avait pas vu l'heure passer. Elle monta les escaliers quatre à quatre et se fraya un passage dans la foule très dense pour enfin s'engager dans le bon couloir, le dernier avant l'arrivée. Mais là se trouvait un groupe d'élèves, des "grands", comme disait Elise, de sixième ou septième année. Ils étaient tous en rond, en train de faire on ne sait quoi. Pour les éviter, la deuxième année préféra faire un détour, quitte à arriver en retard. En montant des escaliers, elle se rendit compte qu'elle était à présent seule. Tous les élèves étaient en cours, qui avaient commencé ! Elle accéléra le pas pour ne pas rater les explications d'introduction du professeur. Dans sa précipitation, elle avait mal rangé ses affaires, ainsi sa plume et deux feuilles glissèrent, ce qui lui fit perdre du temps de devoir revenir en arrière. Ce qui l'énerva encore plus, et elle se mit à courir. Mais, quand elle s'engagea dans un couloir un peu plus sombre que les autres, et ne vit pas sur quoi elle marchait. Ce qui ne freina pas pour autant sa course folle, et...elle se prit les pied dans un livre qui traînait là par hasard, et tomba sur son pied gauche ! Au début, elle ne sentit rien, puis une douleur aigüe arriva dans sa cheville. Elle poussa un petit cri de douleur, et, à sa grande stupeur, une voix lui répondit:

- J'arrive !!!!

Il y avait donc quelqu'un ? Mais Elise n'était pas en état de réfléchir, et attendit simplement que la personne arrive jusqu'à elle et lui propose son aide.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*