Infirmerie

Inscription
Connexion

Que puis-je faire pour vous ?  Solo 

 Bonjour. Si vous lisez ce RP, sachez qu’il est fictif, ainsi que l’infirmière et les maux de Juliette. Ce RP est "la suite" de ce RP en Salle Commune. :) 

Juliette avait mal dormi, la nuit dernière. Le bruit la dérangeait, et toute la nuit, des élèves avaient discuté - ce qui était normal vu que c’était les vacances -. A présent, elle était très fatiguée et allait mal vivre la rentrée. 

Arrivant enfin dans le lieu qu’elle voulait atteindre - l’Infirmerie - lui apparut, au loin, elle fut très soulagée. En entrant, une voix rassurante l’accueilli : 

« Que puis-je faire pour vous, Mademoiselle ? ».

Juliette, rassurée à la vue de la grande femme, encore belle bien qu’âgée, coiffée d’un haut chignon grisonnant et propre et habillé d’une robe de Sorcier blanche. 

« Bonjour. J’ai eu beaucoup de mal à dormir la nuit dernière. Mais en fait, plus j’y penses, plus je me rend compte que c’est depuis le début des vacances, dit Juliette sans s’arrêter. Petite pause de sa part, puis elle reprend : Je pensais donc que vous pourriez m’aider, donc voilà. ».

L’infirmière observa l’étrange jeune fille qui l’observait avec assistance. Elle réfléchit un instant, puis dit, soucieuse :

« Qui t’empêchait de dormir ? Si tu veux, je peux te donner des somnifères (hochement de tête négatif de la part de Juliette), ou alors je peux t’accueillir pour les vacances à l’Infirmerie. ».

La décision de Juliette fut rapide : elle alla chercher ses affaires et s’installa à l’Infirmerie.

Membre du club de théatre
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?

Que puis-je faire pour vous ?  Solo 

Une fois ses affaires installée, Juliette s’assit sur son lit. Certains élèves allaient voir l’infirmière, mais se souciaient guère d’elle - bien que quelques Serpentard l’avaient bizarrement regardé -. 

Quelques lits autours d’elle étaient occupés, mais rien de grave : ses personnes étaient en trop mauvais états pour faire du bruit. Elle fit même la conversation avec l’un d’eux, et il était très gentil.

Mais, à un moment donné - au moment où Juliette allait se coucher -, beaucoup de monde arriva, ce qui l’empêcha de dormir. Juliette alla voir l’infirmière pour savoir ce qu’il y avait.

« Ah ! Miss Johnson, vous tombez bien ! Je vais devoir vous demander de quitter l’Infirmerie (tête incrédule de la part de l’intéressée). Il y a une épidémie, et je ne sais pas ce que c’est. Aller, oust là ! ». 

Juliette regagnit son dortoir, tête basse. Sur le chemin, elle croisa son ami Elijah qui se tenait le ventre. Elle lui lança un regard incrédule et il fit : « Épidémie ... »

Elle le regarda s’en aller et vit d’autres Gryffondor et des élèves des autres maisons y allèrent aussi. 

« On dirait bien que je serais seule en Salle Commune... Ce qui n’est pas si mal ! Personne pour me réveiller. Le rêve ! », pensa la brunette, son sourire s’élargissant à chaque nouveau mot défilant dans sa tête.

Membre du club de théatre
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?