Infirmerie

Inscription
Connexion
  Retour

Chute fracassante !

Suite à la chute monumentale de Rachel Goodheart dans la Grande Salle, Calie l'avait aidée à sortir. Ensemble, elle avait montée difficilement l'étage qui menait à l'infirmerie. Rachel ne tenait pas debout, ou du moins pas facilement, et elle commençait à peser sur les épaules frêles de Calie. Une fois à l'intérieur, ce ne fut pas facile de trouver une place. En effet, en cette période de froid, beaucoup de malades étaient présents. Mme Pomfresh avait bien du mal à être partout à la fois. Heureusement pour les malades, chacun de ses soins était très efficaces.

Calie avisa un lit près un peu à l'écart des microbes des autres malades.
*Tant qu'à faire, j'ai pas envie d'attraper la crève moi.* Elle aida tant bien que mal Rachel à marcher jusque là bas. La pauvre fillette s'était violemment frappée la tête contre le sol de la Grande Salle après avoir glissé. Elle était complètement sonnée, et avait du mal à retrouver totalement ses esprits. Elle se tenait l'arrière du crâne. Rien n'était cassé, et Calie n'avait pas vu de sang. Mais elle se doutait qu'une énorme bosse n'allait pas tarder à faire son apparition sur la tête de la petite Serdaigle.

Enfin arrivées à hauteur du lit, Calie installa Rachel. Elle s'absenta quelques secondes afin d'informer Mme Pomfresh de leur présence, puis elle retourna au près de sa camarade. Elle ferma un rideau, afin que la lumière ne vienne pas aveugler Rachel, tira une chaise, et s'assit près d'elle. Elle attendit patiemment qu'elle retrouve ses esprits.

En attendant, elle repensa au comportement de Rachel dans la Grande Salle. Celle-ci était d'une timidité maladive. Calie était également timide, mais pas à ce point. Pauvre Rachel... ça devait pas être facile tout les jours. Il faudrait remédier à ça. Calie avait envie d'aider sa camarade à mieux s'intégrer, comme certains l'avaient fait pour elle quand elle était arrivée. Bon, là y avait du boulot avec Rachel... Ça allait pas être facile. Mais Calie s'était prise d'affection pour elle. C'était pas dans ses habitudes, mais c'était comme ça.

Enfin, Rachel sembla sortir de sa torpeur...



Reducio
Premier message réservé à Rachel. Puis, RP libre.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Pendant le trajet de la grande salle à l’infirmerie, le monde autour de Rachel était devenu un véritable tourbillon. Elle avait vu les tableaux, dans les escaliers, se détacher des murs et faire une parade autour d’elle. Béatement, elle avait souri. C’était amusant, comme spectacle.

Elle avait aussi eu le droit à des moments de noir total, et elle se retrouvait dans un endroit où elle et Calie n’étaient pas, quelque secondes plus tôt. Enfin, ce qui semblait être des secondes pour Rachel. Et les visages, et les lumières, tout dansait devant elle.

La chute dans la grande salle lui avait certainement laissé une séquelle à l’arrière du crâne. L’endroit le plus fragile de la tête, d’ailleurs. Était-ce une bosse ? Une fracture ? La fillette n’en savait rien. Elle était trop étourdie et fatiguée pour réfléchir à ça, de toute façon.

A peine arrivèrent-elles à l’infirmerie que Rachel sentait déjà qu’elle allait lâcher prise. Heureusement pour elle, sa camarade l’installa à temps sur un lit avant qu’elle ne sombre dans le néant.

Elle eut droit à un rêve pour le moins horrible : Rachel était là, au milieu du hall du château. Elle avait oublié sa timidité et avait décidé d’aller vers les autres, à cause de ce que lui avait dit Alysson, dans la grande salle. Mais chaque fois qu’elle voulait parlé à une élève, il ne répondait pas. Tout le monde l’ignorait.

Elle comprit vite qu’en fait, c’était parce qu’elle était invisible. On ne le voyait pas, on ne l’entendait pas, et elle traversait même les gens, comme un fantôme.

Suite à ce rêve, Rachel se réveilla. Elle ouvrit les yeux et constata qu’elle était à l’infirmerie. Qu’était-il arrivé, déjà ? Ah ! oui, une chute en arrière. Son crâne s’était fracassé sur le sol, et elle s’était mise à voir tout de travers. Sa vue était encore un peu brouillé, mais elle put distinguer Calie à côté d’elle, qui la regardait pensivement.


« Ah… »

C’est tout ce que Rachel réussie à faire sortir de sa bouche. Elle était encore trop étourdie pour pouvoir prononcer un mot intelligible. Mais le son qui venait de sortir de sa bouche avait attiré l’attention de sa camarade Serdaigle.

Reducio
Image

Chute fracassante !

Toujours dans ses pensées, Calie ne remarqua pas tout de suite que sa camarade avait un peu reprit ses esprits. Ce n'est que quand celle-ci ouvrit la bouche pour essayer de parler qu'elle s'en rendit compte.

« Ah… »

Laissant de côté ce à quoi elle pensait, Calie se retourna vers Rachel. Elle avait ouvert les yeux, mais avait parfois du mal à les tenir ouverts. Elle grimaçait de temps en temps, surement à cause de la douleur. Ses cheveux blonds étaient collés sur son front, et son visage était pâle. Mais elle avait l'air tout de même mieux qu'il y a quelques minutes.

"Ah, enfin. Ça va aller? J'pense que Mme Pomfresh mettra un peu d'temps pour venir, y a pas mal de monde qu'est malade en ce moment..."

Toujours assise sur sa chaise, elle observait Rachel avec attention, afin de voir si elle n'avait rien de grave. Mais bon, Calie, la médecine, tout ça... C'est pas son domaine quoi. Donc elle regarde, elle regarde, mais elle voit pas grand chose... Bref, elle faisait tout de même attention que la jeune Serdaigle ne retombe pas dans les vapes.

Elle remarqua une cruche pleine d'eau sur une table de chevet non loin d'elle. Elle se leva sans faire de bruit, sortit un verre d'un tiroir et le remplit d'eau fraiche. Elle revint tout aussi silencieusement, et le tendit à Rachel. Voyant que celle-ci n'était pas encore en état pour boire, elle reposa le verre sur le petit meuble.
Calie reporta son intention sur la jeune fille.


"C'est une sacré chute que t'as fait. J'te raconte pas le bruit d'ta tête quand t'es tombée... M'enfin ça va, j'crois que t'as rien de trop grave"

Un peu gênée par la situation, Calie ne savait pas trop quoi faire. Elle ne connaissait Rachel que depuis quelques minutes. A peine une heure. Elle ne savait donc pas vraiment comment réagir avec elle. Elle n'était pas douée pour les contacts humains. Les niaiseries amicales, câlins, mots gentils, bisous et tout le tintouin, elle aimait pas. Fallait pas pousser quoi. Remarque, à bien y réfléchir, c'est surtout qu'elle n'avait jamais été assez proche de quelqu'un pour que l'envie de faire tout cela lui vienne à l'esprit.
Elle décida donc d'attendre patiemment que Rachel se décide d'elle même à parler.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

« Ah, enfin, dit Calie. Ça va aller? J'pense que Mme Pomfresh mettra un peu d'temps pour venir, y a pas mal de monde qu'est malade en ce moment... »

Même si Rachel n’arrivait pas bien à rester éveillée, elle entendit quelque toussotement et des gémissements, ce qui confirmait les dires de sa camarade.

Quand cette dernière partie vers une carafe d’eau, la jeune sorcière repensa à son rêve. Ça avait été affreux, et heureusement que ce n’était pas la réalité. Mais cela lui permit de voir à quel point, pendant toute sa vie, elle s’était montrée discrète, effacée de l’attention des autres.

Calie revint avec un verre. Rachel aurait bien voulut boire, mais elle n’avait même pas le force de tendre la main pour prendre le verre. Alors l’autre jeune Serdaigle le posa sur le petit meuble.


« C'est une sacré chute que t'as fait. J'te raconte pas le bruit d'ta tête quand t'es tombée... M'enfin ça va, j'crois que t'as rien de trop grave. »

Rachel se remémora la scène : complètement désarçonnée par ce que lui avait dit une autre fille des Serdaigle, elle avait foncé, ses affaires sous le bras, jusqu’à la sortie. Sauf que par terre, quelqu’un avait renversé tout un pichet de thé. Elle avait maladroitement glissée dessus, parce qu’elle n’y avait pas fait attention à cause de toute la tristesse qui l’avait envahie à ce moment-là. Après, les livres ont volé, sa tête à violemment heurté le sol, une douleur aigüe lui avait scié le crâne… et tout s’était mis à danser.

Elle réussit à dire quelques mots
:

« Me demande… quel idiot… fait tomber… thé glacé… par terre… »

Non, cette fois-ci, elle ne mettait pas quelques secondes entre chaque mot par timidité, mais parce qu’elle était à moitié dans les vapes. Elle était un peu énervée contre ce thé glacé, d’ailleurs. Quand elle était énervée, elle arrivait à s’exprimer plus facilement que lorsqu’elle était calme.

Néanmoins, elle se demanda si calie connaissait le coupable qui avait renversé le thé par terre.

Chute fracassante !

Après plusieurs secondes où Rachel semblait lutter pour retrouver ses esprits, elle réussit enfin à parler.

« Me demande… quel idiot… fait tomber… thé glacé… par terre… »

... Oui, bon, parler est un bien grand mot. Mais c'était normal, il lui faudrait du temps pour reparler normalement. Sur le coup, Calie ne comprit pas très bien ce que voulait dire Rachel.
*Du thé glacé ... Ah oui ! Ça doit être là dessus qu'elle est tombée dans le réfectoire.*

"Ouai... Je sais pas non plus. Faut dire qu'aujourd'hui y avait pas mal de monde dans la Grande Salle. Les fêtes de fin d'année, tout ça, ça excite les gens..."

Calie jeta un coup d’œil par la fenêtre qui se situait juste derrière le lit. Une vue magnifique sur le parc s'étendait derrière les vitres. Le ciel était clair, et le soleil brillait. A quelques endroits, des restes de neige de la semaine dernière persistaient, faisant se refléter les rayons du soleil. Heureusement, dans l'infirmerie, régnait une douce chaleur très agréable.

Revenant à Rachel, Calie remarqua qu'elle ne l'avait jamais entendu parler normalement... Elle soupira.
*Faut vraiment faire quelque chose pour elle*. Malgré cela, elle ne pu s'empêcher de remarquer que la phrase que la petite Serdaigle venait de lui dire était l'une des plus longue qu'elle ne lui ai jamais prononcée. C'était déjà ça. Calie espérait que Rachel finirait par lui parler sans bafouiller et devenir rouge dès qu'on la regardait... Il y avait du travaille, mais ce n'était pas sans espoir.

"Bon, sinon, ta tête... C'est douloureux non?"

Question débile. Mais bon. Calie n'étant pas très bavarde, elle ne savait pas trop quoi dire. Ça avait toujours été aux autres de lui faire la conversation. Mais étant aujourd'hui face à quelqu'un de pire qu'elle, il était normal que ce soit à elle d'essayer de faire la conversation. Les rôles s'inversaient. Et c'était pas facile.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Calie avait compris ce que Rachel venait de dire. C’était toujours ça.

« Ouais... Je sais pas non plus. Faut dire qu'aujourd'hui y avait pas mal de monde dans la Grande Salle. Les fêtes de fin d'année, tout ça, ça excite les gens... »

Rachel clignota des yeux. Un rayon de soleil venait de s’infiltrer par loin de son visage, et ça lui fit mal au crâne. Heureusement, un nuage gris voila le soleil.

Il y eu un petit moment de silence, avant que Calie ne reprenne la parole :


« Bon, sinon, ta tête... C'est douloureux non? »

Rachel n’avait même plus le courage de parler. Elle ne se sentait pas capable d’articuler des mots intelligibles, et elle avait vraiment mal. Elle répondit à la question de sa camarade par un simple hochement de la tête.

Et puis, de toute façon, même si elle n’avait pas été aussi sonnée, elle aurait bafouillé. Ne pas avoir l’habitude de parler aux autres, c’était un terrible défaut. C’était pire encore quand on ne parlait jamais aux autres. On devient insociable, et la timidité nous prend lorsqu’on adresse ne serait-ce qu’un mot, une simple phrase, à quelqu’un.

Depuis qu’Alysson lui avait reproché son insociabilité, Rachel avait l’impression d’être un boulet. Ca ne s’était pas arrangé avec la chute. Elle plaqua la dos de sa main sur ses yeux. Elle sentait le chagrin l’envahir.


« Désolé… » murmura-t-elle.

Chute fracassante !

Rachel hocha juste la tête lorsque Calie lui parla. Rien de plus. *Bon... Déjà que j'ai du mal à parler... Là elle m'aide pas beaucoup* Calie était un peu désarçonnée par le peu de réaction de la part de Rachel. Avait-elle trop mal pour parler? Était-elle trop fatiguée? Ou bien n'avait-elle tout simplement pas envie de lui parler? Difficile à dire. Calie se demanda pendant quelques instants ce qu'elle faisait là. Elle était tranquillement dans la Grande Salle, avec de nouvelles connaissances, et pouf! d'un coup, elle se retrouvait à l'infirmerie avec cette Rachel qui n'était pas capable de parler correctement... La jeune Serdaigle hésita quelque peu à partir d'ici. Laisser sa camarade toute seule, aux bons soins de Mme Pomfresh. *C'est vrai quoi, ça changerait quoi? Elle est toujours seule...* Mais Calie regretta ses pensées. Non, elle ne devait pas penser ça. Rachel n'y était pour rien. Elle était comme ça, c'est tout.

Calie soupira de nouveau. Elle allait rester ici. Point. Elle aussi voulait changer. Elle voulait être là pour les autres, et pas tout le temps éviter d'être confrontée à quoi que ce soit. Elle n'aimait pas être au centre des attentions. Pire. Elle détestait ça. Elle se sentait mieux quand personne ne faisait attention à elle. Au calme, elle était bien. Et elle s'était forgée un caractère selon ses habitudes. Elle était toujours calme. Enfin presque. Mais il était rare qu'elle hausse le ton de sa voix. Elle essayait toujours d'éviter les conflits, quels qu'ils soient.

Calie fut sortit de ses pensées par Rachel, qui murmura finalement quelque chose.


"Désolé..."


Elle avait posé sa main sur ses yeux. La lumière la dérangeait ? Ou bien était-ce la douleur? Calie ne savait pas. Elle ne savait rien. Et pour remédier à cela, il fallait que Rachel parle. C'est tout.

"T'es désolée de quoi? T'as rien fait de mal"

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

« T'es désolée de quoi? T'as rien fait de mal »

Rachel avait redouté de devoir lui donner des explications. Mais elle savait qu’en disant ce simple « Désolé », elle se verrait obligé de parler. Parler beaucoup, même… C’était là un véritable défi. Déjà qu’elle bafouillait, si en plus elle était sonnée…

Cette fois-ci, elle plaqua les deux mains sur ses yeux. Les larmes montaient. Non, ce n’était pas bon. Pas bon du tout. Elle ne devait pas montrer ça à Calie, qui la prendrait pour une faiblarde et une moins que rien.

Elle arriva à articuler des mots :


« J’ai tout gâché… tu avais l’air si bien… avec les autres filles… et je suis arrivé… et c’était… une catastrophe… »

Elle avala de travers.

« La fille… Alysson, je crois… elle ne semble pas aimer… les personnes comme moi… Enfin, je dois être… le seul cas… de tout Poudlard… Mais c’est pas de ma faute…»

Et mince ! Des larmes finirent par déborder de dessous ses mains et couler sur ses joues. Bon, tant pis.

« J’ai toujours été toute seule… dans mon coin… pour lire et étudier… quand j’étais chez les Moldus… Je ne parlais pas beaucoup… à la maison… Je ne parlais pas du tout… en dehors… J’étais invisible aux yeux des autres… effacé de tout… On m’ignorait… et je les ignorais… car je me savais différente… Et quand je suis arrivé ici… dans cette école… remplit de gens comme moi… qui possède de la magie en eux… je me suis mise… à envier ceux… qui avaient des amis… Mais j’ai repris mes habitudes… J’allais toujours à la bibliothèque… je mangeais toute seule… j’étudiais dans un coin… où personne ne viendrait… me déranger… Et ce matin… »

Elle éclata finalement en sanglot.

« Ce matin, j’ai finalement compris… que… que pendant toute ma vie… je m’étais tellement concentrée sur mes études… que j’en avais oublié que l’amitié aussi, c’est important… Mais maintenant, c’est trop tard… je… je n’arrive pas à parler à qui que ce soit… je suis devenu un boulet… Alysson me l’a bien fait comprendre… »

Rachel ne s’en rendit pas encore compte. Mais en disant qu’elle n’arrivait pas à parler à qui que ce soit, elle avait tort. Ne venait-elle pas de faire tout un récit à Calie ?

Chute fracassante !

Lorsque Calie avait posé sa question à Rachel, elle s'attendait bien évidemment à un réponse coupée toute les deux secondes par des bafouillis incontrôlés, et qui se terminerait rapidement. Naïve qu'elle était !
Contre toute attente, Rachel se mit à déverser des flots de paroles qui n'avaient d'égale que les flots de larmes qui coulaient sur ses joues pâles. Les vannes étaient grandes ouvertes ! Attention au ras-de-marrée ! Les femmes et les enfants d'abord !

Bouche bée, Calie attendait que sa camarade ai fini de parler. Celle-ci se lamentait sur sa vie, et semblait ne pas pouvoir s'arrêter.
*J'aurais dû partir quand j'en avais encore le temps...* Mais bon, elle avait fait un choix, celui de rester près d'elle, et elle allait assumer cette décision, quoi qu'il arrive.

"Mais maintenant, c’est trop tard… je… je n’arrive pas à parler à qui que ce soit… je suis devenu un boulet… Alysson me l’a bien fait comprendre…"

Calie attendit quelques secondes. Plus rien. *Elle a fini ?* Il semblerait en effet que Rachel avait terminé de débiter ses lamentations. Mais les larmes continuaient quant à elle de glisser sur ses joues avant de finir leur course sur l'oreiller, où des taches d'humidité avaient fini par se former. La jeune Pamova ne savait absolument pas quoi dire. Les pleurnicheuse, c'est pas son truc. Mais là, il fallait faire quelque chose. Elle s'était engagée. Cherchant ses mots, elle fini par répondre à Rachel.

"Écoute... Si t'arrêtes pas de te plaindre de ta vie, de te critiquer tout le temps, tu risques pas d'avancer. C'est normal d'être timide. Mais ici, comme tu l'as dit, on est tous pareil. T'es plus avec des moldus. Donc pas la peine de te cacher des autres. Et pour Alysson... Je la connais pas vraiment, mais c'est pas une méchante fille. Elle a été un peu directe, mais je pense que c'est ce qu'il te fallait. Sans elle, on serait pas là, et t'aurais jamais parlé autant..." dit-elle d'un ton calme.

Calie parlait en regardant par la fenêtre. Le vent s'était levé, et les quelques feuilles qui persistaient sur les arbres avaient du mal à résister. Quelques unes s'envolaient pour finir leur course sur le lac.
Elle entendait Rachel renifler, mais elle continuait de fixer l'extérieur.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Rachel ne savait pas si se lamenter avait énervé Calie. Mais sa camarade lui dit alors :

« Écoute... Si t'arrêtes pas de te plaindre de ta vie, de te critiquer tout le temps, tu risques pas d'avancer. C'est normal d'être timide. Mais ici, comme tu l'as dit, on est tous pareil. T'es plus avec des moldus. Donc pas la peine de te cacher des autres. Et pour Alysson... Je la connais pas vraiment, mais c'est pas une méchante fille. Elle a été un peu directe, mais je pense que c'est ce qu'il te fallait. Sans elle, on serait pas là, et t'aurais jamais parlé autant... »

La fillette blonde renifla quelques secondes, écoutant le vent qui se levait à l’extérieur et en se repassant les paroles de la Serdaigle. Et lorsqu’elle se rendit finalement compte que, pour la première fois de sa vie, elle avait parlé _ mais parlé, vraiment parlé _ sans gêne, sans timidité, elle enleva les mains de ses yeux mouillés et fixa Calie qui elle, regardait à l’extérieur. Rachel était complètement incrédule.

Elle avait vraiment réussie ?

Elle aurait voulu pousser un cri de joie, mais comme il y avait des malades et des blessés, comme elle, qui se reposaient, elle souffla juste un simple :


« Waouh… »

Elle regarda le plafond, complètement abasourdie. Elle se rendit aussi compte qu’avoir parlé autant l’avait vidé. Elle se sentait aussi mal que lorsqu’elle avait monté les marches des escaliers. Cependant, elle sourit tout en fermant les yeux.

« J’aurais jamais pensé… y arriver… un jour… »

Était-ce elle où sombrait-elle réellement, à nouveau, dans le néant ?

Chute fracassante !

Au bout de quelques minutes, Calie remarqua que Rachel avait arrêté de pleurer. Quittant la fenêtre des yeux, elle se tourna vers sa camarade. Celle-ci la regardait tout en essuyant les restes de larmes qu'il y avait sur ses joues. Elle semblait étonnée, et un " Waouh…" lui échappa. Et bien, il lui en fallait pas beaucoup à celle là ! Mon Dieu, mais oui, bravo, tu as parlé, c'est bien ! Regardez tout le monde ! C'est Rachel, elle a 11 ans, et elle viens de parler !
Oui, bon d'accord, venant d'elle, c'était vraiment bien, et Calie était contente pour elle. Enfin contente, c'est un bien grand mot. On va dire qu'elle trouvait ça bien. Sa camarade progressait vite.

Calie continuait d'observer la petite Serdaigle. Elle souriait béatement, et avait fermé ses yeux.


« J’aurais jamais pensé… y arriver… un jour… »

*Oh, faut pas exagérer non plus !* Calie leva les yeux aux ciel, et soupira... encore. En regardant autour d'elle, elle remarqua que plusieurs malades avaient quittés l'infirmerie. Mais d'autres continuaient à y entrer... Elle se demanda combien de temps mettrait Mme Pomfresh pour enfin venir soigner Rachel. Reportant son intention sur elle, elle remarqua que la jeune fille n'avait pas l'air bien. Ses dernières paroles avaient été prononcées avec le sourire, mais ses yeux restaient fermés. Elle était toujours aussi pâle.

"Heu... Rachel? Ça va?"

... Pas réponses. *Raah c'est pas vrai* Hésitante, elle leva la main et l'approcha du visage de la petite bleue. Elle resta suspendue ainsi pendant quelques secondes. Puis elle se décida enfin. Doucement, elle donna des petites tappes sur la joue de Rachel.

"Rachel?"

La jeune fille gémit un peu, mais elle ne semblait pas vouloir émerger
. *... 'Tin, et j'fais quoi moi?*
Tournant frénétiquement sa tête de droite à gauche afin de trouver une solution, Calie avisa le verre d'eau qu'elle avait rempli il y a de ça quelques minutes. Elle s'en saisit, et versa un peu de son contenu dans la bouche de Rachel. Celle-ci manqua de s'étouffer, mais au moins, cela eut don de la réveiller.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Rachel flottait dans une vide noir, sans fin, sans fond. Était-elle morte? Ca ne se pouvait pas, à moins qu'il n'y ait un gros problème au niveau de l'arrière du crâne, ce dont la jeune fille doutait. C'était juste une simple chute, qui l'avait bien assommé. rien à voir avec une blessure mortelle.

Elle flottait donc, jusqu'à ce qu'elle sentit de l'eau, venu de nul part, dans sa bouche. Elle s'étouffa et toussa fortement, ce qui eu dont de la redresser dans son lit. Elle mit plusieurs secondes avant que l'eau ne ressorte du mauvais trou, puis elle avisa le verre d'eau que Calie tenait dans sa main. Puis elle releva ses yeux marron qui, au passage d'un petit rayon de soleil, montrèrent quelques paillettes dorés, sur le visage de sa camarade.


"Je... je me suis évanouie, c'est ça?"

Elle remarqua qu'elle n'avait plus autant de difficulté à articuler, mais qu'elle bafouillait encore un peu. Elle se retint de se frapper le crâne par découragement, vu qu'elle n'avait pas envie d'en rajouter à sa blessure. Elle regarda l'oreiller, pour être sûr qu'elle ne saignait pas de la tête. Lorsqu'elle vit que la housse était bien blanche, elle reposa sa tête dessus puis fixa Calie.

"Merci... c'était brusque... mais merci."

Elle espérait que Mme Pomfresh ne mettrait plus trop longtemps à venir. Combien de temps allait-elle pouvoir supporter ce mal de crâne? Elle avisa Calie. Cette fille avait vraiment été sympa en restant à son chevet, mais Rachel se doutait que ça l'embêtait. Rester pour surveiller une personne souffrante, qui ne faisait que se plaindre, qui n'arrivait pas à parler correctement... Personne n'arriverait à supporter ça. Alors elle lui dit:

"Tu sais... tu n'es pas obligé de rester... Tu... tu peux retourner voir Alysson et Daëlys, si tu as envie..."

Puis, après avoir réfléchit quelques secondes, elle lui demanda:

"Au passage, pourrais-tu retrouver l'idiot qui a fait tomber le thé par terre...? Parce que... apprendre à boire correctement, ça se fait dès tout petit..."
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Reducio
Tout comme pour vous deux, les évènements que je relate se passe après mon passage dans la Grande Salle, un peu avant vous deux, mais qui a tout de même provoqué la création de ce RP


Depuis qu'il avait quitté cette Grande Salle, depuis qu'il avait vu ce fichu monogramme, depuis qu'il avait renversé un pichet de thé glacé sur Katy Jones et depuis que ladite Jones lui avait fourré sa propre baguette dans le nez, Teddy Dolmen avait deux objectifs: tout d'abord, il devait trouver quelqu'un qui possédait la Carte Maraudesque, mais surtout, il devait trouver un moyen de stopper cette fichue hémorragie provoquée par sa propre baguette, enfoncée profondément dans son nez par cette sadique perverse qu'était Katy Jones! Sur le coup, il avait été obnubilé par le monogramme du couple que formait ses grand-parents, et il n'avait ressenti aucune douleur, mais maintenant... Bon sang! Mais comment un nez pouvait-il faire aussi mal? C'était la question existentielle que se posait Teddy... Son sang n'arrêtait pas de couler de son nez sur sa bouche et son menton! Il avait même du "emprunter" un paquet de mouchoir à un élève (même s'il y a peu de chances qu'il ne lui redonne le paquet). 3 mouchoirs sur 10 déjà! Mais bon, ce n'était pas grave, étant donné que les fameuses portes de l'infirmerie était enfin dans le champ de vision de Teddy...

Lorsqu'il entra dans la fameuse infirmerie, la première chose qui le frappa, ce fut le nombre de "blessés"... Mais pourquoi les gens tombent tous malades en hiver? Teddy était-il la seule personne à pouvoir boire un thé glacé en plein hiver au milieu d'un lac gelé comme il le faisait à Poudlard Snow? Pff, et le pire dans tout ça, c'est que ces élèves empêchait les vraies blessés de se faire soigner...
Enfin bref. Teddy choisit de s'assoir sur un lit loin des hivernophobes, et s'assit juste à coté d'un lit occupé par une fille, vraisemblablement de Serdaigle.



"Me demande… quel idiot… fait tomber… thé glacé… par terre…
- Ouais... Je sais pas non plus. Faut dire qu'aujourd'hui y avait pas mal de monde dans la Grande Salle. Les fêtes de fin d'année, tout ça, ça excite les gens...

En entendant ces mots, Teddy ne put s'empêcher de sourire... Du thé glacé, hein? Il ne voyait qu'une personne qui aurait pu renverser du thé glacé dans la Grande Salle... Lui! Le pichet renversé sur Miss Jones était un pichet de thé glacé... Et du thé s'était sans doute retrouvé par terre au final... Bon, il culpabilisait un peu aussi, puisque la fille sur le lit avait vraisemblablement glissé sur son thé... Bah, pas grave, on avait vu pire.
Mais le plus étonnant là-dedans, c'était la façon de parler de cette fille, qui démontrait à elle seule la maladive timidité de la blessée... Cela rappelait quelqu'un à Teddy, mais il n'arrivait pas à savoir qui. Cette espèce de bégaiement lui était quelque peu familier, mais il ne savait pas pourquoi.

Il décida alors de suivre la conversation.. Il l'écouta et compris le problème qu'avait cette fille... Elle avait toujours été seule, toujours invisible aux yeux des autres...
Il avait connu un garçon comme ça, qui avait son âge... Un moldu. À l'école, dans le cour de récréation, il était tout seul, et lisait des livres... Oh, pas du grand roman, mais quand même... Il était assis sur un petit escalier qui menait à la porte d'une classe... Il lisait. Lors de la rentrée du Nouvel an, en Janvier, on ne l'a pas vu, mais personne ne s'en était inquiété... Personne... La vie n'avait pas repris son cours normal, mais l'avait gardé. Rien n'avait changé... Ce jeune garçon avait déménagé en Écosse, mais les autres n'en avaient rien à faire.
Triste histoire s'il en est... Mais revenons plutôt à cette fille, là, cette Serdaigle... Elle venait de s'évanouir, et son amie n'avait eu qu'une idée pour la réveiller... Le bon vieux verre d'eau dans la figure! Pas très orignal, mais efficace. Lorsque la jeune blessé se réveilla, elle tenta de congédier son amie... Puis lui fit une demande qui poussa Teddy à réagir:


- Au passage, pourrais-tu retrouver l'idiot qui a fait tomber le thé par terre...? Parce que... apprendre à boire correctement, ça se fait dès tout petit...

À ce moment, Ted se leva de son lit, son mouchoir rougit par le sang dans la main, et dit:

- Pas besoin de chercher bien loin les filles... Il est devant vous. Mais je crois avoir déjà été remercié d'avoir vidé ce pichet de thé glacé sur la tête de quelqu'un...

Puis, voyant qu'il ne s'était pas encore présenté:

- J'oubliais: Teddy Dolmen, 1ère Année, Maison de Serdaigle, pour vous servir... Et il se peut même que je puisse te donner quelques conseils, toi-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-j'ai-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones."
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

A peine Rachel avait-elle finit sa phrase qu’elle entendit, dans la lit d’à côté, une voix masculine :

« Pas besoin de chercher bien loin les filles... Il est devant vous. Mais je crois avoir déjà été remercié d'avoir vidé ce pichet de thé glacé sur la tête de quelqu'un... »

Surprise, la fillette se retourna vers un garçon de son âge, brun, avec des yeux sombres et une peau blanche. Il tenait contre son nez un mouchoir imbibé de sang. Il les fixait toute les deux. D’un seul coup, le fait de se retrouver à nouveau face à un inconnu intimida Rachel, qui commença à rougir.

« J'oubliais: Teddy Dolmen, 1ère Année, Maison de Serdaigle, pour vous servir... Et il se peut même que je puisse te donner quelques conseils, toi-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-j'ai-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones. »

C’était un énorme surnom, mais Rachel devina qu’il parlait d’elle. Avait-il tout entendu de leur conversation ? Si tel était le cas, avait-il aussi écouté le récit que Rachel avait fait à Calie ? Néanmoins, la façon de parler du jeune garçon était… charmante, il fallait le dire. C’était déjà bien put charmant que la bafouillis de la jeune sorcière.

D’ailleurs, elle commençait à virer au rouge tomate. Si elle avait su à peu près parler correctement avec Calie, elle se retrouva complètement désarçonnée avec ce Teddy. C’était normal : elle ne le connaissait pas. Et peut-être était-ce aussi dû au fait qu’il s’agissait d’un garçon.

Puis, elle se souvint qu’il s’agissait de « l’idiot » qui avait renversé son thé glacé. Elle se repassa ses paroles et se souvint qu’il avait avoué avoir renversé tout un pichet sur la tête d’une camarade, une certaine Katy Jones. Encore une inconnue.

De toute façon, tout le monde ici était des inconnus pour Rachel.

Elle baissa la tête.


« Des… conseils ? »

*Oh ! la, la… c’est reparti* En effet, elle se sentait ultra gênée, et elle se doutait ne pas pouvoir parler correctement.

Chute fracassante !

Calie s'apprêtait à répondre à Rachel. Aller chercher celui qui avait renversé du thé glacé ? Elle était marrante elle. Calie ne connaissait pas exactement le nombre d'élèves que comptait Poudlard, mais il ne se limitait pas aux cinq doigts de la main ! Et puis mince quoi, pourquoi elle voulait à tout prix le retrouver ? C'était un accident comme les autres, fallait pas en faire tout un plat...
Mais avant que la jeune fille n'ai eut le temps de prononcer le moindre mot, la voix d'un garçon se fit entendre derrière elle.

- Pas besoin de chercher bien loin les filles... Il est devant vous. Mais je crois avoir déjà été remercié d'avoir vidé ce pichet de thé glacé sur la tête de quelqu'un...

Calie sursauta. En se retournant, elle se rendit compte qu'elle avait face à elle un jeune garçon, visiblement du même âge qu'elle, et appartenant également à la maison des aigles bleus. *Et bah j'aurais pas eut à chercher longtemps...*

- J'oubliais: Teddy Dolmen, 1ère Année, Maison de Serdaigle, pour vous servir... Et il se peut même que je puisse te donner quelques conseils, toi-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-j'ai-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones."

Ah oui... Teddy. Calie connaissait déjà son nom, pour l'avoir vaguement croisé dans la salle commune de Serdaigle. Mais elle n'avait jamais vraiment fait attention à lui. Comme à aucun garçon d'ailleurs. Elle le détailla rapidement. Il tenait dans sa main un mouchoir plein de sang. Les quelques gouttes séchée qui étaient restées le long de sa bouche et de sa mâchoire lui fit savoir que l'hémorragie venait de son nez. *Qu'est ce qui lui est arrivé ?* Ne cherchant pas plus loin, elle continua de le regarder. Calie étant assez petite pour ses 11ans, il semblait immense à côté d'elle. Brun, des yeux sombres... Banal. Mais pas désagréable.
Il s'était adressé à Rachel. Redoutant le pire, Calie tourna brusquement la tête vers sa camarade.
*Bingo*. Oui... Rachel avait replongée. Elle était rouge. Totalement. Déjà qu'elle avait des difficultés avec Calie, mais alors avec un garçon qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam... La jeune Pamova lâcha un nouveau soupir, ce qui était devenu une habitude en compagnie de Rachel.

« Des… conseils ? »

Bafouillis, le retour ! Ne manquez pas la suite ! En plus, Rachel ne s'était même pas présentée... Elle resterait encore "toi-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-j'ai-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones"... Calie hésita. Devait-elle répondre également à Teddy? Serait-il utile de rattraper la timidité de la jeune Serdaigle face au garçon? De se présenter, et de présenter par la même occasion sa camarade ? Non... Rachel devait apprendre à se débrouiller seule. Calie serait juste la pour la rattraper, au cas où...
Elle décida tout simplement de se présenter, elle. Puis elle aviserait. Pour l'instant, Teddy semblait vouloir aider Rachel.
*On ne serra pas trop de deux.* pensa-t-elle. Se retournant vers le jeune garçon, elle se présenta donc.

"Bonjour, Teddy. Calie Pamova, 1ère année. Également à Serdaigle."

Clair. Concis. Comme elle avait l'habitude de faire...

It's just a goodbye ~~
  Retour