Infirmerie

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

L'infirmerie, un des rares endroits où Aly n'avait encore jamais mit les pieds.C'était un endroit plein de malade et de blessés et franchement, tout ces lits blancs lui donnaient le cafard ! Mais pourtant ce jour là, la petite blonde devait s'y rendre.Elle n'était ni malade ni tombée dans une flaque. Non, en fait elle culpabilisait un max. En effet le matin même, elle se trouvait dans la grande salle pour déjeuner et une jeune fille de sa maison c'était présenté à elle et ses amies. Mais elle n'arrivait pas à aligner trois mots et Alysson l'avait ... brusqué.

Quand la jeune Rachel partie, elle tomba tête la première dans la grande salle. C'était donc pour cette raison qu'Alysson poussa la porte de cet endroit très peu amical. Quand elle entra, un paquet de gens était là à se faire soigner ou allongés. Alysson entra d'un pas hésitant et chercha Rachel des yeux. C'était une jeune fille assez petite et blonde, et puis Calie l'avait accompagné ! Elle devrait arriver à les reconnaître facilement du coup.

Elle continua d'arpenter le couloir qui séparait les rangées de lits et finit par voir Rachel ! D'un seul coup, elle accéléra le pat sans se soucier du monde qui l'entourait. Quand elle se trouva à une distance courte du lit de la jeune Serdy, elle se précipita sur elle et dit d'une voix chevrotante.


"Oh mon dieu Rachel sa va ?! Je suis vraiment désolée pour tout ce que j'ai put dire tout à l'heure, je voulais pas te faire fuir !!! Et en plus par ma faute tu t'es ramassé la figure... Qu'est ce que tu as au final ? Rien de grave hein !!! "

Un sentiment de culpabilité et de honte la prit soudain et ses yeux s'embrumèrent, elle s'en voulait tellement, pourvu que la Serdaigle ne lui passe pas un sacré savon ...
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Rachel n’entendit pas la réponse du fameux Teddy. A la place, ce fut Callie qui parla :

« Bonjour, Teddy. Calie Pamova, 1ère année. Également à Serdaigle. »


La fillette blonde savait très bien que son amie ne la présenterait pas au jeune garçon. Elle se doutait que sa camarade attendait d’elle qu’elle prenne sur soi. De plus, Teddy semblait vouloir l’aider.

Elle ouvrit la bouche pour tenter de dire quelque chose, comme son nom, par exemple, lorsqu’elle entendit qu’on poussait en trombe la porte de l’infirmerie. Surprise, elle sursauta, et c’est alors qu’elle vit un visage familier, une fillette, se rapprocher de plus en plus d’elle.

Il s’agissait d’Alysson.

La gêne de Rachel s’évapora comme un nuage de vapeur, et laissa place à un sentiment plus désagréable : la tristesse. Elle baissa la tête. La nouvelle arrivée se plaça près d’elle, et dit d’une voix étrangement chevrotante :


« Oh mon dieu Rachel ça va ?! Je suis vraiment désolée pour tout ce que j'ai pu dire tout à l'heure, je voulais pas te faire fuir !!! Et en plus par ma faute tu t'es ramassé la figure... Qu'est-ce que tu as au final ? Rien de grave hein !!! »

La jeune sorcière releva un peu la tête. Le visage d’Alysson trahissait sa honte, sa gêne, et Rachel décela quelques larmes naissantes aux coins de ses yeux. La tristesse qu’elle avait ressentie parce que sa camarade lui avait fait comprendre, peut-être sans le vouloir, qu’elle était incapable de parler, laissa place à la compassion. Alysson n’avait rien dit de méchant, au fond. Elle était directe, pas comme Rachel, mais elle ne lui avait pas voulu de mal. Le véritable problème ne venait pas de ce que lui avait dit Alysson… mais de comment Rachel avait interprété ses paroles.


Sa camarade l’avait juste bousculée pour qu’elle parle. Et c’était un signe d’encouragement pour qu’elle se socialise avec les autres. Une petite réprimande, certes, mais pas une insulte.


Pour la première fois de la journée, Rachel sourit. C’était un petit sourire de rien du tout, certes, et il était plus compatissant qu’autre chose. Mais un sourire quand même.



«  Alysson… ne t’en veut pas. Ce n’est pas ta faute… mais la mienne. Comme je n’ai eu que très peu de contact avec les autres… et bien… je ne sais pas comment interpréter ce qu’ils me disent. Et j’ai cru que tu me disputais, alors qu’en fait… c’est juste que… contrairement à moi, tu es directe. Tu sais comment réagir face aux autres. Moi, j’ai toujours été seule, alors je perds tous mes moyens quand quelqu’un me parle… Et puis… »

Avec un sourire amusé, elle se frotta l’arrière du crâne. Elle avait moins mal, à présent.

« … ne t’en fait pas. Ma tête n’a rien de grave… enfin je crois.

Elle remarqua ensuite Calie et Teddy. Elle les indiqua :

« Calie est restée près de moi… et je la remercie pour ça, même si je sais que… que j’ai dû l’embêter un peu. Et puis, je ne sais pas si tu le connais, mais ce garçon s’appelle Teddy Dolmen… Et c’est lui qui a renversé le thé glacé dans la grande salle. »

Rachel remarqua qu’elle n’avait pas trop bafouillé. C’était déjà ça. Il faudrait désormais lui apprendre à ne plus bafouiller du tout.

Le ciel s’était dégagé, à l’extérieur. Le soleil était à nouveau maître.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Qui était cette fille? Cette allégorie de la timidité et de la peur de l'inconnu? Certes, le profil en manquait pas dans les château, et vous pouviez trouver une fille timide tout les deux ou trois changements de couloirs. Mais cette fille avait quelque chose d'autre. Elle ne bafouillait pas, mais ses mots tremblaient, semblaient vouloir rester dans sa bouche, mais étaient relancés par morceaux. Elle n'était pas timide, elle était comme coupée du monde, ou tout du moins en demi-transe, toujours un peu à coté, jamais vraiment attentive à la conversation... Elle devait bien aimer les cours, où elle n'avait qu'à écouter, puis reformuler sur papier. Et elle était une Serdaigle, donc elle devait bien avoir quelque chose pour embellir les mots sur ses parchemins, et en faire assez pour avoir un devoir satisfaisant. Elle devait apprécier ce contact froid avec les professeurs, où elle devait exceller. Et la promesse d'une récompense en échange de cet communication la rendait satisfaisante, lui donnait une confiance en soi... Confiance qui perdait toute sa valeur lors d'un contact oral (au sens communicatif du terme, bien entendu...).
Son amie était petite... très petite... trop petite? Elle était restée là avec cette fille. Cette fille-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-Teddy-a-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones. Elle avait du temps à perdre son amie, beaucoup de temps... Ou alors elle connaissait très bien la-fille-qui-est-sur-le-lit-et-qui-a-glissé-sur-le-thé-glacé-que-Teddy-a-fait-tomber-en-le-versant-sur-la-tête-de-Katy-Jones. Et pourtant, elles ne semblaient pas être amies de longues dates...
Avant que Teddy puisse penser autre chose, la fille-qui-avait-du-temps-à-perdre se présenta, de façon aussi clair que rapide:


"Bonjour, Teddy. Calie Pamova, 1ère année. Également à Serdaigle.

Très complet comme présentation... Teddy n'eut pas le temps d'y penser, puisque ce fut juste après que déboula miss Clavelle, bafouillant un tas d'excuses inutiles et agrémentées de larmes naissantes... On aurait dit que c'était elle qui avait versée le thé et qui l'aurait poussée... Mais bon, Rachel ne semblait pas être rancunière.

- Alysson… ne t’en veut pas. Ce n’est pas ta faute… mais la mienne. Comme je n’ai eu que très peu de contact avec les autres… et bien… je ne sais pas comment interpréter ce qu’ils me disent. Et j’ai cru que tu me disputais, alors qu’en fait… c’est juste que… contrairement à moi, tu es directe. Tu sais comment réagir face aux autres. Moi, j’ai toujours été seule, alors je perds tous mes moyens quand quelqu’un me parle… Et puis…ne t’en fait pas. Ma tête n’a rien de grave… enfin je crois.

Ensuite, elle se tourna vers Teddy et Calie. Ted se rappela la conversation... Ah oui! Miss Clavelle avait été un peu directe avec Rachel. Un peu... beaucoup, passionnément, à la folie... et il ne reste plus de pétales...


- Calie est restée près de moi… et je la remercie pour ça, même si je sais que… que j’ai dû l’embêter un peu. Et puis, je ne sais pas si tu le connais, mais ce garçon s’appelle Teddy Dolmen… Et c’est lui qui a renversé le thé glacé dans la grande salle.
- Je tiens à préciser que j'ai déjà été remercié par quelqu'un d'autre pour le thé glacé,dit Teddy en montrant son mouchoir ensanglanté. Quant à toi Rachel, pour cette histoire de conseils, je vais t'en donner deux. Tout d'abord, ne cherche pas l'amitié, elle viendra à toi. Enfin, rappelle-toi que même le orange du feu tricolore sert à quelque chose.

Tadaa... Les conseils à la Dolmen! Pas toujours facile à comprendre, mais si efficaces et utiles.

Chute fracassante !

A peine le temps de cligner des yeux, et voilà que Calie était désormais entourée de trois personnes. D'un côté Rachel, toujours allongée sur son lit, mais qui semblait tout de même aller beaucoup mieux. De l'autre ce fameux Teddy, qui la regardait de haut, et qui semblait évaluer l'état de la situation. Et enfin, déboulant à toute allure, venait se greffer au petit groupe Alysson, qui avait apparemment quitté la Grande Salle pour venir voir Rachel.

En effet, la jeune blonde se confondait en excuses auprès de la blessée. S'en suivit l'habituel blabla de "oh non ne t'inquiète pas, tu n'y es pour rien" et autres paroles qui échappaient aux oreilles de Calie, qui semblait absente. La jeune Pamova ne faisait pas vraiment attention aux échanges qui se faisaient devant elle.
*Trop de monde.* C'est tout ce à quoi elle pensait. De vieux sentiments de claustrophobie surgissait, et lui coupaient le souffle. *De l'air.* L'infirmerie lui semblait tout d'un coup trop étroite, renfermée. Elle se sentait prisonnière entre les trois autres élèves, tous plus grands qu'elle.

"Je tiens à préciser que j'ai déjà été remercié par quelqu'un d'autre pour le thé glacé. Quant à toi Rachel, pour cette histoire de conseils, je vais t'en donner deux. Tout d'abord, ne cherche pas l'amitié, elle viendra à toi. Enfin, rappelle-toi que même le orange du feu tricolore sert à quelque chose."

La voix de Teddy était parvenue jusqu'aux oreilles de Calie. Relevant la tête vers le garçon, elle le vit montrer son mouchoir ensanglanté à ses interlocutrices. *Charmant...* pensa-t-elle en grimaçant. *Bien, le bon Samaritain Teddy est là, je vais pouvoir m'éclipser*

Calie se faufila entre les deux arrivants et adressa un regard en direction de Rachel. Celle-ci la questionna du regard, et la petite brune lui répondit silencieusement en lui montrant d'un signe de tête la sortie de l'infirmerie. Oui, il était temps pour elle de sortir d'ici. Elle avait fait sa B.A du jour.

En soi, la rencontre avec Rachel avait été pour le moins atypique, mais pas ennuyeuse. Calie avait enfin pris le temps de rencontrer quelqu'un. Et cette Rachel n'était pas désagréable. Pas trop bavarde - pour le moment-, et très gentille.

Bref, la jeune sorcière de précipita vers la porte de sortie, inspira un grand bol d'air, et partit en direction de sa Salle commune.


Reducio
Fin du RP pour moi !
Merci à tous d'y avoir participé ;)
Je vous laisse le soin de le continuer comme bon vous semble !

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Chute fracassante !

Après avoir dévalé son flot de paroles à Alysson avec quelques hésitations, Rachel entendit Teddy dire :

«  Je tiens à préciser que j'ai déjà été remercié par quelqu'un d'autre pour le thé glacé. Quant à toi Rachel, pour cette histoire de conseils, je vais t'en donner deux. Tout d'abord, ne cherche pas l'amitié, elle viendra à toi. Enfin, rappelle-toi que même le orange du feu tricolore sert à quelque chose. »

Tout ceci en leur montrant son mouchoir ensanglanté. La personne qui lui avait fait ça ne devait vraiment pas être amicale. Heureusement que la fillette n’était pas dégoutée par le sang.

Le premier conseil de Teddy, elle le comprenait bien. Elle se mit d’ailleurs à y réfléchir. Sa tentative d’avoir des amies, dans la Grande Salle, avait misérablement échoué à cause de son insociabilité. Elle avait tenté de trouver l’amitié, mais au fond, c’était l’amitié qui devait la trouver elle. Sinon, ça finit toujours en cata. Le deuxième conseil resta cependant énigmatique pour la jeune Serdaigle, mais tenta de ne pas le montrer.

Pendant que le jeune garçon lui donnait ses fameux conseils, Rachel remarqua que Calie s’éclipsait doucement de l’infirmerie. Lorsqu’elle tourna la tête vers elle, la fillette blonde lui donna un regard interrogatif. Sa camarade lui indiqua alors la sortie de la tête, et Rachel comprit alors qu’elle s’en allait. Sans doute avait-elle quelque chose de plus important à faire. Un petit sourire se fendit sur son visage tandis que Calie s’en allait. Elle la reverrait un jour ou l’autre, elle n’en doutait pas.

Elle posa sa tête contre l’oreiller. Son mal de crâne s’était presque dissipé, mais elle se sentait fatigué par tous ces évènements si soudains. Elle tourna son regard vers Teddy.


« Merci pour les conseils, même si le deuxième est un peu bizarre… »

Elle se souvint alors qu’il ne connaissait pas son nom. Elle voulait se présenter d’une façon amicale, pas juste en disant son prénom et son nom. Comment faisaient les autres, déjà, pour se saluer ? Ah ! oui, ils se serraient la main. Ce n’était pas bien compliqué, en tout cas pour quelqu’un qui avait l’habitude de se présenter aux autres.

Elle fit quand même l’effort de lever la main et de la tendre vers lui. Elle tremblait légèrement.


« Au fait… je m’appelle Rachel. Rachel Goodheart. »
  Retour