Infirmerie

Inscription
Connexion
  Retour

Mutisme surprise!  Libre 

Les deux jeunes filles continuèrent à parler pendant tout le repas. Elle parlait de pas mal de choses, et elles se rendirent compte qu'elles avaient plutôt pas mal de points en commun. C'était quand même assez étrange, elles ne s'étaient jamais vraiment parlées avant. Elles s'étaient alors retrouvées par un malheureux concours de circonstances au même endroit pour plusieurs heures au moins et au même moment. peut-être que si la rouquine n'avait pas eu son accident, elles ne se seraient jamais parlées? C'était le destin, une chose indescriptible que l'on ne contrôle pas vraiment. Quelque chose que l'on ne comprend pas vraiment d'ailleurs! A la fin du repas, l'infirmière revint et elle apporta un verre remplit d'un truc d'une jolie couleur ambrée. Seulement, rien qu'à l'odeur, on pouvait facilement deviner le goût horrible que ça devait avoir. La quatrième année était plutôt contente de ne pas avoir à le boire. Evidemment, cela ne l'empêcha pas de plaindre la Gryffondor.

Madeleine fit une affreuse grimace indiquant que le liquide était aussi bon que l'odeur qui s'en dégageait comme on pouvait s'y attendre. Pourtant en ne regardant que l'aspect et la couleur, on aurait plutôt penser à du miel... M'enfin bon, c'était ainsi. Elle but tout son verre en une seule fois telle que miss Pomfresh le lui avait demandé. Etait-ce la peur de devoir reprendre un verre si elle ne le faisait pas? En tout cas, elle l'avait fait c'était le principal! Le soir-même, elles sauraient si ça avait marché. Tant mieux pour Madeleine. Cette-dernière porta d'ailleurs sa main à ses lèvres... Pourquoi? Bonne question! Mais la Bleue n'allait pas tarder à connaître la réponse par écrit évidemment!


C'est... ignoble. J'ai la bouche, la gorge et l'estomac en feu tu ne peux pas imaginer ! Ce truc, ça avait un goût d’œuf pourri et de sang. Là, maintenant, même si ma voix était revenue, je serais incapable de l'utiliser, ça fait trop mal.

Si c'est ça « l'artillerie lourde » dont Pomfresh m'a parlée ce matin, elle porte très bien son nom !

En plus, je dois avoir une haleine abominable maintenant.


La jeune fille ne put s'empêcher de rigoler. Décidément, la préfète en chef la faisait tellement rire! Ce n'était pas vraiment drôle pour elle, mais bon la manière dont elle le "disait" était drôle. Les deux jeunes filles continuèrent à parler de pas mal de choses. Quelque fois, quand Meilla observait son interlocutrice, celle-ci ne semblait pas aller très bien... C'était sûrement dû à la potion. En tout cas, elle ne souffla mot.

Ce n'était pas très pratique de parler ainsi, mais finalement, les deux préfètes s'étaient débrouillées toute la journée. Le soir, Mme Pomfresh revint examiner Madeleine en lui disant que ça avait l'air d'avoir marcher. Heureusement pour elle, elle pourrait bientôt parler, finalement la souffrance que la quatrième année supposait pour sa camarade devait servir à quelque chose. Ensuite, l'infirmière vint examiner Meilla. A priori, tout s'était bien remis en place. Il ne lui restait plus qu'à rester une nuit en observation, et le lendemain elle pourrait retourner en cours! Tout comme Madeleine normalement. Au moins, l'une ne resterait pas toute seule dans le taudis du dragon! Elles parlèrent jusqu'à l'extinction des feux où il leur était impossible de continuer leur discussion à moitié muette puisque la Rouge avait l'interdiction formelle d'utiliser sa voix!

Le lendemain, Madeleine avait retrouvé sa voix et la quatrième année pouvait sortir de l'infirmerie. La troisième année la salua en sortant de l'infirmerie. Finalement ce petit séjour ne s'était pas si mal passé. Mieux que la prochaine fois où la jeune fille se retrouverait à l'infirmerie. Mais ça c'était une autre histoire!


Reducio
Merci Madeleine pour ce RP! :)

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
  Retour