Infirmerie

Inscription
Connexion

Les patacitrouilles de la trouille  Libre 

L’infirmerie... Encore et toujours... Antony n'en pouvait plus... Cette fois Halloween avait été fatal... Ou plutôt Halloween en compagnie des Serpentards avait été fatal... Parce que si Antony avait débord s'être retrouvé à l'infirmerie pour une crise de foie, il n'en était en fait rien. Non, ce n'était pas sa gourmandise malsaine qu'il l'avait amené ici. Car les années précédentes, comme bien des fois dans sa vie passée, il en avait connu des crises de foie. Après tout de crises, il aurait pensé que son foie s'était habitué et qu'il aurait pu supporter d'avantage de sucrerie ou autre fruit à coque dure comme la noix, qu'il adorait tant et qu'il cachait non loin de son lit, à l'abri des regard envieux... Mais ses crises de foie étaient revenu... Ce qu'il avait donc d'abord cru. Car s'il lui semblait bien connaitre cette douleur qu'il avait alors ressenti, il ne connaissait pas ce teint orangé flashy que sa peau avait pris... Est-ce qu'une crise de foie pouvait vraiment faire ça ?

Antony s'était rendu à l'infirmerie tranquillement, pensant qu'il recevrait tout simplement une potion, l'équivalent d'un remède moldu qui cette fois, il l'espérait, n'aurait pas trop mauvais goût. Mais quel ne fut pas sa surprise lorsque Mrs. Pomfresh éclata de rire, à peine eut-elle aperçu le jeune garçon...
Antony ne comprit pas sur le coup, et c'est elle qui lui fit remarquer... Quelle horreur... Ou pas tant que ça finalement. Le noir de sa robe de sorcier se mariait bien avec sa nouvelle couleur de peau, quand il cachait le vert de son col bien sûr... Quoi qu'il en soit Mrs. Pomfresh n'avait jamais vu ça. Elle le garda donc dans un lit et lui prépara un médicament, tandis que lui, attendait patiemment, assis sur un lit, ressassent les évènements de la journée précédente dans sa tête...

Mais il lui semblait déjà savoir qu'est-ce qui avait bien pu lui causer tel tord... Ses aînés de Serpentard bien sûr... Il lui avait proposé des bonbons, des patacitrouilles en vérité. Mais pas des patacitrouilles comme les autres. Celles-ci avaient pour particularité d'être colorées de toutes les couleurs, sauf de l'orange, leur couleur naturelle... Antony, brave gourmand qu'il est, avait bien sûr accepté sans hésiter ! Quel idiot... Mr. Rhodes l'avait pourtant prévenu de ne pas accepter de nourriture de la part d'autrui en période d'Halloween, surtout en provenance de Serpentards !
Mais Antony n'avait pu se contrôler ! L'appel du ventre était tout simplement... Trop fort...

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Les patacitrouilles de la trouille  Libre 

Gwen s'ennuyait considérablement dans le dortoir des filles de Serpentard, il était totalement vide pour une fois. Ainsi, elle était allée jeter un coup d'oeil dans la salle commune afin de voir s'il y avait du monde mais, elle aussi elle était totalement vide. La seule chose présente dans la salle était une sacoche à moitié ouverte sur l'une des tables près des fenêtres où il était parfois possible de voir le Calamar géant qui venait voir les Serpentards. De cette sacoche, il était possible d'identifier des sucreries dont des patacitrouilles. Gwen les observait avec envie mais elle ne résista pas très longtemps à leur appel. Elle s'empressa d'en saisir une et puis deux et elle les mangea sans trop savoir réellement ce qui l'attendait. Au début, rien ne se passa raison pour laquelle elle en prit d'autre mais c'est après une demi-heure après ingestion que les premiers maux de ventre apparurent. Décidément en cette soirée d'halloween la fête n'avait pas été de son côté car sinon, elle ne serait pas tombée malade comme à cet instant.

La jeune fille était presque à moitié recroquevillé au sol, elle ne pouvait presque plus bouger. Un autre effet, apparut quelques minutes après. Gwen était devenue orange du moins sa peau était devenue comme ça. C'est donc une Gwen apeurait et tremblotante qui se dirigea à l'infirmerie avec une difficulté considérable. Gwen n'avait pas l'habitude d'y aller et encore moins pour ses petits problèmes mais là il s'agissait d'un cas extrême et très important. Cela lui rappela des souvenirs comme la fois où elle avait rencontré Caroline pour la première fois suite à une mésaventure dont elle ne voulait par ailleurs pas se rappeler. Gwen franchit donc rapidement les portes de l'infirmerie et elle se dirigea vers l'infirmière qui allait s'occuper d'elle. Elle aperçut rapidement Antony qui comme par hasard semblait dans le même cas que lui. Pendant que Madame Pomfresh était partie préparer le remède en question, la rousse se dirigea vers Antony afin d'aller le voir car lui aussi semblait pas très bien.

"Salut Antony ça n'a pas l'air d'aller toi aussi. Il t'es arrivé quoi pour que tu sois comme ça ? car moi aussi j'ai l'air d'avoir la même chose que toi" dit-elle

Reducio
Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.

Responsable du dortoir des filles ;)
Poursuiveuse des Crochets d'Argent.
Serpentard du Mois d’Août 2015
Serpentard et Elève du Mois de Septembre 2015
“On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent.” Georges Perros