Infirmerie

Inscription
Connexion

Les blessures rapprochent  PV Noah Blodwell 

Lorsque Alycia ouvrit les yeux ce matin-là, elle ne se trouvait pas dans son dortoir mais dans une pièce particulière qu'elle ne connaissait pas. Du moins jusqu'à maintenant puisqu'elle s'y trouvait. Cette pièce était assez lumineuse, grande mais surtout dotée de lits, elle bloqua un moment sur ces derniers qui étaient dans la salle. Pendant un instant la jeune Serdaigle crut rêver sauf qu'elle était bien dans cette pièce, pièce qu'elle aurait bien aimé éviter par-dessus tout : L'infirmerie.

Lorsqu'elle essayait de se rappeler de ce qui lui était arrivée, il était impossible pour la bleue et bronze d'y parvenir. Comme si sa mémoire ne voulait pas qu'elle s'en rappelle, comme si sa mémoire avait créé une sorte de blocage sur son esprit et qu'elle avait scellé ce souvenir et qu'elle l'avait enfoui très profondément dans son esprit. Après un moment à essayer d'y parvenir sans succès, la petite Serdaigle décida d'abandonner et de s'occuper des autres personnes qui étaient présentes dans la pièce.

La bleue et bronze tenta bien qu'avec beaucoup de mal de se relever légèrement du lit histoire qu'elle puisse tenir en position assise mais c'est à cet instant précis que sa tête décida d'en faire qu'à la sienne.
*Aie*. Alycia posa sa main sur sa tête et se massa un moment le crâne, crâne qui lui faisait vraiment mal, à priori cette douleur avait été le résultat de ce qui lui était arrivée mais elle décida de pas en tenir compte.

Elle était à présent en position assise contre l'oreiller qui lui servait de support pour pouvoir tenir. Elle observa donc le reste de la salle attentivement et mieux que la première fois puisqu'elle y voyait 10 fois plus que lorsqu'elle était couchée. La salle était assez remplie à première vue, bien qu'elle ne l'ait pas remarqué plus tôt, sûrement car ces jeunes élèves présents parlaient à voix basse. Il est vrai que l'infirmerie était un lieu de repos et de détente lorsque l'on était malade ou blessé, de ce fait l'infirmière interdisait les visites trop fréquentes mais encore elle interdisait quiconque de parler pour ne pas perturber davantage les malades et les blesser.

C'est donc pour cette raison qu'Alycia continuait à les observer discrètement, elle put tout de même entendre des brides de leurs conversations : « bal », « cavalier ». La bleue et bronze en avait plus qu'assez d'entendre les gens en parler, comme si dans la salle commune cela ne suffisait pas, il fallait en rajouter à l'infirmerie. La Serdaigle avait pris la décision de se recoucher et c'est ce qu'elle allait faire sauf qu'un bruit l'en empêcha. Elle tourna donc rapidement la tête vers la gauche et put observer un jeune garçon de son âge qui venait de tousser. Pendant un instant, Alycia l'observa en silence afin de chercher dans sa petite mémoire de poisson rouge si elle le connaissait mais surtout si elle l'avait déjà vu.

Après quelques minutes à réfléchir intensivement, la bleue et bronze se souvint qu'elle avait déjà croisé le jeune garçon en salle commune sans pour autant lui avoir adressé la parole. Peut-être que l'infirmerie n'était pas si mal en fin de compte après réflexion. Non seulement car elle n'était pas toute seule mais également car c'était l'occasion de se faire un ami supplémentaire.

Après quelques minutes à l'observer, elle décida donc d'engager la conversation en espérant qu'il était bien en état de pouvoir parler :


"Salut" dit-elle calmement et discrètement. "Comment tu t'appelles ? Moi c'est Alycia, Alycia Underwood je suis en première année à Serdaigle, je crois qu'on s'est déjà croisé en salle commune."

Alycia Underwood - Première année - RNA Serdaigle
Filleule de Shanti Sadhan

Les blessures rapprochent  PV Noah Blodwell 

Noah ouvrit un oeil, puis l'autre. À son plus grand désespoir il ne se trouvait pas dans son lit. Autour de lui, de grands murs blancs et vides, à sa droite comme à sa gauche, ses lits étaient disposés comportant, pour certains, des enfants malades. Le jeune garçon n'avait pas eu tellement de chance, lui qui avait pris son courage à deux mains pour enfin inviter la fille de ses rêves au futur bal de Noël, il était tombé dans les escaliers qui menaient à la volière. Finalement, le résultat n'était pas très beau et le Capitaine de l'équipe de Quidditch s'était retrouvé coincé dans un lit pour quelques jours, offrant la possibilité à d'autres gens d'inviter sa dulcinée...

Si Noah se trouvait à l'infirmerie, c'était parce qu'il avait glissé en voulant se rendre à la volière. La neige n'était pas sa meilleure amie, ni le verglas d'ailleurs. Le jeune garçon, après de longues heures à se demander si cela en valait vraiment la peine, s'était décidé à envoyer la lettre qu'il avait écrite pour une fille. Cette lettre, il avait mis très longtemps à la rédiger, d'ailleurs, il l'avait recommencé plus d'une fois, pensant qu'elle était trop courte la première fois, trop longue la deuxième, trop guimauve pour la troisième... Et bien d'autres qualificatifs pour les suivantes. Après moult réflexion, il avait fini par trouver le juste-milieu, et lorsqu'il se décida à la faire livrer, le destin l'en empêcha. Etait-ce un signe ? Peut-être ne devait-il pas inviter cette fille au bal... Après tout, il était sûr qu'elle ne le connaisse même pas, Noah était un élève comme les autres -plus petit qu'elle qui plus est-, il était évident pour lui qu'elle ne s'intéresse pas à des petits premières années.

C'est ainsi qu'il se retrouva à l'infirmerie, accompagné d'une cheville foulée, de quelques blessures se trouvant par-ci par-là, et d'un gros bleu en plein milieu du front. Même s'il ne la connaissait pas tant que ça -après tout c'était quand même la première fois qu'il venait à l'infirmerie-, il trouvait l'infirmière plutôt chouette. D'après ce qu'il avait vu d'elle jusqu'alors, elle était plutôt sympathique et ne criait pas trop sur les élèves. Ce qui était deux bons points quand même ! Après, peut-être qu'il faisait fausse route et qu'il la jugeait trop vite et qu'elle était comme ces méchantes qu'on voit dans les dessins animés. Voyant que l'infirmière s'occupait des autres patients, Noah observa la salle. Cette dernière, très spacieuse pouvait accueillir au moins trente élèves. Peut-être moins, peut-être plus, à vrai dire, il ne s'était pas amusé à compter les lits. D'ailleurs, peut-être fallait-il qu'il fasse ça pour passer le temps, il s'ennuyait vraiment beaucoup ici, tout seul.


« Salut, comment tu t'appelles ? Moi c'est Alycia, Alycia Underwood je suis en première année à Serdaigle, je crois qu'on s'est déjà croisé en salle commune. »

Lorsqu'il entendit la voix qui s'adressait à lui, Noah eut un petit sursaut. D'où venait-elle ? Il tourna la tête à droite et ne vit rien, à gauche, une petite fille aux cheveux bruns le regardait, peut-être impatiente d'avoir une réponse de la part du jeune Blodwell. Qu'avait-elle dit déjà ? Il avait oublié, trop concentré à observer les murs de l'endroit où il devait séjourner. Après quelques secondes de recherche, tout lui revint, comme s'il n'avait jamais rien oublié.

« Salut. Moi c'est Noah Blodwell. Ta tête me dit quelque chose, c'est bizarre qu'on ne se soit jamais parlé, on est dans la même classe aussi. Enfin, peut-être pas dans tous les cours mais dans la plupart je suppose. »

~ Miss Loewy est puissance ~ ; il me fallait une signature, souvenir du bon vieux temps... :3
Amy Holloway sur un balai c'est genre un minimoys sur un brin d'herbe
Mon code couleur : #662240

Les blessures rapprochent  PV Noah Blodwell 

A en voir la réaction du jeune garçon, ce dernier ne s’attendait pas à ce que la Serdaigle s’adresse à lui. Ce dernier en avait eu peur au grand détriment de la bleue et bronze qui ne voulait pas effrayer son camarade. Après quelques secondes de réflexion de la part du jeune garçon qui semblait dans ses pensées, ce dernier décida donc de lui répondre :

« Salut. Moi c'est Noah Blodwell. Ta tête me dit quelque chose, c'est bizarre qu'on ne se soit jamais parlé, on est dans la même classe aussi. Enfin, peut-être pas dans tous les cours mais dans la plupart je suppose. »

Il est vrai que le jeune garçon n’avait pas tort sur une chose : ils étaient également tous les deux dans la même classe. Mais alors, Alycia repensa à une chose en particulier : comment elle avait fait pour ne pas remarquer sa présence en cours ? peut-être était-il discret ce qui pourrait donc expliquer tout cela. Il est vrai que le jeune garçon ne paraissait pas être quelqu’un de perturbateur bien au contraire, ce qui expliqua donc la première théorie de la jeune Serdaigle, raison pour laquelle elle ne l’avait donc pas remarqué plus tôt.

Ensuite, la jeune Serdaigle pensa également à une autre théorie plausible pour expliquer tout cela, mais elle décida d’y réfléchir plus tard. Non seulement car depuis quelques minutes, un silence s’était installé entre les deux jeunes Serdaigles mais également car elle ne voulait pas paraître trop étrange face à ce dernier. Elle décida donc de lui demander pourquoi ce dernier était-il à l’infirmerie car après tout, elle ne savait pas pourquoi son camarade était présent à l’infirmerie.


« Tu es là pourquoi en fait ? je veux dire tu es blessé ou tu es malades ? Et si tu t’es blessé, comment ça t’es arrivé ? Pardon si je parais très curieuse »


Pendant qu’elle finissait sa phrase, un groupe de personnes passa donc près des deux jeunes Serdaigles, ces derniers parlaient encore du bal. Ce qui eut pour effet de produire une certaine méfiance de la part d’Alycia accompagnée d’une grimace assez particulière. Ce n’était pas parce qu’elle avait horreur de ce genre de chose mais surtout car elle n’avait pas trouvé de Cavalier pour le bal et que par conséquent, la bleue et bronze allait donc s’y rendre seule. Suite à tout cela, la bleue et bronze demanda à son camarade, ce qu'elle demandait pratiquement à tous et toutes ses amies depuis quelque temps : s'ils avaient trouvé un cavalier. Mais elle essaya de retourner cette question d'une manière différente, elle espérait n'avoir pas demandé quelque chose de trop personnel :

« Tu vas au bal au fait ? »


Après avoir posé cette question, la bleue et bronze s'arrêta de parler dans l'attente d'une réponse de la part de son camarade.

Alycia Underwood - Première année - RNA Serdaigle
Filleule de Shanti Sadhan

Les blessures rapprochent  PV Noah Blodwell 

« Tu es là pourquoi en fait ? je veux dire tu es blessé ou tu es malade ? Et si tu t’es blessé, comment ça t’est arrivé ? Pardon si je parais très curieuse »

Repensant à sa chute et à la douleur que cette dernière lui avait causée, Noah ne répondit pas immédiatement. Il trouvait la jeune demoiselle à côté de lui vraiment curieuse et se demandait comment elle faisait pour parler autant. Bon, c'était une fille, d'un côté ça se comprenait puisque généralement ces dernières sont souvent pipelettes -pas toutes, mais avouons-le, la plupart quand même...- et puis vu l'endroit où elle se trouvait, elle devait vraiment s'ennuyer et parler était la meilleure chose qu'elle avait à faire. Après tout, ce n'était pas dans une infirmerie qu'on pouvait faire ce que l'on voulait, surtout lorsque l'on ne pouvait même pas bouger ne serait-ce qu'un orteil à cause du fait que les couvertures qui nous recouvrent soient un peu trop serrées.

Après une demi-minute de silence, Noah daigna enfin lui répondre. Dans un petit monologue il lui expliqua la raison de sa venue, comment était-il tombé, pourquoi il se rendait à la volière et il s'interrogea même du comment il était venu jusque là. Il ne se souvenait pas avoir marché jusqu'à l'infirmerie, en fait. Son crâne lui faisait légèrement mal aussi, il s'était vraiment bien arrangé pour le coup. Heureusement que sa mère n'était pas là, elle se serait probablement fait un sang d'encre. D'ailleurs, le jeune Blodwell allait sûrement éviter de lui raconter sa petite mésaventure, sa mère étant un peu trop protectrice, elle serait bien capable de venir au collège voir son fils à l'infirmerie, le border et lui raconter une histoire avant d'aller dormir. Noah adorait sa mère, et il ne voulait pas l'inquiéter pour si peu.

Une fois qu'il eut terminé son histoire, un petit groupe d'élèves passèrent devant les lits des deux malades. Le sujet de conversation était le même pour tout le monde : le bal de Noël. Tout le monde ne parlait que de ça, à croire qu'il s'agissait de leur raison de vivre. Bien qu'il était intéressé par cet événement, le Serdaigle se demandait comment les gens pouvaient en parler à tout bout de champ, bon, il s'agissait quand même d'un sujet important puisque ce n'était pas un simple bal, mais tout de même. Lorsque les élèves furent passé et que le calme revint dans la pièce où les deux enfants se trouvaient, Alycia demanda à Noah s'il comptait y aller.

Noah répondit alors par l'affirmative, il comptait en effet y aller, mais pas avec n'importe quelle personne. À vrai dire, le jeune garçon comptait y aller avec une personne spéciale, une fille qui l'intéressait beaucoup, mais à qui il n'avait jamais parlé. Alice Guerin. Elle était belle, et elle avait l'air tellement gentille. Dès lors qu'il l'eut vue pour la première fois, ça avait été comme un coup de foudre. Noah ne connaissait rien à l'amour, il se demandait vraiment si ce qu'il ressentait envers la jeune fille, c'était des sentiments amoureux, ou de l'attirance, ou que sais-je encore, en tous les cas, il ressentait quelque chose et ce n'était pas rien, en l'invitant au bal, peut-être qu'il saurait vraiment. Le problème, maintenant, c'était de trouver la force de l'inviter, Alice ne connaissait pas Noah, et généralement, on ne va pas au bal avec quelqu'un qu'on ne connaît pas.

Noah expliqua à Alycia son problème, celle-ci l'écoutait attentivement et quelques fois, commentait ce qu'il disait. Les deux enfants entretenaient une conversation sur les amourettes du blondinet et, lorsqu'ils eurent terminé, ce fut au tour de la jeune fille. Alycia ne comptait pas aller au bal pour des raisons qu'elle n'avait pas voulu lui transmettre. Noah n'avait pas insisté sur le pourquoi du comment, après tout peut-être que les raisons étaient trop personnelles. Cela ne le regardait pas, de toute façon. Les deux enfants continuèrent ainsi à parler jusqu'à ce que l'infirmière n'arrive pour leur donner les médicaments dont ils avaient besoin. Après inspection des blessures de Noah, elle décréta qu'il était temps pour celui-ci de retourner dans sa salle commune. Noah n'avait plus besoin de rester dans l'infirmerie, il n'était pas tout à fait guérit -le bleu sur le haut de son crâne était toujours présent-, mais il était assez en forme pour suivre ses prochains cours. De son côté, Alycia devait rester alitée encore une nuit à ce qu'il avait compris. Lui offrant un sourire de compassion, Noah lui souhaita bon courage avant de sortir de la pièce. De toute façon, même si leur conversation avait été plus ou moins rapide, il ne doutait pas un instant que sa camarade reviendrait le voir en salle commune.


~ FIN DU RPG ~

~ Miss Loewy est puissance ~ ; il me fallait une signature, souvenir du bon vieux temps... :3
Amy Holloway sur un balai c'est genre un minimoys sur un brin d'herbe
Mon code couleur : #662240