Salle des trophées

Inscription
Connexion

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Image
Dans les jours qui précédèrent noël, de nombreuses apparitions fantomatiques se produisirent
dans les couloirs et le parc de Poudlard. Normal dans notre bonne vieille école ? Pas si sûr…

Dimanche 13 Décembre 2043, 13h45. Salle des trophées

Poudlard était envahi par l’esprit de noël, alors que certains élèves profitaient de ce dernier dimanche pour finir leur devoir ou simplement préparer leur valise pour le samedi suivant, date du retour dans leur foyer. Un jeune élève de Serpentard se promenait dans les couloirs du troisième étage afin de profité de se dernier week end à Pourdlard ainsi savourer la magie de ces lieux…

Kevin venait d’entrer dans une immense pièce, il reconnut instinctivement l’endroit où il était. La Salle des trophées, il se promena alors dans la salle, quand il découvrit le hall des Serpentards. Il regarda les nombreuses coupes et récompenses individuel de sa maison, il fut particulièrement ravi de voir certains nom de famille de ses amis ou connaissances, certaines récompenses avait même été donnée à des élèves encore présent dans le château. Soudain, Kevin se demanda si certains membres de sa famille avaient eu une récompense, son nom avait-il été glorifié dans le passé ? Il se rendit au Hall des Serdaigles, vérifiant qu’il n’y avait personne, il y entra.

Il est vrai que peu de personnes était au courant que toute la famille de Kevin était passé par Serdaigle, il n’avait pas honte d’être à Serpentard, mais il ne voulait pas qu’on l’insulte d’infiltré ou de faux Serpentard… Déjà que son amitié avec plusieurs pouffys avait créé certaines moqueries dans le dortoir, il ne préférait pas en rajouter d’avantage. Il commença à inspecter toutes les gravures sur les récompenses, quand soudainement une voix raisonna dans la pièce. Kevin commençait à bien la reconnaitre, c’était Peeves, il devait certainement se moquer encore d’un élève.

Le baron va encore avoir du travail. Kevin se pencha sur une coupe, quand soudain il vit un visage en sortir. Il recula si vite, qu’il en perdit l’équilibre et termina sa course sur les fesses.
Ahhhhh ! Kevin ne put résister, la surprise fut si brutale que le jeune Serpentard n’avait pu retenir son hurlement. Un esprit venait de sortir de la vitrine, il avait dû passer à travers le mur. Kevin dévisagea le fantôme, puis il s’excusa auprès de celui-ci. Le Spectre s’arrêta et se retourna vers le jeune garçon. Son regard fixé sur Kevin, elle commença à faire de nombreux geste dans sa direction, le jeune Serpentard reprit alors.

Je suis vraiment désolé, je m’attendais pas à vous voir surgir de la vitrine. Je ne voulais pas vous effrayer, le cri est parti tous seul.


L’esprit était une jeune fille, Kevin ne l’avait jamais vu à Poudlard et la petite fille fantomatique recommença à lui faire des gestes. Kevin ne comprenait pas pourquoi elle était si agitée, il avait surement dû l’énerver.

Excusez-moi ! Je ne voulais vraiment pas me montrer grossier, vous voulez peut-être que l’on en discute ?
L’esprit eu un regard sévère et s’envola à travers un mur.

Attendez !!! Trop tard, Kevin avait le moral à zéro. Ça ne pourrait pas être pire, soupira-t-il. Mais le jeune garçon se surprit alors à entendre des pas venir vers lui. Il avait dû crier trop fort et quelqu’un l’avait entendu.
Et Zut, en plus je suis dans le Hall des Serdaigles, on va encore se moquer de moi. Non d’une chouette, j’aurais dû aller nager avec les strangulots ! dit-il à voix basse. Il se dirigea alors derrière une commode plein de trophée et s’y cacha.
Dernière modification par Kevin Alexanders le 7 janvier 2019, 1 h 00, modifié 1 fois.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Elisabeth c'était levé de son dortoir car elle s'y ennuyait, vêtue de sa robe de sorcière et ne sachant ou aller, elle laissa se pieds la guider, eux serais surement ou elle devait aller. Elle marcha donc longuement et lentement,profitant du fait qu'elle n'avait rien a faire. Ses pas la portèrent devant une salle qu'elle reconnut comme celle des trophées. Elle fut prise d'une envies subite, celle de voir ci le nom de Aver(le nom du côtés sorciers de sa famille) figurait sur certaines des coupes.

Elle se dirigea vers le hall des Serdaigle car depuis des generations,sa famille appartenait à cette maison! Elle y alla lentement et sans bruit mais, arrivé sur le pas de l'entrée, elle se rendit compte que quelqu'un y était déjà....

Elle l'observa discrètement avant de se rendre compte qu'il s’agissait De Kevin,qui était pourtant à la maison de Salazar. Il donnait l'impression de chercher quelques chose,un nom surement....
Elle ne voulait pas interrompre le serpent et resta donc cachée près de l'entrée attendant que Kevin ai fini ce qu'il était en train de faire, elle ne voulait pas le déranger en ce moment!

Elle s'assit donc en patientant le temps que son ami est fini, mais quelque temps plus tard,elle entendit un cri et des bruits de pas précipités.
Ce rendant dans la salle, elle vit Kevin parler tout seul, puis,il du surement l'entendre car il partit ce cacher.
Elle s'avança et dit assez fort pour qu'il l'entende:

-Qu'est que tu fais ici Kevin? C'est chez les Serdaigles ici!

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Thaléa se promenait dans le château comme elle aimait le faire, elle était toujours à la recherche de nouvelles salles et Poudlard était tellement grand qu'elle était sûr qu'il lui en restait des tonnes à visiter.

Elle s'arrêta devant une pièce qui lui était encore inconnue, elle passa la tête et reconnu la salle des trophées, c'est alors que l'idée d'y jeter un œil lui passa par la tête, qui sait ? Peut-être y avait t'il des trophées gagnés par ses parents ou grands-parents. Silencieusement, la jeune fille de Serpentard entra dans la pièce, quel couloir visiter en premier ? Celui de Serdaigle pour sa mère ou celui de Serpentard pour son père ? Elle prit la décision d'aller vers celui de Serpentard, après tout c'était sa maison.

Elle se glissa dans la pièce toujours de façon silencieuce et commença a observé les coupes qui s'y trouvaient, il en avait des tas. Thaléa était fascinée par chaque coupe, pour elle c'était un honneur de faire gagner une coupe à sa maison, soudain, alors qu'elle était en pleine observation d'une petite coupe presque invisible avec toutes les grandes qui se trouvait devant, un cri strident se fit attendre, met ce n'es pas ça qui retint l'attention de la brunette, c'était plutôt le fantôme d'une jeune fille qui venait de traverser le mur. Thaléa l'observait en silence, elle n'osait pas parler et elle observait la fille fantomatique, elle avait des très longs cheveux et sont visage semblait paniqué, peut-être avait t'elle eût peur de quelque chose, sa expliquerait ce visage paniqué et cette entrée si subite. La verte et argent rassembla un peu de courage et demanda au spectre si quelque chose l'avait effrayé, Thaléa ne bougeait pas mais elle espérait sincèrement que quelqu'un arriverait et qu'elle ne serait plus seule face à ma fille fantomatique, qui n'avait pas répondu à la question mais qui restait face à Thaléa, son visage un peu moins paniqué qu'a son arrivée.
Dernière modification par Thalea Kisley le 4 janvier 2019, 11 h 19, modifié 1 fois.

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Après la rencontre avoir était surpris par le fantôme de la fillette, Kevin avait essayé de parler à celle-ci, n’ayant eux que de grand signe en réponse, Kevin voulut néanmoins établir le contact avec ce jeune esprit. Mais pour une raison qu’il ignora, celle-ci s’envola à travers le mur et sorti du champ de vision de Kevin. Puis alors que Kevin se lamenté, des bruits de pas se fit entendre, Kevin se précipita pour ce cacher, quand il entendit une jeune Serdaigle l’appelé, lorsqu’il entendit son nom, il reconnut directement la jeune fille.

-Qu'est que tu fais ici Kevin? C'est chez les Serdaigles ici !
Elisabeth ? Mais que fais-tu ici ? Oh, pardon tu me posais exactement la même question. Je… Enfin j’étais…


Kevin était tombé sur la jeune Elisabeth Edwards, cette jeune fille avait rejoint le petit groupe d’amis lors du feu de camps pour Halloween. Elle avait surpris Kevin en parlé avec d’autre élève et quand le jeune Serpentard s’en était aperçut, il l’avait invité officiellement. Depuis, il ne l’avait jamais recroisé dans les couloirs. Kevin rassembla alors en lui le peu de courage qu’il possédait et essaya de lui faire une phrase convenable.

J’étais venue voir les trophées des Serdaigles, afin de voir si un membre de ma famille n’en avait pas eu un. Comme tu le sais déjà, mon frère Liam est en 5e année à Serdaigle, comme tous les Alexanders d’ailleurs et on va dire que je suis l’exception qui confirme la règle. Par conséquence, si un membre de ma famille a eu une distinction, elle sera ici. Je ne l’ai quasiment dit à personne, je ne souhaite pas que certaine de mes connaissances me juge ou se moque de moi.

La jeune Serdaigle écoutait avec attention comme tous bons journalistes, néanmoins elle en attendait plus et même Kevin pouvait le lire sur son visage.

Donc j’étais ici quand soudain un fantôme a surgit du mur et ma surprit alors que je lisais les inscriptions sur ce trophée. J’ai voulu m’excuser, mais elle a traversé le mur avant que tu me retrouve ici. Tu sais tous maintenant.

Kevin regarda son amie et attendait sa réponse, mais quand Elisabeth commença à répondre, Kevin se retourna et vit à travers une vitre le fantôme de la jeune fille face à une camarade de sa maison. Ne voulant pas laissé tomber Elisabeth et par la même occasion se montré grossier, il lui attrapa le bras, sans la prévenir et l’entraina avec lui dans la pièce voisine. Kevin n’avait pas réfléchi aux conséquences de son geste et quand Elisabeth voulut dire quoi que ce soit, il lui répondit alors, Chut !

Cette fois ci, s’en était trop pour la jeune Serdaigle, mais Kevin s’aperçut enfin de sa maladresse et avec un air plus que gêné, il lui montra la scène et prononça.

Je suis désolé, mais je voulais que tu la vois, regarde ! Tu vois c’est cette petite fille fantomatique qui m’a surpris et je ne sais pas si tu reconnais la jeune fille qui se trouve avec elle. Je crois que c’est Thalea Kisley, elle était présente à la soirée d’Halloween. Viens on va s’approcher doucement d’elle et voir ce qui se passera avec le Fantôme !

Le fantôme était toujours fixé sur Thalea, la jeune fille semblait dans une situation difficile. Puis avant que les deux amis eurent le temps de venir à son secours, le fantôme se reprit alors à faire plusieurs geste avec ses mains, sans prononcé un seul mot. Laissant la jeune fille vert et argent complètement perdu.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Il commençait à faire froid dehors. En mi-décembre, les jeunes Poudlardiens en profitaient pour demeurer à l’intérieur du château. Soit dans leur salle commune, soit dans la bibliothèque. Quelques-uns s’amusaient à jouer dehors, mais peu en avaient le courage. Lili était parmi ceux qui préféraient rester à l'école juste pour être à l'intérieur. Elle profitait donc de ces moments pour réfléchir mais surtout pour plus découvrir le milieu dans lequel elle vivait en permanence. C’est tellement grand cette école que je ne pourrai jamais bien la connaître!! Comment font les enseignants pour se diriger aussi bien? J’en serais incapable. L’habitude probablement. 

En se promenant dans l'école, cela lui permettait de croiser également des étudiants et de faire quelques rencontres. Elle découvrit aussi des pièces, dont la Salle des trophées. En effet personne ne lui en avait parlé, même pas son père. Il restait plutôt secret par rapport à sa vie à Poudlard. Enfin, il est vrai que Lili ne lui posait pas trop de questions non plus. Elle estimait que c’était le rôle de son père de faire cela. Ricardo ne parlait pas beaucoup de magie, surtout lorsque sa femme était présente. Il ne voulait pas lui faire peur ou qu’elle s’imagine plein de scénarios. Janie était excellente là-dedans. 

Lili entrouvrit la porte de la Salle et marcha un peu de reculons. Elle avait peur de tomber sur quelqu’un ou quelque chose d’effrayant. Il était coutume à l'école que beaucoup d’évènements terrifiants s’y passent. Les grands-parents de Lili en avaient vécu, ainsi que son père, bien évidemment. Il y a eu, il y a et il y aura toujours des incidents que tout le monde préférerait oublier. Lili ne voulait pas en vivre, idéalement. Sauf que justement, Poudlard sans drames n'était pas Poudlard. 

Alors, que se passe-t-il ici? J’ai l’impression que je vivrai encore une autre histoire improbable. Et si je me perds?!?! Je crois même que je ne me souviens plus par où je suis passée!! Oh par la barbe de Merlin! Oulà! Calme-toi Lili! Sûrement que tu rencontreras quelqu’un qui voudra bien te reconduire aux dortoirs de Poufsouffle. Ahh!! Les dortoirs! Les lits sont tellement confortables!! Ok! Ressaisis-toi ma vieille et entre dans cette foutue pièce pour que tu en finisses enfin!!

Lili s’avança donc et vit une magnifique pièce. Vieille et poussiéreuse, certes, mais incroyablement impressionnante. Comme toute l’école en fait. Elle en profita pour sillonner les rangées et voir si un trophée au nom de sa famille y était. Sûrement que c’était la quête principale de chaque élève qui venait dans cette pièce. Lili observait également les autres trophées. La jeune était émerveillée.

Soudain, elle entendit un cri. Puis des voix. Qui étaient ces élèves qui traînaient ici, tout comme elle? Elle se dirigea vers les voix et vit de loin son meilleur ami, Thalea Kisley et Elisabeth Edwards. Elle s’approcha d’eux, mais ils ne virent pas tout de suite la jeune fille timide. Ils semblaient parler d’un fantôme!! Lili prit peur et alla vers eux.

- Mais que faites-vous ici? AHHHHHH!!!

Et ce fut à ce moment qu’elle aperçut une silhouette fantomatique. Elle devint de la même couleur qu’un bleuet. Le fantôme fit des gestes avec ses mains, ce qui le rendait encore plus réel. Et encore plus effrayant. 

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Kevin...Famille....Serdaigle, jusque là tout allait bien, mais lorsqu'il prononça le mot fantôme, Elisabeth ouvrit des yeux ronds. Un fantôme d'on personne n'avait jamais entendu parler,ici, dans la salle des trophées? C'était tous simplement....Pas impossible mais plutôt improbable! Elle commença d'une voix sceptique:
-Un fan....
Mais Kevin ne la laissa pas finir, il lui attrapa le bras et précipita se cacher, l'entraînant donc a sa suite. Lorsqu'elle voulu demander des explications, Kevin se contenta de lui faire le signe de se taire, c'était un peu malpoli de sa part, l'entraînée de cette façon dans une cachette sans rien vouloir lui dire! Pour en découvrir plus,elle suivi son regard et aperçut le fantôme. C'était donc de cette petite fille fantomatique qu'ils avaient tous peur?Kevin,Thaléa qui semblait pétrifié et Lili qui venait d'arriver, elle leur posa la question en chuchotant:
-Attendez, vous êtes tous pétrifier a cause de ce fantôme?
Voyant que personne ne lui répondait elle enchaîna:
-Donc vous n'allez pas aller aider Thaléa parce que vous avez peur d'un être qui ne peut même pas vous toucher?
Elle articula bien les derniers mots afin qu'ils comprennent a quel point elle trouvait cela ridicule. Elle se leva donc de sa cachette et se dirigea vers le fantôme en faisant le maximum de bruit possible afin que le fantôme l'aperçoivent avant qu'elle ne s'en approche. Ce fut réussi, au bout de même pas trois pas, la jeune fille fantomatique se retourna vers elle, mais la jeune Serdy n'en avait pas peur, après tout il était prouvé que les fantôme ne pouvait rien faire aux humains. La petite Serdaigle dis d'une voix douce (afin que le fantôme comprennent qu'elle ne lui voulait pas de mal):
-Bonjour,je suis Elisabeth Edwards, de la maison Serdaigle.
Elle marqua une courte pose et le fantôme,qui n'avait pas bouger et qui la regardait a présent murmura un sec "Rien a faire" qui blessa la jeune fille même si elle n'en laissa rien paraître, elle poursuivi donc de la même voix que celle qu'elle avait utilisé quelques instant plus tôt:
-Etes vous un fantôme de la maison Serdaigle?
C'est ce qui était le plus logique car si on en croyait Kevin,il l'avait trouvée dans le hall des Serdaigles, mais contre toute attente,le fantôme répondit d'une voix lente:
-Non, ma maison était celle d'Helga lorsque j'étais en vie....
Elisabeth réflechit,mais alors,que faisais ce fantôme ici,c'était pourtant le hall des Serdy? La solution s'imposa d'elle même dans son esprit et elle s'écria:
-Vous cherchiez quelques chose!
Le fantôme devint encore plus pâle ce qui était surement sa façon de rougir, Elisabeth serai prête a donner un millions de gallions a quelqu'un si jamais elle se trompait!

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Kevin avait réussi à retrouver le fantôme quelque allée plus loin. Mais quand il trouva Thaléa face à face avec l’esprit, il ne préféra pas bougé. En même temps, la dernière fois qu’il s’était retrouvé face au spectre de la jeune fille, celle-ci c’était enfuie. Que faire, Si le fantôme ne souhaitez pas leur parlé, ne fallait-il laissé couler et ne pas insister?

-Attendez, vous êtes tous pétrifier à cause de ce fantôme?
-Donc vous n'allez pas aller aider Thaléa parce que vous avez peur d'un être qui ne peut même pas vous toucher?


C’est dans ce moment-là que Lili me serait utile. Décidément cette jeune fille ne manque pas de sang-froid, malgré qu’elle soit une Serdaigle. Mais Lili ne sembla rien dire. Ce n’était pas dans son habitude, avait-elle peur des fantômes ? Il est vrai qu’ils n’avaient jamais évoqué leur peur auparavant.

Lili ? Tu vas bien ? Pas de réponse, la jeune pouffy ne répondit pas. Kevin lui attrapa la main et lui sourira. Ne t’inquiète pas elle est gentille et très timide. Ne crie pas et reste détendu sinon elle s’enfuira.Puis soudainement Kevin manqua d’attention, Élisabeth n’était plus là. Attend Eli, tu n’as pas compris…Trop tard. Décidément cette fille est imprévisible et trop directe. Avec la grâce d’un éléphant, Élisabeth arriva derrière la jeune fille fantomatique et prononça à plein poumons.

-Bonjour, je suis Elisabeth Edwards, de la maison Serdaigle. Etes-vous un fantôme de la maison Serdaigle?

Le fantôme ne prononça rien. Malgré tout Élisabeth sembla vexer, elle continua à fixé la jeune fille fantomatique. Kevin était pas du genre à menacé les personnes ou à insister comme le faisait la jeune Serdaigle. Mais il prit de la peine pour le jeune fantôme et Il décida d’intervenir.

Sa suffis Élisabeth ! S’il te plait, si elle ne veut pas te parlé, oublie et laisse la en paix ! Bon et deuxièmes, je n’ai pas peur des fantômes ou d’autre apparition. Peut-être un chat au milieu du noir peu réussir à me surprendre, mais si je ne suis pas intervenue c’est que j’ai effrayé cette esprit lors de notre rencontre, je ne voulais pas qu’elle s’enfuit une fois de plus. Mais cette jeune personne ne souhaitez pas parlé avec nous, donc ont devraient pas insister, laisse la s’il te plait Eli ?! Tu voulais la voir, voilà tu l’as vu. Mais ce n’est pas en l’agressant que tu auras des réponses. Je pense d’ailleurs quelle est peut être sourde et muette !

-Vous cherchiez quelques choses!
Mais pourquoi tu continues Elisabeth ? Si elle ne répond pas à tes questions oublie là !

L’esprit fantomatique ne bougea pas et Elisabeth regarda Kevin avec incompréhension. Elle allait s’énervé sur lui, quand elle comprit soudainement, que le jeune garçon n’entendait pas les paroles du fantôme. Avait-il pas entendu car il était énervé contre Elisabeth ou parce que seule Elisabeth avait entendu l’esprit ? Les autres filles avaient-elles aussi entendu les paroles du jeune fantôme ? Elisabeth ne savait plus vraiment quoi pensé. Mais elle semblât néanmoins sur d’une chose, cette esprit caché quelque chose.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Lili regardait cette scène avec consternation. Elle n'avait jamais vu de fantôme de sa vie, et cela n'était pas vraiment dans ses plans non plus. Mais dans quel pétrin me suis-je encore foutue? Elle s'en voulait un peu, car elle aurait facilement pu éviter cela. Cependant, il était dans ses habitudes de se lancer dans des quêtes sans fin. Elisabeth commençait à parler au fantôme, sans aucune gêne. 

Elle semblait très détendue et ne voyait pas pourquoi ses amis n'adoptaient pas la même attitude face à ce spectre. Lili figea et elle était incapable de parler. Elle ne fit que quelques sons inaudibles. Personne ne l'entendit d'ailleurs. La jeune fille voulait à tout prix prendre ses jambes à son cou, mais elle ne voulait réveiller le côté sombre du fantôme. Il faisait noir. Dans la pièces régnait une ambiance froide et inconfortable. 

- Je euh... je veux partir...

Personne ne l'entendit. Elle avait parlé tellement bas! Kevin lui demanda même si elle allait bien. Elle ne répondit pas, toujours aussi traumatisée. Néanmoins, elle fut surprise lorsque son meilleur ami lui prit la main comme pour lui dire : « Je suis là ». Ces attentions lui faisaient toujours chaud au coeur. Tellement qu'elle en oublia un peu le fantôme pendant quelques instants. Elle revint rapidement à la réalité quand Elisabeth parla au spectre ou plutôt quand elle cria dans toute la pièce. Elle parlait tellement fort que le son de sa voix résonnait dans toute la pièce. Lili se décida enfin à parler, décidée.

- Elisabeth, avec les fantômes, il faut être délicat!! Pas qu'ils sont imprévisibles, mais presque! En fait, oui, ils le sont énormément!! Il faut voir comment ils vont réagir à ce qu'on va dire avant de leur crier par la tête!! On va avoir des problèmes maintenant, j'en suis sûre!!

Oupsi, j'ai peut-être été un peu bête... De plus, Kevin s'y mettait également. En effet, Elisabeth vit que le fantôme ne lui répondait pas, mais elle avait l'air de vraiment vouloir la faire parler. Pauvre Serdaigle quand même... on ne devrait peut-être pas être aussi durs avec elle... Cependant, il ne faut pas qu'elle nous cause des problèmes non plus... Lili prit peur lorsque, malgré son intervention et celle de son meilleur ami, Eli continua de parler à cet être transparent. Il ne répondait toujours pas. Kevin continuait de l'avertir. Lili lui chuchota donc à l'oreille.

- Kevin, arrêtons, elle est vraiment obstinée! La meilleure manière d'éviter les problèmes est de se tirer d'ici!!

Le jeune garçon ne l'écoutait pas non plus. Il semblait vraiment fâché contre Elisabeth. Belle ambiance, ma foi! Et si j'essayais de changer un peu la dynamique...? Lili changea de résolution et décida donc de s'asseoir par terre, le temps que la tempête passe. Peut-être que tout allait s'arranger. Cependant, il se pouvait aussi que tout s'empire. La jeune fille ne voulait pas penser à cela. S'il vous plaît!! Calmez-vous!! Vous allez réveiller le monstre en elle!!, se dit la jeune fille. Celle qui parlait le moins était Thalia. Elle était silencieuse, pour trancher avec le caractère de la jeune Serdaigle à la personnalité explosive. 

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Après que le fantôme est blanchi un peu plus,ses camarades s'énervèrent contre elle lui disant de la laisser tranquille. Alors,en colère contre eux car il gachait tout au moment ou elle allait enfin pouvoir éventuellement connaître le secret du fantôme, elle haussa sa voix d'habitude si calme et posée:
-Mais! Vous ne l'entendez donc pas, elle vient de dire qu'elle appartenait a la maison de Poufsouffle!
Elle marqua une courte pose, puis se calmant, elle se tourna vers le fantôme et demanda d'une voix interessée:
-Suis je la seule a pouvoir vous comprendre?
Le fantôme la regarda de la tête aux pieds puis répondit d'une voix plus qu'hésitante:
-Je....Tu es la seule mortel qui me comprends depuis plusieurs siècles, je crois que tes camarades ne peuvent malheureusement, pas m'entendre et... Parle trop vite pour que je les comprennent.
Son visage exprimait une profonde tristesse, elle dit d'une voix autoritaire a ses amis de se taire avant de leur jeter un regard noir:
-Vous ne la voyez pas parler?
Mais vu leur regard, il ne la voyait pas. Elle leur lança un regard désespéré puis se retourna une fois de plus vers le fantôme et lui dit:
-Je crois qu'ils sont en train de me prendre pour une folle échappée de l'asile....
Puis,se rendant compte que la jeune fille fantomatique n'en surement pas grand chose a faire vu la tristesse qu'elle même semblait ressentir, Elisabeth tenta donc d'adopter une attitude réconfortante envers la fantômette et lui pris délicatement la main. Le contact entre les deux mains semblait froid a la petite Serdy,mais sembla réconforter le fantôme qui ne se dégagea pas, Elisabeth en proposa pour relancer sa question:
-Vous cherchiez bien quelque chose n'est-ce pas?
Le fantôme,que cette question semblait plonger dans l'embarra la regarda en s’apprêtant surement a dire quelque chose mais ce ravisant, il hocha simplement la tête. Elle ne put s'empêcher de regarder les autres avec un petit air superieur qu'elle n'utilisait pas d'habitude question de dire : Vous avez vu qu'elle me réponds? Regardant a nouveau le fantôme elle posa une nouvelle question:
-Si vous nous disiez se que vous cherchiez, nous pourrions peut être vous aidez?
Elle supplia ses camarades du regard espérant qu'ils finiraient par se rendre compte que la jeune fille lui répondait réellement. Hésitant un court instant, le fantôme fini tout de même par lui révéler un maigre indice:
-Ce...que je cherches appartient a un élève de Serdaigle...
Elle se tourna donc vers les autres en leurs disant:
-Elle cherche un objet qui a appartenu a un élève de ma maison!
Et elle attendit leur réponse en esperant que cette fois ci,ils la croiraient....

3 année RP à la rentrée, 1ère devoir, rien ne change de ce côté!XD
Vava en commun avec Geneva, le meilleur elfe de maison du monde!<3
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Thaléa restait plantée là, spectatrice de la scène. Comme elle l'avait espéré des élèves l'avait rejoint, trois pour être précis. Elle était heureuse de ne plus être seule face au spectre de la fillette, pas qu'elle en avait peur mais elle ne savait pas vraiment comment réagir dans cette situation tellement inédite. La première a avoir rejoint Thaléa était une fille de Serdaigle, Elisabeth, la jeune fille paraissait sûre d'elle et aucune peur ne se dessinait sur son visage, elle se mit a posé des questions au fantôme à haute voix. Sa première question concernait la maison de la jeune fille lorsqu'elle était encore en vie, et là, quand la fille transparente répondu Thaléa eu un sentiment bizarre, la pièce était plus froide et sombre et surtout elle entendit une voix, une voix glaciale, celle du fantôme. C'était la première fois qu'elle entendait un fantôme et qu'elle eût cette étrange sensation, elle laissa échapper un frisson, de peur sans doute.

Thaléa fut rattrapé par la réalité lorsque Kevin intervint, visiblement énervé contre Elisabeth qui continuait à interroger le spectre. Il lui demandait d'arrêter, lui disait que la fillette ne voulait pas parler. Pourtant elle répondait, ne l'entendait t'il donc pas ? La fille fantomatique parlait pourtant clairement et assez fort. Une autre fille intervint alors, Lili, elle paraissait effrayée et disait à Elisabeth d'être plus délicate avec la fille, pour ne pas réveiller son sombre côté, là-dessus Lili avait raison on ne pouvait jamais savoir ce qu'un fantôme avait en tête et il fallait plutôt y aller délicatement avec eux, c'est ce que sa mère lui avait toujours dit.

Elisabeth était énervée, énervée de voir que ses amis ne la croyait pas. Elle se retourna vers le fantôme et continua son interrogatoire, lui demandant si elle était la seule à pouvoir l'entendre ? La réponse fut que la fille transparente pensait qu’Elisabeth était la seule à la comprendre, c'était bien sûr faux ! Thaléa aussi l'entendait et dès que la fillette parlait des frissons parcourait Thaléa. La discussion entre les deux filles, la vivante et la morte continuait. Le spectre recherchait un objet qui appartenait à la maison de Rowena. Quel était cet objet ? Elisabeth proposa au fantôme qu'on l'aide et se retourna vers Kevin et Lili, espérant qu'il la croyait cette fois, c'est là que Thaléa intervint, après un long silence.

- 《 Elisabeth ne ment pas, le fantôme parle vraiment, je l'entends-moi aussi. 》

Elle regarda ensuite les deux meilleurs amis, espérant qu'ils les croiraient et elle s'approcha d’Elisabeth et du fantôme, tout en demandant gentiment au spectre.

- 《 Que cherches-tu comme objet ? Peux-tu nous en dire plus ? 》

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Alors que Kevin s’en prenait à la pauvre Élisabeth, Lili essaya de calmé la situation du mieux qu’elle pouvait, néanmoins Kevin montra une autre facette de lui-même, son impulsivité. La colère était montée tellement vite, que le jeune garçon ne s’était pas rendu compte que sa remarque tournée à la dispute avec Élisabeth. Pourtant Kevin apprécié la jeune Serdaigle. Désespéré, la jeune Poufsouffle lâcha la main de Kevin et se posa par terre et attendit que l’orage parte.

Mais! Vous ne l'entendez donc pas, elle vient de dire qu'elle appartenait à la maison de Poufsouffle! Suis-je la seule à pouvoir vous comprendre?
De quoi tu parles, elle ne te répond et elle semble plus effrayé par toi qu’autre chose !

Une fois de plus Élisabeth se retourna vers le fantôme. Elle continua à lui parlé, pourtant sa tonalité de voix était plus calmé et la jeune fille semblait désemparé. Puis alors que le fantôme fit un mouvement de la tête, la jeune Serdaigle se retourna sur Kevin et ses compagnons en annonçant.

Vous ne la voyez pas parler? Je crois qu'ils sont en train de me prendre pour une folle échappée de l'asile....
Elle a bougé la tête ? J’aimerais bien savoir ce qui se passe. Élisabeth tu vas bien ? Cette fois-ci, Kevin était calmé et commença à s’inquiéter de la situation. Vous cherchiez bien quelque chose n'est-ce pas? Si vous nous disiez ce que vous cherchiez, nous pourrions peut être vous aidez?

Kevin se retourna vers ses amis et demanda l’aide de ses amis. Thalea sortie de l’ombre et rassura Kevin, enfin elle confirma les dires d’Élisabeth, ce qui ne rassura pas le jeune garçon. Élisabeth ne ment pas, le fantôme parle vraiment, je l'entends-moi aussi. Puis, la jeune Serpentard se mit alors face au fantôme. Que cherches-tu comme objet ? Peux-tu nous en dire plus ?

Cette fois-ci, Kevin recula d’un pas. Serait-il possible qu’elles aient subis un sortilège, je ne suis pas fou et ce fantôme n’expulse aucun son. Ou alors serait-il vraiment possible que je n’entende rien, par ce que je suis un élève d’une autre maison. Elisabeth est Serdaigle, mais Thalea est bel et bien a Serpentard, et si on parler d’origine, ma maison de ma famille à toujours était celle de Rowena. Mise à part moi, cette fois elle va me répondre. Kevin se mit alors mit devant Lili, il ne voulait pas qu’elle soit elle-même touché par un maléfice et se prépara à agir d’une façon qui le répugnait, mais Il lui fallait une réponse.

Hey toi ? Qu’as-tu fais à mes amis ? Et si ce n’est pas toi, pourquoi ils peuvent t’entendre et pas moi ?

Cette fois-ci, le fantôme s’approcha de lui, Kevin attrapa sa baguette. Il commençait à réfléchir à un sortilège qui l’aiderait pour se défendre en cas d’attaque. Les fantômes n’ont pas la capacité de faire du mal au humain, hors du fait de les hantés et de leur faire peur. Mais ce n’était pas une Poltergeist. Soudain, Kevin comprit et s’écria.

Vous êtes Télépathe ! Vous parlé dans nos pensées ? Les gestes que vous faite avec vos mains sont une sorte de langage, la langue des signes. Vous êtes donc muette et vous étiez une sorcière avec le don de télépathe. Kevin abaissa sa baguette. Désolé Élisabeth, je me suis importé, néanmoins il reste encore un point à éclaircir ! Lili ! Tu l’entends parler ?


Cette fois-ci, les amis était tous aligné derrière Kevin, Élisabeth semblait rassuré que ces amis lui fasse confiance, même si elle en voulait encore un peu à Kevin. Quand a celui-ci, il était en alerte et attendait la réponse de la Poufsouffle.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Lili était stressée. Pourquoi Elisabeth n'écoutait-elle pas leurs conseils? Il me semble que c'était plutôt simple à comprendre, non? Tabarchouette Elisabeth!!! Tais-toi! C'est tout ce qu'on te demande!! La jeune fille se répétait cela en boucle. Cependant, au plus profond d'elle même, elle était plutôt contente que la Serdaigle prenne les devants. Peut-être que cela les avancera malgré tout. Lili ne s'empêchait tout de même pas de donner son avis.

- Elisabeth! N'attends pas que le fantôme sois fâchée avant d'arrêter de parler!! 

Apparemment que la femme disait qu'elle appartenait à Poufsouffle. Mais comment l'aiglonne l'avait-elle su? Le fantôme ne parlait pas, il n'avait prononcé aucun mot. Est-ce qu'Elisabeth devenait folle? Ou alors, ce n'était qu'une simple hallucination? Kevin aussi s'y mettait. Après son intervention, la jeune fille courageuse, ou têtue, c'est selon, continua à parler. Le fantôme fit un mouvement de la tête et Elisabeth demanda à ses amis s'il avaient compris.

- MAIS ELLE N'A RIEN DIT ELISABETH!!!!!!

Lili commençait sérieusement à en avoir assez de cette perte de temps. Elisabeth semblait vraiment dans un état second et ne se préoccupait pas trop de ses amis. Elle questionna le spectre à propos d'un objet. La jeune Poufsouffle voulait en savoir plus. Cependant, comme elle s'était énervée, elle ne voulait pas embêter ses amis. Même Thalea disait que le fantôme parlait.

- Vous êtes vraiment têtus hein!?!?! Elle ne parle pas! Fin de la discussion!! On s'en va maintenant?

Ses amis ne semblaient pas du même avis. Est-ce que Kevin l'entend aussi?!?! Comment pourrais-je le savoir en lui demandant sans que les filles entendent? Lili laissa tomber et décida d'ignorer la situation du mieux qu'elle pouvait. Cependant, c'était plutôt compliqué. Kevin aussi avait l'air obnubilé par le spectre. Il n'y avait que la jeune Pouffy pour qui cela semblait lui passer dix pieds au-dessus de la tête. Elle s'en voulait un peu d'abandonner ses amis de cette manière. La jeune fille intervint quand même un peu, mais toujours pour se plaindre. 

- Vous savez, vous avez réellement la tête dure hein? Pire que la mienne!! Elle ne veut pas parler!! Alors laissez-la tranquille UNE FOIS POUR TOUTES!!!!

Ses amis ne paraissaient pas la reconnaître. Il est vrai que Lili n'était jamais agressive et qu'elle ne parlait jamais vraiment fort. Elle était complètement transformée. Elle ne s'aimait pas vraiment de cette manière. Bon, pour une 100 000e fois, calme-toi Lili!! C'est toi qui va la faire fuir si ça continue comme cela!! Et si la femme avait enchanté mes amies pour qu'elles l'entendent? Avait-elle ce pouvoir? Kevin..? Ah eh non, on ne peut pas parler par télépathie malheureusement...

- Vous êtes télépathe ! Vous parlé dans nos pensées ? Les gestes que vous faite avec vos mains sont une sorte de langage, la langue des signes. Vous êtes donc muette et vous étiez une sorcière avec le don de télépathe. Désolé Élisabeth, je me suis importé, néanmoins il reste encore un point à éclaircir ! Lili ! Tu l’entends parler ?

Mais... Kevin a pensé la même chose que moi!! Comment cela se fait-il? Il me semble qu'on est proches, meilleurs amis, mais de là à penser la même chose? il me semble que c'est un peu tiré par les cheveux... le destin probablement. Cependant, il affirmait également que le fantôme parlait, finalement. Lili l'entendit donc, dans un murmure, puis plus fort...

- Mais oui! Je l'entends!! Je suis aussi désolée les filles! Je me suis empotée réellement pour rien. Comme Kevin en fait...

Oh Dios mio!! Ils sont raison!! Il arrivait parfois à la jeune fille de parler espagnol. Souvent des expressions de son père. En pensant à lui, la jeune fille réalisa qu'elle s'ennuyait terriblement de ses parents. Mais bon, je suis avec mes amis maintenant...

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Irisia avait délaissé la salle commune des Serpentards. Elle avait passé du bon temps avec son meilleur ami, discutée avec d’autres, bu des jus de citrouille et mangé des chocolats… Elle avait même lancé des serpentins et des cotillons magiques sur ses amis pour les faire rire avant de s’amuser à plier du papier crépon ensorcelé pour faire des figurines mobiles ! Même si ça ne ressemblait à rien au final, elle s’était quand même sacrément amusée. Ses pas claquaient dans les couloirs vides de l’école alors que son regard vagabondait sur les murs, silencieuse et tranquille… Bientôt, la plus grande partie des élèves seraient dans le Hall d’entrée, près à rejoindre Pré-au-lard pour prendre le train, direction leurs familles…

Alors elle avait décidé qu’une petite visite digestive ne lui ferait pas de mal. Cela lui permettrait de dire au revoir à sa façon au château mais aussi de réfléchir ou simplement à arrêter de réfléchir à comment patienter pendant encore une semaine… Le bruit de ses pas résonnant, tortillant ses doigts avant de frotter son uniforme pour chasser quelques paillettes, Irisia vagabondait dans les étages en frissonnant légèrement : en simple uniforme et sans sa robe de sorcière, elle n’avait pas pensé à prendre quelque chose pour couvrir ses épaules et les couloirs étaient légèrement frais… Elle espérait juste ne pas tomber à cause d’un rhume avant leur départ quand même…

Arrivée au troisième étage, elle sursauta violemment en se tenant au mur, l’autre main sur sa poitrine en espérant calmer les battements affolés de son petit cœur. Quelqu’un, elle ne savait pas qui, s’amusait à hurler et crier dans ce couloir… Et il n’y avait presque pas de lumière… Qu’est-ce qu’elle ne donnerait pas pour avoir une bougie afin de la rassurer… Parce que ce n’était pas un décor qui inspirait la confiance quand même…

« Eh… Y’a quelqu’un ? »

La voix tremblotante et les genoux vacillant, pas du tout rassurée, la rousse s’avança pourtant dans le couloir en lançant un petit lumos, la faible lumière luisant sur le bout de sa baguette. Marchant le plus discrètement possible, l’irlandaise finit par entrer dans la Salle des Trophées, tombant sur Lily, Kévin, Elisabeth et Thaléa en train de crier et de se chicaner avec… Un fantôme ?

« Hein... »

Surprise, sa peur s’évapora alors qu’elle les fixait avec ébahissement, n’en revenant pas. Mais qu’est-ce que c’était que ce cirque ?! A mesure que le contrôle de ses émotions se fit plus ferme, son lumos se mit à briller plus fort, éclairant la scène et lui permettant de se rapprocher d’eux.

« Mais qu’est-ce que vous êtes en train de fabriquer ? Pourquoi vous parlez aussi fort ?! Les professeurs vont nous tomber dessus et on va se faire punir alors qu’on part bientôt en vacances ! »

Fronçant les sourcils en les fixant, elle se tourna vers le fantôme qui communiquait avec des signes de toute évidence… C’était qui elle ? C’était la première fois qu’elle la voyait au château… Réarrangeant brièvement les plis de sa jupe Irisia les fixa de nouveau, curieuse.

« Vous comprenez ce qu’elle raconte avec ces signes, vous ? »

Parce que elle, elle n’entendait rien et ne comprenait rien, même avec du silence et de la concentration.

En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.
2043-2044 : Première année rp

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Alors que la situation dégénérait dans la salle des trophées, Kevin fixait toujours le fantôme et attendait la réponse de Lili. Puis la jeune pouffy exaspéré par cette obsession pour un fantôme et par la perte de temps que cette situation produisait, se mit alors a hurlé : Vous savez, vous avez réellement la tête dure hein? Pire que la mienne!! Elle ne veut pas parler!! Alors laissez-la tranquille UNE FOIS POUR TOUTES!!! Cette fois-ci Kevin fut surprit par ce frisson qui envahissait son corps, décidément cette journée commençais à être bizarre.

Alors que Kevin attendait la réponse du fantôme, Lili se mit soudain à affirmer que le fantôme lui parlait. Que c’était une sorte de murmure, cette fois-ci Kevin était le seul à ne plus entendre le fantôme. Une Serdaigle, une Poufsouffle et une Serpentard entendent ses paroles, mais pas moi.

Par la barbe de Merlin, je suis le seul mec ! Cette affirmation sembla choqué ses amies, Kevin se rattrapa avant de crée un dérapage dans ses attentions. Écoutez, vous l’entendez toute les trois, plus ou moins de la même façon, je pense à une télépathe, à la mort d’un fantôme il est peut être possible de garder ses capacités intellectuelle ? Mais je ne comprenais pas pourquoi vous trois vous entendaient quelque chose et pas moi. Je suis le seule garçon, c’est pour sa quelle s’est enfuit ou car peut être, elle ne peut parler au homme ou elle ne peut pas me sentir parce que j’ai eu peur d’elle.

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de fabriquer ? Pourquoi vous parlez aussi fort ?! Les professeurs vont nous tomber dessus et on va se faire punir alors qu’on part bientôt en vacances !

Kevin fit volte-face, Irisia venait d’intervenir, la jeune fille avait la voix tremblante, comme si elle venait d’être effrayé, mais son regard lancé des éclairs. Décidément c’était la journée, Puis la jeune fille de Serpentard pointa sa baguette lumineuse dans la tête de Kevin et continua à s’exprimer : Vous comprenez ce qu’elle raconte avec ces signes, vous ?

Quoi ? Tu l’entends pas, mais t’es une fille ? Et pourquoi tu as des paillettes sur ta tenue? Kevin n’avait pas du tout réfléchi aux conséquences de la question, cette fois-ci il le payera surement cher. Alors qu’il allait expliquer pourquoi il avait dit ça, il remarqua que le spectre avait disparu. Non d’un Scroutt en pétard, je ne serais jamais pourquoi je ne l’entendais pas ! C'est avec un air dépiter que Kevin marcha vers un coin de la salle et alors que les jeunes filles discuté de la situation, Kevin arriva en face d'une commode. PAF!, la tête du jeune serpentard venait de cogner dans la commode.

Pourquoi je ne l’entendais pas ! PAF! Pourquoi !!!

Au bout de quelque coup, le jeune garçon arrêta de se détruire le crane et observa une vitrine. Victoria Alexanders, Pointeur de la Maison Serdaigle ! Il avait trouvé ce qu’il cherché, les Alexanders avaient marqués Poudlard. Une fois son moral regonflé, il leva les yeux et resta planté devant une photo, ses amies ayant cru que son cerveau avait surement du lâché, n’y prêtèrent pas attention.
Heu…les filles…je crois que c’est… le doigt planté sur un personnage de la photo, il resta là les yeux grand ouvert.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

Mystère avant les fêtes  Privé- RPG Noël 

Rien ne s'améliorait dans la salle des trophées. Lorsque Lili commençait tout juste à comprendre ce que le fantôme disait, Kevin, pour sa part, était frustré de ne rien comprendre aux paroles du spectre. Cette fois-ci, je sens réellement que tout va dégénérer. Et honnêtement, je n'aime pas du tout cette impression! Il faut vraiment se calmer. Kevin, s'il te plaît!!! Détends-toi!!!

- Écoutez, vous l’entendez toute les trois, plus ou moins de la même façon, je pense à une télépathe, à la mort d’un fantôme il est peut être possible de garder ses capacités intellectuelle ? Mais je ne comprenais pas pourquoi vous trois vous entendaient quelque chose et pas moi. Je suis le seule garçon, c’est pour sa quelle s’est enfuit ou car peut être, elle ne peut parler au homme ou elle ne peut pas me sentir parce que j’ai eu peur d’elle.

Lili ne trouvait cela pas bête du tout. Cependant, elle était triste de voir son meilleur ami dans cet état. Cela ne lui arrivait que très rarement, et heureusement. En même temps, elle pouvait le comprendre. C'était très frustrant pour elle aussi quand elle n'entendait pas le fantôme. Tellement qu'elle s'était énervée, ce n'était pas du tout dans ses habitudes.

- D'accord, Kevin, c'est une très bonne description de la situation, je crois. Cependant...

La jeune fille fut interrompue par une nouvelle voix qui devait tout juste d'arriver.

- Mais qu’est-ce que vous êtes en train de fabriquer? Pourquoi vous parlez aussi fort?! Les professeurs vont nous tomber dessus et on va se faire punir alors qu’on part bientôt en vacances!

Lili reconnu la voix d'Irisia, une jeune Serpent. Elle semblait très perplexe, et elle avait raison. Elle était curieuse sur ce qui se passait et posa des questions. La jeune fille demanda s'ils savaient ce que le fantôme disait avec ses mains. Kevin l'interrogea, intrigué qu'elle n'entende pas la voix de la femme elle aussi. Il semblait content de ne pas être le seul, mais aussi dubitatif. 

- Kevin a établi une genre de théorie mais je ne sais pas s'il a raison, finalement... Je crois qu'il faudrait trouver comment l'aider au lieu de parler entre nous. Vous ne trouvez pas?

Depuis quelques temps, Elisabeth et Thalea ne s'exprimaient pas beaucoup. C'était plus Keivn, Irisia et Lili qui parlaient entre eux. Tant mieux... sans être méchante, cela fait du bien parfois, une petite pause... Kevin a raison, pourquoi Irisia n'entend pas le fantôme non plus? C'est très étrange... En même temps, est-ce voulu, ou alors c'est totalement normal? Pendant que Lii réfléchissait, la femme s'était un peu approchée d"eux. Elle les observait consciencieusement, ce qui intimidait un peu la jeune fille. Elle ne s'était jamais faite scrutée de la sorte par un être transparent. La jeune Martinez ne dit rien, mais réfléchissait beaucoup. 

Et si, justement, le fantôme avait le pouvoir de me faire entendre ses propos qu'à quelques personnes? Peut-être les a-t-elle choisies. En me voyant si frustrée, peut-être voulait-elle me donner la possibilité de comprendre ce qu'elle dit? Lili était contente d'avoir trouvé une piste plus ou moins bonne. Cependant, au moins, elle trouva quelque chose. Elle dit à haute voix ce qu'elle pensait, mais ajouta quelque chose à la dernière minute

- Et si, justement, le fantôme avait le pouvoir de me faire entendre ses propos qu'à quelques personnes? Peut-être les a-t-elle choisies. En me voyant si frustrée, peut-être voulait-elle me donner la possibilité de comprendre ce qu'elle dit? Alors, si c'est vraiment cela, tu devrais peut-être l'entendre bientôt Kevin. Je peux aussi être dans le champs hein! C'est très possible également!!

Le regard de ses camarades laissa la fille perplexe. Juste avec un petit coup d'oeil, elle pouvait voir qu'ils n'appouvraient pas à 100% sa théorie... Pendant ce temps, le fantôme avait disparu. Kevin cogna sa tête plusieurs fois sur une commode, découragé. Tout de suite après, il aperçut un trophée sur lequel était écrit le nom Victoria Alexanders. Qui est-ce? Sûrement une femme de la famille de Kevin... peut-être sa mère! Puis, son ami pointa une photo et demeurait très surpris. Lili aussi était perplexe. 

- Kevin, qui est cette femme par rapport à toi? Et pourquoi tu nous montres cette photo?

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence