Grande salle

Inscription
Connexion

Rencontre avec une Serdaigle.  PV Solaris 

C'était de bonne humeur que la jeune Abbygaëlle s'était rendue à la bibliothèque en ce début de matinier pour son devoir de Sortilège. Depuis quelques temps la jeune fille aima beaucoup les livres, elle est toujours avec un livre dans la main, alors qu'elle n'est pas du genre à aimer lire, mais lorsqu'elle a vu la grande bibliothèque du château, cela lui a directement donné envie de lire. Abbygaëlle allait comme tous les matins dans la grande salle commune pour aller prendre un bon petit déjeuner. Ce matin la jeune fille mourra de faim, elle se précipita alors en direction de la salle commune. Cela faisait quelques jours que la jeune sorcière était dans l'école, et elle ne si retrouver plus avec tous ces escaliers et Peeves dans les parages. C'est alors en mis chemin qu'elle se rendit compte qu'elle avait oublieé son livre. De bon matin la jeune fille aime lire un bon livre, et la Gazette du Sorcier. Abby se mit alors à courir en direction de la salle commune de Gryffondor. Sur le chemin plusieurs élèves regardaient la jeune fille courir, ce qui la gêner.

Enfin arriver dans la salle commune de Gryffondor, la jeune fille avait le souffle coupé, elle s'arrêta quelques secondes le temps de retrouver son souffle. Elle pouvait entendre son cœur battre la chamade. Elle monta les marches tranquillement, la jeune fille n'en pouvait plus. De retour dans le dortoir elle prit son livre qu'elle avait emprunté à la bibliothèque. Son livre dans les mains elle se rendit dans la salle commune en marchant plus vite, elle voulait quand même profiter de ses nouveaux amis. Abbygaëlle avait la tête plonger dans son bouquin, elle en apprenait des choses lorsqu'elle lisait ce livre. Elle n'avait pas lever la tête depuis au moins cinq bonnes minutes, ce que l’avantageait pas, elle fonça dans une personne sans le faire exprès. Elle se retrouva au sol son livre près de la jeune fille qu'elle avait bousculé.

-Désolé, je n'ai vraiment pas fait exprès !

Elle leva la tête en direction de la jeune fille qu'elle avait bousculé qui était elle aussi au sol.

-Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !-
Fière d'être une Gryffondor !
~La petite nouvelle de première année~

Rencontre avec une Serdaigle.  PV Solaris 

Solaris était dans la salle comme de Serdaigle, en train de lire un bon bouquin qu’elle avait pioché, quelques heures plus tôt dans l’énorme bibliothèque regorgent de livres qu’était la Bibliothèque. Solaris lisait beaucoup, et c’était généralement de gros livres qu’elle tenait fermement pour une bonne lecture. En ce moment même, elle s’était plonger dans « Une étude Rouge », un livre moldu qui parlait d’un détective prénommé Sherlock Holmes. C’était un livre que lui avait conseillé sa mère, une moldue. Elle aimait bien, puis elle s’était donnée le défi de le lire jusqu’au bout. Et elle l’avait presque terminé. Enfin, se lassant de lire encore et toujours, elle décida de visiter un peu Poudlard, car elle n’avait pas eu beaucoup de temps à elle pour explorer tous les petits recoins de l’immense château. Bien sûr, il y avait la solution de la Carte Maraudesque, mais la Serdaigle trouvait cela plus amusant de découvrir par elle-même les choses. Mais avant, elle devait se rendre dans la Grande Salle, pour pouvoir consulter l’affiche qu’elle avait vue la veille. Et puis, l’heure du dîner approchait à grand pas, et la Bleu et Bronze ne tenait pas spécialement à être en retard. Alors, elle posa son livre sur son lit et se laissa tomber de son lit à baldaquin et posa les pieds à terre. Elle avança sur la pointe des pieds pour ne pas déranger les autres filles du dortoir et sortit de la salle commune. Au passage elle attrapa un bout de parchemin-devoir et sortit. Là elle se retrouva face à des escaliers successifs et en descendit l’un en espérant que c’était la bonne direction. Elle descendit escalier après escalier pour enfin se retrouver sur le chemin de la grande salle où il y avait déjà pas mal de monde. Si elle s’attendait à se faire bousculer par une jeune fille, elle aurait fait plus attention, mais là elle était absorbée sur son devoir et ne regardait pas vraiment où elle allait. Apparemment, une autre jeune fille faisait comme elle mais avec un livre. Comme toutes les deux étaient dans la même situation, elles se rentrèrent dedans et se retrouvèrent à terre. Solaris était déboussolée et regardait autour d’elle pour voir sur qui elle était tombée. La jeune fille qui se tenait face à elle avait un sur sa robe de sorcière un insigne brodée de Gryffondor. La serdaigle entendit l’autre fille s’excuser :

-Désolé, je n'ai vraiment pas fait exprès !

La fille était blonde aux cheveux coupés aux épaules. Solaris s’empressa de lui dire que ce n’était pas grave en formulant ces quelques mots :

« Ce n’est pas grave ! Tu t’appelles comment ? »


Elle se releva et aida le Gryffondor à se relever également. Elle avait l’air sympa, et Solaris n’avait pas voulu la brusquer. Le jeune fille semblait aussi déconcertée qu’elle. Alors elle afficha un sourire gentil.

•remplaçante Finisseuse/Batteuse des Éclairs
🦅"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !" 🦅
Code-couleur : Tomato
Un été, l'éclat d'un jardin est aussi féerique qu'un feu d'artifice!-Céline Blondeau

Rencontre avec une Serdaigle.  PV Solaris 

La fille qu'avait bousculée Abby était une jeune fille brune, avec les cheveux longs onduler. Elle avait de très jolies yeux verts. Abbygaëlle sourit et prit la main de la jeune Serdaigle qui l'aider à se relever.

-Merci ! dit-elle gentiment.

La Serdaigle reprit ensuite:

-Ce n’est pas grave ! Tu t’appelles comment ?

Abby trouva cette jeune fille très gentille, elle n'avait eu l’occasion de rencontrée de nombreuses personnes depuis son arrivée à Poudlard. Mais, peut-être elle allait bien s'entendre avec cette jeune fille.

-Je m'appelle abbyagaëlle Scott, mais tu peux m’appeler Abby. dit-elle chaleureusement.

La jeune Gryyfondor regarda derrière la jeune fille et remarqua que son livre était à quelques pas des filles. Elle fit quelques pas pour aller le récupérer, soudain elle angoissait, elle se demandait si le livre n'était pas abimé, elle ne voulait pas de problème avec la bibliothécaire dès ses premiers jours ici. Abbygaëlle ouvrit le livre, il n'avait rien. La jeune fille était soulagée, non loin de ces pieds se trouvait le journal qu'elle avait également pris lorsqu'elle était monté dans le dortoir des filles. Elle se pencha pour récupérer la Gazette du Sorcier, lorsque celle-ci se pencha, elle trouva un parchemin, elle prit et se tourna vers la Bleu et Bronze.

-Ça doit être à toi, dit-elle en lui montrant le parchemin qu'elle venait de ramasser.

-Griffes et Crocs, Griffes et Cœur, Gryff vainqueurs !-
Fière d'être une Gryffondor !
~La petite nouvelle de première année~

Rencontre avec une Serdaigle.  PV Solaris 

Après l’avoir aider à se relever, Solaris se demandait comment elle allait réagir. La Gryffondor avait l’aire gentille, alors de ce qu’en pensait la Serdaigle, l’intéressée allait bien lui rendre son sourire. En attendant qu’elle réponde à sa question, Solaris contempla le visage de celle qu’elle avait en face d’elle à l’instant précis. La Rouge et or abordait des yeux bleus clairs, contrairement à elle-même qui avait des yeux verts émeraude. Ses lèvres étaient fines et elle possédait un joli petit nez. Bref, tout ce qui composait un visage, quoi. Même si elle ne connaissait pas son nom, la Serdaigle avait l’impression de tout connaître sur la fillette devant elle. La Gryffondor lui dit un Merci pour la remercier de l’avoir aider. La réponse à sa question vint ensuite faire son entrée en venant à formuler la phrase, en partant de la bouche, bien évidement. Ainsi, elle lui répondit sut un ton chaleureux, qui enchanta la Serdaigle :

-Je m'appelle abbyagaëlle Scott, mais tu peux m’appeler Abby.

*Abbygaëlle? C’est un joli prénom.* pensa Solaris. Elle n’avait encore jamais rencontrer d’Abbygaëlle, c’était la première fois qu’elle voyait une personne prénommée Abby, en tenant compte de son surnom. Solaris se retrouva plonger dans ses pensées, songeuse. Comme cela lui arrivait souvent! Elle ne comptait même plus le nombre de fois que cela lui arrivait. Si jamais elle aurait eut la vague idée de le faire, il aurait fallut au moins une page de parchemin. Mais bien-sûr, cela n'interraissait guère la jeune fille, qui préférait de loin compter les papillons, même si ça ne lui arrivait jamais. La plus part du temps, quelque chose ou quelqu'un l'arrachait de sa rêverie, mais là, elle allait bien devoir répondre, et donc, s'arracher seul de ses pensées. En même temps, ça ne devait pas être bien compliquer de faire cette chose, mais pour Solaris ça l'était. Enfin, plus ou moins. Elle allait tester cette expérience, et ça ne lui ferait sûrement pas de mal. Et voilà! C'était maintenant classée dans "Chose faite" dans l'esprit de la Bleu et Bronze. Alors, maintenant, répondre. Solaris se pris la peine de réfléchir un instant à ce qu'elle allait dire, puis elle s’exprimât sur le même ton chaleureux qu' Abby.

« Moi c’est Solaris Wiallsonew, enchantée ! »

Ah, Solaris était contente de faire une nouvelle rencontre. Elle et Abby allait peut-être bien s'entendre, après tout? Que le hasard fassent les choses. Si le hasard décidait que les deux fillettes s'entendent, Solaris serait heureuse, et voilà tout. Il ne fallait pas plus se creuser les méningme. Abby commença à s'activer la première. Elle ramassa son livre qui s'était échouer non loin, sans oublier pour autant son journal. Solaris put lire dessus qu'il s'agissait de "La Gazette du Sorcier", un journal qu'elle-même conservait sur sa table de chevet. Solaris repensa alors à son bout de parchemin qui lui aussi traînait par terre. Elle tendit la main pour l'attraper, mais la Rouge et or la devança. Apparement, elle s'était rendue compte de la présence du parchemin de Solaris. Abby l'attrapa et le tendit vers la première année en disant :

-Ça doit être à toi

Solaris ne mit pas bien longtemps pour récupérer son parchemin et fournie des remerciements à celle qui le lui avait rendu, avec sa petite voix éternellement enjouée et débordente d'énergie :

« Oui, merci beaucoup! »


Elle jeta un regard reconnaissant vers Abby en plus de sa phrase. Voilà une chose de faite!, se dit-elle. Soudainement, elle repensa au parc et combien la chaleur était épouvantable, tant qu'on aurait pu se croire à la plage. L'été était à nouveau là, avec son soleil étourdissant. Elle repensa à ses vacances, puis, elle ressortie une nouvelle fois de ses pensées.

Reducio
En soulignée : les mots pour l'animation de Serdaigle.

•remplaçante Finisseuse/Batteuse des Éclairs
🦅"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !" 🦅
Code-couleur : Tomato
Un été, l'éclat d'un jardin est aussi féerique qu'un feu d'artifice!-Céline Blondeau