Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

La rentrée des élèves de première année

Alicia était vraiment très excitée à l'idée de prendre le Poudlard Express et d'aller à Poudlard.
Arrivée devant la voie 9 3/4, elle a dit au revoir à sa mère qui ne pouvait pas traverser le mur puisqu'elle était moldue. Puis elle est passée avec son père : ils étaient arrivés juste à temps. Elle est montée dans dans le train et est partie chercher un compartiment vide qu'elle ne trouva pas facilement.
Une fois installée elle s'est mise à lire un livre moldu qu'elle avait apporter.
Le temps est passé vraiment vite. Après avoir traversé le lac, elle et les autres premières années ont été amené dans la grande salle pour la cérémonie de répartition. Ils ont tous écouté la chanson du choixpeau puis ils se sont tût pour écouter les noms énoncés. Quand elle fût appelée, elle alla timidement s'assoir sur le tabouret et on posa le choixpeau sur sa tête. Elle n'a pas essayer de l'influencer. Il réfléchi un moment et annonça :
"SERPENTARD"
Alicia ne s'attendait vraiment à aller dans cette maison mais elle était contente et elle retourna fièrement à sa place en attendant la fin de la cérémonie.

La rentrée des élèves de première année

Lorsque le Poudlard Express donna enfin son dernier souffle en gare de Pré-au-Lard, des nuées d'élèves se déversèrent sur le quai. Nausicaä ne connaissait personne, qui plus est, elle avait l'étrange impression d'être la seule à ne rien connaître au monde de la magie, elle n'avait donc pas osé adresser la parole à qui que ce soit, préférant s'assoir seule contre la vitre d'un compartiment vide.
Un immense homme aux cheveux et à la barbe hirsute affichait un sourire des plus réconfortant. Nausicaä se sentit immédiatement un peu rassurée, bien qu'elle n'ait jamais vu un homme à qui elle n'arrivait qu'aux genoux...
- Par ici les premières années ! Approchez, et on se dépêche ! criait-il.
Nausicaä suivit le mouvement, le regard perdu dans le ciel noir parsemé de milliers d'étoiles. Un grand lac surplombait une colline, sur laquelle trônait un immense château qui portait quatre grandes tours. Tous les premières années montèrent sur des barques, qui se mirent rapidement à glisser le long du lac dont la surface était noire comme de l'encre. Nausicaä était penchée au-dessus de l'eau, dans l'espoir de croiser une quelconque créature magique. Elle jurerait avoir vu, un peu plus loin, une sorte de tentacule géante attraper un oiseau avant de replonger dans les profondeurs.
Enfin, elle se retrouva devant les marches de marbre immaculé. Devant elle se dressait un véritable château à l'air vieillot. Les élèves montèrent les marches, et retrouvèrent une femme à l'intérieur qui les mena devant une immense salle. Quatre longues tables y étaient placées, et étaient toutes remplies d'élèves plus âgés qui semblaient déjà en pleine discussion. La pièce entière était éclairée par plusieurs chandelles qui voletaient dans les airs, et diffusaient une lumière tremblante et jaunâtre.
Nausicaä plissa les yeux, mais elle remarqua bel et bien quatre fantômes zigzaguant tout autour des tables, s'arrêtant pour parler aux élèves, avant de passer à travers eux pour remonter au plafond.
Les premières années avancèrent, et durent se mettre en ligne devant les tables. La femme qui les avait fait entrer monta sur l'estrade devant eux et déposa un tabouret sur lequel trônait un vieux chapeau noir de sorcier, rapiécé de toute part.
S'enchaîna alors de longs discours, un chanson chantée par le chapeau, puis la sous-directrice sortit un parchemin et commença à appeler les élèves uns à uns.
- Swanson, Nausicaä, dit-elle enfin.
Tremblante de la tête aux pieds, Nausicaä s'assit sur le tabouret. De toute part, de grands yeux la fixait avec interrogation.
On lui mit le chapeau sur la tête, qui lui glissa jusque devant le visage.
La fente du chapeau s'ouvrit, puis il commença à grommeler d'inaudibles paroles.
- Je vois... Il m'est difficile de choisir... Je vois d'un côté une tendance particulière au dédain des règles, mais je vois aussi en toi une grande tolérance... Cependant, il est clair que tes plus grandes qualités résident en ton hardiesse et ta détermination, GRYFFONDOR ! hurla-t-il.
La table aux couleurs rouges se mit à applaudir, et hurler, tandis que Nausicaä rejoignait joyeusement ses nouveaux camarades.
Dernière modification par Nausicaä Swanson le 28 mars 2018, 13 h 47, modifié 4 fois.

Nausicaä de la Vallée du Vent
Batteuse remplaçante des Griffes Ardentes

La rentrée des élèves de première année

Lors d'une douce matinée, Arthur devait se rendre à la voie 9 3/4 de King's Cross afin de rejoindre pour la première fois le Poudlard Express. Il y avait de nombreux moldus dans cette gare qui grouillaient dans tous les sens.

Sa mère le déposa une bonne heure avant le départ du train. Il prit son chariot, y chargea toutes ses affaires et s'empressa, après un long baiser à sa mère, de rejoindre les quais de la gare.
Il arriva devant le passage entre les quais 9 et 10 et attendit que tous les autres élèves, qui eux aussi allaient à Poudlard, passent à travers le mur pour pouvoir y aller.
Devant lui, il y avait une bonne dizaine d'élèves qui, de part leur taille, devaient eux aussi entrer en première année.

Une fois que tout le monde avait traversé, Arthur se dépêcha et passa le mur d'un coup, avant de tomber nez à nez avec un énorme train rouge, resplendissant.
Pourtant, Arthur en avait déjà vu des trains, mais jamais d'aussi grandioses ! Le train commençait déjà à chauffer car on pouvait voir qu'une épaisse fumée sortait au niveau de la locomotive.
Il alla donc directement à l'intérieur du train, trouva un compartiment vide et s'y installa. Il déposa sa valise au-dessus de sa tête, mit ses écouteurs et le sommeil le rattrapa avant même que le train ne parte. Le voyage s'annonçait rapide pour Arthur, qui ne gesticula pas de tout le voyage.

A son réveil, le train était en train de ralentir. Arthur se doutait qu'il allait bientôt arriver et découvrir enfin Poudlard, cette école de sorcellerie dont sa mère lui parlait toujours.
Assis à côté de lui, une jeune fille le regarda de haut en bas. Elle lui dit quelque chose, mais comme le garçon avait ses écouteurs, il n’entendit rien. Il les enleva alors et la fille répéta :


- Tu devrais mettre ta robe, nous allons bientôt arrivés ! dit-elle d'une toute petite voix.

Elle était plutôt mignonne, mais pas le temps de rêvasser il fallait absolument se changer. Ni une, ni deux, la robe était enfilée.
Le train arriva quelques minutes après. Excités par leur arrivée à Poudlard, les nouveaux arrivants était reconnaissable car ils ne tenaient plus en place. Arthur quand à lui, se sentait assez mal de voir autant de monde. Jamais il n'avait vu autant d'enfants dans un train. Et en plus, il y avait vraiment de très jolies filles. Arthur se dit qu'il devrait enlever ses écouteurs de peur de ne pas entendre les informations que les plus anciens pourraient leur dire.

Le voyage jusqu'au château se fit sans trop de problèmes et tout le monde était encore très excité.
Les plus anciens avaient déjà rejoint la grande salle et apparemment la directrice devait leur dire quelque chose, car il n'y avait pas un bruit.
Une grande dame arriva devant les premières années et leur demanda d'avancer dans la grande salle jusqu'à arriver non loin de la table des professeurs.
La gigantesque porte de la salle s'ouvrit et des centaines de visages se tournèrent vers les nouveaux. La traversée de la grande salle fût assez déroutante, car de nombreux chuchotements et rires se firent entendre.

Après un chant assez complexe du choixpeau, une longue prise de parole de la directrice et quelques conseils, les premiers élèves passèrent entre les bouts de tissus usés du chapeau. A chaque fois qu'un élève rejoignait sa maison, la table en question célébrait la venue d'un nouvel élève chez eux.
Arthur était assez gêné et ne savait absolument pas quelle maison il allait rejoindre. Une bonne dizaine d'elèves était passé quand Arthur entendit son prénom. Il avait bien fait d'enlever ses écouteurs, sinon il aurait sûrement loupé cela.
Le jeune garçon s'avança vers le choixpeau à pas tremblotants. Il s'assit sur le tabouret et on le lui déposa sur la tête. Soudain, le choixpeau se mit à parler doucement :


- Oh je vois.. Vous êtes un jeune garçon plutôt tête en l'air.. Mais vous semblez tout de même avoir beaucoup de ressources et être quelqu'un de réfléchi... Très bien.. Dans ce cas, je dirais... Serdaigle !

La table des Serdaigles se mit a applaudir de plus belle quand le garçon alla les rejoindre. Enfin, ce moment qu'il attendait tant était arrivé, il ne lui restait plus qu'à faire ses preuves.

La rentrée des élèves de première année

Lorsque la mère de Kara vint la réveiller ce matin là, la jeune sorcière était déjà débout. Excitée à l'idée de faire sa rentrée à Poudlard, elle avait eu beaucoup de mal à dormir. Kara attendait ce jour depuis des années, ses parents et grands-parents lui avaient raconté leurs années à l'école de Poudlard et elle était impatiente de s'y rendre à son tour. 

Lorsqu'elle arriva à la gare de King's Cross afin de prendre pour la première le train qu'il l’emmènerait à Poudlard, elle n'arrivait plus à contenir son excitation. Accompagnée de ses parents, elle attrapa un chariot et y déposa l'intégralité de ses affaires. Tous les trois, se dirigèrent ensuite vers le quai 9 3/4, passèrent à travers le mur et arrivèrent enfin sur ce fameux quai. Kara était émerveillée par le Poudlard Express qui se trouvait devant elle. Sa famille lui avait souvent raconté des histoires sur ce train et le voir en vrai la ravissait. 
Elle jeta un coup d’œil à l'horloge accrochée au dessus d'elle et se rendit compte que l'heure de départ était très proche. Elle ne voulait pas que le train parte sans elle ! Elle embrassa et serra ses deux parents dans ses bras, puis leur dit qu'elle attendait les vacances avec impatience pour les revoir.
Puis, d'un pas léger et joyeux elle monta dans le train. La plupart des compartiments étaient déjà pleins de jeunes sorciers impatients de commencer une nouvelle année. Elle continua de déambuler quelques minutes dans le train avant de finalement trouver un compartiment vide, elle ouvra délicatement la porte et s'installa. Kara adorait les voyages en train car ils lui permettaient de lire en toute tranquillité, c'est d'ailleurs ce qu'elle fit durant la majorité du voyage. 

Quelques heures de lecture plus tard, elle se rendit compte que le train commençait à ralentir. Elle s'empressa alors d'enfiler sa robe de sorcier. 
Le train s'arrêta. Elle ne savait pas vraiment où elle devait aller, alors elle suivit la masse de jeunes sorciers. Descendue du train, elle observa tout autour d'elle en se demandant ce qu'elle devait faire. Soudainement, un homme immense demanda aux premières années de le suivre. Ils s'exécutèrent tous et montèrent dans de petites barques qui allaient les emmener droit au château. Le spectacle était magnifique pour la jeune sorcière qui découvrait pour la première fois l'école dont on lui avait tant parler. Les nombreuses lumières que l'on pouvait apercevoir au travers des fenêtres offraient au château un côté magique. 
Le trajet se passa sans aucun problème et les premières années étaient ravies. On leur demanda d'attendre quelques instants devant la porte de la grande salle, afin de régler les derniers détails pour la cérémonie de la répartition. Kara sentait l'angoisse montée, l'intégralité de sa famille était passée par Gryffondor et elle espérait faire perdurer la tradition des Fawkes. 
Une femme arriva quelques minutes plus tard et leur demanda de la suivre. Elle les emmena dans la fameuse Grande salle. Kara fut éblouie par la beauté et la taille de cette salle. Son plafond magique était une merveille et les centaines de bougies flottant dans l'air lui donnaient une atmosphère intime. Les nombreux visages des élèves assis aux tables observaient les premières années qui timidement avançaient vers la table des professeurs. On leur demanda de s'arrêter et de se regrouper devant le Choixpeau. Celui-ci commença à chanter pour les nouveaux élèves. Puis, il s'arrêta et la sorcière qui les avait emmené jusqu'ici, leur expliqua comment allait se passer la cérémonie. 

Cette même sorcière commença alors à appeler les nouveaux élèves, ceux-ci étaient répartis les uns après les autres. Kara commençait à stresser à l'idée que son tour approchait. Elle ne voulait pas décevoir sa famille et s'inquiétait de ne pas être répartie à Gryffondor. Soudainement, elle entendit: 

- Kara Fawkes, dit la sorcière. 

La jeune sorcière s'approcha alors du Choixpeau et s'assit sur le tabouret. On lui déposa le Choixpeau sur la tête et celui-ci commença à s'agiter, il réfléchissait. Quelques instants plus tard, il prit la parole:

- Hum ... Je vois ... Un nouveau membre de la famille Fawkes ... Avec toi aucun doute possible. GRYFFONDOR ! cria-t-il.

En entendant le nom de leur maison, les Gryffondor assis commencèrent à applaudir et à exprimer leur joie. Kara était soulagée et très heureuse ! Etre répartie à Gryffondor était son souhait le plus cher et elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Elle alla s'asseoir avec ses nouveaux camarades et observa calmement la fin de la cérémonie. La jeune fille était ravie, soulagée et prête à faire ses preuves ! Elle avait hâte de commencer les cours et espérait rendre sa famille fière d'elle. 

"Sometimes the clothes do not make the man."

La rentrée des élèves de première année

Nous étions le 1er septembre, Jennifer, jeune sorcière âgée de 11 ans, attendait sa première rentrée avec impatiente. Dans le Poudlard Express, elle ne tenait plus en place. Dès que le train fut arrêté, elle faisait partie des premières à descendre. Elle fut émerveillée de ce qu'elle voyait, pleins de sorciers courant dans tous les sens, des préfets rassemblant leurs troupes, ça y est elle était belle est bien arrivée. Une voix forte et portante l'a sorti de ses rêveries ; Rubeus Hagrid, le garde chasse de Poudlard, appelé les premières années. À son étonnement, il était bien plus grand et bien plus imposant qu'elle n'avait pu se l'imaginer à travers les récits de son père. Ce n'était rien, elle le suivie de très près afin de ne pas perdre une seule information, mais également pour être aux premières loges de ses nouveaux paysages qui glissaient à une vitesse sous ses yeux. Malgré la pluie gelée qui tombait sur les élèves, Jennifer était en train de vivre l'un des plus beaux moments de sa vie. Une fois le groupe arrivé devant la grande porte en bois massif, Hagrid cogna bien trop fort pour Jennifer, qui fit un léger bond en arrière, surprise par sa puissance.

Une jeune femme nous ouvra la porte et nous sommes enfin rentrés au chaud. Quand Jennifer vu l'immensité de ce hall, elle n'en revenait pas. Mais elle resta concentré sur celle qui venait, d'un coup de baguette, de sécher tous les élèves.

« Voilà qui devrait être plus agréable, dit-elle avec le sourire. Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid, ajouta-t-elle. »

Jennifer fut une nouvelle fois distraite par l'endroit qui l'accueillait avec des murs si haut qu'il était difficile d'en voir la fin. Son émerveillement fut vite interrompu par la voix de celle qui venait de les accueillir.

« Je suis le professeur Almeida, Sous-Directrice de l'école, et professeur de Soins aux Créatures Magiques. Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi ! »

Les élèves s'exécuta et Jennifer accéléra la cadence de ses pas pour ne rater aucun mot du discours du professeur Almeida. Ils arrivaient dans une petite salle où ils ont du se serrer les uns contre les autres pour que tout le monde puisse entrer. Jennifer était au devant du groupe et écoutant attentivement les paroles de la Sous-Directrice de l'école.

« Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta-t-elle avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle. »

Jennifer n'avait qu'une hâte, être répartie dans une maison. Miss Almeida rouvrit la porte et poursuivit :

« La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Faites-vous beaux, mettez-vous en rang et suivez-moi ! »

Le groupe d'élève de première année lui emboita le pas une énième fois, plus ils avançaient, plus le bruit de la grande salle se faisait entendre. Enfin devant la porte, qui était bien majestueuse, comme tout le reste du château, le professeur l'ouvrit. Jennifer admirative de la décoration de la pièce fut principalement émerveillée par les bougies qui flottaient en apesanteur aux dessus des tables des quatre maisons. C'était tellement... magique, oui c'est le mot juste ! Le groupe longea les tables des élèves des autres années déjà installés pour arriver devant celle des professeurs, non loin d'un tabouret où reposait un chapeau, le Choixpeau magique plus particulièrement. La jeune femme nous accompagnant racla sa gorge et reprit d'une voix forte :

« La Cérémonie de la Répartition va commencer. »

Le calme se fit rapidement dans la salle, et c'est alors que le chapeau posé sur le tabouret prit vie et commença à chanter.
Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.

Dès que le chapeau eu finit, des applaudissements retentirent dans toute la salle et s'estompèrent très vite pour revenir à un calme très stressant.

« Le Choixpeau Magique, déclara Miss Almeida en désignant la relique, se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal, ajouta-t-elle face aux regards inquiets de quelques enfants. »

Une fois ces paroles prononcées, elle attrapa le parchemin comportant le nom de tous les élèves et commença à les appeler un par un. Dès qu'un élève fut attribué à une maison, celle-ci applaudissait et poussait de nombreux cris de joie. Lorsque vain le tour de Jennifer, elle avança, non pas sereinement mais pris son courage à deux mains et s'assit sur le tabouret avant que le Choixpeau soit déposé sur ses cheveux roux. Le silence lui parut une éternité jusqu'à ce que le Choixpeau cri haut et fort :

« Serpentard ! »

Jennifer fut surprise au premier abord de cette décision, mais après que tous ses camarades lurent applaudis, elle se senti comme chez elle. C'était cela sa destiné, Serpentard. Elle se dépêcha de rejoindre ses camarades et de s'asseoir à une table. C'est le moment, l'aventure commence maintenant.

La rentrée des élèves de première année

*J'ai mal aux genoux ...*
A force de rester debout à attendre son tour, Markus commençait à perdre patience, tournait la tête, regardait le "ciel" du plafond. Des petites minutes qui duraient une éternité ...
*Après lui c'est moi !*
...
Non, pas encore.
Il jalousait tous ceux qui étaient déjà assis, confortés dans leur choix de maison, satisfaits (ou non) et la faim n'arrangeait pas ses affaires. La patience n'était pas vraiment son fort. Il grimaçait, soufflait d'ennui. Enfin, pas trop fort non plus, histoire de ne pas se faire remarquer devant les professeurs.
...
Deux, trois, quatre personnes avaient été choisies entre temps. Gryffondor ! Serdaigle ! (Encore) Serdaigle !
*Gryffondor ? Pourquoi pas ... Serdaigle n'est pas si mal non plus.*
- Poufsouffle !
*Non, j'ai horreur du jaune ...*

- Markus Ward !

C'était le moment ! Exit l'ennui et l'impatience, bonjour le trac ! Il s'avança sans rien laisser paraître.
*Garde la face !*
Il n'avait pas vraiment réfléchi a l'instant du choix en lui-même, ne pensant qu'à aller s'asseoir pendant toute la cérémonie. Il s'assit sur le tabouret, et le Choixpeau se posa sur ses cheveux châtains.

- Mhh ... Une grande famille de sang-pur ... Des capacités certaines ... Serdaigle peut-être ? Non ... Pourquoi pas Poufsouffle ? N'etait-ce pas ce que tu voulais éviter ? Mhh ... Non, bien sûr, c'est un choix évident... SERPENTARD !

Son coeur retomba dans sa poitrine, et il leva le poing de la victoire en regardant la table de sa nouvelle maison.
*Alors ça c'est intéressant !*
Il savait que ses parents seraient fiers de lui aujourd'hui, eux-mêmes venant de Serpentard et Serdaigle. Il ne s'empêcha pas de commencer à imaginer la lettre qu'il allait leur envoyer le lendemain matin. Tout était à faire, à écrire, l'histoire qu'il allait vivre pendant 7 années dans ce château immense et regorgeant de mystères. Un château plutôt effrayant pour un enfant de 11 ans. Il savait qu'il ne pourrait pas rester seul, mais aucun doute que ses nouveaux camarades allaient lui plaire. Il s'assit à sa place parmi eux de tout son lest en étant déjà impatient d'être le lendemain.

La rentrée des élèves de première année

Autant, elle se sentait bien et heureuse en prenant le train, sur ce chemin qui la menait vers son avenir et vers son rêve depuis toujours, aller à l'école de magie la plus prestigieuse de toute : Poudlard
Autant quand le train s'arrêta pour finir son parcours qui menaient tous les futurs élèves sur le chemin de l'école, elle se mit à légèrement trembler d'angoisse..
Alii n'était pas quelqu'un de craintif ou de peureux mais, être dans l'inconnu pour elle ne la rassurait jamais vraiment et en même temps c'était si excitant pour elle, c'était son rêve, elle attendait ça depuis tellement longtemps !
Et si ce n'était pas ce à quoi elle s'attendait ?

"Allez, respire Alii, ça va aller, les autres ont surement autant la frousse que toi" se dit-elle

Oui, Alii aimait se parlait à elle-même
Un peu perdue, elle suivit la foule avec le guide à la grosse voix qui leur indiquait le chemin à prendre et sans perdre une minute, la cérémonie allait bientôt commencer..
Une autre pointe d'excitation mélangé avec un peu de peur noua son estomac mais la petite brune avait un large sourire, elle y était ça y est... Elle allait entrer dans cette salle qu'elle s'était imagine des million de fois. Et quand elle s'ouvrit, ses yeux bleu azurs pétillèrent d'admiration. Elle était subjuguée par la grandeur et la magnificence de la salle... C'était au-delà de toute son imagination, c'était beaucoup mieux !

Quatre grandes tables étaient disposées en ligne : une par maison de ce qu'elle a pu comprendre et elle se dit que dans quelques instants c'est elle qui irait s'asseoir à une de ces tables.
Légèrement intimidée par tout ce monde, ces rires et ces regards que les plus anciens posaient sur eux, elle était contente de s'asseoir pour écouter le discours de la sous-directrice.
Elle était très attentive à chaque mot qu'elle disait et récita avec tous ce texte qu'elle connaissait par cœur pour s'y être préparé bien longtemps à l'avance.
Puis le moment du choixpeau était là. C'était ce bout de tissu qui allait décider de son avenir, dans quelle maison elle allait faire toute sa scolarité.

"Aliizea Moore !"

C'était son tour... Elle se leva et regarda légèrement autour d'elle de ses yeux bleus azurs perçants. Sans pouvoir s'en empêcher, elle fixa la table des serpentard... C'était la maison qu'elle redoutait... Pourquoi ? Elle en avait tellement entendu... Ca lui faisait peur même si elle préférait juger les choses par elle-même. De toute façon en ayant fait tous les calculs possible c'était pratiquement impossible pour elle d'aller dans cette maison !
On posa le vieux choixpeau sur sa tête qui commençait à lui parler.. à elle... et seule elle pouvait l'entendre apparemment vu l'attente des autres élèves sur la réponse qu'elle allait donner le vieux bout de chiffon si précieux.

"SERPENTARD !"

Pendant que la table criait de joie de voir une nouvelle élève venir dans leur maison, Alii se décomposa voyant légèrement trouble quand elle regardait autour d'elle... Comment était-ce possible ? Rien ne lui avait prédit qu'elle irait dans la maison qu'elle redoutait tant et pourtant.... le choixpeau avait fait son choix et il ne se trompait jamais..
Se relevant doucement, la tête légèrement dans le vertige, elle ne voulait pas marqué non plus son grand étonnement par respect pour les élèves de Serpentard, alors elle sourit le plus sincèrement possible et rejoignit d'un pas mal assuré sa nouvelle maison.

Après tout, elle devait faire confiance au choixpeau, son avenir était à Serpentard qu'elle le veuille ou non et après tout, c'était l'occasion de voir si ce qu'on disait était réel ou si ce n'était qu'une histoire de rivalité ou de jalousie !
Prête à porter ses nouvelles couleurs, elle rejoignit tout ce beau monde de Serpentard !

Première année rp
Joueuse de Quiddicth

La rentrée des élèves de première année

Maria se souvenait encore de la veille, quand elle préparais ces bagage .Maria  étais une très  grande stressée, le changement l'angoissait, elle ne l'avais jamais cacher et n'en avais jamais honte. Mais le voyage ne fit pas exception, stressée de tout le bouleversement. Elle allait rentrer à Poudlard ! En plus, Solenn n'avait pas était de très bonne compagnie. Une fois descendue de cette espèce de bateau, le géant les emmena à l'enceinte du château. Il y avait le professeur Almeida. Maria avait peur d'elle. Non seulement elle était professeure mais elle était aussi la sous-directrice de ce lieu déroutant. Celle-ci expliqua tout aux premières années, le règlement etc... Puis, elle parla de la répartition.  La jeune Light prit peur, elle serra donc son petit haut vert pomme. Il y avait 4 maisons : Gryffondor, Serdaigle, Serpentard et Poufsouffle. Maria connaissait les 4 maisons . Elle espérait aller à Serpentard. C'était une maison très respectable. D'ailleurs , Miss Almeida présenta un chapeau . Celui-ci devrait nous répartir. Apparemment, il peut lire dans notre tête et nous attribué les maisons qui nous conviennent. Les premiers élèves appelés allèrent vers se chapeau. Sa voix était forte et faisait peur. Quand le chapeau nous avait dit notre maison, on allait vers sa table. Bien sûr, on applaudissait. Soudain, la voix d'Isabel Almeida se fit entendre.

-Maria Light ! appela-t-elle.

*Oh non* pensa la jeune fille. Pourtant, elle alla vers ce chapeau appelé le Choixpeau magique. Drôle de nom. La jeune Light s'assit sur le tabouret en tremblant.

-Que vois-je là ? Une détermination sans pareil, de la ruse ... Serpentard pourrait être une bonne maison pour toi ... Mais, non. Je vois en toi une soif d'apprendre, une intelligence sans pareil. Et surtout, l'envie d'en apprendre plus. Je pense savoir le nom de la maison qui te caractérise. Ma belle, tu iras à Serdaigle ! cria le Choixpeau.

Tout les Serdaigle applaudissaient. Maria se joignit à eux, à contrecœur. La question qu'elle se posait c'est : Pourquoi ?
Dernière modification par Maria Light le 13 juillet 2018, 18 h 39, modifié 1 fois.

Anita, Alice et Maria, telles des licornes nous dévoilons notre crinière de feu.
Rose, vert et bleu, voici donc les teintes choisies pour nos
cheveux !🦅"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !" 🦅

La rentrée des élèves de première année

Valentine se trouvait depuis un bon moment dans le Poudlard Express, elle y était montée en début de matinée et son impatience d'enfin voir le château qui deviendrait sa nouvelle maison ne faisait qu'augmenter. Mais en même temps, elle était inquiète... Elle se demandait si les autres élèves de première année aussi étaient songeurs. Elle n'avait aucune idée de la maison dans laquelle elle irait, et cela la tourmentait depuis le début du voyage.
Soudain Valentine sentit le train ralentir et se rendit conte qu'elle avait oubliée d'enfiler sa robe de sorcière. Elle l'a sortit et la mis en quatrième vitesse. Dès qu'elle eut fini, le train s'arrêta et le sifflet retentit. Elle regarda par la fenêtre et vit à sa plus grande joie que Poudlard était visible. Elle se mêla à la foule des premières années et se rendit sur le quai. Elle suivi ces derniers pour enfin arriver devant Poudlard où la directrice adjointe prononça son discours. D'après ce qu'elle voyait, les autres élèves n'étaient pas plus serein qu'elle. Finalement ils entrèrent dans la Grande Salle... La jeune fille ne croyait pas ce qu'elle voyait, des centaines, non plus, des milliers d'élèves étaient installés sur quatre tables et les attendait... La directrice adjointe montra un vieux chapeau rapiécé en disant qu'il était le choixpeau et qu'il allait nous répartir dans nos maisons.
Elle commença à nous appeler un par un dans l'ordre alphabétique, certains étaient envoyés  Gryffondor, d'autres à Serpentard, d'autres encore à Serdaigle et quelques uns à Poufsouffle. Elle se sentait de plus en plus anxieuse : Serpentard, Gryffondor, Serdaigle ou Poufsouffe ? Elle finit par se dire que de toute façon, le choipeau ne se tromperait pas et qu'il l'enverrait dans la bonne maison. À peine avait elle fait ce raisonnement que la voix de la directrice adjointe retentit dans la salle:

"Edin Valentine!"

Elle sursauta à l'appel de son nom et se dirigea vers le choixpeau. On le posa sur sa tête et elle entendit:

"C'est un choix difficile, tu as de grandes capacités, ton courage n'a d'égal que ta loyauté et ta sagesse mais ta plus grande qualité est sans nul doute ton ambition... C'est pourquoi, je pense que tu seras chez toi à..."

"SERPENTARD!!!"

Cette fois-ci la petite blonde eu la certitude que toute la salle avait entendu le dernier mot du choixpeau car, au même instant, des applaudissement s'élevèrent de la table vert et argent.
Voilà, en quelques secondes un chapeau avait fait le choix que la première année n'avait pas réussi à faire en plusieurs heures.
Heureuse d'être débarrassée de ce problème elle rejoignit ceux qui allaient être sa nouvelle famille.

Elle sentait qu'elle y serait bien...

*Il ne faut pas être plongé dans le passé, il faut profiter de l'instant présent et ne pas se soucier du futur
*Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté
*Filleule de la meilleure marraine de tous les temps !!!

La rentrée des élèves de première année

La porte qui ouvrait sur la grande salle s'ouvra. À ce moment la,Athalée se dit qu'elle ne pouvait plus faire marche-arriere. Mais qu'elle était bel et bien à Poudlard! Elle avanca, serrée entre tous les élèves qui comme elle venaient d'arriver. Elle essaya de se faufiler tant bien que mal jusqu'au devant de l'endroit où se trouvait la directrice qui prononçait son discours. Parmis tous ces élèves de première année, le silence était absent, c'était le chahut entre les élèves qui racontaient comment ils avaient découvert leur lettre, ceux qui espéraient être dans leur maison préférée ou encore ceux qui parlaient du voyage en train et de l'école. Quand tout le monde fut installé près de la directrice, le silence apparut enfin et l'on entendit celle ci prononcée:

"La cérémonie de répartition va commencer." 

Soudain, Athalée se rendit compte qu'elle allait devoir passer devant toute l'école pour que le choixpeau lui dise sa maison. Elle se mit à trembler mais essaya d'être forte. Elle sentit qu'il lui était impossible de prononcer un seul mot alors elle se tut et regarde attzntivatten les évènements. C'est alors que commença l'appel de chaque élève pour passer et être repartir dans les quatres maisons. Elle se mit à trembler de plus belle. Son nom commençait par un D, ce serait donc rapidement à elle de passer !! Elle respira profondément. 

"Athalée Drasilio."
 
À ce moment là, la jeune femme perdit ses moyens, elle avait peur de tout: est ce qu'elle allait se mette à trembler devant tous les élèves, allait elle s'évanouir ce qui lui était habituel!? Elle s'avança vers le tabouret, s'assit et écouta le choixpeau :

"Oh tu n'as pas confiance en toi..... Tu es timide.... Mais tu veux changer cela....tu veux montrer que tu es capable de bien des choses.....tu es très doué pour certaines choses.... Tu es prête à tout pour faire tes preuves.....alors je pense que tu vas aller à...."

Athalée se sentit mal, elle avait peur! 

"Serpentard!!!!!"

Athalée fut soulagé de savoir enfin dans quelle maison elle allait passer ses années à Poudlard! Elle rejoignit la table de vert et d'argent de sa nouvelle maison  et vit que tous le monde la regardait et applaudissait son arrivee, ce qui emplifiait sa gêne. Alors elle s'assit au bord de la table et regarda les autres élèves passes.
Elle savait qu'elle allait massee de merveilleuses années auprès de ses camarades de serpentaire et que le choixpeau avait forcément raison, elle veut faire ses preuves, son ambition est immense !!!
Ainsi s'était déroulée sa première soirée dans ce château qui était maintenant son école et sa demeure ! 

Petite baisse de présence jusqu'au 21: Je suis en vacances et je profite. =D
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

La rentrée des élèves de première année

Après plusieurs heures de trajet, le Poudlard Epxress finit enfin par arriver à destination. Un immense nuage de fumée submergea la gare lorsque la locomotive actionna ses freins. Jacob, une fois ses bagages récupérés, descendit du train puis suivit ses camarades. C'est alors qu'une grande figure apparut face à lui. Grand, barbu et quelque peu trapu, cet homme très intimidant qui disait se prénommer Hagrid les fit prendre position au sein d'une de ces barques amarrées au bord du lac. Le fin soleil d'été qui égaillait plus tôt la journée de Jacob fut vite rattrapé par une vive pluie d'orage.
A peine ils eurent traversé l'épais brouillard et la pluie qu'ils perçurent l'immense château de Poudlard. Une fois la porte passée, les nouveaux élèves se sentaient rassurés. Pourtant Jacob sentait que quelqu'un allait surgir de nul part. Ne fut-il pas surpris lorsque d'un seul coup Isabel Almeida qui traversait la pièce, sécha instantanément d'un coup de baguette tous les nouveaux arrivants.
Après avoir souhaité la bienvenue à Jacob et ses nouveaux camarades, la sous-directrice, aussi bienveillante qu'elle pouvait paraître aux premiers abords déclara :

- Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle.

C'est ainsi que Madame Almeida fit entrer tous les élèves dans la Grande Salle où se déroulait la cérémonie. Un brouhaha énorme rendait inaudible la moindre discussion dans la pièce. Chacun vaquait à sa propre occupation et ne se préoccupait des autres, sauf de son cercle d'amis évidemment. Au plus loin et perpendiculairement à celle des élèves était dressée la table des professeurs. Ces derniers impressionnaient beaucoup Jacob.
D'ailleurs, ce dernier faisait la queue comme chacun de ses camarades, jusqu'à un fameux tabouret sur lequel un étrange chapeau l'attendait.
Après une chanson prononcée par le chapeau, Jacob découvrit qu'en réalité ce dernier s'appelait le Choixpeau et qu'il était chargé de répartir les nouveaux élèves dans les quatre maisons de Poudlard. C'est ainsi que vint le tour de Jacob.


- Pas Serpentard, pitié pas Serpentard..., disait le jeune homme d'un air sur de lui et à la fois très incertain.
Le Choixpeau avait ressenti beaucoup de colère et de vice en ce jeune homme. Pourtant après une longue réflexion, il finit par déclarer d'un ton sec et certain.


- Gryffondor !!

- Ouf! s'écria Jacob, presque comme un soulagement pour lui.

Ainsi, sous les applaudissements de ses camarades, il rejoignit sa table, là où sa nouvelle maison l'attendait avec impatience.

Jacob Smith, Première année, Gryfondor.

La rentrée des élèves de première année

Héléna sortit du train avec les autres nouveaux élèves, elle suivit la foule qui se ruait vers un grand homme  -il mesurait à peu près deux mètre- il était barbu et parler d'un voix grave en priant les élèves de première année de le suivre, il portait une énorme lampe qui pouvait éclairer à cinq mètre de rayon autour d'elle. Héléna suivit cet homme immense qui se présenta sous le nom de Hagrid, il emmenait les jeunes enfants près d'un lac ou étaient installés plusieurs petit bateau. Héléna monta dans une de ces barque en piteuse état avec quelques camarades et avança, suivant la lampe qui éclairait la barque d'Hagrid. Quand elle vu le château elle fut surprise par la grandeur du monument... il était époustouflant, les clochers pointus qui ornaient le toit était à peine distinguable dans les nuages.
Quelques minutes plus tard Héléna franchissait la porte qui menait à la grande salle mais avant d'entrer un belle femme qui devait surement être une professeur fit son apparition. Elle se présenta, les élèves devaient l'appelait madame Almeida, puis elle dit d'un ton distinct pour que tous le monde la comprenne:

- Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle.

Héléna avait but ses paroles, puis on fit entrer les élèves dans la grande salle ou ils se réunirent face à un vieux chapeau en lambeaux, celui ci même s'exprimât se qui fit sursauter plusieurs élèves et rire d'autre d'années plus élevées:


Si vous m’trouvez un peu vieilli, 

Si vous m’trouvez détérioré,

Sachez que mon ancienneté

Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,

Il y a de cela fort bien longtemps,

Par quatre sorciers très puissants

Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie

Ne pouvait pas se pratiquer

Sans se faire mener au bûcher

Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros

Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs

Ont choisi de prendre pour repère

Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,

Ils ont pu faire de ce haut lieu

Une école où le plus dangereux

Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :

Godric, Salazar et Helga,

Et n’oublions pas Rowena.

Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants

Dont le courage est sans mesure.

Tous ceux qui ont soif d’aventures

Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe

A Serdaigle seront bien lotis,

Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,

L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants

Chez Poufsouffle se rendront sans doute

Car ce que le Blaireau redoute

C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer

Les malins et les ambitieux.

Si vous n’avez pas froid aux yeux,

Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants

Je ne vous ferai aucun mal.

Je vais juste devant toute la salle

Lire votre tempérament.


Quand le "poème" fut fini madame Almeida sortit un liste et commença à lire les prénoms, puis les élèves passaient sous le choixpeau qui les répartissaient dans les différentes maisons. Le tours d'Hélène venu:

-HÉLÉNA MÉRÉGA

Héléna s'avança est posa le choixpeau sur sa tête: 

- Hum, j'ai du mal à te placer, mais je pense opter pour: GRYFFONDOR!!!!!

Des acclamations s'élevèrent de la table des lions, Héléna se dirigea vers eux un grand sourire au lèvres...


H. Méréga
"Créez et inventez si vous voulez continuer et avancer"
Membre de la chorale.

La rentrée des élèves de première année

Inès était comme souvent très excitée. Le Poudlard Express était arrivé en gare et les élèves de première année qu'il y avait avec elle étaient partis dans d'autres compartiments, voir d'autres amis. Sophie se retrouvais donc toute seule pour descendre du train. La pluie était si forte que les élèves de toutes les années rechignaient à descendre. Les préfets réussirent quand même cet exploit et bientôt, le train fut vide. Arrivée sur le quai, ce qu'elle aperçue en premier fut la stature grande et imposante du garde chasse de Poudlard, Rubeus Hagrid. Il appela les premières années de sa voix forte et nous demanda de le suivre. Inès était une des premières à le suivre. C'est qu'elle avait envie de rentrer à Poudlard mais surtout pour se protéger de la pluie. Hagrid partit devant et toutes les premières années le suivirent. 
Nous étions trempés jusqu'au os quand nous somme arrivés devant l'imposante porte en bois qui menait au château. Une jeune femme nous a ouvrit la porte et nous sommes rentrés au château grelottant de froid.
"Voilà qui devrait être plus agréable." dit-elle avec le sourire.
D'un coup de baguette elle avait séché nos vêtement. C'était incroyable ! *Comme j'aimerais savoir faire ça* pensais-je
"Soyez les bienvenus à Poudlard ! Merci Hagrid" reprit-elle
Elle nous regarda un par un et, quand elle me regarda, je pris conscience du fait que j’étais belle et bien entré à Poudlard ! Elle attendit un peu avant de reprendre :
" Avant de pouvoir rejoindre le reste des élèves et de partager enfin votre premier festin à Poudlard, je dois vous faire part de quelques détails concernant vos années à venir en ces lieux. Suivez-moi ! »
Nous la suivirent. Nous étions tellement impressionnés par les décors du château et sa grandeur que nous avons passés tout le chemin à le regarder si bien que j'ai failli rentrer plusieurs fois dans les élèves qui étaient devant moi. Elle nous conduisit jusqu’à une petite pièce plutôt petite si bien que nous étions tous serrés. Une fois la porte fermée, le silence se fit.
« Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta-t-elle avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle. »
Elle fit une pause dans son récit, surement pour nous laisser le temps d'assimiler ce qu'elle venait de dire. 

« La Cérémonie de la Répartition va débuter dans quelques minutes dans la Grande Salle. Faites-vous beaux, mettez-vous en rang et suivez-moi ! » a-t-elle dit.
Sitôt dis, sitôt fait. Nous nous somme mis en rang et nous l'avons suivie, non sans contempler à nouveau les couloirs. Plus nous avancions, plus des bruits de voix se faisaient entendre. Ils arrivèrent devant une grande porte tout aussi imposante que la porte d'entrée. C'est de derrière que se faisait entendre le bruit. La dame ouvrit la porte et nous encouragea à entrer. Nous avons marché entre deux tables jusqu'à une petite estrade ou se trouvaient les professeurs et la directrice. En chemin certains élèves nous ont regardés, certains même nous on pointés du doigts. La dame se plaça devant nous, se racla la gorge et dit d'une vois forte :
« La Cérémonie de la Répartition va commencer. »
Le silence se fit et le chapeau se mit à bouger puis il se mit à chanter:

Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.

Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.

Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.

Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.

Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !

Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.

Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.

Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.

Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.


Tout le monde applaudit puis la dame proclama :
« Le Choixpeau Magique, déclara-t-elle en désignant la relique, se chargera de vous répartir dans votre future maison. Lorsque j'appellerai votre nom, vous viendrez vous asseoir sur le tabouret et je mettrai le Choixpeau sur votre tête. Ne vous inquiétez pas, il ne vous fera aucun mal, ajouta-t-elle face aux regards inquiets de quelques premières années. »

Elle saisit le parchemin puis appela les noms. A chaque décision du choixpeau magique, les élèves de la même maison applaudissaient très fort. Soudain son nom fut appelé. Elle s'avança jusqu'au choixpeau non sans appréhensions et s'installa sur le tabouret. La dame mit le choixpeau sur sa tête et il se mit à lui parler : Tu pourrait allez vers plusieurs maisons, tu es sage mais tu as peur de perdre tes proches, c'es ta plus grosse peur ! Tu es vive, aussi bien d'esprit que physiquement, Tu ne laisserais personne faire du mal à tes proches. Mais ton plus gros défaut, c'est que tu est extrêmement tétue ! Bon, ça y est, : 
"Gryffondor"
Les élèves de la table en question applaudirent et Inès se dirigea vers eux d'un air ravie ! 

Inès Amrane Gryffondor filleule de Mad Mal
"Tous seul on vas plus vite mais ensemble on vas plus loin".

La rentrée des élèves de première année

Le Poudlard express siffla et s'arrêta. Kirsty attendit que la foule d'élèves sorte du train pour prendre sa grosse valise et sortir elle aussi. Dehors, il pleuvait à torrent et la jeune fille ne distinguait que des silhouettes floues des élèves chahuteurs. Elle aurait put avoir peur, mais c'était l'excitation qui l'habitait, à ce moment là. Trainant sa valise, elle suivit la foule de première année qui était dirigée par Hagrid, le garde-chasse.
Les cheveux de la fillette furent vite trempés et lui collèrent au visage, lui aussi mouillé. Elle frissonnait. "C'est donc là que mes parents se sont rencontrés, pensa-t-elle, et qu'ils sont tombés amoureux". Kirsty s'efforça à rester calme et à ne pas hurler de joie. Elle leva les yeux et vit le château de Poudlard, au loin, qui paraissait si accueillant. Soudain, les 1er année arrivèrent face à un lac gigantesque. Des vagues le parcouraient, et Kirsty n'avait pas envie de tomber dedans. Hagrid les fit monter dans des barques, qui, comme le remarqua la fillette, prenait un peu l'eau. Elle s'assit sur un banc, serrée contre un garçon qui tremblait comme une feuille. Kirsty respira profondément et fixa le château. Les vagues les ballotaient, et elle n'aimait pas du tout ça. Elle s'accrocha désespérément au banc, et tenta d'oublier où elle était. S'il y avait une chose qu'elle détestait, c'était bien les voyages en bateau. Elle avait le mal de mer.
Elle fut prise d'un haut-le-cœur. Elle ne rêvait d'une d'une chose: sortir de cette barque.
Enfin, ils arrivèrent sur la berge d'en face. Kirsty sauta littéralement hors de l'embarcation et respira profondément. A l'entrée du château, Mme. Almeida, la sous-directrice, les accueilli et leurs dit:
- Bien. Comme certains le savent sûrement, votre première soirée à Poudlard sera décisive pour le reste de votre scolarité. Avant de prendre place dans la Grande Salle, chacun de vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune d'elle possède ses propres caractéristiques, ses propres valeurs, et a su montrer au fil des siècles la noblesse dont elle faisait preuve. Votre future maison sera pour vous une seconde famille qui comptera sur vous pour la porter au plus haut ! Pendant votre année, il vous sera possible de faire gagner des points à votre maison, en rendant par exemple de bons devoirs, ou avec une attitude exemplaire. Mais ces points peuvent aussi être perdus si vous enfreignez le règlement, ajouta-t-elle avec un ton plus dur. A la fin de l'année, la maison qui aura cumulé le plus de points remportera la Coupe des Quatre Maisons, ce qui constitue un très grand honneur ! Quelle que soit la maison dans laquelle vous serez, j'espère que chacun d'entre-vous se donnera corps et âme pour elle.
Après son discours, Mme. Almeida les amena dans la grande salle, une véritable marée de chapeaux pointus et de bougies volantes. La sous-directrice lut un parchemin qui contenait les noms des 1ers année. Dans un temps qui parut infini à Kirsty, l'appel arriva aux "P".
- Panglewood Kirsty.
Kirsty, stressée, s'avança. Elle prit le choixpeau et le posa sur sa tête. Il lui recouvrit complètement la vue.
- Mmm... Tu as les qualités d'un Gryffondor... Bravoure, courage, détermination, mais l'intelligence d'un Serdaigle. Salazar voudrait de toi, pour ta moquerie et ta fierté...
"Pas Serpentard, pas Serpentard, s'il vous plait!" supplia Kirsty, le ventre noué par la peur.
-Mmm... Tu me dis pas Serpentard ? Pourtant, tu en as vraiment le profil que recherchait Salazar... Bon, les Serdaigle sont trop sages pour toi. Oui, je vois que la maison qui te vas le mieux est... GRYFFONDOR !
Soulagée, elle enleva le choixpeau et sourit. Les Gryffondor l'applaudissaient bruyamment. Elle avait réussi ! Elle était à Gryffondor ! Son père serait fier d'elle.

Gryffe et crocs, gryffes et coeur, gryffe vainqueur !
Membre de S.C.E.P. et créatrice et présidente de Sergryffsouflard.
Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

La rentrée des élèves de première année

Après quelques temps le merveilleux voyage en Poudlard express avait pris fin. Larrissa avait été subjugué par les fabuleux paysages qu'elle avait rencontrée. Même l'ambiance dans le train lui avait plu! Personne ne l'avais embêté et plusieurs personne lui avait sourit! Décidément tout cela s'annonçait bien pour Larrissa! Une nouvelle vie commençait et elle comptait bien en profiter! Elle se voyait déjà 1ère de la classe et même avec quelques amies.

Mais en attendant elle devait affronter la cérémonie de répartition. Larrissa n'aimait vraiment pas être le centre des attentions. Elle s'imaginait déjà trébucher en se rendant sur le fameux tabouret et être la risée de toute l'école à peine arrivée. Cela lui était déjà arrivé (même si on l'avait aidé à tomber). Elle trépignait quand son nom retentit enfin.

Elle se rendit sur place, sans tomber! Et enfila le superbe choipeau magique (vieux mais magnifique)


Si vous m’trouvez un peu vieilli,
Si vous m’trouvez détérioré,
Sachez que mon ancienneté
Est redevable à la magie.

Ma naissance eut lieu ici-même,
Il y a de cela fort bien longtemps,
Par quatre sorciers très puissants
Dont l’histoire suit dans ce poème.


Il fut un temps où la magie
Ne pouvait pas se pratiquer
Sans se faire mener au bûcher
Et condamner pour hérésie.


Mais c’est alors que quatre héros
Souhaitant mettre à l’abri leurs pairs
Ont choisi de prendre pour repère
Les murs de cet antique château.


Avec nombre de sortilèges,
Ils ont pu faire de ce haut lieu
Une école où le plus dangereux
Serait de glisser sur la neige.


Bien sûr vous connaissez leur noms :
Godric, Salazar et Helga,
Et n’oublions pas Rowena.
Ce soir vous s’rez dans leurs maisons !


Gryffondor accueille les vaillants
Dont le courage est sans mesure.
Tous ceux qui ont soif d’aventures
Rejoindront le Lion flamboyant.


Ceux pour qui le savoir importe
A Serdaigle seront bien lotis,
Car si vous êtes quelqu’un d’esprit,
L’Aigle vous ouvrira sa porte.


Les dévoués et les tolérants
Chez Poufsouffle se rendront sans doute
Car ce que le Blaireau redoute
C’est de perdre amis et parents.


Chez Serpentard pourront rentrer
Les malins et les ambitieux.
Si vous n’avez pas froid aux yeux,
Le Serpent vert sera parfait.

N’ayez pas peur mes chers enfants
Je ne vous ferai aucun mal.
Je vais juste devant toute la salle
Lire votre tempérament.


En entendant la chanson du choixpeau, un nouveau doute l'envahit... Elle manquait de la plupart des qualitées demandées, et si le choixpeau répondait qu'elle n'était faite pour aucune des maisons? Que ferait elle?

Le choixpeau la rassura rapidement et déclara : SERPENTARD
Larrissa fut enchantée, elle n'avait aucune préférence et ne croyait pas à la mauvaise réputation des serpentard.


Elle se diriga, sous les applaudissement vers ses camarades souriant. Elle se sentait déjà chez elle!

En pausse!
  Retour   Répondre