Grande salle

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Sophie Lunera  

Un hibou porteur de mauvaises nouvelles  Libre 

Sophie, quand elle se réveillait avait toujours très faim ! Elle va donc très rapidement tous les matins dans la grande salle où elle peut manger à sa guise et lire la gazette du sorcier en attendant patiemment la réponse au hibou qu'elle avait envoyé à ses parents pour leur dire qu'elle était à Griffondor. Sophie était assise à la table de sa maison et parlait avec certains élèves qu'elle connaissait à peine et découvrait avec bonheur car la peur de Sophie était de se retrouver toute seule cette année.
Elle guettait donc, parmi tous les hiboux si elle voyait celui de ses parents. Et elle l’aperçut enfin. Il n'était pas particulièrement beau mais elle l'aimait bien ce hibou. Il arriva devant elle, déposa la lettre et s'envola vers la volière. *Papa et maman ont du lui dire de rester jusqu'à ce que je leur envoi une réponse* pensa-t-elle.
Elle se promit de monter lui donner du miamhibou dès qu'elle aurait un moment de libre. Elle entreprit donc de lire la lettre que ses parents avaient mis un mois à envoyer.
"Sophie,
Je suis très heureux que tu ais été envoyé à Poudlard et j'espère que tu en es fière et que tu honore la maison qui a été la mienne et celle de ta mère. J'ai mis du temps à t'envoyer ce hibou car malheureusement j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer et je tenais à ce que tu ai des amis sur qui compter pour t'aider à la porter.
Tu sais que ta mère a eu des soucis de santé pendant les vacances et on croyait qu'elle s'était remis. Mais malheureusement elle a eu un AVC et ne s'en ai pas sortie. Je voulais venir jusqu’à Poudlard pour te le dire de vive voix et pour que je puisse être à tes cotés pour t'annoncer cela car je sais que c'est une nouvelle très dure à digérer mais j'ai du partir à l'étranger pour mon travail d'auror et je ne pouvais me permettre de ne pas y aller.
J'espère que tu arrivera quand même à encaisser le choc et à te relever
Ton père qui t'aime."

Sophie, une fois la lettre lue en entier se mit à pleurer en silence et ne répondit pas aux questions de ses amis. Elle ne comprenait pas pourquoi son père n'avait pas pu venir lui dire. D'accord, son métier est important mais Sophie venait quand même de perdre sa mère et il n'avais pas pu venir ne serai-ce qu'une demi-journée ? Les sentiment qui se bousculaient dans son cœur étaient partagés. D'un coté l'immense tristesse d'avoir perdue un mère avec qui elle avait tout partagé et d'un autre, la colère du fait que son père ne soit pas venu.
Elle entendait les questions de ses amis mais n'arrivait pas à leur répondre. Elle leur fit donc lire la lettre et une fois que la première personne l'ai lue, elle vint la réconforter et bientôt, tout les élèves présent dans la Grande Salle et les professeurs savaient pourquoi elle pleurait et vinrent la réconforter. Sophie était contente de savoir que à Poudlard, la solidarité était de mise et que elle pouvait compter sur tout le monde, même ceux qu'elle ne connaissait pas encore.


Reducio
Tout le monde peut poster à la suite de ce RPG que vous soyez à griffondor, poufsouffle, serdaigle,serpentar, professeur ou n'importe qui ! Sophie a besoin de soutient de la part de tout le monde !

Un hibou porteur de mauvaises nouvelles  Libre 

Aneline était en train de manger à la table des Gryffondor en compagnie de ses camarades, elle aimait particulièrement manger, elle n'aurait jamais louper un seul repas, encore moins ceux de Poudlard, la nourriture était tellement délicieuse, la meilleure qu'elle n'ai jamais manger. Elle dégusta donc son repas en attendent l'arriver des hiboux, lors de l'arriver de ces dernier, la jeune rouge et or, comme à son habitude, récupéra le colis et la lettre que lui apportait Charmant, le hibou de son grand frère, elle parcouru rapidement la lettre de son frère des yeux, il lui racontait les dernières nouvelles de France, sa petite amie était tomber malade. Aneline s'arrêta dans sa lecture lorsqu'elle aperçu sa camarade Sophie devenir de plus en plus pâle, Sophie n'avait pas l'air d'aller bien, elle leur tendit la lettre qu'elle venait de recevoir., elle la parcourut des yeux et pût y lire :

"Sophie,
Je suis très heureux que tu ais été envoyé à Poudlard et j'espère que tu en es fière et que tu honore la maison qui a été la mienne et celle de ta mère. J'ai mis du temps à t'envoyer ce hibou car malheureusement j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer et je tenais à ce que tu ai des amis sur qui compter pour t'aider à la porter.
Tu sais que ta mère a eu des soucis de santé pendant les vacances et on croyait qu'elle s'était remis. Mais malheureusement elle a eu un AVC et ne s'en ai pas sortie. Je voulais venir jusqu’à Poudlard pour te le dire de vive voix et pour que je puisse être à tes cotés pour t'annoncer cela car je sais que c'est une nouvelle très dure à digérer mais j'ai du partir à l'étranger pour mon travail d'auror et je ne pouvais me permettre de ne pas y aller.
J'espère que tu arrivera quand même à encaisser le choc et à te relever
Ton père qui t'aime."


Elle posa la lettre sur la table et pris sa camarade dans ses bras, elle comprenait très bien ce que la jeune fille pouvait ressentir, elle avait elle même déjà perdu l'un de ses parents, bien que son père soit décédé des années auparavant, Aneline se souvenait encore de ce jour, ce jour où ce policier moldu était venu frapper à sa porte pour leur annoncer la mort de son père. Cependant, Sophie n'avait pas la chance d'être entourer de sa famille pour surmonter cette épreuve difficile. Elle sera donc un peu plus la jeune Gryffondor dans ses bras et se promis de tout faire pour aider la jeune fille dans cette épreuve, elle ne laisserait jamais une amie sur le côté et encore moins lorsque cette amie allait mal.

Gryffondor
Deuxième année
Couleur : #852345

Un hibou porteur de mauvaises nouvelles  Libre 

Morgana s'installa à la table des Gryffondors. Trois mois qu'elle était à Poudlard, et trois mois qu'elle découvrait avec émerveillement les secrets du château. Elle posa son sac et massa son épaule endolorie. Regardant la table des Serpentards distraitement, elle se servit son plat préféré : du poulet et de la purée. Un délice ! Elle se demanda comment tous les plats magnifiques apparaissaient sur les tables. Elle aurait tout le temps d'y réfléchir plus tard. Ayant finit son repas, elle commença à discuter avec des amies. Mais bientôt, Sophie, une de ses camarades de maison qu'elle appréciait le plus, se mit à pleurer. Morgana se retourna et remarqua une lettre qui passait de main en main. Ainsi dons, le chagrin de son amie venait de cette mystérieuse lettre... Morgana se leva et Aneline James, une autre Gryffonne que Morgana appréciait beaucoup, lui tendit la lettre. Morgana la lut, et plusieurs émotions se succédèrent dans sa tête. Stupeur, d'apprendre que la mère de son amie était décédée. Tristesse pour son amie. Et colère, envers le père de Sophie, qu'elle avait beau ne pas connaître, et qui ne s'était même pas déplacé pour soutenir sa fille ! Elle était certaine que Miss Loewy aurait laissé le père de Sophie venir la voir pour une nouvelle aussi tragique! Attrapant la lettre, elle la relue une troisième fois, avant de la faire circuler.



"Sophie,
Je suis très heureux que tu ais été envoyé à Poudlard et j'espère que tu en es fière et que tu honore la maison qui a été la mienne et celle de ta mère. J'ai mis du temps à t'envoyer ce hibou car malheureusement j'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer et je tenais à ce que tu ai des amis sur qui compter pour t'aider à la porter.
Tu sais que ta mère a eu des soucis de santé pendant les vacances et on croyait qu'elle s'était remis. Mais malheureusement elle a eu un AVC et ne s'en ai pas sortie. Je voulais venir jusqu’à Poudlard pour te le dire de vive voix et pour que je puisse être à tes cotés pour t'annoncer cela car je sais que c'est une nouvelle très dure à digérer mais j'ai du partir à l'étranger pour mon travail d'auror et je ne pouvais me permettre de ne pas y aller.
J'espère que tu arrivera quand même à encaisser le choc et à te relever
Ton père qui t'aime."



Morgana se rapprocha de Sophie, qui était dans les bras d'Aneline. Elle posa sa main sur l'épaule de Sophie et lui caressa les cheveux. Jamais, au grand Jamais elle n'avait pensé que cela se produirait à Poudlard. Mais la vie n'était pas toujours rose, elle était forcée de l'accepter. Prenant part au chagrin de son amie, elle la serra aussi dans ses bras. Pas question de l'abandonner ! Elle serait là pour son amie, un point c'est tout. Personne ne lui ferait de mal, et elle ne craindrait rien à Poudlard. Les professeurs et les élèves s'avançaient pour réconforter leur camarade. Morgana ne lâcha pas Sophie, elle laissa juste assez d'espace aux autres pour la réconforter. Elle réfléchissait à un moyen de réconforter son amie, et elle trouva une idée. Faisant un signe à Aneline, lui demandant de retenir Sophie, elle grimpa dans la salle commune des Gryffondor et attrapa quelques affaires, avant de courir jusqu'au parc.



Reducio
Pour ceux qui le souhaitent, et pour toi surtout Sophie, une surprise t'attend dans le parc !

Griffes et Crocs, Griffes et Cœurs, Gryff' Vainqueurs !
Parce que tu as la capacité émotionnelle d'une petite cuillère ! (Hermione à Ron, Harry Potter 5)
Le plus jeune des lionceaux grandira et deviendra un chasseur émérite et un lion redoutable.