Grande salle

Inscription
Connexion

Un repas animé  Libre 

Maintenant qu'elle se retrouvait seule, Aëlys était à nouveau perdue. Certes, elle savait bien qu'elle se trouvait dans la Grande Salle, mais elle ne connaissait personne ici, hormis ses professeurs et les préfets de Serpentard, évidemment.
Il y avait tant d'élèves ici que s'en était époustouflant. La jeune sorcière en connaissait quelques uns de nom mais ne les avait jamais vus, ou du moins reconnus. Après tous ces cours, la faim se faisait sentir. Seulement, où aller ? Elle hésita. Sans doute devait-elle rejoindre la table de sa maison mais aucune place n'était libre.
Tout à gauche, plusieurs bannières vertes et argentées étaient suspendues au-dessus d'une immense table où les étudiants discutaient. Juste à côté, il y avait les Griffondors, puis les Poufsouffles et enfin les Serdaigles.
Finalement, elle opta pour la première en espérant qu'on lui laisserait un petit endroit où se poser. Elle commença donc à se diriger vers sa table, quand une fille plutôt grande aux boucles blondes s'avança. Elle examina la première année avec un regard perçant qui rendit mal à l'aise la sorcière aux cheveux noirs. Un sorcier à la carrure impressionnante vint rejoindre la blonde.

- T'es dans quelle maison ? questionna-t-il d'un ton bourru.

Logiquement, ça se voyait sur son uniforme. Cependant, impressionnée par la taille du molosse, Aëlys répondit sans réfléchir.

- Serpentard.

L'autre sorcière fit la moue. Elle jaugeait encore la nouvelle.

- Et t'es une Sang-Pur ?

La jeune sorcière comprit alors. Elle était tombée sur un des rares clans encore existants qui n'acceptait que les Sang-Pur, ces sorciers sans une seule goutte de sang moldu. Tout son contraire... Elle qui croyait que ce temps était révolu se trompait lourdement. Elle amorça alors un mouvement de fuite. Elle savait qu'elle ne pourrait rien faire face à ces élèves. Même si elle quai de très bonnes notes, elle ne pourrait rivaliser face à des cinquième année. Et répliquer par la force serait parfaitement idiot vu qu'elle n'arrivait déjà pas à battre des filles de son âge. Alors vaincre un colosse pareil... C'était purement impossible. Mais ce dernier la rattrapa vivement par le bras, plaquant une main sur sa bouche. Elle voulu crier mais le faible son qui sortit fut étouffé. La fille eut un sourire carnassier.

- C'est une Moldue. Ça se voit à son air idiot.

Aucun élève n'avait rien vu, le bruit ambiant couvrait tout. Elle tenta alors de croiser un regard, que quelqu'un l'aide ! Mais déjà, le sorcier la tira vers un coin de la salle, comme pour bavarder tranquillement. Une fois là, il l'immobilisa.

- Tu vois, persiffla le garçon, nous on aime pas les Moldues...

Désespérée, Aëlys fixa le plafond au ciel étoilé. Il la frappa. Du sang s'écoula de sa bouche mais elle ne put rien dire. Il racana doucement et recommança. La jeune fille ferma alors les yeux. Elle devait se forcer à ne pas pleurer, cela leur ferai trop plaisir. Quand le troisième coup arriva, elle ne put retenir une larme, la douleur était trop forte. Au quatrième, elle s'effondra au sol. Mais un élève s'était soudain rendu compte qu'un petit groupe se cachait dans un coin. Intrigué, il s'approcha...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Un repas animé  Libre 

Aneline était en train de parler avec ses amis lorsqu'elle aperçue un groupe dans un coin de la grande salle *Étrange*pensa-t-elle, habituellement les élèves n'étaient pas aussi bizarre, et surtout ils étaient assis à une table. Intriguée, elle se rapprocha un peu, plus elle avançait et plus la chose lui semblait suspecte, les élèves semblaient entourer quelqu'un, elle accéléra le pas, pour découvrir une jeune fille, elle semblait être nouvelle, la jeune élève était dans un mauvais état, décidant d'intervenir la deuxième année fit signe à l'une de ses camarades qui l'avait vu partir pour qu'elle lui vienne en aides, après tout elles étaient très forte pour faire des blagues alors pour embêter quelques personnes qui s'en prenaient à une élève, pourquoi ne pas utiliser leurs petites habitudes diabolique. Elle prit une assiette rempli d'elle ne savait trop quoi et se rapprocha du groupe, elle fit ensuite semblant de trébucher et envoya l'assiette valser sur la tête du garçon.

"Oh ... Excuse moi, j'ai trébucher, je suis vraiment désolé !"

Ce retenant de rire la deuxième année prit sa baguette et essaya de lancer un sortilège de nettoyage, cependant, discrètement au lieu d'utiliser un sort de nettoyage elle utilisa un sortilège de lévitation, elle fit léviter une partit de la nourriture qui se trouvait sur le garçon pour l'envoyer dans les cheveux de la fille qui se trouvait avec lui.

"Oups, désolé, je suis tellement maladroite par moment !"

Elle avait de plus en plus de mal à retenir son fou rire, cela ne s'arrangea pas quand elle vit son amie jouer à son tour la comédie, profitant de cette diversion, la Gryffondor se glissa discrètement vers la première année qui n'allait vraiment pas bien. Elle se pencha vers elle et lui chuchota en lui prenant la main.


"Ça va aller, on va t'aider"

Et c'était vrai, elle avait réellement envie de l'aider, elle ne savait pas comment cette jeune fille c'était retrouver là ni pourquoi, mais elle ne comptait pas la laisser toute seule.

"Je m'appelle Aneline et toi ?"

Elle n'attendit pas que la Serpentarde lui réponde et la tira doucement vers la table des Serpentard qui était la plus proches d'elles. Elle reporta ensuite son regard sur son amie et lui fit signe de les rejoindre avant que les choses ne se gâte de trop pour elle. Elle prit ensuite une serviette et un peu d'eau et elle commença à nettoyer le sang qui perlait sur le visage de la jeune fille.

Ma Mémounette je t'aime fort fort fort ! Tu es la meilleure !!
Dunchinounet !!!!!!!
VIVE LES GRIFFES ARDENTES
Couleur : #852345

Un repas animé  Libre 

Yuzu accompagnait tranquillement ses amis sans prendre part a la discutions. Elle était bien trop occupée a pensée a ses problème. elle fit néanmoins interpellée quand Aneline James une camarade de sa maison avait quittée le groupe pour rejoindre un second groupe. Yuzu compris tout de suite de quoi il s’agissait, elle avait plus que l'habitude de ce genre de situation et savait pertinemment comment y remédier. Elle se mis en mouvement pour rejoindre Aneline, d'un pas déterminée et sur, en réalité si la jeune gryffone ne s'était pas trompée elle frissonnait deja de la suite des événements. Yuzu arriva, son visage sans aucune expression, froid comme le marbre et stricte, un visage qui annoncer rien de bon. La japonaise jeta un œil a la situation sans rien exprimer et vit une fillette de son age mal en point, elle attarda son regard sur des marques de... coups ?

La gryffone se plaça entre sa camarade et la serpentard, fixant les agresseurs, prête a intervenir. Elle n'avait qu'une envie c'est qu'ils montrent de l'hostilité une fois de plus, elle frétillait, la japonaise ne s'était plus vraiment battue depuis son départ du japon, et si elle pouvait mettre au service d'une élève en difficulté ses talents en art martiaux qu'elle avait pratiquée tout le long de son enfance avec sa jumelle en plus de se divertir un peu, elle n'allait pas laisser filer cette occasion. La fillette avait l'habitude de se battre pour défendre son petit frère, et cela contre des garçons bien plus grand qu'elle. Faut dire que ses entrainements était loin d’être les plus faciles, et cela l’avait bien forgée. Bien qu'elle n'avait jamais passée ses ceintures elle avait de loin le niveau d'un ceinture noire d'une catégorie au dessus d'elle, alors corriger quelques franfrelas sans expérience serait d'une simplicité déconcertante.

Sans quitter les élève responsable de cet agitation Yuzu prit la parole d'un ton sec.


"Line ? on est d'accord... je peux y aller a fond ?"


Elle était parfaitement équilibrée prête a esquiver et riposter au besoin et en vérité elle n'attendait que ça, et cela pouvait grandement se lire sur son visage.

Code couleur : #469277
*Picasso 2017, Peeves 2017, Gryffondor et élève du mois de Janvier 2018*
Ma lumière divine vous aveuglera tous !

Un repas animé  Libre 

Aëlys attendait le cinquième coup. Il ne vint pas. Ouvrant alors les yeux, elle aperçut le molosse couvert de... De quoi ? Ça ressemblait à de la mélasse au jus de citrouille mais la jeune sorcière n'en n'était pas certaine. En fait, elle s'en fichait pas mal. Une autre fille s'approchait. Un Gryffondor cette fois. Elle lui prit la main et lui chuchota :

- Ça va aller, on va t'aider.

Puis, gentiment, elle lui tamponna le visage avec une serviette et de l'eau.

- Je m'appelle Aneline, et toi ?

Lentement, la Serpentarde se releva. Elle avait mal partout mais tenait à montrer un visage aussi digne que possible face à sa sauveuse. Elle savait en effet que si elle n'était pas arrivée, les deux Serpentards, ou plus exactement le molosse car la blonde ne faisait rien, l'auraient peut-être tuée ou du moins gravement blessée. Encore un peu vacillante, elle répondit néanmoins.

- Merci. Moi c'est Aëlys. Aëlys Plumagel.

Elle esquissa un doux sourire à l'intention d'Aneline. Elle aurait bien été incapable de faire ce qu'elle avait fait. En même temps, ce n'était sûrement pas une Gryffondor pour rien... Soudain, une pensée lui vint. Où donc étaient passés les deux bourreaux ? C'est alors qu'elle vit, un peu plus loin, une autre Griffondor au type asiatique qui faisait face aux deux Serpentards. Ces derniers avaient dégainé leur baguette magique et le molosse souriait méchamment.
La première année ne voulait pas comprendre. Cette fille allait les affronter ! À vue d'œil, ce n'était qu'une deuxième année alors qu'ils étaient sans doute en cinquième. Niveau magie, même en étant très talentueuse, c'était quasiment peine perdue. Alors elle attaquerait peut-être frontalement ? Seulement, la minceur de la Gryffondor ne paraissait pas présager une grande force physique... L'asiatique devait peut-être connaître un art martial. Mais les deux Serpentards riposteraient alors avec des sortilèges...

Alors qu'Aëlys réfléchissait encore, l'asiatique se tourna vers Adeline.

- Line ? on est d'accord... Je peux y aller à fond ?

"Non ! voulu crier la Serpentarde qui ne tenait pas du tout à voir quelqu'un se faire massacrer sous ses yeux" Elle se contint pourtant. Elle pensait bien qu'on arrêtait pas une Gryffondor courageuse de cette façon. Ça risquait au contraire de la motiver... Il fallait de la subtilité si elle voulait empêcher la fille de se battre. Et après tout, la subtilité, c'était le truc des Serpentards, non ? "Du moins, en majorité. songea-t-elle en regardant le molosse qui l'avait tabassée"

- Heu... Je veux pas dire mais je pense que ça serait mieux de les emmener chez un professeur. fit la jeune sorcière Histoire qu'ils soient jugés à leur juste mesure...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Un repas animé  Libre 

Yuzu fut interpelée quand la fillette qui était sur le sol prit la parole pour demander de prévenir les professeurs. La japonaise était totalement contre cette idée, elle était sur qu'elle aurait plus d'impact sur eux si c'était elle qui "punissait" ces mécréants.

- Heu... Je veux pas dire mais je pense que ça serait mieux de les emmener chez un professeur.

Elle maintenait son regard sur le plus costaud et l'évalua, c'est vrai que sans baguette c'était une chose simple de le mètre au tapis mais lui et son chien de garde avaient déjà dégainés leurs baguettes. Yuzu prit le temps de réfléchir a une stratégie d'approche. Aneline ne lui avait toujours pas repondu, alors la japonaise voulu prendre la parole mais se résilia quand elle entendu un léger bruit anodin pour le reste du monde mais très significatif pour la fillette. c'était un espèce de "cliquetis", on très singulier, tellement singulier que ça se rapprochait d'un petit bruit que l'on peut faire pour jouer a embêter une personne. Yuzu se mit a sourire d'une façon plutôt machiavélique et sauta instantanément sur le coté quand un second "cliquetis" pouvait être distingué. Il s'accompagna d'une formule "Petrificus Totalus"et en l'espace d'un instant le "Colosse" se retrouvait tout bleu droit comme un piquet et prêt a tomber sur le sol. Yuzu profita de ce petit lapses de temps pour réagir en sortant sa baguette et accompagnant ses mouvement par quelques coups bien placé pour faire trébucher le second assaillant qui était trop occupé a regarder ailleurs. Une fois le second maitrisé elle lança un Expeliarmus et la baguette de l'élève en question vola en direction de Aneline. Yuzu était dans le dos du chien de garde tandis qu'elle s'exprima a l'attention de celui qui avait été pétrifié a peine plus tôt.

"ça fait quoi de s’être fait battre par des première année issue de deux parents moldue ?"

C'était totalement faux, Yuzu était se que l'on pouvait qualifier de "sang pur" issue de l'union d'une sorcière anglaise et d'un sorcier Japonais. mais elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir voir leur tête quand les deux lache apprendraient qu'ils s'étaient fait avoir par des fillettes bien plus jeune qu'eux et "moldue".


Il ne tarda pas de voir apparaitre une copie conforme de Yuzu, apparaitre baguette en main. C'était la jumelle de Yuzu, Hanai, elle avait faite le même entrainement que la jeune et les deux n'était jamais très loin ou du moins tres rarement séparée. Hanai prit la parole en japonais pour s'adresser a sa sœur. la discutions était froide et sans émotion pour ceux qui la vivait de l’extérieur.

Elle se tourna vers les deux jeune filles sur le sol et les salua de façon chaleureuse.


"Salut, moi c'est Hanai enchantée !"


Yuzu qui était toujours derrière dans le dos d'un des deux bourreaux et qui pointait sa baguette sur celui ci s'adressa une nouvelle fois a Aneline en prenant bien le soin d'attendre, cette fois ci, sa réponse.

"on en fait quoi Line de ceux la ?"

Reducio
(j'ai l'accord de Hanai pour jouer son personnage et elle a validée les actions)

Code couleur : #469277
*Picasso 2017, Peeves 2017, Gryffondor et élève du mois de Janvier 2018*
Ma lumière divine vous aveuglera tous !

Un repas animé  Libre 

Alors qu'elle était en train de nettoyer les plais de la serpentarde, cette dernière lui répondit.

"Merci. Moi c'est Aëlys. Aëlys Plumagel."

La deuxième année reporta ensuite son attention sur son amie qui se trouvaient encore avec les assaillant d'Aëlys, en la voyant la Gryffondor esquissa un sourire, son amie avait l'air de vouloir se battre, lorsque cette dernière pris la parole ses dires ce confirmèrent.

"Line ? on est d'accord... Je peux y aller à fond ?"

Même si la proposition était assez entraînante, Aneline n'aimait pas se battre, elle préférait prendre la vie du bon côté et aller de l'avant. En regardant un peu mieux son amie elle comprit que cette dernière avait besoin de se défouler. *C'est quand même une mauvaise idée*, pensa-t-elle, elle s'avait que les deux élèves le méritaient mais si elle vengeait la jeune Serpentarde les problèmes se retourneraient vers elle. Avant même qu'elle ne puisse ouvrir la bouche, Aëlys avait reprit la parole.

"Heu... Je veux pas dire mais je pense que ça serait mieux de les emmener chez un professeur. fit la jeune sorcière Histoire qu'ils soient jugés à leur juste mesure..."

Yuzu eu soudainement un sourire machiavélique et très vite Aneline comprit, Hanai était arriver, le premier assaillant tomba au sol saucissonner, quand au deuxième il ne tarda pas à subir la colère de Yuzu, la baguette de ce dernier vola vers Aneline qui l'attrapa au vol.

"ça fait quoi de s’être fait battre par des première année issue de deux parents moldue ?"

S'en était trop pour elle, Aneline partit dans un fou rire en entendant la réflexion de Yuzu, elle avait vraiment le don pour appuyer la ou sa faisait mal, encore plus lorsque l'on connaissait le véritable nature des jumelles. Alors qu'elle se remettait peu à peu Aneline vit apparaître la copie conforme de son amie, très vite cette dernière se présenta à Aëlys.

"Salut, moi c'est Hanai enchantée !"

"on en fait quoi Line de ceux la ?"

Avant de répondre à son amie, la jeune Gryffondor se tourna vers leur nouvelle camarade pour faire une chose qu'elle pensait nécessaire.


"Et elle c'est Yuzu", lança-t-elle en souriant, "Les deux jumelles de Gryffondor, petit conseil, il vaut mieux les avoir avec toi que contre toi", puis se retournant vers ses camarades de maisons elle répondit en souriant, "Hum, je ne sais pas trop on pourrait faire appelle à Esmée non ? Elle est préfète après tout ? Ou sinon on va chercher un professeur ?"

Elle reporta à nouveau son attention sur Aëlys pour continuer de nettoyer les tâches de sang qui avait pris place sur le visage de la jeune fille.

Reducio
Désolé du retard les filles, j'ai été absente un moment et du coup j'ai pas vraiment répondre aux RPG

Ma Mémounette je t'aime fort fort fort ! Tu es la meilleure !!
Dunchinounet !!!!!!!
VIVE LES GRIFFES ARDENTES
Couleur : #852345

Un repas animé  Libre 

Quand Aëlys vit se dessiner un sourire machiavélique sur le visage de la japonaise, elle comprit qu'elle avait raté sa tentative d'apaisement. "Il faut croire qu'on ne change pas des Gryffondors... J'espère juste qu'elle sait bien se battre... "

Elle la vit soudain faire un bond sur le côté. Étonnée, Aëlys fronça son sourcil. Heu... Elle comptait vraiment les battre en sautant ? Mais son étonnement laissa vite place à une surprise encore plus grande : un sosie parfait de la japonaise venait de lancer par derrière un "Petrificus Totalus" sur le colosse. Le regard de la première année passa de la japonaise 1 à la japonaise 1 bis sans trop comprendre. Le garçon tombait à terre, bleu et droit comme un piquet tandis que la seconde rouge et or s'occupait de la fille, déstabilisée elle aussi par ces apparitions. En quelques coup bien placés et un Expelliarmus plus tard, les deux assaillants d'Aëlys se retrouvait à terre.

Une des deux filles, la Serpentarde ne savait plus laquelle à présent, lança alors :

- Ça fait quoi de s'être fait battre par des premières années issues de deux parents moldus ?

Une lumière jaillit dans le cerveau d'Aëlys. Elles étaient jumelles ! Ça expliquait la ressemblance. Brusquement, Aneline fut prise d'un fou rire incontrôlable. Contaminée, la jeune verte et argent rit aussi, sans savoir pourquoi, mais le fit plus discrètement. D'ailleurs, elle s'arrêta vite car la jumelle de "japonaise 1" venait la voir.

Salut ! Moi c'est Hanai, enchantée !

Hanai, joli prénom ! Et bien asiatique. Aëlys espérait juste réussir à différencier les deux Gryffondors et leur attribuer le bon prénom... En même temps, du moins pour l'instant, elle ne connaissait qu'un seul nom. Cela lui donnait un bon prétexte pour se tromper. Elle fit donc un sourire chaleureux à sa nouvelle amie. Elle espérait pouvoir faire plus ample connaissance avec elle, mais la "japonaise 1" questionnait déjà Aneline.

- Line, on en fait quoi de ceux-là ?

Aëlys redirigea son attention vers ses deux agresseurs, à terre. Elle avait bien envie de leur dire de les laisser là ou de le jeter dans le lac, mais malgré son aversion pour eux, elle n'était pas si méchante que ça ! Quoique...
L'image de deux paquets balancés dans le lac du château s'imprima dans sa rétine. Elle secoua la tête, se réprimandant intérieurement. " Mais à quoi tu penses Lys ! Reprends-toi ! "

Le fou rire d'Aneline était terminé. Avant de répondre à la question de son amie, elle se retourna vers la première année et fit la présentation de "japonaise 1" assortie d'un conseil :

- Il vaut mieux les avoir avec toi que contre toi.

Ça, Aëlys l'avait bien vu. Étant donné la façon dont les jumelles se battaient, il valait mieux être de leur côté. Et ça tombait bien puisque pour le moment les rouge et or étaient pour elle. Aneline s'adressa de nouveau à "japonaise 1", qui s'appelait en réalité Yuzu. Encore un beau prénom bien oriental...
Elle proposait donc d'appeler Esmée, préfète des Gryffondors ou encore un professeur.

" Mmm... Mauvaise idée, si un professeur voit les deux Serpentards au sol, il risque de nous punir nous... Un préfet vaut mieux. "

Aëlys finit de s'éponger le visage. Ils n'y étaient pas allé de main morte ! Et tout ça pour quoi ? Parce qu'elle était Moldue ! Ces idées datant du moyen-âge choquait la jeune fille. Pourquoi juger sur la race ? C'était ridicule ! D'ailleurs, sa grand-mère paternelle était une Sang-Pur. Alors ? Le problème, c'est qu'elle était chez Serpentard et son fondateur n'était pas franchement en admiration devant les enfants de moldus.
Elle se demanda ce qui serait arrivé si elle était née à l'époque de Salazar. Il ne pouvait certainement pas concevoir qu'une fille telle qu'elle puisse aller dans SA maison ! Que serait-elle devenue alors ? Serait-elle allée à Serdaigle comme le Choixpeau prévoyait au départ de l'envoyer ? Mystère...

Revenant à la réalité, elle prit la parole :

- Je pense que ce serait bien d'avoir des préfets de nos deux maisons. Ça évitera de relancer la guerre Serpentard/Gryffondor, non ? Je suis sûre que Bryn Farell est très diplomate et s'arrangera avec votre préfète sans que cela fasse scandale.

En attendant une réaction de la part d'Aneline, d'Hanai ou de Yuzu, Aëlys défroissa un peu sa robe de sorcière quelque peu tachée de sang.

Reducio
C'est pas grave, je comprends ;)

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Un repas animé  Libre 

Les deux camarades de Yuzu commençaient à discuter sur le comment, le pourquoi enfin chose que Yuzu n'écoutait qu'a moitié. Elle tira juste de cet échange de la déception, ils étaient nul les fameux Serpentard, et elle se demandait si elle n'aurait pas préféré intervenir seule qu'avec l'aise de sa soeur. Ça aurait était plus divertissant. Alors que les deux autre commencait à débattre sur les préfets ou les professeurs. Yuzu se pencha vers la Serpentard qu'elle venait de maîtriser avant de lui souffler à l'oreille.

Bouge pas d'un pouce....dans ton propre intérêt

Elle la lâcha avant de se mettre en route vers la sortie de la salle. Yuzu ne comptait pas rester tout le côté "amusant" était fini et les relations social n'était pas son fort alors aucune raison de rester pour elle. Chose qui était totalement différent pour sa soeur elle était l'opposé de Yuzu, un peu comme noir et blanc les deux se complétaient. Intéressant au vue de leur physique totalement identique.

Alors que Yuzu progressait avec son air froid et fière elle jeta un regard à la petite Serpentard qui avait commis comme crimes le simple fait d'exister, le tout accompagné d'un petit commentaire à son égard très calmement.

C'était un plaisir... regardant la Serpentard tout en laissant un léger silence légèrement gênant avant de reprendre en attribuant un nom totalement au hasard comme elle avait l'habitude de le faire. Nancy

Puis elle reprit sa route tout à fait normalement et calmement, c'était presque théâtral, c'est à dire que Yuzu aimait soigner ses sorties, ou du moins elle aimait bien partir de façon non conventionnelle, des fois elle se contentait de ne rien dire et des fois elle se faisait un petit délire pour s'amuser.

Sa soeur se contenta de lever les yeux au ciel avant de s'excuser pour le comportement de Yuzu. Elle finit par saluer Aneline et la petite verte très formellement avant de se mettre en route sur la piste de sa soeur. Peut être dans un but de lui faire un peu la morale et de lui rappeler certaine règles de respect ou autre. Décidément les jumelles étaient très différente à l'intérieur.

Code couleur : #469277
*Picasso 2017, Peeves 2017, Gryffondor et élève du mois de Janvier 2018*
Ma lumière divine vous aveuglera tous !

Un repas animé  Libre 

Après avoir soufflé quelques mots à la Serpentarde ligotée à terre, une des deux jumelles asiatiques, celle nommée Yuzu, se dirigea vers la porte de la salle, d'un air froid et fier très déstabilisant pour la fillette. Mais alors qu'elle allait sortir, elle se retourna brusquement, saluant presque Aëlys d'une révérence, ou tout autre signe de noblesse Japonais dont la verte et argent ignorait l'existence, avant de lancer très calmement :

- C'était un plaisir... Nancy

Nancy ???? D'où ce nom pouvait-il bien sortir ? Sans nul doute que la Gryffondor s'amusait à faire des sorties théâtrales... Même si elles n'avaient absolument aucun sens. En tout cas, ce prénom un peu pompeux tout droit venu de l'Amérique correspondait bien peu à la jeune Plumagel, douce française aux gouts plutôt raffinés... Ce fut donc un peu éberluée, qu'Aëlys la regarda quitter la pièce telle une actrice exécutant son final. Elle ne parvenait pas à cerner l'esprit de cette élève à la fois empreinte de noblesse et très imprudente.
Sa sœur leva les yeux au ciel et la salua plus formellement avant de rejoindre Yuzu. Il semblait à la jeune Serpy qu'elle pourrait plus s'entendre avec Hanai que sa jumelle, mais après tout elle les connaissait fort peu toutes deux. En tout cas, elle n'avait pu en remercier aucune, elles étaient parties trop vite pour qu'elle ait le temps de réagir.

Revenant à Aneline, sa première "sauveuse", Aëlys aperçut par derrière elle que le sang sur son visage avait fini de couler. Elle était redevenue normale, hormis le fait que son uniforme soit taché de rouge et déchiré en quelques endroits. Brusquement, la première année se souvint qu'elle allait avoir cours de DCFM. Son regard se porta du côté de l'horloge disposée à peu près au milieu de la pièce. A vrai dire, il ne lui restait que cinq minutes avant le début du cours. Un peu paniquée à l'idée de devoir se changer, car il lui était absolument impossible de paraître dans cette tenue face à l'élégante Amy Holloway, elle s'excusa auprès d'Aneline.

- Je suis désolée, j'ai cours... En tout cas, merci beaucoup pour ce que tu as fait ! J'espère que nous nous reverrons bientôt !

Elle sourit à la rouge et or puis, récupérant ses affaires, s'éclipsa rapidement.

Reducio
Fin du RPG pour moi :)

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~