Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Un repas pas comme les autres  PV 

Le repas était toujours un moment particulier pour Ivy. Depuis toute petite elle aimait la bonne nourriture ainsi que la cuisine et il faut dire que les plats à Poudlard étaient particulièrement agréables en bouche.
Étant fille de boulangère elle avait une passion pour les pains et la pâtisserie. Elle aimait expérimenter même si ses expériences culinaires étaient souvent imangeables. Ils faut dire qu'Ivy était assez maladroite! Il n'était pas rare de la retrouver dans la cuisine, ensevelie sous une montagne de farine, du chocolat fondu sur la figure.
Durant les premiers jours après son arrivée à Poudlard, Ivy eût beaucoup de difficultés à retrouver son chemin parmis les centaines de pièces, de couloirs et de portes dérobées que comportait le château. Mais s'il y a bien un trajet que la fillette retint, c'est celui qui menait à la Grande Salle.
Sur le chemin, elle rêvait aux différents plats qui l'attenderaient: les gratins, les gigots, la purée, les poissons à la sauce blanche, la ratatouille, les pommes de terres frits à point, les choux à la crème, le puding, les éclairs au chocolats ou à la vanille, les cookies.... 
Il arrivait souvent que, perdue dans ses rêveries, elle fonçait dans un mur ou se prenait une porte par mégarde. Alors elle se sermonnait et reprenait son chemin.
Ce jour-là, en rentrant dans la Grande Salle, elle sentit d'abord l'odeur avant de voir les plats. Les effluves de nourriture qui remontaient à ses narines l'étourdissaient tant elles étaient nombreuses et succulentes.
Elle s'assie presque précipitamment à la table et se mit à contempler la multitude de plats qui recouvrait la table.
Un sentiment d'angoisse la prit soudain. Il y avait beaucoup trop de choix, elle ne parviendra jamais à tout engloutir! 
Elle resta ainsi pétrifiée devant son assiette vide priant vainement pour que quelqu'un lui vienne en aide.

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

Nancy, élève de première année à Serdaigle, et elle était ravie d'arriver au repas de midi. Il faut dire que les cours n'étaient pas faciles et ils étaient encore plus compliqués lorsqu'on avait l'estomac vide. 
Elle sorti donc de la salle de classe pour aller en direction de la Grande salle, pour aller manger. 
Comme à chaque fois qu'elle entrait dans la salle immense au ciel magique, elle était émerveillée par les différentes tables mises à disposition. 
Mais la plus belle des tables, il faut bien le dire, était celle des bleus et bronze, la table de sa maison. 

Elle se dirigea alors d'un pas rapide vers une place libre à sa table. Il y avait déjà quelques personnes présentes et surtout, les plats étaient déjà arrivé sur la table. C'était un buffet royal, littéralement. Il y a tout ce qu'on pouvait espérer manger. 
Pourtant, Nancy n'était pas une grande mangeuse et en plus, elle est végétarienne. Donc forcément, ça diminue un peu le choix des plats. Mais si elle ne mangeait pas tout, ses yeux se régalaient de voir autant de choses. Et ses narines en profitaient également. 

Elle s'assit en face d'une jeune fille. Elle l'avait déjà vue dans sa classe, alors elle devait surement être en première année également. Pourtant, elle ne se souvenait pas de son nom. Et en plus, cette jeune fille semblait être prise dans quelque chose qui semblait important. C'est à dire, savoir quoi manger. 
Nancy prit alors la parole pour faire connaissance et peut-être l'aider à faire son choix. 

- Commence par de la salade, c'est ce qui passe le mieux en général. Ou les carottes là ont l'air très bonnes. Des oeufs peut-être ? 
Après avoir dit cela, elle se servit de la salade aux carottes dans sa petite assiette.
- Je crois qu'on est dans les mêmes cours et donc la même année, mais on ne se connait pas. Je m'appelle Nancy Carpenter et toi ? -

Un repas pas comme les autres  PV 

Ivy était en pleine réflexion quand une voix la tira de ses pensées:

- Commence par de la salade, c'est ce qui passe le mieux en général. Ou les carottes là ont l'air très bonnes. Des oeufs peut-être ?  

Ivy regarda interloquée la fille qui s'était assise en face d'elle et qui lui avait parlé. Elles suivaient toutes deux les mêmes cours, ça Ivy avait réussit à la retenir. Mais malgrès le fait qu'elle participe aux mêmes cours que la fille, Ivy n'arrivait pas a mettre un nom sur son visage. Nany peut-être? Ou Mancy? A moins que ce soit Lancy? 

- Je crois qu'on est dans les mêmes cours et donc la même année, mais on ne se connait pas. Je m'appelle Nancy Carpenter et toi ? 

Ah et bien raté! Elle s'appelait Nancy. 
A ces mots Nancy remplie elle-même son assiette de carottes.
Comment avait-elle fait pour savoir sur quoi Ivy s'interrogeait? Elle ne savait donc pas cacher ses émotions?
À ces pensées, Iva prit immédiatement la visage le plus neutre et fermé qu'elle connaisse. Elle détestait montrer ses émotions aux gens.
Elle tenta de retourner à sa préoccupation première: Trouver quoi manger.
Il y avait des sardines à l'huile, du saumon fumé, une salade de riz, des nouilles chinoises sauce soja, du maïs, des crustacés, du foie gras...
Et puis après tout, pourquoi pas? Nancy avait raison, une salade lui permettera de garder plus de place pour la suite. 
Elle décrocha avec regret son regard du paté en croûte qu'elle lorgnait depuis tout à l'heure et se servit des carottes râpées.
Elle allait commencer à manger quand elle se rendit compte que Nancy la regardait. Ha oui, c'est vrai! Ivy était tellement préoccupée par le choix de son plat qu'elle en avait complètement oublié de répondre à Nancy.
Ivy n'était pas de nature timide. Elle décrocha donc ce sourire en coin presque espiègle qu'elle affichait automatiquement et lança:

"Moi c'est Ivy Wild. Oui on est dans la même classe et merci pour le conseil. Disons que j'ai un rapport assez particulier avec la nourriture - à ces mots elle rit faiblement, son sourire un peu plus franc et repoussa une épaisse mèche rousse qui lui tombait sur le visage- Mon père est boulanger et j'adore cuisiner, même si je ne suis pas très douée. Comment tu as réussi a voir que je me demandai quoi manger? Tu as des supers pouvoirs ou alors c'est moi qui suis totalement déchiffrable?" 

À ces mots elle lui sourit, toujours avec son petit sourire et commmença à manger ses carottes qu'elle assaisonna avec de la sauce blanche et des herbes provencales.

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

Jackson, comme à son habitude, avait encore fait tomber son chaudron remplis sur le sol et donc remplis la classe d'une sorte de gelée violette collante qu'il du nettoyer. Cette bêtise allait sûrement encore le condamner à arriver bon dernier à la table des serdaigle à la grande salle pour le repas s'il ne se décidait pas à marcher un peu plus vite ! Et pour Jackson, quoi de pire que de rater ce meilleur moment de la journée... Le repas ! Ce moment où il est en connexion totale avec la nourriture et ce monde magique remplis de poulet rôti et de sauce soja ! Rien qu'à y penser, il commençait déjà à saliver et à limite sentir le goût des aliments dans sa bouche...

Et par le plus grand des miracle, Jackson arriva à la grande salle et pas trop en retard en plus de sa ! Mais... Il ne restait plus énormément de place et la seule qu'il trouva fut une à côté d'une jeune fille ayant tout autant l'air passionnée par la nourriture que lui. Elle fixait le buffet dans rien prendre et laissait parler son amie en face d'elle sans lui répondre... À moin que, non elle lui répondit mais toujours dans ses pensées, elle semblait se poser la question "Que prendre à manger... Tant de choix !". Et la, elle se décida à prendre une salade... *Une salade ?!* pensa surpris Jackson.

- Tu ne veux pas manger autre chose ? Tu avais l'air de vouloir tout prendre et tu prend un salade donc je me pose un peu la question... lui dit-il d'un petit aie moqueur.

Jackson remit son attention sur le buffet et repensa aux paroles qu'il venait de dire à la jeune aiglonne... Il trouva qu'il avait été un peu méchant et que ses mots pouvait être vexant sortit de son contexte, alors il se ravisa et se retourna pour lui reparler.

- Enfin... Heu... Tu vois... Enfin bref, excuses moi, je ne voulais pas dire sa comme sa... C'est juste que tu avais l'air d'avoir du mal à choisis... Donc la salade ma certe un peu étonné... Désolé... Ha oui, je m'appelle Jackson Biksby, première année ! On ne se serait pas déjà vu quelque part ? Salle commune peut être... 
Dernière modification par Jackson Biksby le 26 juillet 2018, 23 h 54, modifié 3 fois.

"L'objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander." - Héléna Serdaigle
Code couleur -> #4FC4D1

Un repas pas comme les autres  PV 

Ivy semblait enfin avoir réussi à choisir son entrée. Elle commençait même à la manger quand une voix la tira de son repas:

- Tu ne veux pas manger autre chose ? Tu avais l'air de vouloir tout prendre et tu prend un salade donc je me pose un peu la question... 

C'était un garçon de Serdaigle assis à côté d'elle qui lui avait parlé. Il la regardait d'un air moqueur et lançait un regard dégoûté à la salade de carottes qui se tenait devant la jeune fille. 
Ivy se retint de froncer les sourcils. Qu'est-ce qu'ils avaient tous à vouloir intervenir dans son choix de plats aujourd'hui? Elle semblait donc si déboussolée?
Et puis par pitié, pourquoi s'était-elle installée à côté des personnnes qui semblaient avoir les goûts les plus diamétralement opposés? 
L'une semblait être végétarienne et ne manger que très peu, quand à l'autre il semblait glouton comme quatre et pas très subtile au passage.
N'importe quelle fille facilement irritable aurait demandé d'un air dédaigneux au garçon si par "tu avais l'air de vouloir tout prendre" il voulait dire qu'elle était gloutonne et obèse mais Ivy était juste irritée qu'il se mêle de son entrée.
Elle s'apprêtait à lui remonter les bretelles quand le garçon reprit la parole d'une voix hésitante:

- Enfin... Heu... Tu vois... Enfin bref, excuse moi, je ne voulais pas dire ça comme ça... C'est juste que tu avais l'air d'avoir du mal à choisir... Donc la salade m'a certe un peu étonné... Désolé... Ha oui, je m'appelle Jackson Biksby, première année ! On ne se serait pas déjà vu quelque part ? Salle commune peut être... 

Ha non, ça ce n'était absolument pas fair-play, il ne pouvait pas se moquer d'elle puis s'excuser après! Comment pouvait-elle réagir elle maintenant? Elle ne pouvait plus le sermonner pas plus que lui sourire tranquillement. 
Ho mon dieu, que ce repas était étrange!
Et puis lui aussi était en première année, donc dans son cours. Combien de personnes encore qu'elle ne connaissait pas allaient débarquer comme ça en lui disant qu'ils se fréquentaient tous les jours? Il fallait vraiment qu'elle apprenne au moins le prénom des autres élèves de sa classe!
Elle se tourna alors vers Jackson, son sourire en coins sur les lèvres. 

"Tu sais dans la vie il faut faire des choix stratégiques. Si je prend une grosse entrée maintenant, je n'aurai jamais assez de place pour le gratin dauphinois et la dinde farcie. Et puis avec un bon assaisonnement, les carottes c'est très bon! Moi c'est Ivy Wild. On a dû se voir en cours ou dans la salle commune quand je donnais des pains d'épices, tu as l'air bien attaché à la nourriture!"

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

C'était étrange car si elle s'était déjà mêlée du repas de Ivy, puisqu'elle s'appelait ainsi, ce fut également le cas d'un jeune garçon qui était également dans sa classe. 
Elle écouta ce qu'il lui dit, et elle apprit donc qu'il s'appelait Jackson. Elle se promit de s'en souvenir afin de pouvoir l'interpeller au besoin. 

D'ailleurs, Jackson semblait complètement opposé à ses goûts alimentaires. Il faut dire qu'elle savait que les végétariens étaient plus rare que les carnassiers. Si ça ne l'irritait pas plus que cela, elle trouvait dommage que l'on puisse manger des animaux qui n'avaient rien demandé... 

Elle regarda donc Ivy en premier pour répondre à sa question. 
- Pour répondre à ta question, comment je sais que tu cherchais ce que tu allais manger. C'est tout simple, c'est parce que je me pose exactement la même question trois fois par jour, à chaque fois que je viens ici pour manger. Alors ce n'était pas trop compliqué de deviner à quoi tu pensais. 

Puis elle se tourna vers le fameux Jackson, après qu'il se soit fait un peu remettre à l'ordre par Ivy. 
- Et pourquoi une salade ne suffirait pas à un repas ? La salade c'est bon et c'est très sain. Et il y en a de pleins d’ingrédients différents, donc tu trouveras forcément ton bonheur. Après, c'est sur qu'avec le temps qu'il fait, on apprécie de manger chaud. Mais manger chaud, ça peut être une assiette de pâtes ou des tomates farcies .Elles ont l'air rudement bonne d'ailleurs. 
Moi c'est Nancy Carpenter au fait, je crois qu'on ne se connait pas trop non plus. Et, tu as peut-être remarqué, mais je suis végétarienne. 
Le fait que les autres mangent de la viande ne me dérange pas plus que ça. Enfin un peu, mais je ne le dis pas, mais si je peux inciter les gens à manger des fruits et légumes et tout ce qui n'est pas de la viande, je vais le faire. 

Elle piqua à nouveau dans son assiette pour manger un peu de salade. Elle était excellente, il faut dire que tout ce qui était ici était excellent en général. 

- Bon et sinon, à part niveau nourriture où on ne va peut-être pas s'accorder. Comment ça se passe les cours pour vous ? Elle avait posé la question à ses deux nouveaux camarades. 

Un repas pas comme les autres  PV 

Après ses mots, la jeune fille eux un moment de réflexion et puis se tourna vers Jackson avec un léger sourire qui paraissait assez coincé avant de relancé la discution.

- Tu sais dans la vie il faut faire des choix stratégiques. Si je prend une grosse entrée maintenant, je n'aurai jamais assez de place pour le gratin dauphinois et la dinde farcie. Et puis avec un bon assaisonnement, les carottes c'est très bon ! Moi c'est Ivy Wild. On a dû se voir en cours ou dans la salle commune quand je donnais des pains d'épices, tu as l'air bien attaché à la nourriture !

Après ses mots Jackson eut le cul colle sur son siège, que pouvait il répondre à cela, rien ne lui venait à l'esprit... Elle avait raison et lui tord, comme à son habitude. Mais avant même qu'il puisse répondre une autre bêtise, la jeune fille assise en face de Ivy l'interrompu.

- Et pourquoi une salade ne suffirait pas à un repas ? La salade c'est bon et c'est très sain. Et il y en a de pleins d’ingrédients différents, donc tu trouveras forcément ton bonheur. Après, c'est sur qu'avec le temps qu'il fait, on apprécie de manger chaud. Mais manger chaud, ça peut être une assiette de pâtes ou des tomates farcies.
Elles ont l'air rudement bonne d'ailleurs. 
Moi c'est Nancy Carpenter au fait, je crois qu'on ne se connait pas trop non plus. Et, tu as peut-être remarqué, mais je suis végétarienne. 
Le fait que les autres mangent de la viande ne me dérange pas plus que ça. Enfin un peu, mais je ne le dis pas, mais si je peux inciter les gens à manger des fruits et légumes et tout ce qui n'est pas de la viande, je vais le faire.


Sa, c'était la goutte d'eau qui fait déborder le verre, deux filles de sa maison l'une à la suite de l'autre, venait de le remballer d'une manière triomphale et lui clouer le bec... D'un côté madame je sais tout "Si je fait sa, je saurais faire sa après alors que si je fait sa, je ne saurais plus faire sa après !" et de l'autre, madame bonne conscience "Je suis végétarienne et je sauve les animaux ! Regardez moi !". Jackson en avait assez entendu pour aujourd'hui et préféra ignorer les paroles de Nancy prononcée quelques secondes après son discourt sur les légumes et les pâtes. Il reprendra peut être la discution quand cela l'intéressera ! 
Dernière modification par Jackson Biksby le 26 juillet 2018, 23 h 55, modifié 2 fois.

"L'objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander." - Héléna Serdaigle
Code couleur -> #4FC4D1

Un repas pas comme les autres  PV 

Alors qu'Ivy s'apprêtait à replonger dans ses carottes, Nancy décida de réengager la conversation:

"Pour répondre à ta question, comment je sais que tu cherchais ce que tu allais manger. C'est tout simple, c'est parce que je me pose exactement la même question trois fois par jour, à chaque fois que je viens ici pour manger. Alors ce n'était pas trop compliqué de deviner à quoi tu pensais."

Moui pourquoi pas. Elle avait vraiment fait la rencontre de personnes des plus... originales aujourd'hui. Enfin, elle avait fait des rencontres, évènement notable! 
Depuis les quelques jours qu'elle avait passé au château, Ivy ne s'était pas vraiment occupée à se faire des amis. Elle n'y avait tout simplement pas pensé. 
Et voilà qu'en l'espace de quinze minutes, elle avait fait la rencontre de deux drôles d'énergumènes!
C'était intéressant de parler à d'autres élèves. D'ailleurs, en parlant des élèves...
Nancy était entrain de réprimander vertement un Jackson tout pantois sur les mérites d'une alimentation végétarienne et ce dernier restait bouche bée devant le monologue de la jeune fille.
Un éclair passa dans les yeux du garçon et il lança une oeillade agacée à Nancy avant de se tourner vers le buffet.
Et bien, il ne boudait pas tout de même? Il faut croire que si! En même temps il faut dire que Nancy et elle lui avait quand même bien remonté les bretelles.
Ivy se retint d'exploser de rire devant la mine butée de Jackson et leva les yeux au plafond, il semblait bien susceptible ce garçon!
Ivy se décida à terminer ses carottes. Cela faisait bientôt dix minutes qu'elle tentait tant bien que mal de leur offrir une descente gratuite dans son estomac mais elle était sans cesse interrompue. Elle commençait à porter à sa bouche les  carottes râpées quand Nancy se décida à engager la conversation:

"Sinon ça va vous les cours?"

Ivy repoussa l'épaisse mêche rousse qui lui tombait devant les yeux (décidément, ces cheveux!) et reposa à contrecœur sa fourchette.
Elle réfléchit un moment à comment elle allait bien pouvoir formuler sa réponse et lui répondit:

"Ça va. Je trouve la plupart des cours intéressants. Enfin sauf l'histoire de la magie, c'est tellement ennuyeux! Par contre j'ai un sérieux problème d'organisation, je croule déjà sous la masse de devoirs alors qu'on est seulement en début d'année! Mais bon, je compte bien tout rendre à temps. Et toi?"

Elle soupira en pensant à ses cinquantes centimètres de parchemin qu'elle devait rendre pour le lendemain en histoire de la magie qui l'attendait sagement sur un fauteuil dans la salle commune.
Puis elle lança un regard dans la direction de Jackson qui faisait toujours la tête. Elle leva une nouvelle fois les yeux au plafond, assez amusée par son comportement et se pencha vers le buffet pour y attraper une cuisse de poulet qu'elle envoya au garçon et lâcha en souriant:

"Allez quoi? Tu nous fais encore la tête? Bon j'avoue on a pas été des plus sympas. Tiens, attrape c'est pour nous faire pardonner!"

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

Suivre les humeurs de deux personnes en même temps n'était pas facile. Il semblait que le garçon fasse la tête après s'être fait sermonner par les deux filles. Ce n'était même pas le but de Nancy, du coup elle était un peu surprise de sa réaction. Mais déjà Ivy reprenait la parole alors elle n'avait pas le temps de s'attarder sur lui pour le moment. 
Ivy prit la parole pour répondre à la question de Nancy à propos des cours.

"Ça va. Je trouve la plupart des cours intéressants. Enfin sauf l'histoire de la magie, c'est tellement ennuyeux! Par contre j'ai un sérieux problème d'organisation, je croule déjà sous la masse de devoirs alors qu'on est seulement en début d'année! Mais bon, je compte bien tout rendre à temps. Et toi?"

Intéressant, c'était le cas de le dire, elle appréciait énormément les cours et découvrir ce monde qui était complètement inconnu pour elle. Pour l'organisation, Nancy essayait de faire au mieux, mais ce n'était pas tout simple non plus. 

- Pareil, je trouve les cours intéressants, même l'histoire de la magie pour le moment. Même si je n'aime pas trop me rappeler des dates et tout ça, je trouve que pour l'instant ça va... à voir les prochains cours ! Et pour l'organisation, j'essaie de faire au mieux. Je me suis fait un planning pour essayer de faire les cours au moins deux jours avant la date de rendu pour pouvoir poser des questions si besoin et tout ça. Mais je dois dire que pour le moment, c'est pas tout facile à tenir. Mais j'essaie vraiment d'être dans les temps. Il faut dire qu'il y a tellement de choses à apprendre et retenir que c'est vraiment pas simple. Je sais pas vous, mais je suis la seule sorcière de la famille alors je suis vraiment néophyte de ce monde. C'est pas simple de tout apprendre... 

Nancy avait parlé en regardant également le garçon, peut-être qu'il aurait envie de se joindre à la conversation. Se donner des astuces pour rendre les devoirs à temps était une bonne idée, peut-être qu'il pouvait apporter son avis également. 

Un repas pas comme les autres  PV 

La discussion des deux filles continua et Jackson décida d'écouter malgré le fait qu'il était toujours assez énervé de leurs remarques. Et c'est Nancy qui tenta de réengager la discussion.

- Bon et sinon, à part niveau nourriture où on ne va peut-être pas s'accorder... Comment ça se passe les cours pour vous ?

Il avait bien entendu que la jeune fille s'adressait à sa voisine d'en face mais également à lui mais sous le coup de la colère décida de l'ignorer et continuer à manger son riz sauté cantonnait... Son accompagnement préféré ! Mais lorsqu'il en repris une bouchée, il réfléchissa... Il n'y à pas de viande dans son riz mais juste des légumes et des oeufs, alors elle avait raison sur le fait que le végétarisme n'était pas si dure que cela, finalement il compris rapidement que c'était lu ouai avait réagit comme un gamin. Mais il n'avait pas plus envie de se socialiser avec des filles, des qu'il en voyait une, elle ne fessait que lui rappeler Déborah... Sa meilleure amie décédé peu de temps avant son admission à Poudlard. Mais comme à chaque fois qu'il pensait à elle, une petite larme coula sur sa joue. Mais heureusement Ivy vint le couper dans ses pensées et commença à répondre à la question de Nancy.

- Ça va. Je trouve la plupart des cours intéressants. Enfin sauf l'histoire de la magie, c'est tellement ennuyeux! Par contre j'ai un sérieux problème d'organisation, je croule déjà sous la masse de devoirs alors qu'on est seulement en début d'année! Mais bon, je compte bien tout rendre à temps. Et toi?

Ivy lança une cuisse de poulet à Jackson pour se faire "pardonner" et puis Nancy répondit à sa propre question.

- Pareil, je trouve les cours intéressants, même l'histoire de la magie pour le moment. Même si je n'aime pas trop me rappeler des dates et tout ça, je trouve que pour l'instant ça va... à voir les prochains cours ! Et pour l'organisation, j'essaie de faire au mieux. Je me suis fait un planning pour essayer de faire les cours au moins deux jours avant la date de rendu pour pouvoir poser des questions si besoin et tout ça. Mais je dois dire que pour le moment, c'est pas tout facile à tenir. Mais j'essaie vraiment d'être dans les temps. Il faut dire qu'il y a tellement de choses à apprendre et retenir que c'est vraiment pas simple. Je sais pas vous, mais je suis la seule sorcière de la famille alors je suis vraiment néophyte de ce monde. C'est pas simple de tout apprendre... 

"C'est pas simple du tout apprendre..." Non ! Il ne manquait plus que sa... La phrase que Déborah répétait le plus souvent... Si sa première l'arme avait été discrète la deuxième le fut moins même s'il l'essuya rapidement avec sa manche. Mais il décida quand même de reprendre part à la discussion.

- Bho... Vous savez les cours c'est comme la vie, il y en a des bonnes choses mais il y a aussi les moins bonnes... Mais sa on ne peut rien y faire. 
Dernière modification par Jackson Biksby le 26 juillet 2018, 23 h 56, modifié 1 fois.

"L'objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander." - Héléna Serdaigle
Code couleur -> #4FC4D1

Un repas pas comme les autres  PV 

Ivy venait de terminer sa salade (enfin) et elle était maintenant en pleine hésitation devant la multitude de choix qui s'offrait à elle. Le risoto aux truffes avait l'air exqui mais la tartiflette savoyarde sentait divinement bon. Elle en avait déjà mangé une fois dans sa vie (le fromage français n'était pas chose répendue en Angleterre) et elle s'était resservie un bon nombre de fois.
Alors qu'elle tendait le bras vers le plat de tartiflette, Nancy reprit la parole: 

- Pareil, je trouve les cours intéressants, même l'histoire de la magie pour le moment. Même si je n'aime pas trop me rappeler des dates et tout ça, je trouve que pour l'instant ça va... à voir les prochains cours ! Et pour l'organisation, j'essaie de faire au mieux. Je me suis fait un planning pour essayer de faire les cours au moins deux jours avant la date de rendu pour pouvoir poser des questions si besoin et tout ça. Mais je dois dire que pour le moment, c'est pas tout facile à tenir. Mais j'essaie vraiment d'être dans les temps. Il faut dire qu'il y a tellement de choses à apprendre et retenir que c'est vraiment pas simple. Je sais pas vous, mais je suis la seule sorcière de la famille alors je suis vraiment néophyte de ce monde. C'est pas simple de tout apprendre... 

"Néophyte" rien que ça! Cette Nancy avait l'air d'avoir la caboche bien remplie et une sacrée détermination. Une vraie Serdaigle quoi. 
Ce genre de personnes un peu trop parfaite qui te balance que "c'est pas si simple de tout apprendre" mais qui t'apprend qu'elle s'est fait un planning pour les devoirs avaient le don d'exaspérer Ivy même si elle ne pouvaient s'empêcher d'admirer leur organisation.
Cependant Nancy semblait sincère, n'avait pas l'air d'être ce genre de fille qui prend rapidement la grosse tête et Ivy apréciait cette modestie qu'elle adoptait.
La fillette réussit enfin à atteindre le plat de tartiflette et s'en servit une bonne assiette fumante. Elle huma le parfum du reblochon fondu et sourit malgré elle.
Elle allait en proposer à Jackson quand elle se rendit compte avec stupéfaxion qu'il pleurait. Enfin, il avait laissé échapper une ou deux larmichettes.
Ivy ne comprenait rien aux larmes, celles ci l'effrayaient presque. La fillette ne pleurait jamais. On pouvait compter sur les doigts d'une main les fois où elle avait laissé échapper un sanglot. Voir Jackson pleurer raviva en un elle un sentiment d'amertume, elle revit alors ce matin...

FLASBACK
Ivy a 5 ans. Elle est assise sur le gouderon de la cour et regarde effarée son genou sanguinolent. Elle est tombée alors qu'elle courait après le chat. Sans savoir pourquoi, les larmes commencent à lui monter aux yeux. Elle sent ses joues se baigner de cette eau salée. Elle abandonnée, si seule, et elle a si mal.
Et elle la voit débouler dans la cour. Peut-être que pour une fois elle acceptera de la prendre dans ses bras, de la consoler. Peut-être que pour une fois elle la rassurera, elle lui caressera la joue. Son coeur se gonfle d'espoir et d'attente.
Mais non, les yeux de sa mère lancent des éclairs comme à son habitude. Elle regarde froidement sa fille qui tend les bras vers  elle. Elle ne ressent rien mis à part cette colère. Elle lui lance alors d'une voix glaciale:
"Arrête de pleurer bêtement! Ce sont les faibles qui pleurent. Tu es déjà assez sotte comme ça, ne soit pas faible par la même occasion, je te l'interdit. Tu m'entends? Je t'interdit d'être faible ma fille!"

FIN DU FLASHBACK

"Je t'interdit d'être faible ma fille, Tu es déjà bien assez sotte, arrête de pleurer, les faibles qui pleurent, pleurer bêtement, FAIBLE!"
Les mots de sa mère résonnaient encore dans son crâne en un flot continue et Ivy avait très envie de se rouler en boule dans un coin pour ne plus jamais se relever. 
Ce jour-là, sa mère l'avait abandonné dans la cour, et depuis ce jour-là, Ivy n'avait plus jamais versé la moindre goutte.
La fillette secoua la tête et reporta son attention sur son repas. Elle commença à porter la fourchette à sa bouche mais c'était sans compter sur Jackson:

- Bho... Vous savez les cours c'est comme la vie, il y en a des bonnes choses mais il y a aussi les moins bonnes... Mais ça on ne peut rien y faire. 

Ivy se retint d'exploser de rire devant le retour dans la conversation des plus étrange de Jackson. Elle se contenta de lui sourire et de lui lancer sur un ton taquin:

"Belle phrase philosophique de Jackson! Contente de voir que tu as retrouvé ta langue!"

Puis elle tenta de se souvenir de quoi lui avait parlé Nancy auparavant. Ha oui, néophyte, la famille. Terrain glissant.

"Moi mon père est Moldu et ma mère sorcière. Mais comme elle n'est jamais à la maison et qu'elle n'en parle jamais, c'est comme si j'étais née Moldus."

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

Jackson venait à peine de recommencer à leur parler, d'un ton gêné et cassé que Ivy repris la parole.

- Belle phrase philosophique de Jackson! Contente de voir que tu as retrouvé ta langue !

Cette phrase avait été dite d'un ton si moqueur que Jackson eu comme un poignard qui lui traversa le coeur ! Il avait essayé de souvrir, de se faire des ami(e)s comme Déborah l'aurait voulut... Mais il n'y arrivait pas, il n'y arriverait probablement jamais, en tout cas avec Ivy c'était très mal partit. Il essaya néanmoins de ne pas réagir physiquement à la remarque que l'aiglone lui avait fait même si elle l'avait profondément touché. Il voulut se replonger dans la nourriture pour se réconforté mais elle vint à nouveau le déranger en recommençant à parler.

- Moi mon père est Moldu et ma mère sorcière. Mais comme elle n'est jamais à la maison et qu'elle n'en parle jamais, c'est comme si j'étais née Moldus.


*Et voilà, elle recommence encore à raconter sa vie et faire sa malheureuse ! On devrait la pleurer bientôt ? "Ma mère n'est jamais à la maison, c'est comme si j'étais né moldue !" Ben il y en a qui n'en ont pas de mère, les gens ne savent que ce plaindre c'est dingue...* pensa-t-il si fort qu'il laissa s'échapper quelques grimaces.

Jackson essaya tant bien que mal de ne pas s'énerver mais il lui était impossible, le seul son de la voix de Ivy commençait à fortement l'énerver. Il laissa s'échapper un gros soupire et puis se tourna dans la direction de Nancy et lui lâcha un petit "À plus tard !" qu'il a compagna d'un petit sourire. Il continua sur sa lancée et de leva, il ne voulais pas rester prêt d'Ivy plus longtemps pour ne pas risquer de s'énerver et d'aggraver la situation entre eux deux... Il préfère garder le statut de camarade de classe qu'ils ont que d'avoir le statut de pires ennemis ! Il s'apprêta à s'en aller. 
Dernière modification par Jackson Biksby le 26 juillet 2018, 23 h 58, modifié 3 fois.

"L'objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander." - Héléna Serdaigle
Code couleur -> #4FC4D1

Un repas pas comme les autres  PV 

À peine Ivy avait-elle terminé sa phrase qu'elle le regrettait. Elle y était peut-être allée un peu loin avec Jackson mais jamais elle n'avait voulue être méchante. Le regard blessé que lui lança Jackson confirma sa pensée. Elle se sentait maintenant très mal. Elle avait juste trouvé drôle la façon dont le garçon était revenu dans la conversation. Mais maintenant, qu' elle y réfléchissait, il y avait une certaine tristesse dans la voix de Jackson, comme si une souvenir désagréable l'avait assailli et qu'il avait décidé de partager sa peine. 
Ivy se maudit. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle ouvre sa grande bouche enfin! C'était pas si compliqué que ça de se taire! 
Elle tenta de reprendre son repas mais elle ne put que le contempler dégoûtée. La vue de la tartiflette, qui quelques minutes plus tôt la faisait saliver la répugnait maintenant.
Elle se rendit compte qu'elle avait vraiment été horrible quand le garçon se leva et lança à Nancy en évitant de regarder la rouquine:

"À plus tard!"

Il commençait à partir quand Ivy  paniquée bondit du banc et se plaça en face de Jackson:

"Je... Enfin je... Je voulais te dire que j'ai vraiment été nulle et je m'en excuse. J'ai pas mesuré mes paroles, elles ont dépassé ma pensée, je voulais pas être blessante. À aucun moment je me moquais, j'ai juste trouvé ta phrase bizarre sur le coup et j'ai pas vu tout de suite que t'étais pas bien. C'est le problème, je réfléchis pas trop quand je parle et là maintenant j'ai juste envie de me donner des claques. J'ai été horrible depuis le début du repas alors que je le voulais pas. Je... Je suis vraiment désolée. Je comprend parfaitement si tu décides d'être en colère contre moi mais... Enfin... Si tu veux je ferme ma grande bouche jusqu'à la fin du repas mais s'il te plaît part pas."

Ivy avait tout débité très rapidement et elle en avait mal au coeur d'avoir tant parlé. Ça lui faisait étrange d'avoir vidé son sac mais elle s'en sentait presque soulagée. Elle détestait se confier mais elle détestait encore plus se comporter comme une garce parce qu'elle savait pertinemment qu'elle n'en était pas une et qu'elle ne voulait surtout pas en  devenir une.
Alors elle resta plantée en face de Jackson, les sourcils froncés d'anxiété.

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

Un repas pas comme les autres  PV 

Nancy avait été accaparée par sa salade durant une partie du repas. Elle avait suivi la discussion un peu compliquée des deux autres membres de sa maison. Elle avait bien remarqué que Ivy avait blessé le jeune homme, seulement, elle ne savait pas trop quoi dire pour supprimer la tension entre les deux. Elle préféra alors se taire, plutôt que de dire une bêtise, même si ce n'était pas très courageux de sa part. 
Elle écouta alors la tirade, car c'était de beaux mots, qu'avait lancé Ivy à Jackson. Nancy trouvait courageux qu'elle cherche à s'excuser lorsqu'elle s'était rendue compte qu'elle l'avait blessé. Elle prit alors aussi la parole pour parler à Jackson. - Désolée, je pense qu'on a été maladroite. Moi non plus je ne voulais pas te paraître agaçante. Peut-on repartir sur de nouvelles bases ? Je suis sur qu'on pourrait être tous les trois amis. La jeune fille était sincère en disant cela. Elle ne voulait pas se brouiller avec qui que ce soit et encore moins avec quelqu'un de sa maison. Ils avaient les mêmes cours, vivaient la même chose, alors il fallait bien s'entraider. - Allez, pour changer de sujet, vous savez pas ce qui m'est arrivé un soir... j'étais en retard sur le couvre-feu du soir et ... je me suis retrouvée coincée devant le heurtoir d'aigle pour rentrer dans la salle commune. Vous imaginez pas l'angoisse que c'est, j'étais crevée, il me posait une question, une énigme à deux balles et vraiment, vraiment... impossible de trouver la réponse. J'ai cru que j'allais devoir dormir dans le couloir et que j'allais me faire coller par un prof car j'étais en retard. ça vous est déjà arrivé un truc pareil, aussi honteux. Dit-elle tout en se moquant d'elle dans un petit rire. 

Un repas pas comme les autres  PV 

Lorsque Jackson s’apprêta à partir, il fut retenu - encore un fois - par la voix de Ivy, mais celle-ci était plus douce pour une fois, plus mélancolique... De sa bouche sortait des mots totalement différents que les derniers qu'il avait put entendre de la pars de celle-ci auparavant, c'était des excuses. Le jeune aiglon fut touché d'autant plus que Nancy qui n'avait pas grand chose à se reprocher lui en fit également. Mais avant même qu'il ne puisse placer un mot, Nancy reprit la parole pour essayer de changer de sujet.

- Allez, pour changer de sujet, vous savez pas ce qui m'est arrivé un soir... J'étais en retard sur le couvre-feu du soir et... Je me suis retrouvée coincée devant le heurtoir d'aigle pour rentrer dans la salle commune. Vous imaginez pas l'angoisse que c'est, j'étais crevée, il me posait une question, une énigme à deux balles et vraiment, vraiment... impossible de trouver la réponse. J'ai cru que j'allais devoir dormir dans le couloir et que j'allais me faire coller par un prof car j'étais en retard. Sa vous est déjà arrivé un truc pareil, aussi honteux ?

L’histoire de Nancy avait bien fait rire Jackson mais il était quand même resté debout car il était déterminé à partir... Il ne leur en voulait pas du tout et leurs excuses l'avait énormément touché, mais il avait peur de repartir trop vite sous tension et de s'énerver sans aucune raison. Il décida donc de partir se changer les idées dans son dortoir. Il prit alors la parole.

- Alors les filles, euh... Je ne vous en veux pas du tout, mais je penses qu'il vaux mieux arrêter notre relation ici, vous comprenez, si sa commence comme cela, jusqu’où pourrions nous aller ? Je suis vraiment, mais alors, vraiment désolé... Au revoir... Et vous savez, au pire on pourra un peu se parler dans la salle commune.

Mais sur le trajet il entendu comme une voix qui lui murmurait "Ne fait pas sa, tu as le regretter... Tu veux que je te rappelles comment à commencé notre amitié ? Par une dispute monsieur le têtu !" C'était Déborah, il reconnus sa voix. Sans même penser que c'était son imagination, il lui répondit "Merci... Pour tout !" et fit demi tour en courant vers les filles. Une fois arrivé à la table, il les regarda, leur fit un léger sourire honteux et décida de faire des excuses à son tour !

- Alors la j'ai été con, vraiment très con... Vous m'ouvrez les bras, j'ai personnes et je refuses... Alors s'il n'est pas trop tard... Amis ? dit-il en les regardant dans fixement dans les yeux chacune à leur tour.
Dernière modification par Jackson Biksby le 26 juillet 2018, 23 h 58, modifié 1 fois.

"L'objet est ici, caché dans le château. Si vous devez demander, jamais vous ne saurez. Si vous savez, il suffit de demander." - Héléna Serdaigle
Code couleur -> #4FC4D1
  Retour   Répondre