Grande salle

Inscription
Connexion

Petit Dejeuner de l'Amitie

Jonathan sortit de la salle commune des Poufsouffle, Orlane sur ces talons, en effet elle avait été d'accord pour descendre Dejeuner.
Jonathan mourrait de faim, il avait veillé jusque tard dans la nuit et voila que maintenant le petit jour était la.
Ils descendirent les marchés cotes cotes parlant de tout et de rien jusqu'à se qu'ils arrivent devant ces immense porte de bois de chêne, il était toujours aussi admiratif devant ses magnifiques porte et ce même après plusieurs jours passé dans le château.
Lorsqu'il poussa les portes de la salle il se tourna vers Orlane.

- Tadaaaa bienvenue au paradis de la gourmandise, lui dit il en rigolant.

- Regarde cette salle. Elle est magnifique.

On pouvait en effet y distinguer de haut murs de Pierre brute orné de créature sculpter d'une main de maître. Avec a son flanc les étendards des quatres maisons de Poudlard.
Sur la droite on pouvait voir les tables de Serpentard et de Serdaigle. Toutes les deux de mêmes longueurs avec des bancs qui n'en finissait plus de chaque côtés.
Sur la droite les tables de Griffondor et de Poufsouffle identique au deux première.
Coupant au milieu créant une allée qui menait vers l'estrade de la table des professeurs.
Sur le devant de cet estrade un magnifique pupitre orner d'une chouette en or massif.

- Je n'aurais jamais cru être la un jour, ou du moins m'imaginer une telle beautée des lieux, et toi?

Il prit Orlane par le bras et l'emmène à la table des Poufsouffle. La se tenait déjà malgré l'heure quelques élèves de leurs maison.
Il s'installa et posa ses mains bien droite sur la table.

- Il faut commander quand se n'est pas encore l'heure de déjeuner?

Il regarda sur sa droite et sa gauche, les autres élèves eux dejeunaient.
Il scrute Orlane avec interrogation.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Orlane avait accepter avec grand plaisir l'invitation de Jonathan à déjeuner dans la grande salle. 
Les deux enfants ce connaissais depuis peut mais cela n'empêchais que leurs discutions étaient animée.  Au début Orlane est toujours un peut timide quand elle fait des rencontre, ou du moins parle peut. Mais une fois qu'on la connais on ce rend vite compte qu'elle est une pile électrique que l'on ne peut arrêter. Elle est comme sa, elle ne demande qu'a vivre. 

- Ma mère n'est pas née sorcière! C'est étrange tu vois, parce que ses parents l'étaient, ainsi que ses grand parents et ainsi de suite.  Elle descend, d'une grande lignée de sorcier et de plus que son frère lui aussi l'était. C'est dingue non? Finalement elle à us ses pouvoirs grâce à mon oncle. Car ma mère était malade du cœur et c'est mon oncle, son frère qui le lui à donner le siens. Il nous manque à tous. (dit elle mélancolique) Et toi alors? Tu à toujours su que tu était sorcier? (lui demande t'elle)

Pendant ce temps Jonathan poussa les portes de la grande salle, donnant vu sur toute la longueur et la largeur de cette dernière. Décidément cette salle portait bien son nom. Elle était merveilleusement grande et chaleureuse.  La salle était allumer au bougies, des bougies accrocher de partout, ce qui donnais à cette endroit  une ambiance conviviale et magique. L'odeur de chocolat chaud et de croissants venais chatouiller les narines de la jeunes poufsouffle. Elle ce surpris soudains à fermer les yeux souriante, mais les ré-ouvra aussi sec pensant avoir sentis l'odeur de Pan-cake.    

- Tadaaaa bienvenue au paradis de la gourmandise, lui dit il en rigolant.

- Regarde cette salle. Elle est magnifique.


 
Pour être magnifique, sa elle l'était, et n'est pas née celui qui en fera dire le contraire à la jeune fille. Son estomac qui s'était tût jusqu'à présent commença à ce manifester, ce qui encouragea Orlane à avancer. 

- Je n'aurais jamais cru être la un jour, ou du moins m'imaginer une telle beautés des lieux, et toi?

- Disons que les illustration des livres de mon père, ne me permettait pas de ressentir ce que je ressens à présent. Sa donne envie d'entrée dans les lieux. 

Jonathan ne pouvant surement  plus attendre saisi le bras de Orlane afin de ce diriger tout deux vers la tables des poufsouffles. Une fois à table les deux jeunes remarqua que rien n'étais installé au vu de l'heure. 


- Il faut commander quand se n'est pas encore l'heure de déjeuner?

Orlane constatât comme lui que d'autre élèves déjeunais. Elle fis alors une suggestion à son amis, ce disant qu'un brun d'humour serait marrant.

- Il y à plus simple! (lui sourit-elle) Chiche on jette le sortilège "Accio"? et on récupère le plat remplis de croissant qu'il y a sur cette table (désigne t'elle d'un regard) et la carafe de chocolat chaut?
 (Propose t'elle )

Après tout ils peuvent bien partager ce disait orlane, un peut malicieuse.  :evil:  :innocent: :innocent: :innocent: Bas quoi ?? Sa arrive même au meilleur, d'avoir un petit diable sur leurs tête qui leurs souffle des idées diabolique...

Que de la magie coule dans nos veine ou non, personne n'est infaillible, mais la vie est bien faite car elle ne nous impose que ce que l'on est capable de surmonter.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Une fois assis a table Orlane proposa un petit jeu bien amusant.

- Il y à plus simple! (lui sourit-elle) Chiche on jette le sortilège "Accio"? et on récupère le plat remplis de croissant qu'il y a sur cette table (désigne t'elle d'un regard) et la carafe de chocolat chaud?
(Propose t'elle).


Jonathan la regarda, elle avait les yeux remplis de malice.

- Aller Chiche. Ricane t'il.
- Je m'occupe des bols et toi du choco. Ok?

Il sortit sa baguette de sous sa cape et la brandit en direction des bols de céréales.

Il emtreprit le mouvement et incanta.
- Accio bols de céréales...

Les bols se.mirent a glisser le long de la table jusque a leurs niveaux. Les élèves a qui les objets avaient été dérobés regardaient impuissant leur petit déjeuner leurs échapper.

- Et qu' es vous faites vous deux...c'est a nous ca.

Deux élèves se leverent en même temps et commençaient a venir a leurs rencontre.
Ils étaient bien plus grand et de fort mauvais poils.

Jon souriait. Il regarda Orlane avec un petit rictus en coin des lèvres.

- Oups on est mal là.

Il recula les bols vers les deux inconnus.

- Tenez.. Je crois que c'est à vous.. mais je sais pas comment c'est possible. Jai sortie ma baguette et hop..ils sont venues.
Regardez..
 Il ressortit sa baguette pour leurs montrer la bougea dans tout les sens mais rien ne se passait.

- Ah et bien je sais pas vous lui faites peur je crois.

- Tu te paye nos tête gamin??? Tu veux qu'on t'apprenne les bonnes manières??

Jonathan s'agaca..

- Les bonnes manières auraient été de dire bonjours non??
Il se leva prêt à en découdre s'il le fallait.
Il n'en menait pas large, mais Orlane le regardait il ne pouvait pas s'écraser.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Orlane ne s'y attendais pas mais son ami avait accepter son défis et elle en était contente. Elle aimais bien un peut rire de temps à autre, rien de bien méchant dans le fond.

- Je m'occupe des bols et toi du choco. Ok? ( répondit Jonathan)

Orlane acquiesça d'un mouvement de tête, accompagner d'un sourire. Pendant que son ami s'occupais des croissants orlane, s'occupais de la carafe de chocolat chaud. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le réaliser le petit déjeuné était face à eux. 
La tête de leurs victimes étaient belles à prendre en photo et Orlane avait envie de rire mais elle ce contenta de sourire pour ne pas aggraver leurs cas, car comme la fait remarquer son camarade, ils étaient vraiment mal. Apparemment dans cette salle tout le monde n'a pas le sens de l'humour et c'est énerver que deux élèves rejoins nos deux amis.

- Tenez.. Je crois que c'est à vous.. mais je sais pas comment c'est possible. J'ai sortie ma baguette et hop..ils sont venues.
Regardez..


Orlane étouffa un rire, le plus important en effet est que son amis lui, savais rire, elle espérais tout de même qu'il ne s'attire pas d'ennuies. 
Le démonstration de ce dernier, échoua évidement, mais c'est l’effet rechercher supposa t'elle. 

- Ah et bien je sais pas vous lui faites peur je crois.

Bonne remarque, ce dit t'elle. Il est vrai que vu leurs têtes en ce moment même, il ne serait pas étonnant que même les croissants ce mettent à fuir.

- Tu te paye nos tête gamin??? Tu veux qu'on t'apprenne les bonnes manières??

Jonathan allait réagir, mais ce fus le moment pour orlane de calmer le jeu. Le bute n'était pas qu'il y est des blesser mais de s'amuser un peut. Remarquant que visiblement les deux élèves ne trouvais cela drôle, elle ce disait qu'il était temps de mettre un terme à leurs blagues. Orlane rattrapa le bras de son amis afin de le faire ce rasseoir  et s’adressa au deux jeunes gens. 

- Rire n'est pas votre fort apparemment, ni le partage dalleurs, il y à au moins dix croissants dans ce bols. (Fit remarquer orlane) Cependant si vous nous dites comment vous les avez us, l'on pourras peut être s'arranger pour vous les rendre. ( Souri faussement Orlane).

Que de la magie coule dans nos veine ou non, personne n'est infaillible, mais la vie est bien faite car elle ne nous impose que ce que l'on est capable de surmonter.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Sous l'étreinte d'Orlane, Jonathan de rassit.
Il la regarda

- Sont vraiment pas drôle ces deux là.
Il se tourna vers eux leurs montrant le bol de croissant sur la table.

- Bon les gars on cherche pas les ennuis, s'était une erreur de ma part.
Épargnant ainsi Orlane.
- Dit nous juste comment vous les avez eux et on vous redonne ceux la.

Les deux malabars se regardaient a présent. Il échangeaient un petit sourire.

- Bon ont s'est un peu emballés, on est de la même maison en plus.

-  Prenez en 2 ou 3, la prochaine fois demander nous au lieu de les prendre.


Jonathan prit les 3 croissants et remerxia les deux gars.
Il en tendit un a Orlane et en prit un a son tour.
Croqua dedans et demanda au garçon la bouche pleine.

- Alors co...fff..ment ffff..on peut a..fff...oir noffffre petit dé..fff..euner??.

Le garçon le regardait les yeux plissé.

- Quoi??? Tu veux pas avaler avant de parler???

Jonathan se mit a rire envoyant des miettes un peut partout devant lui.
Il toussa et avala.

- Pardon...Je disais, comment on peu prendre le petit déjeuner??

- Il suffit de le réclamer, et les elfes te l' enverrons.
- Regarde.
Il tapote la table avec sa baguette et aussitôt deux bols de chocolat chaud apparue ainsi qu'une carafe de jus d'Orange et une corbeille de croissant.

 Jonathan écarquilla les yeux et regarda Orlane.

- C' était tout bête enfaite.
Il rigole de plus belle et remplie le bol d'Orlane de chocolat chaud.
Remercia les deux gars qui repartaient a leur places avec leurs corbeille de croissant.

- Bon je crois qu'on a eu plutôt chaud la.
- Merci d'être intervenue.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Orlane était vraiment soulager que son ami est renoncer à ce confronter au deux jeune gens. Sa aurait été bête de perdre son ami alors qu'elle venait à peine de faire sa connaissance. Surtout que Orlane s'en s'aurait voulu du faite que c'est elle qui lui à proposer ce petit tour. Cette petite taquinerie la toute même bien fait rire de plus que finalement tout ce termine pour le mieux. En prime leur deux camarades qui étaient il y a peut en colère ce sont assis avec eux et ce sont décider à leur révéler comment ils ce sont retrouver en position de ses petits délices. Je crois que nos deux amis seront d'accord pour vous dire qu'il ce s'ont sentis très bête lorsque ils ont compris qu'il leur suffisaient juste de taper de la baguette sur la table, pour pouvoir avoir ce qu'ils désiraient. De toute manière orlane ne regrettait pas sa petite blague. Comme dit dans un grand film moldu "Un brin de courage pour trois brins de folie". Que serait la vie de notre jeune poufsouffle sans un peut de folie? De la folie tout de même mesurer à un certain degrés, elle n'était pas suicidaire non plus. Ce serait triste pour son age. Les deux compère on finit par s'en aller une fois leur petit secret révéler.

- Bon je crois qu'on a eu plutôt chaud la. Merci d'être intervenue.
- Il n'y à pas de quoi! (Lui sourit'elle) Blaguer c'est bien mais tout le monde en est pas capable d'en rire. Je te l'accorde que c'est dommage. Mais bon tout est bien qui finit bien. On c'est tout de même bien amuser!

Soudain un hibou arriva par la fenêtre et déposa une lettre près de Orlane. C'est vrai que l'heur tourne plutôt vite lorsque l'on apprend à s'amuser. La jeune fille lis attentivement chaque ligne et un grand sourire remonte son visage. Elle ce tourne vers son nouvel amis. 

- Tu à des projets pour les vacances qui arrivent?

Les vacances Orlane avait faillit les oublier, portant ils arrivaient dans trois jours. Il faut dire que celle-ci s'amusait plutôt bien ici.  Mais cette lettre annonçais que son cousin allait venir passer les vacances chez elle et cela supposait, même concluait qu'elle allait passer des vacances merveilleuses. De plus que ce dernier allait bientôt faire son entré à poudlard. Orlane avait hâte de présenter les deux garçon, elle était sur qu'ils allaient s'appréciés, façon il était dure pour elle d'imaginer qu'il en soit autrement. Elle s'imaginais déjà retourner tout le château en compagnie de ses deux dernier. 

Que de la magie coule dans nos veine ou non, personne n'est infaillible, mais la vie est bien faite car elle ne nous impose que ce que l'on est capable de surmonter.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Jonathan regarda a son tour la nuée de hiboux faite leurs entrée dans la grande salle.
Il y en avait tellement et tels sortes qu'il ne savait ou donner de la tête.
Il esquissa un mouvement de recul lorsqu'un grand duc se posa juste devant son bol de chocolat chaud, Il etait gris et de magnifiques plumes noire cobalt se dessinait sur certains endroit de son plumage.
Il déposa le journal qu'il tenait dans son bec et gratifia Jonathan d'un joyeux hululement.

Jonathan se rappela qu'il s'était abonné  a la gazette du sorcier pour cette année et sur demande express de sa mère.

"Alors qu'elle sont les nouvelles??" S'interrogea t'il.

Orlane était en train de lire une lettre qu'un hibou lui avait également apporté.

- Tu à des projets pour les vacances qui arrivent? Demanda t'eĺle.

Jonathan leva la tête de son journal et posa son croissant, fini sa bouche et lui répondit

- Non, rien mes parents vont en amoureux en Grèce, du coup je reste seul a Poudlard.
Mais ca ne me gêne pas.., j'aimerais aller de l'autre côté du lac voir se qui si passe.

Il esquissa un sourire.

- Pourquoi ca??

Il baissa les yeux sur la lettre que tenait Orlane.

- Tout vas bien??

Il lui avait posé cette question naturellement comme deux amis le ferait..s'interrogeant l'un sur l'autre et prenant soin l'un de l'autre.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Bien sur que tout allait bien ce disait Orlane. Son cousin allait passer ses vacances avec elle et faire son entrée à poudlard. Elle ce demandais bien comment l'on pouvait aller mieux. Elle avait bien une idée mais elle avait peur de l'exposer à son ami . C'est vrai que Orlane n'était pas une fille compliquée, si on l'acceptait tel quelle est alors Orlane acceptais la personne en retour. Il est très rare de mettre Orlane en colère ou bien qu'elle vous rejette. Cela n'est même jamais arriver mais elle appréhendais d'en faire toujours trop. C'est vrai après tout ils ce connaissaient que depuis quelques heures et orlane s'apprêtais déjà à lui proposer de l'inviter pour les vacances. C'est sa le soucis à Orlane c'est qu'elle s'emballe vite. lorsqu'elle donne son amitié, ce n'est jamais à moitié. Elle avait peur de faire peur à son camarade. Mais si orlane s'imaginais les vacances avec son ami et son cousin c'est parce qu'elle savait au fond d'elle qu'elle pouvait lui faire confiance. Pourtant elle n'osa pas lui demander elle craignais l’effrayé et ce serait vraiment dommage. Pendant plusieurs petites minutes Orlane était perdu dans ses pensées évaluant le pour et le contre mais Orlane savais déjà ce qu'elle allait faire, Elle était capable de vivre avec des remords mais pas avec des regrets. (Je sais, je sais la référence !!!! x) mais c'est une belle phrase je trouve). 

- Sa te dirais de venir passer tes vacances avec nous?? Je veut dire mon cousin et moi?

Orlane avait peur que son ami la trouve idiote, car elle même pensais sa question idiote. C'est vrai après tout qui proposerais à une personne qu'elle connais depuis que quelques heurs de passer les vacance ensemble. Elle sentis ses yeux piquer légèrement elle avait peur d'avoir parler trop vite et que son ami s'enfuit en courant.


Que de la magie coule dans nos veine ou non, personne n'est infaillible, mais la vie est bien faite car elle ne nous impose que ce que l'on est capable de surmonter.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Jonathan regardait Orlane, celle ci venait de lui faire une proposition des plus inattendue.
Son cerveau marchait a milles a l'heure..
Il en revenait pas Orlane jusqu'à peu de temps était encore une inconnu et voila qu'aujourd'hui elle lui proposait de venir chez elle, il ne savait quoi penser.

Il ne reflechissa pas longtemps pour autant.

- Mais tes parents sont d'accord? Tu les a prévenu?
Et ton cousin veux me voir? J'espère que ce passera bien avec lui.

Ces parents a lui n'étant pas la pour les vacances il avait espérer les passer au château pour pouvoir explorer les alentours. Mais maintenant qu'une telle proposition lui survient il ne refusa pas.

- Cest très gentil de ta part vraiment, on se connais depuis si peu de temps que je suis un peu déboussolé par ta proposition, mais néanmoins je l'accepte bien sur.
J'espère que ton cousin et moi allons nous entendre...

Il avait quand quelques petites appréhensions, lui était plutôt réservé et se retrouver dans un endroit inconnu avec un nouveau venu était plus que compliqué, maintenant Orlane serait la pour veiller a ce que tout ce passe bien.

Il rougisait en pensant qu'il serait loin de Poudlard et pour seul compagnie sa nouvelle amie Orlane.
Il ne pût s'empêcher d'admettre qu'il l'affectionnait tout particulièrement.

" Non je ne doit pas mettre en péril notre nouvelle amitiée" Songea til.

En effet Orlane était la seule personne a lui adresser la parole depuis son arrivée a Poudlard et ca n'avait pas de prix.
Tout les autres passait a côté sans même même voir.
Orlane elle avait su lui parler et ensemble ils avaient bien rigoler.

Petit Dejeuner de l'Amitie

Orlane était plus que surprise, elle avait réfléchi a la question mais elle l'avait aussi lâcher si soudainement de peur de ne plus avoir le courage ensuite. Lorsqu'elle s'était entendu la poser son cœur avait faillit louper un battement. Elle avait peur d'avoir dit une bêtise, mais si incroyable qu'elle pouvait le penser, son ami avait accepté son invitation. 
Elle espérait qu'il ne s'en sente pas obligé, le minimum qu'elle avait espérée en disant ses mots était qu'il ne fuis pas. De plus qu'elle voyais bien que le jeune garçon était un peut dérouter par la question. En même temps c'est normal, Orlane réalisais peut a peut  le poid de sa question. Son ami n'avais encore jamais vus ou elle habitait, ni ses parents, ni Sanka son cousin. Orlane priait vraiment pour ne pas avoir fait une gourde.

- Mais tes parents sont d'accord? Tu les a prévenu? Et ton cousin veux me voir? J'espère que ce passera bien avec lui.

- Ma famille est vraiment sympa, tu n'a pas vraiment de soucis a te faire. ( lui répond orlane)

Cela était vrai ils étaient une famille unis en dehors des grand parent maternelle de Orlane, mais son ami les verrais pas, orlane elle même ne les a jamais vu .

- C'est très gentil de ta part vraiment, on se connais depuis si peu de temps que je suis un peu déboussolé par ta proposition, mais néanmoins je l'accepte bien sur.
J'espère que ton cousin et moi allons nous entendre...

- Sanka va t'apprécier  j'en suis persuadée. Tu ne te sens pas obligé au moins? (Orlane n'avais pus s'empêcher de poser la question)

Orlane espérait qu'il n'est pas accepté juste pour ne pas la blesser. Pendant que Orlane s'interrogeait, elle remarqua également que la salle c'était vidée. Décidément, ils étaient les premiers a entré et les derniers a ressortir. Le temps passais incroyablement vite.

Que de la magie coule dans nos veine ou non, personne n'est infaillible, mais la vie est bien faite car elle ne nous impose que ce que l'on est capable de surmonter.