Grande salle

Inscription
Connexion

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Deux petites sorcières s'étant rencontré dans leur dortoir au sein de leur maison avaient décidé d'aller prendre le petit déjeuner ensemble après un réveil quelque peu mouvementé d'émotion, un réveil sonnant, une douce mélodie, quelque pleure, et une nouvelle amitié vue le jour, Annie descendit l'escalier du dortoir pour arriver dans le salon, souriant à ceux déjà levé, elle n'était pas seul à être matinal, puis elle sortit de sa maison en passant par cette fameuse porte portant un heurtoir en forme d'aigle, qui est très jolie en y rependant, leur salle commune se trouvait dans une des tour du château, dans l'aile Ouest pour être plus précise, elles descendirent les escaliers quatre à quatre pour se rendre dans la grande salle pour y prendre un petit encas pour cette longue journée qui les attendaient, la descente de ces escaliers essouffla quelque peu notre petite blondinette, au matin elle aimait bien prendre son temps en s'installant à la fenêtre du dortoir pour regarder dehors et ainsi contempler le paysage qui s'offrait à elle. 
Alors qu'elles descendaient les escaliers du château les tableaux les saluèrent, certains même essayant d'engager une belle et longue discussion, de vrai pipelette ces tableaux, voulant savoir comment elle allait, ce qu'elle ferai de beau aujourd'hui et surtout pourquoi elle avait si hâte de descendre, il est vrai qu'elle allait assez vite même si il est dangereux de courir, une chute est si vite arrivé, mais malheureusement  point le temps pour papoter d'avantage, elle reviendra plus tard pour parler avec eux et passer du temps en leur compagnie.

Une fois arrivé devant cette immense doubles portes en bois très imposante qui se trouve au rez-de-chaussée de Poudlard, notre petite Annie repris son souffle, courir de bon matin, vraiment une idée saugrenue, son cœur battait de tout son plein et tambouriner dans sa poitrine, ça faisait du bien de s'arrêter deux minutes, elle tourna alors la tête espérant ne pas avoir semé sa jeune camarade mais aucun soucis à se faire, elle était là également prête à entrer, nos petites élèves entrèrent alors dans la grande salle, celle-ci rayonnait de milles feu, c'était toujours un régal que de la contempler, ce plafond magnifique changeant à volonté offrant un ciel étoilé comme une douce lueur matinal, ce plafond est magique, il reflète le temps qu'il fait à l'extérieur et de nombreuses bougies volantes éclairent alors la salle, qui est d'ailleurs la plus grande salle du château commune à tout les élèves qu'importe leur maison, quatre grandes tables disposaient côte à côte, chacune d'elle servant à une maison, nous avons également de longues fenêtres sur les côtés de la Grande Salle ainsi qu'une grande fenêtre derrière la table des professeurs au fond de la pièce. Une fois à l'intérieur Annie regarda autour d'elle et chercha où elle allait bien pouvoir s'installer avec sa nouvelle amie, elle pris alors la direction de la table des Serdaigle, dit bonjour à ceux déjà arrivaient et s'installa calmement une jambe après l'autre passant au dessus du banc. C'était une belle journée qui s'annonçait et prendre un bon petit déjeuner ferait alors le plus grand bien pour se donner la force nécessaire à l'affronter. 

Que de choix s'offrait à elle, la table était garnies à souhait, elle ne savait que choisir... Tout lui donnait envie, un jus de fruit ? un chocolat ? une viennoiserie ? ou bien une part de cake ? quel douloureuse décision, elle redressa la tête vers Marielle et prononça quelque mots :

" Toutes ces choses mes donnent très envie, par quoi vas tu te laissé tenter Marielle " dit elle avec le sourire, son visage légèrement penché sur le coté et sa frange lui tombant sur le coté droit cachant un tout petit peu son œil droit.

Si vous demandez jamais vous ne saurez si vous savez il suffit de demander.

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Marielle ne pouvait cacher sa joie lorsque Annie avait accepté de prendre le petit-déjeuner ensemble. Un grand sourire avait éclairé son petit visage rond et ses yeux s'étaient illuminés. Elle avait toujours eu la difficulté à se faire des amies et pourtant, on aurait dit que l'amitié avec Annie s'est débutée sans effort.

Elles avaient descendu les escaliers vers la Grande Salle et en chemin, plusieurs des portraits avaient commencé à parler avec Annie. Marielle réalisa alors que les tableaux avaient sûrement compris que la petite aiglonne était très timide. C'était sans doute pour ça qu'ils ne lui adressaient la parole que rarement. 

Lorsqu'elles arrivèrent à les grandes doubles portes, Marielle avait senti son cœur rebondir de joie. C'était la première fois qu'elle allait entrer à l'intérieur accompagnée d'une amie ! Un sourire joyeux aux lèvres, elle suivit Annie vers la table des aiglons. 

Les deux s'installèrent sur les bancs et contemplèrent la grande variété de nourriture étalée devant elles. Lorsque Annie demanda une question à la timide aiglonne, Marielle avait déjà commencé à remplir son assiette. 

- J'aime tout ! J'adore tellement les petit-déjeuner, répondit-elle. (En fait, c'était manger qu'elle adorait tellement !) Mais je ne peux jamais me passer de crêpes.

Elle prit trois crêpes et les empila sur son assiette. Elle prit ensuite le sirop d'érable et le versa sur le tout en léchant les lèvres avec des yeux de gourmande.  Comme si elle avait peur qu'elles disparaissent avec qu'elle n'aille la chance d'en prendre, elle prit aussi quelques viennoiseries et les plaça sur une deuxième assiette (pour pas qu'elles trempent dans son assiette qui baignait à présent dans le sirop d'érable.) 

-  Et toi, qu'est-ce qui te tente ce matin ?

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Samedi 4 Avril 2043


Les beaux jours revenaient progressivement, chassant les nuages noirs de pluie, et apportant les chants des oiseaux, les abeilles et la chaleur du soleil. Le parc de l'école reprenait lentement ses couleurs qu'il avait perdu pendant l'hiver, avec le retour des feuilles des arbres et des fleurs qui tapissaient l'herbe. Courir le samedi matin devenait de plus en plus agréable, et j'attendais avec de plus en plus d'impatience la fin de semaine pour me rendre dans le parc. Ça faisait maintenant un peu plus d'un an que j'avais commencé à courir, et j'y prenais toujours autant de plaisir, si ce n'est plus, grâce à mes progrès. Ce samedi matin là, j'avais croisé Inej dans le parc, pendant qu'elle s’entraînait à je ne sais plus trop quel art martial dans l'herbe. Elle ne me semblait pas mauvaise du tout, bien que je n'y connaisse pas grand chose. J'avais profité de notre petit moment de discussion pour lui proposer de venir avec moi au prochain match de Quidditch qui allait opposer les Serdaigle aux Gryffondor. J'y serais allée de toute manière, comme c'était le cas à chaque fois que Lyn était sur le terrain, mais c'était quand même plus agréable de s'y rendre avec une amie, peu importe l'équipe qu'elle déciderait de soutenir. Je ne m'étais pas attardée très longtemps à ses côtés, je ne voulais pas la déranger, j'étais restée juste le temps qu'elle accepte ma proposition. J'avais ensuite repris ma course d'excellent humeur sous les doux rayons du Soleil, en direction du château.

Montant rapidement les escaliers menant à la Tour Ouest, j'étais retournée dans la salle commune des Serdaigle que j'avais quittée à peine une heure plus tôt. J'avais rapidement troqué mes affaires de sport pour une tenue plus normale, avant de me diriger vers le lit de Lyn. En poussant doucement de la main le rideau de son baldaquin, je vis qu'elle dormait encore à poing fermé. Je l'embrassai rapidement sur la joue, histoire de la tirer doucement du sommeil, puis je sortis du dortoir à pas de loup pour ne pas réveiller celles qui dormaient encore profondément. J'attendrais dans la grande salle que mon amie se soit levée et qu'elle me rejoigne, comme tous les samedis. Pour le moment j'avais faim, il fallait absolument que je mange un petit quelque chose. 
Je redescendis rapidement les escaliers, et entrai dans l'immense pièce, déjà bruyante et bien remplie à cette heure matinale. Levant les yeux, je vis le plafond enchanté, qui était ce matin là d'un magnifique bleu azur, probablement l'une de mes couleurs favorites. En veillant à ne rentrer dans personne, je m'approchai de la table de ma maison, en cherchant deux places côte à côte. Je trouvais mon bonheur non loin de deux filles occupées à discuter avec gourmandise. Annie et Marielle, si ma mémoire ne se trompait pas. Je les avait déjà croisées à quelques reprises en salle commune, mais nous n'étions pas vraiment amies, et nous ne nous étions d'ailleurs presque jamais parlé. Je m'assis près d'elles, observant du coin de l’œil Marielle qui empilait trois crêpes dans son assiette, qu'elle nappa ensuite de sirop d'érable, avant de prendre quelques viennoiseries. J'optais pour un petit déjeuner plus léger que ma voisine, en prenant juste un thé et un croissant. Mon regard alternait entre ma tasse que je serrais entre mes mains et d'où s'échappait un doux parfum de vanille, et la porte de la Grande salle, par laquelle entraient et sortaient des élèves de tous les âges et de toutes les maisons. J'espérais que Lyn ne tarderait pas trop à se réveiller, je n'aimais pas vraiment être seule au milieu d'une masse de personnes que je connaissais à peine. 


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Annie continuait désespérément de choisir ce qu'elle prendrait pour le petit déjeuner, tellement de choix que cela était un vrai casse tête pour notre petit aiglonne. Nous étions le samedi, cela signifiait que le weekend avait dores et déjà commençait, une douce ambiance se propageait alors dans la pièce, il y avait beaucoup de monde, qui aurait pu deviné que la grande salle serait bondé de si bon matin, mais ce n'était pas grave car la joie et la bonne humeur régnait, les élèves discutant, riant, et mangeant ensemble sans se soucier du reste, des instants calmes où les querelles entre maisons semblaient inexistante, cette atmosphère était réellement plaisante.
Notre petite blonde releva alors la tête vers Marielle qui semblait encore et toujours aussi indécise sur ce qu'elle souhaitait prendre pour ce petit-déjeuner, cela faisait doucement rire Annie, elle finit tout de même par ce décider, elle avait empilé trois crêpes dans son assiette, pris le sirop d'érable et nappa ensuite ses crêpes, avant de prendre quelques viennoiserie qu'elle disposa dans une petite assiette à coté, surement pour ne pas que le sirop se déverse sur eux. Au moins Marielle avait trouvé quoi prendre, notre blondinette réfléchissait encore, les viennoiserie de sa petite camarade lui faisait de l’œil, peut-être se laisserai t'elle alors tenté par quelques petits croissant, elle avait régulièrement l'habitude d'en faire à la maison avec sa grande sœur Winrie, la maison sentait drôlement bon une fois les viennoiseries sorti du four, une douce odeur sucré se répendait alors de la cuisine jusqu'aux chambres à l'étage, la plupart du temps elles faisaient cela le dimanche matin et préparaient alors le repas de midi pour toute la famille, elles cuisinaient régulièrement ensemble, Annie adorait préparé le repas avec Winrie; cela la rendait quelques peu nostalgique, en effet huit mois se sont écoulaient depuis la dernière fois où avait pu faire la cuisine avec sa sœur... *Vivement les vacances que nous puissions recommencer*. Elle prit alors quelques croissant ainsi qu'un verre de jus de fruit, releva la tête vers Marielle est lui dit : 

- " J'ai vue que tu avais pris des viennoiseries et cela me tente assez, je pense que je vais donc prendre des croissants et un verre de jus de fruit, je verrais bien après si j'ai encore un petit creux hihi " dit elle tout en esquissant un jolie sourire.

Les élèves du château faisaient des va et viens par la grande porte, c'était assez drôle de voir tout ce monde, une vrai petite foule se présenta, une belle jeune fille s'avança alors vers la table où nous étions installé avec Marielle, avec ses beaux cheveux et ses yeux d'une couleur si bleu, un air gracieux et ayant toujours le sourire aux lèvres, *Qu'elle est belle* pensa Annie. Cette belle jeune fille n'était autre que Solwen, la responsable des nouveaux arrivant chez les Serdaigle, elle avait l'air un peu perdu, peut être attendait elle quelqu'un, il était tôt et possible que certaines personnes soient encore plongé dans un long sommeil. La petite brune s'approcha et s'assit alors à coté d'Annie et de Marielle. Notre petite aiglonne se tourna vers Solwen qui était assise à sa droite, plongea sa main dans ses cheveux pour remettre sa frange convenablement et entrepris la discussion avec enthousiasme, un jolie sourire ornée son visage.

- " Bonjour, comment vas-tu en cette belle journée ? Je me présente, moi c'est Annie et je te présente Marielle, ravie de faire ta connaissance " dit elle à Solwen tout en tournant de nouveau la tête vers Marielle pour voir si cela lui convenait de discuté un peu avec une autre élève.

Si vous demandez jamais vous ne saurez si vous savez il suffit de demander.

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

- C'est un bon choix ! dit Marielle, en essayant de couvrir sa bouche pleine avec sa main. Elle n'aimait pas parler avec de la nourriture dans sa bouche, mais si elle attendait d'avoir la bouche vide pour dire un mot, elle n'y arriverait jamais à répondre à Annie. Elle avait trop faim et elle était trop gourmande pour prendre des pauses entre les bouchées ! Et les crêpes étaient tellement délicieuses !

- En passant, bon appétit !! dit-elle avec un grand sourire joyeux.

C'était vraiment une expérience différente que de manger en compagnie d'une amie. Elle trouvait ça fort agréable et, à vrai dire, elle trouvait Annie très amicale. Elle ressentait beaucoup de gratitude au destin qui a permit à Marielle de lui faire connaissance. Sans savoir trop pourquoi, Marielle réalisa qu'elle se sentait beaucoup plus à l'aise dans la grande salle dans la compagnie d'autrui. Elle se sentait plus relaxe et capable d'être elle-même.

Peu de temps après qu'elles commencèrent à manger, une autre fille s'assit à côté de Marielle. La timide aiglonne lui connaissait à peine, mais elle savait que c'était la responsable des nouveaux arrivants. Je crois qu'elle s'appelle Solwen, pensa-t-elle. Elle était sûre que la fille lui avait déjà adressé la parole, mais comme Marielle était tellement silencieuse, elles n'ont sûrement pas discuté longtemps. (En fait, c'était dur de convaincre Marielle de parler beaucoup, bien qu'elle se sentait drôlement à l'aise avec Annie.)

Lorsque Annie adressa la parole à l'aiglonne assise à côté de Marielle, celle-ci sourit à sa voisine. Elle aussi voulait se montrer amicale. (Peut-être ferait-elle deux amies en une matinée ?)

- Je crois qu'on s'est déjà parlé quand on venait juste d'arriver à Poudlard. Tu m'as l'air super sympa, tout comme Annie ici, dit-elle, rougissant légèrement. Comment ça elle se sentait tellement bavarde ce matin-ci ? 

Reducio
Je suis vraiment désolée pour ce retard ! Je suis désormais en congé maladie pour des raisons de santé, alors j'aurai maintenant du temps à répondre plus rapidement !  :smile:

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Installée depuis quelques minutes à peine à la table des Bleus et Bronze, je continuais à guetter l'arrivée de mon amie, tout en sachant pertinemment qu'il lui faudrait encore au minimum une bonne dizaine de minutes si elle se dépêchait vraiment. Ce qui n'avait que peu de chance de se produire puisqu'on était Samedi, qu'il était encore relativement tôt, et que quelle que soit l'heure à laquelle elle décide de se lever, elle savait que je serais encore là *Allez Lyn...*  Est ce que j'avais toujours été aussi mal à l'aise entourée d'inconnus ? Je n'avais pas souvenir de réagir de cette manière l'année précédente pourtant. Quand est ce que ça avait changé ? Puis pourquoi ? J'avais beau me creuser la tête, je n'en avais aucune idée. La fille blonde assise sur mon côté gauche se tourna dans ma direction, me tirant de mon observation de la porte. Souriante, elle replaça sa frange, avant de me demander comment j'allais par cette belle journée. Eh bien, que de bonne humeur dès le matin ! On ne sentait pas une once de timidité chez elle. Elle m'avait adressé la parole le plus naturellement du monde, alors qu'on ne se connaissait que vite fait, de vue. Je me demandais sincèrement comment des gens pouvaient réussir à parler volontairement à d'autres, des inconnus. Je devenais pivoine à la simple idée d'ouvrir la bouche pour engager la conversation avec un inconnu. Raison pour laquelle je ne débutais jamais une discussion. Ou presque, il y avait bien de rares exceptions qui confirmaient la règle. Je ne m'étais pas trompée, la blonde s'appelait bien Annie, et celle assise à ses côtés, Marielle. Cette dernière, un sourire accroché aux lèvres également, ajouta qu'on s'était déjà parlé à son arrivée, ce qui était en effet assez probable, et que j'avais l'air sympa. C'était gentil de sa part, j'étais touchée, mais est ce qu'elle lisait ça sur ma tête ou était-ce parce qu'elle se souvenait de notre probable discussion ? Là encore, je n'en savais rien. Un peu gênée par tant d'attention d'un coup, je remis une mèche qui s'était échappée de mes tresses derrière mon oreille, avant de laisser un petit sourire timide fendre mon visage. Très naturel, comme à chaque fois que je n'étais pas vraiment à l'aise. Je ne savais pas trop quoi répondre, mais  il aurait été mal venu de leur "mettre un vent" comme dirait Neil. Je me tournai légèrement vers les deux filles.

- Je vais bien merci Annie. Moi c'est Solwen, enchantée également de faire votre connaissance les filles.

Je tendis rapidement le bras pour attraper un croissant. Il était encore chaud et croustillant, et même pour les doigts c'était déjà un plaisir. A mes yeux c'était clairement la meilleur pâtisserie du monde. Même les pains au chocolat étaient moins bons, malgré le chocolat qu'ils avaient en plus et qui à mes yeux cachait le goût du reste. Maman en faisait de temps en temps le week-end. Ils étaient clairement moins beaux que ceux ci qui étaient presque parfaitement réguliers, mais ils étaient vraiment délicieux. 
Je commençai à le dérouler, sentant la couche supérieure craquer sous mes doigts, libérant la douce odeur de la viennoiserie. Les croissants, c'était meilleur déroulés. On pouvait savourer le craquant d'abord, puis il ne restait que la mie toute chaude. Papa aussi les mangeait comme ça, même si Maman disait en rigolant que c'était un sacrilège. Mon regard concentré sur mon thé à la vanille, pour éviter celui des deux filles à mes côtés, je mis un morceau dans ma bouche. Un Délice.

"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Maman poule emmitouflée en 2017

Un bon petit déjeuner   pv : Marielle, Solwen  

Annie avait eu l'envie d'engagé la conversation avec la jeune fille qui était assise au près d'elle et de son amie Marielle, la jeune fille semblait un peu timide, tout le contraire de notre petit Annie, elle qui n'avait pas sa langue dans sa poche, loin de là, petite elle ne pouvait s'empêcher de dire bonjour à tout le monde, haut comme trois pommes, elle saluait déjà tout les personnes passant à coté d'elle, cela les faisaient bien rire, voir une petite puce leur dire bonjour, avec un si grand sourire sur le visage et riant à plein poumons, Annie était vraiment une enfant adorable, désormais elle est toujours aussi gentille certes, mais elle avait bien grandi depuis, et son caractère s'était également bien développé, mais cela ne l'empêcha pas pour autant de discuté avec cette jeune fille, elle se présenta et avait entamé la conversation, qui plus est que la jeune fille était une Serdaigle, elle ne pouvait que, être gentille avec elle.

- Je vais bien merci Annie. Moi c'est Solwen, enchantée également de faire votre connaissance les filles.

Cette petite brune s'appelait donc Solwen, quel doux prénoms que voila, la jeune fille semblait heureuse, cela se voyait  au fait qu'un léger sourire illuminait son petit visage, l'on pouvait voir qu'elle était tout de même quelque peu timide, Annie avait remarqué que les joues de la jeune fille, avait viré à un jolie rouge pivoine, cela lui donnait un air vraiment mignon, elle avait replacé une mèche un peu frivole derrière son oreille, sa façon d'être, sa manière de répondre, cette fille était la mignonnerie incarnée. Annie était heureuse que cette jeune fille lui réponde, elle qui semblait si douce et gentille, Solwen avait été attirer par les croissant comme notre petite blonde, c'est vrai qu'il avait l'air délicieux, si croustillant et moelleux à la fois, un réel plaisir pour la bouche, de léger craquant accompagné de cette légère douceur, c'était juste magnifique, celui qui a inventé les croissant était vraiment quelqu'un de bien.

- Je suis ravis de te rencontrer Solwen, c'est vraiment un prénom magnifique, je vois que toi aussi tu les aimes les croissants, de toute façon c'est vraiment la meilleur pâtisserie qui existe tu trouves pas haha 

Annie ne pouvais s'empêcher de continué cette petite discussion, elle tourna le visage vers Marielle qui en était déjà à sa deuxième crêpes, elle avait vraiment l'air de les appréciés ses crêpes, elle dégoulinait de sirop d'érable, c'est vrai qu'elles avaient l'air bonne aussi, mais point question de craqué, Annie faisait beaucoup de sport certes ,mais ce n'était pas une raison pour s'engraisser avec pleins de bonnes choses à manger. 

- Et toi Marielle ? tu les trouves comment les croissants ? aller lâche ta crêpe et goûte moi ça haha 

Annie pris un des croissant qu'elle avait disposé au préalable dans une petite assiette, le regarda et le tendit à Marielle pour qu'elle le goûte.

Si vous demandez jamais vous ne saurez si vous savez il suffit de demander.