Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Commencement d'une nouvelle vie
Je me souviens bien de cette histoire. Oui, cette histoire que ta mère m'avait raconté il y a peu longtemps. Elle aussi parait-il avait été un peu nerveuse. Disons que rencontrer un chapeau qui parle, ça n'est pas donné à tout le monde ! Oui, il me semble bien qu'elle avait été un peu surprise à la rencontre de ce chapeau, disons que ses parents à elle ne lui avait rien dit, voulant garder la "surprise". Eh bien, tu ne savais donc pas que tes grands-parents étaient des sorciers ? Ta grand-mère, je crois que tu es au courant mais peut-être ne t'a-t-on jamais parlé de ton grand-père... Bon, je vais te le dire moi, il a été viré de Poudlard. Durant sa troisième année, il avait voulu faire une mauvaise blague qui n'a pas très bien tourné. Il n'était pas fait pour l'école ton grand-père... ah ça non ! C'est moi qui te le dit !

Alors que tu t'étais arrêté net devant ce chapeau dont ta mère t'avais vaguement parlé, celui-ci entonna sa fameuse chanson.

Il y a des centaines d'années et quelques mois,
Godric, Rowena, Salazar et Helga,
Me créèrent pour que je répartisse avec sagesse,
Les nouveaux élèves plein de courage, de ruse, d'esprit ou de gentillesse.

...

Si vous êtes audacieux et valeureux,
Vous irez dans la maison des Courageux,
Les plus hardis, les plus braves et les plus forts,
Trouveront leur place chez Godric Gryffondor.


Tu te redressa à l'entente de ce paragraphe. Tu étais presque convainque que ça allait être ta maison. Ta mère y était, ta grand-mère également, et tes ancêtres n'y avaient pas échappé non plus. Oui je te l'accorde, "Greenwood" et "Gryffondor" ont le même début, et j'aurais bien vu la personne que tu es dans la maison des courageux. Mais je t'assure que tu n'aurais pas été très heureuse en portant une cravate rouge, je te connais mieux que personne et cette maison n'était pas faite pour toi.

...

À ceux dont le coeur est rempli de sincérité,
Sachez qu'à Poufsouffle, votre loyauté sera appréciée,
Chez eux, la persévérance et la patience sont rois,
Nulle tentative de déréliction ne provoquera leur désarroi.


Tu ne le sais pas, mais c'est cette maison fut la deuxième famille de ton grand-père. Oui, tu m'as bien entendu, la maison des loyaux et des travailleurs. Moi je te voyais bien à Poufsouffle et j'avais raison ! Mais, soyons gentils, je te laisse encore un peu t'imaginer à Gryffondor

...


Le chapeau se tu, et le grand monsieur déroula une liste. Par chance, "Greenwood" n'est pas très loin dans l'alphabet, tu vas bientôt pouvoir aller t'assoir. Mais laisse-moi finir de raconter s'il te plait, ce n'est plus très long.

Après quelques personnes dont les têtes ne t'inspiraient à vrai-dire pas vraiment, tu sursauta, déjà à moitié endormie :

"Harriet Greenwood"

Encore dans ta sûreté de tomber à Gryffondor, tu monta fièrement les marches et posa le chapeau sur ta tête, qui s'exclama :

"Aucun doute : POUFSOUFFLE !"

Non mais vraiment ! Si tu avais vu ta tête à se moment là ! Tu ne comprenais pas ! Cette maison, pour toi ? Tu ne l'avais pas imaginé une seconde celle-là hein !
Dernière modification par Harriet Greenwood le 3 janvier 2019, 15 h 17, modifié 1 fois.

Gérante du Club de Poésie avec Cyanna Hillways
code couleur : #741B47
Deuxième année RP

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Alice écoutait le discours du sous directeur d’une oreille distraite. Elle savait déjà tout cela. Quatre maisons, un chapeau legilimens... Il devait s’agir d’une explication pour les né-moldus, car il était très peu probable que des sorciers élevés comme tels ignorent la cérémonie de répartition du choixpeau. Ou alors, monsieur Lamberts les prenait vraiment pour des trolls.
La jeune sorcière s’intéressait bien plus à la beauté de la grande salle dans son intégralité. Le plafond infini, les longues tables, toutes ces robes noires, ces regards curieux, attendris, pressés, moqueurs.
Alice ne savait plus où donner de la tête : il y avait bien trop de chose à observer.

- Sangblanc Alice !

Alice redressa le menton. Déjà son tour ? Elle prit une grande inspiration et quitta le rang. La tête haute, la démarche assurée, la blanche rejoint l’estrade, pour s’asseoir sur le tabouret non sans s’être d’abord assurée que le pan de sa robe retomberait élégamment quand elle serait assise. Lorsque le sous directeur reposa le vieux chapeau sur sa tête, Alice prit une nouvelle inspiration, alors que des murmures emplissaient sa tête :

« Encore une Sangblanc ... La cadette, oui... deux frères Serpentard et... oh, une mère Serpentard... comment pourrait il en être autrement... Je vois que tu as hérité de quelques petites choses d’elle, oui... »

Alice claqua sa langue derrière ses dents serrées. Si il y a bien une chose qu’elle détestait, c’était qu’on lui trouve une ressemblance avec sa mère !

« Audacieuse...pleine d’assurance...Je vois une grande confiance en soi... tu as une forte estime de toi même... »

Ces murmures intrusifs ne plaisaient pas à Alice. C’était étrange, et dérangeant. Elle s’efforçait de ne penser à rien de gênant, se concentrait sur de grandes choses accomplies ! Comme... Alice ne trouvait rien, et finit par se mettre à penser à tout sauf des choses qui lui auraient assurée une place à Gryffondor...

«  Impatiente, n’est ce pas ? Laisse moi réfléchir encore un peu, nous touchons au but... »

L’impatience, c’était bien quelque chose qui la qualifiait. Elle s’étonnait d’ailleurs qu’il n’en ait pas parlé en premier.

« Je vois beaucoup de qualité qui plaisent à Serdaigle... la curiosité, la réflexion, la soif de connaissance... mais il y a autre chose qui surpasse tout cela... »

Pas Poufsouffle...Pas Poufsouffle...

- Serpentard !

Alice se sentit soudainement libérée, alors que des applaudissements s’élevaient de la table de sa nouvelle maison. Bien sûr, Alice aurait préféré être à Serdaigle, comme elle en rêvait depuis longtemps. Mais au moins elle ne côtoierait pas involontairement des Gryffondor ou Poufsouffle. Les courageux et les gentillets ... le courage ne sert rien dans l’apprentissage, et la gentillesse non plus.
Le choixpeau avait vu en elle la ruse, la finesse, l’ambition ! Tout ce qui lui permettra de réussir ses études, sa vie.
La tête haute, Alice s’efforça de ne pas pousser un soupir de soulagement. Elle se releva, un sourire léger aux lèvres, et gagna la table des Serpentard, sa démarche toujours très sûre.
Maintenant , elle n’en doutait plus : Serpentard était le choix le plus judicieux.

• Fondatrice du M.E.R.L.IN - Souris •
Tout savoir sur le MERLIN
• Deuxième année RP •

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Siam ne réussi qu'a ouvrir la bouche, ébahie.
Elle était sur la barque avec d'autres 1ére année et elle venait d’apercevoir l'immense château dans lequel elle allait, elle en était certaine, vivre les meilleures années de sa vie : Poudlard ! Lorsque ils arrivèrent devant l'entrée un professeur dont Siam ne connaissait pas le nom les guida à travers le château. Siam était une née moldue et tout ce qu'elle avait devant les yeux relevait de l'impossible pour elle. Elle se trouvait dans un rêve merveilleux dont elle espérait ne jamais se réveiller... Car se réveiller aurait voulu dire retourner dans le monde moldu avec son frère et ses parents en larmes et elle ne le voulait pas.
Le sous-directeur Marty Lamberts se racla la gorge et commença :

"Bienvenue à tous à l’école de Poudlard. Je suis Marty Lamberts, votre sous-directeur pour cette année scolaire. Cette première soirée à Poudlard sera déterminante pour votre scolarité. Vous allez être répartis entre quatre maisons : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune possède ses propres caractéristiques, ses valeurs, ses forces, et deviendra votre famille. Vous pourrez lui apporter des points par votre travail et votre comportement, mais également lui en faire perdre. À la fin de l'année la maison ayant le plus de points remportera la coupe des Quatre Maisons. À vous de faire honneur à votre maison.
Derrière ces portes se trouve la Grande Salle où se déroulent tous les repas ainsi que les cérémonies importantes. Ce soir, celle de la Répartition vous permettra de connaître votre future maison. Tous les autres élèves ainsi que vos professeurs sont déjà présents comme vous l’entendez, alors préparez votre entrée. Mais ne vous inquiétez pas, tout ira bien.”


Les 1éres années entrèrent dans la Grande Salle, Siam trouvait cet adjectif bien insuffisant pour décrire l'immensité et la beauté de cette salle. Le choixpeau chanta une chanson qui expliquait les valeurs des quatre maisons. Lorsque il entonna le couplet parlant de la maison Serdaigle Siam se sentit tout particulièrement intéressée :

"Ceux qui chérissent la culture et le savoir, Se plairont parmi ceux qui ont le sens du devoir, Je trouverai ceux dont l'esprit est rempli de "pourquoi ?", Et les emmènerai dans la haute tour de Rowena. "

Le choixpeau finit sa chanson et une salve d’applaudissement retentit dans toute la salle !

“Quand je vous appellerai, débuta le sous-directeur d’une voix forte, vous viendrez vous asseoir et je poserai le Choixpeau sur votre tête pour qu’il vous répartisse.”

Siam regarda le plafond qui représentait le ciel étoilé et remarqua les bougies qui tenaient dans les airs sans aucun support...
Elle était tellement impressionnée qu'elle failli ne pas entendre son nom lorsqu'il fut appelé :

"Siam Vostra"

Elle s’avança d'un pas plutôt assuré vers le choixpeau et s'assit. Elle sursauta lorsque celui-ci lui parla directement à l’intérieur de se tête.

"Voyons voir il y a du courage, il y a de l’ambition, de la sagesse, un refus de l'injustice mais aussi une grande curiosité. Hmm c'est très difficile mais je dirais...
-Serdaigle ! annonça t'il tout haut"


Siam se dirigea vers la table des Serdaigles dont tous les membres applaudissaient frénétiquement. Elle rayonnait de joie.
Elle avait trouvé sa place !!
Dernière modification par Siam Vostra le 12 octobre 2019, 10 h 37, modifié 1 fois.

"La liberté n'induit pas l’égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes..."
2ére année Rp et 1ére devoir

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Lorsqu'Esdrael se réveilla, il faisait déjà nuit.
Le temps de reprendre ses esprits et de reconnaître la cabine de wagon où il s'était installé quelques heures plus tôt, les autres élèves étaient déjà presque tous à l'extérieur du train avec leurs affaires.
Le futur élève décida donc de rassembler les siennes aussi vite que possible, perdant du temps à refermer sa valise qui était tombée dans sa précipitation et décida de rejoindre les rangs.
Lorsque ses petits soucis furent réglés, l'obscurité lui permettait malgré tout de voir se dessiner une majestueuse silhouette à l'horizon.
"Voici donc le fameux châteaux de Poudlard?" Se dit-il en écarquillant les yeux. "C'est... c'est gigantesque!"
Il n'eut pas le temps de pousser plus loin sa réflexion que les rangs commencèrent à avancer en direction d'une grande étendue d'eau sombre où étaient amarrées des barques éclairées par des lanternes.
La voix d'un adulte qu'Esdrael venait de remarquer et qui faisait visiblement figure d'autorité donna les consignes:
-Veuillez grimper sur les barques, je vous prie. Et pas plus de quatre élèves par embarcation! Ne vous inquiétez pas, ils sont enchantés pour vous conduire dans l'enceinte de l'école sans encombre.
Le jeune sorcier grimpa dans la barque la plus proche et son regard fut très vite attiré par les eaux noires du lac, ne prêtant même pas attention aux trois autres enfants qui ne semblaient guère plus bavards que lui.
Dans les étranges mouvements de l'eau, une forme discrète et imposante semblaient périodiquement crever la surface et Esdrael était curieux d'observer plus près, plus près, plus près, plus près...
-RECULE, IMBÉCILE! TU ES EN TRAIN DE NOUS FAIRE CHAVIRER!
Esdrael est interloqué lorsqu'il fut agrippé par deux de ses compagnons le tirant en arrière. Il se bredouilla des excuses et se tint tranquille le reste du voyage, regardant les constellations brillant au dessus de lui.

Ils finirent tous par arriver dans un grand hall où un homme se présentant comme le sous-directeur leur expliqua le programme de la soirée et diverses informations sur le fonctionnement de l'école.
Ils entrèrent ensuite dans une grande salle éclairée par de nombreuses bougies en lévitation où se parlaient joyeusement de nombreux élèves d'âge moyen répartis en quatre tables.
Devant la table des professeurs, se tenait un banc où se trouvait un vieux chapeau qui s'anima soudain et chanta une litanie concernant les quatre maisons et Esdrael prit enfin conscience de l'importance de cette cérémonie...
"Où vais-je me trouver? Où ai-je envie de me trouver? Déjà pas chez ces paresseux de Poufsouffle, ni chez ces brutes Griffondor... Ce serait bien si j'allais chez les Serdaigle, ils auraient plein de chose à m'apprendre, mais Maman m'a dit que les Serpentard savent faire un usage de la connaissance de façon plus efficace, ce serait bien ça aussi..."
Il entendit enfin son nom à l'appel de la répartition et s'assit sur le siège, pris de vertige d'être obervé par autant de monde.
"Fais vite s'il te plaît, s'il te plaît..." Le Choixpeau ne lirait pas dans ses pensées, hein?
-Mmmh? Je sens de l'impatience en toi... et des difficultés à accepter comme vouloir être accepté... tu aimes la connaissance sans encore savoir ce que tu vas réellement en faire, mais tu sens que ça va te servir d'un manière où d'une autre? Prends garde à ne pas te perdre en route mon petit. Tu iras parfaitement chez les... SERDAIGLE!

Sous les applaudissements de ses camarades, Esdrael rejoignit prestement la table des Serdaigle pour regagner son anonymat bien aimé en faisant un peu connaissance avec ses voisins et se rejouissant d'avance du festin. Une journée pareil, même en ayant fait la sieste une bonne partie, ça creuse!

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

"-Réveille toi, Awena !
J'ouvre les yeux en gromelant, agacée d'être secouée comme un figuier.
-Rubeus cherche les première années, tu dois venir !
Je cligne des yeux, essayant de me situer. Où suis-je  ? Je regarde le visage un peu flou d'une fille penchée sur moi, un sac bleu a perles et un autre, vert à bout de bras. Je lève à nouveaux les yeux vers elle, et je la reconnais enfin : c'est Gaïa, une cousine.
-Nous sommes arrivés ?
-Hum. Dépèche toi, Faith et Arthur t'attendent. Voici ton sac, dit-elle en me tendant mon sac, le bleu, puis en me guidant vers la sortie du wagon. Je les ai réveillés en premier, ils n'étaient pas habillés, m'explique-t-elle, en se penchant vers moi.Tu sais, qu'importe où tu iras, tes parents seront fiers de leur fée. Et nous, tes cousins aussi. N'écoute pas Granny, tu sais bien que c'est une mégère. Et qu'importe si ses autres petits-enfants sont à serpentard, tu es unique, comme ma tante. Bonne chance, je t'aime fort. dit-elle en me serrant dans ses bras, et en me faisant une bise. Qui a dit que les Serpys sont sans coeur?
Je sors du wagon, rassurée par ses paroles, et je repère deux autres cousins, en sixième année, comme Gaïa. Je le dirige vers les première année, et je trouve Arthur et Faith, deux cousins en première année. Malheuresement, Faith est séparée de nous, et Arthur et moi passons la traversée à parler avec une autre fille, guidés par le demi-géant dont j'ai tant entendu parler, et nous nous dirigeons vers le château, majestueux dans ce coucher de soleil.
Nous accostons rapidement-trop rapidement à mon goût-, et nous nous rentons dans le hall de l'école. Je suis enfin à Poudlard ! J'effectue un tour complet sur moi, émerveillée. Le chateau est magique !
Un homme se tient devant nous, le sous-directeur, donc, se racle la gorge avant de parler, mais, occupée à discuter avec Arthur, j'ai raté le début :
...Marty Lamberts, votre sous-directeur pour cette année scolaire. Cette première soirée à Poudlard sera déterminante pour votre scolarité. Vous allez être répartis entre quatre maisons : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune possède ses propres caractéristiques, ses valeurs, ses forces, et deviendra votre famille. Vous pourrez lui apporter des points par votre travail et votre comportement, mais également lui en faire perdre. À la fin de l'année la maison ayant le plus de points remportera la coupe des Quatre Maisons. À vous de faire honneur à votre maison.
Derrière ces portes se trouve la Grande Salle où se déroulent tous les repas ainsi que les cérémonies importantes. Ce soir, celle de la Répartition vous permettra de connaître votre future maison. Tous les autres élèves ainsi que vos professeurs sont déjà présents comme vous l’entendez, alors préparez votre entrée. Mais ne vous inquiétez pas, tout ira bien.”

Il s'appelle donc Marty Lambert. Enregistré.
Nous rentrons dans la grande salle, mais l'effet rassurant des paroles de Gaïa s'est estompé. Et si... Et si je faisait honte à Granny ? Et si... et si j'étais une Serdaigle ? Ou une Poufsouffle? Granny me supporterait moins ! Oh, rien de flagrant, mais je ne suis pas idiote. Granny ne m'aime pas. Ni moi, ni père. Elle ne nous supporte que pour le sang noble de père.
Je sens mon coeur battre dans mes oreilles. J'ai peur.
Je sens la main d'Arthur se glisser sur mes épaules et me serrer. Arthur aussi sait que Granny ne m'aime pas, c'est ensemble que nous nous en sommes rendus compte. Faith, elle, n'a pas de problème avec elle, c'est une digne fille de sa mère, qui glisse sa main dans la mienne. La répartition est bien entamée, un garçon qui vient d'être réparti à Poufsouffle porte un nom en D. D'ailleurs, le nom de Faith résonne.
Damberlein, Britania !
J'ai l'impression qu'il n'y a plus rien autour de moi. Rien d'autre que Faith. Si elle est Serpentard et moi pas, Granny s'étouffera. Je suis la seule enfant de son enfant préféré. Je dois l'honorer.
Serpentard!
Sa repartition n'a même pas duré une minute.
Donc, tous les petits-enfants de Granny, sauf les deux derniers, trop jeunes, sont des serpentards, comme ses enfants.
La pression du bras d'Arthur sur mes épaules s'intensifie, tandis que je fais tous pour retenir une larme. Purée, pourquoi je cause toujours des dispites entre mes partents et ma grand-mère  ? Car, si je ne suis pas Serpentard, la mère de la mienne va encore accuser père, et mère va encore se disputer avec elle.
Fournier, Arthur !
On se voit à table !, me dit il en partant avec une bise sur ma joue
Je le regarde aller s'assoir sur le tabouret, et discuter avec le choixpeau, qui annonce sa maison :
-Serdaigle !
Je ne veux pas creuser le fossé entre père et Granny. J'irai à Serpentard. Je redresse mes épaules, comme elle aimerait que ses autres petits enfants le fassent, et qui malgré tout, n'y arrivent pas systématiquement, et commence à me diriger vers monsieur Lamberts, qui vient de m'appeler.
Fournier, Celia-Awena!
Je mets toute ma fierté dans ma démarche. Je suis Serpentard. Je suis Serpentard
Avant de monter sur l'estrade, je jette un coup d'oeil aux autres première année. Je saurai bientôt quelle est ma maison.
Je m'assieds, et le choixpeau s'adresse à moi: Tu es fière, et ambitieuse, commes tous tes ancêtres. Aurais-je réussi?
Contrairement aux Damberlein, dont tu descends par ta mère, qui sont des Serpentard, les Fournier dont tu descends par ton père, eux sont éparpillés dans toutes les maisons, et il m'a été dur de les placer. Tu es courageuse et vive. Mais sur toutes ces qualités, priment ta curiosité, ta capacité de discernement, ton originalité, ton calme et tu est pleine d'esprit. Je vois que tu veux être Serpentard, pour réconcilier ta grand mère et ton père, mais je n'ai pas d'hésitation a avoir, tu est une Serdaigle. Tu verra, tu seras une grande Serdaigle si tu t'en donnes la peine
Serdaigle !
Je me lève, tremblante. Je m'efforce de ne pas pleurer sur le chemin de la table de ma nouvelle maison.Serdaigle
Je lève les yeux pour sonder la table et trouver Edward ou Arthur. Je les trouve côte à côte, et je vois leur sourire radieux. Plus loin, Gaïa me sourit, dans sa robe avec yne cravate verte,et lève les pouces vers moi. Depuis la table de Poufsouffle, Roselyne me sourit aussi. Voir cela me remonte le moral. Je décide de ne pas penser à Granny, jusqu'aux congés. Et de garder ke sourire. Je m'assieds entre mes cousins et je souris à mes nouveaux camarades. Je suis unique.Je suis comme papa, et cela me convient.
Dernière modification par Celia-Awena Fournier le 30 août 2019, 17 h 25, modifié 2 fois.

Créativité, Curiosité, Réflexion, Patience, Tolérance, Imagination. Telles sont nos valeurs.
2ème année Rp. Et au passage, c'est Celia pas Célia, merci.
Fehu


Petite rune perdue au milieux d'Enfants Resistants et Libres.

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Je suis paralysée, trop de bruit et trop de gens, mes mains tremble pendant que je découvre le grande salle de Poudlard. Poudlard, plus jeune se nom suffisait à me faire rêver, et je dois avouer que je n'est pas était déçu le château est magnifique, immense ! Tout est purement magique ! La traversé sur le lac à rendu la découverte mystique... mais maintenant que je suis sortit de ma torpeur face a la magie de se lieu, je suis craintive, tout sa est trop nouveau pour moi... Jamais les histoire que me racontait ma mère sur se lieu ne m'on jamais parut aussi réelle et sa me fait peur. Je ne suis pas habituée à être autant entouré j'ai l'impression d'étouffer dans cette foule.

J'observe les différentes tables, elles se ressemblent toutes mais sont en même temps différentes. Les tables que j'identifie comme celle de Poufsouffle à l'air très chaleureuse et festive comme celle de Griffondor en faite, alors que celle de Serpentard et de Serdaigle sont aussi bruyantes que les deux autres mais on l'air plus dans la retenue et peut être un peut plus calme.

Alors que j'observe avec attention la grande salle, mon regard se pose sur le vieux chapeau rapiécé au fond de la salle et je m’interroge, est-ce se chapeau qui va nous trier mais par quelle moyen alors ? Pendant que je m’interrogeais le vieux chapeau que grâce au histoire de ma mère je pouvait identifier comme étant le Choixpeau, un déchirure se forma sur lui comme un sorte de bouche ?

Il fit alors la dernière chose a laquelle je m'attendais, c'est a dire chanter:

Il y a des centaines d'années et quelques mois,
Godric, Rowena, Salazar et Helga,
Me créèrent pour que je répartisse avec sagesse,
Les nouveaux élèves plein de courage, de ruse, d'esprit ou de gentillesse.


Je regarde le Choixpeau les sourcil levé, un chapeau qui chante ? Pourquoi je ne suis même plus étonné par se que la magie peut faire. Je soupire et reporte mon attention sur les parole de désormais surnommé par mes soins Diva. Si je me rappelle il vient de nommer les principaux caractères des 4 maisons.

Il vous suffit de me poser sur votre tête,
Pour que je puisse deviner, sans être malhonnête
La maison dans laquelle vous apprendrez au mieux,
Celle où vous serez le plus heureux.


Diva peut lire dans nos esprits ? Mon avis sur se chapeau change, j'espère qu'il me mettra dans une maison accueillante.

Si vous êtes audacieux et valeureux,
Vous irez dans la maison des Courageux,
Les plus hardis, les plus braves et les plus forts,
Trouveront leur place chez Godric Gryffondor.


Moi courageuse ? Je pense que je peut dire que non, pour l'instant je n'ai jamais fait part du moindre courage, sa serai plutôt l'inverse..

Ceux qui chérissent la culture et le savoir
Se plairont parmi ceux qui ont le sens du devoir,
Je trouverai ceux dont l'esprit est rempli de "pourquoi ?"
Et les emmènerai dans la haute tour de Rowena.


Tient pourquoi pas Serdaigle, cette maison a l'air de plutôt me correspondre pour le moment.

À ceux dont le coeur est rempli de sincérité,
Sachez qu'à Poufsouffle, votre loyauté sera appréciée,
Chez eux, la persévérance et la patience sont rois,
Nulle tentative de déréliction ne provoquera leur désarroi.


Poufsouffle à l'air accueillant, sa peut être une bonne maison.

Ruse, ambition et pouvoir,
Sont ce à quoi aspirent les Serpentard,
Si vous voulez viser toujours plus haut,
Vous serez les bienvenus chez ceux qui aiment porter le flambeau.


Je n'ais pas vraiment d'idée de grandeur donc je pense que cette maison ne colle pas...

Mais n'oubliez jamais, fiers représentants de Poudlard
Que c'est ensemble que vous ferez face aux roublards,
C'est donc aux quatre maisons réunies
Que je souhaite un bon appétit.


C'est cool que l'entente entre les maisons sois encouragé, je ne m'imagine pas du tout a devoir vivre dans la tension constante...

Finalement on commença nous appeler afin de nous répartir, vu mon nom de famille sa ne sera pas long... Tient c'est déjà à moi, je m'avance vers le choixpeau les jambes tremblantes, je m'assis sur le tabouret et le sous directeur posa le choixpeau sur ma tête, ses bord trop large ma cache la vue se qui me permet dans une certaine mesure de me détendre.

J'entend alors le choixpeau commencer à parler et a ma plus grande surprise je fus placer chez les Griffons, on me retira le choixpeau de la tête et je vis mes camarades applaudir alors que je m'avancer d'un pas mécanique vers la table avant de me laisser choir sur une place libre près d'un élève d'une année supérieur.

Je me demande vraiment quel courage a vu le choixpeau...

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Violet était brune aux yeux noisettes grande pour son âge , elle adorait les animaux. Violet avança dans la salle avec d' autres élèves, un élève s'assoit sur la chaise  et ...le chapeau qui était sur sa tête se mit à parler, Violet se dit que ce chapeau est bizarre. Violet vit un professeur avec une grande liste dans la main qui était à côté de la chaise le professeur dit : Violet Wynn, Violet s'avança puis s'assoit  sur la chaise, Violet se demanda ce que ce drôle de chapeau allait lui dire, quand le chapeau était sur sa tête, le chapeau dit : mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm je vois un bon courage...Mais que vois-je ! C'est très intéressant tout ça, tu es fidèle je le vois dans ta tête  tu es aussi loyale, où tu voudrais que je te mette ? Violet était perdue elle ne s' avait pas du tout , elle entendit un petit rire glacial dans sa tête très difficile tout ça mais...j' ai quand même trouvé! Violet avait un peu peur :S .Je vais te mettre à Poufsouffle !!!Violet sentit son cœur battre très fort , Violet était très contente :grin: du choix du chapeau elle aimait bien cette maison!! :roll: .Il y eut de grandes exclamations. Violet  n'avait pas tout compris à ce que le chapeau lui avait dit, mais à sa table tout le monde était gentil avec Violet, Violet écoutait attentivement ce que disait ce drôle de chapeau, même a la fin où tout le monde était passé le drôle de chapeau s' était mis à chanter une drôle de chanson, Violet comprit quelques mots, les seuls mots quelle comprit étaient : Gryffondor, Serdaigle, Serpentard et Poufsouffle. Ces mots étaient le refrain. après la directrice  dit quelques mots du règlement, Violet  écoutait attentivement et après la directrice fait apparaitre le dîner, Violet se régalait :grin: .
Dernière modification par Violet Wynn le 18 novembre 2018, 20 h 29, modifié 5 fois.

Violet

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Ça y est ! Elle y était enfin... La grande salle et son plafond magique, les quatre grandes tables des maisons avec une multitude de têtes qui nous dévisageaient. Bien que ses parents, ses oncles, tantes, cousins, cousines lui ai décrits des centaines de fois le château, la petite Orphéa était émerveillée par tout ce qui se trouvait autour d’elle.

Le petit groupe de première année dans lequel elle se trouvait se rapprocha de la table des professeur. Devant celle-ci se trouvait le choixpeau, posé sur un petit tabouret. La petite brune écoutait d’une oreille discrète le discours du sous-directeur, trop occupée à dévisager ses futurs camarades. Lesquels seraient ses amis ? Ou bien ses ennemis ? Mais surtout dans quelle maison seraient-ils ? 

Depuis quelques jours déjà, l’esprit de la petite fille était occupé par le choix du choixpeau. Serdaigle comme sa mère ? Ou bien Serpentard comme son père ? Elle était quasiment sûre de ne pas avoir sa place à Gryffondor, elle n’était pas assez courageuse pour ça. De toute façon, le rouge ne lui allait pas au teint. Elle doutait également d’être envoyée à Poufsouffle, et pour être honnête, elle n’en avait pas vraiment envie. Elle savait pertinemment que la plupart des choses racontés sur les maisons étaient fausses, de plus sa cousine était chez les jaunes. Mais tout de même...

Le choixpeau commença à chanter alors qu’elle était toujours plongée dans ses réflexions. Ce n’est que quand Marty Lambert appela la première personne de sa liste qu’Orphéa se concentra réellement sur ce qui se passait autour d’elle. La jeune fille fut envoyée à Poufsouffle et les noms continuèrent à défiler.

« Orphéa Cooper ! »

Le grand moment était enfin arrivé ! La brunette se tourna vers le sous-directeur qui tenait le choixpeau dans sa main, en regardant le petit groupe pour essayer de repérer la personne qu’il venait d’appeler. Bien que terrorisée et pleine de doutes, elle s’avança d’un pas confiant, ne laissant rien paraître sur son visage fin. Elle s’assit sur le tabouret légèrement bancal, et une voix raisonna dans sa tête quand le choixpeau se posa sur son crâne chevelu. 




« Haaaha ! Orphéa Cooper... intéressant, intéressant... marmonna le vieux chapeau dans à l’intérieur de sa tête. Tu n’iras définitivement pas à Gryffondor. Tu as des qualités qui pourrait beaucoup intéresser Pouffsoufle mais... la sincérité est loin d’être un trait dominant chez toi »

Elle soupira intérieurement en réalisant qu’elle n’était ni à Poufsouffle, ni à Gryffondor. Au fond d’elle, elle savait que ses parents se fichaient de la maison dans laquelle elle était répartie, mais être dans l’une de leur maison les rendraient probablement encore plus fiers ! Elle savait qu’elle possédait différentes qualités qui lui permettraient d’être envoyé aussi bien à Serdaigle qu’a Serpentard, mais si elle écoutait son cœur, elle préférait sûrement être dans la maison de son père. 


« En revanche, tu ferais une très bonne Serdaigle ! Curieuse et... avide de connaissance... tu es une originale, une artiste... continua le choixpeau. Orphéa ne savait pas vraiment s’il pouvait entendre ses pensées, car celui-ci ne réagissait absolument pas. Je vois également de la ruse... intéressant... une grande envie de faire ses preuves et de posséder du pouvoir... tu es une gagnante et une leadeuse née... Pour toi ce sera... SERPENTARD ! »

La voix résonna dans la grande salle et fut rapidement accompagnée par un tonnerre d’applaudissement, venant principalement de la table des verts. La fillette se leva alors, souriante, pour se diriger vers sa nouvelle maison. Serpentard... Elle s’y sentait déjà chez elle !

Dernière modification par Orphéa Cooper le 8 mai 2019, 15 h 25, modifié 1 fois.

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

« TOI à Serdaigle ? Mais tu rêves ma choupinette, malicieuse comme tu l’es tu iras à Serpentard »

Azura repensait à la conversation qu’elle avait eue quelques jours auparavant avec son frère Fingal, peu avant que lui retourne à ses créatures magiques, dont l’étude constituait le métier, et qu’elle fasse ses bagages pour sa première année à Poudlard. Elle détestait quand son frère l’appelait choupinette pour la taquiner. Mais peut-être qu’il avait raison après tout, peut-être que le Choixpeau l’enverrait dans une autre maison.

De ses 3 frères aînés, aucun n’avait été à Serdaigle. Le premier-né, Angus était à Poufsouffles, le second, Donan, à Gryffondor et Fin, le rusé et rebelle de la fratrie avait fait ses études à Serpentard.
Comme son père avait coutume de le dire, les 4 enfants Grim avaient chacun leur caractère et leur complémentarité constituait leur force et forgeait leur lien si unique malgré les différences d'age. Complémentaires, tout comme l’avaient été les célèbres fondateurs de Poudlard.

« Je me suis toujours imaginée à Serdaigle » pensa Azura « pas question que j’aille ailleurs » Mais sa détermination devient légèrement vacillante lorsqu’elle se retrouva assise sur le tabouret devant toute l’assemblée qui guettait ce que le Choixpeau allait décider…
- hmmm je vois beaucoup de persévérance, de la curiosité mais aussi un grand sens de l’humour, du dévouement et une bonne dose d’indépendance… Serdaigle n’est-ce pas, c’est ce que tu désires… oui évidemment mais est-ce bien le bon choix… voyons….

Azura croisait les doigts si fort que les bouts de ses phalanges devenait douloureux.

- SERDAIGLE…. Lança le Choixpeau sous les cris et les applaudissements des élèves de la maison dont elle rêvait. Sans plus vraiment savoir si elle rêvait ou si c'était bien réel, elle s’élança joyeusement vers ses nouveaux camarades qui l’accueillirent et devinrent sa nouvelle famille.

"Rêve et rêve en grand. Seuls survivent les rêves les plus grands. Les autres sont effacés par la pluie, balayés par le vent"

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

"SERPENTARD !"

La voix du Choixpeau explosa dans la salle. C'est alors que Lisa se souvint de respirer. Serpentard comme elle s'y attendait, elle était on ne peut plus heureuse de sa répartition. Des cris s'élevaient de la table joliment décorée aux couleurs vertes et argentée, c'était l'accueil réservé a toutes les nouvelles recrues. Reposant le chapeau magique sur le tabouret, elle jeta un regard a son ami d'enfance Matt qui attendait encore d'être réparti dans sa maison. Comme elle espérait qu'il soit avec elle !

Elle se dépêchait de rejoindre sa tablée. De son regard vif, elle parcouru les autres élèves de sa maison. Ils seraient sa seconde famille désormais. Peut-être parmi les filles de premières année attablées se trouvait sa future camarde de chambre ? Sa future rivale ? Sa première amie peut-être ? Elle s'assit. Le futur pouvait attendre, pour l'heure elle avait une faim de loup. Elle n'avait qu'une hâte, que la répartition soit finie afin de pouvoir dîner. Elle n'avait plus qu'a attendre patiemment et applaudir poliment lorsque qu'un autre jeune sorcier était envoyé chez les Serpentards.

Le tour de Matt arriva. Le temps que mettait le Choixpeau a décider lui semblait atrocement long.

"SERDAIGLE !"

Lisa souffla un juron. Elle s'y attendais bien sûr, Matt le rêveur qui écrivait des histoires, qui passait des heures dans ses livres, dans sa forteresse d'histoires. Ouais Serdaigle, ça lui allait bien. Elle espérait qu'il se ferait des amis dans sa maison. Pas de trop bons amis, elle tenait a rester sa meilleure amie bien sûr, oh elle ne laisserait personne lui sucrer le titre ! Mais néanmoins elle souhaitait que son ami s'intègre. Elle se demanda un instant si ils auraient des cours communs, puis décida qu'il était bien trop tôt pour songer aux cours.

Enfin la répartition se termina. Lisa, affamée se servait de généreuses portions de nourriture, sachant pertinemment qu'il lui serait impossible de finir tout ça. Elle décida néanmoins de laisser parler sa gourmandise pour ce soir afin de faire taire son estomac bruyant.

Cessez immédiatement de me prendre pour une truite

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Ca y est, on y est. Poudlard, nous voilà ! Lisa et moi avons passé un très long voyage dans le Poudlard Express. Heureusement qu'elle était là, autrement, j'étais parti pour passer d'interminables heures à parler à mon reflet dans la vitre du compartiment du train. On a dévalisé la bonne dame qui vendait des friandises. Je crois bien qu'on n'a jamais autant mangé de Chocogrenouilles que ce jour-là, alors que pourtant, on adore ça, les Chocogrenouilles ! On va pouvoir se faire des échanges de cartes de sorciers célèbres comme le faisaient les Moldus avec des cartes Pokémon, si je paraphrase Ely... On serait capable de créer un véritable réseau, un bon trafic de cartes comme on a déjà pu faire à Dublin. Mais connaissant les fabricants de Chocogrenouilles, ils vont être capables de créer une nouvelle extension avec des nouveaux sorciers célèbres que l'histoire n'a pas jugé bon de faire retenir assez bien les noms aux générations futures. Je crois qu'Ely a déjà fait des recherches à ce sujet...

Arrivés en Ecosse en pleine nuit, Lisa et moi étions alors face au Choixpeau magique qui entonne une chanson. Elle change chaque année, apparemment. Est-ce que ça veut dire qu'il écrit ses chansons à l'avance, genre trois ou quatre par an ou est-ce qu'il en écrit une seule tout au long de l'année pour la chanter l'année suivante ? Je n'ai pas quatre heures à y consacrer, Lisa étant appelée à porter ce couvre chef, bien trop grand... Je lui souris. J'aimerais vraiment être dans la même maison qu'elle. Peu importe laquelle. Père m'a toujours dit que la guerre pour la Coupe des Quatre Maisons était juste une politique de méritocratie pour montrer qui est le meilleur fayot de l'école... Je n'ai jamais compris ce qu'il voulait dire par là... C'est là que le couvre chef se décide et prononce son arbitraire jugement : Serpentard. Je la vois sourire. C'est la maison de sa famille, après tout, c'est logique... Elle se dirige vers la table des Verts. Je ne la quitte pas des yeux en lui souriant. D'un geste de la main, j'ai un regard déterminé. Le genre de regard disant "J'arrive ! Je viens !" Comme je lui ai déjà crié plusieurs fois quand elle arrivait au manoir et que j'étais dans ma chambre. Ca faisait rire Ely, d'ailleurs. Je n'ai jamais compris pourquoi non plus...

- Matthew Maguire !

Je me raidis. On parle de moi. Je regarde droit devant moi alors qu'on m'appelle pour passer sous le Choixpeau. Je m'avance. Je n'ai pas peur. Je sais qu'il sera juste. Il est rarement flou dans ses décisions... Enfin je crois. Je m'installe face au nombre d'élèves absolument énorme. Je crois que je ne m'étais pas rendu compte du nombre de gens dans cette salle jusqu'à maintenant. Je ne quitte pas Lisa des yeux quand je sens le vieux couvre chef sur mes cheveux. Je souris à la nouvelle verte et me concentre... C'est alors qu'il rend son jugement...

- SERDAIGLE !!

Je fais une moue et je constate la présence d'un juron sur les lèvres de Lisa. Elle y croyait, elle aussi ! Mùn ! Poukram ! Raicleach ! Heureusement que personne ne lit dans ma tête... Bon. Après avoir été débarrassé de mon couvre chef qui a maintenant un peu d'irlandais en plus dans son vocabulaire, je me rends à la table des Serdaigle. Comme l'était Elyon. Je vois Lisa se préparer à manger comme jamais. Je compte bien faire pareil ! Après tout, on est peut être dans deux maisons différentes, mais elle est toujours ma meilleure amie... On m'accueille à la table des bleus. Un Irlandais en bleu... Après tout, pourquoi pas ? C'est alors que vient l'heure de manger. Enfin ! Je me mets à me servir et à dévorer mon repas. Les Chocogrenouilles, c'est très bon. Mais alors un repas à Poudlard, c'est autre chose !

- Et bon appétit, bien sûr !

The Foggy Dew
2ème année RP

Méfiez-vous des trèfles...

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

La petite blonde vénitienne se tenait face aux marches de l'escalier qui menait au Choixpeau dans la Grande Salle. L'angoisse commençait petit à petit à monter. Elle serrait ses poings, ses ongles s'ancrant dans ses paumes, un geste qu'elle avait l'habitude de répéter lors de situations de stress. Pourtant, cette angoisse était également mêlée à de l'excitation. Elle avait tellement hâte de savoir, savoir à quoi son identité s'apparentait le plus. Gryffondor ? Poufsouffle ? Serdaigle ? Serpentard ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête. Et si ses camarades de maison ne l'aimait pas ? Elle n'en voyait pas de raison, mais un soupçon s'immisçait continuellement en elle. Elle n'arrivait pas à sourire. Elle venait de passer un long voyage à bord du Poudlard Express et avait quitté ses parents voie 9 3/4 comme tous les autres premières années qui étaient à ses côtés, avait traversé le lac dans une barque et fait son arrivée dans l'école et pourtant, elle avait l'impression d'être la plus terrifiée. Ce n'était bien sûr qu'une impression. Elle attendait l'appel de son nom avec réticence et à la fois de l'impatience. Pourtant, elle voyait bien que chaque première année ressortait de sa cérémonie de répartition avec le sourire et la joie d'être accueilli par sa nouvelle famille sous un tonnerre d'applaudissements. Qu'allait-il en être d'elle ?

Elle sursauta à l'entente de son prénom. Elle le ressentit comme un appel à la mort tant elle avait peur. Ses parents venaient de deux maisons différentes, l'une de Gryffondor, l'autre de Serpentard, et elle espérait suivre les pas d'au moins l'un d'eux. Elle se rappela le jour où elle avait reçu sa lettre pour Poudlard, probablement le plus beau jour de sa vie car elle allait enfin être capable de faire ses preuves. Elle n'allait plus être simplement la fille de deux ex-Aurors mais elle, Katlyn Léana Johnson. Pourtant, ses pieds refusaient d'avancer face à cet appel à sa destinée. Et s'il s'avérait qu'elle n'était pas assez douée ou encore trop réservée que personne ne vienne vers elle malgré son admission dans sa future maison ? Elle n'osait même pas y penser. Elle releva doucement la tête et regarda le Choixpeau qui l'attendait. Il n'avait pas de sourire nargueur, juste un visage impassible. Il la laissait reprendre ses esprits. Il ne la pressait pas. Cela l'apaisa.

Soudain, elle fut prise d'un courage nouveau et ses jambes se mirent à gravir les escaliers en vitesse, l'excitation prenant le pas sur l'angoisse. Elle s'assit délicatement sur le tabouret et on lui posa le Choixpeau sur la tête, mais elle n'avait plus peur. Elle savait que, de toute façon, il aurait raison.

-Ah oui, je vois..., dit-il lentement de sa voix unique.

La jeune fille haussa un sourcil, presque comme un signe d'impertinence pour montrer qu'elle attendait la réponse du Choixpeau comme le prix d'une chocogrenouille. Le Choixpeau se mit à rire.

-Je vois de l'humour, oui, mais aussi beaucoup d'ambitions et l'envie de faire ses preuves... Cependant, il y a également beaucoup de courage et de détermination...

Il tapait dans le mille. Un petit rictus se forma au coin des lèvres rouges de la jeune fille. Tandis que le Choixpeau s'immisçait dans sa tête, elle lâchait prise.

-Je sais ! Gryffondor !, s'exclama-t-il joyeusement.

Sa bouche s'étira en un large sourire et elle bondit du tabouret avec une joie grandissante. Elle s'avança avec des pas chantants jusqu'à la table des Gryffondor et s'assit aux côtés d'autres premières années qui s'avéraient être sa nouvelle famille, eux aussi. Des mains vinrent serrer la sienne et de nombreux applaudissements s'élevèrent dans la salle. Elle était heureuse et apaisée. Elle venait de passer un long voyage à bord du Poudlard Express et avait quitté ses parents voie 9 3/4, mais elle se trouvait maintenant dans sa nouvelle maison.
Dernière modification par Katlyn Johnson le 25 novembre 2018, 19 h 23, modifié 1 fois.

Katlyn L. Johnson, Première Année à Gryffondor
"L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites."

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Première rentrée a Poudlard

Les centaines de pas dans les escaliers me font frémir. Maman me l'avait bien dit que mon premier jour à Poudlard serait extraordinaire.
En avançant avec le groupe des premières années je me rends compte que ma robe de sorcier est un peu trop grande par rapport à ma taille, il faut dire que maman étant moldu ne s'y connait pas trop en fournitures...
Dans ma main je tiens fermement ma baguette acheté le matin même chez Olivander avec mes parents.
Les élèves s'arrêtent, une femme s'avance alors et se présente, c'est la professeure principale de la maison Gryfondor. Elle nous explique que nous allons rentrer dans la grande salle puis nous allons être répartis dans nos maisons.
Les portes s’ouvrent et les élèves s'avance partagés par la peur et l’excitation, les cris des sorciers déjà attablés se font entendre, lorsque nous avons atteint la table des professeurs et du directeur Dumbledore, Mme Mc Gonagall nous arrête et nous fait taire.
-J’espère que je ne serai pas à Serpentard, mes parents me tuerai. Chuchote une fille non loin de moi en sanglotant. Elle est petite et brune avec de grands yeux bleu.
Sur un minuscule tabouret le Choixpeau magique est posé, et déjà le premier élève est appelé.
L'élève est grand et maigre, il n'a pas peur et ça se voit, il n'y aucun doutes sur sa maison.
-Du courage... Gryfonfor !
Les cris des élèves de la maison sont de plus en plus fort.
Ma gorge devient sèche et mes mains moites. Pitié je ne veux pas tomber dans une maison qui ne me ressemble pas !
-Cedric James ! S'écrie le professeur Mc Gonagal !
Les élèves s’écarte et une jeune fille avance, elle est sure d'elle. Elle s'assoie et à peine le Choixpeau a frôlé sa tête qu'il s'anime pour crier :
-Serpentard !
Les élèves de la maison Serpetard crient et l’accueillent à bras ouverts, pendant que les autres élèves de première années échangent des regards de peur.
Morgane Harris  !
Mon regard croise la petite brune de tout à l'heure elle m'encourage à y aller tandis que je reste là tremblante de peur.
Une image captive mon regard, les élèves de Serdaigle me réclament il tapent dans leurs mains, ce qui me fait m'avancer vers le tabouret. Je m'assoie tandis que la professeure arrive.
-Bonne chance me glisse t-elle.
Le Choixpeau s'anime et commence à parler.
-Des capacités intellectuelles, un grand sens de l'honneur et une gentillesse qui ne flanche que très rarement... Serdaigle pourrait t'aider à développer ta curiosité tandis que Poufsouffle pourrait développer ta patience... Mmmm, que choisis tu ?
Il se passe un petit temps avant que je comprenne ce qu'il se passe, le Choixpeau me laisse le choix.
-Je... je ne sais pas. Le travail est important mais je ne suis pas non plus de celles qui passent nuit et jour à étudier. Et je veux être avec des personnes qui me ressemblent.
-Alors aucuns doutes. Poufsouffle !
Les élèves crient et m'applaudissent je suis la première recrue de Poufsouffle et j'en suis plus que fière !

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

Il y avait un monsieur qui était là haut des grand escalier de l'école. Je le regardais au départ et je me suis retourné pour regarder au tour de moi. J'étais contente d'être arrivé ici je passais un sourire à tout le monde malgré ma timidité. Plein de nouveau élève comme moi c'était tout nouveau pour moi. J'attendais calmement, il y avait beaucoup de bruit jusqu'à le sous-directeur se racla la gorge et prend la parole.

Bienvenue à tous à l’école de Poudlard. Je suis Marty Lamberts, votre sous-directeur pour cette année scolaire.

Cette première soirée à Poudlard sera déterminante pour votre scolarité. Vous allez être répartis entre quatre maisons : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Chacune possède ses propres caractéristiques, ses valeurs, ses forces, et deviendra votre famille. Vous pourrez lui apporter des points par votre travail et votre comportement, mais également lui en faire perdre. À la fin de l'année la maison ayant le plus de points remportera la coupe des Quatre Maisons. À vous de faire honneur à votre maison.

Derrière ces portes se trouve la Grande Salle où se déroulent tous les repas ainsi que les cérémonies importantes. Ce soir, celle de la Répartition vous permettra de connaître votre future maison. Tous les autres élèves ainsi que vos professeurs sont déjà présents comme vous l’entendez, alors préparez votre entrée. Mais ne vous inquiétez pas, tout ira bien.

Quand il ouvra les grand porte tout les élève et lui même entra dans la salle alors je les suivais, j'étais un peu stressé, mais je s'avais que ça allait bien se passer. à côté du sous-directeur, il y avait un drole de chapeau sur un tabouret. Je me demandais pourquoi il était là, pourquoi un chapeau sur un tabouret? Je regardais les tables des différentes maison et je ne savais pas pourquoi, j'aimais bien les Poufsouffle je souhaitais d'aller dans leur maison. Du coup, M.Lamberts tappa des deux mains puis plus un bruit, le silence total.

La Cérémonie de répartition va pouvoir débuter”, dit-il d’une voix claire.

J'ai eu un petit peu peur en voyant le chapeau avoir des plie d'un coup et qui formait une bouche, mais bon après je me suis dis que je suis dans Poudlard pourquoi m'étonner? J'écouta se qu'il avait à dire.

Il y a des centaines d'années et quelques mois,
Godric, Rowena, Salazar et Helga,
Me créèrent pour que je répartisse avec sagesse,
Les nouveaux élèves plein de courage, de ruse, d'esprit ou de gentillesse.

Il vous suffit de me poser sur votre tête,
Pour que je puisse deviner, sans être malhonnête
La maison dans laquelle vous apprendrez au mieux,
Celle où vous serez le plus heureux.

Si vous êtes audacieux et valeureux,
Vous irez dans la maison des Courageux,
Les plus hardis, les plus braves et les plus forts,
Trouveront leur place chez Godric Gryffondor.

Ceux qui chérissent la culture et le savoir
Se plairont parmi ceux qui ont le sens du devoir,
Je trouverai ceux dont l'esprit est rempli de "pourquoi ?"
Et les emmènerai dans la haute tour de Rowena.

À ceux dont le coeur est rempli de sincérité,
Sachez qu'à Poufsouffle, votre loyauté sera appréciée,
Chez eux, la persévérance et la patience sont rois,
Nulle tentative de déréliction ne provoquera leur désarroi.

Ruse, ambition et pouvoir,
Sont ce à quoi aspirent les Serpentard,
Si vous voulez viser toujours plus haut,
Vous serez les bienvenus chez ceux qui aiment porter le flambeau.

Mais n'oubliez jamais, fiers représentants de Poudlard
Que c'est ensemble que vous ferez face aux roublards,
C'est donc aux quatre maisons réunies
Que je souhaite un bon appétit.



Quand je vous appellerai, débuta l’homme d’une voix forte après quelques secondes pour faire retomber le bruit, vous viendrez vous asseoir et je poserai le Choixpeau sur votre tête pour qu’il vous répartisse.”

J'attendais qu'il dise mon nom calmement. Plusieurs élève passa, je regardais comment ça se déroulait. Jusqu'à le sous-directeur prononce mon nom.

Tania Lights !.”

Je me place sur le tabouret et il me mis le chapeau sur la tête. La timidité me monte et il commença à parler.

''MMhhhh... Oui je vois... POUFSOUFFLE!''[color]

Le sourire me monte au lève et je vais rejoindre ma maison toute contente.

Dernière modification par Tania Lights le 2 décembre 2018, 1 h 49, modifié 2 fois.

Tania lights, première année Poufsouffle
Code couleur: #660000

 sept.2043  La rentrée des 1ères années

La jeune Arsinoë ne savait plus où donner de la tête. C'était bien la première fois de sa vie qu'elle ressentait autant d'émotions en même temps. Sur le pas de porte de la Grande Salle, elle avait peur, elle était curieuse, elle était heureuse, elle était éblouie, elle était étonnée. Son petit corps avait du mal à supporter toute cette effervescence, et il lui faisait comprendre en provoquant de légers tremblements. Des gouttes de sueur perlaient même sur son front nu. La jeune fille n'était pas du genre timide mais tout cela était beaucoup trop impressionnant. La Grande Salle faisait bien vingt fois la taille de son salon, et puis tout ce monde...mais il fallait bien qu'elle prenne son courage à deux mains si elle voulait savoir dans quelle maison elle allait être prochainement répartie. Arsinoë avança jusqu'à un groupe d'élèves qui se trouvaient dans un état similaire au sien. Un homme impressionnant se leva et prit la parole une fois tout le monde à l'écoute. Il s'agissait du vice directeur de l'école.

<< Tout d'abord bienvenue à Poudlard. Ce vaste château sera désormais votre deuxième lieu de vie. Sans aucun doute vous vous y plairez. Soyez prêts à vivre une grande aventure. Sans plus attendre, la cérémonie de répartition va commencer. Vous allez être répartis dans l'une des quatre maisons : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. N'ayez crainte, le choixpeau ne se trompe jamais. À l'appel de votre nom vous viendrez vous installer sur le tabouret. >>

Suite à ce bref discours, le choixpeau se mit à chanter d'une voix tonitruante.

Je n'suis pas d'une beauté suprême
Mais faut pas s'fier à ce qu'on voit
Je veux bien me manger moi-même
Si vous trouvez plus malin qu'moi.

Les hauts-d'forme, les chapeaux splendides,
Font pâl'figure auprès de moi
Car à Poudlard, quand je décide,
Chacun se soumet à mon choix.

Rien ne m'échapp' rien ne m'arrête
Le Choixpeau a toujours raison
Mettez-moi donc sur votre tête
Pour connaitre votre maison.

Si vous allez à Gryffondor
Vous rejoindrez les courageux,
Les plus hardis et les plus forts
Sont rassemblés en ce haut lieu.

Si à Poufsouffle vous allez,
Comme eux vous s'rez juste et loyal
Ceux de Poufsouffle aiment travailler
Et leur patience est proverbiale.

Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.

Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.

Sur ta tête pose-moi un instant
Et n'aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !


Enfin la répartition débuta. Les sorciers en herbe se succédèrent et ils furent envoyés au fur et à mesure dans les différentes maisons. Soudain, Arsinoë entendit son nom résonner dans la salle. C'était son tour. Elle se dirigea vers le tabouret sous les yeux curieux de ses camarades. Une fois installée face à tout ce monde, elle sentit le sous directeur poser le choixpeau sur sa tête.

Hummm, Miss Dunn. N'aie pas peur. Fais moi confiance...
Je vois que tu ne supportes pas l'injustice.
Tu n'aimes pas les mensonges, et tu serais prête à tout pour venir en aide à ceux que tu aimes.
Tu sais faire preuve de patience et de persévérence.
Tu es très gentille, peut-être un peu trop...
Très bien... POUFSOUFFLE !


Une tonne d'applaudissements se fit entendre. La toute nouvelle Poufsouffle se dirigea impatiemment vers la table de ce qui serait serait sa maison pour les sept années à venir. Elle s'empressa de s’asseoir sous les coups amicaux de ses nouveaux camarades. Elle sentait le stress retomber peu à peu, laissant place à une certaine euphorie. C'était bien la première fois qu'elle avait eu une rentrée aussi incroyable.
Dernière modification par Arsinoë Dunn le 24 novembre 2018, 18 h 50, modifié 3 fois.
  Retour   Répondre