Grande salle

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Reducio
Dernier devoirs de métamorphose


Ça y est la rentrée scolaire avait enfin sonné. Ailsa s'était levé de bon matin pour aller prendre son premier petit déjeuner dans la grande salle. Poudlard lui avait manqué, horriblement manqué. Deux mois sans aucune trace de magie à proximité c'était juste intenable et le jour de départ elle avait bien cru que son cœur allait exploser. La deuxième année avait commencé, le niveau allait augmenter. Encore plus de cours, de devoirs et de magie *le pied!*. Toute cette nouvelle excitation avait été exacerbé pendant deux mois à cause du devoir de métamorphose que le professeur leur avait confié: un œuf. Son seul lien avec l'école, ce qui lui prouvait que ce n'était pas un rêve mais bien une réalité.

Un œuf de papillon leur avait été confié à la fin de l'année par Madame May dans le but d'observer une évolution animal naturel. Ce sujet été censé avoir un rapport avec les cours de l'année prochaine et Ailsa avait passé deux mois à chercher qu'elle pourrait bien être ce thème mystérieux. Mais au bout d'un moment elle avait perdu espoir de trouver. Elle se concentra donc sur cet œuf qu'elle devait observer, surveiller et entretenir jusqu'à la rentrée scolaire. Au bout d'un moment elle finit même par s'attacher à la petite créature et la nomma hope parce que ce petit œuf était le seul espoir qu’elle avait de retourné à Poudlard.

Mais ce matin était le jour ou il était prévu qu'elle libère son nouveau compagnon. En effet elle n'allait pas le garder enfermé dans ce bocal toute sa vie. Elle avait donc prévu de prendre son petit déjeuner et d'aller au parc après pour le relâcher. Au moment de commencer son repas, elle s’interrogea sur ce que ces camarades avait écrit pour le devoirs. Il est vrai que celui de Ailsa n'était pas d'une longueur affolante mais elle était assez fier de son travail et aurait aimé le comparer. En plus de ça, ça lui aurait permis de se faire de nouveaux amies dans sa classe.

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Alyce avait eu du mal à se lever, il fallait bien l'avouer. Il faut dire que ce jour de rentrée était un peu plus dur au réveil, après deux mois de vacances, cela se comprenait. Et pour Alyce, ces mois sous le soleil d'été étaient mêlés à des grasses matinées de longueur différentes. Quoi qu'il en soit, le réveil en ce jour de cours avaient donc était douloureux. La jeune fille s'était donc levée, extirpée difficilement et sans grâce apparente de ses édredons chauds et douillets. Elle avait salué en baillant ses camarades de dortoir, la routine de chaque matin à Poudlard. Un petit pincement au coeur l'avait pris lorsqu'elle aperçu le bocal encore rempli de mousse d’Émeraude, son papillon. Vide. En effet, après avoir passé deux mois à s'occuper d'un papillon, les élèves de Deuxième Année, après avoir relu une dernière fois leur carnet de note, devaient relâcher leur petit insecte. C'était triste, mais c'était ainsi. Alyce l'avait laissé s'envoler dans la nature seulement hier, et la perspective de ne plus revoir ce magnifique papillon aux ailes d'un vert émeraude, d'où son nom, la rendait peu gaie. Mais ce n'était pas non plus pour ça que l'année allait mal se passer. Après tout, même si elle s'y était habituer durant tout l'été, Alyce savait bien que ce n'était qu'un papillon. Et puis, elle avait Svum, sa chouette, un gentil animal à croquer.

Alyce descendit ensuite dans la Grande Salle, où chaque étudiant déjeunait, dans le chahut pour la plupart. La jeune préfète se faufila à travers la foule d'adolescents qui s'était formé autour d'une table, et atteignit celle des Serdaigle. Elle posa son sac et s'avachit en poussant un long soupir. Tandis qu'elle attrapait deux toasts pour entamer son petit déjeuner, Alyce remarqua Ailsa, une jeune fille de son âge, avec qui elle partageait donc la même classe. Alyce la trouvait plutôt sympa, et ne la connaissant pas plus que ça, trouva le moment opportun pour entamer une discussion. Elle se tourna, tout sourire vers la jeune fille.


"Salut Ailsa, comment ça va?"Demanda-t-elle d'une voix forte pour couvrir le brouhaha derrière elle.

Alyce remarqua alors le bocal qu'Ailsa tenait entre ses mains. Discrèement, elle suivit le regard de sa camarade et découvrit un magnifique papillon qui battait des ailes. Ainsi, Ailsa n'avait pas encore libérer son bel insecte. Alyce en profita pour élargir leur sujet de conversation et pointa du doigt le papillon tout en demandant:


"Comment s'appelle-t-il?"

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Au moment d'entamer son déjeuner Ailsa fut interrompu par:

"Salut Ailsa, comment ça va?"

Ailsa se releva et reconnu immédiatement Alyce, leur préfete. Alyce était en même année qu'Ailsa et cette dernière d'ailleurs c'était souvent demandé comment une deuxième année avait pu avoir un badge de préfete. À ce moment-là, Alyce pointa son doigt vers le bocal contenant le petit protégé d'Ailsa et lui demanda:

"Comment s'appelle-t-il?"

Ravi de voir une élève s'intéresser à son projet, Ailsa s'empressa de répondre:

"Oh salut! Il s'appelle Hope"

Ailsa savait que le nom qu'elle avait choisi était spéciale mais il avait une signification bien précise pour elle et elle trouvait important de mettre une part de soi dans ce petit papillon, qui prendrait bientôt son envol. Étonné de remarqué qu'Alyce n'avait pas de bocal, elle lui demanda:


"Et toi, tu n'as pas eu de papillon?"

Sa question lui parut bête une fois prononcée puisque tout le monde savait que ce projet était commun aux premiers années mais si elle en avait un elle se demandait où elle avait bien pu le cacher.

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Ailsa releva la tête, visiblement surprise d'être interrompue dans son petit déjeuner. Peut-être Alyce la dérangeait-elle. Il est vrai que se séparer du petit papillon était dur, aussi, Alyce allait s'excuser de déranger Ailsa et partir. Mais au contraire, la Deuxième Année sourit, visiblement heureuse de voir une personne s'intéressait à son petit insecte.

"Oh salut! Il s'appelle Hope."

C'était un joli nom, Hope. Plus original qu'Emeraude en tout cas. Mais qu'importe. Il devait sans doute avoir une signification particulière, car Alyce essayait de trouver une similitude entre ce nom et l'apparence du papillon d'Ailsa mais pourtant ne trouvait rien. Elle préféra pour l'instant ne pas lui demander d'explications, de peur de toucher un point trop personnel. Mais avant même qu'Alyce n'eut le temps de poser une autre question, Ailsa enchaina.

"Et toi, tu n'as pas eu de papillon?"

Alyce eut un petit sourire. Ailsa savait bien que chaque Première Année recevait un papillon. Elle se demandait juste où était le sien, en posant une question plus discrète. Alyce aurait fait la même chose. Elle lui répondit donc.

"Si, comme chaque première année non? J'ai libéré Emeraude hier."

La rouquine sourit. Mais ce n'était pas d'elle qu'elle voulait parler. Elle aimerait bien voir le travail d'Ailsa.

"C'est un très bonne nom Hope. Et sinon, tu me montres ton cahier?"

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Ailsa savait que ça question était bête et comme elle s'y attendait, Alyce répondit:

"si, comme chaque première année non? J'ai libéré Emeraude hier. C'est un très bonne nom Hope. Et sinon, tu me montres ton cahier?"

Ailsa sortie de son sac un parchemin sur lequel elle avait pris ces notes.

"Bah en fait je l'ai pas fait sur un cahier. Quand je suis rentré chez moi j'en ai pas trouvé et je n'avais pas envie d'en acheter un. Alors j'ai écrit au jour le jour sur ce parchemin. Euh... tiens regarde si tu veux! J'ai noté tout ce qui se passait d'important dans sa vie"

Et Ailsa lui montra son parchemin.

Reducio
Image


Pendant que Alyce commençait à lire le parchemin, Ailsa lui tendit aussi deux trois photos qu'elle avait pris de Hope.

"Tiens regarde j'ai aussi des photos de Hope"

Reducio
Image

Image

Image

Image


Ailsa savait bien que son travail n'était pas très recherché mais elle pensait aussi qu'il aurait été inutile de faire quatre parchemins remplis d'information inintéressante. Elle préférait n'en faire qu'un mais qu'il raconte des faits réels qu'elle a pu observer de ses yeux.

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

"Bah en fait je l'ai pas fait sur un cahier. Quand je suis rentré chez moi j'en ai pas trouvé et je n'avais pas envie d'en acheter un. Alors j'ai écrit au jour le jour sur ce parchemin. Euh... tiens regarde si tu veux! J'ai noté tout ce qui se passait d'important dans sa vie. "

Alyce répondit à Ailsa par un bref sourire avant de prendre délicatement dans ses mains le fameux parchemin. Bien que ce ne soit pas un cahier, comme l'avait précisé la brune, le papier jauni avait l'air tout aussi bien remplie et grouillant d'informations. La rouquine se pencha donc dessus, sous le regard d'Ailsa, et commença sa lecture.

Sur le parchemin était noté quatre dates. Quatre dates très importantes dans la vie du papillon de sa camarade de Serdaigle. La première se situait début Juillet. Ailsa racontait l'éclosion de son oeuf, Hope à l'état d'une chenille et tous les soins qu'elle lui avait apportés. Suite à la description, Alyce leva les yeux pour observer le papillon et remarqua des similitudes avec son état de chenille. Mais passé ce détail, Alyce se replongea dans sa lecture. La deuxième date correspondait à la phase de transformation entre la chenille et le papillon, autrement dit, l'apparition de la chrysalide. Elle se trouvait début Août. La troisième date était le jour du départ pour Poudlard, le 2 Septembre, jour où Hope avait décidé de sortir de son cocon dans lequel il était emprisonné depuis environ un mois, sous la forme d'un magnifique papillon. Et la dernière date était le jour même, jour où Ailsa libérerait le bel insecte. Alyce eut un petit pincement au coeur lorsqu'elle lut les derniers mots écrits par Ailsa, d'un bleu cyan dû à l'encre qui n'était pas complètement sèche. Elle même avait fait l'expérience de libérer ce papillon dont elle s'était occupé tout l'été, une petite partie de soi en fait. Et Alyce sentait l'émotion de sa camarade dans ces mots écrits quelques heures, voire quelques minutes avant. Alyce allait lui poser une question quand Ailsa lui tendit une autre feuille en indiquant qu'il s'agissait de photos.

Effectivement, c'était bien des photos de Hope qui ornaient la page vierge de parchemin. Une à l'état d'oeuf, en chenille, dans sa chrysalide et la dernière, un Hope majestueux, déployant ses ailes noir et blanc. La jeune fille avait un don pour la photographie, c'était certain. Et Alyce ne manqua pas de lui faire remarquer.


"Ton parchemin est super, tu décris bien les différents stades de la vie de Hope. Et tes photos sont supers! Je suis sûre que Miss May appréciera ton travail!"

Alyce n'avait pas dit ça pour faire plaisir, elle avait la certitude que sa directrice de maison aimerait le compte rendu d'Ailsa. La rouquine décora son visage d'un large sourire pour montrer à Ailsa toute son honnêteté. Après ça, elle se rapprocha un peu plus, et instinctivement, baissa la voix.

"Dis moi... Ce n'est pas trop dur de te séparer de Hope? Personnellement, j'ai eu un peu de mal vis à vis d'Emeraude alors si tu veux que je t'aide à le libérer par exemple... Dis le moi."

Alyce ne voulait en aucun cas blessait Ailsa en lui rappelant le départ proche de son papillon, seulement connaitre son sentiment, pour pouvoir l'aider au cas où cela serait dur. Après tout, n'était-ce pas une règle d'or? Toujours s'entraider entre camarades.

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Alyce prit le temps de bien lire le parchemin de Ailsa et d'observer les photos. Au bout de quelques minutes elle se tourna vers elle en souriant et lui dit:

"Ton parchemin est super, tu décris bien les différents stades de la vie de Hope. Et tes photos sont supers! Je suis sûre que Miss May appréciera ton travail!"

Ailsa se sentit rassurée. Elle qui avait été persuadé pendant deux mois que son travaille allait obtenir un troll, elle savait désormais que finalement, elle aurait peut être un acceptable.

"Dis moi... Ce n'est pas trop dur de te séparer de Hope? Personnellement, j'ai eu un peu de mal vis à vis d'Emeraude alors si tu veux que je t'aide à le libérer par exemple... Dis le moi."

Il est vrai que Ailsa avait essayer de ne pas trop y penser pendant le repas. Sa discussion avec Alyce lui avais même fait oublier son appréhension vis à vis de ça. Mais, elle ne pouvais plus passer outre. Il était l'heure de libéré hope et Ailsa se sentait... triste. Triste car il avait été son seule compagnon "magique" durant ses deux mois. Le seule qui lui avait rappelé Poudlard chaque jours et qui était devenu une promesse de retour aux yeux d'Ailsa. Elle n'arrivait pas a envisager que pour les prochaines vacances, elle n'aurait plus son petit compagnon. Mais pour son bien être il fallait qu'il retrouve sa liberté.

"Ah... euh oui. Ça me fait mal au coeur bien évidemment mais bon il faut bien qu'il retourne à l'air libre. Je ne vais pas le garder enfermé dans ce bocal toute sa vie. Je pensais y aller là, bouger vers le parc et le libérer près du lac. Si tu veux m'accompagner je serais ravis. Ça me fera quelqu'un avec qui parler."

Ailsa se sentait reconnaissante envers Alyce pour sa proposition. Mais après tout elle même avait dû libérer son papillon Émeraude. Elle savait donc ce que ça faisait.

Des vacances et un papillon  Partie I  PV   

Alyce sentit la tristesse d'Ailsa quand elle posa sa question. La rouquine se sentit un peu mal de lui avoir posé la question et d'avoir entamé le sujet, mais après tout tous les deuxième année se trouvaient dans cette situation délicate. La veille, Alyce aussi s'était sentie très triste. Elle n'avait pas versé de larmes, mais à l'intérieur, son coeur pleurait un peu. Après tout, se séparait d'un compagnon, même un animal, voir ici un insecte, était douloureux, et personne ne pouvait y remédier.

"Ah... euh oui. Ça me fait mal au coeur bien évidemment mais bon il faut bien qu'il retourne à l'air libre. Je ne vais pas le garder enfermé dans ce bocal toute sa vie. Je pensais y aller là, bouger vers le parc et le libérer près du lac. Si tu veux m'accompagner je serais ravis. Ça me fera quelqu'un avec qui parler"

Bien entendu. Un papillon enfermé dans un bocal toute sa vie, c'était plus triste que de le libérer. En tout cas, Alyce fut à la fois touchée et honorée par la proposition d'Ailsa. Cela lui faisait plaisir de l'accompagnait libérer son papillon, elle l'épaulerait pendant ce moment un peu difficile. Mais elle était aussi heureuse de voir qu'Ailsa lui accordait une certaine confiance, car on ne proposer pas cela au premier inconnu. La rouquine savait que sa camarade de classe serait souvent là pour elle, et elle se promit de faire de même. Après tout, entre camarades, qui plus est de la même maison et du même âge, l'entraide est capitale. C'est la base d'une amitié, quel qu'elle soit. Elle lui adressa un beau sourire en lui donnant son accord pour l'accompagner au parc.

" Cela me ferait très plaisir de t'accompagner. C'est vrai que c'est assez dur, et c'est bien d'avoir quelqu'un avec soit. On y va alors!"

Alyce savait de quoi elle parlait. La préfète avait libérer son papillon seule, même si elle avait passé le moment précédent en compagnie de sa collègue préfète Meilla. Mais quoi qu'il en soit, cela avait était dur et elle était donc prête à aider Ailsa à faire de même. La rouquine se leva et finit rapidement son reste de croissant. Elle ramassa son sac contenant ses affaires et attendit qu'Ailsa fasse de même. Elle s'élança alors vers la sortie, pour prendre comme direction, le parc.


Reducio
Fin de la première partie. Direction le parc pour la seconde! :)

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!