Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Table de Gryffondor

"Anabelle Franck! "
On l'appelait, c'était son tour. Dans quelle maison irait-elle? À Serpentard comme sa grand-mère et son frère Stefan ou à Gryffondor avec son frère Matt?
Elle s'assied et on enfonça le Choixpeau sur sa tête. Elle attendit pendant un moment qui lui parut interminable puis il dit enfin "GRYFFONDOR! !" Elle était à Gryffondor et se dirigea vers la table ou sa nouvelle maison l'applaudissait. Elle chercha son frère mais il n'avait pas l'air de s'interresser à sa petite soeur. Elle decida donc de s'assoir la ou il y avait de la place, entre un garçon et une fille qui comme elle, avaient l'air un peu perdus. Anabelle se servie de petits Pois, de puree et de blanc de poulet. Elle se servie aussi de jus de citrouille et se dit qu'il fallait peut-être entamer une conversation, vu ses voisins silencieux. " Bonjour, je m'appelle Anabelle et vous? Dit-elle d'une voix à peine audible.

Bisous d'amour à ma best friend Cheryl :)

Table de Gryffondor

Jenna était en train de manger, tête baissée. Elle avait décidé de ne parler à personne. Elle souhaitait terminer son repas et découvrir sa salle commune et surtout son dortoir. Elle but un verre de jus de citrouille lorsqu'une autre première année s'installa à leur table. Elle avait, elle aussi été envoyée à Gryffondor, visiblement. Contrairement à Jenna, la nouvelle petite fille semblait plus extravertie vu qu'elle se présenta d'elle-même sans que personne ne lui ai rien demandé. Jenna releva le regard vers la petite qui, semblait-il, s'appelait Anabelle. Jenna avala une bouchée de sa purée et regarda la petite de haut en bas, la tête haute. Elle devait détonner avec les autres élèves qui, contrairement à elle, semblaient plus chaleureux. Elle devait probablement avoir l'air d'une peste mais elle s'en moquait. Après tout, c'était ce qu'elle était. Mais elle ne pu empêcher sa bouche de répondre.

- Je suis Jenna.

Ce fut clair, net et précis et même si elle n'avait pas dit grand chose, même s'il n'y avait eu aucune chaleur dans ses mots, elle regretta immédiatement d'avoir ouvert la bouche. Elle devait se souvenir qu'elle n'était pas là pour se faire des amis. Elle baissa alors de nouveau la tête et se remit à manger, espérant que l'autre petite ne prendrait pas ces mots pour une quelconque sympathie.

Table de Gryffondor

Anabelle se dit que personne ne devait l'avoir entendu car il n'y avait pas l'air d'avoir des changements chez les autres Gryffondors et elle se dit qu'elle n'aurait peut être pas dut parler. Quand une jeune fille aux longs cheveux blonds lui répondit. Elle s'appelait Jenna. Mais à peine se phrase terminée, elle plongeait la tête dans son assiette, l'air gène. Anabelle espérait ne pas l'avoir blessee. Ou vexée. Pourtant dire son nom n'avait rien de gênant aux yeux d'Anabelle. Elle se dit qu'elle devait sûrement s'excuser. Après avoir avale une bouchée de Purée, elle lui dit :
" Excuse moi Jenna si je t'ai blessé ou vexée, je ne voulait pas."
Elle espérait que ses excuses feraient leur effet, et qu'elle n'avait vraiment pas blessée sa camarade.

Bisous d'amour à ma best friend Cheryl :)

Table de Gryffondor

Nausicaä était ravie d'avoir été affiliée à Gryffondor.
Elle rejoignit la table de sa nouvelle maison, ou quelques nouveaux arrivants étaient déjà attablés. La nourriture était apparemment déjà arrivée, puisque certains avaient d'or et déjà la tête plongée dans leurs assiettes.
Nausicaä s'assit en bout de table, avec, en tête, l'idée de manger tout ce qui lui passerait sous la main.
Le fantôme de Gryffondor Nick-Quasi-Sans-Tête s'approcha d'elle.

- Bien le bonjour, mademoiselle Swanson, bienvenue chez les Gryffons, la salua-t-il.
Nausicaä venait d'une famille moldu, et elle n'avait jamais vu de fantômes. A vrai dire, elle n'avait même jamais pensé qu'ils puissent exister. Elle se contenta d'adresser un grand sourire à cet homme - dont la tête, d'ailleurs, était à moitié arrachée - et de lui répondre :

- Merci, c'est gentil.
Près d'elle étaient assises deux filles, dont l'une mangeait sans faire attention autour d'elle, et l'autre avait les yeux rivés sur son assiette sans pour autant y toucher.
- Salut, je m'appelle Nausicaä, se présenta-t-elle. Vous venez d'arriver vous aussi, j'imagine.

Nausicaä S.
I solemnly swear that I am up to not good

Table de Gryffondor

A peine Anabelle avait fini de s'excuser qu'un fantôme du nom de Nick-Quasi-Sans-Tete venait saluer des élèves. Elle eu d'abord un sursaut de frayeur. C'était la première fois qu'elle voyait un fantôme. C'est alors qu' Une jeune fille aux cheveux blancs et aux yeux vairons (un vert et un bleu) la saluait et lui demandait si elle venait d'arriver. Elle avait l'air très sympathique. Anabelle regarda Jenna qui ne repondait pas encore et avala sa bouchée et avant de répondre.

"Salut, oui je viens d'arriver. Je m'appelle Anabelle et toi? "

C'était plutôt simple comme réponse mais bon, ça devrait aller. Anabelle avait très envie de se faire de nouveaux amis. Et cette jeune fille qui venait de la saluer, Jenna et elle avait peut etre envie de devenir son amie.

Bisous d'amour à ma best friend Cheryl :)

Table de Gryffondor

La petite Gryffondor, Anabelle, s'excusa alors. Elle pensait l'avoir blessée ou vexée etJenna se demandait bien ce qui pouvait lui faire penser ça. Jenna releva alors le regard vers elle pour la jauger. Elle la regarda de haut en bas et s'apprêta à répondre lorsqu'un fantôme apparut à la table des rouge et or pour saluer une autre nouvelle. Elle le regarda avec un visage neutre. Elle aurait tellement voulu être dans la maison du Baron Sanglant. Elle ne se sentait pas à sa place, ici.

Elle hocha doucement la tête lorsque la nouvelle leur demanda si elles venaient d'arriver avant de reporter son regard sur Anabelle.

- Tu ne m'as pas blessée. Ni vexée. Je ne suis pas très sociable, c'est tout. Je ne crois pas que les relations amicales soient d'une très grande importance, ici.

Jenna n'avait jamais eu de vraies amies. Elle ne trouvait pas que cela soit si important. Tout ce qu'elle voulait c'était étudier, avoir son diplôme et avoir un métier très bien payé. D'ailleurs, elle ne savait même pas pourquoi elle répondait. Elle aurait pu ignorer la petite fille mais elle se sentait obligée de répondre, c'était incroyable. D'ailleurs, elle n'avait jamais autant parlé avec des inconnues. Elle ne se reconnaissait plus. Elle reporta son regard sur son repas et continua à le manger tranquillement.

Table de Gryffondor

J'arrivais (un peu en retard) à la table des Gryffons. Ce n'était pas un grand exploit pour mon premier repas ici. Moi qui d'ordinaire était toujours à l'heure !Bon, après, ce n'était pas ma faute si, après m'être perdue pendant près d'une demie heure, les escaliers avaient encore changés de place ! Et dire qu'au début j'était en avance! Quand je suis arrivée à la grande salle, la plupart des gens avaient déjà commencés à manger.

Je m'asseyais donc à une des rares places de libres, non loin d'une fille aux cheveux blonds. Il me semble que son nom est Jenny car j'ai déjà vu des gens l'appeler ainsi.

Je commençais donc à manger.Le repas était succulent. En mangeant, j'en profitais pour observer très attentivement chaque personne de ma table. J'avais déjà croisé la majorité des gens de la table Gryffondor dans la salle commune, dans les couloirs, ou encore, dans le dortoirs des filles.

Je reportait en suite mon attention sur la fille en face de moi (Jenny). Il me semble que la fille à sa droite devait s'appeler Anabelle. Il me semble que ces deux filles étaient également en première année.J'ignore pourquoi, mais Jenny avait l'air assez mal à l'aise. Comme si elle avait dit une chose dont elle avait peur d'entendre la réponse. J'allait lui demander si tout allait bien quand une personne m’appela...J'entendit:

Hey, la rousse ! Il me semble que tu es nouvelle c'est ça ? C'est la première fois que je te vois !

Par déduction, je savais que "la rousse" c'était moi, car j'était pratiquement la seule rousse ici.
Vexée que l'on m'appelle comme ça, je dit:

Alors déjà, au lieu de m’appeler "la rousse", tu pourrais peut-être m'appeler par mon nom. Et ensuite, tu n'es pas obligé de crier ! Je ne suis pas sourde !

Après quoi, je sortie précipitamment de la salle. Heureusement, j'avais, finis de manger peu de temps avant.

(Je me vexe très facilement, ce n'est pas ma faute !)
Dernière modification par Emma Grengy le 11 avril 2018, 18 h 05, modifié 3 fois.

Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité.

Table de Gryffondor

Juliette était timide, mais affamée. Et cette faim était insupportable ! D’habitude, Juliette mangeait avec ses amis, mais là, aucuns n’étaient à la table. 

« Rien n’arrête la faim d’une Johnson, même pas la solitude ! », jura-t-elle. 

Elle regarda les succulents mets sur la table et s’y assit, en se léchant les babines. Elle se servit une entrée, et, quelques minutes plus tard, se retrouva avec une salade au poulet - aussi élaborée qu’un château de sable -.

Ne sachant que faire, la jeune et maline Gryffondor écouta les conversations alentours, bourdonnants comme dans une ruche. 

Lorsqu’elle se décida de partir, lassée d’écouter et le ventre plein, elle entendit une dispute éclater. Une Gryffondor de première année, qu’elle avait déjà vue, était partie au quart de tour pour - ou en tout cas, de ce que Juliette avait compris - une histoire de cheveux.

Bonne « Dalaï lama » qu’elle était, elle s’approcha des deux personnes qui se disputait. Elle essaya d’identifier la personne qui avait ainsi appelé la jeune Emma, mais ne la trouva pas. 

« Calme-toi, Emma. Cette personne est méchante et sans esprit, ne riposte pas. Ne joues pas aux jeux des idiots à moins d’en être un. », murmura alors la brunette. 

Regardant une dernière fois autour d’elle pour retrouver le coupable - qu’elle ne vit pas -, Juliette prit Emma par les épaules et l’amena hors de la Grande Salle.

Membre de la chorale de Poudlard & poursuiveuse remplaçante
Copine de Chocodor et sœur d’écharpe
Oral : #800000 pensée : #BF4040

Table de Gryffondor

Un peu avant que je ne quitte la grande salle, une fille qui, il me semble est en première année, me dit:

Calme-toi, Emma. Cette personne est méchante et sans esprit, ne riposte pas. Ne joues pas aux jeux des idiots à moins d’en être un.

Heureusement, je n'avais pas prévu de dire une seule chose de plus au garçon. J'était trop vexée pour ça. Bon, il est peu être vrai que l'on m'a dit deux ou trois fois, ou plus, que j'était susceptible. Mais ce n'était pas de la susceptibilité là ? Non ?En tout cas, il me semble que ce garçon était en quatrième ou cinquième année. 

D'après mes souvenirs, la fille qui m'avait parlé s'appelait "Juliette". Après que nous fûmes éloignés de la table, je lui raconta l'histoire. 

Avant qu'elle ne commence à parler, je lui posa une question:

Ça se vois tant que ça ? Enfin...je veut dire...mes cheveux ?On les remarques...si...facilement ? 

Ne préférant pas entendre la réponse, je dit:

Tu sait, je me vexe assez facilement, mais en fin de compte, il peut très bien m'appeler "la rousse", de toute façon, moi, je trouve mes cheveux très bien comme ça ! (moui, à par le fait qu'on me remarque à dix kilomètres à la ronde dit-je intérieurement)

Comme on dit, chacun ses goûts !Merci pour ton conseil Juliette !

 Je vais aller dire au garçon que je suis désolé de m'être emporté, et aussi que j'aime mes cheveux comme ils sont. 

Après tout, ce ne sont que des cheveux !C'est mon premier repas ici, autant qu'il se passe dans la bonne humeur !

Et encore merci pour ton conseil Juliette !

Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité.
  Retour   Répondre