Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Table de Serdaigle

Lou dévala 4 à 4 les escaliers de la tour Est du château. Elle avait tellement faim qu'elle aurait bien pu manger un éléphant! Elle courut encore un peu dans les couloirs mais s’arrêta net devant la grande salle. Un brouhaha énorme remplissait la salle et des centaines d'élèves mangeaient en bavardant joyeusement. Les muscles de la jeune bleu et bronze se tendirent comme à chaque fois qu'elle se retrouvait au milieu d'autant de personnes.
Y'va falloir t'y faire ma grande... songea-t-elle.
Lou respira doucement et se remit à avancer vers la table de sa maison. Enfin arrivée, elle s'assit tout au bout et soupira. C'est alors qu'elle vit devant elle une robe rouge et or.
Me serais-je trompée de table?!
Son ventre se contracta à l'idée que tous les Gryffondor devait à présent la regarder en rigolant... Elle tourna rapidement la tête à sa gauche et fut rassurée de ne voir que des bleus et bronzes à la table. L'esprit de Lou se fit plus clair.
La table des Gryffondor doit être pleine...
La petite fille se détendit et attaqua sans tarder une portion de citrouille au chocolat devant elle.

« Viens t'assoir si tu veux. »

Lou leva la tête. La jeune rouge et or venait de parler à une autre Gryffondor.

« Ils ont l'air snob mais ils te mangeront pas. »

La bleu et bronze fronça le nez . Snobe? Comment ça snobe? Lou haussa les épaules. La jeune rouge et or n'avait qu'à croire les rumeurs... De toute manière on disait bien que les Gryffondor agissaient avant de réfléchir... Lou sourit, c'était tellement plus facile de suivre les stéréotypes quand on y pensait!
La jeune fille se remit à manger. C'est alors qu'elle vit Sam, une bleue et bronze de 1ère année qui partageait son dortoir, sortir de la grande salle la tête basse. La curiosité et la compassion s'insinuèrent dans l'esprit de Lou quand elle crut voir des larmes sur les joues de l'aiglonne. Oubliant son repas et sa timidité, Lou se leva et suivit celle qui l’intriguait.

"Dans le monde il n'y a pas d'un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d'ombre en chacun de nous. Ce qui compte c'est celle que l'on choisit de montrer dans nos actes, ça c'est ce que l'on est vraiment." Sirius Black

Table de Serdaigle

Nora fit un sourire à Marion tandis qu'elle s'asseyait timidement à côté de la préfète. La jeune fille lui rendit son sourire timidement une fois de plus. La Gryffondor était extrêmement réservée envers une personne qu'elle ne connaissait pas ou peu, bien qu'une fois.plus intime, elle ne l'était plus. L'étudiante rapprocha son assiette devant elle, voyant sa camarade se servir, et fit de même, prenant une petite quantité de pommes de terre et de viande.

« Bon appétit.... » dit Nora, laissant sa phrase en suspens.

« Merci, à toi aussi  »

Répondit Marion et pris sa fourchette dans la main gauche pour commencer son repas. Cela lui faisait étrange de manger à une table autre que celle de Gryffondor, non qu'elle n'apréciait pas les étudiants d'autres maisons mais simplement que la brunette préférait rester en terrain de confiance.

«Tu peux me rappeler ton prénom ? Moi c'est Nora. »

« Moi c'est Marion »

Ce présenta la jeune fille. Puis, pendant qu'elle mangeait, réfléchi à un sujet de conversation, trouvant le silence un peu gênant. Se rappelant que sa compagne de Gryffondor se trouvait être également la capitaine de l'équipe de Quidditch de leur maison et que la brunette était fan de ce sport, au même titre que la danse, peut être trouveraient elles un terrain d'entente.

«  Quand doivent jouer les Griffes Ardentes ? »

Demanda Marion, rougissant d'avoir osé prendre la parole la première. L'été dernier, elle avait suivit une formation de batteur par une élève de Gryffondor. Le parrainage lui avait beaucoup apporté. La sorcière avait adoré car, c'est bien beau de regarder, mais c'est aussi fantastique de savoir y jouer. C'était avec des pensées comme celles ci que l'américaine ne pouvait d'empêcher de comparer la danse classique au Quidditch, ses deux passions.

GRYFF CROCS, GRYFF ET COEUR, GRYFF VAINQUEURS!!
Marion Mielloneux
MM

Table de Serdaigle

Nora avala sa bouchée avant de regarder Marion, sa jeune camarade. Elle trouvait amusant que la cadette lui pose une question concernant le Quidditch, avant de penser que peut-être qu'elle savait qui était Nora, en l'occurence la capitaine de l'équipe de Gryffondor, les Griffes Ardentes. La cinquième année avait souvent tendance à oublier que ce n'était pas parce qu'elle ne connaissait pas les gens que eux ne la connaissaient pas, au moins de vue ou de nom.

« On fait le deuxième match de la saison, il est prévu pour fin novembre. Tu suis le Quidditch ? »

Peut-être bien que Marion faisait partie des élèves qui avaient participé aux parrainages que l'équipe avait mis en place l'année passée. Nora avait l'intention de remettre ce système en place dans quelques mois, quand les membres de l'équipe auraient plus de temps. Malheureusement, elle risquait de ne pas pouvoir vraiment en faire partie car ses obligations de préfète en chef lui prenaient de plus en plus de temps, sans compter ses devoirs et ses BUSES qui approcheraient.

« Le système de parrainage ré-ouvrira sans doute ses portes dans quelques temps, je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler. Mais ça pourrait peut-être t'intéresser. »

Nora en profitait pour glisser quelques mots afin de promouvoir l'équipe de leur maison, car les nouvelles têtes blondes intéressées étaient toujours les bienvenues.

Vraiment désolée pour le retard.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Table de Serdaigle

« On fait le deuxième match de la saison, il est prévu pour fin novembre. »
   
Lui répondit Nora.  * Fin Novembre.... ça va cailler dans les tribunes... * réfléchit Marion en continuant son assiette.

« Tu suis le Quidditch ? »

   
Le Quidditch... Le sport favoris des sorciers, oui, la jeune fille aimait beaucoup ce sport. D'ailleurs, l'été précédent, elle avait eut l'immense chance de pouvoir aller voir la finale de la coupe de Quidditch France-Ecosse en compagnie de sa cousine. Dans sa famille ce sport était bien accueillit. Donc dès son plus jeune âge, la brunette avait été posée sur un balai, une batte en main. C'était un rare moyen de mettre tout le monde d'accord lors des réunions familiales.

- Oui, j'aime beaucoup.


Répondit Marion. Elle ne ratait presque aucun match du tournois de Quidditch de Poudlard quand elle le pouvait. Sauf une fois en Deuxième Année ou la Gryffondor s'était malheureusement retrouvée à l'infirmerie, elle avait été toujours présente pour soutenir les rouges et ors.

« Le système de parrainage ré-ouvrira sans doute ses portes dans quelques temps, je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler. Mais ça pourrait peut-être t'intéresser. »

   
Le système de parrainage... Oui, Marion en avait entendu parler. Pour la bonne raison qu'elle y avait été parrainée par Kaya en poste de batteur. Une expérience dont la Troisième Année gardait d'excellents souvenir. Elle avait beaucoup appris et tant mieux car en plus de supporter, elle y jouait mieux qu'avant.

- Oui, je connais. Pendant les vacances d'été, j'ai été parrainée par Kaya en batteur. J'ai appris beaucoup. Je connaissais déjà un peu car je joue souvent ce poste chez moi mais ça a approfondis mes connaissances et permis de m'améliorer.

 
Dit Marion un timide sourire aux lèvres.
Reducio

Désolée pour la brièveté de ce post

GRYFF CROCS, GRYFF ET COEUR, GRYFF VAINQUEURS!!
Marion Mielloneux
MM

Table de Serdaigle

Nora sourit aux paroles de Marion. En tant que capitaine de son équipe, et même en tant que joueuse, cela faisait plaisir de rencontrer des gens qui aimaient le sport et le suivaient de près. Elle écouta donc la jeune Gryffondor parler de ses expériences en la matière, et notamment de son expérience avec Kaya. Cette dernière avait quitté l'équipe à l'approche de cette nouvelle saison, ce qui avait attristé Nora. C'était une jeune fille qu'elle appréciait beaucoup et qui avait de la valeur en tant que joueuse, à ses yeux. Mais malheureusement la vie forçait parfois les gens à se concentrer sur d'autres choses qui semblaient plus essentielles, et la capitaine ne pouvait rien y faire. Et dans ce malheur, Nora trouvait la satisfaction de pouvoir découvrir - ou non - de jeunes talents forts prometteurs.

Alors qu'elle se servit en dessert, quelque chose attira son attention. Une petite lueur rouge semblait filtrer à travers une petite ouverture de sa poche. Elle y plongea la main et en sortit son rapeltout, rouge vif. Elle se tourna vers Marion.


"C'est assez pratique ce truc, mais j'aime pas quand il devient rouge. Ils auraient pas simplement pu lui faire nous montrer ce qu'on oublie ?"dit-elle en riant jaune.

Elle réfléchit quelques instants sans parvenir à mettre le doigt sur ce qui lui échappait. Elle n'avait pas de réunion de prévue, avait fini et rendu tout ses devoirs... Ce fut justement l'heure du courrier. Et en voyant tout ces hiboux et ces chouettes voler vers les tables, Nora eut l'illumination.


"O'Zauguh ! Je ne l'ai pas laissé sortir aujourd'hui ! Il faut que je me dépêche ou il va essayer de me pincer les doigts. C'est qu'il a son caractère le petit."

Sur ces mots, elle engloutit sa composte de fruits du verger avant de se lever.

"Désolée de t'abandonner comme ça.. Passe nous voir à un entrainement si ça te dit ! Les horaires sont en salle commune. Ça pourrait être l'occasion de parler sport. A plus tard !"dit-elle hâtivement avec un grand sourire, tout en marchant précipitamment vers la volière.

Fin pour moi, Marion je te laisse conclure ! Merci pour ce moment fort sympathique.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
"Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !"
Ma couleur : #B22222
Vous avez des soucis, besoin d'un intermédiaire ou médiateur, de conseils, de solutions ? Ma volière vous est ouverte !

Table de Serdaigle

    Nora écouta Marion pendant que celle-ci finissait sa tirade. Ensuite elles retournèrent à leur dessert et la Gyrffondor se pris une pomme qu'elle croqua d'un coup sec. Quelque chose sembla retenir l'attention de son ainée et l'américaine compris de quoi il s'agissait. Un Rapeltout. Très pratique. Lorsqu'elle faisait ses valises pour retourner chez elle ou pour retourner à Poudlard, Marion prenait toujours le sien sur elle de peur d'oublier quelque chose et qu'il puisse ainsi le faire remarquer avec sa caractéristique couleur rouge lors d'un oublie du propriétaire.

"C'est assez pratique ce truc, mais j'aime pas quand il devient rouge. Ils auraient pas simplement pu lui faire nous montrer ce qu'on oublie ?"dit-elle en riant jaune.


    Marion approuva d'un signe de tête. Il fallait avouer que c'était très frustrant de savoir grâce au Rapeltout qu'on avait oublié de faire un truc mais de ne pas savoir quoi. Lorsqu'elle se creusait les méninges dans ces moments là, elle avait l'impression de n'avoir rien oublié ou alors tout le contraire.


"O'Zauguh ! Je ne l'ai pas laissé sortir aujourd'hui ! Il faut que je me dépêche ou il va essayer de me pincer les doigts. C'est qu'il a son caractère le petit. Désolée de t'abandonner comme ça.. Passe nous voir à un entrainement si ça te dit ! Les horaires sont en salle commune. Ça pourrait être l'occasion de parler sport. A plus tard ! "

    Fit Nora en se levant. Les animaux avaient leur caractère, s'était indéniable. La trace rosée d'une griffure d'Atwu son hibou en était la preuve, souvenir d'une fois ou elle lui avait par mégarde donnée trop peu de miamhibou.

    Quand à la perspective d'assister à un entrainement des Gryffes Ardentes, cela lui plaisait beaucoup. Marion dit aurevoir à la Capitaine, finit de manger sa pomme délicieusement sucrée et quitta la Grande Salle tranquillement sous le même brouhaha qui lu avait donnée un léger mal de crâne au début du repas.

Fin du RPG, merci Nora pour ce moment ^^ 

GRYFF CROCS, GRYFF ET COEUR, GRYFF VAINQUEURS!!
Marion Mielloneux
MM

Table de Serdaigle

Léo était allongé dans son lit dans le dortoirs des garçon de Serdaigle . Les rideaux de son lit était tirés , ainsi un filet de lumière passés a travers les vitres , éclairant faiblement la pièce au petit matin . Les autres garçon du Dortoirs Azur dormaient encore mais, même si il pouvait encore dormir deux heures si il le souhaitait en raison d'une abscence de professeur , il se leva et s'habilla en vitesse , sans faire trop de bruit . Il descendit en salle commune ou plusieurs autres élèves était levés . mais Léo ne s'attarda pas a discuter , d'ailleurs , il parlait rarement , mise a part dans les grands débats sur tel ou tel choses . Puis il descendit les étages du château jusqu'au Hall D'entrée . Les portes de la grande salle était ouverte et le brouha brouha du matin se faisait ressentir . Léo rentra dans la Grande Salle et se dirigea vers la table des Serdaigles , déja bondés d'élèves . Il s'asseya et se versa un verre de jus d'Orange , se tartina un tranche de confiture a la groseille . Il était seule dans son coin  et les autres élèves discutaient entre eux . Personne ne venait le voir mais selon lui , c'était mieux comme cela . Il était tranquille entrain de manger quand soudain ...

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !
-Oscar Wilde

Table de Serdaigle

Marielle n'aimait pas trop manger dans la Grande Salle, spécialement pas lorsqu'il y avait une foule aussi gigantesque que ce matin-là. Mais comme son estomac criait de faim, elle n'avait pas de choix que d'affronter ses peurs. En prenant une grande respiration, Marielle entra dans la Grande Salle, son cœur battant comme s'il voulait fuir de son corps. Elle avait tellement envie de remonter les escaliers en vitesse et se cacher dans le confort de son dortoir paisible. 

Elle marcha timidement vers la table de sa maison, mais son cœur s'arrêta en voyant la table déborder de Gryffondor qu'elle ne connaissait guère. Elle s'efforça de continuer vers la table, bien que ses jambes protestaient. En dépit de sa grande timidité, elle réussit à s'asseoir à côté d'un autre aiglon. Elle espérait demeurer invisible pour que personne ne lui parle. 

La petite aiglonne remplit son assiette de crêpes, fruits, et d'autres gâteries. Elle était en train de se verser un verre de jus de citrouille alors que son bras accrocha le verre de l'aiglon à sa gauche. Le verre tomba dans l'assiette du garçon, trempant son déjeuner, et du jus se déversa jusqu'à sur son uniforme !

- Oh ! Je suis tellement désolée ! dit-elle en offrant sa serviette. Elle rougit, tellement elle avait honte d'avoir fait une pareille gaffe. Elle avait complètement échoué dans sa tentative de se faire invisible...
Dernière modification par Marielle Perron le 6 avril 2018, 17 h 59, modifié 1 fois.

Table de Serdaigle

Il était tranquillement entrain de manger quand soudain Léo vit une substance se deverser dans son assiette . La fille a côté de lui , probablement une Serdaigle , avait fait tomber son verre . Le jus s'écoula sur la table jusqua l'uniforme du jeune garçon dont il se trouvat trempé . Léo , presque fou furieux , voulut hurler sur la jeune fille qui avait fait pareil acte . 
- Oh ! Je suis tellement désolée ! se lamenta la jeune fille .
Elle tendit une serviette a Léo qui ne voulait plus hurler . Autour , certain élèves regardait la scène avec attention , certains pouffants , d'autres se lamentant sur le sort de Léo . Léo pesta alors :
- Quoi ? Vous voulez ma photo ?! ; il était tellement enervé qu'il en oublia de remercier la jeune fille.
_ Merci ! Bravo maintenant a cause de toi on est le centre de l'attention ! .
Puis il remarqua qu'il avait peut être était un peu brusque . Il n'éspérait pas avoir fait du mal psychologiquement a la jeune Serdaigle et dit : 
- Je remonte me changer et je revient !
C'est ce qu'il fit , il montat dans son dortoir et changea de tenue ainsi qu'une douche rapide et redescendit jusqua la Grande salle ou il se reinstalla . 

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !
-Oscar Wilde

Table de Serdaigle

- Merci ! Bravo maintenant a cause de toi on est le centre de l'attention !

Marielle voulait se cacher en-dessous de la table pour fuir tous ces yeux qui se sont tournés vers eux. Elle ne s'attendait vraiment pas à la réaction de l'aiglon et de sa grande colère. Marielle n'avait pas l'habitude qu'on se fâche après elle et elle ne savait pas trop comment réagir ou quoi répondre. Elle était figée comme une statue, tellement elle se sentait mortifiée.

Quand le garçon annonça qu'il allait remonter changer son uniforme, Marielle avait envie de lui suivre afin de fuir la scène. Elle aurait aimé se retirer pour verser quelques larmes de honte. Mais elle ne voulait pas que les autres voient à quel point elle était sensible et fragile. Alors, elle décida de continuer de manger en s'efforçant de se calmer un peu. Petit par petit, après que l'aiglon est parti, les témoins retournèrent à leurs assiettes et à leurs conversations. Marielle soupira de soulagement et sentit son cœur se calmer et son visage retourner à un couleur plus naturel. 

Elle avait presque fini son déjeuner quand elle vit l'aiglon revenir. Il reprit sa place à la table sans dire un mot. 

Marielle, espérant réparer son erreur et peut-être se faire amie avec l'aiglon, plaça un chocogrenouille sur les genoux du garçon. 

- J'en avais un d'extra... Aimes-tu ça? J-je suis vraiment navrée d'avoir été aussi maladroite, dit-elle de sa petite voix douce. Elle n'était pas trop sûre si c'était bizarre de lui donner un cadeau comme ça, au hasard, mais elle prit une chance. 

Table de Serdaigle

Léo était revenus a sa table , assis entrain de boire un verre de Jus de Citrouille quand il sentit que l'on posé ou que l'on deversait quelque chose sur ses cuisses . 
* Oh non pas encore !* pensa-il  
Il regarda sur son uniforme de sorciers mais rien de grave : Une simple Chocogrenouille était posé sur ses genoux . Alors , la jeune fille qui avait engendré la catastrophe de tout a l'heure .
- J'en avais un d'extra... Aimes-tu ça? J-je suis vraiment navrée d'avoir été aussi maladroite ! dit-elle d'une voie douce .
Léo la regarda bizarrement . Elle voulait probablement en tout et pour tout se racheter auprés du Serdaigle. La Chocogrenouille le ragardait c'était certain. Léo zieutait le chocolats et son ventre gargouilla, comme pour insister car il fallait le dire, Léon avait un petit pêché que les Poufsouffles ont. Il dit alors un "Merci" rapide et prit la Chocogrenouille qu'il enfourna dans sa bouche. Puis, il prit la parole.
- Escuse Moi pour tout a l'heure, je n'aurais pas du crier pour ça, je me suis un petit peu beaucoup enervé mais je sais que tu ne l'a pas fait exprès ! 
Il prit alors le paquet ou avait étés la Chocogrenouille est déballa la carte. 
Image
- Norbert Dragonneau ! cria Léo, fessant retourner quelque élèves curieux vers lui, j'ai eu Norbert Dragonneau !
Puis, se disant que lui aussi voulait se faire pardonner, il tendit la carte a la jeune fille.

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !
-Oscar Wilde

Table de Serdaigle

Bien qu'elle souhaitait faire plaisir à l'aiglon, Marielle ne s'était pas attendue à cette réaction. Elle avait été ravie de voir sa grande joie en déballant la carte de Norbert Dragonneau. Elle trouva son enthousiasme plutôt mignon. Mais lorsqu'il lui tendit la carte, Marielle secoua la tête. Il n'était pas question de gâcher le moment en exigeant qu'il lui redonne la carte.

- Mais non, c'est un cadeau pour toi ! dit-elle avec un sourire plein de gentillesse. De toute façon, je l'ai déjà, lui. (En fait, la vérité, c'était qu'elle l'avait déjà eu, mais qu'elle l'avait perdu dans la salle commune l'autre jour. Cependant, Marielle était beaucoup plus intéressée par l'opportunité de faire un nouvel ami que de rajouter Norbert Dragonneau à sa collection...)

- Mais si jamais, dans le futur, tu as une carte de double que tu as envie de donner, je serais heureuse de l'avoir ! dit-elle. Moi aussi, j'adore collectionner ces cartes-là. En passant, comment t'appelles-tu ?

La timide Marielle se réjouissait d'avoir réussi de parler un peu avec le garçon. D'habitude, elle était encore plus timide avec les gars qu'avec les filles, mais peut-être le fait d'avoir un intérêt en commun lui a donné un peu de courage pour oser lui parler plus. Elle se sentait un peu excitée, son cœur remplissant tout d'un coup avec de l'espoir. Bien que le petit-déjeuner eu commencer de façon tempétueuse, son matin devenait rapidement un des plus joyeux.

- Moi, c'est Marielle, dit-elle en tendant timidement sa main. Son visage rougit légèrement et son sourire devint penaud.

Table de Serdaigle

La jeune fille refusa la carte et cela surpris Léo qui la rangea tout de même dans sa robe de sorcier .
- Moi, c'est Marielle ,dit-elle
- Et moi je m'appelle Léo , répondit-il en serrant la main de la dénommée Marielle .
Léo rougissa ainsi que son interlocutrice et , Léo regarda sa montre . Elle indiquait clairement qu'il était neuf heures et demie . Léo réfléchissa a toutes vitesse et se rendit compte que son cours de sortilège allait bientôt commencer . Merlin lui même savait se que sa professeur aurait pus faire et Léo bégaya a l'intention de Marielle :
- Escuse moi , je dois aller en cours !
Il se dirigea alors a grands pas vers la sortie tout en prenant sa sacoche et en faisant signe de la main a Marielle . Il entreprit d'aller dans les escaliers malicieux et de prendre le chemin du deuxième étage . . .
Escuse moi pour ce retard, sinon, mon rp est bouclé pour moi!  :sweatingbullets: :sweatingbullets: :innocent: :lol:

Soyez vous-même, les autres sont déjà pris !
-Oscar Wilde

Table de Serdaigle

Hélène avait toujours trouver cette maison tellement spéciale ... Avant son arrivée à Poudlard, elle voulait à tout prix aller chez les Aiglons.

Les intelligents, curieux ... Tout ce qu'Hélène aimait ! Toujours est-il qu'elle s'approcha de la table, un peu de loin pour ne pas paraitre bizarre .

*Et en plus, leur symbole est un Aigle et leur couleur est le bleu ! Mon animal et ma couleur préférée ... Je trouve vraiment que cette maison est extraordinaire, tout ce que j'aime réuni et je n'y vais pas !!*
pensait Hélène

Elle s'approcha un peu plus quand un grand Serdaigle, sûrement quatrième année l'interpella d'un ton dur : "Eh, tu fais quoi ? Ici c'est les Serdaigles et vu la couleur de ta cravate, il me semble que tu es plutôt chez les Poufsouffles . Ta table estet là-bas !" le grand pointait du doigt une des tables .

"Je sais ... Je cherchais un élève de ta maison et je me demandais si vous ..." dit Hélène en s'empourprant avant d'être coupée par le Serdaigle .

"Oui oui, c'est ça ! Tu lui parlera après, va manger !"

Hélène s'éloigna vers les escaliers, en réalité, elle avait déjà manger alors ... Elle était si triste de ne pas avoir été dans la maison qui, pour elle, regroupait toutes les qualités !

Ce RP est un gage ! Je suis très contente d'être chez les Pouffys, même si Serdaigle est bien aussi .

-Lire c'est rêver les yeux ouverts.
- Se protéger du soleil c'est protéger sa santé

Table de Serdaigle

"Ah là là, je ne me lasserai jamais de cette salle, elle est vraiment magnifique ! pensa Abigail en se dirigeant vers la table de sa maison. Alors est-ce qu'il y a des premières années ?"
Ne sachant pas trop qui était qui et où s'asseoir, elle prit place au bout de la table :
"Bien. Comme ça ici je ne gênerais personne et je pourrais travailler tranquillement. Evidemment, je ne suis pas contre un peu de compagnie."
La petite fille sortit son cahier de devoirs et regarda ce qu'elle avait à faire : un peu de botanique, un peu de potion, quelques sortilèges à revoir...
"Super, se dit-elle, je m'attendais à pire. Allez, on va commencer par les potions."
Elle commença sa lecture ; rien de compliqué. Elle lut toute sa leçon et la comprit sans problème. Elle continue avec la botanique ; des petites difficultés mais rien d'insurmontable.
"Bon eh bien passons aux sortilèges... Oh non je n'arrives pas à faire les mouvements... Bien évidemment c'est ceux que je dois savoir faire pour demain..."
Abigail commençait un peu à paniquer, c'est vraiment le cours où elle est la moins douée et elle risquait de finir par perdre des points si elle continue comme ça.
"Oh j'aurais besoin d'aide, murmura-t-elle en jetant un coup d'oeil au reste de la table. Je ne sais vraiment pas à qui demander..."

Abigail P.

"Il faut beaucoup de courage pour affronter ses ennemis, mais il en faut encore plus pour affronter ses amis" A.D
  Retour   Répondre