Grande salle

Inscription
Connexion
  Retour

Échec et mat !  PV Tyr Uynauge 

Tyr vit le pion de Rubis s'avancer sur la case A6. Selon lui, elle pouvait prévoir deux choses : soit elle venait s'attaquer à son pion à lui qui se trouvait sur la case C4, pour laisser le champ libre à ses armées qui pourraient alors avancer, soit elle venait s'attaquer à la piètre ligne de front des blancs, pour pouvoir ensuite directement menacer la reine. Tyr pourrait empêcher cette perte, mais cela signifiait également briser ses premières défenses et sortir le gros de la troupe. Un choix digne des grands tacticiens.

Pendant qu'il réfléchissait, il se concentrait également sur la discussion. C'est vrai, c'était devenu agréable de faire les deux choses à la fois. La salle était plus silencieuse à présent. Tyr remuait les débris des petits pions tombés au combat. La tête du cavalier noir de Rubis ressortait parmi les petits morceaux blancs. L'air de la Grande Salle s'était aussi rafraîchi. Tyr eut un frisson.


« Alors comme ça, tu étais destinée à Durmstrang ? Qu'est-ce que tu sais d'eux ? Je sais qu'ils sont à l'école en ce moment, mais il faut avouer qu'ils ne sont pas très sociables...»

C'était vrai, les élèves qui étaient là pour le tournoi des Trois Sorciers restaient la plupart du temps entre eux. Ceux de Beauxbâtons faisaient de même. Et pourtant, ce n'était pas les tentatives de la part des élèves britanniques qui manquaient, nombre d'entre eux tournaient autour des étrangers pour leur demander si ils mangeaient vraiment des grenouilles, si il faisait aussi froid à Durmstrang qu'au pôle Nord, ou encore pour demander un autographe aux plus âgés d'entre eux. Heureusement que Tyr n'avait pas eu à être envoyé à Durmstrang. Il ne voulait pas leur ressembler.


« Bon... disons tour en H2 !»

C'était la première tour du jeu à bouger. Tyr voulait voir si cela valait vraiment le coup. Et puis, la perte du cavalier combinée à la sortie d'un tel pion pouvait créer une réaction de surprise chez Rubis. Le Gryffon était impatient de découvrir sa réaction

Maïka Cooper : « La question c'est pas de garder Gryffondor pour sauver Poudlard, mais de virer Serpentard pour ne pas avoir à sauver Poudlard.»

Échec et mat !  PV Tyr Uynauge 

Son chevalier venait de se faire manger devant ses propres yeux par un simple pion blanc qui était auparavant en F2 puis maintenant en G3. Sans avoir d’idée précise sur la question de comment me venger, elle avait balancé un pion d’une seule case en A6. Tyr, lui, semblait plus réfléchir et décida de faire bouger sa tour en H2. *Sa tour ? Pourquoi sa tour ?*

« Destinée ? Oui, on peut dire ça. »

Elle gloussa et regarda son adversaire en souriant chaleureusement. Quelques secondes s’écoulèrent, Rubis fixa rapidement la disposition des pions sur l’échiquier et soupira. Elle se demandait qui gagnerait à cette partie. Puisque, si elle perdait, elle proposerait certainement une revanche à faire plus tard ou même dans un autre jeu. Si Tyr avait des propositions, elle serait tout ouïe et ne refuserait pas une autre après-midi avec son ami. La Grande Salle était enfin silencieuse, il ne restait plus beaucoup de gens. Certains avaient dit qu'ils allaient au Parc, d'autres dans leur salle commune, les courageux étaient à la bibliothèque sans doute.

« Je pense qu’ils sont surtout très fiers. »

Ce qui n'était pas une mauvaise chose, loin de là. Soudain, elle pensa aux lettres que son père lui envoyait, lui suppliant de venir le voir en Pologne dès qu’elle le pouvait. Ces lettres, qu’elle conservait dans un carnet, ne lui semblaient finalement pas assez nombreuses. Elle cligna des yeux et observa Tyr, qui lui, était en train d’examiner le jeu. Il se demandait peut-être quel déplacement Rubis allait effectuer ?

« Bon, je ne sais pas pourquoi je fais ça, mais tant pis, j’ose, reine en A5. »

Cela s'appelait l'audace, mais la jeune fille n'était pas persuadée de son coup. Elle venait de placer sa reine juste devant un autre de ses pions. Comme si la reine protégeait le pion. *Mais... Ça ne doit pas être l'inverse normalement ?* Elle se tapa le front, un peu trop fort et remarqua que Tyr avait l’air drôlement étonné de son geste brusque. Ainsi, elle ria d’elle-même avec son camarade.

La réussite c'est ma cible.
Si tu vois les crocs du lion ne t'imagines pas qu'il te sourit.
je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises♥

Échec et mat !  PV Tyr Uynauge 

La tour avait moyen de faire des ravages dans les rangs ennemis. Mais quel ne fut pas la surprise de Tyr lorsqu'il vit que Rubis avait décidé d'employer les grands moyens et de sortir sa reine, le pion le plus puissant. Tandis que cette dernière avançait lentement, le garçon réfléchissait aux motivations de son amie. Avait-elle envie d'en finir ? Était-ce du bluff ? Le Gryffon regarda la reine venir se placer devant un pion. A la manière d'un bouclier. Acte de bravoure et d'amour de la dirigeante envers son peuple, mais cela arrangerait-il les affaires compliquées du royaume noir ?

Tyr fronça les sourcils, puis, face au regard horrifié de Rubis, éclata de rire. Elle vint le rejoindre dans son hilarité. Ainsi, elle pratiquait l'auto-dérision. Elle était plus ouverte d'esprit que ce que Tyr pensait.
Alors que Tyr tentait de garder son calme, il ne pouvait s'empêcher de sourire. La partie devenait plus sérieuse. Après un rapide calcul et des estimations sans queue ni tête, le jeune Gryffon vit qu'il lui faudrait trois mouvements au minimum pour s'emparer de la reine. La petite chasse pouvait commencer.

« Désolé... de rire... mais... ta tête...»

Tyr rougit. Il n'aurait pas dû se justifier, puisque Rubis rigolait elle aussi. Il espérait en son for intérieur que la Gryffonne se trompe. Ainsi, il pourrait non seulement piquer la reine, mais éventuellement avoir un chemin direct vers le roi ennemi. Sur le principe, ce n'était pas moral, mais ce n'était qu'une partie d'échecs, après tout.

« Pion, en A3. »


Pendant que le petit larbin s'avançait vers la case désignée, Tyr demanda :

« Et les autres Gryffons ? T'en penses quoi ? Tu les aimes bien ? »

Reducio
Désolé pour ce petit retard !

Maïka Cooper : « La question c'est pas de garder Gryffondor pour sauver Poudlard, mais de virer Serpentard pour ne pas avoir à sauver Poudlard.»

Échec et mat !  PV Tyr Uynauge 

« Désolé... de rire... mais... ta tête...»

La jeune fille continuait de rire d’elle-même avec Tyr. Mais lorsque qu’il installa son pion blanc, près, très près de la reine, en A3, Rubis écarquilla ses yeux verts émeraude. Les pions, qui avaient auparavant été détruits, se recomposèrent petit à petit devant les deux enfants. La lionne constata qu’il n’y avait plus aucune trace de débris de larbin blanc ou noir sur la table des Gryffondor. Et, comme sous l’effet d’un trouble obsessionnel compulsif, elle organisa les pions maintenant intacts en une ligne parfaite puis montra sa satisfaction en souriant nerveusement. À cet instant, Tyr lui posa une question sur ses relations avec les autres camarades de la maison, elle hocha la tête de haut en bas tout en étant dans une réflexion pour essayer de gagner le jeu.

« Reine en A3 ! »

BOUM ! C’était sans réfléchir et avec beaucoup d’appréhension que Rubis avait déplacé sa reine en A3, pour tuer un pion de son camarade. Elle compara le nombre de pions noirs aux blancs et remarqua qu’elle en avait légèrement plus. Le temps dehors était toujours remarquablement agréable, ce qui donnait envie à Rubis de bouger dans tous les sens. Elle s’agita sur le banc comme si elle dansait. Tyr attendait toujours la réponse à sa question, la fillette s’empressa de lui répondre :

« Certains sont gentils oui, et toi qu’en penses-tu ? »

Rubis remuait les bras à l’instar d’un cours de sport (ou plutôt chasser des mouches) en attendant la réponse de son ami. Loin d’être fatiguée, elle observa l’échiquier de très près en se demandant : Qui va remporter la partie ?

Reducio
Désolé également du retard :O

La réussite c'est ma cible.
Si tu vois les crocs du lion ne t'imagines pas qu'il te sourit.
je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises♥
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Échec et mat !  PV Tyr Uynauge 

Sujet suspendu (délais de 6 mois dépassé) - Si vous souhaitez réouvrir ce sujet, envoyez un hibou à la préfecture ou à un membre du corps professoral.
  Retour