Astronomie

Inscription
Connexion

Morphée, où te caches-tu ?  PV Katy Smith 

Une nouvelle fois, une fillette bleue ne dormait pas dans le dortoir des filles. Les yeux grand écarquillés, Lexie ne trouvait pas le sommeil, se tournait et se retournait dans son lit. Cela faisait des jours que Morphée semblait l'oublier. Quand elle comprit que cette bataille était perdue, elle décida de se lever, peut-être que marcher ou prendre l'air l'aiderait, misant sur le fait que la fatigue prendrait le dessus. C'est avec ce doux espoir, qu'elle enfilait ses chaussons en forme de grenouille et un léger châle écru sur ses épaules. Une fois "apprêtée", elle sortit en douce du dortoir afin de ne réveiller personne. Escaliers sur la pointe des pieds, ses pas la guidèrent à travers la salle commune des Aiglons. Au passage, elle entreprit de récupérer un bout de parchemin et une plume avec son encrier.

C'est ainsi qu'elle déambulait dans les couloirs du château. Des couloirs bien calmes, trop calmes d'ailleurs. "suis-je la seule à ne pas dormir ?" se demandait Lexie.

La fillette savait qu'il était interdit de se balader dans l'école à cette heure tardive, mais elle ne savait plus quoi faire pour tenter de trouver le sommeil. C'était l'une de ses dernières options, si on n'oubliait les éventuels potions ou tout simplement remèdes de grand-mères sur des genres de somnifères.

La petite bleue savait très bien pourquoi elle ne parvenait pas à s'endormir paisiblement. Depuis quelques temps, elle ne pouvait s'empêcher de penser à sa famille; ses parents lui manquaient, l'excentricité de l'une de ses sœurs avait fini par lui manquer également. En repensant à certains événements qui s'étaient déroulés au sein de la maison familiale, non loin de la forêt et du lac, dans une petite maison de campagne qui ne paye pas de mine, la Serdaigle n'avait pas remarqué que ses jambes l'avaient guidée sur les marches qui menaient à la tour d'astronomie.

Il n'y avait personne, rien d'étonnant après tout, le calme était pesant, l'air était doux, Lexie s'approchait délicatement de la fenêtre. Ainsi, elle se mit à observer les étoiles et la lune. Voilà quelque chose de bien réel et qui est identique chez les moldus. Ce petit moment dénué de magie la rapprochait de chez elle, de sa vie d'avant. Qui sait, peut-être qu'au même moment sa mère ou une sœur faisait la même chose qu'elle, ne parvenant pas à trouver le sommeil non plus pour X ou Y raison.

Lexie était à présent bien submergée par ses pensées, se demandant ce qu'était la vie chez les Campbell depuis son départ de la maison familiale. Sa mère devait très certainement être très occupée avec les enfants malades, comme à son habitude, ce qui ne devait pas changer grand chose. Son père, quant à lui, plus proche devait sans doute être dans le même état d'esprit que la fillette. Leurs petites discussions devaient leur manquer à tous les deux. Ses frères, eux, devaient probablement continuer leur train de vie, rythmé par des chamailleries et des petites guéguerres : ah les garçons !
En ce qui concerne ses sœurs, Lexie ne savait pas trop quoi penser. Avec certaines, elles étaient comme chien et chat, avec d'autres plus en phase, mais en grandissant, elles s'étaient éloignées les unes des autres. Alors elle ignorait totalement si son absence se ressentait pour elles.

Sortant de sa rêverie, elle s'installa sur le rebord, posa le parchemin devant elle, jouant avec la plume qui tourbillonnait sous son menton, réfléchissant à ce qu'elle allait écrire.


Reducio
Papa, maman,

Cela fait quelques temps que je ne vous ai pas donné de nouvelles et je m'en excuse. Il faut dire que la vie d'étudiants à Poudlard est très intense. Les cours, les devoirs, les animations et les visites de l'école : parce qu'il faut le reconnaître, ce château est immense, ça n'a rien à voir avec nos petits collèges de la ville. Il y a tant à explorer, à découvrir, à visiter, que je ne sais plus où donner de la tête. Bref, tout ceci fait que j'ai très peu de temps pour moi. De plus, j'ai récemment intégré l'équipe de Quidditch de ma maison. Il s'agit du sport national chez les sorciers. C'est un grand privilège, et j'espère y être à la hauteur. Comme vous vous en doutez, je suis super excitée et fière d'avoir été sélectionnée, mais je ressens une grande angoisse, encore plus impressionnante que lorsque je me suis retrouvée en finale au championnat de gymnastique il y a deux ans, c'est pour dire...

J'apprends énormément de choses ici, je me sens vraiment bien dans cette école, tout le monde est si gentil et prévenant avec moi, c'est fantastique !

Comment va tout le monde ? Maman, comment vont tes petits protégés de l'hôpital ? Papa, les chevaux vont bien, en particulier ma petite starlight ? Elle a du bien grandir désormais. Si tu savais comme elle me manque. Je suis sûre que tu t'occupes très bien d'elle, mais j'ai hâte de la revoir, la nourrir et la panser moi-même. Parle-lui de moi, dis-lui que je l'aime fort et que je pense à elle constamment.

J'attends vos nouvelles avec impatience, je vous embrasse fort et j'espère vous voir très bientôt.

Votre petite fille qui vous aime
.

"parfait et original"
ça te définit bien je trouve - Milenka Alder
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre" - Lexie -
#87CEFA