Astronomie

Inscription
Connexion

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Ilona se rendait doucement à l'endroit du rendez-vous. Elle avait la boule au ventre et une folle envie de partir en courant. Elle n'avait jamais réalisé ce qu'elle s'apprêtait à faire et elle espérait ne pas repartir bredouille. Elle sentit son cœur se serrer quand elle grimpa les marches la menant à la tour d'Astronomie. Elle avait choisi ce lieu car elle trouvait calme et qu'elle pourrait faire sa demande sans être observée de tout le monde. De plus, à cette saison, il faisait nuit bien plus tôt donc elle sera sous les étoiles et elle trouvait que c'était légèrement romantique. Elle ne connaissait pas beaucoup de choses du romantisme, elle se l'imaginait seulement, elle n'avait que 11 ans.

Le matin même, elle avait envoyé un hibou anonyme à Antony, l'intimant de la rejoindre à la tour d'Astronomie à 18h30. Elle n'avait pas eu beaucoup d'occasions de discuter avec le garçon mais elle n'avait pas besoin d'être une de ses proches pour remarquer qu'il n'allait pas bien en ce moment. Ilona en avait déduit qu'il avait dû se séparer de sa copine car elle ne les voyait plus ensemble. Pour une fois, elle était partie en avance pour pouvoir accueillir le deuxième année. Elle arriva un quart d'heure plus tôt que l'heure prévue. Personne ne s'y trouvait, elle n'avait d'ailleurs croisé qu'un fantôme durant son trajet ; tous les élèves devaient se trouver dans leur salle commune car il faisait très froid dehors. Avant de partir, elle avait demandé des derniers conseils à ses camarades, puis elle avait pris un sac dans lequel elle avait rangé plusieurs choses.

Elle parcourut rapidement l'endroit du regard puis elle sortit une première couverture fine qu'elle étendit par terre, puis une deuxième qu'elle roula en boule. Elle sortit un paquet de bonbons qu'elle posa par terre, puis un petit gâteau qu'elle était passée chercher aux cuisines avant de venir. Et pour finir, elle sortit un objet moldu dont elle ne se souvenait plus le nom qui lui permettait de garder son chocolat chaud avec des mugs. Elle s'assit et s'enroula dans l'autre couverture qui était très grande. Elle attendit en observant le ciel noir parsemé d'étoiles.

Soudain, elle entendit des bruits de pas. Elle réfléchit rapidement à ce qu'elle allait dire à Antony pour l'inviter au bal.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

En cette froide journée d'hiver Antony avait reçu une étrange lettre ce jour-là. Pas une signature, pas un nom n'y avait été soufflé. Seulement quelques indications, au moins un lieu et une heure. C'était un rendez-vous, il n'y avait pas de toute là-dessus, mais pourquoi lui demander anonymement. La vie trépidante d'Antony n'avait pas fait beaucoup de vagues ses derniers temps, rien de très intéressant, tout du moins pas de quoi provoquer un tel rendez-vous et de tels mystères. Mais Antony n'avait pas beaucoup de choses à faire ce soir-là et il s'était bien évidemment laissé prendre au jeu. À 18h20, il quitta donc sa salle commune, non frustré, car il n'avait pas pu terminer l'un de ses devoirs de Défense Contre les Forces du Mal qu'il avait tenu à tout prix à finir, et se dirigea vers la tour d'Astronomie, lieu dudit rendez-vous.
Pas un chat ne rôdait dans les couloirs, pas même le fantôme de Miss Teigne. Antony en fut bien étonné. Il croisa néanmoins quelques Serdaigles au détour d'un couloir, des élèves de quatrième ou cinquième année visiblement. Il ne les reconnut cependant pas tant leurs visages étaient dissimulés derrière une quantité de livres aux reliures toujours plus extravagantes.
Antony réalisa d'ailleurs qu'il n'avait toujours pas terminé son dernier livre de chevet sur l'Astronomie qu'il avait commencé quelques jours auparavant. Si ce rendez-vous ne s'avérait pas trop long, il aurait peut-être le temps, en prenant en compte le repas du soir dans la grande salle, de filer dans ses dortoirs, et de finir le livre le soir même, dans ses draps bien chauds qui le protégeraient du dur froid de l'hiver qui commençait à s'installer confortablement dans le château.

Le jeune garçon arriva enfin en haut des escaliers de la tour d'Astronomie, accompagné par les légers claquements de ses chaussures sur les marches d'escalier de marbre, et fut surpris de constater dans un halètement d'effort que son souffle provoqua, à cause du froid, une légère fumée tiède.
Sans trop s'attarder, il poussa alors la porte en bois usé de la tour, dans un faible raclement saccadé.
Devant lui, et dans le noir de la nuit, il aperçut les immenses instruments d'Astronomie, mais pas seulement. Il remarqua également une jeune fille, une Gryffondor. Il ne la connaissait que peu, c'était une fille plus jeune que lui d'au moins un an. Que pouvait-elle bien lui vouloir ?

Antony fut l'espace d'un instant gêné par la situation, mais se ressaisit rapidement et s'introduisit :


« Bonsoir. Hum... C'est donc toi qui m'attendais ? Excuse-moi, je suis désolé, mais j'ai très une mauvaise mémoire des noms. Comment est-ce que tu t'appelles déjà ? » Demanda-t-il, affichant un air désolé, se frottant rapidement la nuque de sa main droite, d'un air coupable.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Lorsque Ilona aperçut Antony en haut des marches. Elle baissa la tête légèrement gênée, pour montrer qu'elle était légèrement intimidée. Elle en venait même à se demander si elle n'avait pas eu une mauvaise idée d'envoyer ce hibou à Antony alors qu'elle ne le connaissait que de vue. De plus, elle l'avait croisé plusieurs fois dans les couloirs et elle avait eu comme l'impression qu'il n'était pas au meilleur de sa forme, peut être qu'il n'avait pas envie d'aller au bal et encore moi avec un Gryffondor de première année. Mais elle avait quand même voulu tenter le coup, pour être sûre de ne pas le regretter par la suite.

Elle releva la tête et elle remarqua que le jeune garçon n'avait pas l'air très à l'aise.


« Bonsoir. Hum... C'est donc toi qui m'attendais ? Excuse-moi, je suis désolé, mais j'ai très une mauvaise mémoire des noms. Comment est-ce que tu t'appelles déjà ? »

Ilona sentit ses oreilles chauffer, signe qu'elle était en train de rougir. Elle prit un peu mal le fait qu'Antony ne la connaissait pas. Mais elle essaya de ne rien laisser transparaître, à part de la gêne. Elle regarda tout autour d'elle, légèrement déboussolée.

" Euh... Je suis Ilona McCrawn. Je suis en première année à Gryffondor." Elle essayait de sourire mais elle était trop stressée et elle ne réussit qu'à faire une sorte de petite grimace.

"Viens, dit-elle en se reprenant, assis-toi, je t'ai emmené un gâteau et du chocolat chaud."

Elle lui montra ce qu'elle avait préparé d'un geste de la main mais elle n'osait pas le regarder dans les yeux. Elle baissa le tète, ça ne lui ressemblait pas d'être aussi timide. Ses cheveux roses cachaient son visage, elle ferma les yeux durant plusieurs secondes tout en inspirant et expirant doucement pour se calmer. Elle se leva doucement en gardant son visage caché par ses épais cheveux. Puis, elle se mit à marcher doucement, elle ne pouvait pas attendre, elle voulait lui dire maintenant. Mais comment ? Elle s'accouda au rebord en observant les étoiles.

"Antony, je vais aller droit au but, ça me soulagera et toi ça te fera moins attendre." Elle se tourna vers lui en le regardant dans les yeux pour la première fois. Elle ne savait pas d'où lui venait cette soudaine confiance. " Je sais, on ne se connaît pas personnellement, mais après tout je suis une Gryffondor donc je vais quand demander. Est-ce que tu veux venir au bal avec moi ? On pourrait apprendre à se connaître car je trouve que c'est une bonne occasion de rencontrer des personnes d'autres maisons et d'autres années en s'amusant. Je te demande ça, mais je ne sais même pas si tu as une cavalière. Mais bon, maintenant c'est fait, je n'aurais pas de regret par rapport à ça !"

Elle souffla un coup, elle avait sorti tout ça d'une traite. Elle se remit à rougir. Elle se balança d'un pied sur l'autre puis elle finit pas décider de retourner s'assoir. Elle le fixait de ses grands yeux bleus attendant sa réponse avec impatience.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

La jeune Gryffondor ne semblait pas du tout dans son assiette. Cela mit d'ailleurs grandement Antony mal à l'aise. Il ne s'attendait pas à procurer ce sentiment ! D'ailleurs, Antony prit soudainement la mesure de ce qu'il se passait. Il ne s'agissait visiblement pas d'un rendez-vous de courtoisie ou simplement d'un échange d'informations entre deux camarades, ou alors de travailler ensemble tout simplement. Il ne s'agissait pas non plus d'un règlement de comptes, Antony n'avait d'ailleurs provoquer ou seulement nuit à personne ces dernières semaines. Non, il s'agissait visiblement là d'un rendez-vous qu'Antony aurait qualifié « d'un peu plus qu'amical » !
Devant le jeune garçon se trouvaient deux couvertures sur lesquelles se tenaient, d'un côté la jeune rousse, et de l'autre tout un assortiment pour un goûter : un gâteau, une thermos et des mugs ainsi que des bonbons.

Antony s'approcha de la « table » mais il se rendit compte soudain que son approche provoqua chez la fille une bien étrange réaction. Celle-ci fut emprunte d'un teint cramoisi. Elle détourna même son regard. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, elle lui fit penser à lui lorsqu'il était lui-même en première année, et à quel point il se trouvait gêné en la compagnie d'autres personnes. Certes, il était toujours aussi timide, mais pas au point de rougir autant que sa camarade.


« Euh... Je suis Ilona McCrawn. Je suis en première année à Gryffondor. » Finit elle par dire.

Antony l'aperçut alors adopter une étrange moue, semblable à un sourire. La timidité crispait les muscles de son visage visiblement.


« Viens, dit-elle alors, assis-toi, je t'ai emmené un gâteau et du chocolat chaud. »

Que pouvait elle bien lui vouloir pour qu'elle se montre si généreuse avec elle. Antony préféra s'exécuter. Il ne souhaitait pas la mettre plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà. C'était sûrement la différence d'âge qui la faisait agir ainsi, Antony, par les années qui la séparaient d'elle, devait l'impressionner bien malgré lui.

Elle baissa à nouveau les yeux, des yeux bleus, comme ceux d'Antony. Elle finit même par se lever sans prévenir, Antony crut même, l'espace d'un instant, qu'elle eut perdu l'équilibre, et il s'était préparé à la rattraper, mais tout se passa bien et celle-ci se dirigea lentement vers la rambarde de la tour où elle s'appuya alors.


« Antony, je vais aller droit au but, ça me soulagera et toi ça te fera moins attendre. Elle se retourna alors, plantant enfin ses yeux dans ceux du jeune garçon. Je sais, on ne se connaît pas personnellement, mais après tout, je suis une Gryffondor donc je vais quand demander. Est-ce que tu veux venir au bal avec moi ? On pourrait apprendre à se connaître, car je trouve que c'est une bonne occasion de rencontrer des personnes d'autres maisons et d'autres années en s'amusant. Je te demande ça, mais je ne sais même pas si tu as une cavalière. Mais bon, maintenant, c'est fait, je n'aurais pas de regret par rapport à ça ! »

Elle avait dit tout cela d'une traite. Antony n'avait d'ailleurs pas bien assimilé toutes les informations. À vrai dire à mesure qu'elle parlait, lui avait été occupé par toute la générosité dont elle fait preuve. Le gâteau avec l'air excellent et la couverture, malgré la rigidité du vieux sol en bois, était agréablement confortable et doux au toucher. Mais il avait tout de même compris la majeure partie de ce qu'elle venait de dire.
Pour autant le garçon était abasourdi...


« Un bal ? Il va y avoir un bal ? » Fut sa seule réponse, l'incompréhension totale se lisant sur son visage.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

« Un bal ? Il va y avoir un bal ? » demanda Antony.

Le jeune Serpentard ne semblait pas du tout au courant car l'incompréhension pouvait se lire sur son visage. Ilona pensa d'abord que c'était une blague mais elle vit qu'il avait vraiment l'air sérieux. Comment ne pouvait-il pas être au courant ? Depuis quelques temps, elle n'entendait parler que de ça ; à Gryffondor, tout le monde en parlait presque tous les jours et la plupart avait déjà leur cavalier ou leur cavalière. Elle le regarda, elle aussi, avec de grands yeux. Elle réfléchit quelques instants avant de faire un petit sourire, qui ne ressemblait pas à une grimace, timide.


" Hum... Tu n'étais pas au courant ? Bon... Je vais t'expliquer dans ce cas. "

Elle se pencha légèrement en avant pour attraper les deux mugs et le thermos contenant du chocolat chaud. Elle en tendit un à Antony, puis elle en remplit un pour elle. Elle entoura le mug de ses deux mains pour les réchauffer, puis elle décida de goûter. Elle trempa ses lèvres dedans mais elle les ressortit aussitôt en échappant un petit "Aie". Elle ne pensait pas qu'il était encore aussi chaud. Elle regarda si Antony l'avait vu puis elle se mit à sourire innocemment. Elle posa son mug sur la couverture, puis elle chercha son couteau avant de se rappeler qu'elle ne l'avait pas encore sorti de son sac. Elle le fit, puis elle découpa une part de gâteau pour Antony. Elle, elle ne voulait pas en manger. Elle trouvait ce silence pesant, elle qui avait toujours l'habitude de beaucoup parler et de faire l'animation, même s'il lui arrivait, de temps en temps, d'être plus discrète. Elle détestait quand ne personne parlait. Elle le regarda à nouveau pour poursuivre.

" C'est pour toi le gâteau. Donc, il va y avoir un bal de Noël où tu y vas à deux, certains y vont "en couple" et d'autres en amis. Et, il faut emmener un cadeau à la personne qui nous accompagne. Moi, j'ai décidé de t'inviter."

Elle avait envie de se lever et de la faire les cent pas. Elle ne pouvait pas attendre aussi longtemps pour un oui ou un non. Elle avait vraiment envie de savoir surtout que ça faisait plusieurs jours qu'elle ne pensait qu'à ça et que tout le monde lui demandait si elle avait un cavalier, plusieurs jours qu'elle imaginait ce qui allait se passer quand elle rencontrerait Antony et ce qu'elle allait lui dire. En même temps qu'elle réfléchissait, elle tapait doucement sa main contre le sol, signe d'impatience. Elle attrapa rapidement sa tasse, manquant de peu de renverser son contenu sur la couverture, mais par chance, pas une goutte n'était tombée.

" Alors ? "

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Le bal semblait être apparemment une évidence pour la jeune fille puisque l'incompréhension qui se lisait sur le visage du jeune garçon se transmit à celui de la jeune Griffonne. Pourtant, le Serpentard était presque sûr de ne jamais avoir entendu parler de ce bal. Et puis ce n’était pas de la mauvaise foi, Antony adorait les bals, il est d'ailleurs excellents danseurs puisque ses parents l'étaient et lui avait appris bien des danses de couples, bien qu'Antony détestât aller en bal avec eux. À chaque fois qu'il s'y rendait en leur compagnie il pouvait être sûr que le bal allait se transformer en petite fête pour que de jeunes enfants se rencontres et mettent la danse de côté pour privilégier la rencontre, qui généralement arrangeait les parents qui voulaient que leurs enfants se rapprochent. « Des bourges anglais » aurait dit le père du garçon qui lui-même n'appréciait pas tellement ces bals non plus. Mais il fallait bien qu'ils pratiquent la danse quelque part si ce n'est en cours. Et puis ceux-ci avaient l'avantage de réunir des personnes au moins bien habillées pour l'occasion.
A Poudlard, Antony avait découvert les bals parfaits, qui lui sied à merveille. Ici, on dansait pour la danse et surtout, on respectait la danse. Ce n'était pas des pas dans tous les sens, sans même respecter le rythme. Et puis les élèves avaient l'avantage de bien s'habiller, en partie parce que c'était obligatoire.
Mais Antony avait surtout l'habitude depuis qu'il était ici d'aller au bal, avec... Avec Ysalyne.

Antony faillit afficher une moue triste, mais il se reprit bien assez tôt, se rappelant qu'il n'était pas seul. D'ailleurs, sa camarade Ilona McCrawn donc, changea d'humeur et lui adressa un sourire amical avant de dire :


« Hum... Tu n'étais pas au courant ? Bon... Je vais t'expliquer dans ce cas. »

Elle prit alors son temps avant de continuer. Antony se demanda un instant si cette Griffonne n'était pas pire qu'un Serpentard et qu'elle essayait par tous les moyens de faire traîner la chose pour impatienter Antony. En tout cas dresser un petit plan malicieux pour la convaincre par un quelconque moyen. Elle avait dit tout à l'heure qu'elle était une Gryffondor et que donc elle devait faire preuve de courage. Mais le blondinet pensait surtout que cela fonctionnait dans l'autre sens. Ce n'est pas parce qu'elle se trouvait à Gryffondor qu’elle devait faire preuve de courage, mais plutôt parce qu'elle faisait preuve de courage qu'elle était à Gryffondor, tout comme Antony était malicieux et avait l'habitude d'utiliser toute sorte de stratagèmes pour convaincre ses interlocuteurs comme Ilona semblait le faire. Mais après, il était vrai qu'elle avait fait preuve d'un certain courage pour tout lui dire d'une traite ainsi. Ou peut-être pas, puisqu'en fin de compte, ils ne se connaissaient pas tellement et elle n'avait donc rien à perdre à lui faire ce genre de déclaration. Ce n'est pas comme si elle prenait le risque de déclarer son amour à son meilleur ami.

Mais Antony réalisa qu'avec tant de conversation, il allait peut-être paraitre absent et surtout irrespectueux donc. Ilona, quant à elle, était complètement absorbé pour l'envie de mettre Antony à l'aise visiblement. Elle lui servit d'ailleurs un mug de chocolat bien chaud tout droit sorti de la thermos. C'était donc ça qu'elle contenait. La jeune rousse se servit ensuite elle-même, alors qu'Antony ne la quittait pas des yeux, puis trempa ses lèvres dans son mug avant de visiblement se brûler. Apparemment, la thermos avait fait son travail. Ilona adressa alors un autre sourire timide à Antony avant de poser son mug sur la couverture et de prendre un couteau pour découper le gâteau. Elle servit Antony, mais ne prit aucune part pour elle étrangement. Est-ce que ce gâteau contenait un filtre d'amour ? Antony ne préféra pas la brusquer, pour autant, il adopta une mine heureuse, mais garda le gâteau dans ses mains sans en prendre une bouchée.

« C'est pour toi le gâteau. Donc, il va y avoir un bal de Noël où tu y vas à deux, certains y vont "en couple" et d'autres en amis. Et, il faut emmener un cadeau à la personne qui nous accompagne. Moi, j'ai décidé de t'inviter. »

Antony avait donc bien entendu, c'était lui qu'elle avait décidé d'inviter. C'était bien l'une des premières fois, peut-être la première qu'il voyait une fille inviter un garçon au bal. Pourtant, il en avait vu des choses étranges, comme Arthur inviter une professeur au bal, qui n'était autre que Miss Collins... Qui avait répondu positivement !

Antony ne répondit pas tout de suite. Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui répondre ? Antony préférait la franchise. Il ne souhaitait pas mettre Ilona mal à l'aise ou alors laisse traîner le mal entendu entre eux.


« Alors ? » Demanda-t-elle à nouveau, visiblement impatiente.

Antony ne savait pas très bien répondre. Elle adopta un ton directement plus franc, après tout, elle était à Gryffondor comme elle l'avait dit, et elle ne manquerait pas de courage pour lui dire la vérité elle non plus.


« Désolée, Ilona de te demander ça, mais si je dis oui ce sera bien entre amis ? Pas d’ambiguïté entre nous ? Qu'est-ce que tu ressens pour moi ? »

Antony marqua une pause alors que ses mots commençaient à se coincer dans sa gorge qui se resserrait à présent qu'il parlait d'amour. Il prit plutôt une gorgée de chocolat dans l'espoir de ne pas buter sur ses mots à sa prochaine réplique.

« Pourquoi est-ce que tu m'invites moi en particulier ? »

Antony se rendit alors compte qu'il risquait de froisser la plus jeune et se reprit rapidement :

« Ho et heu... Ne t'inquiète pas, je ne te jugerai pas quoi que tu répondes, je prendrais bien ne t'en fait pas. » Acheva-t-il de dire avant de lui adressa un sourire amicale.

Il lui adressa alors une dernière question, étant donné qu'elle ne répondait toujours pas :


« Tu ne prends pas de gâteau ? »

Peut-être cette dernière phrase allait-elle mettre la rouge plus à l'aise.

Reducio
Note : mon code couleur est "teal"

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Ilona regardait discrètement Antony qui avait l'air heureux quand elle lui désigna la part de gâteau, ou du moins, il faisait semblant. Mais elle vit qu'il ne la mangeait pas, la fillette fronça les sourcils, elle ne comprenait pas pourquoi il n'en voulait pas alors qu'elle avait fait l'effort d'aller en demander un aux cuisines, mais peut être qui voulait attendre la fin de la discussion pour l'entamer.

Le garçon ne semblait pas quoi répondre et Ilona le regardait avec insistance en imaginant qu'il allait tout de suite refuser son invitation. Elle voyait qu'il cherchait ses mots. Elle pinça légèrement ses lèvres en essayant de ne pas montrer qu'elle ne voulait pas attendre plus et qu'elle voulait juste une réponse et ne pas tourner autour du pot pendant une heure. Elle serra fort le mug entre ses mains.


« Désolée, Ilona de te demander ça, mais si je dis oui ce sera bien entre amis ? Pas d’ambiguïté entre nous ? Qu'est-ce que tu ressens pour moi ? »

La rouge et or le regarda comme si elle ne comprenait pas. Qu'est ce qu'elle ressentait pour lui ? Bonne question ! Elle ne savait pas vraiment elle-même, bien évidemment elle n'avait pas de sentiments amoureux pour le Serpentard, mais il existait bien une petite attirance physique. D'ailleurs celui-ci ne semblait pas très à l'aise et Ilona en déduisit qu'il n'était pas à l'aise lorsqu'il parle de ses sentiments. Elle ne savait pas ce qu'il lui était arrivé, même s'il était curieuse, elle ne voulait pas s'en préoccuper car son objectif premier était de passer un bon moment.

« Pourquoi est-ce que tu m'invites moi en particulier ? »

Elle ne voulait pas lui répondre tout de suite pour prendre le temps de choisir ses mots et ne pas faire de maladresses, comme elle avait l'habitude de faire. Mais elle n'oubliait pas qu'elle faisait face à un Serpentard, ruses et mensonges étaient leur quotidien d'après les préjugés. Et elle avait un peu peur qu'il lui la mette à l'envers. Cependant, il se dépêcha de rajouter :

« Ho et heu... Ne t'inquiète pas, je ne te jugerai pas quoi que tu répondes, je prendrais bien ne t'en fait pas. »

Il ponctua sa réplique d'un sourire amical. Ilona essayait de se rassurer en se disant qu'il avait l'air gentil et peut être qu'il ne se moquerait pas d'elle.

« Tu ne prends pas de gâteau ? »

Elle voyait bien que ça le dérangeait qu'elle ne prenne pas de gâteau, donc, pour faire bonne figure, elle coupa un petit bout de gâteau qu'elle commença aussitôt. Elle termina rapidement car elle le trouvait très bon. Elle regarda de nouveau Antony dans les yeux pour essayer de le faire réagir.

" Je ne peux pas dire que je ressens des sentiments pour toi car pour en avoir, je pense qu'il faut un minimum se connaître, or, c'est la première fois que l'on se parle. Je ne vais pas te mentir, il y a bien une attirance physique pour que j'ai envie de te connaître. Alors, bien sûr, on y va pour apprendre à se connaître, donc en amis. Tu acceptes ?

Elle essaya de le supplier du regard tout en restant subtile. Elle ne voulait pas l'effrayer non plus.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Ilona paraissait clairement impatiente et Antony avait visiblement intérêt à lui fournir une réponse rapidement étant donné la tête qu'elle abordait et l'air déconfit qui se lisait sur son visage. Antony n'avait pas intérêt à la faire attendre un peu plus longtemps. D'ailleurs la dernière phrase du jeune garçon semblait avoir piqué au vif la rouge qui saisit rapidement un morceau de gâteau qu'elle engloutit aussi vite que sa bouche put lui permettre avant de revenir planter ses yeux dans ceux du garçon. Antony ne savait pas très bien quoi lui répondre. Elle était tout de même très jeune ! Ils avaient plus de deux ans d'écarts et ce n'était pas négligeable à un âge si jeune.
Antony voulait gagner du temps alors qu'il réfléchît, mais déjà, ce fut elle qui l'assaillit et insista :


« Je ne peux pas dire que je ressens des sentiments pour toi, car pour en avoir, je pense qu'il faut un minimum se connaître, or, c'est la première fois que l'on se parle. Je ne vais pas te mentir, il y a bien une attirance physique pour que j'aie envie de te connaître. Alors, bien sûr, on y va pour apprendre à se connaître, donc en amis. Tu acceptes ? »

* Une attirance physique carrément ?? *
songea Antony, interloqué.

Cette jeune fille savait ce qu'elle voulait, ou alors était-elle inconsciente et parlait-elle de choses qu'elle ne connaissait pas. Quoi qu'il en soit Antony ne savait toujours pas quoi répondre. Plutôt que de rester là à ne rien faire et installer une ambiance gênante, il commença à manger son gâteau. Si elle-même en avait mangé, c'était qu'il n'y avait sûrement pas de filtre d'amour là-dedans. Ou alors qu'elle était très douée et qu'elle n'avait versé un filtre d'amour que dans une partie du gâteau qu'elle avait choisi avec parcimonie et donné au vert. Antony réalisa soudain qu'il s'agissait peut-être d'une farce des Gryffondor. Peut-être qu'ils l'observaient d'ailleurs en ce moment même et qu'ils n'attendaient qu'une chose, qu’Antony accepte la demande de bal d'une première pour se moquer de lui, elle comprise. Mais après tout Antony n'était pas un enfant idiot comme les autres, quand bien même ils se moqueraient d'eux, il n'en aurait que peu de choses à faire.

Antony adressa un autre regard à la jeune fille et faillit s'étouffer avec le gâteau, qui était d'ailleurs très bon et d'une texture merveilleuse. La Griffonne était totalement en train de le supplier des yeux, les faisant pétiller de tristesse. Antony était confus. Il posa son mug sur la couverture et le gâteau délicatement en équilibre dessus avant de se lever et de se diriger vers la rambarde, fuyant sa cadette du regard. Il se passa la main droite dans la nuque, nouveau tic qu'il commençait d'ailleurs a adopter dans les situations où il se sentait mal à l'aise. Il se tourna enfin vers elle, troublé.


« Écoute... Hmm... Je ne sais pas... Il marqua une pause, sentant bien que la jeune fille l'avait suivi de ses yeux humides. C'est bizarre quand mê... »

Il s’interrompit, et se tourna à nouveau vers les paysages qu'offrait la vue, avant de réaliser que finalement, il fallait qu'il fonce tête baisser. Ça le changerait sûrement d'Ysalyne. Et puis si tard dans le mois, connaissant ses camarades, ils devaient déjà tous avoir un cavalier ou une cavalière. Il était sûrement bon dernier, étant donné qu'ils devaient s'attendre peut-être à ce qu'il invite une nouvelle fois Ysalyne à la fête. Antony y serait bien allé avec Amaëlle. Mais après tout cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas parlé eux non plus... Peut-être Mary alors, ces derniers temps, tous deux s'étaient assez rapprochés, surtout avec leur découverte dans la salle sur demande. Ou encore avec Wendy, sa capitaine de Quidditch ! Non se serait peut-être bizarre. Et puis elle devait déjà avoir des cavaliers, ce n'est pas comme si elles n'étaient pas jolies et sans prétendants. Sinon Antony aurait pu y aller avec un de ses camarades masculins, entre amis en fait. Pourquoi toujours aller au bal avec une fille ?
Mais Antony remarqua alors qu'il ne pensait y aller qu'avec des Serpentards et non des élèves d'une autre maison. Il aurait tout aussi bien y aller avec Shanti finalement. Mais elle aussi devait déjà avoir un cavalier. Antony prit même le temps de se demander qui.
Mais il se ressaisit rapidement, sentant le regard toujours plus oppressant de sa camarade. C'était sa chance d'y aller avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas du tout, sans aprioris, quelqu'un d'une autre maison qui plus est.
Il fit lentement à nouveau face à Ilona, avant de déclarer :


« ... Très bien... Mais entre amis alors. Il marcha doucement en direction des couvertures. Et à condition qu'on danse beaucoup alors ! Mais vraiment beaucoup ! » Dit-il étrangement vite, comme pris d'une fièvre de danser.

De cette exclamation découlait bien entendu la question implicite de savoir si la jeune fille savait danser ou non. Antony s'assit, incertain, à nouveau sur sa couverture, reprenant sa part qu'il finit d'une bouchée et portant son mug à sa bouche avant même d'avoir fini d'avaler le gâteau, attendant la réponse de la fille.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Ilona regarda Antony mangeait le gâteau après avoir hésité, ce qu'elle ne comprenait décidément pas. Elle le surprit même à regarder discrètement autour de lui, comme s'il se croyait observer, mais la jeune fille s'avait qu'ils étaient seuls et elle ne comprenait vraiment pas son comportement méfiant. Elle avait voulu l'inviter au bal, un point c'est tout. Lorsque celui-ci releva la tête, il faillit s'étouffer avec son morceau de gâteau. Elle le regardai avec les yeux humides, c'était un peu de comédie, ce qu'elle faisait de temps en temps chez elle, et elle se trouvait plutôt crédible. Elle voyait dans son regard qu'il était mal à l'aise. Puis il posa son mug et son gâteau sur la couverture et il se leva. Pendant un instant, elle crut qu'il allait partir et la laisser comme ça, et refusant donc son invitation. Elle ouvrit la bouche pour le retenir mais elle vit qu'il allait simplement s'accouder à la rembarde. Elle laissa échapper un soupire de soulagement. Elle le suivait depuis regard détaillant tout ses gestes et essayant de les décrypter. Mais elle n'avait que onze ans et parlait beaucoup de choses qu'elle ne connaissait pas et elle ne savait pas comprendre un garçon plus âgé qu'elle. Il passa sa main dans sa nuque, visiblement gêné, puis il se tourna faisant face à la première année.

« Écoute... Hmm... Je ne sais pas... Il marqua une pause.C'est bizarre quand mê... »

Ilona se sentit honteuse, elle était sûre qu'il allait refuser maintenant. Tandis que lui, il se tournait vers le paysage qu'il contempla pendant de longues minutes. La rouge et or ne savait pas comment réagir, elle ne voulait pas montrer sa déception devant le Serpentard et, il irait se moquait avec tous ces camarades. Elle rassembla doucement ses affaires et en réfléchissant, elle se trouvait stupide d'avoir voulu inviter un garçon plus âgé qu'elle et qu'elle ne connaissait pas, qui visiblement ne la trouvait pas assez intéressante. Elle ferma le thermos mais le posa sur sa couverture en attendant la réponse définitive d'Antony. Elle le fixait toujours, elle aurait aimé être dans sa tête pour pouvoir savoir à quoi il songeait en regardant l'horizon. Plus les secondes passées, plus elle avait envie de partir rejoindre ses camarades dans la salle commune pour éviter la honte qu'elle ressentirait lorsque le garçon refuserait.

Finalement, il se tourna doucement vers Ilona. Elle ne réussissait pas à déchiffrer son expression.


« ... Très bien... Mais entre amis alors. Il marcha doucement en direction des couvertures. Ilona afficha une mine stupéfaite avant de faire un grand sourire. Et à condition qu'on danse beaucoup alors ! Mais vraiment beaucoup ! »

Il revint s'assoir sur la couverture. La fillette hochait doucement la tête avant de prendre la parole.

" Super ! J'adore danser, mais je te préviens, je n'ai jamais pris de cours, mes parents ne voulaient pas, mais je pense me débrouiller ! "

Elle essayait de ne pas le montrer, mais elle avait envie de sauter partout.

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Le visage d'Ilona sembla s'illuminer alors qu'Antony lui annonçait enfin sa décision. Il fallait dire aussi que depuis qu'il s'était approché de la rambarde afin d'observer les paysages enneigés où la lune projetait son éclat à travers la brume, la honte puis la tristesse avait parcouru le visage de la petite. Antony avait mis beaucoup de temps à lui répondre, alors que ses pensées se bousculaient dans sa tête et que ses yeux se perdaient dans le brouillard et les flocons, au loin. Il n'était pas parvenu à réfléchir clairement. Depuis qu'il avait quitté Ysalyne, il ne dormait plus aussi bien et la veille, il avait mis beaucoup de temps à se réveiller ce qui avait donné un réveil difficile forcé par ses camarades de classe qui ne souhaitaient pas le voir arriver en retard en cours. Surtout que ces derniers temps, des rongeurs avaient trouvé refuge dans les dortoirs des garçons, une famille de musaraignes d'après un aîné d'Antony. Le gel avait dû les forcer à trouver un abri chaud. Elles s'étaient même mises à attaquer les chaussettes des enfants, Antony ne pouvait plus laisser traîner une seule affaire, pas même ses bottes. Jonathan avait bien essayé de faire en sorte que sa chouette traque les bestioles, sans grand succès... Étrangement, elles n'avaient pas été très friandes des sucreries d'Antony, puisqu'elles avaient grignoté le cornet contenant les baguettes réglisse d'Antony, mais n'avaient pas touché à ces dernières. William craignait d'ailleurs pour la vie de son crapaud quand bien même Antony avait tenté de le rassurer. Qu'est-ce que des musaraignes pourraient bien faire d'un crapaud ? Mais le plus insupportable restait un des tableaux des dortoirs, un cas des plus maussade celui-ci, un vieux monsieur aux cheveux grisonnants, habillé façon automnale accompagné d'un châle, et qui posait devant un lac. Pour l'hiver, son lac avait gelé, aussi s'était-il mit à faire du patin et construire un igloo devant. Mais il avait horreur des rongeurs. Il en résulta d'affreux cris aigus chaque fois qu'il en apercevait un, allant se réfugier dans son igloo. Il était déjà suffisamment insupportable sans ces bestioles raillant souvent la tenue des élèves, notamment d'Antony et ses mitaines, mais à présent, les élèves hésitaient à se débarrasser de lui...
Antony était donc épuisé ces derniers jours, mais il fallait qu'il se reprenne, qu'il se ressaisisse et qu'il se remette sur les bons rails. C'est à cela qu'il pensait lorsqu'il donna enfin sa réponse à Ilona, se détachant enfin de la rambarde, laissant dans le gel ses empreintes.

Il s'était rassi et elle était emprunte de bonheur :


« Super ! J'adore danser, mais je te préviens, je n'ai jamais pris de cours, mes parents ne voulaient pas, mais je pense me débrouiller ! »

Ce n'était pas un problème, Antony avait déjà appris à d'autres personnes à danser, il espérait seulement qu'Ilona se laisse guider sans crainte. Antony se demanda alors à quoi la piste de danse allait bien pouvoir ressembler cette année. Et qu’allait-il manger au dîner ? Des truffes ? Pour l'heure, il finissait surtout le chocolat qui restait dans sa bouche, avant de se rappeler soudainement qu'il avait un devoir à terminer pour le lendemain !

« Eshcushe moi. Antony avala rapidement ce qui lui restait de gâteau, se rendant compte de son impolitesse. Je dois y aller, je suis désolé... Le bal est bientôt, on se revoit donc là-bas ! J'ai hâte. Il se releva et commença à se diriger vers la porte sur ces mots. Je t'apprendrai à danser ne t'en fais pas. Et merci pour le gâteau, il était excellent ! À bientôt ! »

Ne lui laissant pas le temps de répondre, il passa l’entrebâillement de la porte et dévala rapidement les marches d'escalier en direction de sa salle commune.

Reducio
Souligné : Les missions 2 / 3 / 12 et 13 de la Cabane de Cristal.


Reducio
Fin de ce RP pour moi. :)

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Recherche Cavalier  PV Antony Bal 

Antony s'était, à nouveau, assis en face d'elle avant qu'elle n'explose de joie.

Son regard se perdit dans le vague et elle s'imaginait déjà en robe de soirée, danser avec le jeune garçon. Certes, elle n'avait jamais pris de cours, mais elle était sûre qu'elle apprendrait vite si il voulait bien prendre la peine de lui montrer les pas à suivre. Elle espérait juste ne pas se ridiculiser devant tous les élèves et devant ses professeurs. Soudain, une petite boule se forma dans son ventre ; et si elle n'arrivait pas à suivre son cavalier ? Elle qui était très maladroite, elle pourrait écraser les pieds du Serpentard ou tomber. Elle s'imaginait les pires scénarios possibles. Elle secoua légèrement la tête pour chasser toutes ces pensées pessimistes et essayait de ne penser qu'au meilleur.

Elle réfléchit donc au cadeau qu'elle allait pouvoir offrir à Antony, la tenue qu'elle porterait, tous ces détails qui pouvaient paraître futiles mais auquel elle voulait porter beaucoup d'importance pour ne rien rater.


« Eshcushe moi. »

Elle releva la tête vers le garçon. Celui-ci essayait d'avaler son gâteau très rapidement et avait donc la bouche pleine lorsqu'il avait prononcé ces deux mots.

« Je dois y aller, je suis désolé... Le bal est bientôt, on se revoit donc là-bas ! J'ai hâte. Il se releva et commença à se diriger vers la porte. Je t'apprendrai à danser ne t'en fais pas. Et merci pour le gâteau, il était excellent ! À bientôt ! »

Il partit sans attendre de réponse et Ilona le suivit du regard en fronçant légèrement les sourcils. On pouvait lire sur son visage de l'incompréhension ; quelques secondes auparavant, ils discutaient et le voilà qui partait à toute vitesse. Ilona n'essayait même pas de comprendre, elle rangea ses affaires et elle se dirigea à son tour vers la porte en souriant.

Reducio
Fin du RPG

Griffes et Crocs, Griffes et Coeur, Gryff vainqueurs !
Poursuiveuse des Griffes Ardentes
Code Couleur : #DB1702