Astronomie

Inscription
Connexion

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Tessa avait passait plusieurs heures en étude à contempler son livre de Métamorphose pour trouver la réponse à son devoirs, mais rien n'y faisait donc elle avait finit par abandonner sûrement après une bonne nuit, peut-être que pendant la nuit quelques chose lui montrera la réponse.
Au final, elle s'était mit à observer le ciel noir parsemé de minuscule lumière qu'étaient les étoiles.


*Et si j'allais voir les étoiles de la tour d'astronomie ! Peut-être que cela pourrait m'aidé à trouver la réponse à mon devoir* pensa Tessa même si elle savait que les étoiles n'allaient pas lui donner les réponses à son devoir.

Elle avait décidé de monter à la tour d'astronomie, mais bien-sûr il lui fallait récupérer toutes ses affaires éparpillées sur la tables.
Ce ne fût pas une partie de plaisir pour la demoiselle qui en avait même fait tomber par terre, La jeune rousse n'avait pas eu de chance en finissant par tacher ses chaussures avec de l'encre. Tessa avait bien hérité de la maladresse de son grand-père, puis elle se mit à soupirer en attrapant la dernière feuille par terre. Ca y est, la jeune rousse avait enfin tous récupéré et montait les marches difficilement jusqu'au dernière étage.

Tessa poussa la porte et observa les alentours au cas où quelqu'un s'était déjà installé, mais de son point de vue il n'y avait l'air d'avoir personne.
La jeune fille passa la porte et alla directement posé ses affaires dans un coin ainsi que ses chaussures qui avait une tache d'encre.


*Et pourquoi pas mes chaussettes ? Après tout, elles doivent aussi être sale* pensa-elle avec un grand sourire avant de finalement quitté ses chaussettes, sentant ainsi la fraicheur du sol.

Le sol était plus froid qu'elle ne le pensait mais elle allait faire avec, puis elle se mit à chantonner un air de musique que lui chanté sa grand-mère, ce qui lui donnait l'envie de danser.
La jeune rousse observait les étoiles debout avant de se dire que ce ne serait pas si mal de danser.
Un pas à droite puis un pas à gauche et enfin elle tourbillonne sur elle-même alors qu'au même moment, la porte s'ouvre sur une personne.
Surprise que la porte s'ouvre, Tessa tombe sur les fesses n'ayant pas le temps de poser son pieds qui tourbillonnait avec elle.


-Aie... Ca fait mal de tomber ! Je devrais y réfléchir à deux fois avant de faire tout ce que je fais...

Une Rencontre sans chaussette  PV 

La fraîcheur parcourait les couloirs du château, lors de cette nuit splendidement étoilée. Une brise légère commença à parcourir la Salle Commune de Serdaigle dans laquelle se trouvait un jeune garçon, la tête reposant sur un vieux livre poussiéreux écrit par Emmanuel LABASTOR, un jeune et talentueux écrivain de ce siècle, la bouche entrouverte de laquelle s'écoulait un fil fin de bave... C'était Alexander, le nouvel aiglon. Celui-ci se réveilla avec la désagréable sensation de cet air glacé qui lui caressa tendrement la nuque. Son regard se porta sur sa montre de gousset qu'il avait reçu cinq ans plutôt des mains de son grand-père... "Mon Dieu... Déjà!" pensa-t-il. Il fît un bon du canapé moelleux sur lequel il s'était assis depuis maintenant deux heures, et rangea le manuel sur l'unique étagère bancale de la salle.

- La tour d'astronomie ! Dit-il d'une voix grave.

Sa mère lui avait souvent parlé de cette fameuse tour de l'école, c'était d'ailleurs ce même lieu où elle avait embrassé la première fois son premier amour. Un certain Falco, espagnol et élève de la Maison Gryffondor tout comme l'était sa mère à l'époque. Il passa la porte de la Salle Commune de l'Aigle et commença à parcourir silencieusement et lentement les couloirs de Poudlard, il contemplait le nombre incalculable de tableaux accrochés sur les différents murs, puis se mit à sourire bêtement en apercevant l'un d'eux faisant semblant de dormir et ouvrant de temps à autres un oeil pour observer le jeune garçon à l'allure débraillée, les cheveux en épis... Quelques petites minutes plus tard, il arriva au sommet de la tour d'astronomie qui lui paraissait déserte, tellement le silence était assourdissant. Il ouvrit la porte d'un geste brusque et vit Tessa, une aiglonne comme lui, sur les fesses n'ayant pas le temps de poser son pieds qui tourbillonnait avec elle.

-Aie... Ca fait mal de tomber ! Je devrais y réfléchir à deux fois avant de faire tout ce que je fais...
Dit-elle

Alex pouffa de rire pendant quelques secondes, lui sourit et tendit sa main droite à sa jeune et jolie camarade... il la regarda tendrement alors que celle-ci lui agrippa la main pour se remettre sur pieds.

- Tessa! Excuse-moi... Je t'ai fait peur? Tu ne t'es pas fait mal j'espère...?

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Elle leva la tête vers la personne qui était en train pouffer de rire et aperçut Alexander qui était sûrement celui qui avait ouvert la porte.
Elle lui lança un regard noir avant de se mettre à elle aussi rire à son tour et quand elle finit de rire, elle lui tira la langue comme à son habitude.
Tessa se releva à l'aide de la main d'Alexander qui avait été tendu auparavant puis frotta sa jupe qui se trouvait maintenant un peu sale.


-Tessa! Excuse-moi... Je t'ai fais peur ? Tu ne t'es pas fais mal j'espère ?
questionnait Alexander et pour toute réponse je lui souris.

-Franchement ? J'ai eu vraiment peur mais t'inquiète ! Je ne me suis pas fait mal, j'ai juste froid au pieds...
Répond-elle en montrant du doigt ses pieds nu.

-Mais au faîtes... Qu'est-ce que tu fais ici ? Reprit-elle en penchant la tête curieuse de sa voir ce qui l'avait emmenée ici après tout il était assez tard et personne ne vient normalement se posé ici à cette heure.

Elle s'imaginait maintenant qu'il l'avait peut-être suivi et devint rouge comme une pivoine à l'idée que cela puisse être vraie puis elle secoua la tête de droite à gauche pour lui passer cette idée de la tête.

*N'importe quoi ! Il n'y a que mes grands-parents qui puisse croire de telle chose* pensa-elle avant de reposer son attention sur Alexander qui sûrement devait la prendre pour une folle maintenant.

La jeune rousse fixait maintenant les yeux marrons du garçon en face d'elle puis elle fit un grand sourire en pensant qu'ils étaient magnifique avant même d'y penser, ses joues s'étaient rougies à croire qu'elle venait d'attraper une maladie peut-être avait-elle attraper un coup de froid.
Tessa se tournait pour ne plus faire face au regard d'Alexander et observait maintenant les étoiles comme il y a à peu près cinq minutes.


-Tu trouves pas que les étoiles sont magnifique d'ici ? demandait-elle en tournant la tête vers Alex.

-En tout cas, je les trouves magnifiques... D'en bas, on n'a pas la même vue que d'ici et c'est bien dommage que les autres ne le remarquent pas La jeune rousse disait cela en haussant les épaules comme habituellement pour signifier que ce n'était pas grave.

Tessa repensait à ce que lui disait sa grand-mère qui avait toujours sût trouvé les mots pour définir les personnes autour d'elles

*Plus tu grandiras, plus tu oublieras les choses importante dans la vie...*
se souvenait-elle des mots de sa grand-mère.

-Ma maison me manque vraiment beaucoup... souffla-elle en se tournant vers Alexander en faisant la tête d'un chat triste.

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Tessa lui lança un regard noir, le même que celui que lui avait lancé pendant des années son maître d'école moldu, Monsieur Smith, il eut un petit frisson qui lui parcoura tout le corps. Puis, à la vue de la langue de sa camarade il lança de nouveau un tendre sourire... Il faut dire qu'Alex trouvait cette petite aiglonne d'une sympathie qui lui rappelait l'une de ses cousines, maîtresse elle aussi dans le domaine du tirage de langue!

-Franchement ? J'ai eu vraiment peur mais t'inquiète ! Je ne me suis pas fait mal, j'ai juste froid au pieds... Répondit d'un ton enjoué Tessa au questionnement de ce dernier.

Alexander baissa son regard et contemplait désormais les pieds légèrement bleutés de la jeune demoiselle. Il fronça les sourcils et se demandait alors si celle-ci n'était pas bonne pour l'asile, "Par un froid pareil, elle va finir par perdre l'usage de ses pieds!!!" pensait-il presque à haute voix.


-Mais au faîtes... Qu'est-ce que tu fais ici ? Demanda d'une voix inquiète la petite Tessa.

Il eût la désagréable sensation que celle-ci le soupçonnait de quelque chose, il fronça de nouveau légèrement les sourcils et la regarda d'un air interrogateur pendant un moment... Lorsqu'il vit le teint rougeâtre que prenait celle-ci, il souria et répondit calmement:


- Oh.. Moi? Et bien, je dois admettre que je me suis légèrement assoupi dans la salle commune. Puis, j'ai eu soudain une grande envie de contempler les étoiles... Les étoiles m'ont toujours fascinés.

Il prononça ces mots en essayant de faire ressentir la douceur nécessaire pour apprécier ce spectacle, il ferma ses yeux quelques instants appréciant chaque caresses que le vent provoqué contre son visage d'enfant... Puis, alors qu'il y eut un silence apaisant, il tourna son visage vers Tessa et plongea son regard dans le sien... Il enleva son manteau long pour jeunes sorciers que lui avait offert sa mère un an auparavant et la plaça sur les épaules de l'aiglonne qui grelottée de tout son corps.


-Tu trouves pas que les étoiles sont magnifique d'ici ? demandait-elle en tournant la tête vers Alex.

Alex ne répondit rien, se contentant tout simplement à regarder les étoiles..


-En tout cas, je les trouves magnifiques... D'en bas, on n'a pas la même vue que d'ici et c'est bien dommage que les autres ne le remarquent pas La jeune rousse disait cela en haussant les épaules comme habituellement pour signifier que ce n'était pas grave.

Le jeune homme ne répondit toujours pas, garda son regard fixé sur les étoiles argentées qui arpentées le ciel... Puis, ouvrant lentement sa bouche il dit d'un ton toujours aussi calme:


- L'humain n'est jamais satisfait de ce qu'il a. C'est l'animal ayant le plus de difficultés à être rassasié... Et c'est bien dommage, comme tu le dis. L'homme oublie trop souvent qu'il a un coeur.

-Ma maison me manque vraiment beaucoup... souffla-elle en se tournant vers Alexander en faisant la tête d'un chat triste.

- Tu dois comprendre Tessa que notre chez nous se trouve à l'intérieur de nous et dans chaque personnes qui nous aiment pour ce que l'on est.

Il lui sourit à nouveau

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Alexander avait répondu à Tessa avec son sourire qu'elle trouvait mignon qu'il s'était simplement assoupis à la salle commune et qu'ensuite, il avait eu envie de contempler les étoiles et elle était de nouveaux rassurée.
La jeune rousse se réchauffé grâce au manteau du brun qu'il avait passé sur ses épaules rapidement.

- L'humain n'est jamais satisfait de ce qu'il a. C'est l'animal ayant le plus de difficultés à être rassasié... Et c'est bien dommage, comme tu le dis. L'homme oublie trop souvent qu'il a un cœur

La jeune rousse regardait avec son étonnement son ami, il lui faisait pensé à sa grand-mère pas physiquement mais moralement.
C'était le genre de chose que sa grand-mère aurait pût lui répondre, si elle avait été là.

- Tu dois comprendre Tessa que notre chez nous se trouve à l'intérieur de nous et dans chaque personnes qui nous aiment pour ce que l'on est.

-Plus facile de croire quand les personnes qui nous aiment sont autour de nous. soupire-elle avant de penser qu'elle venait de sûrement dire une bêtise.

-Enfin... Tu es là toi donc ça veut dire que je suis censé être chez moi, mais j'ai l'impression d'être loin du temps où ma grand-mère me chantait des berceuse pour que je m'endorme quand j'avais fais des cauchemars... reprit-elle après avoir dit une légère bêtise.

La jeune fille s'assit au sol lentement tout en continuant à contempler les étoiles qui scintillait comme des milliers de diamants.

-Tu t'assois à côté de moi ? demandait-elle en faisant une tête qui le suppliait presque, elle n'était pas habitué à avoir de la compagnie quand elle se trouvait dans la tour d'Astronomie alors pour une fois elle aurait aimé sentir qu'il y avait quelqu'un à côté d'elle.

Tessa retourna sa tête de nouveau vers les étoiles avant de reprendre,

-Au faîtes, tu dois te demander ce que je faisais ici... Je venais de la salle d'étude, j'essaye de faire mon devoir de métamorphose mais j'arrivais pas à répondre alors je suis venue contempler sous les étoiles et enfin je me suis mise à danser puis au finale, tu es arrivée... dit-elle en baissant la tête comme les enfants qui ont fait une bêtise même si là, c'était pour cachée ses joues rouges qui étaient devenus sûrement rouge.

La jeune rousse déposa le manteau au sol et s'y posa dessus afin de réchauffer un peu ses pieds qui étaient maintenant un peu gelées.

-Merci pour le manteau... Il est très bien pour mes petits pieds ! Elle disait cela avant de se mettre à faire un grand rire gêné et de se gratter la nuque.

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Alex continuait à contempler le ciel ténébreux illuminé par de petits boutons lumineux, son doux sourire ne quittait plus son visage alors qu'un doux parfum commença à caresser avec une lenteur et une intensité incroyable son petit nez qui était tout gelé à son extrémité. Il entendit alors Tessa murmurait:

-Plus facile de croire quand les personnes qui nous aiment sont autour de nous.

Ce qui eut le don de le faire rire doucement, appréciant l'innocence enfantin de cette dernière. Elle ajouta:

-Enfin... Tu es là toi donc ça veut dire que je suis censé être chez moi, mais j'ai l'impression d'être loin du temps où ma grand-mère me chantait des berceuse pour que je m'endorme quand j'avais fais des cauchemars...

Alex devint silencieux tout à coup, garda son sourire qui se faisait plus petit.. Les mots de sa camarade raisonnés en lui, son coeur battant un peu plus fort. Il baissa la tête et dit d'un ton apaisant:

- Ma grand-mère était une femme extraordinaire, elle était une femme généreuse, intelligente, aimante et courageuse. Elle me manque beaucoup également... Mais ce qui me permet de tenir sont ses nombreux conseils, et tout l'amour qu'elle m'a donné pendant de longues années. Elle était ma maison. Aujourd'hui, même si elle n'est plus parmis nous, elle est là.. Dans mon coeur.

Il y eut un silence, puis en plongeant son regard dans le sien, ajouta:

- Les gens que l'on aime ne sont jamais loin Tessa..

Après un échange de sourire, Alexander regarda au loin comme un parent essaye de repérer ses enfants sur une plage en été, même si là il faisait un froid glacial...

-Tu t'assois à côté de moi ?
Demanda la jeune demoiselle

En guise de réponse, le garçon s'asseya juste à côté d'elle en lui adressant un doux regard... Elle reprit:

- Au faîtes, tu dois te demander ce que je faisais ici... Je venais de la salle d'étude, j'essaye de faire mon devoir de métamorphose mais j'arrivais pas à répondre alors je suis venue contempler sous les étoiles et enfin je me suis mise à danser puis au finale, tu es arrivée... dit-elle en baissant la tête comme les enfants qui ont fait une bêtise même si là, c'était pour cachée ses joues rouges qui étaient devenus sûrement rouge. 

- J'aime bien danser, il m'arrive de danser comme le ferait un unijambiste, mais je m'en contrefiche... Ça libère nos émotions ! Il le dit avec un ton amusé, en la regardant être gênée.

La jeune rousse déposa le manteau au sol et s'y posa dessus afin de réchauffer un peu ses pieds qui étaient maintenant un peu gelées. 

- Merci pour le manteau... Il est très bien pour mes petits pieds ! 

Le regard d'Alex se dirigea vers les petits pieds de sa camarade, il eut un léger sourire puis se remis à regarder l'etoile la plus brillante de la constellation...

- Je t'en prie... Dit-il doucement.

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Tessa se rappelait que la grand-mère d'Alexander était morte et elle baissa la tête en l'écoutant parlé de sa grand-mère puis je me mis à penser que si ma grand-mère mourrait, je ne le supporterais pas après tout c'est la seule famille qui l'acceptait encore un peu à croire que dans cette famille la différence est une contrainte. Elle essayait de jeter de ses pensées, la vue de ses parents qui étaient de très méchante personne.

- Les gens que l'on aime ne sont jamais loin Tessa.

La jeune rousse avait envie de lui sortir un réplique du genre "Les gens que l'on n'aime pas ne sont jamais loin non plus", mais elle s'était tût aprèstout qu'est-ce qu'elle en savait ? Les seules personnes qu'elle détestait été ses parents et ça n'en faisait que deux.
De tout façon, elle n'était pas du genre à détester les gens mais au contraire à adoré toutes les personnes qui l'entourent même ceux qui ne l'aiment pas.


-J'aime bien danser, il m'arrive de danser comme le ferait un unijambiste, mais je m'en contrefiche... Ça libère nos émotions ! Il le dit avec un ton amusé, en la regardant être gênée.

Il aimait danser une idée lui traversa la tête, mais comme elle l'avait dit un peu.

*Ne fais pas tout ce qui te traverse par la tête* pensait la jeune rouse, mais la tentation était beaucoup plus forte que les pensées.

-Et... Et si on dansait ensemble.. Là maintenant sans musique ? Seulement le bruit de la brise qui nous entoure.... demande-elle en relevant le tête avec un petit sourire.

-Enfin, c'est toi qui voit... Si tu veux danser en tout cas, je veux bien mais si tu ne veux pas tant pis...

Tessa tapotait ses joues un peu trop rafraîchi à son goût en essayant de les réchauffer avec ses main aussi froides que ses joues.
Bienvenue en hiver si cela s'était passé en été, elle aurait eu trop chaud et franchement, elle ne savait pas choisir entre avoir très froid ou alors très chaud.


La jeune rousse tournait la tête vers le jeune garçon à côté d'elle et elle le fixait d'une façon qu'elle n'avait pas encore testé, elle mémorisait tous les petit détails qui passait par son front, ses sourcils, ses yeux, son nez et enfin sa bouche d'où sortait sa jolie voix.

Elle se leva timidement et tendue sa main vers Alexander afin qu'il se lève aussi.

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Pendant plus d'une minute, un silence apaisant s'empara des deux jeunes gens. Tous deux pensaient à leurs grand-mères, deux grand-mères qui, leur discours le montrait, étaient les personnes les plus chères à leurs yeux. Cette ressemblance fit sourire Alex qui se souvint d'un jour de juin, il y avait cinq ans de cela, durant lequel le petit garçon avait dessiné un dessin catastrophique, censé representé sa mamie. À sa réception, elle avait eu un petit sourire et avait embrassé le front d'Alexander...

Et... Et si on dansait ensemble.. Là maintenant sans musique ? Seulement le bruit de la brise qui nous entoure.... demanda Tessa en relevant le tête vers lui avec un petit sourire.

Le garçonnet avait été interrompu dans ses pensées.. Mais comment en couloir à sa jolie camarade? Il savait bien que cela partait d'un bon sentiment.

-Enfin, c'est toi qui voit... Si tu veux danser en tout cas, je veux bien mais si tu ne veux pas tant pis... Ajouta-t-elle

Tessa lui tendait la main, il la saisissa.. Se leva et plongea son regard dans le sien. Il lui embrassa tendrement la joue par un tendre et chaleureux baiser.

- Je crois que tu viens d'avoir une très bonne idée... Je veux danser avec toi.


Tout doucement, il lui saisit les hanches en positionnant une main au bas du dos et l'autre saisissant celle de l'aiglonne.. Il firent un pas, puis deux, allèrent sur leurs droites, leur gauches... L'orchestre était cette brise fraîche qui devenait au fil de la présence des deux serdaigles, de plus en plus agréable.

Une Rencontre sans chaussette  PV 

Tessa était heureuse qu'il accepte de venir danser avec elle si au contraire, il n'avait pas accepté sûrement aurait-elle réussi à se mettre à danser toute seul mais elle se serait foutu la honte toute seule et cela n'était vraiment pas le but de la danse.

La jeune rousse laissa Alexander positionnait ses mains sur ses hanches qui était plutôt fine enfin la jeune serdaigle trouvait qu'elle n'avait pas de grosse cuisse. Elle profita de ce moment pour passer ses mains autour du cou du jeune serdaigle en face d'elle et ils commençaient par faire un pas, puis deux et enfin allèrent sur leur droites ainsi que leurs gauches.

Tessa se laissait transporté par leur mouvement ainsi que par leur geste régulier et délicat puis elle se mit à tourbillonnait sur elle-même en gardant la main d'Alexander qui la retient au bout moment.

-Tu sais que tu es un bon danseur ? demande-elle en continuant à danser.

Un pas à droite ensuite un pas gauche puis un pas à l'arrière et enfin, ils font un quart de tour avant de refaire les même pas.

Le souffle très léger qui frotte le visage de Tessa est rafraichissant, bien qu'il fasse déjà froid celui-ci fait du bien.


-Alex ? Est-ce que tu pourrais chantonner quelques choses pour avoir l'impression de me sentir vraiment chez moi ? demande-elle en continuant à danser.

-Après... Si tu n'as pas envie, je peux comprendre ! Tu fais comme tu veux... C'est ton choix, hein ? continuait-elle en se mettant à faire un petit rire se trouvant idiote.