Astronomie

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Tour à L'aube

Les yeux ouverts, Djinn contemplait le plafond de son dortoir. Le courant d'air qui s'échappait de la porte ouverte l'avait réveillée, et elle ne parvenais pas a se rendormir. Les légers ronflements de ses voisines de chambres lui parvenaient, malgré le sifflement du vent qui s'échappait de la lourde porte de bois. Djinn décida de se lever pour se promener dans le château avant l'aurore. La tour d'astronomie lui paraissait un choix idéal. Machinalement, Djinn rejeta sa couverture, s'habilla en vitesse, saisit sa cape et s'échappa du dortoir.

Dans les escaliers qui menaient a la tour d'astronomie, Djinn haletait. Elle avait faillit se faire prendre par un fantôme dans le couloir du troisième étage, et se prendre une belle retenue.Quand elle émergea de la trappe, le vent frais lui fouetta le visage. Fascinée, elle s'approcha du bord de la tour. Le soleil n'apparaissait pas encore, mais un halo de lumière dorée régnait sur l'horizon. Le lac était nettement visible en bas, et quelque chose remuait dans les eaux sombres. Sans doute le Calmar géant... Djinn s'approcha dangereusement du bord, et posa ses deux coudes sur le bord de la rampe de pierre, et respira un bon coup. La vue des levers de soleils en Ecosse était tout simplement magnifique. De quoi couper le souffle de n'importe qui. Les montagnes aux alentours projetaient leurs ombres sur les serres, visibles depuis la tour d'Astronomie. Petit à petit, les étoiles disparurent, et le soleil fit son apparition. En voulant s'approcher en core plus, Djinn dérapa, et son corps bascula dans le vide. Un hurlement de frayeur lui échappa des lèvres.

-Attention ! Cria une voix derrière elle.

Une main lui attrapa le poignet, et la tira violemment en arrière.

Tour à L'aube

Comme à son habitude, Lyra avait eu du mal à trouver le sommeil. Pour tromper son ennui, elle avait cette nuit là décidé d'aller se promener vers la tour d'astronomie. peu de temps avant le lever du soleil, une autre jeune fille arriva à la tour. Elle ne vit pas Lyra, car celle-ci était dans la pénombre. En plissant les yeux, la nouvelle élève discerna un écusson bleu: l'arrivante était donc une Serdaigle, surement de première ou de deuxième année. Trouvant amusant que la Serdaigle ne l'ai pas vue, Lyra décida de rester en retrait, elle se manifesterais plus tard. Ou alors non, elle ne signalerai pas sa présence, et pourrait garder sa rencontre nocturne pour elle-même.
Perdue dans ses pensées, Lyra ne remarqua pas que l'autre élève s'approchait de plus en plus du bord, de manière assez dangereuse. Quand elle le réalisa soudain, elle se précipita vers la jeune fille qui poussa un hurlement en basculant de l'autre côté; arrivant à temps pour lui attraper le poignet, et la sauver d'une chute qui lui aurait été mortelle.


-Attention! Cria l'élève de Poufsouffle.

Elle tira avec force la jeune fille pour la ramener sur le sol dur de la tour d'astronomie.

-Tu m'as fait peur! J'ai cru que tu allais vraiment tomber! On m'avait pourtant beaucoup vanté l'intelligence des Serdaigle! Tu es sûre que tu es dans leur maison?

Tour à L'aube

"-Duncan ?
-Voui ?
-Pourquoi ?
-Pourquoi quoi Edward ? Edward !"

Duncan se réveilla en sursaut, il avait fait un cauchemar. Un cauchemar, mais pouvait-on seulement appeler cela cauchemar ? Mauvais rêve serait mieux adapté, oui ce n'était pas un cauchemar, il avait tout de même revu son frère Edward !

Après s'être remis de ces émotions, il se redressa. Les autres Gryffons dormaient mais la lumière commençait à traverser les rideaux du dortoir. Il s'habilla en vitesse. Un pantalon et une chemise, *la flemme*. Il prit sa lettre, une lettre pour Mary et ses parents :
"Mary, Maman, Papa.
J'ai bien reçu votre lettre à propos du décès d'Edward. J'essayerait de venir vous voir le plus vite possible.
Bonne journée, si elle peut l'être,
Duncan"

Il aimait bien se rendre à la volière, elle était proche de sa salle commune, une grande qualité, cela lui permettait de faire moins d'efforts. L'année précédente il n'y était presque jamais allé, mais avec ... Il devait s'y rendre pour envoyer une lettre à sa famille.

Il commença à monter les escaliers sans se presser. Des bruits de pas lui indiquait que quelqu'un le précédait, si jamais il se faisait prendre ... Si il se faisait prendre il se fichait des conséquences, il avait survécu à une retenue avec Mr Flynch et rien de pouvait être pire que de passer du temps avec ce malade. Il s'assit quelques minutes sur les marches pour admirer la vue ...

"-Attention !"

Quelqu'un avait crié. Il monta en vitesse les marches et vit deux filles : une de Poufsouffle et une de Serdaigle, il ne les connaissait pas. *Des premières années*.

"-Que ce passe-t-il ?" Dit-il intéressé.

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Tour à L'aube

-C'est ma faute, balbutia Djinn. J'ai glissé et elle *petit signe de tête vers Lyra* m'a rattrapée... (Djinn d'adresse à Lyra) Au fait, comment t'appelles-tu ?

Djinn se remettait doucement du choc. La seule chose qu'elle pouvait se dire, c'était que si la nouvelle venue ne lui avait pas rattrapé le poignet, se serait retrouvée bien, bien plus bas...

-On va avoir des ennuis terribles, dit-elle en tremblant. La moitié du château à du m'entendre crier en tombant...

Cela rappelait quelque chose à Djinn. Dans son enfance, alors qu'elle était à l'école moldue et qu'elle ne maîtrisait pas encore ses pouvoirs, elle avait sans y prendre garde fait léviter un élève de sa classe. L'élève avait dépassé 10 mètres de hauteur quand les pompiers ne parviennent à le faire redescendre, et ses hurlements étaient si amplifiés par l'écho que tout le village s'était rassemblé autour de l'école. Cela avait été l'une des premières manifestations de magie chez Djinn. Le directeur, qui avait une certaine aversion pour Djinn, avait prix la décision de faire comme si c'étais sa faute ( ce qui n'était pas faux, mais il n'en savait rien ), et avait trouvé très amusante l'idée de placer un bonnet d'âne sur la tête de Djinn avant de la forcer à se promener ainsi dans l'école primaire.

Frissonnant au souvenir de cette cuisante humiliation, Djinn s'éloigna imperceptiblement du bord de la tour d'astronomie. Puis un peu plus. Et légèrement plus, ainsi de suite jusqu'a ce que Lyra ne remarque ses tentatives désespérées pour quitter la tour.

Tour à L'aube

Un garçon venait d'arriver à la tour d'astronomie. Il allait peut-être les engueuler mais, au moins, l'élève de Serdaigle était en sûreté. D'ailleurs, elle s'éloignait beaucoup du bord, elle fuyait presque...

-Attends, reste ici! Je ne sais même pas ton nom! De toute façon, au point où on en est, on va forcément finir par avoir une retenue, non? Autant rester ici quelques minutes, le temps de ... reprendre nos esprits?

Reprendre ses esprits: voilà une idée qui paraissait pourtant bien saugrenue à Lyra. Le genre de chose dont tout le monde semble avoir besoin après un événement important, un choc ... la jeune fille ne l'avait jamais compris. Elle était plutôt du genre à passer directement à autre chose, chaque fois, à la surprise de tous. Quand ses parents lui avaient annoncé leur divorce, par exemple, l'enfant les avait écouté sans broncher, avant de simplement dire: "D'accord. Vous m'aiderez à ranger ma chambre, le jour du déménagement?". Ensuite, elle était retournée rire et jouer avec ses amies, comme s'il ne s'était rien passé. D'ailleurs, il ne s'était rien passé de particulier, la vie de ses parents et la sienne avaient simplement suivi leur cours avant de partir vers un chemin différent de celui qui avait été prévu dans leur inconscient. Cela n'affolait pas la jeune fille, c'était juste ... normal. Lyra n'avait jamais eu besoin de reprendre ses esprits, mais, au cours de son existence, elle avait compris que les autres en avaient presque tous besoin, et c'est ce temps souvent nécessaire qu'elle proposait ce soir, ou plutôt, cette nuit, à Djinn.

-Et au fait, je m'appelle Lyra. Lyra Watson, en première année à Poufsouffle. Et vous? On devrait faire connaissance tous les trois, avant de se faire attraper, dit elle en riant légèrement avant de se tourner, tout sourire, vers le jeune homme qui venait d'arriver.

Tour à L'aube

D’après ce qu’il avait compris l’une des deux jeunes filles qui se trouvaient devant lui n’était pas passée loin, pas alors pas loin du tout. Elle avait faillit dégringoler du haut de la tour d’astronomie, soit la plus haute tour du château. Heureusement, la deuxième fille avait été là et avait réussi à sauver in extremis la première. Visiblement, c’étaient des premières années, toujours peur de se faire punir. Lui il n’avait que faire de se faire coller, à vrai dire, peu de personnes étaient punies et encore seulement pour des choses exceptionnelles.
L’une d’elle voulait à tout prix faire connaissance « avant de se faire attraper », c’est donc le plus naturellement du monde qu’il fit son plus beau sourire et dit, tout faisant une révérence :

« -Duncan Jackson, deuxième année, Gryffondor, alias « Patate ».

Il ne fallait pas bon de rester ici, il fallait bouger de là rapidement si ils voulaient être tranquilles et ne pas se faire punir, non pas que Duncan ne le souhaitait pas mais il se disait que les deux premières année ne voulaient pas avoir une sanction, et puis lui il n’avait rien fait ! Dans le pire des cas il n’avait qu’à dire que c’était de sa faute, comme cela chaqu’un serait content, lui il aurait été puni, et les autres seraient tranquilles. Et avant d’avoir attendu leur réponse il ajouta :

« -Mais avant tout il faut qu’on bouge, si vous voulez je connais un coin tranquille … En tous cas moi j’bouge … »

Duncan fit volte face, mit les mains dans ses poches et commença à descendre les marches de la tour d’astronomie

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.

Tour à L'aube

Ryan montait les marches de la tour d'astronomie, il venait d'avoir une journée super longue et était crevé, il voulait alors monter jusqu'en haut pour pouvoir prendre l'air et admirer la vue sur la vallée et le lac de Poudlard. Il se souvenait aussi que c'était là que l'ancien directeur de Poudlard avait été tué. Etait-il aussi dangereux d'être directeur à Poudlard ? Enfin bref, il ne voulait pas le savoir. Il était dans ses pensées et en montant les marches ne vit pas l'élève qui les descendait, il se cogna donc à lui e roula dans les escaliers sur le palier. Et tout en se relevant, il frota sa tête et ses fesses.

Aie, ma têtese pleignit il alors.

Il releva la tête vers les escaliers et vit que le garçon qu'il venait de bousculer était Duncan Jackson, un élève de deuxième année à Gryffondor, il était aussi son préfèt et un des préfèts en chef, il ne stressa pas car il savait que ce n'était pas encore le couvre feu. Il admirait Duncan, il avait été l'un des premiers à l'accueillir à Poudlard et surtout dans la maison de Godric Gryffondor, il était vraiment sympa et il se lia d'amitié avec lui directement. Il était timide au début, mais Duncan le mit à l'aise en lui racontant des blagues, il l'avait même aidé une fois un devoir dont il n'avait pas d'idées.

Il se tenait maintenant à la rambarde du palier et sourit à Duncan d'un air innocent et commença à jouer avec ses doigts tout en s'adressant à lui d'un ton poli et amical:

Oh, salut Duncan, désolé de tavoir bousculé, ça va ? lui dit il

Il attendit donc la réponse du deuxième année en regardant autour de lui le palier ou il n'avait jamais vu que c'était ici que Dumbledore avait été assassiné par un ancier professeur de Poudlard.

Tour à L'aube

Il commença à descendre les marches. D'abord doucement, mais quand il réalisa que personne ne le suivait et que visiblement les deux autres se fichaient de son conseil il accéléra. Tant pis pour elles si elles se faisaient punir. Après tout, il les connaissait à peine ...

Il descendit rapidement les marches, deux à deux. C'était quelque chose dont il avait l'habitude puisque sa salle commune était tout en haut du château et tous ses cours étaient plus bas, de plus il était souvent en retard. Il jeta un regard au parc, il était magnifique vu d'ici ... Soudain, il ressentit un choc, il trébucha et perdit le contrôle de son corps. Il roula dans les escaliers. Il se redressa et se releva d'un bond grâce à ses mains. Il s'était fait mal au genou et à ses deux mains mais il ne laissa rien paraître. Il se donna un grand coup de poing dans le genou. C'est alors qu'il remarqua l'élève de première année.

"Aie ma tête ..."

Pff... Le petit bébé de première année avait mal ! L'autre se tourna vers lui et alors il le reconnu. C'était Ryan ilnesavaitplusquoi. Le gallois le trouvait sympa, bien qu'un peu collant et empoté. Après tout le jour où un première année serai parfait les poules auront des dents ! En tous cas l'autre lui fit un sourire, Duncan le lui rendit. Il lui tendit le bras et il l'aida à se relever.

Ryan avait l'air nerveux. Et enfin il daignait s'excuser !
"Oh salut Duncan, désolé de t'avoir bousculé, ça va ?"
C'était certes plus que maladroit mais il s'excusait quand même. C'était le plus important. Il sourit et le rassura :
"Ça va t'inquiète, dit il avec un clin d'oeil, j'ai connu pire ... Qu'est ce qui t'amènes ici de bon matin ?"

Et c'était reparti pour un tour ! Encore une conversation avec un première année ... De toutes façons maintenant qu'il y était autant être sympa avec le petit qui lui souriait.

Détenteur de SEPT Magic Award.
A été parrain de cinq préfets.

Tour à L'aube

Duncan souriait aussi, c'était déjà ça pour Ryan qui se comportait déjà assez murement du haut de ses onze ans. Il souriait à Duncan car il le trouvait sympa même si à son propre avis, Duncan ne se trouvait pas spécialement sympa surtout avec les premières. Et il a eu un moment ou il l'a vu. Mais bon, Ryan savait que si il se comportait comme quelqu'un d'assez mature, il n'y aurait aucun problème. Il regardait sérieusement duncan lorsque que celui lui adressa la parole en disant:

"Ça va t'inquiète, dit il avec un clin d'oeil, j'ai connu pire ... Qu'est ce qui t'amènes ici de bon matin ?"

Ryan savait déjà quoi répondre, il se rendait a la tour d'astronomie car il trouvait qu'il y avait trop de bruit dans la salle commune, de plus il avait un mal de tete enorme, il voulu donc monter pour calmer ses nerfs et calmer son mal de tête en admirant la vue du lac de Poudlard.

Oh, tu sais, je montais la haut pour un peu calmer le mal de tête qui m'accable depuis deux heures à cause du raffut présent dans la salle comune

Tout en disant çà, il se massait les cotés de sa tête en esperant que la douleur s'atténue un peu, seulement elle ne passait pas. Il commença à contourner Duncan et monta les marches calmement, il avait sa baguette en main et il avait plusieurs plumes dans sa robe de sorcier. Il avait aussi l'intention de s'entrainer à lancer le sortilège de lévitation afin de le maitriser pour le prochain cours de sortilège.
Arrivé en haut de la tour, il déposa les plumes et en visa une en particulier, cet exercice lui permettrait aussi d'améliorer sa précision et son aptitude à lancer ses sorts, il se concentra et souffla un peu et prononça l'incantation.

Wingardium leviosa dit il.

La plume s'éleva directement avec succès et Ryan la laissa en lévitation et commença à faire s'élever les autres plumes l'une après l'autre.

Tour à L'aube

Bonne nuit Sibylle à demain!

Emma fit semblant de monter les marches menant à la tour des Serdaigle, puis, lorsqu'elle fut sûre que son amie n'était plus là, elle courut en direction de la tour d'Astronomie. Sibylle Greenwich, son amie de Gryffondor, n'aimait pas les petites escapades qu'elle faisait à la tour le soir. Mais Emma ne pouvait s'en passer, cela lui faisait oublier sa journée, l'aidait à se concentrer sur ses cours.

Lorsqu'Emma arriva en haut de l'escalier, elle entendit derrière la porte:

Wingardium Leviosa

*Je ne suis pas seule on dirai…*

Emma entra et un jeune sorcier, baguette à la main se tourna vers elle. Ella l’avait déjà vu plusieurs fois, c’était un Gryffondor comme Sibylle. Il s’appellait Ryan Mitchelli. La jeune fille s’approcha de lui et lui dit timidement.

Euh… Désolée… Je peux venir ?

Le sorcier ne répondit pas. Il se contenta de retourner à ses sorts. Emma s’approcha de la fenêtre et se retourna pour regarder le sorcier. Il était doué ! Elle se demanda si il n’était pas premier de sa classe : le sortilège de lévitation était assez compliqué ! Emma entrepris de travailler elle aussi ses sort mis elle s’attaqua plutôt au sort d’attraction :

Accio !

La plume sur laquelle le jeune Gryffondor s’exerçait atterrit dans les mains d’Emma qui rougit.

Je… Désolée… Je ne voulais pas…

Emma se sentait très mal… Quelle honte !

Serdaigle, à ceux qui ont l'intelligence sûre.

EmmaW