Astronomie

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Orlane Wattier  

Se retrouver  RPG Libre 

*Je suis monter jusqu’à la tour d'astronomie. Le paysage qui s'affiche devant moi est magnifique et la pleine lune éclaire le parc d'une lumière argenter, je dirais même pailleter. Si entre mon cœur et le paysage il n'y avait pas un tel contraste j'aurais pus appréciés cette vu féerique mais voilà mon cœur bat la chamade face à cette lettre que je tiens dans mes mains. Je la regarde attentivement , Ce soir j'ai fait un grand pat en montant jusqu'ici. Habituellement j'écris mes lettre mais je n'est pas le courage de me relire, ni même de l'envoyer. Malgré mon incertitude ce soir j'ai tout de même la satisfaction d'avoir essayer.

Je m'assois dos au paysage et contre le mur et ressort ma lettre de l'enveloppe. Mes mains tremblent légèrement mais je fini par réussir à la déplier.*

Envoyeur:

Orlane Wattier
Poudlard     
                                                                                                                                 
                                                                                                                                                                           
         
À mes grands parents

Bonjour, madame, monsieur mon nom est Wattier Orlane.
Je suis la fille de Giovanni Wattier et Diana Garro votre fille. Je suis donc également votre petite fille.
J'ai 11 ans et j'ai intégrer la maison Poufsouffle à Poudlard. Je m'y sens vraiment bien. 
Je crois que je m'intègre au autre petit à petit. Les cours sont intéressant et les professeurs nous expliques bien leurs sujet en bref de mon côté tout est parfait malgré que notre famille est diviser. Mais à part cela je vais bien, je suis une personne très senser et les faux espoir ce n'est pas vraiment ma tasse de thé.  Dalleur je pense que je vais encore pour la centième fois garder cette lettre pour moi. Je fini par me demander pourquoi je les écrits. Enfaîte Je crois que c'est Ohana l'écharpe de tonton qui me pousse à vous écrire.  Et si vous ne connaissez pas le sens du mot " Ohana " alors je vous conseille de demander à maman elle est très forte en expression moldu! Cette expression à beaucoup de sens dans notre famille car c'est peut être une expression moldu mais c'est tonton un sorcier qui en à donner le sens. Bien plus que vous ne l'imaginez et si vous ne comprenez pas je vous conseille un petit tour au cimetière.
Alors peut-être que vous finirez par comprendre que en rejetant les différence vous avez aussi perdu des personnes chers et même un héro.

Bon je vais devoir me coucher si je veut être en forme pour les cour de demain. Je vous embrasse pas je suppose? Vous aurez surement peur de devenir moldu par la suite. Ha oui j'ai failli oublier. Maman est devenu sorcière !!!

BISOUS
Votre petite fille chérie!!!



*Je referme l'enveloppe et me dirige vers la volière, cette fois je suis bien décider à l'envoyer au moins pour Tonton. "Soit fière de moi!"

Ohana.*
Pas d’avatar
Orlane Wattier  

Se retrouver  RPG Libre 

*Je suis de retour sur la tour d'astronomie mais cette fois une nouvelle lettre à la main. Celle que j'ai reçu tôt au petit déjeuner ce matin. Je ne savais pas jusque là et ne sais toujours pas ce que je doit en faire. Je pensais avant ce matin que le plus dure était passer c'est à dire d'envoyer ma lettre à mes grands parents maternelle. Cependant ici à faire les cents pas je me dit que jamais je n'ai us un si grand choix à faire. Dans cette lettre y sont surement mes réponses. Es-ce qu'ils ce souviennent de maman?, pensaient ils à elle? Un certain temps ou ne l'ont il jamais oublier? On t'il déjà imaginer avoir une petite fille voir un petit fil? Quelques cheveux en moins ou une petite poitrine en plus, qu'est ce que cela change après tout tant que l'on est réunis? Mais au delà de sa d'autre question me submerge. Que dira maman si elle apprenait que depuis deux ans déjà j'écris chaque soir une lettre que je n'envoie pas à mes grands parents maternelle? serait elle émue de éventuellement enfin les rencontrer? de pouvoir y mettre des visages! Ou sera elle déçu que je la prenne au dépourvu ainsi? Stresser? Angoisser? En colère? Ou bien triste au souvenir resurgissant d'une enfant en manque d'une mère et d'un père?

Leur réponse est t'elle positive? Négatives?

Si elle est positive alors comment pourrait ce passer une éventuelle rencontre? Si elle est Négative est-ce-que je saurait m'en remettre? Je souffle un bon coup tirailler entre vouloir jeter cette lettre qui pourtant a à mes yeux tant de sens et de l'ouvrir au risque d'être déçu.

Pourquoi je serait déçu? après tout ce n'est pas comme si maman ne m'avait jamais avertis que les liens familiaux pour eux n'était pas si important que pour nous. Ce n'est pas comme si je ne savait pas qu'ils rejetaient la différence, qu'ils ne ce préoccupaient de personne d'autre que eux même et leurs statue social.

J’espère peut être naïvement que la perte de leurs fils et l'acte héroïque de ce dernier les auraient secouer une bonne fois pour toute.J'ai honte de me servir de lui au fond. Mais Oncle Diego est Ohana et il serait surement fière que je me rapproche de ma famille.*

- Seulement il m'a fallut deux années pour me décider de leurs écrire. Je peut bien décider d'en attendre deux années pour ouvrir cette lettre. (En reposant la lettre dans ma poche)

*Je me rend compte soudainement que je viens de parler à voix haute.*

- Je pense que tu fait une erreur!

*j'entend une voix me dire.*
Pas d’avatar
Orlane Wattier  

Se retrouver  RPG Libre 

-Tonton?? (Je bégaie la voix tremblante)

Maman m’a beaucoup parler de mon oncle, de la douceur de sa voix, de sa bienveillance, comme une vague de chaleur qui nous englobent entièrement.

- La plus grande héroïne du monde sorcier a dit un jour que la peur d’un nom fait que accroître la peur elle même. Orlane tu est une wattier mais le nom que tu porte te terrifie également. Ce nom est celui de ceux qui pour toi t’on renier, abandonner malgré que toute cette histoire est commencée bien avant ta naissance.

Je tente de lui couper la parole mais il reprend

Cette lettre te fait peur et je le comprends mais souviens-toi ma nièce Ohana! Souviens-toi de moi!

Je sens cette vague de chaleurs ce desserrer de moi et je m’epoumonne en criant à mon tonton. Celui qui viens de citer une phrase de ma plus grande idole et Ohana puis qui a disparus la seconde qui a suivit.

Je m’assied les larmes au yeux et quand je rouvre ces derniers mes paupières me paraissent lourde et mon cœur avec. Il fait jour et les hiboux huhule

Se retrouver  RPG Libre 

Abby monta les dernières marches des escaliers. Elle avait une lettre à envoyer à ses parents au sujet des vacances et voulait se débarrasser au plus vite de ce qu'elle considérait comme une corvée, afin de pouvoir regagner sa salle commune rapidement. Mais en pénétrant sur la tour, Abby vit tout de suite une élève de dos, aux longs cheveux blancs bien reconnaissables.

- Oh, salut Orlane ! Comment ça va ?
Abby l'avait rencontrée dans le parc de Poudlard, lors d'une bataille de boules de neige qui resterait mémorable. Elles ne s'étaient guère revues depuis, mais la jeune sorcière l'appréciait beaucoup et était contente d'être tombée sur elle.

L'Aiglonne s'approcha, s'attendant à ce que son amie se retourne pour la saluer à son tour.
*Mais... Elle pleure ?* constata-t-elle en voyant des larmes couler le long des joues rosies de la jeune Poufsouffle.
Abby ne savait que faire. Elle était toujours mal à l'aise en compagnie d'une personne qui pleure. Elle-même essayait en général de contenir ses larmes, de peur de... De elle ne savait pas trop quoi en fait. Bref. Devait-elle partir pour ne pas déranger Orlane, ou lui demander ce qui n'allait pas au risque de l'agacer? Une chose était sûre, elle ne pouvait pas juste rester à côté d'elle les bras ballants, en attendant qu'elle se calme.

- Orlane ? Tout... Tout va bien ? se décida-t-elle finalement à demander. Tu veux que je te laisse tranquille ?
*J'aurais au moins essayé, même si elle s'énerve ou ne me répond pas.* songea Abby.

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue
Pas d’avatar
Orlane Wattier  

Se retrouver  RPG Libre 

Soudainement j'entend la voix de mon amie inquiète pour moi. Je me tourne vers elle et me rend assez vite compte que mes larmes sont encore visible. Alors j'essuie ses dernière un peut gêner qu'elle m'est trouver entrain de pleurer. Pendant plusieurs années j'avait une amie à qui je me confiait, à qui je montrait mes larmes. Seulement sans le vouloir je lui bouffais la  vie. C'est exactement les mots qu'elle à employée en fin d'année. Enfaîte elle et moi étions pareille, deux filles à part. Ses mots me réconfortait toujours et je pensais qu'elle savait que j'en ferais toujours de même pour elle. Seulement je pense que en lui montrant mes larmes ainsi je lui est parut faible alors que je voulais simplement me confier. la voir présente pour moi me rendait forte au contraire. Mais elle n'a pas su le voir ou peut être qu'elle pensais que j'était trop faible pour me mêlé a ses problèmes. Pourtant par moment elle ce confiait et je lui est prouver que j'étais présente pour elle. Elle ce confiait moins que moi c'est vrai, mais je pensais que c'est parce qu'elle n'avait pas plus de soucies alors j'étais plutôt contente pour elle. Personne ne peut garder ses problèmes au fond de sois aussi longtemps. Un jour je n'ai plus us de ses nouvelles, elle ne me répondait qu'une fois tout les six mois. Surement pour me rassurer que je pense que tout va encore bien entre nous. Pour éviter de de me faire de la peine. et c'était sa le pire, c'est de comprendre que certaine personne reste avec vous pour ne pas vous faire de peine. Peine est un mots gentil mais en gros ils avaient pitié de moi. Un jour je l'ai appelé sur un autre portable pour savoir si elle ne m'avait pas bloquer car quand j’essayais de l'appeler je ne tombais même pas sur un répondeur.
Elle a finit par m'avouer que pour elle sa n'allait pas fort et que elle avait besoins de traîner avec d'autre personnes. Des personnes qui n'on pas autant de problème que moi.

Ses mots m'on beaucoup blesser mais aussi appris. Je me suis remise en question car ce n'était plus ni Pierre, ni Paule, ni Jack mais bien ma meilleur amie qui trouvais que je la bouffait avec mes problèmes. Cela voulais bien dire que le soucies venait bien de moi.

Être entière peut être une qualité mais parfois cela peut faire peur au autre. Et moi je craignait de paraître faible au yeux de Abby ou de lui faire peur. Alors j'essuie mes larmes et je souri à Abby. 

- Ce n'est rien, Je vais bien, c'est le manque de la famille. Je suis désolée que tu est du assistée à sa! Bon et sinon toi comment tu va? ( Je lui répond)

Se retrouver  RPG Libre 

Orlane ne s'énerva pas. Elle sécha simplement ses larmes et répondit :
- Ce n'est rien, Je vais bien, c'est le manque de la famille. Je suis désolée que tu est du assistée à sa! Bon et sinon toi comment tu va?

Abby se demanda si elle était sincère. Combien de fois avait-elle elle-même menti pour rassurer quelqu'un qui l'avait vue pleurer ! Mais l'Aiglonne ne voulait pas embêter son amie. Elle n'insista donc pas. Elle espérait seulement qu'Orlane lui en parlerait si ça n'allait pas.
*Quand ça ne va pas, il faut en parler.* songea Abby. *Sinon, après, ça te ronge alors que tes amis pourraient t'aider.*
On avait souvent dit à la jeune fille qu'elle était égoïste et qu'elle ne pensait pas au bien-être des autres. Mais ce n'était pas vrai. Enfin, peut-être avec les personnes qu'elle ne connaissait pas bien mais certainement pas avec ses amis.

- Ne t'inquiète pas, moi aussi ma famille me manquait au début de l'année. Mais tu vas voir, bientôt tu n'y penseras même plus. répondit simplement Abby.
Ce n'était pas tout à fait vrai. Sa famille ne lui avait pas tant que ça manqué. Au contraire, la première année avait été soulagée de ne plus avoir à supporter les disputes incessantes de ses parents.

- Sinon, moi ça va, un peu fatiguée, mais c'est bientôt les vacances ! Tu restes ici à Noël, ou tu rentres chez toi ? demanda Abby.
La fillette allait à Flagley-le-Haut, chez sa grand-mère. Elle ne savait tellement si cela lui plaisait ou non.
*Bien sûr, je suis contente de revoir Papa et Granny Olivia, mais j'ignore comment ça va se passer avec Maman.* pensa la jeune fille. *Bah, on verra bien.*

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue
Pas d’avatar
Orlane Wattier  

Se retrouver  RPG Libre 

Je me rendais bien compte que mon amie ne ce laissait pas berner par mon excuse. Personne ne s’endort sur la tour d'astronomie pour cette simple raison. Mais voilà cette raison était bien la seule qui m'est traverser l'esprit à cette instant là et mon amie à été une meilleure amie que moi aujourd'hui. J'avais bien conscience qu'elle faisait de sont mieux pour éviter de m’embêter ou bien me brusquer et je l'en remerciais vraiment de ne pas me poser plus de questions, bien que Abby mérite j'en suis sur que l'on ce confie à elle et je ne doute pas une seule seconde que mon amie est digne de confiance. J'espère au fond de moi qu'elle sais ce que je pense d'elle. Enfaîte j'aimerais qu'elle est de bon souvenir de moi. C'est à cette instant que le souvenir de la bataille de boule de neige m'est revenu en mémoire. Sa c'est certain que c'était et sa restera un bon souvenir.

Abby est vraiment une fille génial, souvent là quand on en à besoin. Je la connais depuis peut mais ce trait de caractère m'a tout de suite sauté au yeux. A vrai dire depuis que je suis arriver dans cette école je m'amuse plus qu'autre chose. Je me souviens combien j'avais bassiner mes parents avec Poudlard tout le mois d'été, alors oui il était certain qu'au fond je ressentait leurs manque mais je suis bien trop heureuse de commencer cette aventure pour en être attrister.

- Sinon, moi ça va, un peu fatiguée, mais c'est bientôt les vacances ! Tu restes ici à Noël, ou tu rentres chez toi ?

Noel, je commença à y penser  et mon sourire réapparu aussi vite qu'il s'en était allé. Les flocons de neiges, les sapins, les guirlandes, les petites cloche qui tintes un son si beau, les chants et les rires.

- Je rentre chez moi! J'ai hâte de voir mon père et mon grand frère pour leur montrer que je peut voler maintenant. Peut être même que l'on ce fera une partis de vol pendant qu'il neige. J'adorerais! Et toi?

Pourvu qu'il neige beaucoup...Je rêvais de ses vacances des étoiles plein les yeux.