Astronomie

Inscription
Connexion

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Mi décembre 2042

Tout Poudlard résonnait de la magie de Noël et Eileen adorait ça. C'était un peu comme à l'époque où elle croyait encore au Père Noël, l'excitation à l'approche du jour J, le calendrier dont elle avait envie d'ouvrir toutes les fenêtres en une seule fois mais, en même temps, qu'elle était contente de découvrir chaque jour un peu, la lettre qu'elle envoyait au pôle Nord avec tous ses espoirs pour les cadeaux qu'elle découvrirait au pied du sapin... et la peur de ne pas avoir été assez sage. Elle revivait tout ça chaque jour depuis que l'école s'était parée de ses habits de fête. Et ça lui avait remémoré une histoire que lui contait sa grand-mère maternelle à propos de l'étoile de Noël qui apparaissait quelques jours avec le 25 décembre, uniquement aux yeux de ceux qui le méritaient et qui exhaussait un vœu pour chaque, chaque année. Du coup, la fillette s'était mis en tête de vérifier ça par elle-même et quoi de mieux pour ça que d'aller dans la tour d'astronomie ? C'était d'autant plus excitant qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion d'y mettre les pieds.

Il était à présent 19h. Eileen n'avait pas encore faim et surtout, la plupart des élèves étant dans la Grande Salle avec le corps professoral, c'était l'heure parfaite pour sa petite expédition. Elle grimpa donc les marches quatre à quatre et se retrouva rapidement sous le ciel étoilé, heureusement sans nuage, ce qui était une chance vu qu'elle n'avait pas du tout pensé à ce détail. Restait maintenant qu'elle n'avait aucune idée d'où regarder et qu'il lui fallait donc fouiller dans sa mémoire pour retrouver le récit de sa grand-mère. C'était pas gagné tout ça mais elle n'allait pas s'arrêter à si peu. Tant pis si chaque expiration déclenchait la buée, preuve qu'il ne faisait pas bien chaud.
Dernière modification par Eileen Eastwood le 18 mai 2018, 21 h 25, modifié 3 fois.

Deuxième année RP (2043-2044)
Ma fiche

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

C’était déjà le mois de décembre. Phœbe était donc dans le château depuis maintenant plus d’un trimestre, mais elle n’avait pas vraiment pas vu le temps passer. Tous les éléments sur lesquels elle posait les yeux lui rappelait que Noël allait bientôt arriver, chose que la Serpentard avait bien du mal oublier dans cet environnement festif, trop festif même. Son passage dans la Grande Salle n’avait duré que le temps d’un éclair, car l’adolescente ne souhaitait pas rester trop longtemps dans ce lieu sur fréquenté, oppressant avec l’agitation et le bruit qui y régnaient.

Ainsi, elle se rendit vers la tour d’Astronomie, qu’elle connaissait un peu. C’était pour elle un bon refuge, le point le plus élevé du château, duquel l’étudiante avait accès à la vision apaisante du ciel, surtout de nuit. Adieu les parasites de la vie futile grouillante dans les parties inférieures de l’établissement. Les nombreuses marches la séparant de la tour lui donnaient le temps de se préparer à ce qu’elle verrait et à l’émerveillement qu’elle ne ressentait pas si souvent à Poudlard.

Quand elle émergea enfin au sommet, l’adolescente pris une petite pause avant de se poser pour contempler la voûte céleste et esquissa le premier sourire depuis certainement des semaines. Retrouver ces choses familières réveillait en Phœbe d’agréables souvenirs trop refoulés. S’avançant plus, elle remarqua qu’une autre présence occupait les lieux et la petite Swan adressa la parole à la jeune Serpentard qu’elle connaissait déjà un peu :


« Quel beau ciel que celui de décembre, n’est-ce pas ? »

En réalité, l’adolescente n’attendait pas de réponse à tout prix, et aurait tout aussi bien se faire cette réflexion pour elle-même, mais si Eileen voulait dialoguer, la sorcière verte et argent serait ouverte à l’échange, tant que le sujet portait sur les étoiles et non sur des banalités relatives à l’école.

~ Si l'éclat des étoiles doublait, l'univers serait à jamais ténébreux~
Lâchée en 2029 dans ce Monde, Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
œ : Alt+0156

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Toute à sa contemplation du ciel étoilé, Eileen n'avait pas perçu de suite qu'elle n'était plus seule. Bien trop perdue dans ses souvenirs pour prêter attention à ce qui l'entourait, elle essayait de se refaire une cartographie du ciel dans sa tête. Et ce n'était pas simple, loin de là. Elle était vraiment jeune lorsque sa grand-mère lui comptait ses histoires et seules quelques bribes de la conversation lui revenait en mémoire. Il fallait regarder au nord. Très bien mais la fillette n'avait pas franchement le sens de l'orientation alors, c'était où déjà le nord ? De son point de vue, elle ne savait même pas par où se levait le soleil, c'était pour dire. Y'avait un truc aussi à propos d'une constellation. C'était quoi déjà ? Une histoire de ceinture, d'or ou un truc du genre.

Et tout à coup, une voix. Eileen sursauta avant de se tourner vers la provenance du bruit et resta une demi-seconde figée, la bouche ouverte avant d'esquisser un sourire. Elle n'avait pas entendu sa préfète arriver mais elle appréciait son aînée. Surtout quand elle n'était pas en train d'enfreindre les règles, évidemment, et là, en l'occurrence, elle ne faisait rien de mal. Enfin, elle le supposait, ne sachant pas vraiment si elle avait le droit d'être dans la tour d'astronomie en dehors des heures de cours.

"Oui, j'aime beaucoup. Je trouve ça apaisant. Tu ne saurais pas où est le nord, à tout hasard ?"

Ce serait déjà un bon début que de pouvoir se repérer ! Eileen ne put, cependant, pas s'empêcher de constater que Phœbe s'isolait une fois de plus de tout le monde. La fillette aurait bien aimé comprendre ce qu'elle percevait comme de la morosité chez son aînée mais elle craignait tellement de l'embêter avec ses questions. Quelque part, elle admirait la sorcière alors son avis comptait beaucoup pour elle même si elle avait conscience que c'était un peu - voir beaucoup d'ailleurs - stupide. Et surtout, jamais elle ne l'avouerait ! La préfète se serait sûrement ri d'elle de toute façon.

"Tu viens souvent ici ?" fût la seule chose qu'elle trouva à dire pour rompre le silence.

Deuxième année RP (2043-2044)
Ma fiche

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Le temps que pris la première année pour répondre donna l’occasion à l’adolescente à se baisser pour s’asseoir sur le sol : elle se sentirait alors plus à l’aise pour contempler la voûte céleste. Eileen répondit finalement à la remarque prononcée à l’instant par Phœbe, évoquant l’effet positif qu’elle ressentait en se perdant dans ces étoiles. Puis, la fillette enchaîna avec une question sur l’orientation et la fréquence des visites de la Serpentard dans cette tour. La petite Swan tourna la tête vers sa benjamine quelques secondes puis dirigea son regard vers le ciel avant d’inspirer pour prendre la parole à son tour :

« Ce n’est pas première fois que j’arpente ces lieux… »

La sorcière verte et argent n’allait pas évoquer ses visites ici au cœur de la nuit, parce que Eileen n’avait pas forcément à connaître tous les détails, et que ce n’était pas une pratique qu’elle encourageait. La Serpentard préférait être la seule à se permettre ce genre de petites libertés et ne voulait pas que ce sanctuaire soit envahi par d’autres élèves trouvant cette perspective attrayante. Ayant pu s’orienter rapidement après un balayage du ciel, Phœbe reprit :

« Nous sommes en Écosse, le nord devrait se trouver facilement grâce à l’étoile polaire, située à côté et isolée de la constellation de la Grande Ourse, dont les étoiles sont situables par leur étonnant éclat. »

Si les deux camarades avaient été dans une contrée australe, cette méthode n’aurait pas fonctionné, et la petite Swan ferma les yeux un court moment, se tenant les temps entre les mains, pour tenter de visualiser une vieille information à ce sujet que l’étudiante n’avait pas sollicité depuis un bon moment.

« Sinon la constellation d’Orion? trois étoiles alignées... normalement elles devraient être visibles en décembre… »

Alors qu’elle s’exprimait d’une voix hésitante sur ce point, l’adolescente rouvrit ses yeux gris qu’elle laissa errer successivement sur Eileen, son environnement, et enfin le ciel nocturne. La lumière tenue des constellations lui parvenant créait des motifs à la fois familiers et uniques, resuscitant cette sensation de découverte à chaque fois.

~ Si l'éclat des étoiles doublait, l'univers serait à jamais ténébreux~
Lâchée en 2029 dans ce Monde, Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
œ : Alt+0156

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

L'aînée était toujours mystérieuse et ça attisait d'autant plus la curiosité d'Eileen qui dût se mordre la lèvre pour ne pas céder à ses pulsions de lui poser 50 000 questions. On lui avait suffisamment dit qu'elle devait cesser de se mêler de ce qui ne la regardait pas et elle s'était promis d'essayer. Pour être honnête, elle était même fière d'avoir résisté jusque là avec sa préfète. Et pourtant, il lui en coûtait. Elle devait donc se contenter de cette réponse évasive qui laissait clairement sous-entendre que la brune venait régulièrement dans le coin. En tout cas, c'est ainsi que la fillette comprit les choses. Elle lui répondit ensuite sur les constellations qui lui permettraient de s'orienter et, tout en parcourant le ciel des yeux à leur recherche, elle ne put réfréner sa question.

"Tu suis les cours d'astronomie ?"

Ok, peut-être connaissait-elle simplement la carte du ciel. Après tout, Eileen l'avait souvent vu le nez dans les bouquins donc elle l'avait peut-être lui par elle-même mais, même si elle n'était qu'en première année, la fillette se demandait déjà ce qu'elle choisirait comme filière quand ce serait l'heure. Se renseigner, même tôt, ne pouvait donc pas faire de mal et l'astronomie était une matière qui l'intriguait... sauf qu'elle n'était pas vraiment sûre de son utilité, si ce n'est pour retrouver les histoires de sa grand-mère.

"Les 3 étoiles alignées, ce ne serait pas une sorte de ceinture pour Orion ?" s'exclama-t-elle tout à coup, sous le coup de le révélation qui venait de la frapper.

Bon, en attendant, elle avait repéré l'étoile polaire et même la grande casserole, enfin ourse, mais nulle trace d'une étoile supplémentaire. Et pourtant, elle était quasiment certaine que c'était bien dans ce coin-là du ciel qu'apparaissait l'étoile de Noël. Mais peut-être ne méritait-elle pas de la voir ? Elle n'avait d'ailleurs aucune idée de ce qu'il fallait faire pour avoir un tel honneur, ni même que ce soit vrai d'ailleurs... bien maigre comme indice tout ça mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle allait abandonner, ça non !

Deuxième année RP (2043-2044)
Ma fiche

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Toujours aussi agitée, Eileen posa des questions à Phœbe qui se retourna vers elle, se demandant comment il était possible de parler autant, alors qu’elles étaient deux élèves dans un espace relativement large pour avoir son propre espace. La nuit était déjà tombée et il faisait sombre et frais, en somme l’environnement parfait pour méditer dans son coin.

Ainsi à l’interrogation de sa benjamine la petite Swan pris son temps pour répondre, la trouvant étonnante, mais pour autant pas tout à fait intrusive. Certes, la Serpentard suivait le cursus mais ce n’était pas pour découvrir l’Astronomie, sachant qu’elle connaissait déjà beaucoup de choses sur les étoiles, grâce à ce que ses parents lui avaient montré dans sa jeunesse.

« Hum. Je suis ces cours effectivement. Et oui la ceinture, si tu la vois normalement tu as trouvé l’orientation du ciel et tu peux trouver… ce que tu cherches. »

La première année n’était pas là par hasard, quelque chose l’avait poussée dans ces hauteurs du château et l’adolescente n’avait pas l’impression que la jeune Eastwood était du genre à aller dans la tour juste pour le plaisir de regarder en silence le ciel, contrairement à son aînée.

L’élève recherchait des souvenirs dans cette observation de la voûte céleste, des vestiges de ce que lui racontaient ses parents. Connaître des histoires liées aux constellations donnait beaucoup plus de visibilité et de clarté à ce qu’elle voyait.

La sorcière vert et argent tentait de détecter la direction vers laquelle le regard d’Eileen se dirigeait afin de comprendre ce qu’elle essayait de trouver, apparemment avec difficulté à en croire son expression faciale.

~ Si l'éclat des étoiles doublait, l'univers serait à jamais ténébreux~
Lâchée en 2029 dans ce Monde, Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
œ : Alt+0156

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Rhha, ça lui mettait les nerfs en pelote à Eileen de ne pas trouver ce qu'elle cherchait. Le pire, c'est qu'elle était certaine que ce dont elle avait besoin était là, quelque part dans sa mémoire, sauf qu'elle avait beau essayer de se rappeler, rien n'y faisait. C'était rageant, vraiment. Elle scrutait le ciel autour de l'étoile polaire mais rien n'y faisait et elle avait peur de passer pour une idiote auprès de son aînée si elle lui posait clairement la question. Après tout, elle n'était pas à l'abri que ce soit juste une légende que sa grand-mère aimait compter, sans fond de vérité. Sauf qu'elle allait ruminer toute la nuit à ce rythme-là. A choisir le moindre mal, et au point où elle en était, hein...

"C'est l'étoile de Noël que je cherche mais j'arrive plus à me souvenir où elle est censée être. T'as pas une idée, par hasard ?"

Au moins, si Phœbe savait, ça lui épargnerait un torticolis à force de lever les yeux vers le ciel. Et après, elle arrêterait d'embêter la brune parce qu'elle sentait bien qu'elle commençait à l'agacer. Il faut dire que la tour d'astronomie, ce n'était pas un salon de thé et vu le propension de sa préfète à s'isoler, fallait pas être un génie pour comprendre qu'elle était venue là pour être au calme. Elle se mordit la joue, ne se sentant tout à coup pas vraiment à sa place. Enfin, l'endroit était ouvert à tout le monde mais vu qu'elle était bien incapable de se taire quand elle n'était pas seule, ce n'était pas simple. Elle n'était pas stupide, elle savait bien que ça importunait souvent les plus grands. Sauf qu'elle ne pouvait pas s'arrêter comme ça quand elle avait des milliers de questions qui fourmillaient dans sa tête.

Deuxième année RP (2043-2044)
Ma fiche

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

De façon on ne pouvait plus visible, Eileen manifestait une certaine agitation, conséquence probable de ses difficultés à trouver une constellation, mais laquelle et surtout, pourquoi chercher ? Phœbe n’avait pas d’objectifs lorsqu’elle regardait le ciel, elle se contentait se laisser son regard se promener à sa guise jusqu’à s’arrêter sur un schéma lumineux intéressant. Regardant en biais sa benjamine, l’adolescente l’entendit évoquer une certaine étoile, celle de Noël.

Elle laissa ce nom résonner dans son esprit quelques instants, essayant d’invoquer à elle quelques souvenirs qui pourraient se trouver être en lien avec ceci. Ce n’était pas l’appellation la plus courante pour la petite Swan, qui enfant l’appelait l’étoile des rois mages. Surtout elle y voyait plus un mythe qu’une réalité céleste. Un point s’était mis à briller, annonçant la venue d’un prince pour les sages d’Orient experts en Astronomie, et ils avaient suivi la lueur. Cependant, les lumières finissaient par s’éteindre et la sorcière verte et argent ne pouvait savoir s’il était possible que cette étoile soit encore visible en ce siècle. De plus, jamais elle n’avait cherché, cependant l’étudiante savait où se trouvait le Nord, et pouvait tricher un peu.


« L’étoile de Noël, aussi connue sous le nom de l’étoile de Bethleem. Si elle a mené à cette ville, il faudrait orienter son regard préférentiellement vers le Sud, et c’est dans une zone plus à l’est de l’Angleterre. En revanche je ne l’ai jamais cherchée et vu jusqu’alors donc ce ne sont que des indications, par forcément véridiques… »

Par cet échange avec la jeune Eastwood, Phœbe avait appris l’existence de cette étoile, qu’elle tenait alors pour une légende et rien de plus. Scrutant l’inconnu de son côté, elle ne faisait pas attention à l’avancée des recherches de sa benjamine.

~ Si l'éclat des étoiles doublait, l'univers serait à jamais ténébreux~
Lâchée en 2029 dans ce Monde, Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
œ : Alt+0156

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Étoile de Bethléem... à l'oreille d'Eileen, ça sonnait nettement moins bien qu'étoile de Noël mais, il fallait être honnête, la fillette était certainement de parti pris sur le sujet. Et l'époque de l'année aidait aussi parce qu'elle voulait ressentir la magie autour du mythe. Elle aimait l'histoire que lui contait sa grand-mère et n'avait pas franchement envie d'entendre autre chose ou même de reposer les pieds sur terre. C'était son côté rêveur qui parlait, à n'en point douter. Du coup, elle n'était pas sûre que sa préfète parle de la même chose qu'elle et c'était d'autant plus frustrant. En cet instant, elle aurait donné cher pour pouvoir parler avec son aïeule et éclaircir la situation. Elle aurait alors pu en parler avec Phœbe sans passer pour l'ignare qu'elle était.

Elle poussa un soupir et reprit donc son observation du ciel, en silence cette fois-ci malgré toute la difficulté que cela représentait pour elle. Jusqu'à ce que l'absence de bruit soit trop pesante pour elle, qu'elle finisse par se focaliser non plus sur le ciel mais sur son envie de parler.

"Je crois que je vais devoir envoyer un hibou à la maison. Parce que je trouve pas et ça m'agace !"

Oui, elle n'était pas patiente. Pas du tout même ! Et le froid commençait à la gagner, ce qui entamait encore plus ses résolutions de se taire, de rester sage comme une image et de laisser son aînée profiter de la tour d'astronomie tranquillement. Elle finit par sautiller sur place pour se réchauffer, se frictionnant les bras. Malgré tout, elle n'avait pas envie d'abandonner. Mais que faire d'autre ? Elle regarda à nouveau le ciel, scrutant dans tous les sens dans l'espoir de voir quelque chose qui lui parlerait, un signe ou un truc du genre... Peine perdue.

"On peut peut-être pas la voir ce soir ?" finit-elle par dire plus pour elle-même qu'à l'attention de sa camarade.

Et puis d'un coup, elle se décida. Elle avait suffisamment abusé de la patience de son aînée et si elle ne voulait pas l'agacer définitivement, il était temps de se résoudre à rentrer. Et puis, elle serait au chaud ainsi.

"Merci de ton aide. J'te dirais si j'en apprends plus. D'acc' ?"

Et sur ces mots enjoués, elle emprunta les escaliers pour descendre jusqu'au Hall d'Entrée et enfin jusqu'à la salle commune des Serpentard.

Je ne voyais pas comment poursuivre sans agacer Phœbe ^^ Après, si tu veux poursuivre, y'a toujours moyen de rattraper Eileen mais elle risque d'être collante et pipelette. Haha !

Deuxième année RP (2043-2044)
Ma fiche

 FINI  L'étoile de Noël  Phœbe 

Scrutant le ciel, l’adolescente ne cherchait pas vraiment l’étoile de Noël, tandis que ce semblait accaparer toute l’énergie et l’attention de la jeune Eileen. Agitée, elle paraissait faire chou blanc et manifestait sa déception de ne pas trouver ostentatoirement, et Phœbe se détourna de son objet d’observation pour regarder sa camarade, ne pouvant plus se consacrer à sa contemplation. La petite Swan était désolée de n’avoir été d’aucune utilité pour sa benjamine verte et argent. À sa surprise, l’enfant finit par s’en retourner pour quitter la tour, prétextant un passage par la Volière.

« Je t’en prie… » furent les quelques mots qui purent franchir les lèvres de l'adolescente avant que la silhouette d'Eileen ne disparaisse dans l'embrasure de la trappe.

La Serpentard entendit assez distinctement les premiers pas dans les escaliers mais il finirent par être étouffés au fur et à mesure jusqu'à ce qu'elle se retrouve à nouveau en un lieu complètement silencieux, tel qu'elle avait l'habitude de le fréquenter. Cependant, ce jour-là Phœbe ne voulait pas spécialement rester et s'attarder, plus rien ne la retenait à présent qu'elle s'était ressourcée en passant un peu de temps sur cette plateforme. Il n'était plus temps de rattraper la jeune Eastwood, et de toute façon elles étaient dans la maison donc elles se recroiseraient certainement. Tant pis si l'adolescente n'avait pas eu le temps de dire au revoir proprement et dans les règles de l'art.

Se levant avec souplesse, elle quitta l'endroit pour redescendre dans les étages inférieurs du château, ne souhaitant pas spécialement se rendre en ligne droite dans la salle commune, elle verrait bien où ses pas errants la traîneraient.


Dans ce cas, ce peut être la fin du RP, on pourra certainement se revoir ailleurs, en d'autres circonstances mais je n'ai pas cherché à poursuivre.

~ Si l'éclat des étoiles doublait, l'univers serait à jamais ténébreux~
Lâchée en 2029 dans ce Monde, Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre
œ : Alt+0156