Astronomie

Inscription
Connexion

Cours nocturne  Privé 

Septembre 2042


C'était la fin de la première semaine de cours, et Jennie était épuisée. Voilà maintenant une semaine qu'elle veillait tard tous les soirs afin de compenser sa soif de savoir et pour rattraper le niveau de savoir de ses petits camarades sorciers. Aujourd'hui était le dernier cours de la semaine, et Jennie n'était pas particulièrement intéressée par l'Astronomie. Ou plus exactement, elle était tellement excitée par toutes les autres matières inconnues, que celle ci lui paraissait simplement plus banale. Pour sa défense, la plupart des cours avaient été jusqu'à maintenant des cours d'introduction plutôt théoriques.

« Bonsoir, et bienvenue en cours d’Astronomie ! Je me présente, je m’appelle Oliver Briggs, et je serai votre professeur d’Astronomie cette année. Sachez que cette matière est une initiation en Première Année, que vous ne retrouverez pas l’année prochaine, mais en Troisième Année selon la filière que vous choisirez. »

*Encore une initiation* songea la jeune fille dans un soupir. Mais le prof avait l'air plutôt mignon, peut-être qu'en écoutant attentivement, Jennie allait finir par trouver un peu d'intérêt à ce cours...

« Aussi, je vous conseille fortement de prendre des notes pour premier cours, car mine de rien, nous allons voir des choses, certes, méthodiques, mais indispensables pour la matière. »

*Aïe!* se dit-elle en réalisant qu'il ne lui restait plus un seul morceau de parchemin libre pour prendre des notes. Jennie sentit aussitôt le rouge lui monter aux joues en se rendant compte que tout le monde prenait des notes sauf elle. Elle lança quelques regards à la dérobée à ses voisines de bureau mais la timidité prit le dessus et la jeune sorcière n'osa pas demander à ce qu'on lui donne un parchemin. Elle n'avait pas réussi à adresser la parole à ses camarades de toute la semaine, ce n'était certainement pas maintenant que ça allait commencer! *Qu'est-ce que je peux être stupide parfois...* se réprimanda-t-elle en laissant échapper un bâillement silencieux.

Bon, il allait donc falloir être attentive, trèèèès attentive pour pouvoir tout retranscrire une fois rentrée dans la salle commune. La salle commune, son confortable dortoir, avec ses lits à baldaquins et ses moelleux coussins disposés un peu partout... Jennie réalisa soudain que ses paupières étaient maintenant fermées depuis plusieurs secondes. Elle tenta alors de se frotter énergiquement les yeux, de se mordre discrètement l'intérieur des joues pour rester éveillée, mais rien n'y faisait, ses paupières semblaient peser une tonne et étaient incroyablement lourdes...

Cours nocturne  Privé 

Cours d’astronomie. Super! C’était un sujet qui intéressait Bella. On ne pouvait pas en dire autant de l’historie de la magie, cours qu’elle avait eu un peu plus tôt. Mais il était tard. La fillette étouffa un bâillement. Demain, elle allait encore être à la bourre, elle allait se lèver dix minutes avant le début du cours, s’habiller en vitesse, coiffer ses cheveux avec ses doigts tandis qu’elle dévalerait les marches quatre à quatre jusqu’à la grande salle, avant de scanner le buffet matinal des yeux, pour finalement fourrer une branche de chocolat dans sa poche. Et arriver, essoufflée certes, mais pile à l’heure pour le début du cours. Belle s’était perdue dans ses pensées, il fallait qu’elle s’en reprènne: le cours avait commencé. Le professeur, Mr. Briggs, que la blondinette avait déjà vu plusieurs fois dans la salle commune de Gryffondor, se présenta, et décrit ennuyeux quelques mots le déroulement du cours. Puis, il conseilla aux élèves de sortir parchemins, encres et plumes, afin de bien pouvoir prendre des notes. Belle s’executa. Et entreprit docilement de noter ce qui lui semblait important. La Gryffonne voulait à tout prix n’en pagaïe et mauvaise impression dès le premier cours d’astronomie!
Au bout d’environ dix minutes, après avoir lâché un nouveau bâillement, la fillette s’arrêta: elle avait mal au mains, à force d’écrire. Elle regarda à côté d’elle. Sa voisine, une Serdaigle, avait les yeux clos. Et elle n’avait rien écrit, elle avait-il même pas sorti son parchemin! Amusée, Bella lui chuchota:
« Hé! Faudrait p’têtre ouvrir les yeux et écrire. Tu trouves pas? T’as besoin d’parchemin? »
Bella lui glissa une feuille. Cette fille l’amusait bien!

Bella Jackson, deuxième année Gryffondor
« Darling, I’m a nightmare dressed like a daydream »

Cours nocturne  Privé 

Hélène était sortie du dortoir des Poufsouffles vers 22h58 . Elle était en retard . Très en retard . Elle courut vers la tour d'astronomie où elle allait assister à son premier cour à 23h, il ne s'agissait pas d'être en retard .

Elle adorait l'astronomie qu'elle pratiquait depuis toute petite avec son père .

Dans la salle, il n'y avait qu'une place libre à côté de deux filles qu'elle ne connaissait pas de Gryffondor et Serdaigle . Temps pis, elle n'avait qu'à pas être en retard . Elle pris place à côté d'elle, leur fit un sourire timide et sortit ses affaires .

La Serdaigle avait vraiment l'air de s'ennuyer, elle n'avait sorti ni parchemin ni plume et laissa échapper un baiement . En fait, elle devait plutôt être fatiguée, ses yeux se fermèrent même quelques instants .

La Gryffondor, elle, avait l'air plus intéressée par le cours, elle prenait frénétiquement des notes . Elle lança un regard à la fille aux couleurs bleues et lui glissa quelques mots et une feuille .

Ça amusa beaucoup Hélène qui se dit qu'elle n'avait sûrement pas ses affaires . "Peut être aura-tu aussi besoin d'une plume et d'encre si tu veux prendre des notes ." lui chuchota t elle en sortant ce qu'elle avait cité de son sac et en les posant devant elle .

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles

Cours nocturne  Privé 

« Hé! Faudrait p’têtre ouvrir les yeux et écrire. Tu trouves pas? T’as besoin d’parchemin? »

Soudainement tirée de son sommeil, Jennie sursauta violemment et en fit tomber le parchemin que sa camarade lui tendait. Ses joues prirent rapidement une couleur pivoine à l'idée que d'autres élèves aient pu la voir. Fort heureusement, le professeur avait le dos tourné à ce moment et semblait ne pas l'avoir remarquée.

"Pardon? Oh... Merci, je... je n'en avais plus!" bredouilla-t-elle à l'attention de sa voisine aux couleurs rouge et or, tout en ramassant le plus discrètement possible le morceau de parchemin tombé à terre. En se relevant, elle remarqua l'air amusé sur le visage angélique de la jeune fille blonde. *Est-ce qu'elle se moque de moi?* ne put-elle s'empêcher de penser immédiatement. Comme à son habitude lorsqu'elle était nerveuse, la jeune fille tentait de garder son expression la plus neutre possible. Jennie ne savait quelle attitude adopter, lorsque sa voisine de gauche lui tendit à son tour une plume et de l'encre. La jeune sorcière trouva que celle-ci avait l'air moins impressionnante. Elle décida donc de lui adresser un sourire timide, avant de lui répondre:

"C'est gentil à toi, mais ça j'ai", et, joignant le geste à la parole elle sortit sa propre plume et de l'encre.

La fillette inscrivit rapidement le titre du cours et la date du jour sur son parchemin. Elle avait conscience qu'elle était en train de passer pour quelqu'un de très étrange, probablement asocial. Il fallait faire quelque chose pour changer ça, l'occasion de se faire des amies ne se représenterai peut-être pas de si tôt. Dans un élan de courage, elle adressa un regard à ses deux voisine et attendit que le prof ait le dos tourné avant de leur chuchoter:


"J'ai veillé tard hier, donc j'ai un peu de mal à rester concentrée aujourd'hui... Est-ce qu'une de vous deux pourra me prêter ses notes à la fin du cours?"

Elle avait parlé tellement vite et bas qu'elle ne savait pas si ses voisines avaient pu tout entendre, mais elle l'avait fait! Elle avait osé demander un service à de parfaites inconnues!

Cours nocturne  Privé 

"C'est gentil à toi, mais ça j'ai . J'ai veillé tard hier, donc j'ai un peu de mal à rester concentrée aujourd'hui... Est-ce qu'une de vous deux pourra me prêter ses notes à la fin du cours?" Répondit la Serdaigle en sortant une plume et de l'encre .

Hélène rangea celle qu'elle lui avait prêté, heureuse qu'elle ne se soit pas vexée . Elle avait l'air un peu perdue et Hélène se dit qu'elles pourraient peut être faire plus ample connaissance .

"Bien sûr mais je ne vais pas prêter mes notes à quelqu'un dont je ne connais pas le nom ! Moi je m'appelle Hélène Stevan et vous ?" se lança t elle.

Elle s'était rendue compte qu'elle et la Gryffondor ne s'étaient pas adressées la parole alors elle avait essayer de monter une discution pour elles trois et pas seulement Hélène et la Serdaigle ou la Gryffondor et la Serdaigle .

Elle reporta quelques instants son attention sur le cour pour prendre quelques notes, histoire de donner quelque chose de complet à sa voisine . Finalement, ce n'était pas plus mal qu'elle soit arrivée en retard, elle aura rencontré de nouvelles personnes !

Le professeur parlait du matériel dont ils auraient besoin au cours de l'année et jugeant que ce n'était pas essentiel, Hélène reporta son attention sur ses camarades .

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles

Cours nocturne  Privé 

La fille accepta le perchemin que lui tendait Bella. Aussitôt, à son autre côté, une fille lui proposa parchemin et encre, offre qu’elle déclina. Elle demanda cependant à ses deux voisines, si l’une d’elle pourrait lui prêter ses notes à la sortie du cours. Bella s’apprêtaità ouvrir la bouche, mais elle fit dévancé par la Poufsouffle, qui en profita également pour se présenter:
« Bien sûr mais j’en ne avis pas prêter mes notes à quelqu’un dont je ne connais pas le prénom! Je m’appelle Hélène Stevan et vous? »
Cette fois, la blondinette était bien décidée à répondre. Tout en écrivant, elle se présenta: «J’mapelle Bella.» La gryffone marqua une pause. Puis, remarquent que ce que disait le prof’ n’était pas trop important, elle enchaîna: «Jackson, pour le nom d’famille. » La fillette profita de se petit de moment de silence, ou seul on entendait le grattement des plumes sur le parchemin, pour observer ses deux camarades. Toutes les deux, elles avaient les cheveux châtains et les yeux bleus. Mais l’une était habillée en jaune et noir, tandis que l’aitre portait les couleurs de Serdaigle. D’ailleurs, elles ne connaissaient toujours pas le nom de cette dernière. Bella remarqua qu’elle était arrivée en bas de son parchemin. Elle le retourna, levant les yeux au ciel, pour voir les astres. Ils lui rappelaient son manoir en Ecosse, et les nuits qu’elle avait passées à dormir à la belle étoile, seule avec la nature des environs...

Bella Jackson, deuxième année Gryffondor
« Darling, I’m a nightmare dressed like a daydream »

Cours nocturne  Privé 

- Jennie, je m'appelle Jennie Burton, indiqua-t-elle à ses voisines.

Jennie était aux anges. Ses camarades semblaient plutôt sympathiques, et avaient envie de faire connaissance. Sa solitude allait-elle prendre fin aujourd'hui? La fillette, d'habitude si studieuse, avait soudainement perdu tout intérêt pour le cours. Elle prit un instant pour détailler ses camarades: Hélène lui ressemblait beaucoup, physiquement, ce qui incita sûrement Jennie à penser qu'elles pourraient bien s'entendre. Et Bella avait l'air si jolie, si seulement elle arrivait à s'en faire une amie, elle pourrait peut-être même voir sa cote de popularité grimper en flèche!
(Vous avez un petit aperçu du niveau d'obsession de Jennie pour la popularité :sweatingbullets: )

La petite sorcière réfléchissait à toute vitesse. Elle avait vraiment envie de se faire des copines, mais elle redoutait plus que tout de passer pour une élève indisciplinée aux yeux du prof. Optant pour la solution la plus sage, elle écrivit dans un coin de son parchemin:

Ça vous dirait qu'on se retrouve autour d'un chocolat chaud après le cours pour échanger nos notes et discuter?

Après avoir écrit ce message, elle le mit bien en évidence et l'indiqua discrètement d'un coup de plume à ses deux voisines.
Elle qui était si fatiguée quelques minutes plus tôt, était à présent bien alerte et réveillée. Après tout, elle n'avait pas cours demain matin, et elle avait suffisamment travaillé tous les autres soirs de la semaine, décompresser pourrait lui faire le plus grand bien!

Cours nocturne  Privé 

«J’mapelle Bella. Jackson, pour le nom d’famille. » lança la Gryffondor . Hélène décida qu'elle lui plaisait . Elle paraissait gentille, intelligente et pas trop prétentieuse comme une autre fille de sa maison qu'Hélène avait rencontrée quelques jours plus tôt .

- Jennie, je m'appelle Jennie Burton répondit la Serdaigle . Elle plaisait aussi à Hélène . Peut être allaient elles pouvoir nouer une amitié pensa t elle .

Elle écrivit quelque chose sur un papier puis, étant au milieu, elle le plaça devant elle et le tapota avec sa plume pour nous l'indiquer .
Ça vous dirait qu'on se retrouve autour d'un chocolat chaud après le cours pour échanger nos notes et discuter? lu Hélène .

Jennie n'avait sûrement pas envie que le professeur les remarque et les punisse aussi Hélène, même si elle ne pensait pas qu'il allait les voir, répondit de la même façon.

Pas de problème, vos cours finissent à quelle heure demain ? Moi à 17h et je peux pas ce soir, je suis super fatiguée . On en parle après le cour ? On peut manger ensemble si vous voulez . Elle le fit glisser sur le papier de Jennie et attendit la réponse . Elle patienta quelques instants puis se rappela qu'elle devait prendre des notes .

Elle commença à noter le cours en priant pour ne pas avoir manqué quelque chose d'important .
Dernière modification par Hélène Stevan le 16 mai 2018, 20 h 33, modifié 1 fois.

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles

Cours nocturne  Privé 

Apparement, la troisième fille s’appellait Jennie. Puis, cette dernière griffonna quelque chose dans le coin de son parchemin, et y points Le bout de sa plume. Bella plissa les yeux pour voire de quoi il s’agissait. Elle avait un peu de mal à déchiffrer cette écriture. La fillette crut cependant reconnaître les mots “chocolat chaud” et “après les cours”. Les deux premiers mots provoquèrent un sourire, les suivants donnaient du sens à la phrase. Bella en déduisait que JEnnie demandait si elles avaient envie de s’assoir autour d’un chocolat chaud, après le cours, pour très probablement échanger leures notes. Le sourire de l’an gryffonne s’élargit encore un peu à ses pensées: * Ohé, ici inspecteur Sherlock, professionnel en déchiffrage de messages secrets!*  Puis, elle vit Hélène agiter à son tour sa plume. Cette fois, elle n’esseya pas de lire le message. Elle voulait lire sur le visage de la fille, la réponse qu’elle avait donnée. *Hum. Sourire, yeux pétillants, attente dans le regard. Voyons voire.* Bella s’imaginait en train de tire sur sa pipe, à la manière de Holmes. *Je penche plutôt pour une réponse affirmative.* C’était à son tour d’écrire. La fillette plongea sa plume dans l’encre et griffonna: 
Partante! Surtout pour le chocolat chaud! Par contre, on va où? On a toutes des salles communes différentes, et je doute que les professeurs apprécieraient qu’on traîne dans le château...
Ah, oups. Avec tout son détectivisme je sais, ça n’existe pas, mais je n’aviais pas d’autre mot en tête :innocent:
elle en avait-il complètement oublié le cours. Elle se reconcentra donc sur les explications de Mr. Briggs, notait tout ce qu’il y avait à noter, et attendit une réponse.

Bella Jackson, deuxième année Gryffondor
« Darling, I’m a nightmare dressed like a daydream »

Cours nocturne  Privé 

Partante! Surtout pour le chocolat chaud! Par contre, on va où? On a toutes des salles communes différentes, et je doute que les professeurs apprécieraient qu’on traîne dans le château...

Aïe, le couvre-feu... Dans sa hâte de se faire de nouvelles amies Jennie n'y avait absolument pas pensé... Pour être honnête, elle ne s'était jamais penchée sur le règlement et ne savait même pas dans quelles parties du château elle avait le droit d'être à cette heure si tardive. Elle n'avait pas lu ce règlement, car d'habitude, son comportement était toujours parfait. A quoi bon lire des règles que de toutes façons, elle respectait par instinct? En y réfléchissant bien, elle s'était effectivement fait punir une fois. Une fois où, comme en ce moment présent, elle bavardait trop. Mais le cours de mathématiques auquel elle assistait alors était si facile! La fillette sentait encore le rouge lui monter aux joues lorsqu'elle repensait à cette affreuse heure de colle. D'ailleurs, à quoi ressemblait une punition dans le monde des sorciers? Jennie chassât cette pensée aussitôt: hors de question qu'elle ait à le découvrir! Puisque se retrouver dans le château après le couvre feu était décidément hors de question, Jennie changea de stratégie.

Demain, 17h, dans le parc? écrivit-elle bien gros sur son parchemin. Ainsi elles auraient d'autant plus de temps pour bavarder et faire connaissance. Il faisait encore beau par ce mois de septembre, autant en profiter!

Cours nocturne  Privé 

Partante! Surtout pour le chocolat chaud! Par contre, on va où? On a toutes des salles communes différentes, et je doute que les professeurs apprécieraient qu’on traîne dans le château... nota une des filles, Demain, 17h, dans le parc? écrivit l'autre .

Hélène n'eut pas le temps de sortir du papier et de tremper sa plume dans l'encre que le professeur annonça la fin du cour . Telle tous les autres, elle rengea ses affaires à la hâte puis suivi Bella et Jennie hors de la salle . "Demain, 17h devant la Grande Salle ! Bonne nuit !" leur lança t elle .

Pressée et fatiguée, elle descendit les escaliers quatres à quatres pour regagner sa salle commune . Cette heure l'avait ennuyée mais elle était heureuse d'avoir rencontré ces deux filles et elle espérait qu'elles pourraient apprendre à se connaître .

Dans sa hâte, elle n'avait pas vu que son sac était resté en haut de la tour . Rouge de honte, elle remonta, croisant tous les élèves moins sots qu'elle en priant pour que la salle soit ouverte . En haut, la Gryffondor et la Sersaigle étaient toujours là . Elle les dépaça, passa devant un professeur étonné en marmonnant un "D'solée, j'ai oublié mon sac m'ieur ..." . Elle le ramassa et refit le même chemin en sens inverse .

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles