Astronomie

Inscription
Connexion

Une rencontre facétieuse.  Privé 

La première année avait enfin fini son devoir de métamorphose qui avait été assez long.Elle lorgna la salle commune du regard pour voir s'il y avait quelqu'un avec qui elle pourrait bavarder un peu,mais absolument aucun serdaigle n'était présent. Pour un vendredi soir, ce n'était pas très amusant, la fillette ne savait pas quoi faire pour s'occuper. Après mûre réflexion sur les peu de possibilités qui s'offraient à elle, Blueberrye décida d'aller observer les étoiles. La rouquine aimait beaucoup rêvasser en regardant les nuages ou les astres, car cela permettait de laisser libre cours à son imagination et à ses pensées. La bleue prépara sont sac pour aller dans la meilleure place ou tu pouvais voir la nuit étoilée ; la tour d'astronomie, la plus haute du château. L'Aiglonne emporta une courte pointe, une bouteille d'eau, une paire de jumelles ainsi que sont carnet à dessin, au cas ou l'inspiration viendrait.La serdaigles,ses lorgnettes au coup, partit de la salle commune et commença à monter quatre à quatre les escaliers. La jeune fille passa à côté du tableau du chevalier du Catogan qui s'énerva de l'impolitesse que les jeunes ont aujourd'hui.

-Hé, tu peux au moins dire Bonjour.

-Désolé Chevalier, je ne vous avais pas vu.

-C'est ça ! Grommela-t-il.

Elle continua sa route, sans faire attention au chevalier. À bout de souffle, elle arriva enfin à destination.*Je crois que je vais devoir améliorer mon cardio* La jeune sortit de son sac à bandoulière une couverture qu'elle étala sur le sol,puis se coucha confortablement sur cette dernière. Il n'y avait personne dans la tour. *La température est parfaite, le ciel n'a aucun nuage et c'est la pleine lune. Je ne comprends pas pourquoi il n'y a personne ici.*Ne laissant pas cette question perpétuée ,Blue prit ses jumelles et commença à scruter la voûte céleste.* La lune est splendide ce soir,je me demande s'il y a des loups-garous à notre école* Aucunement appeurée par cette possibilité,la rouquine continua à divaguer dans ses pensées tout en contemplant les étoiles.

« Les rêves sont la littérature du sommeil. »