Botanique

Inscription
Connexion

P pour Piètre

Image


02 novembre 2041



En se dirigeant vers les serres de verre qui abritaient sans doute une majorité des plantes magiques disponibles sur le territoire anglo-saxon, Wendy humait avec bonheur le vent d'automne qui se chargeait de différents parfums au fur et à mesure de son avancée. Elle avait adoré le premier cours de Botanique, à présent la passion de sa tante pour le jardinage ne lui paressait pas si ennuyante que ça, bien que dans le monde moldu les plantes étaient réellement chiantes aux yeux de la seconde année. Si Tante Lucie voyait ces serres elle ne s'en remettrait jamais. Voilà probablement pourquoi elle n'était pas sorcière. Trop d'un coup. Etant donné sa capacité à s'extasier sur des simples tulipes, la vue d'un Mimbulus Mimbletonia l'aurait probablement achevée.

Wendy s'amusait au milieu de ses pensées et en oublia presque d'écouter les premières instructions du Professeur. Monsieur Fawley était un homme au regard animé mais à l'expression un tantinet triste. Sans doute plus heureux avec les plantes qu'avec les humains, avait pensé Wendy en le voyant pour la première fois. 

Les Serpentards partageaient leurs cours de Botanique avec la maison Gryffondor, et Wendy se retrouva à une table avec une fille de son dortoir, Meredith, et une petit brune aux allures de garçon manqué qui venait sans aucun doute de chez les rouges. Mr Fawley annonça qu'il allait distribuer les copies corrigées de leur précédent devoir avant de leur dévoiler le contenu un peu spécial de ce second cours. Intriguée, Wendy attendit patiemment sa copie sans trop de pression, elle avait passé un temps remarquable à rédiger son premier devoir et elle espérait obtenir au moins un E. Sans un mot, le professeur s'approcha de leur table et tendit tour à tour les copies aux fillettes.

Les yeux de Wendy tombèrent immédiatement sur la lettre P entourée en rouge au feutre gras sur le haut de sa copie et sa mâchoire se décrocha. Elle lut rapidement la note rédigée à côté de la lettre insultante. Le rouge lui été monté aux joues en une seconde. Hors-sujet. Elle avait fait un putin de Hors sujet. Un Hors-sujet qui lui avait pris 3h à rédiger alors qu'elle aurait pu utiliser ce temps pour s'entraîner ! Bouillonnante, elle enfonça la feuille de papier au fond de son sac d'un grand geste rageur. Ses yeux tombèrent sur ceux de la deuxième année d'à côté. Les yeux plissés, Wendy siffla :

- Qu'est-ce que tu regardes comme ça, tu veux un autographe ?

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

P pour Piètre

D'une marche lente, Esmée se dirigea à son prochain cours. N'étant pas du matin, elle préférait aller à son rythme. Et, elle n'avait pas spécialement envie d'étudier les plantes. De plus, la botanique ne l'intéressait pas des masses.. Mais tout ça était secondaire, car depuis sa rencontre avec Audric, la petite ne pensait et ne se préoccupait à rien d'autre que ce dernier. Elle avait même oublié de rejoindre Aria devant la grande porte pour faire le trajet ensemble ... Toujours songeuse, elle sortit du château. Mais il ne lui suffit que d'un seul pas pour la réveiller : «Il caille !» - grogna-t-elle en rangeant directement ses mains dans ses poches. Réalisant cette fin d'automne, Esmée râla de plus belle en fermant davantage sa robe de sorcière. Elle releva difficilement sa bouille et vit que la sphère de verre n'était plus très loin. Ainsi, elle se rua en cours la tête en avant. Essoufflée, Esmée essuya correctement ses chaussures puis renifla avant d'ouvrir la porte de botanique.

Ses camarades étaient déjà tous présents et assis, mais heureusement pour elle Mr Fawley n'était pas encore arrivé. Esmée s'avança dans la salle en cherchant son ami. Cependant Aria ne lui avait pas gardée de place. Cette dernière devait sans doute la bouder pour tout à l'heure. Esmée souffla et se plaça, sans faire attention, à côté d'une fille assez particulière ... Elle avait des cheveux rouges! En la reluquant, la gryffone sentit la bonne humeur de cette dernière. Les minutent passèrent et la petite se désintéressa de sa voisine et retomba dans ses songes.

*J'aime bien ses yeux, c'est dommage qu'il les cache avec sa fran...*
- Miss ? Veuillez prendre copie.

Rattrapée par la réalité, Mr Fawley observa intensément l'élève. Il avait l'air de s'impatienter, Esmée écarquilla les yeux : *depuis quand il est là lui*. Je ne me répéterai pas Peterson. Ne voulant pas se faire punir inutilement, elle prit la feuille en le remerciant. «Bien» répondit-il sèchement avant de continuer sa distribution de notes. La fillette porta alors son attention sur sa copie *Acceptable ... Ça va*. Ne faisant pas attention à la correction, elle posa son devoir en regardant celle de sa voisine. Elle venait de se prendre un Piètre! Esmée leva alors les yeux et vit la fillette déconfite. Elle changea vite d'expression et rangea nerveusement sa copie dans son sac. Esmée pouffa. Les sauts d'humeurs de sa voisine lui firent bien rire. Cependant sa camarade prit mal sa réaction et lui fit remarquer. N'aimant pas sa réplique, Esmée lui répondit méchamment :

- J'ai pas besoin de la signature d'une piètre !  J'veux pas devenir bête comme toi !
- Du calme au fond ! Lâcha le professeur irrité.

Mr Fawley dévisagea sévèrement Esmée. Il ne comprenait pas pourquoi elle était préfète et l'avait dans son collimateur depuis le début de l'année. La petite baissa son regard en bougonnant puis, elle posa brusquement son manuel sur la table.
Dernière modification par Esmée Peterson le 11 février 2018, 12 h 52, modifié 2 fois.

.
Esmée est en 4ème année RP
Audsée # Jo' le pti'frère

P pour Piètre

La petite brune venait de répliquer avec mordant et Wendy s'apprêtait à cracher de nouveau son venin mais l'intervention de Fawley à leur adresse la stoppa net dans son élan. La tête encore penchée en direction de son sac, elle regarda par en dessous sa voisine sortir bruyamment son manuel de Botanique en grommelant. Elle sentait que son visage émanait une forte chaleur. Elle balaya rapidement la classe du regard et remarqua que la fille avec qui sa voisine était d'habitude toujours collée les observait avec attention, à quelques tables de là. La vue de son visage ramena la mémoire à la deuxième année. Fawkes et Peterson. Un sourire mauvais remonta le coin droit de la bouche de la fillette. Sur sa gauche, Meredith faisait semblant de rien entendre, ce qui eut le don d'énerver davantage Wendy. Comment pouvait-on être aussi impassible ?! Elle vérifia du coin de l'oeil que le professeur n'était plus tourné vers leur table. Il était à présent occupé à remettre leurs copies corrigées à une table de Serdaigles. Wendy se pencha doucement vers sa voisine de droite et siffla à l'intention de la Gryffone :

-  T'as pas besoin de moi pour devenir bête Peterson, même ta meilleure copine l'a remarquée t'as vu ? dit-elle en faisant un signe de tête en direction de la rouge d'en face qui avait à présent le nez plongé dans son manuel.

- C'est bien pour ça qu'elle t'as laissé toute seule non ?

Sur ce, elle se redressa et sorti à son tour son manuel avec fracas sur la table. Mr Fawley se retourna brusquement en un froncement de sourcils et planta ses yeux dans ceux de la petite brune d'à côté. Wendy se délecta de constater que l'enseignant ne semblait pas porter la préfète des rouges dans son coeur. Tsss c'est ça la préfète des rouges ?! songeait Wendy. Elle pensa à sa préfète à elle, Phoebe, et un amer sentiment de fierté la traversa. Décidément la maison des lions n'avait rien à lui apporter. 

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

P pour Piètre

Esmée regrettait d'être venue. Déjà qu'elle n'appréciait pas tellement le professeur de Botanique, elle devait supporter l'humeur de sa voisine. Cherchant une plume dans son sac, elle pensa à Aria. La prochaine fois, Esmée ne l'oubliera pas. Son amie était certes bizarre mais au moins elle n'était pas énervante. Ne voulant pas d'autre ennui, Esmée mit son coude sur la table et posa sa tête sur sa main. La petite venait de créer un mur entre elles. Mr Fawley venait de finir de distribuer les copies et commença alors rapidement son cours :

- Veuillez ouvrir votre manuel à la page 120. Nous allons étudier les Mandragores. Que pouvez-vous me dire sur cette plante ? 

Il eut un grand silence. Esmée observa ses camarades, personne n'avait la réponse. Ayant peur de se faire interroger, elle ouvrit vite son livre. Inquiète, elle chercha des éléments sur la Mandragore, mais  sa voisine l'interrompit. Cette dernière lui chercha encore des poux. Après avoir fini de l'embêter, elle fit un énorme bruit avec son manuel. Le professeur fixa alors Esmée. La petite n'était pas une cafteuse et ne montra pas sa camarade du doigt. Finalement elle aurait dû... En effet, il crut qu'Esmée était l'auteur de cet éclat. Voyant son air sévère, elle baissa la tête en espérant ne pas attirer sa colère. «Bien. Il semblerait que Miss Peterson ait une connaissance sur le sujet.» .Esmée ne répondit pas. Elle restait immobile en espérant qu'il se lasse vite. «Non ? Alors cessez de déranger mon cours.» Le professeur continua par la suite en répondant à sa question sur les Mandragores. Esmée était en colère et n'allait décidément pas se laisser faire. Elle ne savait pas qui était cette dernière mais elle était allée trop loin. Ainsi, elle lui adressa d'une voix faible et menaçante :

- Ça te fait rire?! Tu vas bien charger dehors!

Esmée fit craquer ses doigts pour l'intimider. Aria la regardait inquiète. Son amie la connaissait et savait que cette histoire allait mal se finir. Une fin signée à la Esmée. 
Dernière modification par Esmée Peterson le 23 février 2018, 9 h 19, modifié 1 fois.

.
Esmée est en 4ème année RP
Audsée # Jo' le pti'frère

P pour Piètre

Amusée, Wendy se retint d'afficher un grand sourire lorsque le professeur interrogea sardoniquement sa voisine de table au sujet des Mandragores, le sujet du cours. Alors que celle-ci restait muette, Wendy pensa que la petite brune avait un certain mordant. Après tout elle aurait pu la dénoncer. Au lieu de ça elle garda le silence. « Non ? Alors cessez de déranger mon cours. » 
Alors que Mr Fowley reprenait son discours explicatifs ô combien passionnant sur les Mandragores, Wendy était partagée entre l'envie de suivre le cours - elle aimait vraiment la Botanique - et celle de continuer à lâcher ses nerfs sur sa voisine. Alors qu'elle allait se décider à sortir sa plume et prendre des notes, elle entendit sa voisine articuler :

- Ça te fait rire?! Tu vas bien charger dehors !


Sur ce, elle fit craquer ses doigts de manière ostentatoire en adressant un regard mauvais à Wendy.

- Tu me menaces là ? demanda Wendy en oubliant presque de chuchoter. Elle jeta un bref coup d'oeil par dessus son épaule pour s'assurer que le professeur n'était pas dans leurs alentours. Les deux épais sourcils de la verte s'étaient arqués en un étonnement sincère.

- Sérieux, t'es préfète et tu me menaces ? répéta Wendy. A présent elle regardait sa voisine d'un oeil louche en se demandant si la gryffone avait vraiment du cran ou si elle était tout simplement stupide. Le cours finirait dans 45 minutes, et le chemin allant des serres au château était beaucoup trop exposé pour que la rouge puisse sans prendre à elle sans être vue de tous. 

Wendy se retourna vers sa voisine de gauche et s'apprêta à lui glisser un commentaire mais le regard courroucé de Meredith luit fit changer d'avis. Sa camarade de maison était une vraie intello et si un Troll des montagnes était entré dans la serre pour faire un massacre Meredit lui aurait sans doute intimé de se taire et d'arrêter de perturber la classe.

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

P pour Piètre

Encore une fois Esmée était en colère. Et après avoir sorti cette phrase elle ne pouvait plus se défiler. Ne  voulant pas exploser maintenant, elle prit son stylo et essaya de suivre le cours tranquillement. Mais sa voisine ne  la laissa pas faire. Elle répliqua au quart de tour avec une voix assez élevée. Esmée paniqua et observa, en même temps que sa camarade, le professeur. Il paraissait n'avoir rien entendu, et présenta même une mandragore, qui était encore dans son pot, aux élèves. Elle souffla et posa son stylo. Elle tourna d'un coup sa tête vers l'intéressée. À ce moment, on pouvait lire l'agressivité d'Esmée  rien qu'avec son visage. Ses plis était creusés, son regard était noir et ses lèvres était retroussées. Dans ce duel, sa voisine fut la plus rapide et la questionna sur ses compétences de préfète. Elle avait raison, Esmée ne remplissait pas son rôle surtout quand elle menaçait une élève dans un cours de Botanique. Mais, à ce moment, ça ne l'importait pas et elle lui répondit :

- T'es allée trop loin cheveux rouges.

Ces mots voulaient dire «fait ta prière, car en sortant t'es morte». Mr Fawley passa à côté des deux filles, il était assez dépité. Le professeur portait à son bras un carton. Il y sortit des casques et les donna à Esmée. Elle devait les faire passer à ses camarades. Avant de se diriger vers une autre file il murmura distinctement «C'est le dernier avertissement que je vous donne Miss.» Esmée ne répondit pas et ne regarda même pas sa voisine. Elle mordilla sauvagement sa lèvre en zieutant Aria. Rien qu'avec un regard, Esmée comprit la pensée de son amie : «fait attention Esmée, ce n'est pas ta première dispute. Tu sais ce qui va t'arriver ensuite». Elle était certaine de la phrase au mot près. Mais ça ne lui suffit pas pour la calmer. Elle regarda en l'air. Le professeur avait fini de distribuer les casques et il les invita à les enfiler. Esmée ne comprit pas trop pourquoi mais, elle le mit. Après une bonne inspection des élèves Mr Fawley enleva la plante du pot. Le bruit était infernal même avec la protection. Esmée mit directement ses deux mains sur le casque, pour se protéger inutilement de ce cri. Elle observa la mandragore, c'était vraiment dégoutant. Elle se leva pour mieux la voir et aperçut qu'une élève du troisième rang s'était évanouie. Le professeur avait bien sûr vu la scène et avait remis la plante dans son pot pour venir en aide à cette dernière. Quand il eut la fille dans ses bras, il ordonna à la classe: «J'amène Miss Jane à l'infirmerie. Faites donc les exercices de la page 132. J'espère ne pas entendre de chahut à mon retour.» il observa spécialement Esmée. Il sortit ensuite de la classe et la préfète tourna vite les feuilles de son manuel.

.
Esmée est en 4ème année RP
Audsée # Jo' le pti'frère

P pour Piètre

Wendy apprécia la gêne de Peterson à l'évocation de son rang de Préfète. Elle avait à l'évidence visé juste, la jeune rouge ne se sentait pas à la hauteur de son badge. Elle observait avec un amusement teinté d'appréhension la rage monter au visage de sa voisine de table.

- T'es allée trop loin cheveux rouges.


La verte sentait sa camarade fulminer, et pour une raison inexplicable cela semblait diminuer sa propre colère. Wendy n'eut pas le temps de demander à Esmée ce qu'elle avait l'intention de faire subir à ses cheveux, Mr Fawley venait d'atteindre leur hauteur et leur intimait à présent d'enfiler les casques de protection en fourrure destinés à protéger leurs délicates oreilles d'apprentis sorciers des cris menaçants des mandragores. Wendy tendit l'oreille lorsque le professeur de Botanique murmura une énième remontrance à l'égard de sa voisine. Un sourire narquois naissait sur le visage anguleux de la jeune anglaise mais il fut rapidement remplacé par une expression de dégoût lorsqu'elle remarqua l'odeur des casques de protection. Wendy jeta un oeil à Meredith qui avait déjà enfilé son casque et était à présent concentrée sur la démonstration que le professeur Fawley s'apprêtait à faire. Dans un soupir exaspéré, Wendy laissa mourir la remarque cynique qui lui piquait les lèvres et se contenta de plaquer la fourure protectrice contre ses oreilles en grimaçant.

Le dégoût se transforma en horreur lorsque le pied de mangradore fut arraché par Mr Fawley. Une plante aux faux airs de bébé gesticulait misérablement à bout de bras du professeur. Oscillant entre répulsion et curiosité maladive, Wendy ne pouvait détacher ses yeux de la créature. Jusqu'à ce que Jane tourne de l'oeil. La jeune fille était tombée comme au ralenti, et aucun son ne se fit entendre lorsque son corps s'écroula par terre. La faute aux casques de protection. La scène était presque irréelle. Le professeur Fawley se dépêcha d'enfouir la mandragore gémissante dans un pot de terre et retira ses protection en indiquant aux élèves d'en faire autant. Sans attendre il chargea la fille inconsciente dans ses bras et parti pour l'infirmerie en leur laissant quelques instructions.A peine était-il sorti que le volume sonore habituel d'une classe laissée sans professeur s'installa. Tous les élèves piaillaient et échangeaient sur ce qui venait de se passer. Wendy se contenta de noter dans sa tête la façon dont Jane était tombée pour la raconter à Anna dès qu'elle en aurait l'occasion. Après tout elle n'était pas en réel danger, on avait donc bien le droit de rigoler un peu non ?

Elle se remémora alors les intentions hostiles de sa voisine et se pencha instinctivement vers son sac pour saisir sa baguette et la poser sur la table entre elle et Meredith. La préfète semblait s'être plongée dans les exercices donnés par le professeur. 

- Alors Peterson, on tente de redorer son badge devant Monsieur Fawley ? lança-t-elle d'un air narquois sans tourner la tête vers son interlocutrice. Curieusement ça l'amusait de pousser la rouge à bout. Non pas que Wendy ait une quelconque affinité pour les bagarres. Son faible gabarit et son ossature fragile faisait d'elle une piètre adversaire. Mais elle avait d'autres qualités. 

- C'est pas ça qui fera de toi une vrai Préfète, ajouta-t-elle en ouvrant elle aussi son manuel page 132 .

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

P pour Piètre

Le nez sur son manuel, elle essaya de comprendre vainement les exercices. Mais sa voisine, ne voulait pas lâcher l'affaire. Elle lui parlait de son poste de préfète. Esmée l'ignora. Certes, elle n'était pas digne de son insigne. Elle le savait très bien mais, ce n'était pas de sa faute. La direction aurait dû prendre plus de temps avant de la lui donner. Ainsi, elle ne lui répondit pas et continua de lire sa feuille. Voulant répondre à la question: "Où se trouvent généralement les mandragores ?", elle chercha nerveusement des éléments dans ses cours.  Cependant, sa camarade lui adressa une autre pique. Décidément, elle ne la laisserait pas tranquille. Esmée recula donc sa chaise et la toisa mécontente.

- Qu'est-ce que t'as ? T'as pas entendu le prof ?

Elle voulait certainement attirer des ennuis à Esmée. Cette perspective l’effraya. Ainsi ne pouvant plus se retenir, elle enchaîna :

- Puis t'es qui ? T'as quoi contre moi ? T'es bizarre, t'as pas d'autre occupation.

Esmée souffla. Pouvoir répondre à l'enquiquineuse sans représailles lui fit du bien. Elle en profita donc et continua de se défouler dessus en espérant d'avoir fini avant le retour de Mr Fawley. D'une traite et sans retenir sa voix, elle l'insulta. Des mots grossiers, n'étant pas appropriés pour une fille de douze ans, sortirent par la suite. Les élèves se retournèrent alors tous sur elles. Quand Esmée eut fini, elle remarqua qu'elle était devenue le centre d'attention. Ce n'était pas  bon. Elle adressa donc un regard à Aria. Son amie avait pris l'habitude de l'aider dans ses moments, ainsi après un petit raclement de gorge, elle s'adressa à ses camarades :

- Bon, je crois qu'il vaudrait mieux finir notre travail. Aria jeta un œil froid à toute la classe. Elle était de nature joyeuse, mais en cours elle était studieuse.

.
Esmée est en 4ème année RP
Audsée # Jo' le pti'frère

P pour Piètre

Image

Wendy savait qu'elle tirait sur la corde mais ça n'avait aucune importance, elle était furieuse. Furieuse contre le monde entier. Elle savait que provoquer un incident en cours n'allait rien arranger à ses affaires ; ça n'allait pas transformer son P en E, ça n'allait pas rectifier ses erreurs de Capitaine des Crochets d'Argent, pas plus que décider Jackie à répondre à sa lettre. Mais les vannes étaient ouvertes, il était trop tard pour faire marche arrière, surtout maintenant que la préfète des rouges avait mordu à l'hameçon. Un flot d'insultes déferla de la bouche de sa voisine et en quelques secondes leur table devint le point central de la classe. Le feu aux joues, Wendy recevait la monnaie de sa pièce sans rien dire. C'était à la fois humiliant et jouissif. Toute cette rage qui sortait, elle en avait besoin, elle en voulait davatange. Les yeux brillants, elle profita de l'intervention de l'amie d'Esmée pour attraper d'un geste vif sa baguette posée sur la table entre elle et Meredith. Elle évita soigneusement de croiser le regard se son amie de dortoir qui n'avait pas manqué de comprendre ce qu'elle s'apprêtait à faire. Avant que Meredith puisse intervenir, Wendy se tourna vivement vers Esmée, baguette pointée.

- Qu'est-ce qu'ils ont mes cheveux rouges ils te dérangent ? Voyons voir ce que tu pense de ça... Calvorio !

Le sortilège de Wendy toucha la rouge en pleine tête et sa longue tignasse brune disparu aussitôt, faisant apparaître son crâne nu, vision à la fois comique et quelque peu effrayante. La deuxième année n'avait pas du tout envisagé d'aller aussi loin, mais l'absence du professeur et la pression du regard des autres avaient suffit à mettre le feu aux poudres. Après tout c'était Esmée qui avait commencé par la menacer en faisant craquer ses phalanges ! Quelques éclats de rire retentirent, mais Wendy se retint de pouffer et resta concentrée sur son adversaire, une partie de son cerveau tournée vers l'extérieur et le retour de Mr Fawley. La petite Stone avait gagné ses deux duels précédents lors des tournois amicaux, et son manque de confiance pouvait se trahir dangereusement ces derniers temps. La main crispée sur sa baguette, Wendy attendait la suite, le souffle saccadé.

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”

P pour Piètre

Aria calma certaines personnes et les élèves commencèrent même à s'assoir. Cependant ce ne fut pas le cas de la fille aux cheveux rouges. Cette dernière prit sa baguette et s'énerva sur Esmée. La préfète mit ses mains sur son crâne, plus de cheveux. Une serpentard s'écria «Wendy !?» . *Wendy* répéta de nombreuses fois dans sa tête. Elle n'oubliera pas ce prénom. Des rires se firent entendre et Aria cacha son visage. Elle sut et ne voulut pas voir la suite des événements. Esmée releva son visage. Elle était furieuse. Ses cheveux, elle s'en moquait, mais qu'on lui lance un sort de manière lâche, ça elle ne lui pardonnerait pas. Vélocement, elle sortit alors sa baguette et cria distinctement :

- Limacius Eructo

Le sort la toucha. Esmée maîtrisait ce sortilège comme sa poche. Elle s'était entraînée dessus pour se venger d'Helmet. Elle n'avait pas aimé son cadeau de Furunculus. Le garçon était malheureusement plus fort et ingénieux que cette dernière. Penser à lui l'énerva davantage. Elle s'avança donc vers Wendy en l'appelant furieusement. La pauvre crachait limace sur limace. Mais ça ne calma pas Esmée. Sa camarade l'avait bien cherché. C'était de sa faute si maintenant elles étaient dans cette situation. Ainsi, sans scrupules, Esmée était en train de lancer un nouveau sortilège. Cependant le professeur arriva à temps et fit expulser la baguette de la préfète. Il était énervé.

- Il me semble vous avoir donné des exercices à faire.

Les élèves étaient tous debout et faisaient des vas et viens entre les deux intéressées et Mr.Fawley. Après un bref coup d’œil à sa montre, le professeur jugea bon de finir son cours un peu plus tôt :

- Ne pouvant, visiblement - précisa-t-il en toisant les deux jeunes filles - plus faire cours, vous pouvez disposer. Sauf vous. Il les désigna avec l'aide de sa baguette. La salle se vida et il ne restait plus que le professeur et les deux élèves. Mr.Fawley continua alors sèchement:

- Alors ?

Esmée croisa les bras. Elle était trop énervée pour parler. Il n'en sortirait rien de bon, à quoi se justifier. Elle pensait qu'il ne l'aimait pas et que ce dernier ne se gênerait pas à l'inculper de tout.

Précision : Helmet est un pnj

.
Esmée est en 4ème année RP
Audsée # Jo' le pti'frère

P pour Piètre

Wendy n'avait pas imaginé que la situation puisse déraper à ce point. Elle venait à peine de laisser échapper un grand éclat de rire face au crâne nu de la préfète lorsque celle ci, sans même prendre le temps de réaliser qu'elle n'avait plus de cheveux, se jeta férocement sur sa propre baguette.

Limacius Eructo ! 

Le jet de lumière frappa Wendy en pleine poitrine, et à la place du cri d'effroi qu'elle était sur le point de laisser s'échapper surgit une énorme limace baveuse qui vint s'écraser à ses pieds dans un bruit écoeurant. Les autres élèves, à présent pleinement concentrés sur le feu de l'action poussèrent des exclamations de dégout et quelques rires fusèrent. Wendy voulu cracher des jurons à la tête de Peterson mais là encore deux mollusques jaillirent de sa bouche, l'empêchant de se faire comprendre. Wendy, à moitié debout se tenait à la table, secouée de tressaillements. Esmée semblait ne pas vouloir s'en tenir là. La baguette en main, elle s'apprêtait à lancer un autre sort à la verte lorsque la voix familière du professeur Fawley se fit entendre : 


- Il me semble vous avoir donné des exercices à faire. 

Personne ne l'avait entendu rentrer dans la serre et le silence s'installa, implacable. Il s'avança en direction des deux fillettes au centre de l'attention, son regard s'arrêta un instant sur la tête dépourvue de cheveux de la rouge puis il vint se fixer sur Wendy. Celle ci avait la nausée. Son teint d'habitude laiteux avait viré lait caillé. Elle tenta de respirer un grand coup et...ce qui devait arriver arriva. Un énième haut-le-coeur secoua la poitrine de la deuxième année et elle se vit avec horreur vomir une limace particulièrement gluante qui atterrit directement sur les chaussures du professeur de botanique.

Celui ci se contenta de souffler d'un air déçu.

- Ne pouvant, visiblement plus faire cours, vous pouvez disposer. Sauf vous. 

Wendy n'avait même pas relevé la tête, elle tentait désespérément de retrouvé un peu de dignité mais le maudit maléfice lancé par la préfète ne lui laissait aucun repos. Elle savait que le prof s'adressait à Esmée et à elle-même. Elle entendit le bruit familier des élèves quitter les serres précipitamment en chuchotant. Wendy sentait la sueur couler sur son front. Un mélange de haine et de honte. Elle entrouvrit les yeux et releva la tête. Esmée se tenait droite, les bras croisés, l'air défiant. 

- Alors ? s'enquit sévèrement le professeur.

Wendy respira un grand coup et entama une explication farineuse. Elle fut interrompue au bout de six secondes et demie par un nouveau flot de limaces. Le professeur Fawley s'écarta vivement au premier signe de rejet. Esmée restait muette. Comprenant qu'il ne tirerait rien de la situation, il prit quelques secondes pour réfléchir, massa ses arcades avec les deux doigts de sa main gauche et finit par s'adresser aux deux fillettes.

- Bien. J'imagine que vous êtes conscientes de ma déception, surtout vous Miss Peterson, je pensais que ce badge signifiait quelque chose pour vous. Il marqua un temps de silence, mais l'effet   dramatique fut perturbé par les petits gémissements malheureux que laissait échapper Wendy.

- Pour commencer je retire 50 points à vos maisons respectives. De plus, vous aurez tout le temps de vous expliquer lors de votre retenue quotidienne du dimanche. J'ai bien dit quotidienne, Miss Peterson, ne faîtes pas ses yeux là, vous l'avez bien cherché. Vous serez chargées de nettoyer la remise dimanche prochain, sans baguette magique bien évidemment... Et pour les autres dimanches ne vous inquiétez pas, j'ai plein de ressources, ajouta-t-il comme pour ne laisser aucun doute sur l'enfer qu'elle allaient devoir vivre.

Wendy avait peine à rester concentrée. Elle avait la sale impression que les limaces devenaient de plus en plus rapides à pousser les parois de sa bouche et elle n'osait même plus essayer de parler de peur d'aggraver la situation. N'y tenant plus, elle s'assit sur sa chaise et prit sa tête entre ses mains, les jambes écartées. Monsieur Fawley sembla prendre conscience de la situation et fini par conclure.

- A présent vous pouvez disposer Miss Peterson. Je me charge d'amener Miss Stone jusqu'à l'infirmerie. Décidément vous avez décidé de m'y faire passer la journée ! 

Il glissa délicatement un bras sous celui la verte et la souleva tout en essayant de maintenir son corps le plus loin possible de la direction des jets de limaces. Arrivé à la porte de la serre il fit volteface.

- Finite, lança-t-il simplement en pointant de sa baguette la tête de la rouge avant de reprendre son chemin.

FIN

*TROISIEME ANNEE RPG* Poudlard 2040*
“- Is this real? Or has this been happening inside my head?
- Of course it’s happening inside your head, Harry, but why on earth should that mean that it is not real?”