Botanique

Inscription
Connexion

Respire, souffle, apprend ...

Année 2043, 1er Samedi de Septembre


Cela faisait maintenant quelques jours que vous aviez repris les cours et avec l'internat, c'était également le temps du premier week-end au château.

Tu voyais ce moment avec beaucoup de bienveillance. C'était pour toi l'occasion de profiter un peu de tout ce que tu aimais, mais également, d'oublier les longues semaines d'été en solitaire dans le grand manoir familial avec pour seule compagnie ton elfe de maison et tes animaux.

D'aisance, tu soupiras doucement tout en prenant la direction de la grande salle. Il était très tôt encore et nul doute que nombreux seraient les élèves à faire la grasse matinée, mais ce n'était pas vraiment dans tes habitudes, alors… Sans perdre de temps, tu allas prendre ton petit-déjeuner.

Malheureusement, tu étais seule à cette heure-ci et il n'était pas forcément agréable de se retrouver dans cette position à la vue de tous. Alors, pour faire bonne figure, tu te beurras deux tartines de pains que tu emportas avec toi alors que tu prenais la direction de la sortie du château, afin de gagner le parc afin de pouvoir profiter de l'air matinal.

Naturellement, tes pieds te conduisirent vers un endroit que tu affectionnais particulièrement… Les serres de botaniques.

Les larges panneaux de verre se trouvant au-dessus de ses dernières étaient bien ouverts pour profiter encore un peu de la fraîcheur du matin avant que le froid hivernal ne fasse ses premières apparitions.
Il semblait y avoir de l'animation à l'intérieur de la serre numéro une, alors, par curiosité, tu t'avanças jusqu'à la porte de cette dernière et la poussas timidement.

Une tartine toujours à la main, tu aperçus alors la professeur de botanique dont la belle chevelure blonde jurait beaucoup avec le vert de tous les feuillages environnant.

Timidement, tu t'avanças vers elle et demandas alors :

"Bonjour professeur ! Je peux vous aider à faire quelque chose ?"

Peux être que tu apprendrais quelques truc au passage non ?

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

La rentrée s'était déroulée relativement bien. Solar avait encore ses marques à prendre, notamment dans son rôle de Directrice de Maison... Et devait se retenir de rester tout le temps fourrée dans les serres, oubliant la paperasse et les diverses tâches dans son bureau au château. Mais ce matin-là, elle était décidée à replanter quelques plantes dans la première serre. Rien de bien extraordinaire, c'était juste de nouveaux plants de fleurs moldues, où un ou deux spécimens de dictame se cachaient au passage.

Commencer de bon matin, avec juste quelques tartines et un thé noir à la mangue dans l'estomac, c'était agréable. Solar sentait la fraîcheur de Septembre, et même s'il faisait clairement plus froid qu'au Brésil, elle appréciait grandement cette période de la journée. C'était calme, les oiseaux se réveillaient et piaillaient, quelques insectes montraient le bout de leurs antennes... Et les plantes s'abreuvaient de la rosée du matin.

La jeune femme retournait de la terre fraîche dans un coin de la serre, habillée d'une salopette et d'une chemise par-dessous, une tenue plus adéquate qu'une robe légère pour faire de la botanique. Elle n'entendit pas tout de suite une élève entrer par curiosité. Ce que faisait Solar n'était pas extraordinaire, et les plantes du jour non plus (à part ce merveilleux dictame), alors Cassandre ne risquait pas d'être impressionnée. Lorsque la jeune fille proposa son aide, Solar se retourna vers elle un peu surprise au début, mais son sourire s'afficha bientôt sur son visage qui comportait quelques traces de terre sur le nez. Elle remit une mèche rebelle en place, et ajouta encore un peu de terre sur une de ses joues au passage tandis qu'elle se relevait:

"-Oh, bonjour ! Est-ce que tu pourrais me donner un des plants de dictame qui se trouve avec les autres plantes s'il te plaît ?

Autant accepter gentiment de l'aide. Solar avait été présentée lors du discours de début d'année, mais elle ne connaissait pas encore tous les élèves. Alors c'est tout naturellement qu'elle demanda, tout en continuant de préparer la demeure de la plante:

-Comment t'appelles-tu ? Tu es de... Poufsouffle, c'est ça ?"

Elle avait reconnu les couleurs de la maison jaune. Maintenant, ne restait plus qu'à retenir le nom de cette jeune fille !

Respire, souffle, apprend ...

Lorsque la professeur te salua, un petit sourire se dessina sur ton visage et puis finalement, elle te demanda de lui donner des plants de Dictame. Obéissant à cette dernière, tu te contentas de lui répondre un :

"Oui bien sûr !"

Avant de te tourner vers les plants en question. À l'endroit indiqué, il y avait beaucoup de nouvelles plantes. Des plus ou moins connus et parmi elle, les petites feuilles vertes et grasses du dictame. Tout doucement, tu dégageas doucement les plantes et les observas plus amplement avant de te diriger vers la professeur :

"Les voilà !"

Tu lui tendis les plantes, puis l'observant, elle de demanda ton nom. Tu affichas un petit sourire gêné :

"Je m'appelle Cassandre Mcwood ! Oui, nous avons eut cours avec vous ce jeudi ! C'était plutôt sympa ! J'ai hâte dans apprendre d'avantage !"

Alors qu'elle se saisissait des précieux végétaux, tu l'observas un moment avant de déclarer :

"Ce sont des jolis spécimens ! Ils ne vont pas tarder à fleurir en plus !"

Toujours un petit sourire aux lèvres, tu attendis sa réponse, puis sans attendre qu'elle te le demande, tu te dirigeas vers la réserve de compost et d'engrais et tu préparas un seau ou tu mélangeas astucieusement un peu de compost, un peu de crottes de veaudelune avant de revenir vers la prof pour lui tendre ce dernier afin qu'elle puisse poursuivre son ouvrage.

Tu observas ce qu'elle faisait dans l'espoir dans apprendre le plus possible avant de demander :

"Dans les autres plantes que vous avez, il y en a que nous allons étudier cette année ?"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Solar récupéra les plants demandés en remerciant Cassandre, et déposa délicatement le Dictame pour l'examiner encore une fois, histoire de ne pas le planter avec des parasites ou autres éléments dérangeant. La jeune femme écouta l'élève, et se rappela un peu plus d'elle. Une deuxième année, vue récemment, bien sûr ! Solar avait encore un peu de difficultés à retenir tous les visages et les noms des élèves déjà eu en cours.

"-Ah, je suis contente si ça a plu ! La deuxième année ne comporte que deux cours, et je pense que ce n'est pas l'année la plus passionnante dans ma matière.

Les plants étaient prêts à retourner dans la terre, et tandis que la jeune femme finissait de dégager correctement la terre retournée, elle acquiesça à la remarque de la jeune fille:

-Oui, je dois avouer qu'ils sont en excellent état, très prometteurs ! J'espère qu'ils seront vite habitués à leur nouvelle maison.

C'est avec une attention presque maternelle que Solar s'occupait de ses petits protégés. Elle s'apprêtait à se lever pour aller préparer un bon mélange nourrissant lorsqu'elle remarqua l'initiative de Cassandre. Un sourire aux lèvres, la professeure de Botanique appréciait bien le geste. En plus, il y avait tout ce qu'il fallait, comme si la Poufsouffle avait fait ça de nombreuses fois. Cela ne manqua pas d'intriguer Solar.

-Merci beaucoup ! C'est parfait, dit-elle en versant un peu du mélange dans les trous. On dirait que tu t'y connais un peu dans ce genre de chose ?

Elle commença à planter les spécimens de Dictame, rajoutant du mélange par la suite, et tassant un peu autour des plantes. Puis, à la question de l'élève, la jeune femme répondit, tout en continuant son oeuvre:

-Eh bien, pour ta deuxième année, j'ai prévu d'étudier la Citrouille. C'est assez classique, mais ça reste important dans ton pays. Vous buvez beaucoup de jus de citrouille, et préparez de nombreuses choses à base de cette plante.

La jeune femme s'attendait à une potentielle déception. Mais pour compenser un peu la nouvelle, elle ne se priva pas pour révéler quelques informations au sujet du programme de troisième année - pas très secret, de toute manière.

-L'année prochaine, tu auras un cours sur le Dictame, entre autre. J'ai aussi prévu la Mandragore."

Mais pour garder un peu de mystère (s'il y en a encore véritablement), elle ne parla pas de tous les cours prévus. Elle se contenta de terminer de planter tout le Dictame.

Respire, souffle, apprend ...

A la remarque de ta professeur, tu arrêtas quelques instants de regarder son visage, rougissant légèrement, pour regarder ses mains qui s'affairait à répartir le mélange que tu avais ramenés pour créer un cocon confortable pour les nouvelles arrivantes. Tu avouas :

"Nous avons une serre à la maison … Mes parents sont médicomages dû coup, nous avons de nombreux espèces dont certaines sont assez rares pour qu'ils puissent préparer des potions spécifiques…"

Ta maman était spécialisé dans tout ce qui étaient liés au maladies tropicales, ou encore au venins et empoisonnements. Cela lui demandait de bénéficier en permanence d'ingrédients qui étaient parfois d'une extrême rareté à avoir. L'expérience avait fait qu'avec le temps… Elle s'était constitué une petite réserve pour palier à tous les cas.

"Nous partons tous les ans dans un pays différents pour tenter de trouver des espèces très rares pour que ma maman puisse les avoir à disposition si jamais un patient à besoin d'un remède qui nécessite cette plante … Vous savez sans doute combien c'est dur de se procurer certaines espèces…"

Tu soupiras, puis, te laissas tomber sur les fesses à côté de l'endroit ou la professeur travaillé pour continuer à l'observer :

"J'aime bien passer du temps dans la serre, mais je n'ai pas le droit de toucher à certaines plantes ! Comme la Rafflesia que nous avons ramené il y a deux ans de Sumatra ! Après, j'avoue que je n'en ai pas trop envie … Elle pue tellement !"

Un mince sourire s'afficha sur ton visage en repensant à la tête de ta mère lorsque vous aviez découvert, après une longue … une très longue randonnée dans des forêts aux pentes escarpées, cette énorme cocon qui renfermé la fleur qui avait depuis lors éclot dans la serre.

Ton regard se reporta ensuite sur la professeur et ton enthousiasme retomba légèrement lorsqu'elle évoqua la perspective d'étudier les citrouilles, mais tu fis vite disparaître cela de ton visage pour ne pas paraître impoli. C'était normal après tout d'y aller progressivement. La professeur faisait sans doute très bien son travail :

"C'est vrai que ça peut être intéressant ! J'ai hâte d'être à ce court alors ! Et puis ça peut toujours être pratique !"

Tu notas intérieurement le programme de l'année prochaine aussi car … oui, tu comptais bien suivre la même voie que tes parents et pour dire la vérité, tu avais même hâte.

"Je peux vous aider à faire autre chose professeur ?"

Il y avait encore plein de plantes à mettre en terre et à deux, cela irait sans doute plus vite non ? Tu affichas un petit sourire timide à l'encontre de la jolie blonde.

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Tout en terminant son ouvrage, Solar écoutait attentivement Cassandre. Savoir quelle avait une serre à la maison, et une mère médicomage l'intéressait. Mais la suite la passionna davantage: la petite lueur dans ses yeux, typique de ces moments ne trompait pas. La jeune femme se tourna vers l'élève pour acquiescer vivement au sujet des espèces difficiles à trouver. Mais c'était aussi la beauté de la chose. Surtout quand une créature magique était de la partie, sans prendre en compte la dangerosité potentielle. Puis elle mit une dernière poignée du terreau avant de laisser tranquille les plants de Dictame.

Solar s'occupa d'autres plants, mais pas pour les planter pour le moment: elle se contenta de vérifier les spécimens, de retirer une araignée ou deux délicatement pour la laisser repartir plus loin, et de couper quelques parties mortes. Pendant ce temps, Cassandre continuait d'expliquer son attrait pour la serre. Ce qui fit réagir Solar, ce fut le mot "Rafflesia". Elle se tourna vivement vers la jeune fille en laissant échapper un:

"-Oooooh une Rafflesia ! J'aimerais beaucoup m'en procurer une ! J'ai trouvé ça amusant qu'elle soit apparentée à l'ordre des Malpighiales, les violettes en font partie par exemple. Par contre, c'est vraiment dommage qu'elle soit menacée d'extinction...

Solar était curieuse de l'étudier, et de humer l'odeur de viande en décomposition qu'elle pouvait émettre. Une étrange curiosité... Et un bon accessoire pour créer une ambiance à Halloween !
Le programme n'allait pas forcément faire l'unanimité, mais la jeune femme était confiante malgré tout. Enfin, s'efforçait de l'être. Aussi, elle avait analysé la réaction de Cassandre, qui finalement avait trouvé ça pertinent, ou était-ce avec effort.
L'élève de Poufsouffle était tentée pour aider la professeure, et ce fut accueilli positivement. Elle se releva, essuyant ses mains salies sur ses vêtements, et en se détendant un peu les muscles.

-J'ai quelques plantes dans la serre d'à côté qui seront plus intéressantes, si tu veux.

Tout sourire, la jeune femme invita Cassandre à la suivre pour se rendre dans une serre plus chaude et humide. Des plantes assez imposantes s'épanouissaient ici, et à en juger par la couleur de certaines, ce n'était pas que des végétaux inoffensifs. Sûrement plus intéressant visuellement, de ce côté-là.

-Fais attention où tu mets les pieds ici. Ne va pas au fond de la serre, surtout toute seule, conseilla Solar.

Au sol, dans un coin bien plus sécurisé, quelques plants n'attendaient qu'à être mit en terre, eux aussi. Des trous étaient déjà prêt pour les accueillir, avec plus d'espace que pour le dictame.

-Ce n'est pas magique, mais j'adore les fruits que produiront ces plants. Tu connais le Goyavier fraise ?

Solar laissa de la place à Cassandre pour qu'elle vienne s'installer, et commencer à planter les jeunes pousses. La jeune femme disposait déjà l'un d'eux, tout en ajoutant un mélange nutritif.

-C'est un arbuste fruitier qui est originaire d'Amérique du Sud. On en trouve donc au Brésil, et ces plants m'ont été donné par ma mère. J'aurais une petite partie du pays ici, et j'ajouterais d'autres plantes par la suite. Ce sera souvent des fleurs sans beaucoup d'utilité à première vue, mais on peut avoir de belles surprises."

Respire, souffle, apprend ...

Tout sourire devant l'intérêt que ta professeur portait à ce que tu lui racontais, tu ne pus t'empêcher d'exprimer un certain enthousiasme à l'évocation de la Rafflesia que vous aviez ramené. Il faut dire que depuis qu'elle avait intégré la serre familiale, elle était l'objet de toutes les attentions de tes parents, mais surtout, porté au-dessus d'elle une interdiction formelle de l'approcher ou encore de la toucher. Quoi de mieux pour attirer une petite fille dans un piège que de l'interdire ! Vous connaissez tous l'histoire de la belle au bois dormant. Ton intérêt ne pouvez donc aller que croissant et le rouge te monta d'ailleurs aux joues alors que tu avouais :

"J'aime beaucoup votre cours, car plus nous avançons dans les années, plus ma mère me laisse approcher des plantes rares ou dangereuses et … C'est trop bien !"

Même si à ton gout, ça n'allait jamais assez vite. Dans ces derniers mots prononcés, tu montrais malgré tout que tu n'étais encore qu'une enfant. Curieuse et intrépide, certes, mais une enfant quand même. La professeur semblait toujours plus intriguée et intéressée par votre protégé dont tu ne connaissais décidément bien peu de chose alors, tu osas demander :

"Comment se reproduit la Rafflesia ? Je sais que c'est une plante parasite, mais … Comment elle s'y prend ? Vous pensez que ça serait dur de faire se reproduire la nôtre ?"

La discussion poursuivait ainsi son cours. Toujours renouvelée, toujours intéressante. Au fil de cette dernière, vous aviez fini par changer de serre pour accéder à une nouvelle et les consignes de la jeune blonde te rappelaient bien trop celle de ta propre mère. Tu hochas donc la tête positivement à sa demande avant de la suivre dans un endroit ou était entreposé de nombreux petits arbustes et autres plantes qu'elle ne tardas pas à te présenter. A sa question sur tes connaissances sur l'une d'elles tu répondis négativement et elle te fit alors un exposé sur la plante en question. Un arbre fruitier exotique ? Tu demandas alors :

"On l'appelle Goyavier-Fraise, car ses fruits ont goût à la fraise ? Ou alors il y a une ressemblance quelconque ?"

Intriguée, tu te penchas vers la plante pour l'observer avant de secouer la tête négativement :

"En tout cas, elle ne ressemble en rien à un fraisier !"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Solar était contente que quelqu'un soit venue la voir, elle avait peur que les élèves n'osent jamais s'aventurer ici en sa présence. Ça lui rappelait un peu ses jeunes années, enfant, lorsqu'elle faisait de même auprès de ses parents. Entendre des choses positives, c'était toujours plaisant, et encore plus lorsqu'on manquait un peu de confiance en ses capacités d'enseignant. Alors Solar gardait ce genre de remarques précieusement, pour ses coups de mou.

La discussion sur la rafflesia continua, pour le plus grand plaisir de la jeune femme. Elle ne se fit pas prier pour répondre à la question de Cassandre, mais en choisissant ses mots: en effet, la jeune femme avait un peu de mal pour le moment avec certains termes scientifiques dans la langue de Shakespeare.

"-Eh bien... C'est une plante mono sexuée. Pour résumer, les fleurs seront soit mâles, soit femelles, et pas les deux. Du coup, dans l'idéal il faut deux rafflesia proches, avec des fleurs qui auront pu éclore en même temps pour la reproduction. Les insectes - comme les mouches - assurant la pollinisation. Par contre, en dehors de méthodes magiques, il est très complexe de cultiver une Rafflesia hors de son milieu naturel. Mais grâce à la magie, nous pouvons contourner certains problèmes. En fait, ça me rappelle la Mimbulus Mimbletonia, qui reste très difficile à reproduire et cultiver convenablement en serre. Il y a encore des études à ce sujet.

Ainsi, la plante risquait d'être difficile à perpétuer. Solar ne sembla pas reprocher aux parents de Cassandre le risque de voir leur spécimen mourir, alors que la plante est en voie de disparition: ils voulaient sûrement la sauver aussi, non ? La jeune femme se disait qu'ils devaient être suffisamment responsables et connaisseurs pour ne pas faire de choses stupides.
Solar termina de planter son premier goyavier-fraise, et se tourna vers la jeune fille, perplexe face au nom de cet arbuste. C'était compréhensible. La professeure ajouta:

-On l'appelle aussi Goyavier de Chine, même si je ne suis pas sûre de comprendre pourquoi.

Parfois, les noms étaient un peu étrange... Un peu comme les nombreux surnoms de l'Aconit. Solar répondit tout de même à la suite, bien contente de pouvoir intéresser avec cette plante. Elle s'imaginait souvent que les élèves voudraient voir des choses plus frappantes, comme le saule cogneur ou le filet du diable. Des plantes plus "badass".

-Non, en fait il me fait un peu penser à la grenade par l'apparence. Mais au niveau du goût, il est vrai que ça se rapproche beaucoup de celui des fraises des bois. Il existe aussi une variété aux fruits jaunes, qui a une saveur encore différente, elle se rapproche plus de celle de la pomme !

La jeune femme préférait visiblement la variété rouge.
Après quelques plants mis en terre, la jeune femme eu une idée: comme l'un des goyaviers était en fleurs, elle pouvait utiliser une carte secrète pour produire très vite des fruits. Elle préférait la méthode naturelle, et se demandait par la même occasion si la qualité était altérée, mais pouvoir faire goûter le fruit dès maintenant était très tentant. Surtout que Solar avait envie d'en manger un, en souvenir du bon vieux temps pas si lointain.
Elle sortit sa baguette magique, se concentra longuement - nécessaire pour éviter de rater ou d'avoir un accident, Solar était peu confiante en ses capacités, et cibla le plant en fleurs tout en prononçant:

-FLOrictUS.

L'important était de rester concentrée. La jeune femme continuait de cibler le goyavier-fraisier, visualisant l'évolution rapide des fleurs en fruits. Une fois qu'elle jugea les fruits suffisamment mûrs, elle relâcha tout pour ne pas aller plus loin et produire des graines, ce n'était pas le but. Les fleurs s'étaient littéralement transformés en fruits sous les yeux de Cassandre, comme un film en accéléré focus sur un arbre fruitier.

-Tu peux goûter maintenant, si tu veux", proposa Solar avec un sourire.

Elle n'était pas peu satisfaite de sa réussite ! Et prit un fruit sans plus tarder.

Respire, souffle, apprend ...

Tu écoutas avec attention la professeur et tes doigts se croisèrent alors qu'un sourire de contentement venait se dessiner sur ton visage. Tu fermas les yeux et déclaras joyeusement :

"C'est ça qui est bien avec les plantes ! On n'a jamais fini dans apprendre sur elle ! Et c'est toujours une épreuve quand on veut s'occuper d'elle ! Ça fait plein de petites aventures et je trouve ça très enrichissant !"

Tu rigolas puis, attendis la suite des explications de ta professeur concernant le petit arbre qu'elle avait visiblement ramené de son pays d'origine. Tu haussas les sourcils avant de regarder un peu mieux la professeur. Puis, sans gêne, tu déclaras :

"Vous n'avez pourtant rien d'une Chinoise ?"

C'était sans doute un peu malvenue de ta part et tu te mis immédiatement à rougir en te confondant en excuse :

"Pardon …"

Tu regardas alors la jeune femme alors qu'elle s'approchait de l'un des plants. Un arbuste rouge donc et tu l'observas curieusement en te demandant ce qu'elle allait faire. Il fallut un peu de temps avant qu'elle ne se décide à lancer un sortilège qui eut pour effet de faire apparaître un fruit à la place des fleurs de l'arbuste. Tu clignas plusieurs fois des paupières avant de sourire d'excitation alors que la jeune femme te proposait finalement de goûter l'un des fruits. Ne te faisant pas prier, tu attrapas l'une des petites boules et après un regard entendu en direction de la jolie blonde, tu la plongeas dans ta bouche avant de la mâcher longuement. Le goût était en lui-même subtil, mais pas vraiment désagréable. Tu mis quelques secondes avant de l'avaler et de donner ton ressenti :

"C'est plutôt bon … Mais je n'en ferais pas des folies !"

Pas vraiment même. Ton regard se tourna alors vers la professeur et sans tourner autour du pot tu déclaras :

"Le sortilège Herbivicus aurait pu marcher aussi, je suppose pour faire mûrir le fruit ! Hummm !"

Tu aimais bien les cours de sortilège qui traitait de tout à la fois et qui était utile dans toutes les matières que vous appreniez. Cela te fit sourire et ton regard tomba alors sur l'horloge de la serre :

"Oh zut ! Je suis en retard ! Je dois y aller professeur !"

Tu te levas d'un bon et tu te précipitas vers la sortie avant de t'arrêter en chemin et de te retourner pour déclarer :

"Est-ce que je pourrais revenir le week-end prochain professeur pour vous aider ?"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Solar était d'accord avec Cassandre. Que c'était rafraîchissant de voir quelques élèves être autant enthousiastes pour la Botanique ! Et ça lui rappelait un peu ses jeunes années.
La conversation continuait jusqu'à aboutir sur les origines de la jeune femme. Oh, c'était étonnant que la Poufsouffle ne se dise pas qu'elle est Chinoise. Beaucoup faisaient facilement le mélange entre les asiatiques. D'un sourire amusé, Solar expliqua alors:

"-En effet, je suis Sud-Coréenne ! Ne t'en fais pas. En fait, cette plante vient du Brésil. J'ai vécu quasiment toute ma vie là-bas, ce n'est pas forcément évident à deviner au premier coup d’œil, même si j'ai encore un accent qui me trahit un peu auprès des connaisseurs.

Enfin, c'est ce qu'elle supposait. Solar ne semblait pas vexée outre mesure, tandis qu'elle proposait à Cassandre de goûter un fruit produit par magie. Elle ne semblait pas plus fan que ça. Ahlala, cet arbuste fruitier était juste incompris.

-Eh bien pas tout à fait, Herbivicus n'aurait pas suffit. Mais tu verras peut-être tout ça en cours avec moi, dit-elle pleine de sous-entendus.

L'heure tournait si vite, Solar n'avait plus trop la notion du temps. Elle laissa Cassandre partir précipitamment, avec pour réponse:

-Oui, bien sûr ! Je serais là aussi le week-end prochain."

C'était ainsi entendu. Solar n'avait pas prévu grand-chose la semaine prochaine, autant profiter pour s'occuper de la serre, et laisser une élève découvrir des choses et l'aider dans l'entretiens. La jeune femme se remit au travail, le sourire aux lèvres.

Respire, souffle, apprend ...

Année 2043, Dernier Samedi d'Octobre



Le week-end d'Halloween était enfin arrivée et avec lui, l'occasion de se rendre dans les serres de botaniques et éventuellement, d'avoir une explication avec ta professeur.

Ton dernier devoir avait été plus que catastrophique et tu avais récolté un Piètre dont tu n'étais pas vraiment fière. La professeur non plus d'ailleurs. Tu avais pu sentir la déception dans son regard lorsqu'elle t'avait remis ta copie.

Il était trop… Très tôt… Mais tu avais bon espoir de la trouver dans l'une des serres de botanique. Tu t'étais habillé sobrement ce matin-là, mais plutôt chaudement. Un leggings et un gros pull en maille épaisse noire. Ta chevelure était agrémentée d'un bonnet de la même couleur. On aurait presque pu te prendre pour une cambrioleuse si ton cou n'avait pas été orné de cette épaisse écharpe aux couleurs de ta maison.

Tu aimais bien de tendre dans les serres le matin. C'était calme… Toujours calme. Beaucoup trop calme pour que la professeur soit là. Tu pris alors la décision de l'attendre et tu pénétras dans la serre numéro une. La moins dangereuse où tu t'installas dans un premier temps sur une chaise en patientant. Seulement, au bout de dix minutes d'attentes sans aucune trace de la jolie blonde, tu pensas qu'il était peut-être mieux de faire quelque chose d'utile. Tu remplis un arrosoir d'eau et commenças à faire le tour de l'endroit en vérifiant pour chacune des plantes présentes ici, si la terre était encore humide ou sèche au contraire. Tu les arrosais quand c'était nécessaire d'une épaisse couche d'eau.


Tu espérais vraiment que la professeur n'allait pas tarder. Ton regard fut soudain appâté par la vision d'un figuier qui visiblement était sur le point de mûrir. Cela permettrait d'avoir des ingrédients pour le cours de potion.  Tu t'approchas de ce dernier pour constater qu'il était couvert de bourgeon. peut être un peu trop d'ailleurs. Il serait sans doute bon de le tailler, mais tu ne voulais pas faire ça sans la présence de la jeune femme.

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Solar avait eu une nuit plutôt agitée. Bien que cela faisait plus d'un mois qu'elle avait reçu le mot de Vicente, elle en avait rêvé. Et il y avait eu aussi l'Azuré dans son rêve, ce fut... Bizarre. Mais la jeune femme ne voulait pas penser à tout ça. Prenant un thé bien revigorant, elle s'habilla chaudement: les températures de ce pays étaient bien trop froides à son goût. Le Brésil lui manquait dans ces moments-là, et dans d'autres moments d'ailleurs.
Elle n'était pas décidée sur quoi faire, mais opta pour une petite visite des plantes de toutes les serres, du moins au départ car très vite, elle tomba sur une élève que désormais, Solar connaissait mieux et identifiait clairement.

Un arrosoir non loin d'elle, la jeune femme imagina que Cassandre avait abreuvé quelques plantes en eau. Un sourire aux lèvres, elle s'approcha de son élève et la salua.

"-Bonjour Cassandre, comment ça va aujourd'hui ?

Solar ne pensait plus du tout à la note qu'elle lui avait donné à son devoir, avec toutes les pensées parasites qu'elle avait ces derniers temps. La professeure se tourna vers le figuier que la Poufsouffle observait, et remarqua qu'il était légèrement en avance pour la taille. Novembre arrivait à grands pas, et l'arbuste en question n'attendait qu'à être taillé... Ou plutôt il préférerait qu'on le laisse tranquille. Mais Solar, malgré ses réticences à tailler les plantes lorsqu'on le lui avait apprit à Castelobruxo, le faisait un peu plus facilement désormais. Il fallait souvent des figues pour les potions, ou pour d'autres personnes, alors c'était nécessaire. Solar se réconfortait en se disant que ça ne faisait pas mourir l'arbuste. Elle se tourna vers la jeune fille et lui proposa:

-Tu veux le tailler un peu avec moi ?"

Cassandre finirait par le faire en cours, mais Solar l'aurait proposé à n'importe quel élève. Elle ne voyait pas le soucis de le lui montrer avant ses camarades.

Respire, souffle, apprend ...

Tu sursautas immédiatement lorsque la voix de la jeune professeur raisonna à tes oreilles et tu te retournas alors pour lui faire face en devenant très rouge … Beaucoup trop rouge au vu de la situation. Tu secouas positivement la tête avant de répondre à la jeune femme :

"Bonjour professeur Kwon !"

Tu secouas alors la tête encore un peu gênée avant de remettre quelques mèches de cheveux en place tout en te dandinant sur place :

"Ça peut aller …"

Puis, tu observas la professeur qui semblait légèrement perdue dans ses pensées. Elle observait le figuier sur lequel tu t'étais attardé à ton tour quelques instants plus tôt avec un certain intérêt avant de finalement se tourner vers toi et te proposer de le tailler. Un sourire se dessina alors sur ton visage. Ta mauvaise note ne semblait pas avoir influencé plus que ça l'humeur de la professeur et son avis sur ta personne. Tu affichas un petit sourire timide avant d'aller chercher des sécateurs pour couper le figuier. Ce n'était pas encore au programme de la deuxième année, mais peut être qu'avec un peu de temps, ça allait venir.

"Vous me montrez comment faire s'il vous plaît ?"

Le but n'était pas non plus d'abîmer l'arbre en le taillant mal. Il devait sans aucun doute y avoir une technique particulière pour réaliser tout cela et puis surtout :

"La finalité de tailler un arbre, c'est quoi au final ? Car nous l'empêchons de grandir et de se développer en le taillant non ? Ce n'est pas un peu idiot de tailler ses branches ?"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

Respire, souffle, apprend ...

Solar ne s'attendait pas à une telle réaction, mais ne fit aucun commentaire. Elle ne voulait pas gêner davantage la jeune fille. En plus, avoir de la compagnie lui changera les idées. Cependant, la jeune femme s'arrêta à sa réponse, l'air intriguée.

"-Ça peut aller ? répéta-t-elle. Quelque chose ne va pas ?

Solar ne souhaitait pas jouer les indiscrètes, plutôt aider si possible la jeune fille. Mais peut-être que ce n'était rien après tout. La jeune femme ne comptait pas insister si Cassandre répondait vaguement. Elle laissa son élève chercher des sécateurs, et entre temps examina encore le figuier. Cassandre revenait bien vite, prête à ce qu'on lui donne des explications et posant même au passage plusieurs questions. Solar eu un sourire, et répondit :

-Oui tu n'auras qu'à faire comme moi.

Elle prit un sécateur, et continua tout en observant toujours l'arbuste :

-On taille surtout pour la production des fruits. Il n'est pas forcément nécessaire de tailler en dehors de ça, en effet. Même si les haies par exemple, sont parfois taillées comme pour devenir de véritables sculptures végétales. C'est beau, mais on ne pense pas forcément à ce que peut bien ressentir la haie.

Solar lui montra au passage une branche couverte de bourgeons. Il y en avait trop pour la branche, alors elle expliqua qu'en retirer quelques-uns évitaient à la branche de se casser.

-Bien sûr, ça provoque aussi une sorte de "stress" chez les arbres et arbustes fruitiers. Je n'ai jamais été une grande fan de ça, mais j'ai fini par m'y habituer. Les figues ont diverses utilités, que tu verras lors du cours de troisième année à ce sujet.

Autant laisser un peu de suspens non ? La jeune femme continua en montrant comment couper la branche, proprement afin de la retirer si cette dernière est par exemple parasitée et malade. C'était presque un mal pour un bien.

-L'arbuste continuera de grandir malgré tout", ajouta-t-elle en réponse à Cassandre.

Respire, souffle, apprend ...

Tu avais très vite oublié l'idée que tu avais en tête en arrivant dans la serre pour voir ta professeur. Peut-être que c'était mieux ainsi non ? En tout cas, tu récupéras sans aucun problème les ustensiles nécessaires à la taille des figuiers. Tu enfilas rapidement des gants, puis, avec beaucoup d'attention, tu écoutas les explications de la jeune femme

C'était fou comme elle était passionné par son métier, mais aussi par tout ce qui s'y rapportait. Tu l'observais couper les branche avec une certaine précision, tout en t'expliquant pourquoi l'on faisait tout cela et cela te semblait… Oui, c'est ça :

"C'est assez… Paradoxal tout ça !"

Tu pris une branche et tu coupas à l'endroit indiqué cette dernière avec une grande précision avant de poursuivre :

"On taille la plante pour son bien-être, car sinon elle se casserait à cause d'un trop grand nombre de fruits…"

Ton regard se redressa, pour se poser sur la jeune femme :

"En même temps, en la taillant, nous provoquons du stress chez elle ce qui l'oblige à produire encore plus de fruits pour assurer sa subsistance … Le monde est vraiment curieux !"

Tu continuas à couper une à une chacune des branches ou à ôter uniquement des bourgeons dans certains cas avant de reporter ton attention à la jeune femme. Une fleur à peine éclose resta dans le creux de ta main et tu l'as regarda un moment avant de déclarer :

"Les figues ont l'air si simples en apparence ! C'est étrange tout ce que l'on peut faire avec ! Mes parents s'en servent beaucoup dans la médecine en tout cas !"

Tes parents te manquaient… Surtout en ce moment où tu te sentais un peu perdue et ou tu avais besoin de ta maman … Alors, tu osas demander :

"Il y a une plante qui permet de soulager les douleurs de … Enfin … Le mal de ventre ?"

Tu rougis légèrement en posant cette question.

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs