Botanique

Inscription
Connexion

Only one reason  Privé 

Le 12 juin 2043.
Serres de Botanique.

Cela faisait plusieurs semaines que Nora dormait mal, et peu. Elle ne le contrôlait pas. Son esprit ne voulait pas s'éteindre, se taire et la laisser en paix, peu importe ce qu'elle faisait. Elle ne pouvait simplement pas s'arrêter de penser, encore et encore. C'était le propre de l'Homme que de ne pouvoir faire autrement que de ressasser les choses qui le torture, comme un disque rayé qui se répète ou encore une histoire sans fin. Ces choses la dévoraient de l'intérieur, tel un monstre assoiffé de la vie elle-même.

Le vendredi, Nora avait Botanique comme avant dernier cours de la journée. Heureusement pour elle, celle-ci ne se finissait pas si tard. Elle avait encore quelques choses à faire mais n'en ferait sans doute rien tant la jeune fille était à bout. Elle rempota sa plante sans vraiment y prêter attention et arrosa les jeunes plants sans même y penser. Puis seize heures sonnèrent. Tout le monde aida à ranger le matériel avant de se diriger vers la sortie de la serre. La Starks imita ses camarades avec des gestes d'automates.

Au dehors, on pouvait mieux apercevoir la démarche étrange et inhabituelle de Nora. Elle avait le dos vouté comme si elle portait une grosse pierre sur les épaules, et son regard était fixé sur ses pieds. Mais rapidement, ce fut une nouvelle paire de pieds qui vint à sa rencontre en se plantant devant elle, sans avoir l'intention de la contourner. Elle releva alors la tête sans grande conviction. Elle avait les traits tirés et de belles cernes bleutées sous les yeux.

"Arthur ?"

Elle le regarda bouche bée, les yeux écarquillés. A sa vue, son coeur se serra d'avantage, et ses yeux s'embuèrent de larmes.

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Only one reason  Privé 

Vendredi. Un jour qu'Arthur Grimms aimait bien. Hé, le week-end n'était pas loin ! Il se faisait tout proche, tellement proche qu'il pouvait le sentir, presque le toucher. Tellement proche que les cours qu'il avait cette journée lui semblait faciles, presque agréables ! Parce qu'il avait, à la fin de sa journée d'efforts, cette sublime récompense faite de temps libre et de toute absence de pression. Vive le vendredi. 

Seulement voilà, maintenant, tout de suite, il avait Botanique. Et si les cours de cette journée lui semblaient facile, la Botanique était l'exception qui confirmait la règle. Ce n'était pas sa matière, pas du tout ! 
En traînant les pieds près de la serre, suivant docilement sa classe, il se rassura en se disant que d'ici une heure environ, il en aurait fini avec les plantes criardes et autres dangereux végétaux. Les élèves précédents sortirent, il allait entrer quand il la vit. Nora. 
Bien sûr, l'amoureux transi qu'il était vint à sa rencontre ! Il put alors remarquer, avant même qu'elle ne lève les yeux vers lui, qu'elle ne semblait pas au mieux de sa forme. Elle n'était pas comme d'habitude. Il la connaissait bien maintenant et voyait que ça n'allait pas. 

"Arthur ?"

La réaction de la Gryffondor ne fit que confirmer ses craintes. Elle semblait prête à pleurer ! Qu'est-ce qui se passait ?! 
Il mit les mains sur ses épaules (il avait plutôt grandi, ses derniers temps) et planta son regard dans le sien. 

"Hé ! Nora ! Qu'est-ce qui se passe ? Dis-moi !"

Voir sa chérie dans un tel état, ça lui brisait le cœur ! Mais voilà que les derniers élèves de sa classe rentraient dans la serre de Botanique et que l'un d'eux appela Arthur pour qu'il se dépêche un peu. Arf ! Il avait oublié ce maudit cours ! Mais on avait besoin de lui ici, il ne pouvait laisser la jeune fille comme ça. 

"Si tu veux, je sèche le cours et je reste avec toi."

Le jeune Grimms était sûr de lui. Oui, ces derniers temps, il avait fait beaucoup d'efforts dans les cours et avait amélioré ses notes. Cependant, il y avait des priorités dans la vie et Nora était la sienne. 

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Only one reason  Privé 

Elle écouta Arthur, puis posa sa main gauche sur la droite du garçon, elle même situé sur son épaule. Elle pencha son visage de manière à poser sa joue dessus, puis se redressa. Peut-être avait-elle laissé une petite goutte de larme sur le dos de la main du Serpentard, peut-être pas. Elle n'avait pas fait attention. Elle ne se concentrait, pour une seule seconde, que sur un fait : il était tellement adorable. Elle ne savait même pas comment elle aurait pu lui résister. A tel point qu'elle avait cette affreuse impression que son coeur allait exploser.

"C'est gentil, mais je ne peux pas me permettre de sécher les cours, ça se remarquera. Et tu ne devrais pas non plus, d'ailleurs. On peut se retrouver dans le coin juste après notre cours ?"

Elle essaya de lui sourire convenablement, mais elle n'tait pas aussi sûre que cela avait fonctionné. Son sourire avait sans aucun doute été plus effacé et moins convainquant que ce qu'elle aurait voulu. Nora releva les yeux avant de voir que le groupe auquel elle appartenait semblait se profiler rapidement vers le château, la laissant ainsi à trainer derrière.

"Il faut que je file, à tout à l'heure."

Elle se détacha de la petite emprise qu'Arthur avait sur son épaule droite, tout en gardant l'autre sous sa main. Elle commença à avancer pour le dépasser et laissa trainer sa main dans la sienne aussi longtemps que possible, avant que celles-ci ne se détachent naturellement. Elle ne se retourna pas et marcha droit vers la salle de cours suivant en respirant profondément. Dans peu de temps, elle pourrait le revoir. Et elle se sentirait mieux.

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Only one reason  Privé 

C'était le cœur brisé que le jeune Arthur laissa sa main se détacher de celle de Nora tandis qu'elle le remettait dans le droit chemin. Ils n'allaient pas sécher les cours. Ils laisseraient bien gentiment les professeurs et les obligations scolaires les séparer avant de se retrouver enfin. 

Après l'avoir regardée s'éloigner, il entra dans la serre de Botanique et essuya, nostalgique, la larme que sa belle aux cheveux clairs avait laissé sur sa main. 
Pendant tout le cours, il ne pensait qu'à elle. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien avoir à lui dire de si grave ? Il était vraiment inquiet ! Si elle était dans un tel état, c'était bien parce que quelque chose n'allait vraiment pas. Pendant un court instant, tandis qu'il vérifiait le taux d'humidité de la serre, il se dit que c'était peut-être à cause de lui. Qu'elle voulait tout arrêter. Mais il se rassura en se disant que si ça avait été le cas, elle n'aurait pas été aussi affectueuse. Elle n'avait pas été distante. Alors il y avait autre chose. Il espérait vraiment avoir raison sur ce coup-là. 
Alors, pendant qu'il retirait les épines d'une Mimbulus Mimbletonia, il pensa que cela pouvait être à cause de son père. Elle lui en avait parlé dans ses lettres pendant l'été. Et alors qu'il devait récupérer le liquide sortant des pustules de la dite-plante, il réfléchit au fait que les cours étaient peut-être le problème. En bref, il ne pensa qu'à Nora et à la cause de son désespoir durant tout le cours et en sortit en ayant hâte de la retrouver. 

Elle avait dit : on peut se retrouver dans le coin après les cours. Alors c'est ce qu'il fit. Quand il fut à quelques mètres des serres, il s'arrêta et regarda vers le château, attendant de voir le retour de sa triste bien-aimée, se promettant de faire de son mieux pour la réconforter. 

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Only one reason  Privé 

Une sonnerie retentit, signe que le cours était terminé et que les élèves étaient invités à déguerpir le plus vite possible. Nora ne se fit pas prier, retrouvant tout à coup un semblant d'énergie. Pour la première fois depuis le début de sa scolarité, elle fut la première à la porte, remerciant rapidement le professeur Holloway pour le cours donné avant de disparaitre dans une foule d'élèves animant le couloir. Il ne lui fallut pas bien longtemps avant de se retrouver dehors, sur le chemin des serres de Botanique. La Gryffondor marchait à vive allure, bras serrés autour de son abdomen, espérant que son petit-ami ne l'avait pas oublié.

Quelques minutes plus tard, elle aperçue Arthur. Il était là, à l'attendre tranquillement. Elle marcha encore plus vite dans sa direction en lui faisant un petit signe discret. Elle se dit qu'il fallait que ses jambes s'arrêtent, mais n'avait pas la force de les commander. Alors elle se jeta simplement dans les bras du garçon, la tête lovée dans le creux de son épaule. Comme si tout se relâchait enfin, une larme roula sur sa joue pour venir disparaitre dans le vêtement du Serpentard. Et en un souffle, elle lui avoua la raison de son tourment.

"Je crois que je dois arrêter de jouer au Quidditch." murmura t-elle, comme une simple effluve qui vint carresser l'oreille d'Arthur, et de personne d'autre.

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Only one reason  Privé 

Enfin il la vit, là-bas, sortant du château, telle une apparition divine pour cet illuminé qu'était Arthur. Qu'est-ce qu'elle avait, sa belle ? Pourquoi était-elle tellement triste ? Cette question qui le torturait depuis environ une heure de cours commençait à le rendre fou. Mais bientôt viendrait la réponse. 

La jeune Starks vint donc jusqu'à Arthur, elle se lova dans ses bras et pleura. C'était grave, c'était forcément très grave. Quoi ? Un décès ? Une rupture imminente et dévastatrice ? Une mauvaise note ? Une colle ? Quoi ? 

Et elle l'annonça. La réponse tenait en deux mots : le Quidditch. Ah, le quidditch. Pour Arthur, ce sport n'avait rien de vraiment incroyable. Il y jouait depuis toujours chez lui. Il avait grandi dans une grande famille de sorcier et ses oncles et tantes lui avaient appris à y jouer très tôt. Ajouté à cela qu'il n'était pas un grand sportif, il n'avait jamais eu vraiment envie de faire partie de l'équipe de sa Maison. Après, il avait toujours plutôt bien aimé se rendre dans les tribunes pour encourager son équipe malgré tout ! 
Quant à Nora, il savait qu'elle adorait ça. Ou, du coup, avait adoré. Il était venu la voir aussi, l'avait encouragée. Elle était douée ! Elle avait même été capitaine, ce n'était pas rien ! 

Le Serpentard resserra son étreinte, attendant un peu avant de dire quoi que ce soit. Il faillit dire "Alors, bah, arrête !". Mais si les choses avaient été si simples, Nora ne serait pas dans cet état. 

"Pourquoi ? C'est à cause des cours ? Avec le Quidditch, ça fait trop ?" Demanda-t-il, inquiet. Il voulait en savoir plus, c'était normal. Lui-même avait dû faire des concessions pour cette année. Par exemple, il avait énormément envie de refaire du théâtre. Il en avait fait une année à Poudlard. Il ne savait plus exactement c'était quand (la narratrice, si : c'était lors de sa deuxième année principalement, avec un petit essai en première année). Mais il y avait les BUSES et le surplus de cours. Il ne pouvait pas tout faire. Pareil, avec la congrégation qu'il avait créé avec Katy ainsi que la tonne de devoirs qu'il avait, il voyait moins Joy, sa meilleure amie. C'était ça la cinquième année, en gros. 

Peut-être, alors, en était-il de même pour Nora et que les cours l'empêchaient de profiter pleinement de sa passion. Et à défaut de pouvoir y donner assez de temps, elle avait préféré l'abandon. Ce serait triste, mais bien possible...

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Only one reason  Privé 

Aux mots du garçon, Nora fut prise d'une vague de grand frissons, à moins que ce ne fut des tremblements. On ne saurait dire si cela était dû au froid ou à l'émotion. Elle avait peur qu'Arthur ne comprenne pas. Elle ne s'était pas posé la question plus tôt, mais la dernière réponse du jeune garçon lui fit apparaitre cette hypothèse. Que ferait-elle si lui, ne la comprenait pas ? Lui qui était censé être la personne la plus proche d'elle, la connaissant le mieux ? Un énième tremblement plus tard, une mèche de cheveux d'un blond platine cendré tomba dans ses yeux. Elle la regarda une seconde avant de fermer ses paupières. C'en était trop pour elle.

"Non, c'est juste devenu... trop dangereux." dit-elle, faisant de son mieux pour ne pas parler d'une voix saccadée tant elle était secouée par ce flot d'émotions.

A ces mots, elle eut un flash. Le cognard s'écrasant sur elle. Ses visites à l'infirmerie de Poudlard. Son séjour à Sainte Mangouste. Ses cheveux qui devenaient blancs comme neige. Son dernier et récent arrêt à l'infirmerie. Elle ne savait pas combien de temps elle pouvait encore encaisser ça. La Quidditch était vraiment important pour elle, son équipe également. Mais pouvait-elle risquer sa vie pour continuer à jouer, quelques minutes à peine sur le terrain ? Cela en valait-il vraiment la peine ?

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Only one reason  Privé 

Trop dangereux. Mais oui, évidemment ! Oh, ce qu'Arthur pouvait être stupide des fois ! Pourquoi lui-même n'en faisait pas, du Quidditch ? C'est bien parce qu'il était trop peureux pour monter sur son balai et voler si haut pour devenir un cible de choix pour les cognards ! Enfin, en partie. Bref, il était stupide, il aurait dû se douter de la raison. 

Arthur n'avait pas lâché Nora et il la serra plus fort encore. Le pauvre serpentard ne savait pas vraiment quoi dire. Il n'était pas un de ces grands orateurs qui rendaient justice par leur seul discours sorti tout droit de son esprit vif et intelligent ou n'allait pas sortir un monologue à faire pleurer dans les chaumières à la Grey's Anatomy (cette série dont les moldus raffolent, sans savoir que certains des acteurs sont des sorciers). Il se contenta d'être là. Simplement. 

Oui le Quidditch, c'était dangereux. On ne comptait plus les blessures qu'il avait causées. Il se rappela les séjours de sa Nora à l'infirmerie, de sa sœur en convalescence, de sa peur à lui quand il apprenait que ses proches faisaient partie des blessés du match. Et dire que son petit frère Tom rêvait de devenir le meilleur poursuiveur de Poufsouffle ! Il en avait des frissons !

"T'as raison. Ne retourne plus là-bas."

Est-ce que ça suffisait ? Bien sûr que non ! Elle pleurait quand même, elle méritait mieux que cela ! Si Arthur n'était pas toujours doué avec ses mots, s'il préférait les regards complices et plein de sens, les sourires entendus et réconfortants, il fit un effort. 
Il relâcha son étreinte, plaça ses mains sur les épaules de la Gryffondor et la regarda dans les yeux. 

"Je sais que ça doit être dur pour toi parce que c'est une page qui se tourne. Mais, franchement, tu seras soulagée quand ce sera officiellement fini ! L'important, c'est que t'es là et que tu fais ce qui est bon pour toi ! Et puis, tu en auras bien profité, du Quidditch ! Je dois avoir une bonne vingtaine de photos de toi sur ton balai, en souvenir !"

Il lui fit son grand sourire, espérant qu'il soit communicatif ! Il se rappelait être allé dans les tribunes, pour elle, pour la voir. Il se faisait charrier dans sa salle commune, plus ou moins gentiment, ces jours où il encourageait Gryffondor plutôt que Serpentard. Mais il s'en fichait bien. Elle valait bien ça. D'où les photographies. Il en avait reçu un, à l'un de ses anniversaires (impossible pour lui de se rappeler lequel) et il l'avait emmené au stade. Première fois qu'il le lui disait. Il espérait alors qu'elle ne serait pas fâché. 

Son sourire se modifia alors. Il se fit plus timide, presque gêné. Car il eut une nouvelle idée pour remonter le moral de la jeune Starks. 

"Et puis, tu sais, dans pas longtemps, ça fera un an, nous deux. J'veux dire... Un an que... Tu vois ? Tu te souviens ? Quand on est allé à Pré-au-lard et qu'on est rentré ensemble à Poudlard... Alors, j'me disais, on pourra faire quelque chose ensemble ? Il faudra qu'on fasse quelque chose ensemble ! Ça te changera les idées !"

Arthur souriait toujours ! Il souriait à l'idée que ça faisait un an qu'il était avec Nora ! Un an et elle n'en avait pas eu marre de lui ! Il souriait aussi parce qu'il savait à quel point il devait être rouge pivoine là, tout de suite. 

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Only one reason  Privé 

Nora sécha rapidement ses larmes d'un geste furtif tout en écoutant Arthur. Puis elle se laissa faire lorsqu'il la prit par les épaules pour planter son doux regard dans le sien. Et elle laissa ses mots renverser son coeur. Les doutes qui s'étaient imposés à elle quelques minutes plus tôt s'évaporèrent. Les peines qu'elle tentait tant bien que mal d'essuyer s'apaisèrent. Peut-être bien qu'il la comprenait, plus que n'importe qui. C'était ce qu'elle avait toujours pensé, ou aimé croire, et cela se confirmait. Plus que du baume au coeur, c'était toute sa chaleur que le garçon lui transmettait. Elle lui sourit.

"De quoi tu.." commença t-elle, ne comprenant pas d'où sortait cette histoire de photos. Mais elle laissa sa phrase en suspens et Arthur ne tarda pas à reprendre la parole. Elle posa ses mains sur les siennes, toujours sur ses épaules. Il distrait la jeune fille en lui parlant de leur relation et de leur année passée ensemble. Nora eut l'impression que sans lui, son année n'aurait clairement pas été bonne. Le fait de le voir quasiment au quotidien, de passer du temps ensemble, de partager des choses, de se comprendre. Le fait de s'aimer, tout simplement. Tout ceci était si important pour elle, à un point qu'elle n'aurait jamais imaginé. Il l'était, important. Le plus important, sans aucun doute.

"Ça serait vraiment super." dit-elle avait un sourire. Elle glissa ses mains sur les hanches de son petit-ami et se rapprocha de lui afin de délicatement poser ses lèvres contre les siennes. Que ferait-elle, sans lui ?

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !

Only one reason  Privé 

Ce fut un grand soulagement qui s'empara alors d'Arthur. Il vit un sourire et cela lui réchauffa le cœur. Bon, elle avait un peu tiqué quand il avait parlé des photos. Il espéra alors qu'elle ne le prenait pas pour un psychopathe harceleur ou un gars de ce genre-là. Mais un jour, il se le promit, il les lui montrerait, ces photos, et il pourrait même lui en donner, si elle le voulait. Cette phase de sa vie était maintenant derrière elle, mais ça faisait quand même de chouettes souvenirs. 

Heureusement, elle était vite passée à autre chose. Et ce baiser qui vint se poser sur ses lèvres lui confirma que non, il n'était pas un malade aux yeux de Nora, mais plutôt celui qui venait de la rassurer. Si Arthur ne s'était jamais vu comme le genre de gars qu'on pouvait comparer à un bûcheron viril et protecteur, il pouvait se féliciter, aujourd'hui, d'avoir su malgré tout sécher les larmes de sa belle. 

Elle aussi allait certainement devoir revêtir ce rôle dans l'année, avec les crises d'angoisse d'Arthur qui ne faisait que croître, lui offrant de magnifiques difficultés de respiration. Problème récurent dont il n'avait pas encore fait part à la Gryffondor. De toute façon, ce n'était pas le moment. Elle n'était déjà pas au mieux de sa forme, hors de question alors qu'il reporte l'attention sur lui. 

À son tour, il offrit un baiser à Nora, sur son front (il le pouvait, il avait enfin grandi un peu pendant l'été), avant de lui sourire à nouveau. Il prit l'une de ses mains dans la sienne. 

"Tu as faim ? Moi, oui !"

C'était l'heure du goûter, après tout, non ? Et puis, manger avait cette vertu d'apaiser les cœurs souffrant (ça marchait en tout cas très bien pour le Serpentard). Alors il attendit la décision de Nora. Ou ils iraient manger, ou ils feraient autre chose. Il la suivrait. 

Dernier post pour moi. Merci pour ce rp !

~ http://justmagicland.tumblr.com/ ~
Et quand la musique s'arrête, j'ai du mal à rouvrir les yeux.

Only one reason  Privé 

Après le baiser délicatement posé sur les lèvres de son petit ami, Nora regarda ce dernier quelques secondes avant qu'il ne dépose à son tour une bise sur son front. Elle sourit intérieurement, ses yeux et son coeur toujours embués par les larmes. Il lui sourit puis prit une de ses mains avant de lui proposer d'aller manger quelque chose. Nora n'avait pas faim, loin de là. Mais cela lui était bien égal, car elle voulait seulement rester en sa compagnie et se changer un peu les idées, dans la mesure du possible.

"Pas vraiment." répondit-elle en toute honnêteté. "Mais je te suis, où tu voudras."

Car en effet à cet instant, elle l'aurait probablement suivit importe où. La Grande Salle, Pré-Au-Lard, Londres, l'autre bout du monde. N'importe où. Pour la première fois, elle prenait réellement conscience de ses sentiments pour le garçon, bien qu'elle n'en mesurait toujours pas la force et le sérieux. Elle n'avait pas non plus la moindre idée d'où ça l'amènerait, mais elle s'en fichait éperdument. Pendant quelques instants, elle fut prise entre deux sentiments opposés : d'un côté la douleur et la tristesse liées à cette histoire de Quidditch, qui lui serrait le coeur à chaque battement, de l'autre son amour à l'égard d'Arthur Grimms, qui ne cessait de grandir, et la joie de se sentir enfin complète grâce à lui. Peut-être que son coeur se serrait à chaque seconde, mais il battait pour lui. Ça devait sans doute être e plus important, pas vrai ?

FIN DU RPG

Ma couleur : #B22222
En cas de besoin, ma volière vous est ouverte !