Histoire de la magie

Inscription
Connexion

Le bureau du professeur Montmort

Image

À droite du tableau noir de la salle d'Histoire de la Magie se trouve une lourde porte de chêne. Celle-ci n'est fermée à clef que lorsque le professeur est absent. Si vous avez de la chance et si vous prenez la peine de faire jouer la poignée, vous entrerez dans le bureau du professeur Montmort. Les plafonds hauts donnent l'impression d'une pièce plus grande qu'elle ne l'est en réalité.

Des armoires murales courent le long des murs, chargées de multiples livres. Hormis l'étagère la plus haute de chacune d'elles qui se trouve occupée par des objets divers allant de quelques fioles de potions ordinaires à des objets plus difficilement identifiables. Les armoires déjà bien remplies ne semblent cependant pas suffisantes car les piles de livres et de parchemins envahissent également le bureau qui s'impose dans la pièce. Un coup d'oeil vous suffit à réaliser qu'ils sont bien loin de tous traiter d'Histoire de la Magie.
La pièce est également pourvue de deux fauteuils. L'un, disposé derrière le bureau n'est autre que le siège de prédilection du professeur tandis que le second, situé plus près de l'entrée, est prêt à accueillir un visiteur.

Quelques tableaux occupent le seul pan de mur nu de la pièce, protégés au creux d'une alcôve. Le plafond de cette alcôve a été transformé en un semi-dôme de verre qui, associé à quelques fenêtres hautes, en fait une pièce lumineuse. À la nuit tombée, de petites flammes magiques fournissent à la pièce une douce lumière tremblotante.
Quelques plantes vertes cascadent depuis les rebords des fenêtres, s'épanouissant paresseusement au soleil, tandis que des plantes grimpantes tentent d'escalader les murs pour les rejoindre. Certaines de ces plantes portent quelques fleurs écloses qui diffusent une douce odeur tout juste perceptible. La pièce, dénotant de l'influence de la maison dans laquelle le professeur Montmort a fait ses études, dégage une atmosphère chaleureuse et apaisante.


Ce bureau est un lieu RPG ouvert à toute personne souhaitant interagir avec moi. Afin de vous assurer de ne pas trouver porte close, vous êtes cependant priés de m'envoyer préalablement un hibou décrivant le motif de votre visite. N'ayant qu'un siège à offrir à mes invités, je ne pourrais accueillir qu'une personne à la fois.

Le sujet est actuellement réservé pour un RP avec Lucy Wood.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Le bureau du professeur Montmort

Lucy attendait la fin de la journée. Elle finissait sa journée, et normalement sa professeure d'Histoire de la magie aussi, et donc elle aurait tout le temps de pouvoir parler à sa professeure. En première année, elle n'avait pas appris tout ce qu'elle voulait apprendre. Et surtout, une question la troublait, et personne n'avait su répondre à cette question. Tous les livres qu'elle trouvait à la bibliothèque étaient indiqués comme des manuels de cinquième ou sixième année, ce qui la décourageait : elle n'était qu'une petite élève de deuxième année, elle ne serait sûrement pas capable de lire ces gros pavés pleins de vocabulaire spécifique qu'elle ne connaissait pas.

A la fin de son cours, elle se dépêcha pour monter l'escalier qui la menait à la salle d'Histoire de la magie. Elle frappa donc à la porte du bureau de la professeure, ne la voyant pas dans la salle. Elle réfléchit en avance à ce qu'elle allait lui dire, elle savait que si elle ne pensait pas sa phrase en avance, elle ne réussirait pas à aligner trois mots devant la jeune femme. Elle formulait ses phrases, n'oubliant pas qu'elle s'adressait à présent à sa professeure. Cela lui faisait extrêmement étrange de voir Elina Montmort, élève à Poufsouffle, à présent professeure. Lucy espérait qu'avec sa nouvelle formation, elle pourrait lui répondre, sinon, elle n'aurait plus qu'à difficilement se plonger dans les manuels de cinquième année, ou à patienter trois ans pour avoir sa réponse.

Elle se décida à frapper à la porte, et une fois les trois coups frappés, d'ouvrir.

- Bonjour miss, commença-t-elle. Je ne vous dérange pas trop ? Je peux vous poser une question ?

Luehssyie Woudde Pecker
Membre du PATA-P & GIFeuse w/ C.M.²

Le bureau du professeur Montmort

Le derniers cours d'Histoire de la Magie de la journée venait de s'achever. Une fois tous les élèves disparus, Elina passa rapidement entre les rangs de bureaux désormais déserts pour s'assurer que personne n'avait oublié son manuel ou n'avait laissé trainer quoique ce soit. Sa journée s'achevait sur un cours pour les élèves de première année et ils s'avéraient parfois extraordinairement tête en l'air. D'un autre côté, avoir cours avec eux était reposant dans le sens où elle avait davantage d'années d'écart avec eux et donc moins d'effort à fournir pour maintenir son autorité. C'était en revanche extrêmement perturbant pour elle de faire cours aux septième année tout en sachant que certains d'entre eux avaient à peine un an de moins qu'elle. D'autant plus qu'elle avait côtoyé certains d'entre eux jusqu'à l'année précédente. Remontant les allées, la jeune professeur réarrangeait la position des chaises. C'était un petit sursaut de maniaquerie qu'elle aurait pu satisfaire en un coup de baguette, mais ranger sans l'aide de la magie lui permettait de mettre de l'ordre dans ses idées. Ce genre d'activité ne requérait qu'une parcelle de son attention, lui permettant de consacrer le reste a dresser le bilan des cours de la journée.
Lorsque le poste de professeur d'Histoire de la Magie lui avait été proposé, Elina avait été prise au dépourvu. Certes, elle avait toujours eu de bons résultats et elle avait mené bon nombre de recherches personnelles durant ses dernières années en tant qu'élève, mais elle n'aurait jamais pensé être recrutée à peine ses Aspics en poche. Il lui était difficile de savoir exactement ce qui avait pu décider leur directrice à lui proposer ce poste. Quoiqu'il en soit, elle avait rapidement pris sa décision. Ce poste était une occasion sans pareil pour elle. Personne ne s'étonnerait de voir une historienne faire preuve de curiosité et glaner des informations partout où elle le pouvait. En digne directrice du département des mystères, sa mère lui avait au moins appris une chose : être bien informée était un avantage en toute situation. Elle ne doutait pas qu'à l'occasion de missions pour l'Ordre de Conjurateurs, un tel avantage serait le bienvenu. Ainsi, au lieu de poursuivre ses études dans une des écoles supérieures magiques de Grande Bretagne, elle poursuivrait son apprentissage par elle-même et sous l'égide de Hjördis. Il n'y aurait pas de chemin tout tracé pour elle car elle devrait le construire pas elle-même.

Son tour de salle terminée, elle avait ramassé un parchemin couvert de notes probablement perdu par un élève trop empressé de quitter la salle et divers papiers de moindre importance. Un léger coup de baguette vint extraire l'encre qui avaient imprégnées le bois du bureau de quelques élèves maladroits et le liquide sombre vint remplir un petit encrier tenu par la jeune professeure. Ceci fait, elle scella le petit flacon d'encre et le déposa sur l'une des étagère au fond de la salle où il restait un peu de place. Ceci fait, elle gravit les quelques marches qui menaient de l'estrade à son bureau et ferma la porte derrière elle. Elle avait mis une théière à chauffer lorsque l'on frappa à la porte de son bureau à trois reprises. Sans attendre, la porte s'ouvrit sur une jeune sorcière. Une élève que la jeune professeure identifia comme ayant fait son entrée à Poufsouffle l'an passée et faisant désormais partie des élèves de seconde année.

-Bonjour miss. Je ne vous dérange pas trop ? Je peux vous poser une question ?

L'un des sourcils de la jeune professeur se haussa de manière incontrôlée face a cette irruption. Le cerveau d'Elina se livra rapidement au difficile exercice de déterrer le nom de la jeune fille des tréfonds de sa mémoire. Elles avaient trop d'années de différence pour s'être véritablement côtoyées en dehors de la salle commune, mais les cours lui avaient donné l'occasion de se livrer plus souvent à cet exercice.

-Bonjour miss Wood. Vous ne me dérangez pas du tout, bien qu'il soit de coutume d'attendre une réponse avant d'entrer. Puis, sans s'attarder sur ce qui relevait plus du constat que du véritable reproche, elle enchaîna : De quoi s'agit-il?

Elina était plutôt curieuse de savoir ce qui pouvait pousser la jeune fille à venir la voir sitôt les cours terminés et ce qui pouvait justifier un tel empressement. La théière réclama son attention d'un sifflement strident et elle y répondit en l'attrapant par la hanse tandis que deux tasses venaient prendre place sur son bureau.

-Vous prendrez du thé? 

Image

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000