Histoire de la magie

Inscription
Connexion

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Novembre 2043


Une journée à Poudlard. Elle avait tellement idéalisé la chose avant d’arriver ici, oubliant même qu’il s’agissait d’une école. Les écoles, c’est les cours et les cours c’est être concentré au moins une heure sur une matière, une seule et même chose et écouter un professeur qui essaye de faire passer des informations à des têtes bien vides. Mais en 1 an, elle avait eu le temps de s’habituer à ce rythme et se faisait à la fatigue de fin de journée. Oh oui cette fatigue bien trop connue des étudiants où ton cerveau ne désire qu’une chose c’est d’arrêter de réfléchir. C’était exactement dans cet état qu’Aliénor était. Cette espèce de léthargie qui doit offusquer les professeurs. Aujourd’hui, c’est la professeure d’histoire de la magie qui prend.

Aliénor s’est assise à côté d’un camarade de maison sans vraiment faire attention de qui il s’agissait. Elle avait le menton appuyé dans le creux de sa main. Cela faisait à peine une dizaines de minutes que le cours avait commencé et déjà son esprit divaguait. Concentration de lémurien malade ! Pourtant elle était sûre que cette matière pourrait s’avérer intéressant si elle y mettait plus d’entrain… Mais aujourd’hui c’était visiblement trop lui demander.

Elle se laissa tomber sur le dossier de sa chaise regardant autour d’elle. Son regard se posa sur son sac entrouvert qui laissait apparaitre les petites douceurs qu’elle grignotait quand elle s’ennuyait. Exactement comme maintenant. Elle regarda le sachet de dragées surprise qu’elle avait soigneusement triée à l’aides des chats des dortoirs, oui elle utilise les chats de ces amies comme détecteur de mauvais goûts de dragées et pour l’instant c’est efficace ! Elle prit une dragée et l’avala en souriant. Il y avait pas mal de choses dans son sac, une grande partie faisait partie des restes de la soirée pyjama du début de l’année. Il y avait notamment des gnomes au poivre et 2 ou 3 suçacides. Oui elle grignotait quand elle s’ennuyait, ce n’était pas non plus la plus grande des gourmandes, mais elle aimait bien s’occuper à quelque chose et quand elle n’avait rien d’autre ben… Elle mangeait. Quel cliché des Poufsouffles elle offrait là… Et ben tant pis, au moins à Poufsouffle on est bon-vivant et on s’amuse.

Enfin bref, alors qu’elle dégustait ces dragées au bon goût, Aliénor tourna la tête vers son voisin. Elle savait qui s’était. Pour sûr ! Elle l’avait souvent croisé en salle commune et aussi lorsqu’elle allait touiller cette mystérieuse potion qu’on avait confié à sa maison. Un petit sourire en coin apparut sur les lèvres de la fillette. Elle avait envie d’une petite blague, quoi de mieux pour chasser l’ennui. Aliénor se pencha sur le côté pour pouvoir lui parler discrètement.

-T’arrive à suivre toi ? Moi j’ai totalement décroché… Tu veux un truc à manger, je serais moins seule à passer pour une morfale.

Aliénor s’écarta en souriant à son camarade de maison et en gobant une des dragées puis comme si de rien était, elle regarda le professeur exposer l’histoire de la magie et je ne sais quel personnage célèbre d’un autre temps.

Batteuse des Frelons
Ne me touchez pas je mors
Aliénor Delphillia 2ème année RP, Poufsouffle

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

La grisaille pesante de l'automne s'installait petit à petit à Poudlard plongeant les élèves dans une monotonie redondante. Les cours étaient d'une lassitude effarante et l'excitation des premières semaines avait désormais complètement disparue. D'ailleurs, le petit Kevin avait bien du mal à suivre depuis quelques temps. Sans doute trop préoccupé par sa relation avec son amie Nova, les études lui paraissaient bien loin, voir dérisoire. Depuis cette fameuse soirée, une certaine distance s'était créée entre eux. Ils passaient moins de temps ensemble qu'à l'accoutumé bien qu'au fond de lui rien n'avait véritablement changé. Ainsi, la vie d'étudiant à Poudlard n'avait rien de bien différent d'une vie d'adolescent ordinaire. Celles-ci sont faites de hauts et de bas, de joie et de peine, de cours et de devoirs. À cela près, qu'ici on apprenait la magie.

Terminant la file de ses camarades de Poufsouffle, Kevin entra dans la petite pièce qui faisait office de salle de classe. Il s'installa nonchalamment sur une chaise vide et adressa un " Bonjour " amical à sa voisine qui ne prit même pas la peine de lui répondre. Peut-être ne l'avait elle tout simplement pas entendue, ou bien était-elle de mauvaise humeur ? Le jeune sorcier n'insista pas. Par habitude, il entreprit de sortir plume, parchemins et livre de cours avant même que le professeur ne leur ordonne de le faire. Il avait ce côté assez carré dans sa façon de se comporter en classe, totalement en contradiction avec sa façon d'être dans la vie de tous les jours. Il était là pour étudier et bien qu'il ne le montre pas toujours, il ne ratait pas une miette du cours, du moins la plupart du temps.

Mais aujourd'hui, Kevin peinait à retenir les noms des sorciers qui ont marqué l'Histoire de la magie. Que ce soit Burdock Muldoon ou encore Eargit l'Affreux, rien ne voulait rentrer ! La tête vaseuse dû à une nuit encore agitée y était sans doute pour beaucoup. Il jeta un coup d'oeil autour de lui et le moins que l'on puisse dire, c'est que bon nombre d'élèves avaient décidés de terminer leur nuit. À part peut-être Jeff, qui suivait toujours aussi avidement les paroles de miss Montmort. Le comportement d'élève modèle de son ami amusa Kevin qui observa le moindre de ses faits et gestes pendant quelques minutes, jusqu'à être tiré de sa rêverie par sa voisine.

" T’arrive à suivre toi ? Moi j’ai totalement décroché… Tu veux un truc à manger, je serais moins seule à passer pour une morfale. "

Aliénor s'était enfin décidé à décrocher un mot et elle lui proposait même une friandise. Les deux Poufsouffle n'était pas ce qu'on pouvait appeler des amis proches mais chaque fois qu'ils se croisaient, peu importe l'endroit, ils ne pouvaient s'empêcher de se lancer une pique ou de se faire une blague. Cet excès de gentillesse de la part de la brune cachait forcément quelque chose mais Kevin qui n'avait quasiment rien mangé ce matin-là finit par accepter le bonbon.

" Écouter les exploits de Burdock le ténébreux n'est pas des plus passionnant... " dit le garçon en prenant une dragée posée sur la table, il l'observa méticuleusement comme s'il cherchait quelque chose et alla jusqu'à la sentir. " J'espère que ce n'est pas encore une de tes stupides blagues. " Il hésita quelques secondes puis porta finalement la sucrerie à sa bouche. Non, rien à signaler. Elle était très bonne, même délicieuse. Citron était un de ses parfums préférés.

Kevin tourna la tête vers sa camarade dont le regard était fixé sur miss Montmort. Assurément, elle jouait très bien la comédie en faisait semblant d'écouter le cours. Le jeune sorcier sourit de la voir faire. " Si t'essaye de faire croire à quelqu'un que tu suis le cours, c'est raté ! "

Le jeune sorcier ouvrit le manuel à la page demandé par leur professeur, et profita que cette dernière soit retournée pour glisser à l'oreille d'Aliénor.

" Merci pour la dragée. Par contre tu me déçois, je pensais tomber sur morve de Troll ou poubelle mais j'ai eu citron. Il t'arrive d'être gentille parfois ?! " dit-il d'un air narquois pour la taquiner. Avant d'ajouter " Bon, c'est pas que je m'ennuie, mais je ne serais pas contre une autre dragée. "

Attrapeur remplaçant des Frelons
Kevin Gilway, 2ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Kévin piqua une des dragées qu’Aliénor avait posées sur la table, évidement que leur goût était bon, elle les triait méticuleusement ! Enfin elle, les chats quoi vous avez compris. Aliénor eut un sourire en coin quand celui-ci avala la petite gourmandise, évidement qu’il se doutait à avoir quelque chose d’ignoble, c’était comme ça entre eux, et cela mettait toujours Aliénor de bonne humeur, même si ces derniers temps Kévin assurait plus les piques et autres blagues que notre jeune fille. Mais il faut faire attention à l’eau qui dort.

-Si t'essaye de faire croire à quelqu'un que tu suis le cours, c'est raté !

Aliénor tourna vivement la tête, bien sûr qu’elle faisait parfaite illusion ! Elle s’exerçait à presque chaque fin de cours. C’est peut-être pour ça que ces notes n’étaient jamais excellentes… Bonnes, mais pas excellentes. Bof, Aliénor haussa les épaules à cette pensée, tant pis. Son camarade ouvrit son manuel à la bonne page, ouais ça aussi se serait bien Aliénor. Elle regarda à quelle page il avait ouvert se livre, enfin un livre, ce truc est énorme, comme si on pouvait étudier autant de sorciers… Mouais la fillette était septique.

Elle imita son camarade avant que celui-ci lui fasse la remarque sur la dragée. Elle s’en doutait qu’il allait être étonné, mais c’est bien, au plus il est en confiance, au mieux il tombera dans son piège. Il redemanda une dragée, maison de gourmands !

Aliénor piocha de nouveau une poignée de dragées, toujours aux goûts excellents, enfin ça s’il n’aimait pas la pêche ce n’était pas son problème mais en soi, aucun ne pouvait réellement faire vomir quelqu’un. Elle fit rouler quelques dragées vers son côté de la table et commença à manger tranquillement.

-Non je ne suis pas une fille horrible contrairement à certains !

Aliénor regarda son camarade en diagonale avec un petit sourire en coin. C’était typiquement ce genre de joutes verbales qu’elle aimait chez son camarade. Même si celui-ci était moins dur que la fillette. Aliénor ne connaissait pas vraiment les limites et au bout d’un moment, ces réponses crues et parfois violentes peuvent blesser les gens en face d’elle. Mais jusque-là, avec son camarade de maison, tout allait bien.

-Tu sais j’ai d’autres bonbons assez sympas dans mon sac, si tu veux bien sûr.

Aliénor jeta un coup d’œil à son sac posé sur le sol. Tout en mangeant les dragées une à une.

-J’ai du chocolat, des sucettes et d’autres bonbons, je ne sais même plus ce que c’est.

Oui bien sûr elle ne précisait pas que ces sucettes étaient acides au possible ou que ces autres bonbons étaient des gnomes au poivre. Elle s’imaginait déjà le fou rire si son voisin de classe commençait à cracher de la fumée en classe. Un sourire furtif passa sur son visage puis elle reprit son air innocent en essayant d’être assez discrète, elle ne voulait pas s’attirer les foudres de Miss Montmort, elle ne colptait pas retourner en retenue d'aussi tôt, une par an c'est amplement sufisant! Elle espérait que les dragées mettraient en confiance le garçon et que celui-ci allait accepter les friandises étranges de la fillette.

Batteuse des Frelons
Ne me touchez pas je mors
Aliénor Delphillia 2ème année RP, Poufsouffle

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Aliénor fît rouler, à sa demande, d'autres dragées vers lui. Le jeune sorcier se saisit d'un bonbon à la couleur orangée et croqua dedans pour découvrir un goût... d'orange ! Kevin sourit bêtement devant la stupidité de la chose, et poussa en son fort intérieur un ouf de soulagement. Ces dragées, aussi bonnes soient-elles, avaient le don de mettre un petit coup de pression à chaque fois que vous vous apprêtiez à en manger une. Nul ne savait à l'avance sur quel goût il allait tomber. Elles portaient particulièrement bien leur nom, mais jusqu'ici pas de mauvaise surprise. Bon, il n'en avait mangé que deux mais un coup d’œil vers sa camarade lui permit de constater qu'elle aussi était bien tombée jusqu'à présent. Et pourtant, elle les engloutissait à une vitesse folle, sans même prendre la peine de vérifier lesquelles pouvaient être louches. Simple coup de chance ? Le Poufsouffle se pencha vers Aliénor pour le lui demander.

" C'est quoi ton secret ? " Miss Montmort se retourna au même moment dans leur direction. Peut-être l'avait-elle entendue ou avait-elle repéré leur petit stratagème ? Kevin baissa instantanément la tête et fît mine de prendre des notes. Mais la professeur d'Histoire de la Magie ne lui dit rien. Elle prit un air sérieux et s'adressa à tous les élèves pour leur rappeler qu'il était extrêmement important de bien suivre en classe et de ne pas se laisser distraire s'ils voulaient réussir leurs examens. Kevin prit cette remarque comme un avertissement. Il sortit alors une pile de livres de son sac et les disposa de façon à ce que miss Montmort ne voit pas les friandises de là où elle était. Du moins l'espérait-il.

Alors que l'ancienne vedette des Frelons repartit dans ses explications, Kevin se pencha de nouveau vers sa voisine et lui chuchota à l'oreille. " Comment tu fais pour que toutes les dragées aient bon goût ? "

Si la fillette avait un secret, Kevin était preneur. Même s'il y avait malgré tout de fortes chances qu'elle ne le lui dévoile pas si facilement. D'autant plus qu'il avait carrément ignoré sa précédente pique verbale. Si lui même était horrible, de quoi pouvait-il qualifier la brune ?! Mais à son grand étonnement, Aliénor continuait de se montrer agréable et lui proposa même de nouvelles friandises. Quelle mouche l'avait piquée ce matin-là ?

" Avec plaisir ! Qu'as-tu de bon ? " demanda t-il en avalant une nouvelle dragée au parfum doux et sucré.

" J’ai du chocolat, des sucettes et d’autres bonbons, je ne sais même plus ce que c’est. "

Kevin jeta un coup d’œil par dessus l'épaule d'Aliénor et scruta le butin de la jeune fille. Il reconnut des gnomes au poivre mais il n'en était pas particulièrement friand. Encore moins de la baguette à la réglisse. Encore des dragées, des chocolats. Trop classique. Il s'apprêtait à lui répondre qu'elle n'avait rien d'extraordinaire quand ses yeux se posèrent sur une espèce de sucette en forme de spirale.

" Tiens ! C'est quoi ça ? " dit-il en désignant la sucette verte, encore inconnue " Je peux goûter ? "

Attrapeur remplaçant des Frelons
Kevin Gilway, 2ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Elle comptait bien garder son secret pour elle, en tout cas elle ne le donnerait pas facilement c’était sûr ! S’assurer d’avoir des bons dragées était une découverte excellente pour la fillette et elle était fière d’elle et surtout elle avait envie de torturer un peu son camarade, cela la ferait bien rire s’il se faisait des films. Elle ne répondit que par un levé de sourcils et un petit sourire narquois. Du grand Aliénor !

Quand elle vit Kévin se redresser en regardant droit devant lui, la fillette tourna doucement la tête avant de se heurter au regard froid de Miss Montmort. Quand elle pense que lors de sa première année elle était à Poufsouffle, elle a une autorité impressionnante pour son âge. Peut-être que les cheveux argentés ça aide ? Aliénor regardait le tableau soudain fascinée par ce mystérieux personnage. Enfin ce n’était que façade, même si par moments elle sortait sa plume pour écrire quelques phrases histoire de ne pas se retrouver sans rien à l’examen. Mais elle se connait, quand elle replongera dedans, elle courra à la bibliothèque pour trouver un livre qui parle de lui et en fera une fiche. Elle était assez organisée dans son travail, c’était juste le temps d’attention qui était proche de zéro chez Aliénor. Elle regarda en ricanant intérieurement le manège de son camarade pour dissimuler les dragées au professeur. Il n’est pas bête celui-là. Aliénor lui adressa un clin d’œil discret avant de retourner son regard vers son professeur.

Le garçon se laissa tenter par la proposition de la fillette de plus de sucreries. Brossage de dents obligatoire après ce cours, c’est l’avantage de vivre là où on étudie. La fillette laissa son regard tomber sur son sac entrouvert et attendit la décision du garçon. Celui-ci jeta son dévolu sur la sucette verte. Une suçacide. Aliénor pris l’objet délicatement et le posa sur la table et la fit glisser doucement vers son camarade. En même temps elle ajouta tout bas :

-Très bon choix.

Elle s’imaginait déjà la tête qu’il ferait face à l’acidité de cette sucette. Généralement c’est un gage de prendre une suçacide dans les jeux de soirée pyjama. Mais là on était en cours, Aliénor n’allait certainement pas pouvoir retenir un rire. Mais là, il devait ne se douter de rien. Donc Aliénor essaya au mieux de ne pas montrer un trop grand sourire. La fillette gardait ces yeux braqués vers Miss Montmort pour ne pas attirer l’attention tout en grignotant des dragées. Mais elle ne pouvait s’empêcher de jeter des coups d’œil à Kévin, scrutant sa future réaction.

Batteuse des Frelons
Ne me touchez pas je mors
Aliénor Delphillia 2ème année RP, Poufsouffle

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

D'un haussement de sourcils, Aliénor fît comprendre au jeune garçon qu'elle n'était pas disposée à lui révéler le moindre de ses secrets. Peu importe, il n'avait pas besoin de ça pour prendre plaisir à manger des dragées surprises, malgré le risque de tomber sur d'ignobles goûts comme "Poubelle" ou "Vomi". Bien qu'il ne s'agisse là que de confiseries, que serait la vie si nous ne prenions jamais de risques ?

Après avoir évité la catastrophe de se faire réprimander par le professeur Montmort, les deux enfants jugèrent bon de se montrer plus discret pour la fin du cours. Cependant, leur gourmandise ne déclina pas et ils continuèrent de s'empiffrer comme des gloutons. Le choix de Kevin se porta ensuite sur une sucette verte en forme de spirale. À quoi pouvait-elle être ? Menthe ? Pistache ? Pour le savoir, il suffisait de goûter. Malgré tout, il ne put s'empêcher de jeter un regard oblique à sa voisine qui l'encouragea par un clin d’œil. Avec Aliénor, il fallait toujours être sur ses gardes.

Ces dernières semaines, les deux adolescents n'avaient eu de cesse de se croiser régulièrement dans le château. Si bien que Kevin eu l'impression que la jeune fille faisait exprès de le suivre, bien sûr dans le seul but de l'embêter. Mais c'était de bonne guerre. Tout avait commencé autour de la potion, en salle commune. Le jeune sorcier lui avait fait une petite farce et cette dernière n'avait pas tardé à répliquer. Jamais avares de blagues en tout genre, ils étaient devenus comme chien et chat. Le hasard avait même voulu qu'ils intègrent les Frelons en même temps ! Et les voilà, aujourd'hui de nouveau réunis en cours d'Histoire de la Magie. Ça commençait à faire beaucoup en si peu de temps. Il était clairement devenu un passe-temps pour la fillette et bien qu'elle se montra aimable ce matin-là, elle lui réservait très certainement une surprise de mauvais goût.

Mais Kevin, se sentant en confiance et à l'abri du fait qu'ils soient en salle de classe, porta innocemment  la suçacide à sa bouche. Alors qu'habituellement, il aurait croqué dedans avec entrain, le Poufsouffle décida de la déguster autrement pour plus de discrétion. Le bonbon était légèrement acidulé mais il n'aurait su en donner le goût.

" Pas mauvais ton truc, ça s'appelle comment ? "

Entre deux coups de langue, l'apprenti sorcier prenait malgré tout le temps de prendre quelques notes. Plume dans sa main droite, suçacide dans sa main gauche, cachée sous la table. Son stratagème devait être assez amusant à regarder et il s'étonna qu'Aliénor ne lui ait pas encore fait de remarque à ce sujet.

" Tu es bien silencieuse d'un coup. Le cours serait-il devenu passionnant ? "

Pour accentuer sa pique, Kevin regarda la brune dans les yeux et donna un coup de langue plus vigoureux sur la sucette. Mais alors que l'acidité était jusque là supportable, une brûlure soudaine se fît ressentir. Si bien que le garçon ne pût retenir un " Aaaaaaaaaah " mêlant surprise et douleur. La douleur était telle qu'il eu l'impression qu'on lui avait perforé la langue laissant place à un trou béant. De peur de ce qu'il pouvait découvrir, il n'osa la toucher. Il avait tellement mal qu'il ne pouvait garder la bouche fermée plus de cinq secondes.

Sentant tous les regards se tourner vers lui, le rouge lui monta aux joues et il eut soudainement envie de disparaître sous sa table. Il baissa la tête et posa son regard sur son sac dans lequel il glissa la suçacide. De toute façon le mal était fait et miss Montmort ne tarderait pas à intervenir et il risquait fort d'avoir des ennuis...

Attrapeur remplaçant des Frelons
Kevin Gilway, 2ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Aujourd'hui Elina faisait cours aux deuxièmes années. Le programme de seconde année portait sur les grandes figures de la magie. Si les élèves se montraient généralement attentifs lorsqu'on leur parlait de Merlin, Dumbledore ou Harry Potter, ils l'étaient beaucoup moins lorsque l'on évoquait des noms qui leurs étaient jusque là inconnus. Elle en avait la preuve avec les têtes qu'elle voyait osciller dangereusement sur leurs épaules au fond de la classe. Elle s'étonnait de ne pas encore avoir entendu le bruit d'un front heurtant le bois du bureau. Les élèves de Poufsouffle étaient tout particulièrement calmes aujourd'hui, presque léthargiques. La jeune professeur soupçonnait une petit fête en salle commune. Peut-être devrait-elle en toucher deux mots aux professeurs affiliés à Poufsouffle pour savoir ce qu'il en était ? Il était plus sage d'éviter ce genre d'événements durant la semaine. Les élèves n'étaient déjà pas des plus actifs en Histoire de la Magie alors elle n'avait pas besoin qu'ils soient en plus en manque de sommeil.

Il aurait cependant été erroné de dire que tous les élèves dormaient à moitié. Il y avait dans le fond un duo de Poufsouffle qui semblaient encore bien éveillés. Suffisamment tout du moins pour se livrer a un trafic de bonbons, mais pas assez pour se rendre compte que les dragées colorées posées sur leur bureau étaient le comble de l'indiscrétion. Cependant, si la jeune femme avait dû reprendre tous les élèves qui grignotaient en cours, elle n'aurait jamais eu le temps de boucler le programme. Tant que cela ne dérangeait pas le cours, elle le tolérait... Mais gare a celui qui se mastiquerait avec trop de conviction ! Le regard qu'elle lança en direction du duo sembla suffisant à leur faire passer le message car ils se firent plus discret et simulèrent une attention excessive pour son cours. Quelques instant tout du moins... A peine quelques minutes plus tard, un cri vint interrompre la classe.

" Aaaaaaaaaah "

Le jeune Kevin Gilway était l'auteur de ce cri. Si cette interruption agaça Elina, elle dû reconnaître en voyant le pauvre garçon qu'il était déjà bien puni. N'osant même plus fermer la bouche, la langue pendante, il offrait une vision plutôt affligeante. L'intervention avait au moins l'avantage d'avoir réveillé toute la classe et les élèves avaient leur attention braquée sur le malheureux. Un regard vers la confiserie coupable avant que la victime ne la fasse disparaître suffit à Elina pour savoir ce dont il s'agissait. Soit le jeune Poufsouffle était très ignorant des confiseries sorcières, soit il ne ressentait aucune gêne à l'idée de perturber le cours.

« Monsieur Gilway, s'il vous prend l'envie de grignoter en cours, faites le discrètement au moins. Miss Delphillia, puisque vous n'avez rien de mieux à faire, menez votre camarade à l'infirmerie pour que miss Lloyd arrange ça. »

Le temps que les deux jeunes Poufsouffle se décident à obéir, elle ajouta :

« Vous reviendrez tous les deux me voir après le cours. »

La douleur serait probablement le meilleur outil de dissuasion pour le jeune Kevin Gilway, mais elle ne voulait pas qu'ils pensent s'en sortir à si bon compte. Le temps passé à s'inquiéter de ce qui allait leur tomber dessus serait tout aussi efficace pour leur faire passer toute envie de recommencer. Ils n'écoperaient pas d'une retenue cette fois, mais elle voulait qu'ils sentent cette menace planer sur leurs têtes.
Reducio
Navrée pour l'attente.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.~
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

La petite Delphillia ne put retenir un petit rire quand son camarade cria de surprise en portant la suçacide à sa bouche. Elle plaqua fermement ces mains sur sa bouche pour ne pas exploser de rire devant la tête qu’affichait maintenant son camarade. C’était mémorable, cette tête, cette expression de surprise et de dégout elle n’aurait raté ça pour rien au monde. Même si son petit moment d’hilarité ne dura pas. En effet, la voix du professeur Montmort rappela immédiatement les deux enfants au calme. Aliénor tourna vivement la tête et ces yeux croisèrent le regard de la jeune professeur. Comme un courroux qui s’abattrait sur elle, la fillette glissa au fond de sa chaise enlevant ces mains de sa bouche pour les poser bien à plat sur le bureau et se mordant la lèvre. Son regard était posé sur la jeune femme en attente du verdict qui tomba aussi rapidement que le fou rire d’Aliénor avait été arrêté. Elle devait emmener Kévin à l’infirmerie ? Aliénor n’aimait pas vraiment aller à l’infirmerie, c’était loin d’être son endroit favori. Cette ambiance, les gens qui se plaignaient, non vraiment, moins elle y allait mieux elle se portait.

Ces prunelles glissèrent vers son camarade. Bon de toute façon elle n’avait pas le choix, autant se faire petite et vite sortir d’ici avant de se faire carboniser par le regard de Miss Montmort. Aliénor se leva délicatement en faisant le moins de bruit possible et en affichant une moue désolée et gênée. Mais au moins elle n’avait pas mentionné de retenue, c’était déjà ça. La fillette arriva rapidement dans le couloir avec son camarade. Elle souffla de soulagement avant de prendre la direction de l’infirmerie.

Mais la professeur leur avait demandé de repasser à la fin du cours. Aliénor redoutait un peu ce moment. Elle ne savait pas ce qu’on allait lui dire et elle, elle n’avait rien à dire pour sa défense, mis à part que c’était drôle, mais on ne dit pas ce genre de chose à un professeur. Mais bon, elle devait affronter les conséquences de ces actes, c’est ça quand on grandit. Sur le chemin la fillette était de moins en moins souriante, si elle aurait pu éviter cette situation… Non, cette tête, de Kévin, cette farce, elle ne pouvait pas dire que si elle recommençait elle ne le ferait pas, ce serait se mentir. Au moins elle avait pu assister à ça, c’était déjà ça de gagné.

Quand les deux enfants arrivèrent devant la porte, Aliénor prit une grande inspiration. C’est que Miss Montmort était assez impressionnante, même si elle l’avait aperçu en tant qu’élève et encore même à ce moment-là elle était impressionnante. Ces exploits parlaient à sa place, on ne voulait pas vraiment la mettre en rogne.

-On y va ?

Aliénor regardait Kévin d’un air de dire c’est toi qui toque.

Batteuse des Frelons
Ne me touchez pas je mors
Aliénor Delphillia 2ème année RP, Poufsouffle

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

La douleur lancinante qui lui perçait la langue, n'avait rien de comparable à la gêne ressentie lorsque les regards de ses camarades de classe, soutenus par celui plus appuyé de Miss Montmort, se posèrent sur lui. Comme si cela ne suffisait pas, la professeure d'Histoire de la Magie ordonna à Aliénor de l'accompagner à l'infirmerie. Il aurait eu envie de répondre que ce n'était pas la peine, que la douleur allait finir par s'estomper, mais tout ce qu'il pouvait faire en cet instant était de garder la bouche fermée. Et c'était grandement suffisant. Le jeune Poufsouffle avait la langue comme une pantoufle et il risquait fort de provoquer l'hilarité générale s'il tentait de dire quoi que ce soit. Alors il se tût, baissa la tête et se leva à la suite de la brune.

Aliénor avait bien joué son jeu, cette chipie. Elle devait avoir préparé son coup depuis un moment. L'appâter de la sorte avec des friandises n'avait rien de triomphant. C'en était même trop facile. Tout Poufsouffle qui se respecte a dans ses gênes le syndrome de la gourmandise excessive. Kevin s'était laissé berner, trop naïvement. Le deuxième année se demanda si la fillette avait spécialement préparé son mauvais coup pour lui ou si le hasard avait décidé qu'il en serait sa victime ?

[...Il ne mirent pas longtemps à arriver à l'infirmerie et Miss Lloyd soigna le garçon en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire...]

Bien qu'il soit soulagé de ne plus ressentir aucune douleur et de pouvoir de nouveau parler, le jeune sorcier ressentait toujours de la colère envers Aliénor. D'ordinaire si indulgent, Kevin ne semblait pas encore enclin à lui pardonner. Cette farce, il aurait pu la trouver drôle oui. Mais dans d'autres circonstances, pas en salle de classe. Désormais, il allait très certainement passer pour un cancre aux yeux de Miss Montmort. Cette dernière n'avait pas eu à hausser le ton outre mesure pour se faire comprendre et le petit tour à l'infirmerie n'était en aucun cas un prétexte pour rater son cours. Ainsi, elle leur avait très clairement signifié de revenir la voir à la fin du cours.

Sur le chemin du retour, l'ambiance était des plus glaciales entre les deux Poufsouffle. En tout cas, plus pour l'un que pour l'autre. Kevin jetait des regards incandescents à sa voisine qui semblait encore amusée par la situation. À croire qu'elle n'avait pas une once de jugeote. Avait-elle au moins réfléchie aux conséquences que leur bêtise pouvait engendrer ? Ou peut-être qu'elle se fichait tout simplement du règlement ? Kevin aussi aimait jouer avec les règles, mais il y avait tellement d'autres occasions pour ça. Pour lui étudier était important, et il redoutait plus que tout une punition. Ou pire, d'être renvoyé. Ses parents ne le lui pardonneraient jamais !

La vérité, bien plus que la probable sanction qui les guettait, était qu'il se sentait vexé et coupable d'avoir laissé à Aliénor le soin de l'humilier publiquement. Il savait que la jeune fille n'avait pas d'arrière pensée négative, que ce n'était pas une vengeance et qu'elle prenait sans doute ça pour de l'amusement. Mais tout de même, elle n'y était pas allée avec le dos de la cuillère. Il faudrait certainement un peu de temps au jeune sorcier pour lui pardonner.

Arrivés devant la porte de la salle de classe, Aliénor et Kevin s'arrêtèrent. Ni l'un ni l'autre ne semblait disposé à prendre les devants. Par peur ou par dédain, la brune insista pour que ce soit lui qui toque. *Non, mais quel toupet !* pensa t-il au moment où sa main frappa mollement le heurtoir en métal. La porte s'entrouvrit et Miss Montmort les invita à entrer...

Attrapeur remplaçant des Frelons
Kevin Gilway, 2ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

La jeune Aliénor Delphillia eu une petite moue désabusée lorsqu'Elina lui intima d'accompagner son camarade à l'infirmerie. Elle se leva néanmoins aussi discrètement que sa petite carrure le lui permettait, l'air gênée, suivie de près par son camarade. Les suçacides n'étaient pas réellement dangereuses, mais l'effet pouvait être des plus désagréables et le jeune Gillway ne pourrait de toute manière pas se concentrer sur le cours dans cette situation. Une fois la porte refermée sur les deux perturbateurs, le cours repris sans autre incident.

Elina espérait bien que les deux Poufsouffle passeraient le reste de l'heure à se demander quelle punition elle allait leur infliger. Cette petite frayeur leur ferait passer l'envie de perturber à nouveau son cours aussi efficacement qu'une sanction.

~fin du cours~

Le cours venait de s'achever et les élèves avaient quitté les lieux. Elina était en train de repositionner une chaise mal rangée lorsqu'on frappa timidement à la porte. Ce devait être ses petits blaireautins pris en faute qui étaient de retour.

« Entrez ! »

La porte s'ouvrit tout doucement pour laisser passer les jeunes sorciers. Kevin Gillway avait un air renfrogné et les regards qu'il lançait à sa camarade étaient plutôt parlant. Il devait lui en vouloir pour la suçacide. Au moins, l'infirmière semblait avoir rempli son rôle.
La jeune professeur les laissa progresser dans la pièce. Se détournant d'eux, elle regagna son bureau sur lequel demeurait quelques parchemins. Elle s'en saisit avant de les tendre aux deux élèves.

« Ce sont vos devoirs à rendre pour le cours prochain. Vous n'espériez tout de même pas y avoir échappé ? »

Elle accompagna sa question d'un haussement de sourcils interrogateurs.

« Je vous conseille également de revoir le chapitre 4 de votre manuel pour ne pas prendre de retard. Dorénavant, gardez ce genre de farce pour les inter-cours. »

Ceci étant dit, elle se détourna des deux élèves pour rassembler les ouvrages présents sur son bureau. L'incident était clos pour elle et elle ne voyait pas de raison de perdre davantage de temps à ce propos.

Veuillez m'excuser pour l'attente. :wise:

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~En glissant je viens, en rusant je vaincs, le sommet j’atteins.~
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Aliénor lança un dernier regard à son camarade avant de rentrer dans la salle ou attendait leur professeur. La fillette n’était pas tout à faite à l’aise de se retrouver face à cette personnalité de Poufsouffle. Aliénor la respectait pour tout ce qu’elle avait fait. Il est vrai qu’Elina Montomort n’était pas n’importe qui. La fillette entra doucement dans la salle doucement à la suite de son camarade qu’elle avait comme forcé à ouvrir la porte. Elle s’avança doucement jusqu’au bureau de son professeur sans vraiment oser affronter le regard de la femme accomplie en face d’elle.

Son sourire espiègle de tout à l’heure avait totalement disparu de son visage. Elle croisa les mains dans son dos et écouta attentivement ce que disait son professeur. Même si cette petite blague restera dans sa mémoire, Aliénor n’aimait pas se faire prendre et se retrouver confronté à l’autorité était assez complexe pour elle. Surtout si elle était en position de faiblesse.

Elle attrapa la feuille sur la table puis la parcourut du regard histoire de se donner une contenance mais aussi d’estimer la tôlée qu’elle pourrait se prendre. Elle ouvrit de grands yeux. Elle aurait vraiment mieux fait d’écouter ce qu’elle avait raconté durant l’heure. Elle leva les yeux pour essayer de voir la réaction de Kévin. Elle haussa les sourcils quand elle crut capter un regard avant de, de nouveau, reporter toute son attention vers Miss Montmort.

Elle serra la feuille contre son buste comme pour se former une armure alors que son professeur finissait de leur faire comprendre qu’elle ne voulait plus de ça en classe. Aliénor se croyait drôle, mais maintenant, elle avait un cours à rattraper, un devoir à faire et un Kévin légèrement énervé à ses côtés. Carton plein pour la petite Delphillia !

La fillette acquiesça d’un signe de tête avant de ramasser ses affaires et de se diriger vers la sortie.

-Au revoir Miss Montmort, désolée du dérangement.

Elle se tourna vers la porte pour l’ouvrir et enfin sortir de son apnée et respirer un grand coup. Elle n’aimait vraiment pas se retrouver dans ce genre de situations et elle ne voulait pas recommencer d’aussi tôt. Elle sortit de la salle en soufflant un grand coup puis décida d’attendre Kévin juste à côté de la porte. Elle ne voulait pas non plus être en froid avec un de ses camarades pour si peu. Une fois celui-ci dehors, elle s’approcha de lui l’air désolée.

-Désolée, vraiment…

Elle passa une main dans ses cheveux avant de se redresser vers le garçon avec un sourire gêné.

-On peut travailler ensemble sur le devoir si tu veux. C’est le moins que je puisse faire non ?

De toute façon elle n’allait pas non plus trop s’attarder dans les couloirs, ce serait mal venu. Elle continuait donc à marcher en direction de sa prochaine tâche de la journée en espérant que ce soit moins désastreux ! Mais ça risque aussi d’être moins drôle…

Fin du RP pour moi, merci beaucoup!

Batteuse des Frelons
Ne me touchez pas je mors
Aliénor Delphillia 2ème année RP, Poufsouffle

Tuons l'ennui, mangeons!  privé 

Occupée à ranger sa salle de classe, Miss Montmort invita les deux fauteurs de troubles à entrer. Dans un silence glacial, Aliénor et Kevin se dirigèrent vers le bureau de leur professeur. Têtes basses, les mains croisées dans leurs dos, il faut dire que les deux Poufsouffle n'en menaient pas large. Pas même Aliénor, si téméraire d'ordinaire. Car ce n'était vraiment le moment de faire preuve d'audace ou de sortir une panoplies d'excuses sorties de nulle part. Les faits étaient-là et ils ne pouvaient le nier. Certes ce n'étaient pas une grosse bêtise en soi, juste assez pour perturber le cours et mériter une punition.

Kevin s'attendait à ce que miss Montmort leur passe un savon et leur colle une punition dont ils se rappelleraient toute leur vie. Aussi, le jeune sorcier tenta de faire profil bas et espéra de toutes ses forces qu'Aliénor en fasse de même. Mais contre toute attente, miss Montmort se montra plutôt indulgente à leur égard. Un simple rappel à l'ordre. Le jeune garçon prit la feuille que leur tendait leur professeur, leurs devoirs pour prochain cours.

" C'est tout ?! " s'exclama Kevin plus fort qu'il ne l'aurait voulu, dans une réaction pour le moins inappropriée. Il jeta un coup d’œil à sa voisine, qui semblait aussi agréablement surprise que lui. L'espace d'un instant, il en oublia que c'était elle qui l'avait mis dans ce pétrin mais le soulagement visible sur leurs visages trahissait leur complicité. Puis, il reporta son attention sur la jeune professeure. " Euh, je veux dire, désolé professeure... Promis on ne recommencera pas. "

Visiblement, l'incident était clos aux yeux de miss Montmort. Elle congédia les deux élèves qui ne se firent pas prier pour filer, leurs devoirs sous le bras. " Au revoir et encore désolé. "

Dès que la porte fût refermée, Kevin ne put retenir un ouf de soulagement. " On l'a échappé belle ! " lança t-il plus pour lui que pour Aliénor. Le jeune sorcier vit alors la brune s'approcher d'un pas mal assuré en se passant la main dans les cheveux. C'était assez bizarre de la voir aussi mal à l'aise. On aurait dit qu'elle venait de recevoir un sortilège du crache-limaces, mais alors que Kevin allait lui faire une réflexion, celle-ci lui présenta ses excuses, à sa manière. Jamais, il n'aurait cru Aliénor capable de s'excuser, mais pour le coup elle paraissait sincère.

" Ok ça me va. On se dit ce soir en salle commune après les cours. "

Le deuxième année était rassuré que cette mauvaise histoire se termine ainsi, sans encombre. Il n'allait pas lui en vouloir éternellement. D'un pas plus léger, les deux Poufsouffle prirent la direction des cachots pour assister à leur prochain cours. Cet interlude risquait de les mettre en retard, alors Kevin se mit à courir en lançant d'un air goguenard à son amie " Le dernier arrivé fait le devoir de l'autre ! "

Fin du RP, merci beaucoup Ali et miss Montmort !

Attrapeur remplaçant des Frelons
Kevin Gilway, 2ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore