Métamorphose

Inscription
Connexion

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Image

LISA EST UN PRÉNOM D’EMPRUNT
Étant arrivée en janvier 2043, Sara n’a pas pu faire passer cet entretien


Il faisait beau dehors et Lisa aurait dû avoir un peu de temps libre, à profiter de son enfant qu'elle voyait beaucoup moins depuis qu'elle enseignait à Poudlard. Mais en acceptant ce rôle, elle avait accepté certaines obligations, notamment la gestion de la Formation d'Animagus en collaboration avec sa collègue, Isabel Almeida. C'était à contre coeur qu'elle avait laissé Gaston, son fils, entre les mains de Cony, son elfe, dans la pièce à côté de la sienne. Au moins, pour une fois son enfant n'était pas si loin d'elle et elle aurait tout de même l'occasion d'aller le voir juste après son entretien avec une élève de Poufsouffle.

Lisa était donc enfin prête à recevoir Elina Montmort pour son entretien assez spécial. Lorsqu'elle était plus jeune, la jeune femme avait dans l'idée de devenir Animagus, cependant, les aléas de la vie avaient fait qu'elle n'avait pu mettre un terme à sa formation. C'était une chose véritablement complexe que peu de gens arrivaient à accomplir, et malheureusement pour elle, elle ne faisait pas partie de ces gens-là. Enfin, cela ne voulait pas dire non plus qu'elle était nulle dans la matière, la preuve : elle enseignait à présent la métamorphose à Poudlard. Lisa avait étudié longuement le dossier de l'adolescente avant de lui proposer son entretien. Elle savait donc où elle en était, ce qu'elle avait déjà fait et en quoi consistait ce deuxième tête-à-tête.

Lorsqu'elle regarda sa montre, Lisa remarqua qu'il était presque l'heure. D'ici quelques instants, Elina Montmort passera la porte et les choses sérieuses commenceraient. En attendant qu'elle vienne, Lisa réajusta ses vêtements, jeta un coup d'oeil aux documents sur son bureau et ordonna ses feuilles, elle épousseta aussi les deux chaises qui serviraient durant cet entretien. Pour finir, elle demanda à Cony, qui s'occupait de Gaston dans la pièce d'à côté, de préparer un peu de thé. Elle se sentait plus détendue, lorsqu'elle buvait son fameux thé à la menthe.

Avant qu'Elina n'ait pu faire quoi que ce soit, Lisa se posta devant la porte du bureau de Métamorphose. Elle attendait que l'élève pointe le bout de son nez, et cela ne tarda pas à arriver. Lorsqu'elle fut arrivée, la professeure de Métamorphose l'invita à prendre place en face du bureau et à se mettre à l'aise. Ce rendez-vous pouvait être long ou court, tout dépendait des capacités de cette dernière. Néanmoins, ayant déjà constaté les talents d'Elina en cours, Lisa était certaine que tout se passerait bien. Elle était capable de le réussir, la professeure n'en avait aucun doute.

Suivant Elina de près et refermant la porte derrière elle, Lisa regagna son bureau et s'y installa.

« Voulez-vous une tasse de thé ? C'est à la menthe. Sinon, il y a d'autres parfums ou du chocolat. »

Code couleur : #b7612c

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Elina n'avait pas cours à cette heure, mais elle se dirigeait néanmoins vers la classe de métamorphoses. Il était temps pour elle de réaliser le second entretient de la formation Animagus qu'elle avait entamé en quatrième année. Elle avait reçu un hibou du professeur Stevens quelques jours plus tôt, lui confirmant la date et l'heure du rendez-vous. Depuis qu'elle avait lu cette lettre, elle s'était replongée dans ses cours avec fébrilité pour tenter de tenir le stress à distance. Elle avait suffisamment entendu parler de la difficulté de cette formation pour avoir matière à s'inquiéter, quand bien même elle n'avait pas à rougir de ses notes. Elle n'était pas sans savoir que cet entretient était primordial et qu'elle devait à tout prix le réussir pour obtenir le droit de poursuivre la formation. De plus, cette fois-ci, ce ne serait pas miss Almeida qui serait son interlocutrice, mais miss Stevens. Bien que ce professeur soit affilié à sa maison, Elina la connaissait encore peu. Trop peu en tout cas pour se faire une idée de la manière dont pouvait se dérouler cet entretient. Elle avait donc cherché à mettre toutes ses chances de son côté en consacrant ses heures libres des derniers jours aux métamorphoses exclusivement.

Le jour dit, Elina était aussi prête qu'elle le pouvait et n'avait quitté sa salle commune qu'une fois certaine de ne pas arriver trop en avance. Tenter de mettre son mal en patience avait du donner le tournis a certains de ses collègues qui avaient pu la voir tourner en rond dans la salle commune comme un lion en cage. Lorsqu'elle arriva, miss Stevens attendait déjà devant la porte du bureau de métamorphose. Ce qui ne manqua pas de l'inquiéter, l'amenant à vérifier qu'elle était bien à l'heure. Néanmoins, elle semblait s'être montrée ponctuelle. Son professeur voulait probablement simplement commencer au plus vite cet entretien et ne pas perdre de temps. Elle devait certainement avoir bien d'autres choses à faire. Elina devait donc faire en sorte de ne pas lui faire perdre son temps.

Sur l'invitation de son professeur, Elina fit quelques pas dans la pièce avant d'aller s'asseoir à la place qui lui était désignée. Quant à se mettre à l'aise, cela lui aurait été bien difficile. La Poufsouffle attendit donc, assise bien droite, dans une attitude certainement un peu raide. Elle ne parviendrait à se détendre qu'une fois l'entretien terminé. Miss Stevens la rejoignit avant de proposer :

« Voulez-vous une tasse de thé ? C'est à la menthe. Sinon, il y a d'autres parfums ou du chocolat. »

Elina avait beau avoir un faible pour le chocolat, c'était une boisson plutôt lourde et elle ne devait pas prendre le risque que sa digestion la pousse à la somnolence.

« Le thé à la menthe ira parfaitement, merci professeur. »

La Poufsouffle attendit sagement la suite des événements. Elle devait s'attendre à un entretien plus complexe que lors de sa quatrième année. Sinon, celui-ci n'aurait eu aucune raison d'être.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Image

LISA EST UN PRÉNOM D’EMPRUNT
Étant arrivée en janvier 2043, Sara n’a pas pu faire passer cet entretien


Lorsque la jeune Montmort accepta le fameux thé à la menthe, Lisa se hâta de la servir. Il était très important pour elle que son élève soit tout à fait à l'aise. Elle savait parfaitement l'état dans lequel on pouvait être dans ce genre de situation et ressentir du stress n'était pas forcément bon pour les choses qui arrivaient. Elina devait se détendre, et Lisa était presque sûre qu'une bonne tasse de thé et une bonne atmosphère l'aiderait.

Avant qu'elle n'explique à Elina le déroulement de l'entretien, Lisa chercha les papiers dont elle avait besoin. Une fois munie de sa plume à encre noire et après avoir relu les quelques lignes qui l'intéressaient, elle releva la tête vers son élève et commença à parler.

« Le déroulement de ce deuxième entretien est très simple, il va se dérouler en deux étapes. La première, quelques questions vous seront posées. J'attends de vous une bonne argumentation et des réponses très complètes. N'hésitez donc pas à prendre votre temps avant de répondre, je peux attendre. Ensuite, je vous demanderai d'effectuer une métamorphose. Mais ça, nous y reviendront le moment venu. »

Pour ne pas surcharger le cerveau d'Elina d'informations inutiles, Lisa avait préféré évoquer brièvement la seconde partie de l'entretien. Il valait mieux qu'elle se concentre sur la première partie, à savoir les questions. D'ailleurs, Lisa espérait ne pas avoir été trop vite dans ses explications. Si elle ne prenait pas le temps, il était clair qu'Elina ne parviendrait pas à se sentir plus à l'aise.

« N'hésitez pas à m'interrompre si je vais trop vite ou si vous voulez que je répète quelque chose. » 

Suite à cela, elle porta pour la première fois sa tasse de thé à ses lèvres et y goûta le breuvage à l'intérieur. Le liquide chaud traversa l’œsophage de la professeure de Métamorphose et le goût la transporta. Si elle devait choisir de boire une seule boisson jusqu'à la fin de ses jours, il était clair qu'elle n'hésiterait pas et qu'elle choisirait son thé à la menthe.

« Avez-vous des questions à me poser, avant d'entrer dans le vif du sujet ? Nous commencerons lorsque vous vous sentirez prête. »

Donner le choix à son élève du moment où elles commenceraient l'entretien était une chose très importante selon Lisa. Au moins, Elina se sentirait peut-être moins oppressée et elle avait tout à fait le temps de souffler un bon coup avant de se lancer.

Code couleur : #b7612c

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Le thé fut servit en un temps records. Elina ne tarda guère à prendre la tasse en main. Elle n'y but pas tout de suite, mais la conserva au cœur de ses deux mains en coupe, profitant de la chaleur qu'elle diffusait. A chaque fois qu'elle était un peu angoissée, ses mains devenaient extrêmement froides. La chaleur que dégageait la tasse lui faisait du bien. Tandis que miss Stevens cherchait quelque chose dans ses papiers, la Poufsouffle bu une petite gorgée du thé à la menthe avec prudence pour ne pas se brûler. Le liquide lui apporta un peu de chaleur en passant par la gorge, puis l'oesophage. Le thé était définitivement un bon choix. Il apportait toujours une certaine sérénité sans que l'on sache exactement pourquoi. La Poufsouffle s'était donc un peu détendue lorsque son professeur s'adressa à elle.

« Le déroulement de ce deuxième entretien est très simple, il va se dérouler en deux étapes. La première, quelques questions vous seront posées. J'attends de vous une bonne argumentation et des réponses très complètes. N'hésitez donc pas à prendre votre temps avant de répondre, je peux attendre. Ensuite, je vous demanderai d'effectuer une métamorphose. Mais ça, nous y reviendront le moment venu. »

La première partie de l'entretient devait donc se dérouler comme le premier entretien. Elle n'aurait qu'a faire comme la première fois ; rester calme et réfléchir avant de parler. Elle s'en était sortie une fois, pourquoi pas deux ? S'ajoutait à cela la métamorphose à réaliser. Elina se demandait quel genre de métamorphose allait lui être demandée. D'habitude, elle s'en sortait plutôt bien dans les travaux pratiques, quelle que soit la matière. Mais cette fois elle allait devoir être excellente et rien d'autre. Elle pouvait y arriver... A la condition de ne pas perdre son calme. Elle aurait de toute manière le temps de s'en inquiéter une fois la première étape passée. Jusque là, rien ne justifiait qu'elle interrompit miss Stevens. Elle garda donc le silence, se contentant de profiter de la chaleur du thé. Son professeur but une gorgée de sa propre tasse avant de reprendre la parole.

« Avez-vous des questions à me poser, avant d'entrer dans le vif du sujet ? Nous commencerons lorsque vous vous sentirez prête. »

La Poufsouffle pris le temps de boire une nouvelle gorgée de thé. Les questions quant à la seconde partie de l'entretient pouvait attendre un peu. Finalement, elle reposa la tasse de thé sur le bureau avant de se déclarer.

« Je n'ai pas de questions. Je suis prête à commencer professeur. »

Les mains posées bien à plat sur ses cuisses, elle attendit que tombe la première question en veillant à contrôler sa respiration pour forcer son rythme cardiaque à adopter un rythme plus décent.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Image

LISA EST UN PRÉNOM D’EMPRUNT
Étant arrivée en janvier 2043, Sara n’a pas pu faire passer cet entretien


Lisa attendait sagement que l'adolescente se sente vraiment prête à commencer, la presser ne serait de toute façon pas bon pour elle. Et puis, elles avaient le temps, alors lorsque Elina porta sa tasse à ses lèvres, la professeure de métamorphose en fit de même. Quelques secondes plus tard, la Poufsouffle donna son feu vert et Lisa reposa sa tasse. Un sourire affiché sur le visage, elle observa quelques instants ses notes pour voir quelle question serait posée en première.

« Bien. Les questions qui vont suivre seront axées sur le côté un peu plus administratif des Animagus et le rôle du Ministère de la Magie. Alors selon-vous, quelle est la chose la plus important qu'un animagus doit faire lorsque sa formation est achevée ? »

Comme elle l'avait spécifié avant de poser sa question, le but de ce second entretien était de déterminer les connaissances du candidat sur les dispositions et autres détails -qui n'en restaient cependant pas moins importants- au niveau de l'administration et donc du Ministère. C'était une étape indispensable lors de la formation et bien que cela ne soit pas très marrant, ceux qui souhaitent tenter l'expérience se devaient de passer par-là.

Attendant la réponse de la jeune fille, Lisa s'empara de sa belle plume aux poils d'un rouge intense. Le plongeant dans l'encre qui se trouvait à sa droite, la professeure fixait l'élève, toujours son sourire accroché aux lèvres. Elle espérait que son stresse soit redescendu et était plus que prête à prendre des notes. Il ne fallait pas qu'elle rate un seul élément de sa réponse. Cela lui rappelait ses années d'étude, lorsque les professeurs lui imposaient de prendre des notes et qu'ils parlaient si vite qu'elle manquait la moitié des cours. Heureusement, aujourd'hui le contexte était différent, Elina n'était pas son professeur et même si Lisa avait perdu l'habitude de beaucoup écrire, elle doutait que l'élève lui fasse un exposé de deux heures sur l'une des questions qu'elle lui poserait. 

Code couleur : #b7612c

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Après avoir attendu patiemment qu'Elina soit prête, miss Stevens sourit et regarda un instant ses notes avant de débuter véritablement l'entretient.

« Bien. Les questions qui vont suivre seront axées sur le côté un peu plus administratif des Animagus et le rôle du Ministère de la Magie. Alors selon-vous, quelle est la chose la plus important qu'un animagus doit faire lorsque sa formation est achevée ? »

La Poufsouffle ne s'était pas attendu à cet angle d'approche. L'administratif avait toujours un côté un peu rebutant. On s'imaginait rapidement noyé sous des piles de dossiers poussiéreux dont on ne verrait jamais le bout. Cependant, on ne pouvait pas y échapper. C'était un domaine qu'Elina connaissait assez peu, mais elle avait déjà eu des cours sur les Animagi et, sa mère travaillant au ministère, elle l'entendait parfois faire allusion a diverses procédures courantes. Bien sûr, Isabella Montmort n'abordait jamais le sujet des activités de son département, mais elle faisait parfois allusion à des collègues. Le cas des Animagi ne relevait cependant pas des affaires courantes. Ils étaient trop rares pour ça...
La Poufsouffle prit le temps de la réflexion. Elle ne devait pas se précipiter sous peine de passer complètement à côté de la question. Quelle était la chose la plus urgente a faire lorsqu'on achevait sa formation ? Miss Stevens l'avait aiguillé en l'informant que les questions porteraient sur l'aspect administratif. Il y avait bien une chose pour laquelle un Animagus devait entrer en contact avec le ministère.

« Dès la formation achevée, un Animagus doit se présenter au ministère pour être recensé en tant que tel. Les Animagi n'apparaissant pas sur le registre du ministère de la Magie sont jugés dans l'illégalité et risquent une sanction sévère s'ils sont découvert... Il me semble que c'est le Service des usages abusifs de la magie qui est en charge de ce registre. »

La Poufsouffle espérait bien ne pas s'être trompé de service. Il y avait tellement de services et de département au ministère qu'il y avait de quoi se perdre. Les nouveaux employés devaient probablement passer leurs premiers jours à se familiariser avec l'organigramme du ministère. Elina ne savait cependant pas grands choses des étapes par lesquelles devaient passer les Animagi pour se déclarer. Cela devait très probablement nécessiter une bonne quantité de parchemin et d'encre, sans compter une potion pour les migraines...
Son professeur de métamorphoses s'était mise a griffonner sur son parchemin dès qu'elle avait commencé à parler, la plume écarlate parcourant le papier d'un bout à l'autre. Cela amena Elina à se demander si elle avait parlé trop vite. N'ayant guère l'habitude qu'on retranscrive ses paroles, elle ne s'était pas posé la question auparavant. D'autant plus que son professeur n'utilisait pas de plume enchantée qui ferait le travail à sa place. Elle attendit en silence que miss Stevens ait terminé d'écrire se disant qu'elle ferait plus attention à son débit de parole la fois suivante. Pour l'instant, elle ne trouvait rien à ajouter qui ne lui semble pas hors sujet.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Image

LISA EST UN PRÉNOM D’EMPRUNT
Étant arrivée en janvier 2043, Sara n’a pas pu faire passer cet entretien


Elle avait pris son temps pour répondre à la question et Lisa trouvait que c’était la meilleure chose à faire pour ne pas se tromper. Pendant qu’Elina parlait, le poignet de Lisa faisait de nombreux mouvements, les mots de l’adolescente étaient retranscrits avec attention sur le parchemin. La jeune femme préférait procéder de cette manière, pour ne pas qu’elle oublie des choses importantes qui pouvaient nuire aux résultats finaux de l’élève. Ce qui n’était pas souhaitable, évidemment. Ce n’était pas une tâche aisée, mais elle s’en sortait, et c’était tout ce qui comptait.

Lorsque la jeune fille eut terminé de répondre, Lisa l’observa quelques instants d’un regard neutre, de façon à ce qu’elle ne sache pas si ce qu’elle venait de dire était en sa faveur ou non. Elle jeta ensuite un regard à ses papiers où d’autres questions étaient écrites. Lisant en diagonal afin de trouver la seconde question qu’elle poserait, elle s’arrêta sur l’une d’elle qui lui plaisait bien.


« En parlant du registre, que pouvez-vous me dire à propos de celui-ci ? »

En attendant une nouvelle fois la réponse de l’élève en face d’elle, Lisa apporta sa tasse de thé jusqu’à ses lèvres. Si elle pouvait être sûre d’une chose, c’est que jamais elle ne pourrait se lasser du goût du thé à la menthe. Le meilleur breuvage qu’elle n’ait jamais connu.

Navrée pour cette réponse ridicule...

Code couleur : #b7612c

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Le professeur Bowers s'était mis à écrire dès qu'Elina avait pris la parole. Quand elle eut fini de parler, la Poufsouffle l'observa attentivement dans l'espoir de déceler un indice quelconque sur la justesse de sa réponse. Elle était cependant bien forcée de constater que miss Bowers était aussi douée que miss Almeida pour cacher le fond de sa pensée. Elle n'aurait probablement aucune certitude avant de recevoir le hibou qui l'informerait de sa réussite ou de son échec.
La clef était de garder son calme. Si elle paniquait, elle n'arriverait plus a avoir les idées claires pour réponde correctement. Oui, cette formation était difficile. Et oui aussi, Elina y tenait beaucoup. Mais elle ne devait pas se laisser impressionner par la tâche. Elle devait voir ça comme n'importe quel examen. Jusque là, ce type d'exercice ne lui avait pas posé de problèmes insurmontable. Elle devait donc pouvoir s'en sortir.

« En parlant du registre, que pouvez-vous me dire à propos de celui-ci ? »

La question lancée, miss Bower pris une nouvelle gorgée de thé dans le plus grand calme tandis qu'Elina cherchait fébrilement les informations souhaitées dans sa mémoire. Elle trouve ses connaissances du fonctionnement administratif bien maigres, mais tâche d'exprimer correctement le peu qu'elle sait. Une fois ses pensées bien organisées, elle prend de nouveau la parole :

« Ce registre est tenu par le service des usages abusifs de la Magie qui appartient au département de la justice magique. Il contient le nom des Animagi déclarés ainsi que des informations sur la forme animale qu'ils peuvent prendre. Cela comprend tout signe distinctif ou caractéristique physique qui permettrait de les reconnaître... » Après une courte pause, elle ajoute : « Ce registre fait partie des archives publiques. »

Si d'autres informations sont consignées dans ce registre, elle n'en a jamais entendu parler. Il ne lui reste a espérer que son professeur n'attendait pas d'elle des connaissances plus poussées. Elle-même n'a jamais eu l'occasion de consulter le registre des Animagii bien que cela lui soit en théorie possible. Peut-être devrait-elle l'envisager la prochaine fois qu'elle se trouverait à Londres.


Reducio
Navrée pour cette attente.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Sara venait de poser sa troisième et dernière question, attendant donc patiemment la réponse de la candidate en face d'elle. Elina prenait son temps pour répondre, et ce n'était pas une mauvaise chose. Au contraire. Sara ne voulait pas qu'elle se presse, et elle ne le faisait pas. À son sens, elle avait plus de chance de réussir cet entretien en réfléchissant bien à ses paroles et à ce qu'elle ferait, plutôt que de se précipiter et d'enchaîner les éventuelles erreurs.

Lorsqu'elle eut répondu à sa question, Sara nota une fois de plus quelques notes sur son morceau de parchemin. Elle tentait tant bien que mal de garder un air neutre, et ce n'était vraiment pas facile pour elle, étant quelqu'un d'émotif.


« Bien. La première partie de cet entretien est dès à présent terminé. Nous allons donc passer à la seconde, c'est-à-dire à la pratique.

Depuis votre première année à Poudlard, vous suivez les cours de Métamorphose. Vous avez appris certaines choses fondamentales pour réaliser une métamorphose, vous allez donc mettre ces choses à exécution.

Pour cette "épreuve", je vous demanderai donc de métamorphoser une partie de votre corps en une autre. Je veux voir, à la place de votre main, un tentacule de poulpe. N'hésitez pas à prendre votre temps, vous n'avez droit qu'à un seul essai.
»

Sur un parchemin, Sara note la formule ("Tentanibus") ainsi que la gestuelle du sortilège (une vague partant du bas vers le haut) et le tend à Elina pour qu'elle puisse réaliser le sort. Ensuite, elle s'empare d'un second parchemin pour décrire avec précision la scène qui allait se produire. Sara ne devait louper aucun détail, chacun d'eux était autant important les uns que les autres.

Code couleur : #b7612c

Formation Animagus, le deuxième entretien  PV 

Elina était bien incapable de dire si l'entretien se passait pour le mieux ou non. Elle avait l'impression d'avoir fait de tout son possible jusque-là, mais se pouvait-il qu'elle soit passée a côté d'un détail important ou qu'elle se soit fourvoyée dès le départ dans son interprétation de la première question de son professeur ? Elle devait néanmoins garder ces inquiétudes pour plus tard. Elle ne pouvait se permettre d'être déstabilisée pour l'instant. Si seulement miss Bowers ne parvenait pas à garder un visage aussi impassible ! Cependant, si elle avait laissé transparaître un air désappointé, Elina aurait probablement perdu ses moyens pour la suite de l'entretien. Garder le suspens était peut-être préférable finalement.

« Bien. La première partie de cet entretien est dès à présent terminé. Nous allons donc passer à la seconde, c'est-à-dire à la pratique. »

Ce n'était pas une surprise. Elina avait été prévenue que cet entretient contiendrait une partie pratique dès que la date avait été fixée. Elle n'avait cependant aucune idée de ce dont il s'agirait. La Poufsouffle espérait juste que cet exercice ne s'avérerait pas au-delà de ses compétences.

« Pour cette "épreuve", je vous demanderai donc de métamorphoser une partie de votre corps en une autre. Je veux voir, à la place de votre main, un tentacule de poulpe. N'hésitez pas à prendre votre temps, vous n'avez droit qu'à un seul essai.»

Métamorphoser une partie de son propre corps... Elle ne s'y était encore jamais essayé et n'était pas certaine d'y parvenir. Savoir qu'elle n'avait qu'un seul essai n'était pas pour la rassurer. Elle savait au moins que c'était possible d'un point de vue technique. Lorsqu'elle avait participé au tournoi, elle s'était renseignée sur les performances des précédents concurrents et elle avait lu qu'un champion de Durmstrang avait réalisé une métamorphose partielle en se dotant d'une tête de requin. Changer sa main en un tentacule de poulpe ne devrait pas être plus difficile. Après tout, la tête était une partie particulièrement délicate à métamorphoser si l'on considérait qu'elle comprenait le cerveau.
Ses instructions achevées, miss Bowers fit glisser vers la Poufsouffle un parchemin sur lequel elle avait inscrit une formule accompagnée d'un petit schéma du mouvement de baguette à effectuer. Cependant, Elina avait déjà à faire avant d'en arriver à cette étape. Elle devait faire appel à tous les cours de métamorphose qu'elle avait pu avoir pour réussir celle-ci. Comme à chaque fois qu'elle pratiquait les métamorphoses, la Poufsouffle se remémorait l'abréviation CVA dont leurs professeurs les avaient bercé.

Concentration... Avant toute chose, elle devait contenir son stress. Les émotions incontrôlées étaient un des pires ennemis des métamorphoses. Elle s'obligea à quelques respirations lentes et profondes pour se vider l'esprit et ne plus penser qu'à la métamorphose qu'elle devait réaliser.

Visualisation... Cette étape serait celle qui prendrait le plus de temps. Il n'y avait aucun moyen d'accélérer les choses sans prendre le risque de courir à l'échec. C'était indispensable pour que la transition entre les deux formes se fasse sans problème. Le fait que sa main soit l'objet de cette métamorphose suffisait à l'inciter à ne pas négliger cette étape.
Une première difficulté s'imposait à elle ; elle n'était pas particulièrement familière des poulpes. Elle avait bien fait quelques recherches sur les calamars en première année lorsqu'elle avait appris qu'un spécimen géant occupait le lac, mais sur les poulpes... jamais. Bon, il ne s'agissait que d'un tentacule. Les tentacules de poulpes ne devaient pas différer beaucoup de celles des calamars : un long membre sans ossature doté de deux rangées de ventouses, une peau irrégulière et visqueuse dans les tons rosâtres et marrons, une chaire souple... S'il ne s'agissait que d'un tentacule, elle devait être capable de faire illusion. L'image qu'elle en avait était suffisamment précise pour être crédible. Peut-être pas face à un expert des céphalopodes, mais c'était le mieux qu'elle pourrait faire dans l'immédiat. Maintenant qu'elle avait une assez bonne idée de l'objectif à atteindre, elle devait encore visualiser le processus que devrait suivre la métamorphose.  La Poufsouffle devait faire perdre chacune de ses caractéristiques à sa main jusqu'à son aspect le plus basique qui serait plus facile à manipuler et métamorphoser. Elle allait d'abord devoir visualiser le retour à un état juvénile de sa main, puis partir de l'état juvénile d'un tentacule pour atteindre ensuite son stade adulte de manière à s'éloigner du membre initial pour aller vers le membre souhaité. Elle n'était pas médicomage et l'image qu'elle se faisait du développement des organismes vivants était assez sommaire. Elina ne pouvait qu'espérer que cela suffirait. Elle parvenait à visualiser le rétrécissement de sa main comme si elle rajeunissait jusqu'à la plus petite enfance. Elle devrait devenir de plus en plus petite jusqu'à ce que les contours se fassent moins marqués. Il lui fallait également faire disparaître la division en cinq doigts et visualiser la disparition des os de sa main, comme un morceau de sucre se dissoudrait dans le thé, pour ne conserver qu'un morceau de chair sans forme bien définie et dépourvue de squelette. Cette chair, elle devait ensuite la reformer en un unique tentacule. Elle imagina la manière dont l'extrémité de son membre allait devoir s'allonger pour prendre la forme d'un tentacule, rétrécissant de la base vers l'extrémité, puis comment les ventouses allaient apparaître sur toute sa longueur et en deux rangées comme des bourgeons pourraient éclore sur une branche. Arrivé à ce stade, il ne resterait plus qu'à adapter la couleur et la texture de la peau pour qu'elle ressemble autant que possible à celle d'un véritable poulpe. Lorsqu'elle jugea sa simulation mentale satisfaisante, elle se soucia de passer à l'étape suivante.

Action... Elle devait maintenant réussir à lancer la métamorphose. La gestuelle du sortilège n'avait rien de bien compliqué, mais elle prit le temps de se familiariser avec le mouvement du poignet. De même, elle se répéta la formule pour s'assurer de ne pas se tromper sur la prononciation au moment décisif. Un simple chuchotement pour elle-même, mais suffisant pour s'assurer que sa diction ne la trahisse pas. Elle n'avait droit qu'a un essai. Laisser la précipitation gâcher cette chance serait stupide.
Il était temps de passer à l'action. Elle prit une profonde inspiration pour se reconcentrer avant de se lancer dans la réalisation de la métamorphose. Ce faisant, elle évita soigneusement de regarder du côté du professeur Bowers ou de trop penser au fait que ce serait sa propre main qu'elle chercherait à métamorphoser. Cela ne ferait que la déstabiliser. Jamais auparavant elle n'avait été l'objet d'une métamorphose. Tout en décrivant une vague partant du bas vers le haut du bout de sa baguette, elle énonça distinctement :

« Tentanibus. »

Elle visualisa de nouveau la transformation comme elle l'avait fait auparavant en espérant la voir se réaliser pour de bon.

Reducio
Veuillez m'excuser pour le délais de réponse ridiculement long... :wise:

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000